L'auto blogue

Archive, décembre 2012

block

Photo YouTube

CHARLES RENÉ -

La division européenne de Ford  a produit une vidéo pour le moins originale pour les traditionnels souhaits du temps des Fêtes. Le court clip met en vedette la voiture du pilote américain de rallye Ken Block, celui-là même qui s’est fait connaître des internautes grâce à ses prouesses fumantes sur des étroits circuits urbains, une discipline motorisée appelée Gymkhana.

Le petit clin d’œil  sans prétention fait sourire. La vidéo réalisée avec la technique d’animation image par image met en scène la Ford Fiesta à l’échelle 1/64 décrivant des dérapages contrôlés. Elle se fait même attaquer l’espace d’un instant par un clone trooper , un personnage tiré de Star Wars. Le tout est appuyé sur la bande sonore d’un clip de Block.

Bref, difficile de ne pas retomber en enfance l’espace d’un instant.

L’équipe de La Presse Auto vous souhaite de Joyeuses Fêtes!

Pour voir la vidéo, veuillez cliquer ici.

Un commentaire  |  Commenter cet article






6210 km avec 27 200 dindes congelées et le chauffeur au chaud.

6210 km avec 27 200 dindes congelées et le chauffeur au chaud.

DENIS ARCAND -

Juste avant Noël, la division camions de  Mercedes-Benz a trouvé une façon pertinente de vanter la capacité de halage du modèle européen Actros, un bétail mu par le moteur V8 diesel de 16 litres OM-502-LA de 503 chevaux.

Mercedes-Benz a décidé de calculer combien de dindes congelées entrent dans une remorque normale de 30 tonnes que tire l’Actros. Résultat : 27 200 dindes. Mercedes fait remarquer que ces 27 200 volailles pourraient être transportées sur 6210 km sans arrêt grâce à l’énorme réservoir de l’Actros, « qui peut contenir 1480 litres de diesel ou 10 839 mince pies » (une sorte de tourtière britannique).

Remorque réfrigérée, habitacle chauffé

Continuant dans le thème de la Nativité —en l’occurrence, la fuite en Égypte— Mercedes-Benz ajoute que le chauffeur de l’Actros ne craint pas les nuits froides d’hiver : l’habitacle du camion peut être chauffé jusqu’à 32 degrés, soit « la température moyenne en Égypte » à ce temps-ci de l’année. Si vous trouvez que ce genre d’humour est très atypique de la part du constructeur allemand, vous n’avez pas tort. La publicité vient de la filiale britannique de Mercedes-Benz Camions.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Vendredi 21 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h51 | Commenter Commentaires (61)

La Tesla Model S sous le sapin

Gad Elmoznino est l'un des trois premiers propriétaires de Tesla Model S au Québec. (Photo fournie par Gad Elmoznino)

Gad Elmoznino est l'un des trois premiers propriétaires de Tesla Model S au Québec. (Photo fournie par Gad Elmoznino)

SÉBASTIEN TEMPLIER -

Les premières Tesla Model S ont été livrées ce vendredi au Québec. C’est Noël avant l’heure pour quelques automobilistes de la région de Montréal. Fidèle à ses habitudes, le Père Noël a livré le cadeau fort discrètement…

Sans tambour ni trompette,  Tesla a livré cet après-midi trois exemplaires de Model S, du côté de Laval. Ce sont les premiers modèles de la berline électrique haut de gamme à débarquer au Québec. Pas d’annonce officielle du constructeur californien, pas de communiqué, pas d’invitation à venir immortaliser la prise de possession des clés. Pas grave si les journalistes sont loin des trois heureux propriétaires qui patientaient depuis des mois.

C’est simplement une livraison, aux yeux de Tesla.

Ce dernier pourrait pourtant en profiter pour «mousser» son produit qui arrive dans une province particulièrement branchée, non ?

Tesla s’active en fait à livrer ses voitures le plus rapidement possible pendant les Fêtes. «Notre usine de Fremont produit jour et nuit (…) et notre équipe de livraison travaille très dur pour livrer autant de Model S que possible durant le temps des Fêtes», affirme le constructeur.

Tesla doit répondre aux réservations de 13 200 clients à travers le monde qui ont choisi la Model S. Ils vont devoir patienter. Nos trois premiers propriétaires du Québec devaient avoir la leur en octobre dernier.

Ils sont indulgents avec Tesla, nos trois premiers propriétaires québécois. C’est le genre de retard que l’on peut accepter de la part d’une entreprise émergente victime de son succès, nous dit l’un d’entre eux.

Ce «l’un d’entre eux» fait partie de la quinzaine de Québécois qui rouleront en Model S d’ici le nouvel an. Normalement. Ils seront environ 150 au pays.

L’arrivée de Tesla fait plus que se profiler. L’autonomie est intéressante (de 255 km à 480 km, selon le bloc-batterie choisi), la qualité paraîtrait indéniable (La Model S est la voiture de l’année 2013, selon Motor Trend) et les clients sont de plus en plus nombreux. Malgré le prix. De 64 500$ à 85 900$, comme prix initiaux, selon l’autonomie désirée.

C’est un beau et très bon cadeau. Cher, le cadeau. Mais il est sous le sapin.


Lire les commentaires (61)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité

    publicité