Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 17 janvier 2014 | Mise en ligne à 15h41 | Commenter Commentaires (9)

    Jeep Cherokee, Nissan Micra et Salons de Detroit et Montreal

    Ouf! C’est la période de deux Salons d’importance, celui de Detroit et celui de Montréal ce qui nous fait courir, nous, les chroniqueurs locaux. Je reviens donc tout juste de Detroit et je m’apprête à faire le Salon de Montréal. Mais, au travers de tout cela, j’ai eu le temps de conduire certains véhicules la semaine dernière.

    Le plus important, ce fut le tout nouveau Jeep Cherokee 2014. Malgré le fait que ce soit le retour d’un nom presque légendaire pour la marque, il faut dire que le nouveau Cherokee ne retient rien de l’ancienne version (celle qui a précédé le Liberty, un véhicule qui s’appelait ironiquement Cherokee sur les marchés extérieurs à l’Amérique du Nord!). En effet, le nouveau Cherokee tient plus du multisegment et moins du tout-terrain que son ancêtre représentait. Il faut avouer que la pratique des excursions hors-route a perdu beaucoup de sa popularité depuis ce temps.

    Puis, il y a cette ligne ultra moderne du tout récent Cherokee qui n’a pas semblé plaire à tout le monde au départ. Lors des premières présentations photographiques de cette Jeep, plus d’un amateur de la marque a ouvertement signifié son désaccord sur le design de cette camionnette. Toutefois, c’est lorsqu’on la voit en réel que l’on change d’idée. Incidemment, les «yeux» que l’on peut voir sur le dessus des ailes ne sont pas les phares du Cherokee. Ce sont les clignotants! Les phares sont plus bas de chaque côté de la calandre. Si l’avant est plutôt «original», le reste de la carrosserie se fond un peu dans la mode courante.

    Blog-1

    L’avant de la Cherokee sort vraiment de l’ordinaire (Photo Éric Descarries)

    Blog-2

    Toutefois, de l’arrière, le style retombe dans le «déjà vu». (Photo Éric Descarries)

    Cependant, l’intérieur est plutôt intéressant. Sans verser dans le spectaculaire ni ressembler à celui des anciens camions, le tableau de bord est bien conçu avec un bloc d’instruments bien disposé et des cadrans complets et facilement lisibles. La version Limited qui m’a été confiée avait un affichage numérique utile et facile à lire. Mais j’ai surtout bien aimé l’écran de navigation au centre du tableau de bord et surtout les commandes au toucher. D’ailleurs, je pouvais contrôler, à partir de cet écran, la chaleur des sièges et celle du volant (pratique quand il fait aussi froid!). Et regardez le dessin des fauteuils. Je dirais qu’il est superbe pour un véhicule de ce segment. L’espace à l’arrière est accueillant et celui des bagages, généreux. La visibilité est aussi remarquable.

    Blog-3

    Le tableau de bord fait plutôt conventionnel mais l’ensemble est harmonieux. (Photo Éric Descarries)

    Blog-4

    Les places arrière sont quand même accueillantes. (Photo Éric Descarries)

    Blog-5

    L’espace réservé aux bagages est généreux. (Photo Éric Descarries)

    blog-6

    Jeep aime bien ajouter d’amusants détails à ses véhicules comme cette silhouette au bas du pare-brise. (Photo Éric Descarries)

    Du côté mécanique, le Jeep qui me fut prêté était équipé du nouveau V6 de 3,2 litres et de la boîte automatique à neuf rapports, le tout combiné à l’ensemble de traction intégrale supérieur Active Drive II de Jeep qui permet au conducteur de choisir le type de traction dont il pourrait avoir besoin dans la neige, dans le sable ou dans un sentier exigeant grâce à un bouton rotatif à la console. Je n’ai pas eu besoin de mettre cette fonction à l’épreuve (je l’avais fait en Californie lors de la présentation médiatique) mais avec les pneus d’hiver Gislaved qui équipaient ce véhicule, je n’ai connu aucune difficulté de la semaine.

    Le nouveau moteur de 3,2 litres fait 271 chevaux et j’en ai apprécié la puissance en tout moment. Il est surtout très silencieux en vitesse de croisière. En ce qui a trait à la boîte à neuf rapports, celle-ci a fonctionné en toute transparence sans donner de coups. J’ai même essayé de la prendre en défaut…je n’ai pas réussi. Certains amateurs d’autres marques m’ont demandé si je m’attendais à des problèmes avec cette boîte. Je leur ai demandé la raison de leur question et ils m’ont répondu que c’était un produit Chrysler et qu’ils «avaient entendu parler» que TOUTES les boîtes auto de Chrysler faisaient défaut. Toutes? Il est facile de partir des rumeurs quand on ne sait pas de quoi on parle. Oui, certaines boîtes ont eu des problèmes…comme pour bien d’autres marques et…oui, même de vos marques étrangères préférées! Sachez que la boîte à neuf rapports de Chrysler a été créée par le manufacturier allemand ZF (cependant, c’est Chrysler qui la fabrique). Alors, à qui voulez-vous pointer le doigt? Jusqu’à preuve du contraire, j’ai confiance dans cette boîte de vitesses.

    Blog-7

    Malheureusement, il est impossible de voir le nouveau moteur V6 de 3,2 litres sans soulever ce couvercle de plastique. (Photo Éric Descarries)

    Toutefois, ce qui retient le plus mon attention, c’est la douceur et le silence de roulement de ce Cherokee. C’est vraiment à ce niveau que l’on constate la différence avec l’ancienne génération d’il y a quelques années. Évidemment, le fait d’avoir eu une finition Limited a eu une grande influence sur mes commentaires. Si j’avais vraiment voulu un Jeep tout terrain, j’aurais choisi la version Trailhawk Incidemment, sachez que la plateforme du nouveau Cherokee est extrapolée de celle de la Dart. Mais ce n’est pas d’hier que les ingénieurs de Jeep (Chrysler) savent tirer le meilleur parti d’une caisse monocoque et le nouveau Cherokee en est la preuve. Si c’est une version de base que vous recherchez, le Cherokee 2014 est livrable avec la finition Sport mue par un moteur à quatre cylindres de 2,4 litres qui fait 184 chevaux et il est livrable avec la traction avant seulement. Dans le cas du V6 à traction intégrale, il est capable de tirer jusqu’à 4500 livres.

    Le Cherokee Limited 4 x 4 qui fut utilisé pour cette impression de conduite affichait un prix de base de 32 195$ mais avec les options (ensemble de technologie de 1795$, ensemble de luxe de 1495$, ensemble de remorquage et attelage de 495$, la boîte automatique à neuf rapports avec 4 x 4 , limiteur de vitesse en descente et plus de 1250$, le moteur V6 de 3,2 litres de 1300$, le toit panoramique de 1495 $, le système UConnect de 525$, celui de la sonorisation de 400$, quelques autres options et taxes et les frais d’expédition de 1695$), le prix final était de 43 295$…plus taxes! Toutefois, avec une conduite d’environ 35% en ville et 65% sur route, j’ai réussi une consommation moyenne de 11,2 L/100 km (alors que l’ordinateur de bord indiquait 11,3 L/100 km) ce qui devrait être beaucoup mieux en été. Il faut dire qu’il faisait quand même très froid durant la période d’évaluation. Mais, en conclusion, je dois avouer que ce Cherokee était tellement plus silencieux, plus doux, plus performant…plus tout, quoi!…que le Compass du dernier blogue que les deux véhicules ne se comparent même pas!

    Nissan Micra

    Nissan Canada avait invité un grand nombre de chroniqueurs canadiens pour une avant-première du dévoilement de sa minuscule Micra plusieurs jours avant l’ouverture du Salon de l’auto de Montréal. Certains journalistes semblaient se réjouir de l’arrivée (ou du retour) de cette petite citadine chez nous mais certains d’entre nous étions un peu sceptiques.

    Blog-8

    La nouvelle Nissan Micra réussira-t-elle là où d’autres voitures peinent à se distinguer? (Photo Éric Descarries)

    La «nouvelle» petite Micra semble connaître un grand succès en Europe mais elle n’était pas vendue en Amérique, là où les «sous-sous compactes» ne sont pas des plus populaires. La Micra se fie à une mécanique semblable à celle de la Note sauf qu’il n’y a pas de boîte CVT au catalogue des options mais bien une vénérable automatique à quatre rapports. Toutefois, la question se pose. Sera-t-elle capable de se mesurer aux Scion iQ, Smart, Spark, Fiesta et autres petites autos du genre dans un créneau qui ne réussit déjà pas à lever? J’ai bien hâte de voir…quand on en saura le prix!

    Le salon de Detroit

    Au moment où vous lirez ces lignes, les images du Salon de l’auto de Detroit auront fait le tour du globe. Toutefois, j’aimerais bien y apporter mon petit grain de sel…

    Blog-9

    Ford F-150 : Ford a certainement surpris plus d’un en dévoilant son F-150 de 2015 sans même que des photos espions n’en aient été publiées. Cependant, la véritable surprise aura été l’annonce d’une carrosserie toute aluminium qui éliminera jusqu’à 700 livres au poids total de la camionnette. Ajoutez à cela l’arrivée d’un nouveau V6 Ecoboost de 2,7 litres puissant mais économique et l’on comprendra pourquoi tant de consommateurs éviteront les moteurs diesels, une option très (trop?) coûteuse! (Photo Éric Descarries)

    Blog-11

    Corvette Z-06 : Une Corvette de très haute performance moins chère qu’une Porsche 911? Et il faut en voir toute la technologie qui entre dans sa construction…Décidemment, on ne prendra plus jamais au sérieux les simples d’esprit qui clameront : «Grosse Corvette, petite….»! (Photo Éric Descarries)

    blog-19

    Acura TLX : Acura a présenté un prototype sans intérieur qui présagerait une future voiture de production alors qu’il en existerait déjà une version de course? C’est le monde à l’envers (Photo Éric Descarries)

    Blog-10

    Toyota FT-1 : Toyota serait-il en train de sortir de sa coquille et nous présenter une véritable auto de performance capable de rivaliser avec les Corvette et Mustang de ce monde? (Photo Éric Descarries)

    Blog-12

    Honda Fit : Avec un peu de chance, la nouvelle Fit de Honda sera proposée à un prix abordable. Saura-t-elle connaître la même gloire que la Civic? (Photo Éric Descarries)

    blog-13

    Volvo XC90 Coupé : Voici un prototype qui pourrait marquer un retour triomphale de Volvo. Il n’y aura qu’un moteur à quatre cylindres au catalogue mais il pourrait faire plus de 300 chevaux! (Photo Éric Descarries)

    blog-14

    Cadillac ATS Coupé : Bel effort de Cadillac. L’ATS connaît déjà un grand succès mais les coupés ne sont pas des plus populaires sur le marché. Espérons que ce ne sera pas un échec! (Photo Éric Descarries)

    blog-15

    GMC Canyon : GM revient aux camionnettes intermédiaires. Le GMC Canyon et son jumeau le Chevrolet Colorado pourront-ils faire revivre ce créneau presque abandonné? Encore une fois, tout dépendra du prix. Si un pick-up intermédiaire se vend presque aussi cher qu’un modèle semblable de pleine grandeur…celui-ci en vaudra-t-il la peine…même s’il y a un moteur diesel au catalogue (et on sait tous qu’un diesel coûtera fort possiblement plus cher!). (Photo Éric Descarries

    Enfin, le Salon de l’auto de Montréal bat son plein. Y avez-vous été? Quel a été votre coup de cœur? Allez-y et dites le moi (en passant, j’aime beaucoup vos commentaires récents sur vos voitures de rêve…continuez!). Vous y verrez entre autre les Ford Mustang et Lincoln MKC 2015 (une véritable première mondiale ou presque pour la Mustang), les BMW M3 et M4 (dévoilées en même temps qu’à Detroit ou presque), la nouvelle Corvette (superbe), la petite Micra et l’aussi petite Mitsubishi Mirage G4, les Mini, les WRX, le prototype Legacy, des autos de course, des modifiées, des exotiques (dont l’Aventador et la Maserati Ghibli), les Porsche Turbo, les protos canadiens (en fait, québécois) Felino cB7 et Tomahawk et surtout, des autos et camionnettes de tous les jours…Envoyez-moi vos impressions!

    blog-16

    La Felino cB7 de mon ami, le pilote québécois Antoine Bessette. (Photo Éric Descarries)

    blog-17

    La Tomahawk est un «kit» création de l’entreprise Dubuc Super Light Car de Québec (Photo Éric Descarries)

    blog-18

    Cette Legacy de demain est un des rares prototypes exposés au Salon de Montréal. (Photo Éric Descarries)


    • Jeep Cherokee: Je ne suis définitivement pas un fan du devant de ce véhicule. Et le reste n’a rien d’un véhicule portant le nom de Jeep. Il vient rejoindre le Compass dans cette catégorie.

      Nissan Micra: Bonne chance, si les nids-de-poule ne la gobent pas. C’est un marché restreint, surtout avec notre climat et l’état de nos routes. Et puis ce n’est pas la grosseur idéale pour obtenir la meilleure économie d’essence (les compactes semblent posséder les dimensions idéales pour cela).

      Corvette Z06: J’ai hâte de voir les chiffres et les comparaisons. La nouvelle Corvette a définitivement l’air plus méchante que la version précédente. J’ai essayé la Stingray récemment et c’est très bien, très très bien.

      Honda Fit: J’ai hâte de l’observer de près. Si la finition est décente (qualité des matériaux), ca pourrait se vendre assez bien. Beau look pour un petit véhicule.

      Cadillac ATS Coupé: Belle réussite visuelle et si elle suit les traces de l’ATS sedan, belle performance.

      Canyon/Colorado: Vite les essais et les prix. Belle grosseur pour les amateurs de pick-up de loisir.

      Prototype Subaru Legacy: Semble faisable. Gros changement de direction pour le look des Subarus, plus esthétiquement balancé.

    • Pourquoi le salon de l’auto de Montréal s’obstine t-il à choisir les mêmes dates que celui de Détroit? À toutes les années on nous répète qu’on ne verra pas les prototypes les plus intéressants parce qu’ils sont à Détroit.

    • Il y a un Cherokee Limited identique sur le plancher du Salon, jusqu’à la couleur. J’ai trouvé l’intérieur très kitsch, avec une combinaison de couleurs (bleu et brique) qui ne fera pas long feu, un tableau de bord plus “fondu” que “formé”. Pas évident de se faire une idée de l’espace intérieur quand les sièges électriques n’ont pas de “jus”.

      Je n’ai pas vu personne s’attarder à la Dart…vraiment il lui manque quelque chose.

      Toujours chez Fiat-Chrysler, un RAM à plus de 79k$…ouch!

      La vedette du kiosque: le ProMaster qui a attiré plus d’un “gars de métier” lors de ma visite. Le turbodiésel et la traction avant, combiné à la réputation du Sprinter entendue de la bouche de mécanos (rouille, difficulté d’accès à la mécanique et prix élevés), semble lui promettre un beau succès ici!

    • Pour mettre en contexte mon commentaire sur l’intérieur du Cherokee, ce dernier semble sortir des années ‘80 quand on le compare au modernisme du simple Escape SE, où à la sobriété élégante du CR-V.

    • Ils ont dessiné une petite jeep au bas du pare-brise, pas par fantaisie, mais bien pour nous faire comprendre qu’on est à bord d’une jeep car tout le reste ne le laisse absolument pas présager.
      BD.

    • Pauvre monsieur Descarries! Il est obligé de courrir d’un salon à l’autre AH AH!
      La misère ?? Me semble que je pourrais en faire quatre en trois semaines et que j’aurais encore faim………..

    • Autres commentaires sur le Salon de l’Auto de Montréal:

      - chapeau à Ford pour avoir en montre des modèles de base ou assez modestes (Focus S, Mustang V6 avec chauffe-bloc, peinture spéciale et rien d’autre, Escape SE, …).

      - coup de pied à Nissan pour un kiosque incomplet et pour une prestation “pas rapport” du Cirque du Soleil chez Infiniti qui bouffe de la place et congestionne le parcours.

      - autre coup de pied à Mazda, avec la pire sélection d’un manufacturier généraliste: toutes des versions GT en cuir, sièges électriques immobiles, à une Mazda3 GX près.

      - chapeau à Jaguar / Land Rover pour nous permettre l’accès à toute leur flotte (sauf le superbe Coupé F), avec électricité svp;

      - merci à Buick pour le bar à café!

      - il manquait chez Toyota une 3è Corolla, qui aurait pu être une CE ou LE régulière pour représenter le modèle qui se vend;

      - beau kiosque chez Honda / Acura, mais on aurait pu y “Fit”-ter une auto de plus…

      - encore une fois un beau kiosque chez GM, les deux Corvettes étant populaires avec la foule;

      - belle démocratie aussi chez Audi, BMW, Lexus et Mercedes-Benz, où presque tout était accessible (en portière sinon en prix);

      - un gros, gros, gros merci enfin aux responsables de l’embauche des “spécialistes de produit” ;)

    • Tiens, un autre coup de pied à Tesla, qui brille par son absence.

      La Tesla S des essais du CAA est une auto privée prêtée par son proprio!

    • Je ne suis pas encore certains du look du Cherokee. Mettons que je m’habitue et qu’au moins, c’est original.

      Complexe la bibitte avec le différentiel central qui déconnecte et la boîte à 9 vitesses. Je ne serais pas acheteur à la première année. Par contre, au niveau consommation, ça fonctionne, car 11,2 L / 100 km pour un V6 l’hiver testé par M. Descarries, c’est bien. Sur autoroute, l’été, ça doit être raisonnable.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité