Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 30 juillet 2011 | Mise en ligne à 0h30 | Commenter Commentaires (3)

    Lincoln MKZ Hybride, Concours d’Élégance, pneus, blimp et police

    Je viens de passer une semaine avec une automobile assez inusitée, une berline intermédiaire de luxe trop souvent ignoré mais qui vaut son pesant d’or. Et c’est aussi l’opinion de bien de mes confrères qui l’ont également essayée. Il s’agit ici de la Lincoln MKZ hybride.

    Au départ, certaines gens pourraient être tentées de critiquer négativement cette auto en la traitant de Ford Fusion glorifiée (je peux en parler car, lorsque j’ai acheté ma Lincoln Versailles en 1977, les gens avaient la grande « délicatesse » de se moquer de moi en disant que je m’étais procuré une Granada ou un Monarch déguisée…je ne sais pas si les amateurs de Lexus seraient contents que l’on dise d’eux qu’ils se sont achetés une Camry déguisée ou un 4Runner glorifié en parlant des ES350 et GX 470 ? En passant, je possède toujours cette Lincoln).

    blog-1

    La MKZ hybride reprend la coque et la mécanique de la Fusion hybride (Photo Éric Descarries)

    blog-2

    Au moins, les grands feux de la MKZ la différencient suffisamment de la Fusion (Photo Éric Descarries)

    En fait, il faut regarder la vérité en face. La MKZ est effectivement basée sur une coque et une mécanique de Ford Fusion. C’est d’ailleurs pourquoi il fut facile pour Ford de créer la MKZ hybride en utilisant les mêmes éléments que ceux de la Fusion hybride. Évidemment, la MKZ se distingue par des éléments de carrosserie avant et arrière uniques à Lincoln. À cela, ajoutez un intérieur très somptueux avec des aménagements impeccables. La version hybride de cette auto retient le même tableau de bord et surtout la même instrumentation (relativement précise, amusante et instructive) que l’on retrouve dans la Fusion hybride. L’espace intérieur y est accueillant. Quant au coffre, il perd un peu d’espace à cause des batteries mais il demeure suffisamment vaste pour les bagages des passagers et les traditionnels sacs de golf!

    blog-3

    Le tableau de bord de la MKZ hybride est presque identique à celui de la Fusion hybride sauf pour la finition plus élaborée (Photo Éric Descarries)

    blog-5

    Le coffre perd un peu d’espace pour y loger les batteries tout au fond ce qui empêche la configuration des dossiers rabattables. (Photo Éric Descarries)

    Comme je l’ai déjà mentionné, la mécanique que l’on retrouve sous le capot de la MKZ hybride est en tout point identique à celle de la Fusion. Cela veut donc dire un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres à principe Atkinson (qui brûle les gaz usés en recirculation) de 156 chevaux (un quatre cylindres dans une Lincoln ? Une marque qui, dans le passé, a connu des V8 et même des V12?) combiné à un moteur électrique de l’équivalent de 106 chevaux et à une boîte automatique constamment variable CVT avec la traction avant.

    blog-4

    Un quatre cylindres dans une Lincoln? Où ça? (Photo Éric Descarries)

    Question tenue de route, confort de roulement et conduite en général, cette « petite » Lincoln est presque merveilleuse. Elle est silencieuse, stable et elle offre une bonne visibilité tout le tour. Elle se gare si facilement (surtout grâce à la caméra de marche arrière transmettant son image au grand écran du système de navigation).

    En ce qui a trait à sa motorisation, l’ensemble mécanique-électrique est tout simplement à la hauteur de la situation. Il procure suffisamment de puissance tant pour les accélérations que les reprises sauf que le son d’un quatre cylindres semble un peu bizarre dans une Lincoln. Mais on s’y fait rapidement, tout comme les réactions presque imperceptibles de la boîte CVT. Le moteur électrique est étonnant. Il permet, par moment, une vitesse de croisière dans les 50 à 60 km/h! Et il peut déplacer l’auto avec facilité sur de courtes distances en situation urbaine. Encore une fois, tout comme c’en fut le cas avec la Fusion hybride, j’ai pu obtenir une consommation moyenne de 5,9 litres dans une combinaison  moitié-moitié, ville et route.  Savoir exploiter la motorisation électrique demande un peu de pratique mais lorsqu’on y arrive, c’est là que l’on atteint des moyennes de consommation intéressantes. Il faut dire que nous sommes en été et que les conditions s’y prêtent un peu mieux!

    Le prix affiché de cette Lincoln avoisinait les 52 000$. Ce n’est pas donné mais je suis certain qu’un peu de discussion avec le concessionnaire de la marque aidera à améliorer la situation. De là à comparer la MKZ à une Prius ou à une autre auto du même calibre, il y a une limite. Toutefois, il faut admettre que Ford a fait un excellent boulot avec les Ford Fusion et Lincoln MKZ hybrides. Y en aura-t-il d’autres comme cela?

    Petit clin d’œil au VAQ

    Dimanche dernier, il n’y avait pas de course NASCAR de la Coupe Sprint, donc, pas de travail à RDS. J’en ai alors profité pour accepter l’invitation de mon ami Gilbert Bureau, président du VAQ,  pour décrire les belles d’autrefois qui allaient parader devant les estrades du Concours d’Élégance des Voitures Anciennes du Québec , ce que j’ai fait avec un plaisir fou. J’accompagnais alors notre confrère Jacques Duval et mon bon ami et collègue Daniel Rufiange dans cette tâche qui fut des plus agréables. Ce que nous avons un beau parc de voitures anciennes au Québec! Curieusement, parmi les «anciennes», il y avait une Buick Park Avenue 1986. 1986? Eh oui! Cette Buick a vingt-cinq ans donc, elle se qualifie comme une «ancienne». Dans les années soixante, une auto de vingt-cinq ans était…vieille. Mais c’est plus difficile à dire aujourd’hui! Je parierais que cette Buick pourrait nous transporter en Floride aller-retour sans problème. Les autos vieillissent très bien de nos jours. Quand à vos valeureux chroniqueurs…C’est alors que je me suis tourné vers Jacques Duval et que je lui ai dit : «Nous étions là, au centre d’essai de GM à Milford au Michigan quand cette Buick Park Avenue faisait partie des voitures neuves à venir (j’écrivais alors pour L’Almanach de l’Auto avec le regretté Jacques Rainville). Aujourd’hui, nous en parlons comme une voiture ancienne…le temps a filé…»

    blog-6

    Le fort de Chambly se prête très bien à une exposition de voitures anciennes (Photo Éric Descarries)

    Un nouveau pneu, un tour de blimp et des pneus pour Nascar

    Semaine aussi très occupée où je me suis aussi rendu aux quartiers généraux de Goodyear à Akron en Ohio pour essayer le nouveau pneu Assurance TripleTred toutes saisons, une nouvelle version de ce populaire produit de Goodyear. Évidemment, le terme «toutes saisons» s’applique plus aux autres provinces et aux états américains. Mais ce Goodyear demeure un pneu très performant sur pavé mouillé. Sa bande de roulement inclut des rainures pour le sec, des rainures pour le mouillé et une bande centrale avec lamelles pour la glace et la neige légère (voilà donc un pneu qui pourrait s’avérer utile pour ceux qui attendent à la dernière minute en décembre ou pour ceux qui veulent enlever leurs pneus d’hiver au plus vite). Qui plus est, Goodyear en garantie une vie durable de 130 000 km alors que les lamelles reliant les pavés deviennent des rainures pour disperser l’eau avec l’usure.

    blog-7

    Le nouveau pneu Goodyear Assurance TripleTred Toutes Saisons (Photo Éric Descarries)

    Curieusement, j’ai eu un peu de difficulté à découvrir les capacités d’adhérence du pneu sur l’eau dans un exercice à la piste d’essai de Goodyear. C’est alors qu’un instructeur de la compagnie m’a fait faire ce que je n’aurais pas fait normalement : freiner dans une courbe mouillée. Mais, tout semble indiquer que les conducteurs de tous les jours feraient exactement cela. Et c’est alors que le pneu répond brusquement et que le conducteur peut reprendre le contrôle de l’auto. On en apprend à tous les jours! Ce nouveau Goodyear sera disponible en 22 grandeurs pour jantes de 15 à 18 pouces dans des formats destinés à des véhicules aussi populaires que les Ford Taurus et Fusion, Honda Accord et Civic, Nissan Altima, Subaru Legacy, Toyota Camry et Corolla, Chevrolet Impala et Malibu et ainsi de suite.

    blog-8

    Goodyear nous a fait essayer ses nouveaux pneus Assurance TripleTred All-Season contre la concurrence avec des Camry V6. (Photo Éric Descarries)

    Suite aux essais sur piste, j’ai eu droit à une ballade d’une demi-heure en «blimp» Goodyear. Le «blimp», c’est ce gros dirigeable (Goodyear en a trois en Amérique alors que celui qui s’est écrasé en Europe il y a quelques semaines n’appartenait à la compagnie, il était loué d’une autre source…) qui sert de véhicule promotionnel pour le géant du pneu. Il est certes aussi reconnaissable que le gros bonhomme tout en blanc de son concurrent français. Il faut dire que c’est assez impressionnant de grimper dans les airs avec cet énorme appareil (dont le ballon est d’une seule pièce en Kevlar très mince!) surtout quand il vente un peu. La «gondole» n’accepte que quatre ou cinq personnes à son bord et le dirigeable se déplace à 13 nœuds à l’heure. Il ne vole pas très haut, à peu près à 1000 pieds d’altitude et le bruit y est infernal (il faut porter les écouteurs qui sont en même temps le seul moyen de se parler) mais comment refuser une telle offre? Ah oui! C’était ma cinquième fois à bord du «blimp» (nom qui aurait été donné à ce genre de dirigeable parce que, comme le veut la légende, la première fois qu’un militaire l’a essayé au début du siècle dernier, il avait frappé le ballon d’une chiquenaude et que le son qui en fut produit était «blimp»!). Je l’ai déjà piloté dans le passé mais depuis les quelques dernières années, ce n’est plus possible!

    blog-9

    Ça, c’est un «blimp»! (photo Éric Descarries)

    blog-10

    Et voilà votre humble serviteur à sa cinquième balade en «blimp». La vue y est tout simplement spectaculaire! (photo via Éric Descarries)

    Enfin, mon séjour chez Goodyear s’est terminé par une visite de l’usine de pneus de course d’Akron où l’on y préparait les pneus de NASCAR pour les courses du Michigan et de Chicago et ceux de la série World of Outlaw. Et tout est fait à la main. Impressionnant!

    Je suis aussi allé à Vancouver pour assister à un intéressant programme de Mazda sur ses nouveaux éléments mécaniques et sa philosophie SkyActiv. Ce fut très intéressant mais je conserve ce volet pour la semaine prochaine, c’est trop important!

    Petit retour sur le dernier blogue et la police

    Dans mon dernier blogue, je demandais aux policiers de Laval de moins se concentrer sur la distribution à gogo des tickets et de voir aux autres exagérations dans nos paisibles quartiers. Il n’était pas question de les condamner, loin de là (ce qui explique la «censure» que j’ai du mettre sur certains commentaires) mais d’éveiller leur attention (et celle de certains de mes concitoyens) sur le fait que leur aide est demandée ailleurs. Malheureusement, «on» leur donne des tâches de «percepteur d’impôt» qui entachent leur image. C’est fou ce que l’argent transforme le monde…


    • Tout le monde est en vacances ?
      Pour les policiers, ils ont pas une job facile mais je ne sais pas jusqu’à quel point ils peuvent insister auprès de leurs patrons pour être plus présent à des endroits stratégiques. Autrement dit, se contentent-ils d’en faire juste le minimum ?

    • Il serait intéressant de faire un essai comparatif entre les versions hybrides de la lexus et cette lincoln.

    • Dans ma tète les lincoln sont de belles automobile elle sont très classique, simple et la manière dont elle sont dessiné est un travail bien réalisé j’aimerais bien avoir une lincoln mkz noire avec des mag noire chromer en ma possession donc dans l’avenir j’aimerais avoir une t’elle automobile.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité