Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 10 avril 2012 | Mise en ligne à 23h43 | Commenter Commentaires (11)

    Le Salon de New York et 1500 km en Buick Regal

    Je viens de terminer un court voyage à New York juste avant Pâques comme je le fais chaque année. En fait, je me suis rendu au Salon de New York et au lieu de le faire en avion, je préfère toujours l’automobile. Ça me prend un peu plus de temps mais pas tant que cela. En vérité, il faut environ six heures de route pour aller de Laval à New York alors qu’en avion, avec les temps d’attente à l’aéroport et ceux de déplacements des aéroports newyorkais aux hôtels, il faut compter de quatre à cinq heures…si l’avion n’est pas en retard. De toute façon, alors que les activités du Salon de New York se terminent vers l’heure du midi le jeudi, il faut attendre jusqu’à vers dix-sept heures pour décoller de New York vers Montréal. Si votre auto n’est pas trop loin de l’exposition, on pourrait arriver presque en même temps à la maison si l’on compte le temps de descendre de l’avion à Montréal, de reprendre son véhicule et de revenir à la maison.

    Cela étant dit, j’avais originalement réservé une Chevrolet Orlando LTZ pour ce voyage mais quelques jours avant mon départ, l’auto fut impliquée dans un accident. C’est alors que M. Pagé de GM m’a proposé une Buick Regal avec e-Assist. Si vous chercher un peu dans les archives de ce site Web, vous retrouverez mes impressions de conduite de cette auto en version CXL avec le moteur de base.

    Je vous épargne plusieurs détails concernant cette belle petite berline, détails que l’on retrouvera dans le texte précédemment mentionné. Toutefois, je vous précise que le moteur à quatre cylindres de l’auto fait 2,4 L de cylindrée ce qui se traduit par 182 chevaux et 172 li-pi de couple. Dans le cas de la voiture qui m’a été confiée, ce moteur était combiné à un moteur électrique qui remplace l’alternateur. Le rôle de ce moteur est de relancer le moteur à quatre cylindres quand celui-ci est neutralisé à l’arrêt (aux feux rouge). Il le fait par la courroie d’entraînement des accessoires, une courroie spéciale nettement plus robuste. Mentionnons que ce même moteur qui produit environ 15 ch. vient en aide au moteur à essence lors des accélérations et des reprises qui sont alors un peu plus performantes que celles de la Regal CXL essayée l’année dernière. Cette Regal, une auto basée sur un produit Opel allemand, je le répète, possédait aussi une boîte automatique à six rapports manipulable manuellement. Sauf pour quelques soubresauts qu’elle a produits (des hésitations), la boîte a très bien fonctionné tout le long du voyage.

    blog-1

    La Buick Regal qui me fut confiée pour le voyage à New York (Photo Éric Descarries)

    blog-2

    La même Regal au point d’observation du Palisades Parkway face à New York (Photo Éric Descarries)

    En vérité, je suis un peu content d’avoir hérité de la Regal pour ce voyage. Mardi dernier, j’ai donc emprunté la route 15 vers le sud, puis la 87 de l’État du New York jusqu’à Albany où j’ai bifurqué sur le New York Thruway (5,50$). Arrivé près de la métropole américaine, j’ai quitté le Thruway pour prendre le Palisades Parkway (on est alors au New Jersey) jusqu’au pont Georges-Washington (12$…mais on ne paie pas pour sortir de la ville!). De là, je prends le Hudson Freeway jusqu’au centre-ville de New-York. Je disais donc que j’étais content de la Regal parce que je me suis retrouvé au volant d’une berline très confortable, très silencieuse et d’une conduite précise et facile. J’ai laissé la mécanique rouler avec le régulateur de vitesses (115 km/h) et par moments, j’étais complètement seul sur la route. Personne devant, ni derrière! Il y a bien eu cette grosse Crown Victoria toute noire conduite par un policier quelconque qui m’a dépassé (sans me regarder!) suivi de deux jeunes casse-cou aux guidons de leur moto sportive (à plus de 180 km/h, je vous le jure….et ils ont même dépassé la Ford noire…qui n’a pas réagi!)…En plus du siège de conducteur complètement ajustable et très confortable, j’ai eu droit à une bonne visibilité, à la radio satellite XM et, dans New York, au système de navigation pour retrouver mon hôtel.

    blog-5

    Lorsqu’on est arrêté à un feu rouge, le moteur s’arrête de lui-même. Il repartira lorsqu’on relâchera le pied du frein. (Photo Éric Descarries)

    blog-4

    Le coffre perd un peu de place pour la batterie du système e-Assist (Photo Éric Descarries)

    blog-3

    Le moteur Ecotec à quatre cylindres est appuyé d’un moteur électrique qui remplace l’alternateur (Photo Éric Descarries)

    Évidemment, vous vous doutez de la consommation de cette auto : 7,6 L/100 km pour une distance de 1448,7 km incluant mes déplacements dans Montréal et dans New York Selon GM, j’aurais du obtenir 8,3 L/100 km sur autoroute et 5,4 L/100 km en ville. Je dirais que je me suis rendu pas trop loin de cette attente. Pas mal pour une auto de luxe dont le prix de base (avec eAssist) est de 34 190$. Ajoutons-y tous les accessoires optionnel incluant un toit ouvrant (1 395$), les phares au Xénon (que j’ai trouvé efficaces) et le démarrage à distance (que j’ai toujours trouvé inutile à 275$…tiens, petit fait cocasse, mon fils est venu me chercher dans mon bureau hier matin pour me montrer une chose bizarre…la Buick avec le coffre grand ouvert…j’ai dû en actionner l’ouverture en pressant accidentellement la télécommande dans ma poche!), les sacs gonflables latéraux aux sièges arrière (415$) les frais d’expédition ( 1 495$) et autres frais…ce qui totalise 41 400 $…plus taxes! Mais suite à ce voyage à New York, je suis revenu enchanté de cette auto! Ah oui! Si ça vous intéresse, à la sortie du pont Georges-Washington (sur le chemin du retour), la station d’essence Sunoco au départ du Palisades Parkway vers le nord, l’essence régulière était à 3,75$ le gallon US, soit entre 0,99$ et 1,00$ le litre pour nous (soupir!).

    Décidemment, General Motors semble faire de plus en plus attention à sa marque Buick. Les modèles sont superbes, ils ne font plus rafistolés comme dans le passé (on se souviendra des Regal des années quatre-vingt!). La finition y est superbe et tout ce qui pouvait différer de la CXL de l’année dernière, c’est l’espace du coffre qui perd un peu de place à cause de la batterie du moteur électrique. Décidemment un bon choix.

    Coup d’œil à New York

    Bandes de chanceux, vous allez visiter (en partie) le Salon de New York sans vous déplacer. Incidemment, il y avait beaucoup plus nouveautés que jamais à ce Salon qui, à mes yeux, devrait être de plus en plus important. On est à New York, après tout!

    blog-6

    Le président de Nissan, Carlos Ghosn a lui-même présenté trois véhicules importants de ce constructeur à New York. Ici, la nouvelle berline Altima aux lignes plus modernes. (Photo Éric Descarries)

    blog-7

    Ralph Gilles, le designer de Chrysler qui a vécu toute son adolescence à Montréal…et qui a passé plusieurs de ses soirées d’été aux rencontres d’automobiles à l’Orange Julep!…a présenté la nouvelle SRT Viper incluant la version de course qui a été conduite sur scène par le pilote montréalais Kuno Wittmer! (Photo Éric Descarries)

    blog-8

    Chevrolet a complètement redessiné sa grande berline Impala qui ne sera plus destinée aux parcs commerciaux. Elle sera désormais plus luxueuse…une nouvelle Oldsmobile? (Photo Éric Descarries)

    blog-9

    Mazda exposait ce prototype à New York et, selon l’ancien directeur canadien du marketing, Greg Young, elle devrait représenter assez fidèlement la prochaine Mazda6 (sauf pour les rétroviseurs, bien sûr!) (Photo Éric Descarries)

    blog-10

    Ce qui devait être le «clou du spectacle», l’auto volante Terrafugia (Fuir la terre), ne m’a pas impressionné outre mesure. Un jouet de riche qui nécessite son permis de pilotage et un aéroport pour décoller et atterrir. (Photo Éric Descarries)

    blog-11

    Toyota a finalement consenti à confier le design de sa grande berline Avalon à des designers américains. La prochaine Avalon sera donc plus belle, n’est-ce pas? (Photo Éric Descarries)

    blog-12

    Hyundai a dévoilé deux Santa Fe à New York, la version de base à cinq passagers et la version allongée à sept passagers qui éliminera alors le modèle Vera Cruz. (Photo Éric Descarries)

    blog-13

    Nissan avait choisi le Salon de New York pour y dévoiler son fameux taxi qui devrait remplacer les légendaires Crown Victoria. (Photo Éric Descarries)

    blog-14

    La Shelby 1000, 950 chevaux en version de base, 1100 en version de compétition. Tout cela à partir d’un vulgaire moteur V8 de Ford. Et dire que tout le monde s’exclamait lors Bugatti a créé sa Veyron à 1000 chevaux, une auto de millions de dollars avec un moteur V16 quadruple turbo. (Photo Éric Descarries)

    blog-15

    On pouvait voir au stand Shelby, la toute première Cobra de Carroll Shelby, une auto de 1962 mue par un V8 260 de Ford. Elle avait d’abord été vue ici même au Salon de New York (en jaune, puis repeinte en diverses couleurs selon les Salons suivants…faut dire que le Salon de New York se déroulait en janvier à cette époque). Les sièges sont usés à la corde et Shelby n’a jamais vendu sa toute première auto. Elle vaudrait au bas mot quelque 25 millions $ aujourd’hui!  (Photo Éric Descarries)

    blog-16

    Si le Ram 2013 ressemble à celui d’aujourd’hui, sachez qu’il aura alors un V6 Pentastar, une boîte automatique à huit rapports, une suspension pneumatique, une direction avec assistance électrique et plus encore. Elle a été présentée par le directeur de la marque, M. Diaz. (Photo Éric Descarries)

    blog-17

    Au stand Subaru, la Crosstrek 2013 qui avait été d’abord présentée au Salon de Toronto. Notons qu’il y a avait aussi les Legacy et Outback 2013 légèrement retouchées. (Photo Éric Descarries) .

    Réponses aux lecteurs

    À nickoleterrible : J’ai déjà parlé du RVR dans ce blogue. Un peu de recherche dans les archives devrait vous faire découvrir l’article. Mais j’ai l’intention de la conduire de nouveau dans un avenir rapproché.

    À omni-tag : La Corolla GTS Twin Cam de 1985…on s’en ennuie tous!

    À felix_c : Et moi, ma vieille Lincoln Versailles de 1977 ne fait «que» 135 chevaux (V8 351) mais 285 li-pi de couple. Pas vite…0-100 en 11 secondes…seul au volant ou avec quatre personnes à bord…. pont arrière de 2.50 :1 oblige. .Mais elle fait aussi crier ses roues! Et on en sent la puissance!

    À frank 191 : Moi aussi, je me pose des questions parfois. C’est d’ailleurs pourquoi certains constructeurs abandonnent ou ignorent la configuration hybride. Ils atteignent une consommation très raisonnable qu’avec le moteur à essence! Croit-on vraiment atteindre 2 litres aux 100 km un jour?

    À eric 07 : Non, vous faites erreur. Je n’ai rien contre Toyota. J’aime bien, par contre, obstiner ceux qui croient qu’après ce constructeur, il n’y a plus rien d’autre. Mais ce n’en est pas le cas. Il y a des Toyota qui me surprennent (allez voir mon article récent sur la dernière Camry!) et d’autres qui me charment. Cependant, je n’entrerai pas, par exemple,  en pamoison devant une Corolla…même si c’est une excellente voiture…de technologie vieillotte mais excellente! Incidemment, avez-vous vu l’Avalon un peu plus haut?

    À philippe_B : Merci pour votre référence au site www.fuelly.com

    À frederico : Je n’ai pas publié votre dernier commentaire. Trop d’attaques personnelles!


    • Regal: James Bergeron (autos.ca) a essayé la même voiture de presse sur une semaine et n’en a tiré que 8,9 l/100km, lui qui a toujours de très bon “scores” (il a fait un 8,4 récemment avec la Verano, dotée du même moteur mais sans E-Assist … le poids!).

      New-York: grosse déception personnelle avec l’Altima. Elle perd son “je ne sais quoi” qui la rendait un peu plus sportive que la concurrence, et, surtout, la boîte manuelle n’est plus au catalogue. Je dois donc la supprimer de mes options futures. Pour la clientèle typique, la CVT ne semble pas être un problème, mais outre l’extérieur, le nouveau tableau de bord déçoit aussi. Rien qui casse la baraque. Décidément, la Fusion 2013 va prendre les devants.

      Pour l’amateur, l’espoir est chez Mazda. Le “proto” est prometteur, la boîte mécanique est sensée demeurer au catalogue, et le Sky-D (diesel) s’annonce aussi.

    • Je n’y connait rien en systeme d’arret-démarrage mais j’aurait un peu peur du temps de réponse en situation d’urgence à l’arret sur un feu rouge. Pas vous?

    • Ah, enfin une première Avalon qui a de la gueule! Il faudrait maintenant que ces designers s’attaquent au look de la Camry.

      Vous dites que le moteur de la e-assist est placé en lieu du démarreur? Un couplage sec intermittent donc? La fiabilité me fait peur. Le concept est intéressant toutefois car facilement implantable, pas trop cher, et efficace en attendant la solution totale. Je ne serai pas volontaire pour faire le cobaye.

    • @ Teko,

      Très bon point. Pour avoir essayé un Cadillac Escalade 2009 dit “Hybrid”, je confirme qu’il y a, lors d’un départ au feu vert, un temps de réponse qui peut parfois être assez emmerdant. Ici sur l’Escalade, le moteur électrique est placé derrière la transmission. Et la “vraie” accélération ne se produit que lorsque l’énorme moteur à essence se réveille enfin.

      La conso passe de 16 l/100 pour la version non hybride à 12 l/100 pour la version hybride. (Chiffres du proprio de cet Escalade).

    • @ M. Descarries

      Après la Verano, voici la Regal. Personnellement (34 ans), je ne suis absolument pas le public cible de ces automobiles. Je revois toujours mes “mononcles” au volant… Quel est le public cible de GM? À qui s’adresse t’elle spécifiquement? Y-a-t-il un “jeune” de moins de 40-45 ans dans ces concessionnaires? À ce prix, le choix est considérable: Passat, série 3 de base, Classe C de base, A4 de base, TL… qui se comparent toutes très avantageusement à cette voiture pour…. 3e âge? ;-)

    • “La Shelby 1000, 950 chevaux en version de base, 1100 en version de compétition. Tout cela à partir d’un vulgaire moteur V8 de Ford.”

      Et oui… ça démontre toute la réserve qu’il y a dans un V8. Je cherche partout, aucune mention d’un moteur “révisé”. On visse un Kenny Bell et voilà. Par contre, chez Caroll Shelby, on n’a pas regarder à la dépense. Les modifs de l’entrainement et de la suspension sont impressionnantes. Et c’est quand même 200K$ de plus que la version “dealer”.

    • J’aime bien la critique qui est faite de la Regal. J’ai hâte de lire l’essai routier à propos de la Verano. Au Salon de l’auto, j’avais bien aimé l’aménagement intérieur et le luxe qu’on y trouvait. J’avais aussi été surpris par son prix relativement bas.
      .
      La mazda6 s’annonce spectaculaire. J’ai hâte de la voir en vrai. Quant à l’Avalon, elle reprend des lignes qui sont dans l’air du temps.
      .

      Je ne pense pas que les Étatsuniens aient jamais eu trop de problèmes majeurs à créer de la puissance avec leurs V8. Je me souviens encore de mes oncles ben, ben fiers de leur 350 GM. Aussi, je ne dois pas me tromper beaucoup en affirmant que les constructeurs ont manqué de savoir-faire quand ils ont dû construire des 4 cylindres performants, économiques et fiables. Ces 4 cylindres, c’était la chasse gardée des Japonais.

    • Le eAssist est probablement appelé à se généraliser. Contrairement à un Stop/start comme dans la BMW d’il y a 2 semaines, le moteur électrique plus puissant permet des redémarrages en douceur et donne une assurance de reprise à chaque instant, sans les vibrations.

      De plus, le système est compact, économique, léger et modulable. Bien sûr une hybride consomme moins. Mais le prix est à l’achat est conséquent, ça gruge beaucoup d’espace (que se soit dans la valise comme une Camry ou l’espace requis pour une suspension arrière performante comme dans Prius), ça ajoute de la masse sur le train arrière et c’est difficile à adapter à une voiture existante.

      Au peu de kilomètres que je parcours annuellement une Malibu eAssist est rentable assez rapidement. Une Fusion Hybride non, du moins tant que le litre reste sous la barre du 2,25 $ le litre.

    • Bonjour monsieur Descarries,

      Vous écrivez: “Évidemment, vous vous doutez de la consommation de cette auto : 7,6 L/100 km pour une distance de 1448,7 km incluant mes déplacements dans Montréal et dans New York Selon GM, j’aurais du obtenir 8,3 L/100 km sur autoroute et 5,4 L/100 km en ville. ”

      Est-ce une erreur ou le e-Assist améliore la consommation au point où celle-ci est maintenant plus faible en ville que sur autoroute?

      L’an dernier, il y avait six versions de Regal dans les sites web canadien ou américain. Je ne recommande pas cette automobile à quiconque tant et aussi longtemps que GM nous vendra le modèle de base aussi cher que le prix affiché pour la version la plus cossue aux USA. Un juste prix au Canada serait le prix américain majoré de 10-15% parce qu’il en coûte plus cher pour opérer un commerce au nord de la frontière.

      Toutes les raisons énumérées pour faire le trajet Montréal-New York en automobile plutôt qu’en avion ne sont que subjectives. Quand je quitte l’aéroport Trudeau le matin, je sais que je vais arriver à La Guardia le matin et qu je serai à l’hôtel 20 minutes plus tard sans la fatigue de la conduite à 115 km/h. Que c’est ennuyant. Vive le 130 km/h au Texas, dans l’Utah et dans les états où il est toléré (limites à 70 ou 75 mph).

    • Hey, n’hésitez pas et aller acheter votre auto neuve chez nos voisins. En plus d’être beaucoup moins dispendieux sur certains modèles, les frais de transport sont de moitié! Ils vont vous la vendre sans hésitation. Tout ce que ça leur prend c’est une adresse aux USA. Vous devez avoir de la parenté ou un ami? C’est tout. Importez c’est facile, tout ce que vous avez à vérifier c’est que l’auto que vous voulez acheter répond aux normes du Canada. Le vendeur va vous le dire, surtout ceux dans les états près du Québec. Économisez plusieurs milliers de $$$ sur une auto neuve, c’est facile!

    • Je suis allé la voir chez un concessionnaire, au prix qui les vendent, je passe mon tour, quand je vois le prix demandé aux US, ça me met en colère. J’ai hâte que l’on dénonce ce problème, une grosse partie du financement se trouve dans le prix des voitures car du financement à 0%, ça ne se peut pas. Les gouvernements devraient s’en mêler.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité

    publicité