L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 7 mai 2012 | Mise en ligne à 17h29 | Commenter Commentaires (19)

    Le chinois BYD à Windsor : en plein dans la cour et dans la face de Detroit

    Dix autobus BYD fabriqués en Chine pourraient rouler à Windsor.

    Dix autobus BYD fabriqués en Chine pourraient rouler à Windsor.

    DENIS ARCAND –

    Des autobus électriques chinois pourraient rouler bientôt dans la ville ontarienne de Windsor et peut-être même y être fabriqués.

    La municipalité, qui a toujours été la cour arrière de l’industrie automobile américaine, a annoncé lundi la signature d’une lettre d’intention avec le constructeur chinois BYD. L’administration municipale s’engage à acquérir au maximum 10 autobus électriques K9 fabriqués en Chine et à les mettre en service d’ici l’automne sur son réseau de transport en commun.

    La lettre d’intention, qui ne semble pas avoir la portée d’un contrat, fournirait à BYD une vitrine nord-américaine pour ses autobus électriques longs de 12 mètres. Elle prévoit un projet-pilote permettant à d’éventuels acheteurs de voir comment se comporte le véhicule dans des conditions plus froides que les régions chaudes où le véhicule a été vendu, essentiellement en Chine.

    BYD e-bus K9-front-backPour Windsor, l’enjeu est une usine que BYD souhaite construire en Amérique du Nord. La compagnie chinoise s’engage à cesser ses recherches d’un site d’usine dans d’autres villes pour la durée du projet-pilote, soit un an. Windsor a été frappé très durement par la restructuration industrielle du secteur automobile depuis 10 ans et cherche des entreprises qui pourraient rapiécier son tissu social et industriel en attirant du sang neuf. Des entreprises automobiles autres que les Trois de Detroit. La ville a le plus haut taux de chômage urbain au Canada. BYD fait miroiter jusqu’à 500 emplois.

    En plein dans la cour et le visage de Detroit

    Le système de transport en commun de Windsor se rend jusqu’à Detroit par un tunnel passant sous la rivière Sainte-Claire, qui est la frontière Canada-États-Unis à cet endroit. Pour BYD, l’entente avec Windsor signifie que ses autobus électriques rouleront en sol américain et seront vus dans Motor City.

    L'actionnaire le plus célèbre de BYD est le milliardaire américain Warren Buffet.

    L'actionnaire le plus célèbre de BYD est le milliardaire américain Warren Buffet.

    De part de BYD, cette lettre d’intention semble un engagement plus sérieux que ses initiatives internationales récentes : à la fin du mois de mars dernier, BYD avait annoncé qu’elle fournirait une flotte d’autobus électriques K9 à la ville d’Helsinki, en Finlande, en vue d’effectuer des tests en conditions réelles. BYD a déjà livré des modèles K9 dans le cadre d’essais au Chili, au Pérou, en Espagne, aux Pays-Bas et en Allemagne. Les autobus de BYD sont = sont équipés de batteries ion-phosphate leur procurant une autonomie de 250 km à une vitesse maximale de 70 km/h et de 300 km à une vitesse de 50 km/h, selon la compagnie. Ces autobus ont 40 places et devraient coûter environ 500 000 $, selon l’agence de presse Bloomberg.

    « Un de nos buts premiers est de positionner Windsor comme pionnier nord-américain de l’usage efficace des bus électriques dans ses transports en commun. Et nous voulons que Windsor soit une plaque-tournante du développement, de la fabrication et de la commercialisation des autobus et autres produits électriques » a dit par voie communiqué Stella Li, présidente de BYD Motors.

    Selon BYD, les autobus K9 se rechargent en six heures, tandis qu’un chargeur rapide fournit une demi-charge en 30 minutes.

    « Une onde de choc dans tout le système »

    Pour le maire de Windsor, le partenariat avec BYD vise à épargner des fonds publics et à créer des emplois dans cette ville qui a toujours dépendu de l’industrie automobile américaine. « Nous sommes enthousiastes d’être un leader et d’être la première ville à mettre des bus électriques dans les rues », a dit le maire Eddie Francis, cité par CBC. « Ceci va envoyer une onde de choc dans tout le système. »

    BYD a aussi l'ambition de vendre la voiture électrique E6 en Amérique du Nord.

    BYD a aussi l'ambition de vendre la voiture électrique E6 en Amérique du Nord.

    La ville devra payer pour installer les bornes de charge, à son terminus. Selon le maire, les autobus coûtent à peu près le même montant que les autobus conventionnels, mais permettront des économies à long terme : « L’enjeu, c’est l’économie d’exploitation, a dit le maire Francis. Rouler électrique permettra d’épargner beaucoup d’argent compte tenu de l’augmentation rapide du prix du pétrole. »

    Les reactions du public semblent très partagés. Sur le site internet du quotidien Windsor Star, la plupart des commentaires étaient sceptiques ou négatifs. La situation des droits de l’homme en Chine y était évoquée. Par contre un sondage-maison de CBC-Windsor posait la question : « La ville de Windsor devrait-elle acheter des autobus BYD ? » Plus de 81 % des répondants étaient favorables au moment de mettre ce texte en ligne.


    • Vu l’autonomie des batteries, il sera très très important de bien valider la capacité de charge rapide de ces autobus, car il devra se faire plus d’une recharge par jour.

      Socialement parlant, ça fait une claque bien méritée au visage des trois grands qui abandonnent lentement le Canada. S’il n’y a plus d’usines américaines au Canada, pourquoi calque-t-on encore nos normes sur eux. La pacte de l’auto est disparu depuis plus de 10 ans, mais peu de choses ont changé au Canada.

    • 1.C’est HydroQuébec qui aurait dû être les premiers à s’associer avec BYD et non Windsor nous avons des surplus d’électricité suite aux hivers plus doux.

      2.Si c’est vraiment 180 milles d’autonomie à 50% de la charge sur un temps de 8 heures à une vitesse moyenne de 20 milles à l’heure alors c’est envisageable. Donc une recharge par quart de travail. (la compagnie parle de 155 milles sans l’appoint solaire)

      3.reste la question du chauffage en hiver de combien cela grève l’autonomie?

      4.je serais curieux de voir le nombre de panneaux solaires qu’il est possible d’installer sur le toit de ce véhicule.

      5.En plus pour l’alléger j’espère qu’il est tout aluminium, un autre débouché industriel pour nos alumineries, c’est plus intéressant que d’exporter des lingots.

      6.nous sommes des importateurs nets (pour l’instant) de produits pétroliers par contre on a des surplus d’électricité quoi dire de plus.

    • Appliquons leur ici le mode de participation imposes aux entreprises etrangeres dans leur pays. C’est-a-dire, forcons-les a faire une co-entreprise avec une deja existante ici. Des que l’on aura mis la main sur leur technologie, appliquons des contraintes sur eux afin de les forcer a quitter puis copions leur technologie afin de garder les profits pour nous!

      Fair-play? Non, mais un bon retour d’ascenceur.

    • Est-ce-que les mots qualité et sécurité font partie de la culture chinoise? Je ne parle ici du lave-vaisselle de marque coréenne, assemblé en Chine et vendu dans un magasin entrepôt.

      Lien:

      http://www.dailymail.co.uk/news/article-1196064/Tumbling-tower-China-Amazing-pictures-13-storey-block-flats-toppled-over.html

    • @bmto
      tu veut qu’on copies leur technologie, qu’on abandonne nos standarts de qualité
      pour commancer a fabriquer de la cochonnerie a la chinoise.
      Pas une bonne idée!

    • @ kiroulbien
      T’as visé dans le mille. Ça c’est du chinois.

    • @danlam311

      Tant qu’a payer de la cochonnerie, ou du plagiat, aussi bien faire travailler des gens d’ici.

      On est en position de faiblesse face a la Chine, car on n’a presque plus d’industries manufacturieres ici. Et ils connaissent nos secrets industriels. Si la Chine decide de nous ‘niaiser’ ou d’entrer en guerre avec nous, on est dans le gros trouble (exemple recent: embargo sur les ‘terres rares’). Tout cela pour des $ vite fait au soit-disant au benefice des actionnaires des compagnies.

    • @vernonk “C’est HydroQuébec qui aurait dû être les premiers à s’associer avec BYD”

      D’accord, mais:

      Il y a un projet en cours pour développer un autobus électrique au Québec, visant 2014. On a créé un consortium piloté par NovaBus (St-Eustache, filiale de Volvo), incluant TM4 (moteurs, filiale de Hydro-Québec), Bathium (batteries ancienne filiale de Hydro-Québec), Giro, René Matériaux Composites et Précicad avec la participation des alumineries du Québec et du Gouvernement, … à suivre!

      Et même les autobus de BYD pourraient contenir un jour des moteurs TM4 et des matériaux de batteries d’Hydro-Québec, qui ont des ententes avec les Chinois, ainsi que de l’aluminium québécois.

      Tout n’est pas noir ou blanc … ou jaune. :-)

      Référence:
      http://www.nordinfo.com/Economie/2012-03-23/article-2937616/Nova-Bus%3A-projet-de-deux-autobus-electriques/1

    • @bmto
      100% d’accord pour rapatrier l’industrie, mais pas d’accord de manufacturer
      avec les standart de qualité chinoise.

    • @danlam311…est-ce que ce que vous qualifiez de cochonneries chinoises s’appliquent aussi aux iPhone, iPad, iPod etc.?
      Il y a de cela quelques décennies certains disaient ou parlaient des cochonneries Made in Japan… Les Japonnais ont bien compris quel chemin, quelle philosophie adopter afin de devenir ce qu’ils sont devenus. Qu’on pense à Toyota…qui a déclassé GM!
      Dites-vous bien que les Chinois réaliseront bien assez vite qu’il faut viser le meilleur. Pour pénétrer nos marchés ils ont proposé aux pauvres, nouveaux pauvres des produits bas de gamme dans tous les Dollarama de ce monde. Maintenant qu’ils ont un “cash flow” suffisant pour même acheter les dettes américaines, ils commenceront une 2ieme phase…Warren Buffet a bien compris où allaient BYD. Et il faut savoir que l’Allemande Daimler s’associe aussi à BYD… Juste de savoir ça me donne confiance. Pour ce qui est des droits de l’homme, j’m'en fous! Quand je vois comment Wall Street et Vincent Lacroix et autres trous du c. pillent le pauvre monde je me dis que ça se ressemble. Et Québec? Pfff, Québec dort au gaz, as usual!

    • L’expertise Chinoise et le savoir-faire se développe à vitesse grand V. Avez-vous oublié que l’empire du milieu était 1000 en avance sur les Européens du moyen âge? Leur ingéniosité est incontestable. Ce sont nos grands capitalistes qui ont trouyvé l`-bas une main d’oeuvre disciplinée et bon-marché, pour faire faire leurs cochonneries.

      Que de préjugés bien entretenus par nos médias. Presque tous nos biens de consommation proviennent de Chine, les bons comme les cheap. Ces préjugés médiatiques nous sont instillés pour qu’on continue de payer nos “bonnes” compagnies “middle-men” 10 fois plus cher qu’EUX payent pour faire fabriquer en Chine et nous le revendre ensuite.
      Il serait catastrophique que nous court-circuitions les grands capitalistes pour s’approvisionner des mêmes cossins directement à la source n’est-ce pas?
      Catastrophique pour les compagnies et bénéfiques pour nous…

    • @Kiroulbien
      As-tu remarqué sur la photo de l’édifice tombé? Il ne s’est pas désagrégé!

    • En fait, BYD semble bien progresser.

      Leur auto tout électrique e6 a été conduite par Consumer Reports cette semaine et a “fait une meilleure impression que ce à quoi ils s’attendaient”. À suivre …

      http://news.consumerreports.org/cars/2012/05/we-drive-first-chinese-car-in-the-us-the-electric-byd-e6.html

    • Entre les promesses de BYD et la réalité, il y a des marges immenses. La e6, supposément révolutionnaire, n’est toujours pas en vente ici, malgré les promesses. Soyons bons joueurs, ce véhicule roule déjà.

      Quelle sera son apparence lorsqu’il aura des fenêtres conformes au normes nord-américaines et quelle sera son autonomie lorsque nos systèmes de sécurité obligatoires seront installés ?

      Soyons gentils et apprécions la nouvelle. Avec des caténaires le véhicule pourrait se brancher sur le réseau lorsqu’il roule sur des rues équipées de tel systèmes et pourrait se charger en roulant. À tout prendre, ça signifie beaucoup moins de bruit et de vapeurs de diésels dans les rues.

      @Kiroulbien : ce n’est pas tant la compétence chinoise qui fait défaut mais plutôt le respect de leurs (maigres) normes de construction, tant pour les maisons que pour certains produits. Étonnant qu’une telle bureaucratie soit si nulle pour faire respecter ses propres normes.

      Simon Chartrand

    • Il ne faut pas sous estimer les compétiteurs. Les Chinois progressent TRÈS rapidement.

      Comme nous il y a quelques années, ils commencent à se frapper au mur de leur propre pollution. Ils ont cependant l’avantage d’avoir accès à nos connaissances sur la façon d’y remédier, que nous n’appliquons pas toujours, et ils prennent les décisions beaucoup plus rapidement que nous.

      Alors ne les sous estimons pas. Travaillons plutôt très fort pour être créatifs dans le développement de nouvelles technologie, l’amélioration de nos méthodes de travail, l’organisation de notre société, etc Soyons plus efficaces, utilisons moins de ressources pour réaliser le même travail.

      Le “pétage de bretelles” est mauvais conseiller.

    • @Simon_c

      Vous semblez être très au courant!

      En quoi les fenêtres de la BYD e6 ne sont pas conformes?
      Quels systèmes de sécurité manque-t-il donc?
      N’y a-t-il pas deux ans déjà que BYD s’est conformé aux normes du marché américains? Suite au partenariat avec Warren Buffet?

      Vous les connaissez les normes de construction chinoises? Faites-nous les partager.

      Avec des références svp.

      Vous êtes comme toujours très prompt à dénigrer les voitures électriques… au moins, vous ne vous affichez plus comme écologiste.

    • Oh oui, BYD, la grosse technologie chinoise qui assemble ses batteries à la main et ses véhicules qui pèse 500 kg de plus que les véhicules de même catégorie!

    • @rexie : je ne dénigre pas les autobus électrique, relisez attentivement mon message : j’ai parlé des fenêtres de l’autobus. Observez bien les fenêtres d’un autobus de ville ici et celles du véhicule présenté. Et puis j’ai clairement dit que c’était une bonne nouvelle. Tandis que pour le reste, je vous réponds comme les autres fois : Google est votre ami.

      Peut-être trouverez-vous votre genre de référence : un beau vidéo YouTube de moins de 4 minutes. Parce que les miennes, mes références, vous ne les aimez pas, sous prétexte qu’ils proviennent de, je cite vos mots, “la science officielle”.

      Et pour moi, être écologiste, c’est d’agir concrètement, pas de gémir sur des blogues.

    • @simon_c

      Votre commentaire commençait par une remarque sur la sedanBYD e6; de sorte que, pour ma part, je pensais que la suite concernait aussi la sedan e6 et je ne comprenais pas l’allusion aux “caténaires “.

      Donc, suite à votre 2ième commentaire, je comprends qu’il s’agissait des autobus; là je saisis mieux. Et je pense que rexie a eu la même confusion puisque sa réponse concernait aussi la sedan e6.

      Comme quoi les malentendus sont faciles à faire, malgré nous! ;-)

      Mais j’aime bien les références, même celles de la “science officielle”, d’autres aussi je suppose.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité