Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 11 février 2014 | Mise en ligne à 23h08 | Commenter Commentaires (24)

    Fiat 500L et salon de Chicago

    Je laisse de côté les autos «exotiques» cette semaine pour jeter un coup d’œil sur une voiture plus…abordable, disons. Il s’agit ici de la moins petite Fiat 500L. Je dis «moins petite» parce que la Fiat 500 de base en elle-même est petite. La 500L en est plus longue de presque 70 cm, 15 cm plus large et autant plus haute. On voudrait bien que la Fiat 500 L soit considérée comme «grande» mais elle ne l’est pas nécessairement. Elle est donc…moins petite.

    Toutefois, il ne faudrait pas considérer la 500L comme une petite auto économique. Cette auto d’origine italienne assemblée en Serbie fait plutôt partie d’une catégorie dite sélecte dans laquelle on ne retrouve presque seulement la Mini Countryman. Évidemment, la 500L offre beaucoup plus d’espace intérieur que la «petite» 500 sauf pour le coffre. On y revient…

    La Fiat 500L affiche une ligne plutôt sympathique. Je n’ai pas rencontré beaucoup de gens qui n’en aimaient pas le look. Moi aussi, je l’aime mais, physiquement, je lui préfère la Countryman. Mais je crois que les designers de Fiat ont particulièrement bien réussi la surface vitrée du véhicule incluant le petit triangle entre le pare-brise et les glaces latérales. Celui-ci permet en même temps une meilleure visibilité. Ajoutez à cela le grand toit panoramique en verre qui équipait mon véhicule et on obtient un habitacle qui est bien éclairé durant le jour.

    Blog-1

    La Fiat 500L est à la fois petite et grande…(Photo Éric Descarries)

    blog-2

    Vue de l’arrière, la Fiat 500L est reconnaissable (Photo Éric Descarries)

    Vu qu’il est question de l’intérieur, continuons dans la même veine. Le tableau de bord est amusant à regarder mais il faut savoir maîtriser toutes les petites commandes de cette auto pour enfin en arriver à l’affichage que l’on recherche. Ce qui n’est pas évident. Et même le manuel d’instruction n’est pas toujours clair à cet effet. Aussi, je retoucherais l’instrumentation pour qu’il soit plus lisible. Cependant, le système de navigation Garmin s’est avéré facile d’utilisation et relativement lisible, lui. Même si l’intérieur est vaste et plaisant à l’œil, je me dois d’être plus critique concernant les sièges. Il est rare que je ne trouve pas les sièges d’avant confortables mais ceux de la 500L devraient être révisés. Ils manquent de support latéral (ce qui est assez inusité pour une auto européenne) et surtout, le coussin est trop court pour les passagers qui ont de longues cuisses (comme me l’a fait remarquer mon ami, un …Italien de plus de six pieds qui n’a pas l’habitude de critiquer les autos de son pays natal!). Les places arrière sont généreuses (on peut y asseoir trois personnes en autant qu’elles ne soient trop…corpulentes) mais encore un fois, elles ont un coussin trop court. Puis le matériel (que l’on dit étant du cuir) est moins agréable au toucher. Par contre, le pavillon surélevé de la 500L offre un bon dégagement pour la tête. Ah oui! Regardez bien le volant sur les photos. Il n’est pas parfaitement rond. En fait, il est légèrement rectangulaire…ce qui n’est pas sans me rappeler les volants de cette configuration des produits Chrysler des années soixante! Quant au coffre, il peut prendre quelques valises avec une certaine facilité mais cet espace de chargement devient plus intéressant si l’on rabat les dossiers des sièges arrière.

    blog-3

    Le tableau de bord contient une instrumentation pas toujours facile à lire (Photo Éric Descarries)

    blog-4

    Les places arrière sont invitantes mais les coussins sont un peu courts (Photo Éric Descarries)

    blog-5

    Le coffre n’est pas des plus volumineux mais si l’on baisse les dossiers des sièges d’arrière, on obtient un espace de chargement utile (Photo Éric Descarries)

    Du côté mécanique, la Fiat 500L est mue par un quatre cylindres de 1,4 litres avec turbocompresseur qui fait 160 chevaux et 184 livres-pied de couple. Il est disponible avec une boîte automatique ou manuelle à six rapports et la traction avant. Dans le cas de ma voiture, j’ai eu droit à la boîte manuelle qui met plus en valeur les capacités du moteur. J’ai bien apprécié le fait qu’il faille déverrouiller la boîte pour la passer en marche arrière. Certaines voitures européennes ont cette commande en haut, à gauche de la première que l’on peut accidentellement enclencher à un arrêt en pensant passer à la première. Avec la 500L, il faut soulever un collet sous le pommeau pour ce faire. Évidemment, vous n’aurez pas ce problème avec l’automatique. Mais vous n’aurez pas le plaisir de conduite que j’ai eu avec l’auto. Car la Fiat 500L est amusante à conduire. Le moteur n’est pas nécessairement une bombe mais il est bien à l’aise dans cette grande caisse. Le passage des rapports est facile et relativement précis. Malgré son poids quand même élevé (quelque 1452 kilos), l’auto est agile. Sa suspension réagit parfois aux imperfections de la route mais elle demeure confortable. La direction (avec assistance électrique) est plus précise que prévue même si elle en transmet pas nécessairement toutes les sensations de la route. À cause des routes plus ou moins propres, j’ai eu de la difficulté à vérifier l’efficacité du freinage. Toutefois, les pneus d’hiver Dunlop qui équipaient l’auto ne m’ont pas toujours impressionné. Je me demande quand nous en aurons la version à traction intégrale (qui devrait servir de base à une «petite» Jeep à venir)?

    blog-6

    Le moteur (un peu sale) de la Fiat 500L est à la hauteur de la situation mais pas plus…(Photo Éric Descarries)

    Une Fiat 500L de base débute à 22 995$, 25 995 $ avec la sellerie de cuir. Ma voiture avait le toit blanc (une option de 500$!), les jantes de 17 pouces en aluminium de 300$, le pneu de secours compact de 200$, l’inévitable (et toujours aussi ridicule) taxe d’accise fédérale pour le climatiseur de 100$, le système Uconnect, quelques autres petits frais et ceux d’expédition à 1695$ et on obtient un total de 29 390$ (plus taxes). La consommation peut sembler un peu décevante à 10,2 L/100 km mais il faut se rappeler que j’ai conduit l’auto en plein hiver durant une période de froid assez vive (au point où le moteur du ventilateur de chaufferette émettait un son strident au démarrage le matin mais que pour quelques secondes), avec des chutes de neige qui rendaient les routes glissantes et qui faisaient patiner les roues avant. Puis, la majorité des déplacements se sont faits en ville.

    Mais, finalement, j’ai bien aimé conduire cette auto. Je crois que, malgré certaines petites remarques négatives, cette Fiat pourra donner une intéressante réplique à la Mini Countryman.

    Le Salon de Chicago

    Je fus un peu déçu de ne pas avoir plus d’information sur le récent Salon de l’auto de Chicago qui a ouvert ses portes la semaine dernière. Il faut dire que c’est la première fois depuis des années que je ne m’y rendais pas (pas plus qu’à Toronto cette semaine). Toutefois, j’ai finalement pu mettre la main sur des comptes-rendus assez complets et voici ce que j’en ai retenu.

    Encore une fois, Chicago ne fut pas spectaculaire. Il faut dire que Detroit reçoit la part du lion dans le domaine des salons d,auto en Amérique du Nord et que New York, qui se déroulera durant le temps de Pâques, aura sa part de nouveautés (c’est lui qui ferme la marche des salons internationaux annuels) mais Chicago attire quand même une des foules les plus considérables et surtout, il se déroule dans l’IMMENSE centre McCormick qui permet même à certains constructeurs d’y installer de courtes pistes d’essai…pas de blague.

    blog-7

    La nouvelle Subaru Legacy a été finalement dévoilée au Salon de Chicago (Photo Subaru)

    blog-8

    Volvo a lancé ses versions de performance Polestar de S60 et V60 (cette dernière étant une familiale) au Salon de Chicago (Photo Volvo)

    S’il y avait une grande nouveauté à souligner, ce serait le dévoilement de la nouvelle Subaru Legacy. Mais, ce dévoilement n’a pas été suffisamment spectaculaire pour qu’on en parle un peu partout. Espérons que l’auto connaîtra un certain succès. Kia en a profité pour lancer son Soul électrique en plus de l’Optima Hybride 2014 et pour présenter son prototype Nero hybride (vu au Salon de Francfort) au public nord-américain. Volvo y avait des versions sportives Polestar de ses nouvelles S60 et V60 (célébrant le retour de la familiale) alors que BMW y annonçait une version turbodiesel à venir de sa berline 740 Ld X. Pour Nissan, Chicago était la place rêvée où dévoiler la Versa Note SR.

    blog-9

    Toyota démontrait les versions TRD de ses Tundra, Tacoma et 4Runner au Salon de Chicago (Photo Toyota)

    blog-10

    C’est le préparateur américain Lingenfelter qui a créé le prototype Reaper de Chevrolet Silverado, un véhicule qui pourrait concurrencer le Ford Raptor (Photo GM)

    Toutefois, Chicago est généralement la place de prédilection pour lancer de nouvelles camionnettes. Chrysler devait y dévoiler sa petite fourgonnette Promaster City (née Fiat Doblo) mais le constructeur s’est ravisé quelques semaines avant. Chevrolet en a donc profité pour y lancer officiellement sa fourgonnette Express City (née Nissan NV200) et son Silverado HD au gaz naturel alors que Toyota y exposait des versions TRD modifiées de ses pick-up Tundra et Tacoma et de son VUS 4Runner. La plus intéressante aura été le prototype Nissan Frontier avec moteur Cummins turbodiesel à quatre cylindres de 2,5 litres que l’on espère voir bientôt sur notre marché. Ah oui, le préparateur américain Lingenfelter présentait sa version d’un Chevrolet pouvant concurrencer le Ford Raptor, le Silverado Reaper avec V8 de 475 à 550 chevaux. Enfin, le magazine télévisé américain MotorWeek en a profité pour annoncer sa voiture de l’année, la Corvette Sting Ray. Surpris?

    Klassic Plus

    blog-11

    Si vous aimez vraiment le monde de l’automobile, allez jeter un coup d’œil à www.klassicplus.com et informez-vous sur la publication canadienne Klassic Plus. Il s’agit d’un gros magazine de quelques 160 pages en français et en anglais sur toutes sortes de voitures (sport, custom, rods, anciennes, etc…). Il s’agit ici d’une publication de luxe qui n’est pas disponible en magasin mais qui vaut la peine d’être consultée. En fait, je le sais puisque j’y participe! Elle se vend autour des 15$ plus les frais d’envoi.

    À francois_qc : Oui, un VUS Porsche a surpris et même insulté quelques fidèles de la marque…Pourtant, vous avez probablement vu le prototype du VUS Bentley et celui du VUS Maserati. Voilà que Rolls-Royce songe à un VUS (mêmes initiales que Range Rover?). Et dire que Luca de Montezumela de Ferrari a déjà juré qu’il n’y aurait jamais de VUS Ferrari…wanna bet?

    À motorbob : Merci de vos bons mots. Non, je n’achète plus mes magazines chez le libraire que vous mentionnez puisqu’il n’offre plus de magazines américains en anglais…une dispute avec un distributeur ontarien, semble-t-il! J’aime bien quelques publications européennes en français mais elles ne traitent pas des véhicules vendus chez nous…

    À milaq : Bon argument que celui de la désactivation des cylindres. Mais quand avez-vous vu nos offices gouvernementaux se rétracter quand il s’agit de venir chercher des sous dans nos poches?

    À jon8 : Un Macan plus abordables? Avez-vous les prix possibles? De 60 000 à 100 000$ et plus? Incidemment, Porsche serait à étudier la possibilité d’un Macan très bas de gamme à un prix «véritablement» raisonnable…à suivre!


    • Comme les Mini “gonflées” qui sont malheureusement apparues récemment, la 500L n’est vraiment pas belle. Ca choque l’oeil.
      Une version de la 500 avec un moteur vraiment économique, hybride ou diésel aurait mieux servi la marque. Plus que la 500L et plus que la Abarth avec son bruit fatiguant de pick-up boosté.

    • Vous faites bien de souligner la visibilité hors-pair de la 500L – c’est si rare de nos jours ! Pour m’y être assis, l’habitabilité est très bonne vs l’encombrement, mais pour l’extérieur…je me demande si le lien visuel avec la 500 n’est pas de trop.

      Legacy: quelle déception! Une simple évolution, et l’abandon de la boite manuelle alors que les suporters de Subaru attendaient le retour d’une version GT. Une autre à rayer de ma liste (et oui, j’ai conduit une 2013 avec CVT, méga-déception quand au comportement routier).

    • 500
      Bon sang ! Mais Est-ce possible de fabriquer une “bazaque” aussi laide à l’extérieur qu’à l’intérieur. Dieu du ciel ! Et à 30 000 bâtons ?
      Ça m’en dit long sur les personnes qui en achèteront une.
      Benoît Duhamel.

    • Moi aussi je trouve cette Fiat vraiment laide, autant en photo qu’en personne. Elle est beaucoup trop haute sur patte et a tellement de boursouflures un peu partout que l’œil ne sais plus ou regarder. Même les jantes en aluminium ressemblent à des caps de roues en plastique.

      En quoi un toit blanc coute-it $500.00 de plus à fabriquer qu’un toit de la même couleur que le véhicule ?

    • La nouvelle Legacy est bien plus belle que celle qu’elle remplace, et elle aurait une cote de consommation difficile à croire. Je m’en remets à Mr Descarries pour découvrir la vérité. J’en ai eu deux, et je serais curieux d’en réessayer une.
      Chacun ses goûts, mais quant à moi la Nissan Cube est d’une beauté rare à côté de la Fiat 500L.
      Chevrolet a vraiment lancé la serviette pour les fourgonnettes? Les Express étaient-ils si mauvais? Il y en avait tant sur les routes.
      Quand je lis des choses à propos des moteurs Cummins, ça me rappelle une sortie de Ford contre la mauvaise fiabilité de ces moteurs comme excuse pour qu’ils se mettent à fabriquer leurs propres engins. N’était-ce qu’une baloune? Avec les années, de quoi ont l’air les diesels de Ford?

    • Je ne suis pas un fan des Fiat 500 et 500L (je les qualifierais de presque laides mais c’est une question de goût j’imagine). Elles me font préférer les Minis. Quelque chose me dit que les femmes en achètent plus que les hommes. J’aimerais aussi voir la Opel Adam en Amérique du Nord.

    • Je sais que c’est une question de goût, mais moi cette Fiat 500L, je la trouve vraiment pas jolie, je n’aime pas du tout, ni le dehors ni le dedans. Les Mini sont beaucoup plus belles, selon mes goûts, naturellement.

      @ Éric Descarries
      Au point où nous en somme, je ne serait pas surpris non plus de voir un jours des VUS Ferrari ;-)

      @ raoul914
      Un toit blanc coûte plus chère parce que la voiture doit probablement passer 2 fois à la peinture et faut camoufler le reste du véhicule aussi, plus de travail = plus chère.

    • ”À jon8 : Un Macan plus abordables? Avez-vous les prix possibles? De 60 000 à 100 000$ et plus? Incidemment, Porsche serait à étudier la possibilité d’un Macan très bas de gamme à un prix «véritablement» raisonnable…à suivre!”

      Je me suis magasiné (en fait j’ai un dépôt) sur un Macan S avec les options qui m’intérressaient et ça revient encore moins cher qu’un Land Rover Evoque et son 4-cyl un peu poussif…

      Le Macan Turbo ? Boaf. Premièrement, le S est turbo aussi (même moteur en fait, juste 3.6l au lieu de 3.0) et c’est trop cher pour le peu que ça donne, sauf le proud of ownerwhip (ego trip).

      Le Macan S avec sport chrono, fait un 0-100 en 5.2sec ce qui est plus rapide que le Cayenne GTS, le Cayman et Boxster de base. Sans parler que ça décoiffe tous les autres ”SUV-compact-luxe”, Q5, X3, Evoque, etc..

    • Vous dites ne pas avoir vue de gens ne pas aimez la 500L, moi c’est l’inverse. Tout les gens que je connais la trouve laide et sans charme….
      Plutôt pathétique de la part de Chevrolet, le Reaper est une copie identique au Raptor. Bravo l’originalité…

    • Je suis sûrement hors sujet mais ça presse de nous donner des cours hivernaux OBLIGATOIRE tellement je vois des disparités de conduites, surtout de vitesses trop lentes,( ce n’est pas par prudence mais par incompétence ! ) sur nos routes et s’en est dangereux.
      Sans oublier de rappeler à nos concitoyens les ABC: la voie de gauche que pour dépasser et tassez-vous après si vous retardez les autres!
      Arrêtez de «tricoter» et de dépasser par la droite.
      Les plus lents et peureux, svp garder la droite et non la voie du centre.
      Les clignotants, ça sert à quoi ?!.
      Gardez une distance sécuritaire surtout par conditions hivernales.
      Anticipez ! Regardez au loin et vos miroirs, svp.
      Mis à part ça, je vais très bien et j’ai un hiver à la hauteur de la Subaru Crosstrek, yessss!

    • @ Matroberge,

      Probablement que Monsieur Descarries faisait tourner les têtes avec sa 500L mais il ne comprenait pas très bien pourquoi !
      BD

    • @ benlevelo,

      Il va être temps pour vous de reprendre votre vélo je crois ?
      BD.

    • Déjà que la Countryman est limite, Fiat a réussi à faire pire en copiant sans gène la ligne de toit. Si la petite 500 est intéressante pour son design extérieur, la 500L est vraiment raté.

    • J’aime beaucoup l’apparence de la 500. Pour la L, c’est une autre histoire. Pas certain d’aimer, mais au moins c’est original.

      @Matroberge : Chevrolet n’a rien à voir avec le REAPER. C’est un spécialiste de la modification de voitures qui a créé cette monstruosité.

      @Benlevélo : D’accord avec l’essentiel de vos propos en ajoutant : déneigez vos voitures et nettoyez vos phares. C’est fou la quantité de voiture roulant avec des feux de position et des phares sales. Par contre, il ne faut pas supposer que ceux qui respectent les limites sont peureux : tous les automobilistes soucieux de l’environnement le font. Et félicitation pour votre Crosstrek.

    • @benlevélo, à lire votre commentaire et en étant susceptible, on pourrait croire que c’est quelqu’un qui roule avec une bonne monture et qui maintenant se plaint parce que les autres ne roulent plus assez vite à son goût. Je n’aime pas trop rouler l’hiver. Pas pour moi, car nos véhicules sont solides sur leurs roues, mais pour les autres qui se pensent invincibles jusqu’à ce qu’un bon accident leur arrive.

      Je vois l’auto sur la la revue “Klassic plus”, avec ces pins pour tenir le capot. C’était une drôle de mode dans les fin-60 début-70. Je me rappelle d’un type sur notre rue qui avait mis ça sur sa Dart Swinger, en plus d’un tas d’autres artifices, décalques et peintures originales. Et de penser qu’après 5 ans la majorité des véhicules étaient bons pour la scrap.

    • Hors-contexte, mais amusant vs les commentaires de nos électrolls sur l’absence d’entretien des autos électriques…

      La Tesla S à long terme du webzine Edmunds est encore tombée en panne. Tesla a dû remplacer le moteur pour une 2è fois (c’est à dire que l’auto en est à son 3è), tout le battery pack, la batterie 12V, tous les boulons de roues qui s’étaient dilatés (problèmes d’écrous en 2014 ?!?) et une pléthore d’autres problèmes. La valeur des réparations dépasse le prix d’une voiture moyenne à essence… Méchant citron!

    • @ blueprint
      Moi aussi je suis entrais de suivre avec intérêt le tests à long terme d’une Tesla S 2013 par Edmunds.com. Et si j’avais eu autant de problème avec mon véhicule, ça ferait longtemps que je l’aurais changer et que la marque serait sur ma “Black List”.

      Non mais ce n’est pas sérieux, c’est la 2e fois qu’ils changent le moteur électrique, et pendant ce temps là, ils y en a ici qui nous disent que les moteurs électriques c’est bon pour un million de km ! Ben oui, c’est ça !

    • @francois_qc

      …et c’est sans compter l’empreinte écologique des deux moteurs, du bloc batterie de 1300lbs et tout le bazard qui ne se répare même pas!!

    • Sur la TeslaS : je me souviens avoir vu quelqu’un écrire que les voitures électriques, la Tesla S, étaient pratiquement parfaites, durable, géniale et que les annonces de Nissan et Chevrolet concernant les énormes coûts de développement des LEAF et Volt respectivement étaient dû à un complot de désinformation.

      J’ai comme l’impression que Tesla n’avait pas les moyens d’effectuer les millions de km nécessaire pour la mise au point. C’est beaucoup, beaucoup de défaut de jeunesse pour la S, même si les voiture électriques sont supposées être plus simples. J’ai aussi l’impression que Tesla a pris des raccourcis pour la tenue de route, avec des angles de carrossage très prononcés, au lieu de se taper des dizaines de milliers de km de piste pour calibrer les suspensions.

    • Hors-contexte, mais amusant comme dirait blueprint, pendant ce temps, ça chauffe fort chez Porsche, et personne sur le site n’en fait mention: Ah si c’était Tesla, ça serait la débandade…mais c’est une Porsche, normal, ca roule au sable bitumineux. On lui pardonne tout.
      -
      http://auto.lapresse.ca/actualites/porsche/201402/20/01-4740804-incendies-porsche-suspend-les-livraisons-de-sa-911-gt3.php
      -
      Revenez au sujet SVP bande de snifeux de fuel…

    • Le retour de la familiale chez Volvo devrait être une réussite, du moins au Québec. Il y a encore beaucoup de gens qui préfèrent ce type de voiture aux “vans” et aux VUS. Mais tout de même un peu cher pour des jeunes familles, c’est à se demander pourquoi la Chevrolet Cruze qui existe en familiale en Europe n’est pas disponible au Canada. C’est le marché américain qui mène encore.

    • @sampiq : snifeux de fuel ? Sur une base annuelle, j’utilise probablement moins d’essence que vous.

      Ce qui se passe chez Porsche n’est que pour un sous-modèle de la gamme. Ce qui se passe chez Tesla, c’est pour toute la gamme. Tesla n’avait pas les fonds pour faire les milliers de km de tests que les autres font. La Volt a eu des millions de miles d’essais et les prototypes de batterie ont subit des millions de cycles sur des bans d’essais, ce qui a ralenti la mise au point mais dont tous les acheteurs bénéficient.

    • @sampiq

      Vous avez déjà vu quelqu’un ici vanter la fiabilité des voitures allemandes?

    • @simon_c Il est possible que vous utilisiez moins d’essence que moi. En 16 mois, 22000 kilomètres, la moyenne d’existence de ma voiture donne 1,65 L/100km. Certains font encore mieux, mais je m’en contente.
      Tesla n’a qu’une seule gamme, la “S”. J’en veux pas, ce me convient pas et pas dans mes moyens et pas mon genre de voiture. Trop gros, trop cher. N’empêche qu’il y a toujours des gens pour la critiquer sans jamais l’avoir conduite, ni essayée. Ça semble viscéral chez certaines personnes. Je sais, il y a aussi des maniaques dans l’autre sens, pas mieux, ils sont aussi fatiguant. Chu pus capable d’entendre parler de la Tesla sur les blogs, en bien ou en mal.
      -
      J’ai rien contre les voitures allemandes , j’en au eu cinq et jamais la fiabilité fut en rendez-vous. Ça coute une beurrée en entretien une fois la garantie terminée. Sur la garantie, parfait. Après, l’enfer…Sur l’actuelle Mercedes de ma conjointe, une 2011 achetée neuve, on vient de changer le turbo sous garantie heureusement. Il était coincé. Je vous fait grâce pour les quatre “allemandes” précédentes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    février 2010
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
  • Archives

  • publicité

    publicité