L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Charles René’

    Vendredi 7 mars 2014 | Mise en ligne à 15h52 | Commenter Commentaires (4)

    V8 Supercars: une autre fin de course d’anthologie

    POLESTAR - clipsal500_vpr9

    Scott McLaughlin devant Jamie Whincup durant le Clipsal 500 couru à Adélaïde. Photo fournie par Polestar

    CHARLES RENÉ -

    La série V8 Supercars, c’est l’orgueil australien. La discipline de stock-car jouit d’une formidable popularité en Océanie, une notoriété qu’on peut sans conteste comparer au culte américain de la Coupe Sprint. Outre cet éclat, cette série est sans doute l’une des formes de courses automobiles les plus excitantes qu’il soit.

    Le dénouement de la deuxième course de la fin de semaine dernière à Adélaïde en est un puissant rappel. Le portrait du combat est digne d’un synopsis de film. Il met en opposition un très jeune pilote, le Néo-zélandais de 20 ans Scott McLaughlin au volant d’une Volvo S60, à un vétéran, l’Australien Jamie Whincup, tenant de cinq championnats aux commandes de sa Holden Commodore.

    La séquence est véritable ballet motorisé, les pilotes bousculent leurs machines en utilisant chaque milimètre disponible sur l’étroit circuit urbain. Les deux V8 de 5L aux chants bien différents s’égosillent. Malgré la virulence des échanges, le respect mutuel est palpable.

    Et là, l’imagination s’emballe. Imaginez une telle confrontation avec ces bolides préparés pour circuits routiers (suspensions indépendantes) se dérouler sur le circuit Gilles-Villeneuve. Les deux bolides plonger dans virage Senna…

    Pour voir le dénouement, cliquez sur la vidéo ci-bas.

    Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






    Mercredi 10 avril 2013 | Mise en ligne à 16h49 | Commenter Commentaires (4)

    Rush: la première bande-annonce du film atterrit sur le web

    CHARLES RENÉ -

    On a eu droit cette semaine à un premier coup d’œil sur Rush, l’ambitieux projet du réalisateur américain Ron Howard (Apollo 13, Frost/Nixon, Da Vinci Code). Le film, qui dépeint le vibrant  duel entre les pilotes de Formule 1 Niki Lauda et James Hunt, plonge pieds joints dans l’univers de la discipline reine au beau milieu des années 70. La mission, aussi colossale soit-elle, est d’autant rendre justice à l’époque par une reproduction historique minutieuse que de séduire les vrais amateurs de course.

    Si  Ron Howard réussit le tour de force, Rush pourrait devenir le seul vrai bon film de course (excluant Le Mans) depuis Grand Prix tourné par John Frankenheimer et sorti en salles en 1966.  Yves Montand et James Garner étaient à l’époque les têtes d’affiche de la production qui nous a offert parmi les plus belles scènes de course de l’histoire du cinéma. Elle avait d’ailleurs remporté trois oscars.

    Les parallèles entre Grand Prix et Rush seront certes inévitables.  L’œuvre d’Howard repose cependant sur une trame narrative plus solide, appuyée sur deux héros aux antipodes : Lauda l’Autrichien méthodique (Daniel Brühl) et Hunt l’Anglais playboy (Chris Hemsworth). L’esprit perfectionniste du réalisateur l’a même poussé à utiliser les F1 d’époque pour le tournage.

    La bande-annonce a de quoi mettre l’eau à la bouche. Je suis déjà fébrile, pas vous?

    Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






    SRT Viper TA

    CHARLES RENÉ

    Un an jour pour jour après le lancement mondial de la dernière cuvée de sa Viper, la branche de haute performance de Chrysler (SRT) récidive avec une nouvelle livrée de son fer de lance. La Viper TA (pour Time Attack) trônera au kiosque de Chrysler dès mercredi pour aimanter les foules avec sa robe jaune orangé. Bien plus qu’un simple exercice de style, la TA cible de front les amateurs de pilotage sur piste avec une attention toute particulière portée à son châssis.

    S’appuyant sur une répartition des masses parfaite entre l’avant et l’arrière, les ingénieurs de SRT ont ajusté le système de réglage de l’amortissement de la Viper pour le rendre plus ferme. Plus stable donc, elle bénéficie aussi d’un système de freinage conçu pour encore mieux résister à de nombreuses décélérations appuyées.

    Une barre anti-torsion en fibre de carbone boulonné sous le capot avant complète les modifications. Elle a pour mission d’accroitre la rigidité structurelle et, par le fait même, améliorer l’aplomb de cette Viper plus expressive.

    Le V10 de 8,4 litres reste inchangé. Personne ne s’en plaindra, c’est évident. Il s’agit du moteur atmosphérique de série le plus coupleux jamais construit avec ses 600 livres-pied domptés par une boîte manuelle à 6 rapports. La puissance, elle, se situe à un très respectable 640 chevaux.

    Limitée par choix à 33 unités pour créer un effet de rareté, cette TA sera proposé dès le début du dernier trimestre de 2013. Une déclinaison plus puissante de la Viper serait par ailleurs en développement et pourrait être offerte dès 2014.

    La TA fera donc logiquement le pont entre les versions dites de série et les variantes plus « exclusives » de cette icône américaine imaginée par Carroll Shelby.

    SOURCES: CHRYSLER; MOTOR TREND

    Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité