L'auto blogue

Archive du 26 avril 2012

Jeudi 26 avril 2012 | Mise en ligne à 5h38 | Commenter Commentaires (10)

Ils l’ont tu l’affaire, les Chinois ?

C'est bel et bien un vrai taxi londonien. Et il est bel et bien fabriqué... en Chine. (Photo Sébastien Templier, La Presse)

C'est bel et bien un vrai taxi londonien. Et il est bel et bien fabriqué... en Chine. (Photo Sébastien Templier, La Presse)

SÉBASTIEN TEMPLIER -

On a coutume de dire que la Chine investit presque tous les secteurs d’activités économiques possibles – le milieu automobile par exemple. Et ce, un peu partout sur la planète. Saviez-vous que c’est au point où même les célèbres taxis londoniens sont «made in China» ?

Il a fallu que je tombe nez à nez avec un de ces taxis au salon automobile de Pékin pour en prendre connaissance (J’ai encore appris quelque chose sur ce coup-là).

Pour en prendre connaissance, il a d’abord fallu trouver un membre du personnel de Englon Automobile (Z’avez noté l’orthographe «Englon» ?) qui puisse me baragouiner en anglais quelques explications. C’est qui Englon ? Je vais y venir plus bas.

Après bien des baragouinages que je vous épargne ici, on me fait comprendre que ce charmant taxi anglais exposé au salon de Pékin est ni plus ni moins «made in China» et que ce n’est aucunement de la copie grossière.

En français dans le texte, précisons que la maison-mère du fameux TX4 – le taxi – a accepté de créer en 2007 une «joint venture» – comme disent les Français – avec le Chinois Geely Automobile. Je vous épargne ici les détails de la transaction et du montage de cette co-entreprise. Toujours est-il que de cette coopération en a résulté non seulement la production et la vente du TX4 en Chine, mais aussi l’exportation de cette production en… Grande-Bretagne.

Ils l’ont tu l’affaire, les Chinois ?

Et Englon Automobile dans tout ça ? Ben, c’est la marque née de la «joint venture» sous laquelle sont vendus à présent les taxis TX4.

La petite demoiselle du «stand» de Englon Automobile m’a baragouiné en anglais que ces taxis sont construits à Shanghai et conduits dans les rues de Londres.

Elle me l’a dit fièrement.

Vous pensez.

Ils l’ont tu l’affaire, les Chinois quand même.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité