Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h08 | Commenter Commentaires (13)

    La foutue musique de Noël!

    Question existentielle sur les réseaux sociaux depuis deux semaines: quand est-il trop tôt pour la musique de Noël? À mon avis, avant le 24 décembre. Expliquez-moi, quelqu’un, l’engouement pour ses chansons kitsch, toujours les mêmes, qu’on écoute d’ailleurs seulement un mois par année. La nostalgie de l’enfance? Un sentimentalisme excessif? La reconnaissance — c’est comme la messe, tout le monde connaît les paroles par cœur? Mais ça marche. Pourquoi? Pourquoi vous vous ruinez les oreilles avec ces ritournelles?

    Bon, on le sait, le simple le plus vendu de l’histoire de la musique pop est White Chistmas (1942), de Bing Crosby: plus de 50 millions copies. Et probablement autant de versions. Dont une figure sur Christmas, de Michael Bubblé, qui a été le CD le plus vendu au Canada et le deuxième en Angleterre, l’an passé. Pourtant, il contient les habituelles rengaines.

    Mais quand on voit que Kenny G a vendu plus de 8 millions de copies de Miracles: The Holiday Album (1994) aux États-Unis seulement, on comprend que tous les «artistes» se lancent, surtout les has-been. D’ailleurs, même Scott Weiland (Stone Temple Pilots) s’est commis l’an passé. L’horreur.

    C’est la période qui veut ça aussi. Noël est un prétexte pour vous vendre toutes sortes de cochonneries que vous vous empressez d’oublier, un peu embarrassés par votre compulsion. C’est dans cette catégorie qu’il faut ranger This Christmas, de John Travolta et Olivia Newton-John. Déjà que les vedettes de Grease chantaient comme des putois à l’époque, ça ne s’est pas amélioré avec le temps. Ce sera bientôt en vente dans une pharmacie à 2,99 $, à côté de celui de Susan Boyle (paru en 2010, au moins).

    La période est propice aussi aux crooners de tout acabit, sirupeux à souhait. Une voix de basse, les voyelles étirées, une tonne de violons et les intonations joyeuses, c’est un succès commercial garanti. Dernier en liste: Cheers, It’s Christmas de Blake Shelton. Pas écoutable sans faire d’indigestion musicale.

    J’ai l’air excédé, mais vous le seriez aussi si vous aviez passé la semaine à écouter des CD de Noël pour notre spécial de disques du temps des Fêtes (parution le 1er décembre). D’ailleurs, est-ce vraiment nécessaire? Qu’en pensez-vous?

    Parce que sur le lot, les réussites sont plutôt rares. Il y les splendides Happy Christmas (War Is Over) de John Lennon et 2000 Miles des Prentenders. Du côté des CD, il y a Home for Christmas (2010) de Sheryl Crow, The McGarrigle Christman Hour (2005) de Kate et Anne McGarrigle ou A John Prine Christmas (1994) de John Prine. Tous des albums qui sonnent pas trop Noël, d’ailleurs. Même chose cette année avec le Ceelo’s Magic Moment, de Cee Lo Green, disque de Noël pour ceux qui n’aiment pas les disques de Noël. Juste pour vous prouver que je suis capable d’un peu de bonne volonté.

    Tags: ,


    • Mistress For Christmas d’AC/DC? ;)

      Sinon, ok pour les deux dernières semaines de Décembre et première semaine de Janvier.

      Novembre, calisse que c’Est tôt.

    • C’est vrai que vous avez l’air excédé. Le trop-plein “is taking its toll”, faut croire.

      Cela dit, regarderiez-vous un épisode de la saga Star Wars sans la musique, particulièrement le thème du générique et puis le thème de Darth Vader? Regarderiez-vous un Retour vers le futur sans le légendaire thème d’introduction? Et Le seigneur des anneaux? James Bond? Indiana Jones?

      Alors imaginez le temps des Fêtes, qui n’est pas une expérience que l’on absorbe principalement seul, de manière introspective (contrairement au visionnement d’un film), mais plutôt de manière très collective (pour la plupart des gens probablement). Imaginez-le sans cette musique. Le “générique d’introduction” du temps des Fêtes, pour continuer le parallèle avec un film, ne commence pas le 24 décembre, à mon avis, mais bien avant ça.

      Je serais favorable à une retenue jusqu’à deux ou trois semaines avant Noël.

      D’ailleurs, sur les décorations aussi, il y en a qui versent dans l’extrême : les lumières de Noël avant la fin de novembre, je trouve ça pas mal ordinaire. L’argument du “je ne veux pas me geler les mains à les installer à la mi-décembre” tient, mais au moins, de grâce, qu’ils ne les allument pas…

      Oui, l’orgie de lumières de Noël contribue à tuer la magie de Noël. Intéressante, l’analogie avec le cinéma. Évidemment, j’exagérais un peu avec mon 24 décembre. Comme vous dites, deux, trois semaines avant Noël, ça peut toujours aller. Mais dès la mi-novembre, c’est trop. Passez de joyeuses Fêtes.
      ÉM

    • @ Éric…

      Bah Humbug!

      Le seul album de *Nowel* dont on a vraiment besoin est
      le merveilleux A CHARLIE BROWN XMAS du Vince Guaraldi Trio…

      OK!

      Ajoutez un album d’ELVIS et un de LA BOTTINE SOURIANTE
      et vous êtes équipé pour toutes les Fêtes!

    • Personnellement, j’ai développé une allergie suite aux bombardements intensifs dans les centres commerciaux. En plus d’éviter les foules, il s’agit d’un bon incitatif pour faire ses emplettes des fêtes tôt.

      Je ne comprends pas qu’il se vende autant d’albums à chaque année. Que quelqu’un en ait un ou deux et les sorte au temps des fêtes, je peux comprendre. Mais y a-t-il des gens qui en achètent de nouveaux à tous les ans?

      Parmi les réussites, même si pour certaines, on les entend beaucoup, j’ajouterais:
      -23 décembre de Beau Dommage
      -C’est Noël car il neige dans ma tête de Paul et Paul
      -Les douze jours de Noël des Méchants Maquereaux.

      En effet, 23 décembre de Beau Dommage est vraiment une belle pièce.
      ÉM

    • @rogiroux

      A CHARLIE BROWN XMAS C’est ce que j’allais mentionné, merci.
      ___________
      La neige, les lumières, le sapin, le film “une histoire de noel” et bien sûr la musique. Ce sont des incontournables pour moi qui permettent à toute la famille de s’imprégner peu à peu au courant du mois de décembre de cette trop courte période annuelle où tout arrête pour nous permettre de voir les gens qui nous sont chers tous en même temps.

      Me priver de l’un ou l’autre, ce doit être bien triste comme mois de décembre.

    • Parce que ça rend joyeux? Parce que c’est amusant? Nostalgique? Jeune?

      Parce qu’on aime ça, tout simplement?

      Franchement, on peut comprendre que vous n’aimez pas, mais ça ne veut pas dire que personne n’aime… Vous parlez d’excès, certes, mais vous donnez pas cette impression, plutôt comme si c’était un manque de goût d’aimer ces chansons.

      Non, non, pas du tout. Mais une grande partie de la production est vraiment trop sirupeuse pour moi. Je n’aime pas les crooners, par exemple, que ce soit de la musique de Noël ou leur tour de chant habituel.
      ÉM

    • celui de maryse Letarte a aussi de l allure

    • @Charlesdegauche
      Je suis étonné de ne pas l’avoir entendu encore celui-là, mais étrangement, les promotions pour le Windows 8 me rappelle ce qu’à fait pour Noël Maryse Letarte. Du bourrage de crâne en même temps que du bourrage d’oreilles. Quand je vais entendre Maryse et son truc de Nouel, je ne saurez plus si j’aurai le goût de m’embarquer pour les Fêtes ou bien arpenter le BBuy et le FShop pour me procurer un porc-table. Ouf . . .
      Gilles Pelletier, Québec

    • Chassez les ritournelles débiles en les remplaçants par la majesté et le beauté de cet album: Petit Noël, Alain Lefèvre et le Quatuor Philippe Dunnigan. Vous aborderez les fêtes sous un autre angle. Mais, bien sûr, ne pas abuser trop tôt.

      Merci pour la suggestion.
      ÉM

    • À lire les critiques du Soleil, on a pas encore grand chose de bon à se mettre dans les oreilles… vous n’avez pas tort, malheureusement.

      Est-ce nécessaire ? Probablement, parce que ça “pogne” mais pour ma part, j’aimerais mieux un “rattrapage” musical (il y a plein de très bons albums de l’année que vous n’avez pas critiqué).

      On essaierai de se reprendre dans les prochaines semaines! Des suggestions?
      ÉM

    • sortez noi ca des magasins au plus vite.
      de toute façon, avec mon i-pod, je les entend plus

    • Trois mots : A. Twisted. Christmas.
      Quand vous aurez entendu “O Come All Ye Faithfull” sur la trame musicale de “We’re Not Gonna Take It”, ou encore leur “Heavy Metal Christmas” (sur les douze jours de Noël), vous aurez compris qu’il y a encore des albums à écouter une fois par année, à la même période.
      Et vive Ciné-Cadeau!!

    • Des suggestions ? Vite comme ça, les assez récents Swing Lo Magellan (Dirty Projectors), III (Crystal Castles), The Haunted Man (Bat for Lashes), The Seer (Swans), All we Love we leave behind (Converge), Lonerism (Tame Impala), Metz (Metz), Moms (Menomena)…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité