L'auto blogue

Archive du 12 novembre 2012

Contrairement aux femmes, les hommes luttent contre le sommeil et défient la foudre.

Contrairement aux femmes, les hommes luttent contre le sommeil et défient la foudre.

DENIS ARCAND -

Une dépêche en provenance de l’Australie nous apprend quelque chose qui s’applique sûrement ici aussi. Les hommes sont deux fois plus susceptibles de s’endormir au volant que les femmes, nous dit l’assureur australien AAMI (Australian Associated Motor Insurers), qui a fait faire un sondage de la population automobile de la grande île du Pacifique Sud. Ce n’est pas vraiment nouveau : une étude américaine avait découvert la même proportion d’entêtement masculin en 1999.

En Australie, un homme sur trois admet qu’il lui arrive de s’endormir au volant durant quelques instants. Seulement 14% des femmes disent en arriver là. Pourquoi cette différence? La conductrice moyenne décide d’arrêter bien avant le conducteur moyen. Quand elle est fatiguée, elle arrête. Quand Monsieur est fatigué, il s’accroche au volant et s’efforce d’extirper encore quelques kilomètres de sa soirée de conduite.

D’ailleurs, 52% des hommes ont dit aux sondeurs de l’AAMI qu’ils ne voient aucun problème à prendre la route durant trois heures de conduite et plus sans repos; seulement 38% des femmes ont dit la même chose.

L’étude australienne est muette sur les causes de cet entêtement, mais ici , à La Presse Auto, on pense que c’est à cause de la testostérone (on y revient un peu plus bas dans le texte).

Lire le reste de cet article »

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité