L'auto blogue

Archive, novembre 2012

Contrairement aux femmes, les hommes luttent contre le sommeil et défient la foudre.

Contrairement aux femmes, les hommes luttent contre le sommeil et défient la foudre.

DENIS ARCAND -

Une dépêche en provenance de l’Australie nous apprend quelque chose qui s’applique sûrement ici aussi. Les hommes sont deux fois plus susceptibles de s’endormir au volant que les femmes, nous dit l’assureur australien AAMI (Australian Associated Motor Insurers), qui a fait faire un sondage de la population automobile de la grande île du Pacifique Sud. Ce n’est pas vraiment nouveau : une étude américaine avait découvert la même proportion d’entêtement masculin en 1999.

En Australie, un homme sur trois admet qu’il lui arrive de s’endormir au volant durant quelques instants. Seulement 14% des femmes disent en arriver là. Pourquoi cette différence? La conductrice moyenne décide d’arrêter bien avant le conducteur moyen. Quand elle est fatiguée, elle arrête. Quand Monsieur est fatigué, il s’accroche au volant et s’efforce d’extirper encore quelques kilomètres de sa soirée de conduite.

D’ailleurs, 52% des hommes ont dit aux sondeurs de l’AAMI qu’ils ne voient aucun problème à prendre la route durant trois heures de conduite et plus sans repos; seulement 38% des femmes ont dit la même chose.

L’étude australienne est muette sur les causes de cet entêtement, mais ici , à La Presse Auto, on pense que c’est à cause de la testostérone (on y revient un peu plus bas dans le texte).

Lire le reste de cet article »

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Vendredi 9 novembre 2012 | Mise en ligne à 21h48 | Commenter Commentaires (2)

Mercedes dévoile une version plus musclée de sa SLS AMG

SLS AMG CoupŽ Black Series, AMG Solarbeam, (C 197), 2012

CHARLES RENÉ –

Dévoilée à Francfort en 2009, la SLS AMG va bientôt avoir quatre ans. Le vaisseau amiral de la gamme Mercedes n’a toutefois pas pris une seule ride grâce à un savant mélange de rétromodernisme. La belle, fortement inspirée de l’intemporelle 300SL  Gullwing, s’adapte également aux goûts du jour en s’alignant avec une motorisation électrique.  Ceci dit, elle n’a pas perdu sa raison d’être : une sportive au sens le plus épurée du terme. Voilà donc qu’intervient dans la chronologie une livrée Black Series, une méchante veuve noire.

Non, elle ne sera pas offerte qu’en noir cette Black Series. Ce sont plutôt ses énormes bottines qui le seront (P275/35R19 à l’avant et 325/30RR20 à l’arrière) ainsi que différentes pièces de carrosserie en fibre de carbone, question d’ajouter à son magnétisme déjà indéniable.

Vous deviez vous en douter, les changements sont bien loin d’être esthétiques. Comme pour l’ensemble des modèles du constructeur qui ont reçu le traitement Black Series au fil des ans, cette SLS AMG gagne quelques chevaux au passage. Son V8 de 6,2 litres atmosphérique modulé par une boîte à double embrayage (7 rapports) voit son rupteur embarquer à 8000 tours/minute (7200 tours/ minute pour la livrée de base). Ceci, conjugué avec l’amélioration de certaines  de ses pièces internes, permet un gain appréciable de 60 chevaux.  On a donc droit au final à un moteur atmosphérique de 631 chevaux, un exploit il va sans dire.

Les ingénieurs ont également largué 70 kilogrammes au passage pour un poids total de 1550 kg en employant plusieurs éléments faits de plastique renforcé par de la fibre de carbone. Les performances s’annoncent époustouflantes avec un 0-100 km/h communiqué de 3,6 secondes et une vitesse de pointe de 315 km/h.  Son aérodynamisme a été revu pour éviter les mauvaises surprises en courbe et refroidir les composantes mécaniques fortement sollicitées en piste.

Pour les intéressés qui ont les poches profondes, cette magnifique création sera offerte dès l’été prochain  comme année-modèle 2014.

SOURCE: MERCEDES-BENZ

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Vendredi 2 novembre 2012 | Mise en ligne à 14h17 | Commenter Un commentaire

Un tour de Formule 1 en 360 degrés

Photo Autoblog

Photo Autoblog

CHARLES RENÉ –

À l’aube d’un possible couronnement qui pourrait se faire aussi tôt qu’à Abou Dhabi, l’écurie de F1 Red Bull lance une vidéo virale. La stratégie est  à première vue très commune. Elle a été maintes fois employée pour faire mousser sa notoriété et par ricochet, la notoriété du fabricant de boissons énergisantes dont elle est la propriété.  Cette fois-ci cependant, l’innovation laisse bouche-bée et ouvre la porte à une réelle participation du spectateur à la retransmission des Grand Prix.  Une implication à 360 degrés.

En collaboration avec l’entreprise norvégienne Making View, l’écurie a embarqué sur l’une de ses voitures une caméra permettant une vision à 360 degrés grâce à une superposition d’images.  L’élément inédit, c’est que l’angle de la caméra peut être continuellement varié selon le goût du spectateur tout au long de son visionnement à l’aide des flèches de son clavier. Il devient son propre caméraman en quelque sorte.

L’expérience d’immersion est stupéfiante.

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

SOURCE: MAKING VIEW

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité