L'auto blogue

Archive de la catégorie ‘Général’

Mercredi 8 janvier 2014 | Mise en ligne à 14h34 | Commenter Commentaires (35)

Pub choc: Si les morts pouvaient parler…

PIERRE-MARC DURIVAGE -

Les Néo-Zélandais ont peut-être réalisé la plus puissante pub de sécurité routière jamais tournée à ce jour.

D’accord, les Anglos-Saxons nous ont habitués à des publicités choc sur la sécurité routière. On a encore tous en mémoire l’incroyable court métrage de 2009 qui montrait un trio de jeunes filles victimes d’un grave accident après avoir texté au volant. Ou encore celle où l’on voit un père de famille sauvé par les mains de ses proches, mimant l’effet d’une ceinture de sécurité. Mais cette fois, l’Agence des Transports de la Nouvelle-Zélande vient de diffuser un bijou de pub, qui réussit mieux que jamais à combiner les qualités des pubs choquantes à celles jouant davantage sur la corde sensible des téléspectateurs.

Dans une mise en scène incroyablement efficace, on y voit une automobile qui fonce vers une autre, qui vient de s’engager dans une intersection. Soudain, le temps s’arrête, les deux conducteurs descendent de leurs voitures et s’approchent l’un de l’autre pour se parler. Simplement pour constater la fatalité de la situation. Le premier roule bien trop vite pour éviter le pire. Les deux hommes remontent dans leurs autos, l’horloge reprend son cours, et la collision, inévitable, survient. Mais pas avant que la victime ne jette un dernier regard à son gamin, assis derrière. Avec le message suivant pour conclure : « Les autres peuvent faire des erreurs. Ralentissez. »

Le gouvernement du Québec a lui aussi recours à des pubs choc pour faire réfléchir les automobilistes. Avec un succès certain, on doit le dire, comme en témoigne le dernier bilan des décès sur les routes de la province, qui fait état d’une réduction d’environ 10% des collisions mortelles sur l’ensemble du territoire de la Sûreté du Québec, ce qui représente 43 décès de moins qu’en 2012. Mais, en une petite minute, la pub néozélandaise réussit à éveiller chez le téléspectateur des émotions particulièrement bouleversantes, tout en montrant sans censure les conséquences d’un accident à haute vitesse.

Un exercice d’une rare finesse.

On vous laisse le soin de juger par vous-mêmes.

Lire les commentaires (35)  |  Commenter cet article






Lundi 11 novembre 2013 | Mise en ligne à 13h01 | Commenter Commentaires (5)

Gymkhana 6: La nouvelle folie de Ken Block

PIERRE-MARC DURIVAGE -

Après les rues de San Francisco, Ken Block revient à ses anciennes amours avec son Gymkhana 6, lancé ce matin sur le web.

Délaissant les grandes artères de Bay City, l’iconoclaste pilote a choisi pour la sixième itération de sa série de vidéos de cascades urbaines de construire ce qu’il présente comme étant l’ultime circuit fermé de gymkhana. Au menu, des rétro-caveuses en équilibre sur leurs pelles, une boule de démolition garnie de pics en acier, des tunnels construits à partir de conteneurs, de même que quelques clins d’œil au jeu vidéo Need for Speed: Rivals, qui sort en magasins le 19 novembre et auquel Ken Block a participé en tant que conseiller.

Les prouesses du pilote de rallye sont encore une fois époustouflantes, même si on a parfois une impression de déjà-vu (dis, c’était nécessaire de ramener les Segway, Ken?). Aussi, où est passée la touche humoristique décalée si caractéristique à Block? Dans Gymkhana 6, toute l’attention est portée sur la voiture, les cascades et le pilotage. N’empêche, on ne se lasse pas de voir Block mener sa Fiesta de 650 chevaux à travers un parcours aussi étriqué.

Quant à la réalisation de la vidéo, c’est encore une fois impeccable, on a besoin de quelques écoutes successives pour en trouver les subtilités.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Jeudi 7 novembre 2013 | Mise en ligne à 16h32 | Commenter Commentaires (16)

La bagnole, incontournable outil de drague

PIERRE-MARC DURIVAGE -

Avertissement: Les vidéos qui suivent ne montrent que quelques cas isolés. Généralement, les filles ont tendance à envoyer paître les gars qui veulent les draguer grâce à leurs rutilantes bagnoles. Nous préférions vous en avertir.

On peut donc facilement croire que les auteurs des vidéos (vues par plusieurs millions d’internautes au cours des dernières semaines) ont dû essuyer quelques refus avant de trouver quelques demoiselles opportunistes qui répondaient au scénario préalablement établi. Ainsi, loin de nous l’idée d’en arriver à la conclusion grossière qu’avoir une belle voiture attire les filles.

Mais c’est tout de même amusant de constater que, parfois, l’auto peut être un sacré bon outil de drague!

Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité