Éric Descarries

Éric Descarries - Auteur
  • Éric Descarries

    Chroniqueur automobile depuis près de 20 ans, Éric Descarries a été adjoint à la rédaction de L'Almanach de l'auto de 1985 à 1999...
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 28 octobre 2007 | Mise en ligne à 19h04 | Commenter Commentaires (3)

    Chrysler cabrio, pneus d’hiver et courrier

    Derniers tours de manivelle

     

     

    C’est ainsi que les amateurs de voitures anciennes appellent leur dernière sortie de l’été au volant de leur «belle d’autrefois». Dans mon cas, j’ai profité du dernier beau dimanche de l’année la semaine dernière en me baladant avec ma compagne au volant du tout récent cabriolet Sebring. Vous avez certes vu des articles sur cette auto qui est disponible avec un toit de toile, de vinyle ou d’acier. Sa principale caractéristique est d’avoir un toit qui se replie dans la malle de l’auto.

     

    J’avais déjà conduit ce cabriolet Sebring en Californie l’hiver dernier lors de son lancement aux médias. À ce moment-là, je n’avais pu mettre la main que sur une version plus modeste mue par un moteur V6 de 2,7 litres avec une boîte automatique à quatre rapports. C’était une voiture intéressante, surtout qu’il est presque impossible de trouver quelque chose de semblable chez les Asiatiques à quelques exemptions près (et peu populaires!) alors que chez les Européens, il faut en payer le prix. Les grandes qualités de cette auto? De la place «en masse» à l’intérieur pour quatre occupants et une malle arrière très vaste si l’on veut voyager en grand avec beaucoup de bagages. Cependant, si l’on utilise toute la malle, il faut replier l’espace réservé au toit quand il est rabattu et on ne peut plus ouvrir le toit à ce moment-là. Si l’on replace ce protecteur, il reste quand même suffisamment de place pour un gros sac de golf et de petits rangements pour des mallettes ou des valises très plates. Incidemment, l’option du toit rigide est de moins de 2000$. Je la recommande fortement car elle transforme l’auto en coupé plus chaud et mieux isolé en hiver.

     

    Vous avez certainement entendu parler que le constructeur américain Chrysler songeait à annuler certains de ses modèles redondants afin de rationaliser ses opérations. Lorsqu’on parle de modèles redondants, on parle de produits qui sont virtuellement dédoublés comme les VUS Dodge Nitro et Jeep Liberty, Jeep Grand Cherokke et Commander  et les Chrysler Aspen et Dodge Durango. Il y a aussi d’autres modèles qui se vendent moins bien qui risquent de disparaître comme les Chrysler Crossfire et Pacifica et les Dodge Magnum. La Chrysler Sebring a aussi été mentionnée. Mais je doute que Chrysler la laisse vraiment partir…à moins que des modèles comme ce cabriolet deviennent une Dodge Avenger! Incidemment, le cabriolet Sebring est également très populaire auprès des sociétés de location dans le sud américain. Raison de plus pour ne pas l’abandonner!

    chrysler-2.jpg

    Elle est quand même belle gueule, la Chrsyler Sebring décapotable (Photo Éric Descarries)

     

    Parmi les critiques lues sur cette voiture, il y a celle du tableau de bord qui, selon certains journalistes, serait trop torturé. Il est vrai que son design est hors de l’ordinaire. Mais au moins, il est original. En tant que cabriolet abordable (pour un véhicule de ses dimensions), cette Chrysler Sebring Limited est agréable à conduire…sans plus. Je ne peux pas dire que c’était emballant…juste correct! Cette fois, j’avais à ma disposition le moteur V6 de 3,5 litres qui fait 235 chevaux. Je ne suis plus sûr si je dépenserais vraiment pour cette option. Oui, le moteur est un peu plus puissant. Mais la boîte automatique réagissait drôlement, une expérience que j’avais déjà vécue avec la berline Sebring 3,5 litres. Elle hésite en rétrogradant et donne même des coups à certains moments lorsqu’on veut arrêter complètement. On peut la manipuler manuellement mais la réaction n’est pas toujours instantanée. Puis, on n’atteint la première vitesse qu’une fois arrêté.

     chrysler-1.jpg

    Le tableau de bord a été l’objet de critiques mais il affiche quand même un design original (Photo Éric Descarries)

     

    Question qualité de construction, je me souviens clairement que la caisse de cette auto ne trahissait aucun bruit de caisse lors de notre premier essai en Californie. Il faut dire que la structure de l’auto a été développée et construite par l’allemand Karmann au Michigan. Surprise! Ma voiture d’essai laissait échapper des craquements importants lorsque la caisse était tordue en sortant des entrées de station service, par exemple.

     

    Néanmoins, ma balade du dimanche (mon dernier tour de manivelle) a été des plus agréables. Le temps était superbe, à peine frais et la voiture des plus confortables. Son prix, telle qu’elle était équipée, frisait les 42 000 $. C’est beaucoup d’argent mais, je le répète, elle est plus abordable que la concurrence…s’il y en a ! Cependant, je crois que j’opterais pour la version Touring avec le V6 de 2,7 litres. Moins chère et à peine moins puissante…mais il me faudrait le toit rigide!

     

    Le guide des pneus est là!

     

    Cherchez un peu dans monvolant.ca et vous trouverez un guide d’achat des pneus d’hiver pour 2008. Il est intitulé «Le pneu d’hiver, cuvée 2008». Incidemment, ce n’est pas un comparatif (imaginez si ç’avait été possible quelle logistique il aura fallu!). Je crois qu’il ne manque rien sauf, comme on me l’a fait remarquer, des pneus comme le Goodyear Nordic de Canadian Tire. Notez que j’ai publié tous les pneus qui sont commercialement disponibles mais pas les pneus des marques privées et celui-ci en fait partie. Des opinions? Des suggestions?    

     

    Petite correction

     

    Celle-ci s’adresse à Gilles F Pelletier. La Mercury semblable à la Taurus aux États-Unis est la SABLE et non Sabre (LeSabre était une Buick!). Incidemment, «sable» en anglais veut dire «zébeline», cet agile petit animal à fourrure! Et les 450$ demandés lors de la visite chez le concessionnaire? C’est très semblable à ce dont j’entends régulièrement parler…et ce n’est pas cher, croyez-moi!

     

    Disparu?

     

    Un commentaire disparu pour Blueprint? Bizarre! Les mystères de l’informatique! Tout du moins, celui-ci a bien passé. Est-ce que vous y aviez des commentaires qui ne sont pas «publiables»? Il se peut que certains mots plutôt «crus» soient automatiquement interceptés. Il en va de même pour des «folleries» pas publiables! C’est un site sérieux après tout! Quant à moi, je ne suis pas en mesure d’intercepter quoi que ce soit. Et j’accepte facilement toute critique…en autant qu’elle soit sérieuse et polie!

     

    Un VUS pour Bernardbleu

     

    Bernard se demandait si les prix baisseraient au printemps ou si le dollar prendrait encore de la vigueur….SAIS PAS, MOI! Ces données, c’est comme le prix de l’essence… Mais en ce qui a trait au choix entre un Santa Fe ou un Outlander…j’irais fort possiblement du côté du Hyundia car il a fait ses preuves dans le passé malgré certains commentaires pas toujours élogieux à l’égard de ce constructeur. L’Outlander est une option intéressante mais je n’ai pas encore eu l’opportunité de voyager très loin avec le Mitsubishi comme je l’ai fait avec le Santa Fe (New York). C’est ce qui explique ma réponse.  


    • Non, mon commentaire était sérieux et sans “gros mots”. J’ai remarqué que quand mon commentaire est trop long, le navigateur perd les pédales quand je clique sur “soumettre” et patine comme un slick de F1 dans la gadoue…et mes mots disparaissent dans ce trou blanc. Peut-être un problème de pare-feu de mon côté ? Bref, soyons brefs !

    • Pour la Sebring, je parie qu’il est question d’abandonner la berline seulement, et faire de la franchise “Sebring” une de cabriolets. Dommage pour la Magnum…j’aime bien son look digne d’un Chip Foose.

      Il manque la première victime à votre liste : le PT Cruiser.

    • Question plutôt qu’un commentaire. J’ai une CRV 2000 et je viens de faire réparer les bas de portes qui commençaient à être rongés par la rouille. Autour de moi les avis sont partagés quant à l’utilité de faire enduire le dessous de l’auto d’antirouille, après cette réparation,façon Antirouille Métropolitain. On dit même que c’est parfois nuisible. Qu’en dites-vous?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité

    publicité