L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 11 janvier 2013 | Mise en ligne à 13h44 | Commenter Commentaires (16)

    Le Audi SQ5 viendra… mais oubliez le diesel

    SQ5120086

    CHARLES RENÉ –

    Présenté en septembre dernier au Mondial de l’Automobile de Paris, le SQ5 a certes suscité l’intérêt. Le petit multisegment d’Audi se montrait drapé d’un plumage plus exubérant, indice qu’il s’agissait d’une livrée bien différente d’un Q5 ordinaire. Son V6, carburant au diesel (313 chevaux), témoignait également de son penchant sportif. Mais voilà, nous avons appris cette semaine que ce mariage n’aura pas lieu sur notre continent. Une variante à essence (V6 suralimenté par compresseur – 354 chevaux) nourrira ses aspirations sportives en Amérique du Nord. Divers éléments expliquent cette décision.

    Tout d’abord, il y a la question de l’homologation. Ce moteur turbodiesel n’a pas encore été homologué par les gouvernements canadien et américain concernant ses émissions de gaz à effet de serre. Les modifications apportées pour satisfaire ces normes plomberaient sa rentabilité. Le Service de recherche du congrès Américain l’explique d’ailleurs dans un document datant d’août 2012. Il soutient constructeurs sont souvent frileux d’offrir des déclinaisons au gazole à cause de ces dépenses associées à la certification de mécaniques diesel. On pourrait aussi ajouter la mauvaise perception qu’ont les consommateurs étasuniens pour compléter le portrait.

    En outre, Audi prévoit que sa diffusion sera très limitée (entre 100 et 150 unités pour les deux marchés), le constructeur ne peut donc pas s’appuyer sur les ventes pour absorber le déboursé. On a donc affaire à un produit de niche dans le segment très étroit des multisegments compacts diesel. Le manufacturier a également de la difficulté à fournir la demande. L’usine d’assemblage d’Ingolstadt ne produit pas assez de Q5 ce qui complexifie grandement sa diffusion.

    Finalement, la dernière pièce justificative est essentiellement de nature marketing. Le fabricant germanique affirme qu’il n’était pas possible de faire subsister deux moteurs diesel sous le capot du Q5. Ceci cultiverait une confusion de perceptions néfaste au sein de l’éventail de motorisations offertes.

    Bref, ce cas particulier nous rappelle à quel point il est complexe de mettre en marché un nouveau produit. Les constructeurs doivent naviguer au travers de nombre de contraintes afin d’atteindre leurs objectifs de profitabilité. Audi a jugé ici bon d’user de sagesse et d’éviter de trop investir dans un modèle en fin de cycle. Une décision très logique en somme.

    Avec la collaboration d’Éric LeFrançois



    • Je ne suis pas de nature conspirationiste mais ces histoires d’homologation sentent le protectionnisme, à moins que ce ne soit seulement de la sclérose bureaocratique. Quoi qu’il en soit, on est privé d’une motorisation à faible consommation. C’est la même histoire avec le VW Tiguan Diesel, disponibe en Europe et au Mexique, mais pas ici.

    • Je pense que le tiguan change pour l’année modèle 2015 et le diesel devrait être au catalogue. Je me trompe ?

    • Je ne suis pas surpris du tout. Pour qu’un moteur diesel, même en version turbocompressée, affiche plus de 100 chevaux au litre, il faut qu’il révolutionne haut, ce qui signifie des catalyses très peu restrictives.

      @pensezy : ce n’est pas du protectionnisme. En Europe, il y a plusieurs séries de normes sur les émissions des moteurs de voitures. Des normes pour les moteurs essence et des normes pour les moteurs diesel. Les normes sur les moteurs diesel sont moins strictes que leurs équivalentes au sujet des moteurs à essence pour les particules fines, les hydrocarbures partiellement brûlés et surtout les oxydes nitreux.

      Oui un moteur diesel consomme moins, mais ça pollue plus. Le pire, c’est les bozos qui enlèves les catalyseurs sur leurs diesels pour sauver quelques litres de carburant par année et/ou avoir plus de puissance. D’ailleurs l’OMS a classé les émissions des moteurs diesel dans la catégorie cancérigène.

      Ici nous n’avons qu’une seule série de normes, que le moteur soit à essence ou au diesel.

    • Si Audi voulait réellement mettre en marché un Q5 plus sportif, il aurait commencé par installer dans son SUV le système quattro de sixième génération avec pignons en couronne que l’on retrouve dans la RS5. Tant qu’à avoir de la puissance, aussi bien l’exploiter au maximum…

    • Finalement c’est une bonne nouvelle, moins de diésels sur nos routes donc moins de pollution.

    • J’aurais aimé que le partenariat Audi – American Axle soit assez avancé pour voir le système eAWD arriver. Moins d’organes mécaniques, moins de frictions, moins d’espace occupé, moins de masse embarquée…

      Assez spécial de savoir qu’au cours des prochaines années les systèmes de rouage intégral d’Audi (sa réputation) seront fait au Michigan, expédiés en Allemagne et retournés ici dans les Audi.

    • Oubliez les petits Américains et les Japs….les Allemands sont les meilleurs dans l’automobiles !

    • @ Porche.:

      Quelle bonne blague! Concessionnaires allemands arrogants et fiabilité à long terme douteuse et souvent soulevée par de nombreux chroniqueurs automobile dont la plus récente mention se trouvait dans un quotidien concurrent lundi dernier. À cet égard, il est intéressant de constater que les recommandations d’achat d’un garantie prolongée onéreuse (et la plupart du temps jugées inutiles par les chroniqueurs) se limitent aux modèles allemands. Et, il faut bien lire le contrat de garantie.

      Va de même pour l’hésitation à suggérer l’achat d’une voiture d’occasion allemande si la garantie du constructeur est échue. On dira peut-être qu’un acheteur qui a les moyens de se payer une allemande peut se permettre le coût exorbitant des pièces et de la main-d’œuvre. Cela dit, on peut faire mieux avec son argent et surtout son temps!

      Finalement, il est vrai que les Allemands ont été à l’avant plan de plusieurs innovations technologiques dans le domaine automobile. Cette même innovation les avaient aussi bien servis au début de la Deuxième Guerre mondiale avec des chars d’assaut supérieurs aux premiers modèles britannique, français et russes rudimentaires. Or, lorsque les Russes sont apparus avec le T-34 et les Américains avec le Sherman, les Allemands furent victimes de leurs succès. La raison? Les chars d’assaut allemands qui tombaient en panne pendant les combats ne pouvait presque jamais être réparés sur place compte tenu de leur trop grande complexité. Ce n’était pas un problème pour les chars américains et russes. Vous savez qui a finalement gagné la guerre…

      Pour ce qui est des Japonnais, ce sont eux qui ont révolutionné l’industrie automobile suivant les chocs pétroliers des années 70 et 80 en proposant, après un début difficile, des voitures sous-compactes et compactes fiables et moins énergivores. Ils ont ensuite suivi avec l’hybride. Dans les deux cas, les Américains ont été à la remorque, mais propose aujourd’hui des modèles hybrides et électriques intéressants qui peuvent se frotter aux japonnais. Pendant ce temps-là, les Allemands persistent avec la vieille technologie au diesel…

      On viendra dire après ça que Volkswagen pourrait devenir le premier constructeur automobile mondial… Je miserais plutôt mon argent sur Toyota, même si le fait que GM sera difficile à détrôner. En tout les cas, Toyota n’a pas pris de chance, du moins au Québec, en insérant dans un publicité diffusée l’année dernière le fameux “Das Problème”.

    • C’est intrigant de voir Simon_C ploguer American Axle, une filiale de GM, dans un sujet qui ne concerne pas GM. C’est la deuxième fois qu’il fait ça.

    • @frederico
      Vous avez assez plogué de niaiseries hors-sujet que vous auriez du avoir la décence de vous la fermer cette fois-ci. Audi a un partenariat avec American Axle. Donc, ce n’est pas hors-sujet.

      @raoul914
      Faites le total et l’essence est vraiment pas loin du diésel en terme de pollution.
      Et lisez le cahier spécial sur le salon de l’auto et vous verrez qu’il y a plus de modèles qui fonctionneront au diésel. Et ça ne vient pas juste de VW.

    • @pensezy
      L’homologation coute de l’argent. Et VW est capable d’écouler toute sa production de Tiguan ailleurs. Ils ne perdront pas d’argent à homologuer pour rien ici. Et comme les américains ont un préjugé contre le diésel … Et c’est bien dommage. Un Tiguan diésel aurait pu être mon prochain véhicule. Encore mieux, j’ai vu une Golf Diésel 4×4 en France il y a deux ans.

    • fredéric, American axle vent à peu près à tous les manufacturier et est partenaire de Hino (division de Toyota) et de Jatco (division de Nissan).

      D’ailleurs le système eAWD est développé en premier pour la fabrication de voitures électriques et ne peut pas fonctionner avec une voiture ordinaire, ça prend un bon circuit électrique.

      Allez mon ti-fredou, prend un break des théories du complot.

    • @gl000001 : avant d’être “homologuable”, un moteur doit répondre aux normes minimales. Ça serait surprenant qu’un diesel qui fait plus de 100 chevaux/litre y répondre sans changement majeur. En fait, les modifications coûteraient un bras et la puissance diminurait beaucoup.

      Le processus d’homologation ne doit pas coûter si cher, puisque beaucoup de fabricants le font pour des moteurs de petite série.

    • @simon_c
      Je parlais du modèle de voiture. Pas juste le moteur.

    • @simon_c
      Bonnes explications sur le diesel.
      @porsche. MDR! vous êtes très drôle!

      Pendant ce temps, je vais où bon me semble par tous les temps avec ma Subaru, pour la moitié du prix d’une Audi et 4 fois moins de temps chez le concessionnaire.

      C’est vrai que dans une Subaru, je n’ai pas l’air de quelqu’un de très important…

    • @goupil
      Il est plus important d’être agréable qu’agréable d’être important.
      J’ai eu une Outback pendant 8 ans. Maudit que c’est le fun.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité