Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 10h57 | Commenter Commentaires (24)

    Harper décapite le milieu des arts

    Pas de doute, le gouvernement conservateur est fier de son budget!      La Presse canadienne

    Pas de doute, le gouvernement conservateur est fier de son budget! La Presse canadienne

    Le milieu des arts s’y attendait, mais le choc est violent: le gouvernement conservateur de Stephen Harper a sabré les budgets des principaux organismes culturels fédéraux de 10 %. Pas seulement Radio-Canada. L’ONF, Téléfilm Canada et Bibliothèque et Archives Canada ont aussi goûté au remède de cheval. Total: 191 M$ de moins d’ici 2014-2015, et pour les années subséquentes.

    Heureusement, le Conseil des arts a eu la vie sauve. N’empêche. C’est de l’acharnement idéologique. Il n’y a aucune raison qui justifie de telles décisions si ce n’est plaire à la base partisane rednecks. C’est traiter un problème de pellicules par la décapitation, comme disait Frank Zappa.

    Pourquoi? Parce que c’est une goutte d’eau dans l’océan du budget fédéral. Vous en doutez? C’est pas moi que le dit, mais L’institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS). «Des coupures de 11% à Radio-Canada, 10% à l’ACDI, 10% à l’ONF,  10% à Téléfilm Canada, 9% à Archives Canada ne vont rapporter que 461 M$ à terme, soit à peine 0,61% des dépenses compressibles du gouvernement. Ces coupures demanderont d’importantes réductions de personnel et de service dans ces organisations sans permettre des économies importantes. Difficile de ne pas voir un choix idéologique de couper à ces organisations environ 10% de leur budget total, alors que les coupures représentent 1,9% du total des dépenses de programme », a souligné Guillaume Hébert, chercheur à l’IRIS.

    Mais ce gouvernement d’Attila d’opérette ne rigole pas avec ses ennemis. C’est la mentalité de la loi et l’ordre appliquée sans merci. Et une douce revanche envers ceux qui osent critiquer son approche. Ce n’est pas la première, ni la dernière fois, je le crains. La liste d’actions est longue depuis leur arrivée au pouvoir.

    C’est évidemment Radio-Canada, ce repaire de gauchistes et de progressistes, qui y a goûté le plus. La SRC verra son budget amputé de 115 millions d’ici à 2014-2015, dont 27,8 millions dès cette année et 41,8 millions de plus l’an prochain. Il faut aussi retrancher l’enveloppe de 60 millions consacrée à la production d’émissions canadiennes de qualité. Vous trouvez que c’est bien, parce que le budget annuel de Rad-Can / CBC est de plus de 1 milliard $? Le budget alloué à la Défense défonce les 20 milliards $ — la mission en Afghanistan coûte à elle seule plus de 2 milliards $ par année…

    Mettons les choses en perspective: le gouvernement canadien consacrait déjà très peu d’argent au financement de la télévision et à la radio publique. Selon une étude du groupe Nordicity (novembre 2011), en 2009, le Canada arrivait au 16e rang dans l’échantillon des 18 pays occidentaux étudiés (devant la Nouvelle-Zélande et les États-Unis) en allouant 34 $ par habitant à Radio-Canada. Oui, la Norvège, la Suisse et le Danemark allongent en moyenne 150 $ par habitant. Mais  ce ne sont pas tous des pays nordiques socialistes! L’Allemagne consacre 147 $ par habitant; le Royaume-Uni 111 $, l’Autriche 99 $, la Belgique, l’Espagne et la France, environ 80 $. Même le Japon met 62 $ par habitant.

    J’avoue, je suis en conflit d’intérêts: ça m’arrive d’écouter Radio-Canada et de visionner des films produit par l’ONF ou avec l’aide de Téléfilm. Peu importe. Ce genre de coupures non essentielles sont des atteintes directes aux fondements même de la vie en société, de son évolution depuis des milliers d’années. Ce sera bientôt la Grande noirceur made in Canada. Consolez-vous, on n’aura pas trop le temps d’en souffrir à l’âge où on va prendre notre retraite.

    Faut-il s’indigner? Bien sûr. Mais on peut aussi en rire, comme Infoman, l’a fait!

    Tags: , , ,


    • Le domaine des arts devra prendre son mal en patience. Le Gouvernement Harper fait dans la déconstruction et se comporte comme s’il était une dictature. Le premier ministre n’a aucune “humanité” et tout ce qu’il peut répandre dans le pays c’est sa froideur et sa froidure. Le seul être qui a droit d’être cajolé par ce Roi, c’est Stanley, son minou de service dont nous payons certainement quelqu’un pour récurer sa litière.
      Nous arrivons presque dans la grande noirceur; peu à peu le Canada ne sera plus ni créateur ni créatif de quoi que ce soit. Cependant, bonne nouvelle, Harper n’est pas éternel et pas plus que son Gouvernement. Un jour, le peuple va les jeter en bas de la falaise et un nouveau Gouvernement viendra raviver la flamme des artistes et à nouveau notre pays se mettra à bouillonner comme à une certaine époque. Mais avouons que le temps sera long et il en faudra de la patience.
      Gilles Pelletier, Québec

    • “Ce genre de coupures non essentielles sont des atteintes directes aux fondements même de la vie en société, de son évolution depuis des milliers d’années. Ce sera bientôt la Grande noirceur made in Canada”

      ROFL vous faites ma journée! Je vais de ce pas me faire des provisions pour la famine et les fléaus qui vont s’abattre sur nous…

      Sérieux, êtes-vous membres d’une secte?

      La Grande noirceur fait évidemment référence à la période d’après-guerre où Duplessis et la religion avaient posé une chape de plomb sur le Québec. La secte, elle est plutôt à Ottawa, pardon, dans l’Ouest…
      ÉM

    • J’applaudit le geste. TVA, V(dans une moindre mesure) Astral, Cogeco, etc.. ne percoivent que tres peu en comparer a Radio-Canada des gouvernement et pourtant peu d’émissions de radio-Grand-maman sont dans le top 10. Radio Canada avait la possibilité de payer cher pour des émissions qui n’attire que très peu de public. Je veux bien que les artistes puissent vivre, mais pas en contre partie de la population en général. Quand je vois des montants dépenser de plus de 100000$ pour batir des scuplture de beton et d’acier, laid a s’en confesser, parce que les gouvernement aime faire vivre la culture, j’en suis estomaquer.

      Vous comparer les budgets contre d’autre pays. Ici on fait vivre une télévision national autant en anglais, qui doit couvrir le Canada au complet mais avec une population beaucoup plus petite que les pays auxquel vous faite référence.

      Ce qui me chicote, c’est que les gouvernements ont tendance a se baisser les culottes et mettre un peu de vasiline pour les autochtones pendant qu’on coupe alegrement ailleurs

      Radio-Canada est une télévision publique, les autres sont des télé privés. Ce qui ne les empêchent pas de recevoir beaucoup d’argent pour produire des émissions. Quebecor aurait reçu plus d’un demi-milliard de dollars des contribuables en subventions et avantages directs et indirects au cours des trois dernières années.
      ÉM

    • Dans un monde de plus en plus gris/beige, je ne comprends pas l’acharnement des “conservateurs” contre ceux qui essaient d’y mettre de la couleur.

      Idéologie selon Karl Jaspers:
      “Une idéologie est un complexe d’idées ou de représentations qui passe aux yeux du sujet pour une interprétation du monde ou de sa propre situation, qui lui représente la vérité absolue, mais sous la forme d’une illusion par quoi il se justifie, se dissimule, se dérobe d’une façon ou d’une autre, mais pour son avantage immédiat.”

      En plein ça!

    • L’art et la science sont tellement surévalués!
      Le pouvoir (lire argent) et la religion sont des bases bien plus concrètes et solides!!!

      (Non non non je ne troll pas, j’ironise!)

    • Excellent papier !

    • Quand on demande à des étrangers de nous dire ce qui leur vient à l’esprit quand ils pensent au Canada, c’est beaucoup plus de la nature que des canadiens dont ils parlent.
      Pire: ils nous associent presqu’automatiquement à la culture américaine. Le canada étant un espèce de gros état américain semi-indépendant moins arrogant.
      Le Canada n’a pas de personnalité.
      Et notre culture déficiente et américanisée en est la raison.

      La culture du Canada s’appelle NBC, ABC, CBS, HBO, Fox… Faites le tour des cotes d’écoutes TV dans la ROC et le contenu 100% canadien est très minoritaire dans le lot.
      Voilà pourquoi les rednecks n’en on rien à branler de la «culture» canadienne.

      Seul le Québec se démarque un peu, et encore! On fait souvent figure d’insulaires isolés par notre langue marginale sur ce continent…

    • Tant mieux si cela a pour effet de nous débarasser de toutes les émissions du type Tout le monde en parle, qui ne font que la promotion de la gauche caviar et qui traite ses invités non-goggauches ou artistes avec le même mépris que vous, M. Moreault, prétendez qu’a le PC avec leurs ennemis.

      Par ailleurs, soyons sérieux: il y a tellement de bureaucratie à Radio-Canada, tellement de cadres et d’assistants-cadres, de directeurs de ci ou de ça, qu’il y a moyen de couper beaucoup sans toucher à nos artistes et journalistes-commentateurs qui se spécialisent dans le Harper-bashing et pourront continuer à le faire.

    • Il était temps! Quand j’ai regardé brièvement l’émission de Patrice L’Écuyer hier à R-C sur l’espèce de Bien-Cuit à Véronique Cloutier, je me disais, bon sang de bon dieu qu’on pourrait se passer de ça!

      Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’on appuie une baisse de subventions en culture qu’on est un redneck. L’économie n’est pas à son meilleur en ce moment et le Canada a de beaux exemples à constater dans le monde : Grèce, Espagne, Italie, Portugal, Irlande pour les pires, sans compter la France, États-Unis, ralentissement en Chine et j’en passe. Tous les gouvernments coupent. Il faut se rendre à l’évidence.

      Moi je pourrais généraliser et dire que tous les fanas de culture ont des écharpes au printemps et vivent dans la Plateau dans leurs apparts miteux aux plafonds croches payés deux fois trop chers pour être capables de se rendre à pied dans les théâtres avec des comédiens poches dans une salle au quart remplie faire un party de bs subventionnés à fond par l’État parce que ça n’intéresse personne.

      La télévision à Radio-Canada/CBC c’est une grosse dépense. Plusieurs émissions, personne ne les regarde et on s’en fout. Ils pourraient très bien faire de la programmation 4 heures par jour et ça ne changerait rien à part moins de jobs de bs subventionnés à même les fonds publics.

      Bravo à la responsabilité du gouvernement d’assainir les dépenses gouvernementales et bravo de ne pas avoir fléchi face aux bs lobbyistes des arts.

      Quand on n’a pas d’argent, on coupe dans le gras.

    • HA HA HA! J’en ai lu des bonnes dans La Presse, où les activistes de gauche s’en donnent à coeur joie, mais jamais je n’aurais imaginé que quelques coupes dans l’industrie de la culture-caviar seraient comparées à “des atteintes directes aux fondements même de la vie en société, de son évolution depuis des milliers d’années”!!!!! Comme disent les méchants rednecks: mets-en!!!

    • @arnoide
      l’industrie la plus subventionnée au Canada est celle du pétrole, donc les têteux de subvention sont là… que ces gens subissent le même genre de coupure dans leur subvention et peut-être je vais croire qu’il s’agit d’un gouvernement responsable… Aussi il y a le fameux registre d’armes à feu qu’ils vont détruire plutôt que de le refiler aux provinces, si ce n’est pas du gaspillage d’argent pur et simple eh bien je ne comprend pas ce que c’est… franchement ne parler pas d’assainissement des finances…

    • @jef08

      J’aimerais avoir les chiffres pour toutes les subventions gouvernementales qui vous font dire que le pétrole est l’industrie la plus subventionnée au Canada?

      Si je me fie à un article de La Presse en 2010, la subvention fédérale au pétrole était de 1.4 milliards en 2008.

      Le budget de CBC/Radio-Canada est d’environ 1.2 milliards (on a coupé 10% ou 115 millions), et on ne compte pas l’ONF, Téléfilm Canada et tous ces autres programmes pour la culture

      Le pétrole rapporte combien en taxes au gouvernement du Canada vous pensez? Bel exemple où les bénéfices sont largement supérieurs aux coûts contrairement à R-C.

    • Radio Canada, l’ONF et compagnie n’ont pas le monopole de la culture. Est-ce à dire que tous les autres producteurs ou diffuseurs sont des incultes!

      Voir nos institutions culturelles contribuer à l’effort global de réduction du déficit n’est que normal. J’espère que nous n’assisterons pas une fois de plus au florilège d’artistes se plaignant de ses coupures.

      À force de crier « Au Loup », on ne les écoutera plus.

    • Recherche rapide sur le site du Conseil des Arts du Canada.

      Année 2010 :: Subventions à des artistes, organismes ou autres entités artistiques québecoises seulement.

      Il y en a pour plus 45 000 000$.

      http://www.canadacouncil.ca/canadacouncil/Templates/DbGrantRecipients.aspx?NRMODE=Published&NRNODEGUID=%7b29D1AE1E-2F1B-4CA4-A5B5-12BD28900F66%7d&NRORIGINALURL=%2fsubventions%2frecipients-fr%2fol127245536828281250%2ehtm&NRCACHEHINT=NoModifyGuest

      On pourrait ajouter d’autres ministères fédéraux qui subventionnent. Genre Patrimoine Canada. Et c’est sans compter sur les subventions provinciales et municipales.

      On pourrait ajouter aussi les grandes corporations qui commanditent les événements culturels.

      Ah oui, ajoutons le 1 milliards à Rad-Can.

      Ca fait donc ben pitié la Culture!

      On verse aussi 1 milliard $ de subventions par année aux PME, ce qui est une bonne chose, plus de 1 milliard annuellement à l’industrie pétrolière, qui n’en a pas besoin si on se fie à leurs profits faramineux… On peut continuer ce petit jeu longtemps, qui ne mène à rien. La culture a généré 130 000 emplois en 2009 au Québec. Et les entreprises des domaines de la culture et des communications du Québec ont injecté plus 10,1 milliards $ dans l’économie (http://bit.ly/H4wbrS ).
      ÉM

    • J’applaudis debout ces coupures en culture!!!!!!!!! Pourquoi serait-ce le seul domaine où il ne faudrait pas couper????

    • Merci de répondre! Vous me donnez des arguments supplémentaires. Pourquoi subventionner si ça va si bien que ça? 4.1% du PIB.

      De plus, je ne compare pas les autres contributeurs au PIB. Mais si vous y tenez. Regardez attentivement les chiffres. Ce n’est pas avec la culture qu’on va payer les soins de santé.(http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/120330/t120330a1-fra.htm)

      Je n’ai rien contre l’art ou la culture en particulier. Je suis très conscient de l’apport et de la nécessité. J’en ai contre pas mal tout ce qui vient têter mon portefeuille de payeur d’impôts et de taxes et qu’on a rien en retour.

      Il y a de la place à couper partout. Culture comprise.

      Vous dites dans le même paragraphe que vous êtes conscient de l’apport et de la nécessité, mais du même souffle «qu’on n’a rien en retour». J’ai de la difficulté à vous suivre.
      Pour ce qui de votre question principale, je vous invite à visionner le vidéo que j’ai mis en ligne sur ce blogue, il y a deux semaines: http://blogues.cyberpresse.ca/moreault/2012/03/15/subventionner-la-culture-a-tout-prix/. Bonne fds.
      ÉM

    • @Portneuf74. Pas étonnant avec un nom comme ca, tu viens probablement du comté de Portneuf ou ils ont élu André Arthur a 2 reprises comme député. Vous appelez cela certainement de la culture. Bande de Hillbillies and if you don’t know what it means, look it up!!!!!

    • Bravo. Je suis pour. Comme 99% des gens de mon entourage.

      Petite bulle de petit monde de média? Nous, le monde qui fait rouler le pays, on en a rien a foutre des artisssse.

      Il y a pénurie de main d’oeuvre dans plein de domaine. Aller a l’école faire un dep et faites de quoi de votre vie.

    • Il y 2 ou 3 ans j’aurais pu être sympathique a votre cause…

      Mais a force de crier :”Au loup” et aux “sales capitalistes” vous avez fini par nous exaspérer (”nous” désignant une frange de la poulation)

      D’abord L’institut IRIS que vous citez comme parole d’évangile est un organisme qui s’est fixé comme mission de “combattre le néo-libéralisme”
      Libre a eux mais c’est un organisme de gauche militant

      Donc , ca vous situe dans la gauche militante!
      Vous, de la gauche militante , vous avez fini par nous exaspérer nous les sociaux-démocrates en traitant continuellement les bâtisseurs de la social-démocratie au Québec et au Canada de “pourriture” de “traitres” et de “vendus” etc etc
      Les traitres et les pourritures que seraient Jean Lesage, Robert Bourassa, et même Jean Charest (eh Oui) ont tout de même fondé l’assurance-maladie, le ministere de l’éducation, le ministere de la culture (eh oui) et le programme universelle des garderies .
      En plus vous traitez toujours ceux qui administrent de “sales épiciers”

      Vous réclamez l’amour inconditionnel et la Gratuité…

      Vous êtes soit des révolutionnaires dont l’avenir vous donnera raison..ou bien
      vous êtes des “Crying babies”
      Dans contexte je vais laisser la chance au coureur; le gouvernement Harper qui a été élu démocratiquement.
      On se re questionnera a la prochaine coupe de budget… (car je ne suis pas un partisan de l’amour inconditionnel comme vous ni de la haine inconditionnel)

      La «gauche militante»? Parce que je cite l’IRIS? Je cite parfois le Conference Board of Canada, un think thank de droite, qui dit qu’investir dans la culture stimule l’économie et s’avère payant pour l’économie. Suis-je un militant de la droite pour autant? Poser la question…
      Ce que l’IRIS soulignait, et qui me semblait pertinent, c’est que les coupures vont faire mal en terme d’emplois et représenteront bien peu de choses sur le budget du gouvernement fédéral.
      ÉM

    • “Harper décapite le milieu des arts”
      Non ce n’est pas si terrible. 10% de réduction c’est ce qui se passe dans tous les secteurs y compris la culture. Je suis très content que la culture subisse ces coupes, c’est à dire exactement les même qu’ailleurs, car c’est un devoir gouvernemental équivalent aux autres devoirs gouvernementaux.

      Même si radio-can est mon poste préféré, ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent faire le même effort que les autres secteurs, couper un peu dans le gras. D’autres télévisions sont pourtant rentables.

      Dès qu’on touche à ce domaine, une bande d’émotifs hystériques s’énerve. Voilà un déchirement de chemise. Les gros mots et les surnoms sortent. Si vous êtes contre nous, vous êtes un redneck… Scandaleux, épouventable… HA HA HA!!
      On dirait que ce qui les choques le plus c’est d’être traité comme les autres secteurs. Devant tant de narcissisme, d’arrogance et d’hystérie je manque de sympathie.
      Et si cela est si important au québec le gouvernement provincial pourrait prendre la relève? …hélas non car là aussi on a un problème de budget. On a pas les moyens! Trouvez d’autres solutions.

    • Effectivement, il soigne sa base partisane redneck. Bien dit !

    • Au final, depuis 2009, 1450 postes abolis. C’est 1450 personnes qui perdent leur emploi. Je ne comprends pas qu’on puisse en rire…
      ÉM

    • Personne en rit. On trouve juste que ca fait du sens!

      “Radio Canada International (RCI) met fin à la transmission par ondes courtes et par satellite et concentrera donc sa diffusion sur le web.

      Il n’y aura plus de bulletins de nouvelles et les sections russe et brésilienne seront fermées. Ainsi, RCI se concentrera sur les cinq langues les plus parlées par son auditoire : français, anglais, espagnol, arabe et mandarin.”

      Heille, RCI en mandarin! C’mon man!

      Bel esprit de fermeture sur le monde. Et j’imagine que 9 milliards $ pour les F-35, vous trouvez aussi «que ça fait du sens»…
      ÉM

    • Pas plus en accord avec les F-35. RCI en mandarin ne change rien à mon ouverture sur le monde. Pas plus que la vôtre. J’ai pas besoin de RCI pour être ouvert. Je voyage!

      RCI en mandarin par satellite. Franchement.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    D L Ma Me J V S
        avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité