L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 23 juin 2012 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Commentaires (15)

    Vous faites de la bedaine? Blâmez votre auto

    fat3 - blogDENIS ARCAND -

    La London School of Hygiene and Tropical Medicine a soupesé la masse corporelle de l’humain moyen et son diagnostic est clair : nous sommes gras comme des voleurs. Une des causes les plus importantes dans certains pays est l’influence de la « culture automobile ».

    Sans surprise, le pays où il y a le plus d’embonpoint et le plus d’obésité est les Etats-Unis. Après le pays du Big Mac, du Coke et du gros VUS, dans la liste des 10 pays les plus gras, il y a quelques pays occidentaux. Mais aussi, il se trouve dans ce top-10 du bourrelet cinq pays auxquels on ne penserait pas spontanément, comme le Kuwait, le Qatar, l’Égypte, les Émirats-Arabes-Unis et le Bahrain. À part l’Égypte, ces cinq pays arabes sont producteurs de pétrole et l’essence y est très bon marché. Même en Égypte, l’essence est fortement subventionnée.

    FILES-GERMANY-OVERWEIGHT - blogSelon un des auteurs de l’étude, le professeur Ian Roberts, le nombre élevé de pays arabes dans la liste des pays dodus s’explique par l’impact de l’automobile.

    « La consommation d’essence per capita est une des déterminants clefs de l’indice de la masse corporelle moyenne. Alors il n’y a aucune surprise de voir de nombreux pays arabes dans la liste : les gens mangent, mais ils bougent très peu parce qu’ils se déplacent presque toujours en auto » affirme le professeur Roberts, cité par la BBC.

    Deux visiteurs au Dinosaur Institute

    Deux visiteurs à la boutique de cadeaux en bas du manège des dinosaures, à Disneyworld

    La thèse des chercheurs est assez révolutionnaire. Ils suggèrent que le principal risque de pénurie alimentaire n’est pas la surpopulation, mais la surconsommation alimentaire.

    Si tous les humains du monde avaient le surpoids moyen des Américains et mangeaient comme des Américains, ce serait comme ajouter un milliard d’humains sur la planète, disent les chercheurs. Si tous les humains du monde étaient sveltes comme le Japonais moyen et mangeaient comme le Japonais moyen, ce serait comme réduire de 235 millions le nombre de bouches à nourrir sur la Terre.

    Vous pouvez réfléchir à ça la prochaine fois que vous prendrez l’auto pour aller au dépanneur.

    Source : Biomedcendral.com; BBC News.


    • Je suis honteux de mon comportement.
      Je vais de ce pas me faire sudoku.

    • @mephistau

      On ne dit pas se faire un sudoku, on dit plutôt ;
      « se faire kawasaki…» ;-)

    • On le sais depuis longtemps, il y a beaucoup plus d’obésité en campagne qu’en ville pour la même raison. Les gens on tellement peur de marcher, on n’a qu’à les regarder tourner en rond dans les stationnements pour trouver une place proche de l’entrée ou attendre en ligne dans les commandes à l’auto des Fast Food.

    • J’espère que cette étude a pas coûté trop chers, c’est assez évident me semble que si tu fais pas d’exercice du tout tu vas être gros.
      Ces chercheurs pourraient travailler sur de quoi de plus utile comme un remède pour le cancer.

    • Le résultat de cette étude ne surprendra personne. Celles qui sont en forme, j’entends.
      Je m’étonne toujours de voir mes semblable, démarrer leur voiture juste avant de s’y rendre, de la laisser tourner avec ou sans passager à bord pour faire quelque courser, entraver l’accès d’entrée de commerce ou place publique avec leur véhicule pour sauver quelque pas en se moquant éperdument de la nuisance qu’ils causent.
      Que dire de l’inter blocage aux intersections, la musique à tue-tête, les échappements modifier, les crissements de pneu, le dépassement à droite, les colles au cul et tout les égoïstes imbéciles qui croient que tout doit leur appartenir.
      Le je, me, moi, tue le civisme le plus élémentaire, mais l’obésité tue également.
      Trop d’une chose n’est jamais indiqué.

    • L’automobile c’est une plaie. Un virus à éliminer.

    • Le mode de vie axé sur l’auto-solo est dévastateur pour la santé publique. Non seulement en terme d’émissions polluantes, mais en termes de santé mentale et de santé cardio-vasculaire.

      Ce n’est pas pour rien que la région la moins obèse du Québec est Montréal, suivit par Québec. Pour maintenir une forme physique moyenne, il suffit de marcher une trentaine de minutes par jours. Ce n’est pas énorme mais quand on doit marcher pour se rendre à l’arrêt de bus ou à la station de métro quotidiennement, ça fait déjà ça de pris.

      @ray1340 : premièrement il n’y a pas “un” cancer mes “des” cancers. Nuance importante qui explique pourquoi il n’y aura jamais “un” remède au cancer. Deuxièmement, en santé il est plus rentable de faire de la prévention que de la guérison. Pour prévenir, mieux vaut savoir. C’est une chose de penser que le taux d’obésité est moins élever en ville, ça en est une autre de prouver et corréler le tout à l’échelle mondiale. Troisièmement, les cancers se traitent mieux chez les gens en bonne santé physique préalable que chez les obèses.

      Avec de telles données, l’idée de taxer encore plus l’essence (ou à tout le moins, cesser de subventionner les pétrolières) devient encore plus séduisante, tant pour la qualité de l’air que pour la forme physique.

    • Oui, mais aussi la télévision. Et ça commence ainsi avec toutes les «pubs de chars».

    • J’ai presque 50 ans. Jamais eu de voiture…ni de bedaine.
      J’aime marcher…et boire de la bière, ;)

    • J’aimerais ajouter que nos ingénieurs urbains privilégient grandement les déplacements par l’automobile. Puisqu’il y des cartiers sans trottoirs où marcher et se déplacer en bicyclette est périlleux moi j’aimerai bien qu’il y ait des cartiers sans automobiles. Ainsi dans ces cartiers il n’y aurait que sur les boulevards seulement où les autos et camions pourraient y rouler. Les rues seraient réservées exclusivement aux déplacements non motorisé sauf exemption pour les véhicules d’urgences. Evidement les taxes seraient moins élevées puisque ces cartiers demanderaient moins d’investissement et surtout d’entretiens. L’auto familiale serait stationnée à l’extérieur du cartier près de la résidence le long des boulevards. Ainsi les enfants pourraient se rendre à l’école, au parc et chez leurs amis en toute sécurité à pied, à vélo et même en ski l’hivers. Le tour de taille des résidents de ce cartier serait statistiquement remarquable.

    • seppuku !

      Avoir de la bedaine rend la chose plus difficile assurément !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Seppuku

      https://www.google.ca/search?q=seppuku&hl=fr&client=firefox-a&hs=26K&pwst=1&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=eTzqT9eLFMak6gHU1smwAQ&ved=0CGAQsAQ&biw=1574&bih=1021&sei=fTzqT4ymDYa46QHc2Y26AQ

      paul beliard

    • Il y a quatre ou cinq ans, une étude américaine blâmait internet pour sa contribution à l’obésité chez les jeunes. Trop de temps passé devant l’écran plutôt que de jouer dehors.

      Maintenant, l’internet s’installe dans les tableaux de bord des nouvelles automobiles. Ce n’est rien pour encourager la marche.

    • @cecietcela : des quartiers sans voitures, ça n’arrivera pas.

      Regarder la rage qui a pris les gens quand Luc Ferrandez, maire du Plateau, a respecté son programme et s’est organisé pour augmenter la qualité de vie de ses commettants en empêchant les voitures de foncer à haute vitesse dans les petites rues résidentielles de quartier.

      Les gens tremblaient de rage, bavaient (littéralement) parce que le droit de rouler à pleine vitesse dans des petites rues étroites remplies de familles leur avait été retiré.

      Alors avant d’arriver à des quartiers sans voitures…

    • @ Simon, oui mais le maire Ferrandez a quand même gagné son pari, les gens se bousculent pour aller vivre sur le plateau. Ceux qui ragent n’habitent pas le quartier. J’espère qu’ils y en a d’autres qui suivront son exemple.

    • C’est certain que l’idéal, serait que le quartier soit dès le départ planifié ainsi. C’est très complexe et couteux de transformé un quartier déjà tout conçu pour la voiture en quartier pédestre.

      Puis ce n’est pas si illusoire, ça existe presque déjà. L’an dernier en Islande j’ai habité quelques journées dans un quartier qui ressemble beaucoup à ce que suggère cecietcela.

      https://maps.google.ca/maps?hl=fr&ie=UTF8&ll=64.147268,-21.978461&spn=0.001998,0.008175

      Remarquez le très faible nombre de voiture par rapport à la densité de l’habitation.

      Des projets comme ceux des éco-quartiers à Québec sont des opportunités fantastiques pour transformer notre mode de vie.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité