L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 avril 2012 | Mise en ligne à 15h06 | Commenter Commentaires (7)

    Qu’est-ce qu’une voiture anglaise en 2012?

    Inspirée de la MGB GT et de la MGA ? Vraiment ?

    Inspirée de la MGB GT et de la MGA ? Vraiment ?

    DENIS ARCAND –

    Le nouveau MG Motor ressuscité de sa faillite par le Chinois SAIC a dévoilé son prototype MG Icon au Salon de l’auto de Pékin, « devant un auditoire pantois », nous dit la compagnie.

    Il n’est pas vilain, enfin, ni pire ni meilleur, à l’œil, que bien d’autres prototypes présentés dans les salons. C’est une question de goût.

    C’est aussi une occasion de se demander ce qu’est, en 2012, une voiture anglaise.

    De Morris Garage à Mao’s Garage

    MG, qui veut dire Morris Garage, appartient depuis 2007 à SAIC, de Shanghai, une société de l’État chinois. MG est un constructeur chinois déguisé en Britiche, mais il n’y a aucune raison d’en tenir particulièrement rigueur à SAIC. Tout le monde le fait. Les Indiens ont racheté Jaguar, Land Rover et Bristol, les Allemands possèdent Bentley, MINI, Rolls Royce, et il paraît que BMW joue avec l’idée de relancer Triumph, une autre marque anglaise déchue désormais propriété allemande. Vauxhall est aux Américains, Ascari appartient à un Hollandais, Lotus et Caterham, à des Malais, le dernier né Eterniti Motors est chinois aussi.

    La calandre de l'Icon a un air de famille. Mais c'est un VUS.

    La calandre de l'Icon a un air de famille. Mais c'est un VUS.

    La planète entière cherche à exploiter la grande nostalgie pour toutes les marques de voitures britanniques qui ont fermé durant les dernières décennies du XXe siècle, vestiges et symboles du vertigineux déclin industriel de la Grande-Bretagne.

    En fait, les seules « vraies » voitures anglaises (conçues et possédées par des Britanniques) qui restent sont Aston Martin (avec des actionnaires minoritaires du Kuwait) et McLaren. Et des artisans comme Connaught, Morgan et Ginetta.

    Une MG… utilitaire sport ?

    Au moins, le MG Icon a été conçu et dessiné en Angleterre au Centre technique MG Motor UK, ce qui permet à la compagnie d’affirmer que le MG Icon a « un esprit et une âme britannique ». Quand SAIC a décidé que MG serait sa marque pour l’exportation internationale, en 2010, elle a engagé 275 ingénieurs et techniciens et installé une équipe de design sur le site de l’usine MG de Longbridge, en banlieue de Birmingham, à 185 km de Londres.

    L’Icon est un VUS compact « tirant son inspiration de certaines des voitures sport les plus célèbres de la marque MG, dont la MGA et la MGB GT », a dit la compagnie.

    L'avant de l'Icon a un air de famille avec celui de la MGB GT.

    L'avant de l'Icon a un air de famille avec celui de la MGB GT.

    Tirer un VUS, même compact, de ces deux légendaires voitures sport deux-places décapotables, c’est tiré par les cheveux. Même avec la calandre, qui a effectivement un air de famille (avec celle de la MGB), c’était toute une commande… C’est comme greffer le visage de Barbie sur le GI Joe Rambo.

    MG dit que c’est un premier jet, une ébauche : « La marque MG possède un ensemble de valeurs et un patrimoine nous permettant d’offrir des valeurs de design individuelles à nos produits », a déclaré le directeur de l’équipe de design basée en Angleterre, Tony Williams-Kenny, un ancien de Mitsubishi Europe qui a ensuite travaillé pour SAIC. « Le MG Icon représente notre vision d’une MG moderne et nous pensons que cette ébauche de petit VUS démontre l’aptitude de MG à faire un design progressiste respectant sa longue histoire. »

    Une vraie MG : la MGA 1600

    Une vraie MG : la MGA 1600

    SAIC a le droit à son opinion et c’est le genre de chose qu’on peut dire quand on possède la marque.

    Si la Icon ou une version retravaillée est amenée en production, elle se joindra à la MG6, dont toutes les composantes sont faites en Chine par SAIC, doyen des constructeurs automobiles de Chine. La MG6 est vendue en Chine sous la marque MG et quelques milliers de kits complets ont été exportés en Angleterre depuis avril 2011, où se fait l’assemblage pour le marché anglais.

    Ce qui nous laisse avec cette question : l’Icon est-il un véhicule anglais ?


    • …«Qu’est-ce qu’une voiture anglaise en 2012?»
      +++++++

      Vous avez bien dit «en» 2012 et non pas «de« 2012, n’est-ce pas? Alors pour moi, c’est simple: En 2012 c’est comme en 1960-69: Une voiture anglaise c’est une Jag XKE entre 1961 et 66.
      C’est une Austin, une Prefect, une MG Midget, ou A ou B, une Triumph TR3.

      Les ersatz ou les avatars produits ici ou là à des fins commerciales, ça ne me dit rien. Je dois être devenu un vieux nostalgique sur le bord de virer dans l’Alzheimer. Triste, non?

    • C’est peut-être mon âge mais les voitures anglaises, celles de mon époque (Wo! Je ne suis pas si vieux!), les MG, les Triumph, les Jaguars et autres RR partageaient le style unique aux Anglais. Personne ne pourra me les faire oublier, à plus forte raison des bagnoles comme la Icon qui est présentée dans ce blogue. Elles sont pour le moins laides et elles n’ont rien de ce qui faisait la beauté et l’unicité des Anglaises de naguère.

    • J’ai possédé une MGB GT (1972) grise…

      La *bébitte* de la photo en haut,
      ça n’a rien à voir, de près ou de loin, avec une MG!

    • Un mélange de Kia Soul, de Nissan Juke, et de MGB. C’est peut-être mieux en personne, c’est déjà plus beau qu’un Soul ou un Juke, mais en photo, bof!

    • C’est aussi ça malheureusement la mondialisation…

    • Une voiture anglaise, c’est une comme voiture française, italienne, allemande ou américaine : tous des pays pionniers de l’automobile. L’histoire et l’évolution de leur société se retrouve dans les caractéristiques de leur voiture.

      Quand on prend ces influences et qu’on les reproduit dans une photocopieuse asiatique, on n’a plus le même produit. Malheureusement, l’automobile, c’est un peu ça aujourd’hui.

    • Qu’est-ce-qu’une voiture anglaise en 2012?

      Réponse D’Eddy Perron:

      « La plus belle part de notre vie remonte au plus lointain passé ; sur ce que nous étions destinés à accomplir et n’avons jamais réalisé. »

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité

    publicité