Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 12 mars 2012 | Mise en ligne à 12h51 | Commenter Commentaires (12)

    Un amphithéâtre pourquoi et pour qui?

    Maquette-Nordiques

    La Ville de Québec annoncera à la fin du mois si elle va de l’avant avec le nouvel amphithéâtre. Faux suspense. Ce fameux amphithéâtre, j’étais pour à 110 %, au début, quand les autorités parlaient d’amphithéâtre «multifonctionnel». Ça me semblait vital que la capitale puisse compter d’un équipement à la fine pointe pour accueillir plus d’évènements culturels. Il y a deux ans, on nous disait que la rentabilité d’un nouveau colisée passerait par la présentation de spectacles et d’évènements spéciaux.

    On en parle (presque) plus maintenant. Les milieux politiques et sportifs — et une partie de la population — ne fantasment que sur le retour des Nordiques…

    Alors, vous voulez un nouveau Colisée pourquoi, au juste? Pour battre les Canadiens? Sont tellement poches que même les Remparts pourraient les vaincre en ce moment. Pour voir d’autres galas de Star Académie? On les a déjà.

    Si au moins c’était pour avoir plus de tournées. Mais pas sûr du tout qu’envenko, la plus grosse boîte de production au Québec, sera si intéressée par Québec après avoir été larguée au profit de Quebecor. Même sans ça, le taux d’occupation annuel ne devrait pas dépasser 30 %, ce qui rendrait le bâtiment non rentable, selon une étude du Conference Board du Canada.

    L’administration Labeaume a même laissé tomber récemment, sans trop d’état d’âme, son principal argument — la requalification du quartier. La Ville prévoit d’ailleurs 7 M$ pour une accueillir une équipe de la LNH dans le «vieux» Colisée, juste au cas où l’heureux évènement surviendrait d’ici la construction du «nouveau» colisée. Les Jeux olympiques? Largués aux aussi. Qu’est-ce qui se passera, si après l’avoir construit, l’équipe ne suit pas?

    Alors, vous le voulez pourquoi ce nouvel amphithéâtre? Pour y voir quoi? Le Cirque du Soleil? Madonna? Radiohead? Springsteen? Ou juste du hockey? Ce sera pour qui, finalement, cet amphithéâtre payé par 385 M$ de fonds publics?

    Tags: , , , ,


    • Ce sera un amphithéâtre multifonctionnel, â deux fonctions, le hockey et quelques spectacles, les deux au profit du groupe Québécor, si’il y a pertes, pas grave, la Ville de Québec remboursera le déficit â hauteur du loyer.

      De plus la Ville ne percevra rien sur le stationnement, ni sur les concessions et ne recevra aucune taxes municipales, dire que le CH paie plus en taxes municipales à MTL que Québécor paiera en loyer et en droit pour le nom combiné.

      RIDICULE

    • Tel que présenté initialement ce projet était effectivement idéal pour Québec. Des installations dignes pour la population ,un amphithéatre moderne multifonctionnel ,une salle de spectacle de taille munie de la technologie que le colisée ne pouvait offrir.
      Une quarantaine de parties par années de hockey pourraient être intégrées à l`horaire d`occupation de l`amphithéatre si jamais … Soit pour les Remparts ou autre club…

      Mais il y a eu trop de mais. Sous la roche l`anguille c`était les Nordiques ou rien : erreur. On en entendra bien peu parler d`ici la date fatidique et honnêtement, si c`est vraiment une date butoir alors là on se sera fait passer un beau sapin par le maire.
      Pour arriver à ses fins il a préféré ignorer un paquet de ballounes qui reviennent successivement lui pêter dans la figure. La décontamination du terrain,le cout du projet,la passe-passe avec PKP et la loi 204 ,le financement publique, les éventuels dépassements de couts et j`en passe et des meilleures…

      Il n`y aura pas d`équipe de la LNH à Québec d`ici l`été c`est certain. Bettman n`a jamais prétendu le contraire ni n`a laissé une once d`espoir à la délégation québecoise. Ce que je ne comprends pas c`est que c`était écrit dans le ciel ,que le projet initial a été scrappé et que malgré cela ce beau projet tomberait à l`eau dans le cas d`un refus de la LNH ? Pourquoi jouer le tout pour le tout ?

      Je ne comprends pas que le maire se peinture dans le coin comme ca. Il a été maladroit et a sagement (peut-être trop tard) opté pour le silence mais son obstination à juger de la nécéssité de l`immeuble seulement à partir d`une équipe de la LNH l`isole encore plus.

      Les plus optimistes diront que l`entente est peut-être déja ratifiée ce qui justifierait le silence mais encore là l`ouverture du nouvel amphithéatre est tres loin et le risque d`une explosion des couts pourrait faire mourir le projet dans l`oeuf.

    • Les Québécois ont DÉJÀ PAYÉ et PAIENT ENCORE pour un ÉLÉPHANT BLANC à Montréal.

      Que faut-il pour comprendre?

      Se payer un DEUXIÈME éléphant blanc cette foi à Québec? Aie réveillons-nous.

    • J’ai personnellement décroché au chapitre 7

      (Chapitre 7)

      La loi 204 est finalement adoptée et la ville de Québec annonce le début de construction pour le printemps 2012. Les travaux d’analyse et de caractérisation des sols débutent automne 2011 et autre coup de théâtre l’administration municipale du maire de Québec Régis Labeaume a décidé de changer l’emplacement pour la construction du nouvel amphithéâtre dû aux coûts élevés de décontamination.

      En effet les coûts de décontamination, non connus lors de l’annonce de construction, oscillent entre 30 et 40 millions de dollars seulement pour préparer le terrain. Il semble que le site prévu avait servi de dépôt à neige et de site d’enfouissement pour des résidus de l’incinérateur. Cette décontamination, qui doit être incluse dans le budget, représenterait 10 % de la facture totale.

      D’après moi cette modification nuira à tout l’échéancier de construction dont l’entente avec Quebecor media qui sera échu au 31 mars. Que dire maintenant du coût de la construction de 400 millions?

      Ça se peux-tu que la décision de construire à cet endroit a été faite de façon trop précipitée?

    • Une bonne question…avec la description que vous en faites, ça semble un cadeau (fort cher, entendons-nous bien) à un milliardaire qui aurait bien voulu avoir la franchise des Canadiens et qui s’est fait damer le pion par la famille Molson…
      Il est possible que la situation évolue après le 31 mars prochain. Un jour ou l’autre, il y aura une décision définitive dans ce dossier. À ce moment là, on verra plus clair dans les ambitions “rétrécies” d’un amphithéâtre multifonctionnel et de la revitalisation abandonnée d’un quartier qui en aurait, malgré tout, bien besoin. Il est possible aussi que l’intervention de l’Ordre des architectes auprès d’Infrastructure Québec puisse avoir un impact sur ce dossier pour au moins “sauver les meubles”…

    • Bonne question, en effet il semble que l’objectif de départ, celui de pourvoir Québec d’un infrastructure multifonctionnel soit tombé dans l’oubli. La venue d’un club de hockey apparaît l’objectif ultime. Même la pente des sièges doit être pensé pour que les “maniaques”(ce que nous sommes tous) soient près de l’action.

      Serait-il possible au gouvernement du Québec de faire un détournement de fond de 100 millions? 50 millions pour aider les universités en attente de trouver une façon récurrente pour assurer le financement et 50 millions aux CHSLD au bénéfice des personnes âgées. Pour les 100 millions manquants, nécessaire à la construction, bien, que les maniaques deviennent actionnaires du futur Colisée, tant mieux pour eux s’il y a des profits.

      C’est un peu ce que propose le groupe J’ai ma place, avec un succès mitigé (15 M$ de recueillis, à date). Le seul exemple qui me vient en tête est celui des Packers de Green Bay, dont 120 000 sociétaires sont propriétaires de l’équipe. Et c’est une exception. Et puis, honnêtement, je ne crois pas que 100 M$ changerait grand-chose à la situation des universités et des CHSLD.
      ÉM

    • .
      Je trouve intéressant de parler de l’amphithéâtre dans ce blogue “Bouillon de culture”
      Au départ, le projet était un “bouillon de culture” puisque l’idée d’un stade multifonctions visait à obtenir du financement …(Bouillon de culture québécoise)…. maintenant que le financement est connu et moins important que “voulu” …. on enlève des composantes du projet ! ….

      On est en train de se faire “organiser” autant par Labeaume, que PKP… on sera tous perdants avec une équipe de hockey professionnelle dont les joueurs partent avec les millions de $$, nos taxes qui grimpent et financent les riches …. et nos petits commerçants de Québec qui voient leur achalandage diminuer puisque beaucoup de gens ont moins de $$ dans leurs poches.

      Quand je pense que le maire Labeaume voyait Québec comme la “Ville de la relève”…
      …. Ça c’était une belle idée !

      En effet, le budget «divertissements» des gens n’est pas un puits sans fonds. Ce sont les petits commerçants qui risquent d’écoper, bien plus que les théâtres ou les petites salles, qui s’adressent à un public différent. Et je crains fort qu’on rogne sur la qualité de ce qui aurait été un véritable amphithéâtre multifonctionnel, notamment l’acoustique, les installations multimédia et les plateaux de scène, pour se concentrer sur les fonctions hockey. A-t-on vraiment besoin de 18 000 sièges?
      ÉM

    • On va nous annoncer à la fin du mois que les coûts prévus ne sont plus réalistes mais qu’on doit continuer quand même! Le maire de Québec concluera en disant: “C’est réglé, on ne s’occupe plus des “grands talents”!

    • Ce projet est une ineptie depuis ses débuts. Un Partenariat public privé à l’envers: le gouvernement et la ville de Québec prennent tous les risques en prenant soin de tout financer. Normalement, dans un PPP, le gouvernement finance et le privé assume les risques.

      Le projet n’est pas justifié puisque le taux de rendement interne, les débours de capital, les flux monétaires ne sont pas accessibles au grand public. La justification financière du maire est ridicule, et l’analyse technico-économique, à compter seulement de l’ouverture du site (jamais vu dans une telle analyse, on commence dès la première mise de fonds), appartient à Québecor.

      Nous hériterons d’un éléphant blanc.

    • Le maire de Québec Régis Labeaume vient d’envoyer paître à sa façon le président de l’Ordre des architectes, André Bourassa, qui trouve que le dossier fonctionne tout croche. À mon avis, Monsieur Bourassa a raison.

    • J’ai payé un Palais Montcalm, une Maison Symphonique, un quartier des spectacles et je risque fort de payer aussi un Diamant au millionnaire R. Lepage. Tous des endroits que je ne visite, ou visiterai jamais…

      Merci de me donner un retour sur mon $ avec un amphithéâtre !

    • @stever:

      Les établissements culturels ne font pas des profits comme les super-vedettes de Québecor ou des joueurs de hockey. Et puis, comme citoyen de Québec, vous n’aurez jamais un “retour” sur votre investissement, c’est Pierre-Karl Péladeau qui empochera.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité