Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 26 avril 2013 | Mise en ligne à 1h46 | Commenter Commentaires (18)

    Buick Verano Turbo et excursion au Pays du Soleil Levant

    Si la parution de ce blogue vous semble un peu tardive, c’est que j’ai décidé, avec ma femme, de me payer quelques jours de vacances, question d’aller me promener du côté du Japon. Mais avant de vous en parler, je dois aussi vous transmettre mes impressions de conduite de la petite berline compacte Verano Turbo de Buick, une intéressante voiture qui me fut fournie par GM du Canada la semaine avant notre départ.

    J’ai déjà parlé de la Verano dans ce blogue il y a quelques mois de cela. Il était alors question de la version plus courante de cette berline qui, selon ce que je peux en déduire, prend beaucoup d’importance sur le marché. Toutefois, alors que la plupart des chroniqueurs en vantaient le confort et la superbe finition, presque tous ont aussi noté que ses performances étaient un peu justes. Non, la Verano n’est pas lente…seulement un peu juste! S’il est vrai que la marque Buick a longtemps attiré des acheteurs un peu plus «vieux», celle-ci intéresse de plus en plus des gens plus jeunes. C’est ici que la notion de performance entre en ligne de compte.

    blog-1

    La Buick Verano Turbo, jolie mais… (Photo Éric Descarries)

    En vérité, il ne semble pas avoir été question de faire de la Verano une voiture de sport. Mais lui donner un peu plus de souffle devenait un question d’importance. Par conséquent, la Verano Turbo (que l’on ne reconnaîtra de l’extérieur que par ses échappements doubles, son ornementation au coffre arrière et à un discret déflecteur sur ce même capot) troque le quatre cylindres de base de 2,4 litres de 177 chevaux (et disponible qu’avec la boîte automatique) pour un quatre cylindres turbocompressé de 250 chevaux et 260 livres-pied de couple aussi disponible avec l’automatique mais aussi avec une boîte manuelle à six rapports. Évidemment, l’auto demeure à traction avant. La Verano Turbo qui m’a été confiée était équipée de la boîte automatique. Bien entendu, j’aurais aimé mieux la manuelle…mais il faut comprendre que la grande majorité des acheteurs de Verano Turbo iront du côté de l’automatique (des fois, c’est à se demander si l’importance de la boîte manuelle n’est pas plus un caprice de journaliste qu’une véritable demande).

    blog-2

    On reconnaîtra la Verano Turbo à son (discret) petit déflecteur sur le capot arrière (Photo Éric Descarries)

    Mettons de côté le «trip de journaliste» de toujours vouloir des autos manuelles et regardons de quoi la Verano Turbo automatique est capable. Comme souligné précédemment, même si Buick a légèrement retouché certains éléments de suspension de la Verano pour en faire une version Turbo, ses concepteurs ne l’ont pas transformé en sportive. Par conséquent, la Verano Turbo a conservé ses caractéristiques de voiture confortable et facilement maniable. Toutefois, les quelques 73 chevaux et 90 livres-pied de couple de plus lui permettent des accélérations nettement supérieures même si j’ai trouvé que la boîte automatique ne passait pas les rapports assez rapidement entre la première et deuxième vitesse. On peut alors s’attendre à passer à 100 km/h en moins de sept secondes. Évidemment, les reprises sont aussi plus rassurantes en cas de dépassement. S’il n’y a pas de palettes au volant, on peut toujours manipuler la boîte auto par le levier à la console. Heureusement, on ne note pas beaucoup de couple dans le volant, même en accélération vive. L’auto m’a paru relativement bien équilibrée avec une direction assez précise et un freinage efficace. Par contre, la Verano Turbo ne transmet aucune sensation de la route comme le feraient plusieurs autres autos ayant le suffixe Turbo. Non, ce ne sera jamais une sportive!

    blog-3

    Le tableau de bord de la Verano Turbo diffère à peine de celui des autres Verano (Photo Éric Descarries)

    Vous aurez certainement remarqué que la Verano partage sa caisse avec celle de la Chevrolet Cruze, une voiture très populaire sur le marché. Certains consommateurs ont rapidement fait le lien entre cette petite Buick née Chevrolet et d’autres Buick compactes de même «philosophie» créés par le même constructeur il y a une vingtaine d’années. Oui, la pratique peut sembler la même mais l’exécution en est nettement plus raffinée. D’ailleurs, on le remarque dès que l’on monte à bord. Le choix des matériaux est de bon goût, ils sont agréables au toucher. La voiture qui me fut confiée avait un bouton de démarrage au tableau de bord et un grand écran tactile pour la radio multifonctionnelle (Intellilink de Buick) et le système de navigation. Quatre personnes peuvent y prendre confortablement place, cinq à la rigueur. Cependant, les portières d’arrière ne sont pas très larges. La visibilité est bonne tout le tour et les voyageurs disposent d’un coffre arrière quand même suffisant pour de courts voyages.

    blog-4

    La meilleure façon de reconnaître la Verano Turbo, c’est par son ornementation (Photo Éric Descarries0

    J’ai donc utilisé cette petite Buick pour aller de Laval à Québec afin de couvrir le Salon de l’Auto-Sport. La neige du vendredi m’a fait retarder mon voyage au samedi (GM avait déjà changé les pneus d’hiver pour des Continental d’été!). Cependant, le trajet sur la Rive-Nord (autoroute 40) s’est fait sans anicroche et j’ai pu profiter des qualités de grande routière de cette Buick. Grâce aux glaces plus épaisses et à l’attention apporté par Buick à l’isolation, la Verano Turbo s’avère une véritable grande routière dont la version Turbo offre les performances auxquelles on est en droit de s’attendre avec une telle auto…surtout si GM veut concurrencer les Acura ILX et autres voitures du genre.

    blog-10

    Le moteur de la Verano Turbo est de 2,0 litres

    La Verano Turbo qui m’a été confiée affichait un prix de base de 28 695$ auquel il faut ajouter la (toujours aussi ridicule) taxe d’accise de 100$ pour le climatiseur (!), les 2205$ pour le groupe d’équipements privilégiés (1ST), les 525 $ pour les roues spéciales, les 795$ pour la système Intellilink avec navigation et les 1100 $ pour le toit ouvrant électrique…évidemment, il ne faut pas oublier les 1500$ pour les frais d’expédition pour un grand total de 34 920$…plus taxes. C’est presque 10 000 $ de plus qu’une Verano sans le turbo, cela, non? En ce qui a trait à la consommation, celle que j’ai obtenue s’est chiffrée à 9,73 litres aux 100 km (n’oubliez pas que sur les plus de 750 kilomètres couverts, il y a un voyage à Québec sur autoroute!) . Concluant, n’est-ce pas?

    Un courte visite au Japon

    Ceux qui me connaissent bien savent que le Japon représente pour moi une de mes destinations préférées. Oui, c’est loin mais après y avoir été au moins quatre fois, j’ai toujours le goût d’y retourner. C’est une passion que j’ai toujours voulu transmettre à ma femme et cette fois, l’occasion qui s’est présentée en valait le coup. J’y suis donc allé en véritable touriste, utilisant une partie des points de Voyageur Assidu (Frequent Flyer) afin de flâner un peu dans Tokyo, Kyoto et Nara. Même si j’en ai profité pour visiter plusieurs sites connus dont les grands marchés de Tokyo, les multiples temples et autres endroits touristiques, vous vous doutez que j’y ai pris de multiples photos de…camions et d’autos (heureusement que ma femme me comprends!) qui serviront à divers reportages. En passant, si jamais vous planifiez un voyage dans ce coin du monde, assurez-vous de vous procurer la passe de train Japan Rail Pass (disponible qu’aux étrangers, environ 300$ pour une semaine). Elle m’a permis de voyager dans tout le pays et surtout d’apprécier l’incroyable système de transport par train de ce pays incluant un voyage de Tokyo à Kyoto en Shinkansen, le fameux «Bullitt Train» qui file à quelque 250 km/h dans un confort et un silence que vous ne pouvez imaginer! Oui, j’aime les autos, j’aime les avions mais j’aime aussi les trains. Et si j’ai toujours quelques réserves sur la plupart des autos, camionnettes et camions japonais, en ce qui concerne les trains de ce pays…j’en suis plein d’admiration! En passant, le Shinkansen existe depuis plus de 50 ans (la génération de celui que j’ai utilisé date de 1991)! Malgré mon amour pour les autos, je ne comprends toujours pas pourquoi les trains (électriques) n’ont pas été implantés chez nous, surtout pour desservir des villes comme Québec, Montréal, Toronto, Windsor…Enfin, comme le dirait mon bon ami Brad Diamond de Motorweek : «Don’t get me started!».

    blog-5

    Si vous n’aimez pas les fourgonnettes, n’allez pas au Japon….elles sont partout! Et pas toujours jolies! (Photo Éric Descarries)

    En ce qui concerne les multiples autos que j’ai photographiées dans Tokyo, Kyoto et Nara, sachez qu’il y en avait des belles, des laides et des..uniques! Mais ce qu’il y avait de fourgonnettes, grandes, petites, miniatures, surtout Japonaises (dont la plupart ne sont pas exportées chez nous…Dieu soit loué car il y en des laides!) et plusieurs Américaines. Et il y a plusieurs, des Américaines, dans Tokyo, surtout des Cadillac, des Lincoln et des VUS Jeep et Explorer. Quelques pick-up (dont un hot-rod Chevrolet 1952), des limousines, et quelques exotiques. Les amateurs d’Allemandes y verront des BMW, Mercedes, Audi et quelques Volks. Évidemment, aucune auto à moteur diesel, comme je l’ai déjà mentionné plus tôt. Et peu de voitures hybrides sauf plusieurs Prius mais en taxi! Des autos électriques? Je n’en ai pas remarqué! Enfin…J’ai hâte de classer toutes ces photos et d’en faire des articles amusants….Mais,  ce que j’ai aimé prendre les trains! Et nous, que faisons-nous à ce chapitre? On continue à se battre pour des queues de cerise…Allons-nous nous réveiller un jour?

    blog-6

    Presque tous les taxis sont des Toyota Comfort ou Crown (une analogie à Crown Victoria?) , une auto de plus traditionnelles avec petit moteur à quatre cylindres, boîte automatique et propulsion arrière! (Photo Éric Descarries

    blog-7

    Des «microvans» comme celle-ci, il y en a partout et de toutes les marques! Celle-ci est une Daihatsu mais Suzuki y est plus populaire avec ses Every! (Photo Éric Descarries)

    blog-8

    La plus originale que j’y ai vue, un corbillard Mercury Grand Marquis ! (photo Éric Descarries)

    blog-9

    Les Japonais ont des trains à haute vitesse depuis plus de cinquante ans! Voici le Shinkansen de la Série 700 né en 1999. Je l’ai pris! Incroyable, plus de 250 km/h en tout confort et en silence. Décidemment, nous n’avons rien de comparable en Amérique! (Photo Éric Descarries)

    Ah! J’oubliais de vous mentionner la politesse des gens, leur attitude envers les autres, la nourriture, la propreté (surtout la propreté), la discipline…quel contraste avec l’Amérique et l’Europe! Et c’est sur eux que nous avons lancé des bombes atomiques?

    à felix_c : Notez que les Ecopia sont des pneus à basse résistance de roulement. Ils pourraient alors être plus «durs» et fort possiblement plus bruyants!


    • C’est quoi les limites de vitesse ? C’est des grosses villes, est-ce qu’il y a des embouteillages monstres ?

    • Mr. Descaries je tenais juste a vous dire , que ce n’est pas juste un caprice de journaliste car moi aussi je preferes les voiture manuelles . Les manufacturiers mettent de plus en plus l’emphase sur les gadgets pour vendre leurs voitures , c’est la techno qui vend maintenant mais,a mon avis , c’est au detriment du plaisir de conduite. Esperons qu’on pourra continuer a avoir le choix d’une transmission manuelle jusuq’a ce que les moteurs electriques les remplacent definitivement. Au moins pour les conducteurs qui privilegient le plaisir de conduite comme le critere le plus important a leurs yeux.

    • Les transmissions manuelle, selon moi, c’est du passé. Les nouvelles transmissions automatique sont plus économe d’essence et on peut les changer au volant. Le plaisir de conduire avec une manuelle??? Dans le trafic pendant une heure, quel est le plaisir??? Combien sont capable de changer de vitesse sans à coup? On veut décoller vite et entendre le moteur…….la sûreté du Québec va s’occuper de vous. De toute façon, je crois qu’une bonne transmission automatique 6 ou 7 vitesses va surpasser une manuelle. Ainsi va les nouvelles technologies. Les manuelles existent encore à cause de leur faible coût de production et je crois qu’elles vont disparaître d’ici quelques années. C’est un peu comme un téléphone filaire et un i phone.

    • @jeanvesti

      Les transmissions manuelles vont-elles disparaître ? Excellente question ! Bien vrai que les transmissions automatiques progressent d’une façon incroyable, depuis que l’électronique fait partie de leur arsenal. Ça permet de faire des programmes de changement de vitesses très futés en fonction d’une foule de conditions. Même que les ‘cruise control’ sont capables de faire changer les vitesses.

      Je possède des voitures à transmission manuelle depuis 1981. Pourquoi ? Parce qu’à cette époque j’ai fait le saut au moteur 4 cylindres et que les transmissions d’automatiques d’alors étaient très mauvaises. Une voiture 4 cylindres coûtait moins cher et consommait moins, le choix était facile.

      Aujourd’hui les voitures à transmission automatique consomment moins que celles à transmission manuelle, mais ce n’est pas uniquement dû à la supériorité des transmissions automatiques d’aujourd’hui. Je possède un Civic 2011 manuelle. À 110 KMh, le moteur tourne à 3100 RPM. À la même vitesse, le moteur avec une automatique tourne à 2200 RPM. Voilà comment le miracle est réalisé. J’ai même l’impression que la surmultipliée a été enlevé de la 5ième vitesse, à voir comment le moteur accélère simplement en appuyant sur le champignon.

      Alors les transmissions manuelles, elles vont disparaître ? Il y a de très bonne chances. Les manufacturiers, en tout cas certains, rendent les transmissions manuelles moins intéressantes, ne serait-ce pour la pénalité sur la consommation que l’on vit maintenant. À telle point que moi qui ne jure (jurait) que par les transmissions manuelles, je songe fortement à adopter la transmission automatique. La raison ? Je suis tanné de voir comment me coûte un plein d’essence :-( .

    • @alrod260 : Je vous seconde a 200%. Je suis un amateur pur et dur de conduite automobile et ca passe selon moi par une boite manuelle. Nous avons 4 voitures a la maisons et elles sont tous manuelles, pas questions qu’une slushbox entre dans notre driveway. Comme vous je n’aime pas ( en fait déteste ) les gadget electronique : avertisseur d angle mort, camara de marche arriere, connextion blutoth ecran tactile et autre suberfuges inutiles a la conduite.

      Pout revenir a la Verano, je suis bien heureux de lire un article interessant sur une voiture interessante provenant de M.Descarie. Ca fait chagement des sata fee, CRV, highlander, range rover et autre laideurs montés sur 4 pneus balounes.

      J’aurais grandement aimé que cette elegante voiture soit disponible avec une boite manuelle en version 2.5L . Tres peu de voitures se comparent dans cette categories de compactes dites luxueuse tres entree de gamme ( 25k @ 30k ) : Verano, ILX, Jetta GLI et peut etre une ou 2 autres que j’oublie. Ces 2 autres voitures sont dispo en manuelle contrairement a la Buick. Dommage nous l aurions surement concidérée dans 2 ans lorsque nous changeront de voitures

    • bon je crois que le débat transmission manuelle et automatique n’est pas terminé… Je comprend tout à fait quelqu’un qui peut dire que les transmissions automatiques sont devenue très efficace et que c’est plus reposant dans le traffic. Je roule pas mal dans le traffic et malgré ça les transmissions automatiques je suis pas capable. Quand tu freines il y a aucun frein moteur et le moteur continue de “pousser” donc les freins sont à changer trois fois plus souvent, les transmission automatiques ne sont pas capables de prévoir une côte qui s’en vient donc risque de upshifté avant la côte et downshifté en plein milieu, etc.

      Donc ceux qui conduisent pour conduire devraient rester avec des transmissions automatiques et ceux qui veulent plus d’engagement et de plaisir avec leur auto devraient rester avec les transmissions manuelles. De toute façon quand tu es intéressé par un Buick qui, comme M. Descarries le dis si bien “n’a pas de feeling dans la direction”, bein tu achètes une transmission automatique, voilà. Le sacrilège est d’acheter une auto sport automatique. Ça s’est vraiment rien comprendre.

    • Le Japon est fascinant et à tous les points de vue. Est-ce vrai que les rues de Tokyo servent uniquement à circuler et non à se stationner à droite ou à gauche ou, pire, en double ?!!!
      Concernant les trains ” TGV”, sachez que lors de l’inauguration de la ligne Paris-Strasbourg, la SNCF a établie une vitesse ahurissante d’au delà des…550 km/h si ma mémoire est bonne, mais, on se «contente» d’aller à 320 !!!
      Je conduis maintenant une Subaru XV Crosstrek depuis 2 sem. ! Boîte CVT et ma foi, j’aime bien ça ! À 110, le rpm atteint même pas les 2000, à 60, en bas de 1350 ! Très doux comme roulement, donc. ( attention aux limites de vitesse en ville.) Dans l’habitacle, la qualité générale est bien supérieure à l’ex. Impreza 2010 et enfin, il y a de la techno à bord ! Les jantes sont superbes, aussi.
      Bref, je pense que Subaru a visé assez juste avec ce modèle, que je vous recommande, off course, haha !

    • le 7s pour le sprint a 100km/h de la Verano est tres interessant… qu’arriverait’il a la consommation si on se contentait de 10s, comme il y a 20 ans? La Honda Accord se contentait de 125-130ch en 1990. Aujourd’hui la meme voiture a 185-278ch… La version de 278ch fait un sprint digne d’une Lotus ou De Tomaso des annees 1970…

      Le client fait cette decision, et malgre les discours, opte pour la plus grosse cylindree et meilleure performance. Sinon, la beline familiale ferait encore un 0-100km/h en 10s, mais serait mue par un moteur d’un litre, avec une boite automatique de 9 rapports.

      http://www.zeroto60times.com/Detomaso-Pantera-0-60-mph-Times.html

    • La Verano a une qualité que j’apprécie : la discrétion. Je ne trippe pas du tout sur les voitures bariolées et gonflées d’artifices ridicules.

      Pour la boîte manuelle, les fabricants en offrent parfois sur les intermédiaires, avec un prix plus bas, mais n’en tiennent pas en inventaire et l’existence même des boîtes manuelles est pour dire que le modèle X se vend à partir de 19 999 $, tout en sachant que c’est la version manuelle de base que personne ou presque n’achète.

      J’ai bien aimé les boîtes manuelles. Sauf que si je passe trop de temps dans le trafic, le lendemain mon genoux gauche m’informe douloureusement qu’il me faudra rester tranquille. Les blessures sportives sont le triste prix à payer pour faire du sport. De toute façon, avec les boîtes automatiques de plus en plus performantes et l’électrification des voitures, la boîte manuelle est condamnée à long terme.

      Les ventes de voitures manuelles sont en baisse partout sur la planète, sauf, et c’est un paradoxe, aux USA, où une légère hausse est observée.

      J’adore le Japon. Je n’y ai fait qu’un bref arrêt après le Tsunami, mais je veux y passer quelques semaines encore, comme je l’ai fait en 2001. Pays fascinant.

      Pour finir sur le trains… j’aime beaucoup les trains à grande vitesse. Mais le train que je préfère, quand j’allais à Toronto, c’était le train qui roulait lentement durant la nuit : on y embarquait le soir, on y dormait dans les couchettes et immédiatement après le déjeuner, on arrivait en gare, frais et dispo pour une journée complète de travail (en ayant sauvé l’hôtel).

    • Le nombre de rapport de plus en plus important donne l’avantage à l’automatique.
      6 vitesses pour une manuelle ça va, mais 8 ou 9 ça commence à être un peu moins pratique. Quoique dans « rapide et dangereux », je crois qu’ils ont des manuelles à 18 vitesses…
      En attendant, je vais continuer avec la boite manuelle, tant que j’aurai encore le choix. Juste pour le plaisir.

      Verano :
      J’aime bien cette Buick! Ou, comment faire beaucoup de route en toute tranquillité. Pas pour moi, je préfère une voiture plus incisive, mais elle ferait définitivement l’affaire de plusieurs personnes que je connais.

    • @ patrice_gagnon

      Je comprends votre réticence pour l’écran tactile, un bon vieux bouton, c’est instinctif et facilement repérable, même en regardant plus ou moins… Mais pour moi le Bluetooth et la prise USB sont devenus des éléments qui ajoutent au plaisir de conduire. Je ne dirais pas indispensables, mais vraiment très appréciés. Imaginez! Répondre au téléphone sans y touché, composez un numéro en parlant, et surtout, changer de disque sans toucher à un disque… Je crois qu’il faut le vivre pour le comprendre…

      Et je prendrais bien une petite caméra de recul avec ça. À tout le moins des capteurs, parce que les manœuvres en marche arrière sont plus hasardeuses qu’auparavant. La faute va au design des voitures récentes.

    • Vous en voulez de l’économie d’essence, on oublie les hybrides……..

      http://www.carscoops.com/2013/05/new-883mpg-vw-golf-tdi-bluemotion.html

    • @ Jeanvesti pour la Golf TDI BlueMotion on parle de “battery regeneration systems”, pour moi ça veut dire que c’est une hybride.

    • @raoul

      Ça serait indiqué si c’était une hybride, je ne veux pas m’avancer sur la technologie, je vais attendre d’en savoir plus, est-ce que ça ressemble au e-assist de GM, je ne sais pas, en tout cas, ça a l’air efficace.

    • @lopus

      La visibilité (en fait le manque de) est généralisé de nos jours en raison su style, mais surtout des normes de résistance à l’écrasement des toits…d’où les piliers très épais.

    • @ M. Descarries

      La Crown de Toyota ne date pas d’hier…1955! Elle en est à sa 13è génération et peut être munie d’un V8 sous le capot.

    • J’aime bien la Verano depuis son lancement. Il n’y manquerait qu’une boite manuelle avec le moteur de base, et des sièges chauffant pour les versions “tissu” (ça, c’est comme la caméra de recul…une fois qu’on y a goûté, on ne veut plus s’en passer!).

    • Les dernières Crown à être vendues ici n’étaient pas moches, à l’époque.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité