Éric Moreault

Archive du 2 mai 2012

Mercredi 2 mai 2012 | Mise en ligne à 11h02 | Commenter Commentaires (7)

Artistes et étudiants: une contribution nécessaire

Le réalisateur Jean-Marc Vallée et l'actrice Charlotte Laurier faisaient partie de large coalition de plus 200 artistes et personnalités qui demandent un moratoire dans le conflit sur les droits de scolarité.

Le réalisateur Jean-Marc Vallée et l'actrice Charlotte Laurier faisaient partie d'une large coalition de plus 200 artistes et personnalités qui demandent un moratoire dans le conflit sur les droits de scolarité. PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Je me demandais quand les artistes allaient se lancer de façon significative dans le débat entourant les frais de scolarité, c’est maintenant fait avec la déclaration Nous sommes ensemble. On dépasse ici les interventions ponctuelles et typées, en réunissant plus de 200 artistes, mais aussi des avocats, des médecins, des économistes… C’est une plus large coalition que les habituels protestataires. Avec des gens qui se distinguent habituellement par la qualité de leur réflexion sociale, comme le réalisateur Philippe Farlardeau. Il y avait des jeunes aussi, comme Ariane Moffat. Mais c’est le ton, posé et appelant à la réflexion, qui s’avère, disons surprenant. Et bienvenue dans le climat hystérique actuel.

Dans un conflit, il y a toujours beaucoup de désinformation. Des deux côtés. Et beaucoup de gérants d’estrade (à ce propos, je vous conseille de lire Le Québec des vieux cons de mon collègue Jean-Simon Gagné). Ce qui explique qu’on perde parfois de vue l’essentiel. Ce n’est pas d’argent qu’on devrait débattre, mais de l’importance de la culture, au sens large. Or, en ce moment, malgré le fait que les droits d’accès de scolarités universitaires au Québec soient très bas, nous sommes moins à fréquenter l’université qu’en Ontario, à salaire familial égal, selon une étude de Ross Finnie, économiste à l’Université d’Ottawa. Même s’il en coûte trois fois plus cher en Ontario pour obtenir son diplôme.

Dans la tranche des revenus familiaux entre 5000 $ et 25 000 $, 39 % des jeunes en Ontario vont à l’université contre 18 % au Québec. Entre 25 000 $ et 50 000 $, 34 % des jeunes en Ontario fréquentent l’université contre 20 % au Québec. De 50 000 $ à 75 000 $, les étudiants universitaires sont 43 % en Ontario et 28 % au Québec. Et même au-dessus de 100 000 $ de revenu parental, l’Ontario domine avec 62 % d’étudiants contre 55 % au Québec.

Comme le disait Philippe Falardeau lors du lancement du manifeste, il est temps de faire un zoom arrière pour examiner la situation dans son ensemble, réfléchir sur l’importance sociale de l’éducation dans l’apprentissage de la culture générale et de son usage dans la vie en général et dans la vie sociale en particulier. Bref, qu’on se calme un peu.

En ce sens, l’intervention publique de cette large coalition qui demande un moratoire est une contribution nécessaire. Non?

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité