Éric Descarries

Archive du 1 décembre 2008

Lundi 1 décembre 2008 | Mise en ligne à 19h29 | Commenter Commentaires (35)

Infiniti FX35 et voitures électriques


Pendant que le débat continue de faire rage entre plusieurs de nos «collaborateurs» en ce qui a trait de la qualité et de la conception des voitures américaines face aux japonaises (c’est curieux, jamais je ne lis de commentaires sur les voitures européennes…et pourtant…!), je me suis permis toute une semaine au volant d’une rutilante Infiniti FX35 redessinée. Je ne sais pas si ce qui suit risque de me faire «barrer à vie» chez Nissan (constructeur d’Infiniti) mais je suis certain que je ne me ferai pas aimer!

 

Au départ, je vous le dis tout de suite, il n’est pas question ici de parler de qualité de construction de cette auto…euh! camionnette? En fait, si j’avais à vanter l’Infiniti FX35, ce serait justement à ce niveau. Question mécanique, tout m’a paru parfait. Aucune bavure, aucune hésitation…mais la consommation? L’ordinateur de bord indiquait 16,8 L/100 km de moyenne. Ma facture d’essence m’indiquait, elle, plus de 20 L/100 km. J’aimerais vraiment que des propriétaires de tels véhicules m’envoient leur VÉRITABLE consommation, chiffres à l’appui. Parce que trop souvent, j’ai des gens qui me vantent leur faible consommation…mais ils n’en ont pas de preuve! Pas compliqué! Il faut emplir son réservoir, remettre le compteur journalier à zéro, couvrir une certaine distance (préférablement plus de 300 km) en CONDUITE NORMALE (ville et route, accélération régulière, dépassements avec reprises, etc…) et remplir le réservoir. On calcule alors le nombre de litres ajoutés et l’on divise par le nombre de kilomètres parcourus par 100. Dites-moi si ce chiffre égale celui au tableau de bord. Quant à moi, je n’ai réussi à faire «matcher» les chiffres que deux ou trois fois mais qu’en été! Surtout pas quand il fait froid!

 

Bon allons-y! Question «look», on peut dire que l’Infiniti FX35 (ou FX50 avec le V8) se distingue des autres véhicules sur la route. J’ai entendu des commentaires comme «C’est une belle voiture, ça» à «Ça ressemble à un Nash 1950 sur un «frame de truck»». Je vous laisse le soin d’aimer ou de ne pas aimer. Mais là, je suis perplexe. Est-ce une auto ou une camionnette? Parce que le FX35-50 est catalogué comme VUS multisegment. Sport, je l’admets…enfin pour la ligne. Utilitaire? Alors, là, il faudra me le prouver! Même que le coffre arrière est définitivement trop petit pour un véhicule de ce gabarit sauf si l’on rabat les dossiers des deux sièges d’arrière. Et sa capacité de remorquage est d’à peine 2000 livres (3500 avec le V8).  Là où le véhicule fait l’unanimité, c’est qu’il est gros! (C’est drôle! Quand j’entends des commentaires disant que les Américains ont construisent de gros véhicules inutiles…ont-on vraiment analysé le FX?).

 

blog-1.jpg

 

L’Infiniti FX a vraiment un look original (photo Éric Descarries)

 

La bonne nouvelle, c’est que le FX35 est agréable à conduire. Mais il est vraiment gros! Le point négatif? La visibilité trois-quarts arrière (voire même celle d’arrière) est difficile. Heureusement, mon véhicule d’essai était équipé du système de navigation par GPS dont l’écran sert à la petite caméra de recul qui aide beaucoup lors de la marche arrière. Il y a également cette fonction Around View Monitor qui montre aussi l’entourage au sol mais, en vérité, elle ne m’a pas apporté beaucoup! De l’avant, on sait qu’on est au volant d’un vrai «bahut» comme le diraient mes amis européens. Le capot combiné à des ailes ondulées nous rappelle un peu les «belles anciennes» (tiens, tiens? La Nash 1950?). Le moteur V6 de 3,5 litres et 303 chevaux est certes à la hauteur de la situation surtout qu’il est combiné à une boîte automatique à sept rapports et à la traction intégrale. Les accélérations sont vives, et les reprises sans hésitation. J’ai déjà roulé la version FX50 avec le moteur V8 et sauf pour une attitude plus sportive, je ne vois pas pourquoi on opterait pour ce moteur encore plus glouton!

 

blog-2.jpg

 

Le toit profilé, les glaces effilées et la lunette arrière très basse n’aident pas à la visibilité trois-quarts arrière (photo Éric Descarries)

 

L’intérieur du FX est grand et accueillant. Il est surtout spectaculaire avec des lignes originales et une sellerie à motifs uniques. Il y a beaucoup d’espace intérieur et malgré son toit fuyant, les passagers d’arrière jouiront de beaucoup d’espace, surtout pour les jambes. Mais peu de place pour les valises! Notez que monter et descendre du FX demande un peu d’acrobatie si l’on ne veut pas salir ses pantalons. Car la marche est haute et les bas de caisse trop protubérants !

 

blog-3.jpg

 

Le tableau de bord du FX affiche des lignes uniques mais agréables à l’œil (photo Éric Descarries)

 blog-4.jpg

 

 

Décidemment, pour un VUS, il n’y a pas beaucoup d’espace de chargement (photo éric Descarries)

 

Ai-je été trop «dur» avec le FX? Si vous tenez vraiment à un véhicule qui se démarque du reste de la production automobile, allez-y, gâtez-vous. Le FX est agréable à conduire (même si un peu coûteux). La qualité de finition y est plus que respectable, la tenue de route très bonne (le FX35 est équipé de roues de 18 pouces avec des Pneus Goodyear Eagle). Mais si vous recherchez une véhicule utilitaire…Ah oui! Le prix de base du FX35 est de 50 700$ !

 

À mes bons amis…et collaborateurs

 

La discussion vont bon train dans ce blogue…grâce à des collaborateurs tant réguliers qu’occasionnels. En ce qui a trait aux autos électriques, ne vous «énervez pas le poil des jambes», on en a pour une dizaine d’années avant d’en voir une abordable et vraiment fonctionnelle. En ce qui a trait au chargement de la batterie en roulant, la Tufts University de Boston en a trouvé la solution en profitant de la masse du véhicule pour recharger la batterie en marche. Pour le moment, le système va bien aux gros véhicules, surtout les véhicules commerciaux. Mais ses techniciens sauront adapter la technologie pour les plus petits véhicules !

 

Quant au «scandale» des jets privés, ce n’est pas nouveau. Les compagnies d’autos ont toujours eu leurs propres avions. Imaginez le cauchemar logistique pour déplacer tout ce joli monde selon les besoins de la compagnie. Et depuis septembre 2001, il vaut mieux protéger les dirigeants de compagnie, non? En fait, j’ai déjà voyagé plusieurs fois à bord des avions de Ford (à hélice et à jet) car il était plus pratique et plus économique pour la compagnie de déplacer un grand nombre de journalistes à partir de Detroit à bord de ses propres Fokker F70 que de créer un enfer de logistique pour ramasser tout le monde à des horaires différents lors des présentations d’importance dans des endroits reculés (toujours selon le véhicule concerné). Quant aux journalistes, ils n’étaient plus en retard à la présentation et Ford ne devait plus en faire deux ou trois pour satisfaire les horaires de tout le monde! J’en aurais long à vous raconter à ce sujet!

 

 À felix_c

 

Chrysler a plusieurs prototypes hybrides électriques ou tout simplement électriques prêts à être produits…dont une Grand Caravan. Mais on attend la suite…($$$$)

 

À babinus

 

L’Edsel pas technique? Lorsqu’elle est sortie à l’automne 1957 (comme modèle 1958), elle était disponible avec un V8 de 475 livres-pied de couple avec deux thermostats pour contrôler la température du moteur, la boîte automatique à commandes électriques au centre du volant (aujourd’hui, on commence à trouver la commande électrique sur certains modèles de luxe!) et les freins auto-ajustables (la première auto à offrir cette technologie en équipement standard, si je ne m’abuse!). Malheureusement, l’auto est sortie en pleine récession (comme de nos jours) et la finition n’était pas…au point!

 

À belseb

 

Oui, l’Acura est une marque strictement nord-américaine. Les mêmes autos sont commercialisées sous la marque Honda ailleurs dans le monde. Une mauvaise idée? Pas nécessairement puisque Toyota commence à présenter ses autos de luxe sous la marque Lexus ailleurs dans le monde!

 

À felix_c

 

Oui, le designer de la Genesis devrait voir à l’Elantra. Par contre, la Genesis ressemble trop à certains produits allemands (on s’en reparlera lorsque je passerai une semaine au volant de la Genesis). En ce qui a trait à l’Elantra, elle a connu une belle carrière chez nous dans le passé. Mais je suis d’accord avec vous, sa ligne la plus récente lui est cruellement banale.  

 

À lebeaufrançois

 

J’aimerais bien avoir le temps de répondre à votre demande. Mais vous avez raison, les japonais créent aussi beaucoup de «gaz guzzlers» dont le Sequoia, le Lexus LX570, le 4Runner V8 et ainsi de suite…En passant, l’Armada est de Nissan et non de Toyota et ce constructeur construit aussi des «gaz guzzler»…comme les FX35 et FX50 dont je viens de parler!

 

À python

 

«Monter des chars» ? Vos savez comment j’aime cela. Je crois qu’il faut ignorer les «bébelleux» avec les quatre cylindres, gros spoilers et décalques plein les glaces et regarder les belles créations faites à partir de voitures plus ou moins anciennes. Jetez un coup d’œil au magazine québécois V8 Passion!

 

(Note : blogue trop long mais combien passionnant à écrire !)

Lire les commentaires (35)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité

    publicité