Éric Descarries

Archive, février 2009

Lundi 23 février 2009 | Mise en ligne à 23h14 | Commenter Commentaires (8)

Que de nouveaux pneus


 

L’industrie de l’automobile subit de graves problèmes. Je dirais même qu’elle est en profonde transformation. L’année dernière, l’Amérique avait produit quelque 17 millions de véhicules. Suivant les problèmes financiers des États-Unis, les plus importants analystes ont d’abord prévu une production d’environ 13 millions de véhicules pour 2009, puis 10 millions et ils en sont rendus à 9 millions! Une production de presque la moitié de l’année dernière! Et toutes les marques en subissent les conséquences, pas seulement les constructeurs américains comme on le publie trop souvent. Sachez que même plusieurs concessionnaires Lexus de Californie ont dû fermer leurs portes, une marque que l’on croyait pourtant invincible!

 

Par conséquent, les automobilistes nord-américains penseront à garder leurs véhicules plus longtemps. Mais ceux-ci s’usent vite. Et ce qui demande à être remplacé d’abord, ce sont les pneus. Par conséquent, l’industrie du pneu s’affaire présentement à réviser ses produits non seulement pour satisfaire une nouvelle demande qui s’en vient (elle devra passer de fournisseur de pneumatiques à l’industrie à un marché plus axé vers le détail) mais aussi pour répondre à une demande renouvelée pour des produits spécialisés. Ajoutons à cela de nouvelles lois qui encourageront la vente de pneus d’hiver et une conscientisation des automobiles envers l’économie de carburant que pourra apporter un pneu à moindre résistance de roulement (mais toujours aussi sûr et fiable).

 

D’abord au Montana

 

Dans un premier temps, après avoir couvert le Daytona 500 en direct à RDS (avec un victoire surprise de Matt Kenseth au volant d’une Ford Fusion), je me suis envolé très tôt lundi matin dans la région de Big Sky au Montana pour essayer les nouveaux pneus ExtremeWinterContact du manufacturier allemand Continental. Ces pneus ne seront pas sur le marché avant quelques mois (en espérant que l’on ait un été agréable!) mais ils surprendront plus d’un utilisateur. Des exercices (surtout sur la neige) sur les pistes enneigées de l’Aéroport Yellowstone (fermé pour l’hiver) nous ont prouvé comment ces pneus pouvaient se comporter sur des autos à propulsion comme les Mustang GT (oui, oui!) et les BMW de Série 3 et surtout sur des camionnettes pick-up qui, avouons-le, ne sont pas gâtés dans le choix des pneus d’hiver, surtout pour les versions plus robustes 2500 en montant! Ce fut, à mes yeux, l’exercice le plus convaincant alors qu’un pick-up Dodge ainsi équipé pouvait surpasser en adhérence et en comportement routier, un autre pick-up semblable muni de pneus agressifs (considérés comme des pneus d’hiver seulement à cause de leur dessin). J’avais comme compagnon de travail M. Georges Iny de l’APA qui lui, me disait en apprendre à chaque exercice! Notons que Continental nous a également présenté un ExtremeContactDWS dit « toutes saisons » qui avait une adhérence étonnante (face à des produits concurrentiels) sur la neige et la glace. Peut-être qu’un jour, nous aurons droit à de véritables pneus toutes saisons qui seront « légaux » en hiver?

 

blog-13.jpg

 

Continental utilisait des BMW à propulsion pour prouver l’efficacité de ses nouveaux pneus. (Photo Éric Descarries)

 

blog-23.jpg

 

Même les Mustang étaient à l’aise sur la neige avec les nouveaux Conti (photo Éric Descarries)

 

blog-42.jpg

 

Le voici, ce nouveau Altimax Arctic (photo Éric Descarries)

 

Puis en Californie

 

Du Montana, je me suis envolé en milieu de semaine pour la Californie (je le sais, il y fait trop chaud pour y travailler…), plus précisément dans la « pauvre » région de Palm Springs (incidemment, il y a de « bons deals » sur les maisons dans cette région de ces temps-ci!). Goodyear y procédait au lancement d’un de ses pneus les plus spectaculaires, le MT/R with Kevlar, un véritable pneu tout terrain d’une robustesse incroyable. Vous vous demandez ce qu’un Québécois pouvait faire à cette présentation surtout adressée au marché du sud-ouest américain? Sachez que Goodyear a une clientèle spécifique pour ce type de pneus chez nous, surtout qu’il servira de pneu de remplacement aux Jeep TJ et Wrangler Rubicon qui sont si populaires dans notre région!

 

Le Wrangler MR/T original a été lancé en 1999 et il a vite été adopté par les amateurs d’excursions hors-route avant d’être offert en équipement d’origine sur les TJ Rubicon. Sachez qu’il y avait eu alors un lancement officiel au Québec dans les sentiers du Mont Ste-Anne! Le nouveau Wrangler MR/T with Kevlar se présente avec ses mêmes flancs à trois plis incluant une bande au Kevlar pour en réduire les risques de perforation. Puis, Goodyear en a redessiné les sculptures pour le rendre plus efficace sur les roches (il y a des rainures aux flancs pour aider à l’adhérence de côté sur les roches), dans le sable et même dans la neige profonde (quoiqu’il ne soit pas considéré comme un pneu d’hiver!) Les photos qui suivent parlent d’elles-mêmes! On y voit même Walker Evans, ancien champion de courses de camionnette hors-route (Baja 1000) qui, malgré qu’il soit âgé de plus de 70 ans, n’hésite pas à se « brasser lui-même la cage » en situation hors-route extrême au volant de son Jeep très modifié. Il ne faut avoir mal au dos ou avoir peur pour faire ce qu’il fait! En passant, Goodyear lançait en même temps un nouveau pneu de travail robuste pour pick-up, le Duralast.

 

 blog-51.jpg

 

On ne verra peut-être pas ce genre de situation au Québec mais je vous jure que les Goodyear Wrangler MT/R avec Kevlar sont d’une agilité incroyable (photo Éric Descarries)

 

blog-61.jpg

 

Avec une pression abaissée à 12 livres, le nouveau Wrangler MT/R peut grimper sur des cailloux tranchants et ses flancs à trois plis avec Kevlar ne se coupent pas! (Photo Éric Descarries)

 

blog-71.jpg

 

Grimper est un jeu d’enfant pour un Jeep Wrangler Rubicon avec des Goodyear Wrangler MT/R (photo Éric Descarries)

 

blog-81.jpg

 

Un peu d’aventure, vous dites? Tous les Jeep sont passés et il n’y a eu aucune crevaison!  (photo Éric Descarries)

 

blog-91.jpg

 

Walker Evans (plus de 70 ans!) et son Jeep spécial ne suit pas les mêmes sentiers que les autres! (Photo Éric Descarries)

 

Petit mot sur le gaz naturel

 

Vous n’avez peut-être pas vu mais je viens de recevoir un lien qui me dirige vers un rapport qui implique le gouvernement américain et l’exploitation du gaz naturel pour nos transports. Semble-t-il que M. Obama soit très intéressé à la question. Et si j’avais vu juste?

 

À blueprint

 

Pour répondre à votre question, il est vrai que Nissan du Canada ne voulait pas que l’on prenne ses nouvelles GT-R pour des essais sur piste car, au début, le constructeur n’avait pas suffisamment de modèles pour les journalistes et qu’il ne voulait pas qu’un malheur leur arrive avant de pouvoir en mettre plus à notre disposition. Plus tard en automne, Nissan a permis au journalistes de l’AJAC de conduire ces autos sur le circuit improvisé de Niagara lors de l’évènement du Festival des Essais. C’est là que je l’ai conduit. Incidemment, je n’ai plus eu de nouvelles concernant les disques d’embrayages qui grillaient très tôt aux mains des acheteurs de la marque. On s’en reparle.

 

À mark_derail

 

Merci beaucoup, Mark, pour ces liens montrant votre fils à l’école de conduite de Claude Bourbonnais. J’espère qu’il y a appris quelque chose, surtout pour un jeune conducteur. Je suis persuadé que des lecteurs plus âgés n’y ont vu rien de bien extraordinaire. Pourtant, j’aurais bien aimé les voir avec Claude!!! Ils auraient certainement appris quelque chose eux aussi, ne serait-ce que vivre une situation d’urgence  « pour de vrai »!

 

À bananajoe

 

Merci de vos excellents commentaires, surtout à mon sujet. Cependant, il y a une partie de votre message que je ne peux publier, pas parce qu’il est mal écrit ou «illégal» mais tout simplement parce que j’ai certains principes à ce sujet. Cependant, on peut s’en parler si vous laissez un message (à La Presse) où je peux vous rejoindre.  

 

À blueprint

 

Il faut que je sois prudent avec les pick-up. Ce n’est pas tout le monde que ce sujet intéresse mais je reconnais qu’un bon petit comparo entre les Ford F250. Silverado 2500 et surtout le nouveau Ram 2500 à moteur à essence serait intéressant car ce sont des camionnettes très prisées des amateurs de caravaning

 

À mattgilles

 

Oui, le châssis cadre du Ridgeline lui est dédié. En fait, il s’agit d’une ensemble composé d’un plateforme rigide un peu comme celle du VUS Patriot avec un châssis unique au Ridgeline. Belle configuration…

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Dimanche 15 février 2009 | Mise en ligne à 13h19 | Commenter Commentaires (17)

Le Honda Ridgeline, ce mal aimé


Avant de vous parler de mon véhicule de la semaine, je dois vous expliquer pourquoi certains commentaires prennent plus de temps à s’afficher sur ce blogue. Vous n’êtes pas sans savoir que dans certains blogues, il y a eu des «correspondants» qui ont dépassé les bornes et le savoir vivre et ils ne se sont pas gênés pour lancer des accusations difficiles à prouver, insulter carrément des gens par écrit ou tout simplement dévoiler des informations qui devaient être personnelles ou secrètes. Par conséquent, il a eu des poursuites auprès de certaines publications et cyberpresse nous a demandé de lire et approuver tous les commentaires qui touchaient notre blogue. Je suis heureux de vous rapporter que, jusqu’ici, je n’ai eu à faire aucun refus et je n’ai corrigé personne. C’est peut-être dû au fait que les correspondants à «notre» blogue sont des gens équilibrés qui savent s’exprimer sans insulter qui que ce soit. Je vous invite donc à continuer de nous envoyer vos commentaires avec le même respect. Malheureusement, comme le disait notre ami Python, c’est une petite tâche supplémentaire qui me revient et je dois y accéder pour la faire, en général, lorsque je suis à mon bureau, je n’ai aucune difficulté à le faire. Mais si votre commentaire n’apparaît pas avant cinq ou six heures, il y a de fortes chances que je sois en avion ou en excursion (et j’en ai quelques unes en vue). Ne désespérez pas, je compte vous respecter autant que vous nous respectez et votre commentaire passera certainement. Passez-vous le mot!

 

Le Ridgeline

 

On connaît tous la camionnette Ridgeline de Honda. Lorsqu’elle est apparue sur le marché il y a quelques années, même si la plupart des journalistes y voyaient une belle conception originale, peu croyaient qu’elle pourrait s’imposer contre les grands pick-up traditionnels comme les F-150, les Silverado/Sierra, les Ram, les Tundra et les Titan. Ce n’est pas nécessairement ce que Honda voulait. Le constructeur japonais y voyait plutôt une sorte d’alternative aux VUS intermédiaires offrant encore plus de potentiel utilitaire!

 

 blog-12.jpg

 

Honda nous propose cette camionnette-VUS, le Ridgeline (Photo Éric Descarries)

 

Le Ridgeline s’est taillé une petite place dans le marché mais s’il était lancé aujourd’hui, réussirait-il encore mieux ? Je me le demande car à ce prix (mon véhicule d’essai était une version de luxe de près de 43 000$), ceux qui désirent vraiment un «vrai» pick-up vont certainement opter pour un F-150, un Silverado ou un Ram. Mais, jusqu’à un certain point, je ne suis pas sûr si Honda a bien dirigé son marketing concernant le Ridgeline. Si c’est un VUS plus utilitaire qui offre d’intéressantes possibilités, il a peu de concurrents sauf, peut-être, le Ford Explorer SportTrac. Mais je ne suis pas sûr que Ford va le reconduire lorsque la nouvelle génération d’Explorer sortira. Il y aurait eu le GMC Envoy SUV d’il y a quelques années mais, malgré la facilité de le transformer en camionnette, ses ventes n’ont jamais décollé! Sinon, il y a toujours le Chevrolet Avalanche. Mais il est plutôt volumineux. Pas facile de satisfaire les consommateurs…

 

blog-22.jpg

 

Bien conçu, bien pensé mais… (Photo Éric Descarries)

 

Le Honda Ridgeline n’est disponible qu’avec une seule configuration mécanique, soit un moteur V6  VTEC de 3,5 litres qui fait 250 chevaux combiné à une boîte automatique à cinq rapports et, bien évidemment, à la traction intégrale. Malgré son allure plutôt discrète, Honda nous confirme qu’il a une capacité de remorquage de 5 000 livres et que sa petite caisse est capable d’accepter 1 550 livres de charge!  Cette caisse est faite de polymères très résistants et elle se caractérise par un couvercle verrouillable au plancher qui donne sur une sorte de coffre pour bagages, une idée qui, curieusement, n’a été reprise par aucun autre constructeur ! Pourtant…En passant, cette camionnette repose sur un châssis-cadre assez original qui est intégré à la plate forme du véhicule. La suspension arrière est indépendante! 

 blog-41.jpg

 

 

Il y a un coffre arrière verrouillable au plancher de la caisse du Ridgeline (Photo Éric Descarries)

 

L’intérieur est vaste et accueillant. Cinq personnes peuvent prendre place à bord du Ridgeline en tout confort alors que le fauteuil de la banquette arrière se relève (en deux portions) pour le transport intérieur de gros objets que l’on veut protéger de l’extérieur. Ma camionnette d’essai était équipée du système de navigation incluant un écran qui sert à la caméra de marche arrière…très utile sur ce genre de véhicule.

 

blog-32.jpg

 

Le tableau de bord du Ridgeline est complet et pratique (Photo Éric Descarries)

 

Ce qui est intéressant, c’est que, malgré ses dimensions quand même imposantes, il se conduit très bien en conditions urbaines. Ses accélérations sont respectables et ses reprises bonnes. La visibilité n’y est pas trop mauvaise non plus!  Mais, ce que j’ai trouvé agaçant, c’est le levier de changement de vitesses qui n’arrive pas précisément à la coche désirée. Notons aussi que Honda Canada avait équipé cette camionnette de pneus d’hiver Bridgestone Winter Dueler efficaces mais bruyants sur pavé sec!

 

Un véhicule excitant à conduire? Pas vraiment. Mais un véhicule qui est d’une grande utilité? Oui, c’est certain. En fait, le Ridgeline est une sorte de VUS qui peut servir en même temps de camionnette mais qui, malheureusement, ne soulève pas les passions. Pourtant, il a tellement de qualités.  À bien y penser, dans une période économique aussi difficile que la nôtre, je me demande pourquoi Honda ne pense pas à une version plus dépouillée du Ridgeline qui pourrait être utile aux commerçants et à ceux qui aimeraient une petite camionnette utilitaire pratique mais économique? C’est aussi ce que je pense de Ford qui pourrait nous offrir une version plus petite et dépouillée de son F-150 (on n’entend plus parler du projet de la F-100 qui devrait remplacer la Ranger…). Il y a quatre ans, j’étais en Argentine où Ford offrait un F-100 qui était en vérité une cabine courte dépouillée de F-250 sur un châssis court de F-150 avec caisse courte mû par un quatre cylindres Cummins diesel avec boîte manuelle et propulsion arrière pour un prix qui ressemblait à 11 000 $ à l’époque…Pourquoi pas chez nous?

 

Le Salon de Chicago

 

Un Salon qui en a encore surpris plus d’un, c’est celui de Chicago. On en a pas beaucoup entendu parler mais il y a eu des dévoilements intéressants dont, notamment, le Ford F-150 Harley-Davidson, la Taurus SHO 2010  (Ford n’a pas peur de présenter des véhicules de performance malgré les déboires de l’industrie et les prix fous de l’essence!), la Corvette Sting Ray qui servira au film «Transformers», la version 2010 des Dodge Ram Heavy Duty et châssis-cabine, une version modifiée du pick-up Suzuki Equator et surtout la nouvelle Kia Forte qui remplacera la Spectra .

 

blog-5.jpg

 

Ford a dévoilé une version SHO de sa nouvelle Taurus à Chicago

 

blog-6.jpg

 

Ford a aussi dévoilé la version Harley-Davidson de sa toute récent F-150 au Salon de Chicago

 

blog-7.jpg

 

Kia remplacera sa vénérable Spectra par la nouvelle Forte sous peu

 blog-8.jpg

 

 

Dodge a présenté la version 2010 de sa Ram Heavy Duty au Salon de Detroit

 

blog-9.jpg

 

Ce «prototype» de Corvette ne servira qu’au deuxième film «Transformers»

 

Le gaz naturel…

 

 

J’ai été très surpris de l’intérêt de plusieurs lecteurs concernant le gaz naturel comme carburant. Je continue d’y croire. Comment pouvons-nous tomber dans le panneau des autos électriques quand il serait si facile d’adapter le gaz naturel à nos véhicules. Outre les arguments (surtout positifs) publiés dans ce blogue, j’ai aussi rencontré des gens qui croyaient l’idée bonne mais qui s’y objectaient parce qu’il faudrait faire ravitailler le carburant par un pompiste expert. Mais, si je me souviens bien, c’était comme cela pour l’essence il y a vingt ans! Ouis, je suis certain que l’on trouverait le moyen de nous «patenter» un système de ravitaillement simple et sûr pour emplir les réservoirs…

 

D’autre part, je m’aperçois que le design de la calandre des Acura ne plaît pas à tout le monde…en fait, il déplaît à beaucoup d’amateurs de belles autos. Je me demande si les concepteurs de la marque en tiendront compte. Et si le style faisait «boule de neige»….  

 

À ymagloe

 

Je fais un essai de la Mercedes-Benz B200 turbo dans quelques semaines. Et j’ai aussi un ami qui en attend le résultat. Je note un certain intérêt pour cette auto…

 

À mark_derail

 

Sur Facebook? Tiens, je n’avais pas pensé à cela!…

Lire les commentaires (17)  |  Commenter cet article






Mardi 10 février 2009 | Mise en ligne à 0h26 | Commenter Commentaires (24)

Acura TL et gaz naturel


 

La division Acura de Honda est en pleine lancée. Après avoir refait sa TSX et avoir révisé sa grande RL, voilà qu’elle nous présente une berline TL complètement révisée et je dois vous avouer qu’elle affiche un look que je qualifierais «du tonnerre»! On est ou on n’est pas d’accord avec la fameuse calandre en «râpe à fromage», elle se distingue quand même! Je crois que son exécution sur la TL est plus réussie. La TL que Honda Canada m’a fourni était un modèle haut de gamme SH-AWD Technology de 47 900$.

 

Expliquons tout de suite que cette auto est une voiture intermédiaire mue par un moteur V6 de 3,7 litres de rien de moins que 307 chevaux! Évidemment, ce moteur était combiné à une boîte automatique à cinq rapports et à la traction intégrale. Honda aime bien vanter ce système SH-AWD (Super Handling- All-Wheel Drive) qui sait rediriger le couple aux quatre roues selon des proportions équilibrées. J’aurais tant aimé pouvoir vérifier tout cela sur des routes sèches mais en hiver, c’est un peu difficile! En fait, je crois que pour le conducteur régulier la différence entre la version SH à traction intégrale et celle à traction avant de base ne se fera sentir que sur la neige ou la glace. Pas certain que bien des acheteurs de TL pousseraient leur voiture à fonds pour tester le système.

 

blog-11.jpg

 

C’est une question de goût mais j’ai bien aimé le look de la nouvelle Acura TL (photo Éric Descarries)

 

Quant à moi, j’ai pu au moins profité de cette belle berline pour des ballades tout-à-fait régulières surtout en condition urbaine. J’ai trouvé étonnant de constater les jeunes qui la pointaient du doigt! Elle a toute une gueule. Mais faut-il vraiment choisir la «bibitte techno»? Je me le demande! Ma voiture d’essai était aussi équipée de pneus de taille très basse (des Michelin Pilot Alpin d’hiver que j’ai trouvé assez efficaces) qui lui ont donné une «portée» trop rigide. En fait, si j’avais un gros reproche à faire à cette auto, c’est cette suspension beaucoup trop raide. Il est vrai que la SH-AWD est une voiture d’inspiration sportive mais je pense que c’est un peu trop. Autre point négatif, sur mon véhicule d’essai, il y avait un bruit de suspension arrière qui devenait agaçant à la longue.

 

 blog-21.jpg

 

Même de l’arrière, Honda a réussi à donner un style intéressant à la nouvelle Acuta TL (Photo Éric Descarries)

 

Par contre, rendons à César ce qui lui appartient. L’Acura TL est une voiture agréable à conduire. La direction est très précise (les gros pneus aident certainement), le freinage rassurant et la puissance, on s’en doute, au rendez-vous. L’intérieur est agréable à l’œil et toutes les commandes à la portée de la main. Cependant, il peut devenir distrayant de toujours corriger le centre d’information pour trouver la bonne information qui trop souvent retombe «à zéro»! La partie «le fun», c’est le système de passage des vitesses avec les commandes au volant. Pour une auto de ce calibre, c’est un «must». Disons que le compartiment d’arrière est un peu serré et qu’il n’accepte que deux personnes. Quant au coffre, il est profond mais son ouverture est vraiment petite. Notons que si vous aimez la TL mais que vous ne tenez pas à tous ces éléments «sportifs», la version de base devrait lui être plus confortable, surtout qu’elle a des pneus de plus haute section.

 

 blog-31.jpg

 

Le tableau de bord de la TL peut sembler surchargé de commandes et d’information. Non seulement il faut s’y habituer mais aussi, il ne faut pas se laisser distraire. (photo Éric Descarries)

 

La TL SH-AWD Techno est une belle pièce de technologie avec beaucoup de petits gadgets. C’est peut-être ce que Honda a fait de mieux à part ses autos de Formule Un jusqu’ici, sauf peut-être pour sa nouvelle Insight. Il reste la consommation. Évidemment, c’est l’hiver et la consommation est loin d’être représentative de ce que cette auto devait vraiment faire. Ajoutez à cela un moteur de plus de 300 chevaux et la traction intégrale. J’ai fait deux calculs mais je n’en crois pas mes yeux. Selon l’ordinateur de bord, la TL a fait 16,8 L/100 km. Mon calcul est de plus de 20L/100 km. Sur l’autoroute, la consommation se chiffrait à un peu plus de 10 L/100 km. Pour le moment, je reste sur mon appétit. Je vais redemander cette auto lorsqu’il fera plus chaud lorsqu’un véritable calcul de consommation sera possible.

 

Et le gaz naturel, lui?

 

On ne parle que d’hybrides électriques, de voitures totalement électriques et de diesel mais on semble oublier qu’il pourrait y avoir une solution à court terme facilement adaptable à la plupart de nos véhicules et qui est à notre portée, le gaz naturel ! N’ayez crainte, l’idée ne vient pas de mon petit cerveau. En fait, elle vient de Mercedes-Benz qui, la semaine dernière, exposait une de ses Classes B au Salon de l’auto de Washington équipée pour fonctionner au gaz naturel, une ressource qui, selon plusieurs experts, est facilement disponible sur notre continent. Qui plus est, le Canada est un grand producteur de gaz naturel et, si je me fie à ce que je lis, ce gaz ne pollue presque pas (s’il pollue…et corrigez-moi s’il le faut!). La plupart des autos qui sont actuellement sur nos routes peuvent fonctionner au gaz naturel. Souvenez-vous des fourgonnettes Dodge Ram de Gaz Métropolitain d’il y a quelques années. Mes critiques s’objecteront en disant qu’il faut un lourd réservoir pour le véhicule et que les performances du moteur baisseront de 25%. Quant à moi, je n’y voie aucune différence avec de lourdes batteries des hybrides et le besoin d’un moteur à essence pour les charger. Ou les prises de courant qu’il nous faudra pour charger les autos électriques de demain. Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi il n’est plus question du gaz naturel ? Peut-être parce que c’est le Canada qui doit fournir environ 20% du gaz naturel aux États-Unis? J’ai peine à croire que nos voisins du sud seraient aussi ridicules! Et la perte de 25% de puissance? Passer de 300 chevaux à 225? Avec la police partout? Évidemment, il faudrait penser à un système de ravitaillement. Mais encore une fois, est-ce le monopole des pétrolières qui l’empêcherait…pourtant, n’ont-ils pas le gaz naturel aussi? Qu’en pensez-vous?

 

WOW!

 

WOW! Je passe plus de temps à lire vos commentaires sur ce blogue que mes magazines préférés! J’aime ce que je lis et je m’aperçois qu’il y a du talent au bout de la ligne! En fait, ne sommes-nous pas tous à la recherche de la meilleure solution possible? Le plus difficile sera d’allier le respect de l’environnement et la passion qui nous anime toujours…j’espère. À tout cela, il faudrait aussi ajouter des trains électriques (au lieu de ces tortillards qui brisent au moindre froid…) et surtout des lignes à haute vitesse pour du voyagement comme Montréal-Toronto, Montréal- New York, New York-Washington-Miami….moins d’avions dans le ciel, s.v.p.!

 

À Felix_c

 

Une Malibu ou une Fusion? Je n’ai pas encore mis la main sur les Fusion à moteur à quatre cylindres avec boîte auto à six rapports ou à la Fusion hybride-électrique dont on dit déjà beaucoup de bien. Vous allez me faire travailler…

 

À milaq

 

Vous savez? À bien y penser, j’ose espérer que le «coup de foudre» ou le «coup de cœur» va continuer de dominer car je ne voudrais pas que la passion de l’auto disparaisse au profit de…

 

À benlevelo

 

Attention avec votre «maudits Américains». Je crois qu’il ne faut pas tomber dans ce panneau. Les États-Unis représentent LE marché automobile (et même camion) pour le monde entier. Plusieurs constructeurs, même des Européens et des Asiatiques conçoivent des véhicules pour les «maudits Américains» et nous, du Québec, on les achète aussi! Attention de ne pas utiliser de tels adjectifs dégradants…vous risquez la «censure»!

 

À simon_c

 

Vos interventions sont très intéressantes. Mais êtes-vous aussi un passionné de l’auto?

 

À Python

 

J’ai malheureusement manqué ce reportage à PBS. J’espère qu’il repassera. Quand aux bus de Canadian Car and Foundry, des A.C.F (American Car and Foundry) Brill de Philadelphie à moteur A.E.C diesel à six cylindres à plat sous le plancher, oui, je m’en souviens.

 

À daniel_l

 

Super, votre lien. Vous vous doutez qu’au fur et à mesure que l’électronique et l’informatique se sont installées dans nos voitures, nous en avons eu des cours sur cela lors des présentations de presse. Mais je dois avouer que le document que vous nous soumettez est bien structuré. Ce dont j’ai peur, c’est que les autos se mettent à «planter» comme certains de nos programmes le font. Je m’imagine mal une voiture me «planter» comme cela sur l’autoroute et que je doive l’arrêter et la «re-booter»…ah misère! Il est où le bon vieux temps des Ford flatheads ou des six cylindres en ligne avec des «plug et des pointes»?      

Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    août 2013
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité