Éric Moreault

Archive, juin 2012

Vendredi 29 juin 2012 | Mise en ligne à 10h25 | Commenter Commentaires (3)

Perpétuer la mémoire de l’homme en noir

Shawn Barker interprète un Johnny Cash plus vrai que vrai.  PHOTO Le Soleil Jean-Marie Villeneuve

Shawn Barker interprète un Johnny Cash plus vrai que vrai. PHOTO Le Soleil Jean-Marie Villeneuve

J’avoue: je suis retourné voir Man In Black, au Capitole de Québec où il passe l’été, pour une quatrième fois. Moi qui me suis fait une religion de ne pas fréquenter les spectacles hommage, c’est un peu hérétique. Je trouve toujours ça bizarre de voir le succédané quand on peut avoir l’original. Mais, justement, Johnny Cash est décédé en 2003. J’ai vu des centaines et des centaines de shows, mais pas lui. Je ne suis pas tout seul. Shawn Barker, plus vrai que vrai dans son incarnation, ne l’a jamais vu non plus! Et vous? Un chanceux ou une chanceuse que je peux envier à mort?

Ceci explique cela. En partie. Johnny Cash était plus qu’une icône de la musique. L’homme était un rebelle. Avec plusieurs causes — à une époque où ce n’était pas à la mode. Il dénonçait avec beaucoup d’intelligence les travers et contradictions de la société. Comme dans Ballad of Ira Hayes, qui narre l’histoire véridique de l’Amérindien, qui s’est engagé dans les Marines en 1942 et fut immortalisé sur la photo de la bataille d’Iwo Jima (il est un des protagonistes de Flag of our Fathers de Clint Eastwood). Incapable de s’adapter à la société à son retour, il sombre dans l’alcoolisme et décède en 1955.

Barker et son groupe en font une interprétation particulièrement réussie. Comme Man In Black, qui résume tout ce que Cash défendait avec honneur et du feu dans les yeux: les pauvres, les illettrés, les vieux abandonnés, les victimes de l’injustice, les soldats morts au combat… Le gars s’y est tenu jusqu’à la toute fin. «Ah, I’d love to wear a rainbow every day / And tell the world that everything’s OK / But I’ll try to carry off a little darkness on my back / ‘Till things are brighter / I’m the Man In Black.» Respect.

S’il n’y avait que ça. Cash savait s’amuser sur scène, ce que Man In Black rend avec justesse (Get Rhythm, Jackson, Ring of Fire…). La magie de ce spectacle, meilleur à chaque fois que je le vois, réside dans ce bel équilibre entre les classiques et les chansons un peu moins connues. Le tout dans son contexte, du premier simple enregistré par Cash (Cry, Cry, Cry) au mythique studio Sun Records jusqu’au dernier (Hurt de Nine Inch Nail), avec Rick Rubin. L’interprétation sensible de Barker fait d’ailleurs mettre tous les poils du corps au garde-à-vous!

Bref, à chaque fois, j’ai un gros fun… noir! Évidemment.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Jeudi 28 juin 2012 | Mise en ligne à 9h30 | Commenter Commentaires (4)

À quand une Saint-Jean 2.0? la suite

Intéressant commentaire du romancier et dramaturge Claude Champagne dans La Presse du 27 juin, qui appelle au renouvellement du spectacle de la Saint-Jean. «Est-ce que la musique est la seule façon de célébrer notre culture? Où était les poètes, les danseurs, les comédiens, les peintres et autres fleurons culturels d’ici? Les spectacles de la Fête nationale n’ont pas une mise en scène digne de ce nom», écrit-il. Il y va ensuite de ses propre suggestions, avant de conclure: «Nous sommes un peuple reconnu partout dans le monde pour notre créativité. Soyons fiers de nous. Osons l’imagination.»
Peut-être que cette façon d’imaginer une célébration digne des Québécois permettraient de rallier ceux qui ne se reconnaissent pas dans le spectacle actuel.
Je retiens de vos commentaires qu’on est mûr pour un changement. Mais qui donnera cette impulsion?

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mardi 26 juin 2012 | Mise en ligne à 10h55 | Commenter Commentaires (7)

À quand une Saint-Jean 2.0?

Le spectacle devient un prétexte pour agiter les drapeaux... PHOTO Le Soleil Steve Deschênes

Le spectacle devient un prétexte pour agiter les drapeaux... PHOTO Le Soleil Steve Deschênes

Êtes-vous allés au spectacle de la Saint-Jean sur les Plaines? Moi non plus. J’y allais souvent mais, honnêtement, je trouve la proposition artistique redondante. Ce passage obligé d’artistes qui viennent exhiber leur fierté, souvent factice, et interpréter un pot-pourri de chansons qui leur semblent étrangères… Et la télédiffusion fige la dynamique du spectacle, tant à Québec qu’à Montréal. La foule est traitée comme un mal nécessaire.

Résultat: une fête ringarde, convenue et empêtrée dans sa formule du nationalisme de drapeau — celui qu’on sort une fois par année et qu’on se dépêche de ranger la gueule de bois passée. Il serait temps de passer à autre chose, vous ne croyez pas?

Il me semble qu’on ne devrait pas se limiter à la chanson. On pourrait intégrer un numéro spécial de cirque urbain des 7 doigts de la main; commander une chorégraphie à Harold Rhéaume; proposer un numéro de satire politique exécutée par les marionnettes géantes de Pupulus Mordicus avec la création d’une œuvre d’arts visuels en direct; demander à Olivier Dufour d’enrober le tout, en mettant à contribution notre expertise en multimédias…Après tout, on a déjà fait quelque chose du genre pour le spectacle commémoratif du 400e de Québec.

Avez-vous des idées pour qu’il y ait des «oh!» et des «ah!»? D’autant qu’avec le nouvel encadrement sécuritaire, qu’on soit d’accord ou pas, un autre public pourrait revenir célébrer la nation québécoise en grand.

Ah oui! l’argent. En définitive, ne devrait-on pas sacrifier le budget de l’un des deux grands spectacles et faire une fête grandiose qui nous projette dans le Québec de demain, tout en se nourrissant de nos traditions et de notre fierté? Ou puiser dans le budget des grands évènements de la ville de Québec? Ça, ça pourrait changer l’image de la Fête nationale à Québec pour de bon, n’est-ce pas M. Labeaume?

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité