L'auto blogue

Archive, décembre 2013

Lundi 2 décembre 2013 | Mise en ligne à 17h13 | Commenter Commentaires (26)

Métamorphose de Mustang : 52 ans en 102 secondes


DENIS ARCAND -

Jeudi, Ford dévoilera au monde la nouvelle Mustang 2015, de 6e génération. Depuis un mois, pour titiller l’amateur, l’Ovale bleu a mis en ligne beaucoup de matériel promotionnel de cette Mustang qui aura 50 ans.
Voici une vidéo qui est intéressante, qui montre en 102 secondes 52 ans de Mustang, en fait, puisque le prototype de 1962 (avec un quatre cylindres) y apparaît.

On peut voir l’évolution stylistique et volumétrique de la Mustang au fil des ans (et des chocs pétroliers).

Le premier âge d’or de la Mustang prend fin en 1970, quand la voiture gagne en longueur et en largeur (et des centaines de livres en poids). Elle devient énorme, lourde et balourde, une parodie d’elle-même.

Puis, vient la “Mustang Ford Pinto”. Lee Iaccocca, qui avait comme vice-président présidé à la naissance de la Mustang, est devenu président. Il a observé la concurrence montante des petites voitures japonaises et ordonne que la Mustang 1974 soit ramenée à des dimensions semblables à celles de la Mustang originale. Montée sur la plate-forme de la Pinto, elle est plus petite, mais trop lourde parce que les ingénieurs l’ont mal adaptée aux nouveaux équipements de sécurité prescrits par les autorités américaines. Quand même, par pure chance, la Mustang II plus petite est dévoilée quelques semaines avant la guerre du Kippour et le premier choc pétrolier.

Appel à tous : 6 cylindres ?

Au fait, y a-t-il une erreur dans cette vidéo ? On voit un V8 sous le capot du modèle 1974, mais l’auteur de ces lignes parierait un brun que la Mustang II n’était pas offerte avec un V8 à sa première année (il est revenu en 1975).  Quelqu’un parmi les lecteurs se souvient-il de cela ?

Remarquez que la vidéo saute quelques années esthétiquement banales : elle passe de 1977 à 1983, effaçant cinq années de design ordinaire.

En 1979, la Mustang reprend du volume.  Mais c’est l’âge ingrat de la Mustang, durant les années les plus difficiles de l’industrie automobile américaine, incapable de soutenir la concurrence japonaise. C’est l’époque de la “Mustang- Ford Fairmont” (1979-1993), construite sur la même plate forme que la Fairmont et que la Mercury Zéphir. Le faciès à quatre phares lui vaut le surnom de Mustang à quatre yeux. La Mustang grossit et on ne peut pas dire qu’elle s’embellit.

Notez dans la vidéo l’apparition en 1993 d’un V6 à la place de l’historique V8.  (Quelqu’un a une explication à proposer ? Partagez ça avec nous dans les commentaires ci-bas).

Vient ensuite la “Mustang-Ford Taurus” (1994-1999).  Cette 4e génération de Mustang n’est pas sur la même plate-forme que la Taurus, mais c’est l’époque du design ovale chez Ford et toutes le voitures ont un look arrondi poussé à l’extrême par la Taurus, souvent comparée à ballon de football. De 1999 à 2004, le design New Edge redonne des angles à la Mustang, qui a un look très réussi et redevient une vraie voiture sport.

Le second âge d’or de la Mustang arrive avec la Mustang de 5e génération et le look « rétro-futuriste ». Des années-modèles 2005 à 2014, la voiture va être légèrement modifiée tout en gardant des lignes évoquant clairement la Mustang originale des années 60.
La Mustang de 6e génération qui sera dévoilée jeudi fera probablement de même. Allez voir les images qu’a publiées le magazine Car & Driver, qui dit avoir de source sûre l’assurance que les sa représentation de la Mustang 2015 est très proche de la version finale.

Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives