L'auto blogue

Archive, août 2011

Mercredi 31 août 2011 | Mise en ligne à 13h33 | Commenter Commentaires (14)

Porsche a Ferrari dans sa ligne de mire

CHARLES RENÉ

La haute direction de Porsche a annoncé que le constructeur travaille à l’heure actuelle sur une nouvelle monture qu’elle lancera aux trousses de Ferrari.

Ce modèle sera destiné à garder le fort entre l’intemporelle 911 et la 918, une supervoiture hybride de plus d’un million de dollars qui fera son entrée sur le marché d’ici deux ans. On veut, par le fait même, renflammer une rivalité qui remonte aux années 80 où la Porsche 959 chatouillait la somptueuse Ferrari F40.

Bien évidemment, le défi est pris très au sérieux par les ingénieurs de la marque. Si l’on se fie aux bribes d’informations qui circulent, on plancherait même sur une architecture à huit cylindres à plat, un choix audacieux qui n’a véritablement été préféré par Porsche qu’en course (sauf pour une édition très limitée de la 914).

Afin de préserver son aspect compact, le groupe motopropulseur devrait être complété par boîte de vitesses dérivée de celle qui équipait la Carrera GT, une fusée à moteur V10 produite de 2004 à 2006.

L’ajout de ce modèle s’inscrit dans un important  processus de dynamisation de la gamme. Ce plan se traduira par la naissance, pour l’instant, de trois autres modèles, un petit roadster, un VUS compact et finalement une berline de milieu de gamme.

SOURCES: AUTOCAR; AUTOMOTIVE NEWS

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






Mardi 23 août 2011 | Mise en ligne à 14h15 | Commenter Aucun commentaire

La Ferrari 458 se dénude

CHARLES RENÉ

Le Salon de Francfort n’aura lieu que dans quelques semaines, mais déjà certains constructeurs annoncent leurs créations qui y seront étalées. Du côté de Ferrari, on débarque en Allemagne une toute nouvelle déclinaison de son modèle d’entrée de gamme, la 458. Cette version permettra à son propriétaire de se trimbaler les cheveux aux vents et de surtout mieux entendre le V8 pousser ses vocalises de derrière. Pour ce faire, elle ne mise rien de moins que sur un mécanisme inédit pour le créneau.

Contrairement à sa prédécesseure, la 430 Spider, l’intérêt premier de cette nouvelle 458 Spider gravitera autour de son toit rigide, une première pour une voiture sport de cette trempe. Fait entièrement d’aluminium, l’ensemble est annoncé comme étant plus léger de 25 kg par rapport à un toit en toile et n’exige que 14 secondes pour se déployer.

En outre, sa partie arrière a été entièrement revue afin d’assurer le refroidissement du foudre de guerre de 4,5 litres de 570 chevaux (identique au coupé) qui y loge. L’aérodynamisme global de la section de proue a du même coup été révisé afin d’abaisser le niveau sonore dans l’habitacle lorsque le toit est abaissé.

La rigidité structurelle du châssis n’est par ailleurs pas affectée par le positionnement du toit, un résultat obtenu grâce à l’utilisation d’éléments durcisseurs nouveaux, des modifications dont la teneur n’a pas été dévoilée. Le gain de poids généralement lié aux modèles décapotables a en définitive été réduit à seulement 50 kg, un tour de force.

Un magnifique objet d’exception.

SOURCE: FERRARI

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 10 août 2011 | Mise en ligne à 15h24 | Commenter Commentaires (25)

Ford F-150: les V6 supplantent les V8 dans les ventes

2011_F150_SKV_5185

CHARLES RENÉ

Signe que peut-être un changement de mentalités s’exerce chez les acheteurs de camionnettes, Ford vend en ce moment aux États-Unis plus de F-150 équipés de moteurs six-cylindres que de V8. Cette tendance jamais vue depuis 1985 chez le constructeur est forte en éloquence, surtout si l’on considère que l’acheteur cible du créneau voit généralement dans sa soupe de gros V8 costauds et rugissants. Ford, le précurseur?

Il faut dire que l’offre de Ford aide à entretenir l’engouement. Les deux nouveaux V6 très modernes qui ont complété le calepin d’options cette année peuvent certainement assurer une concurrence soutenue aux V8 des opposants, dont certains datent du paléolithique. Il y a également la question de la consommation d’essence qui se révèle  légèrement moins élevée avec ces moulins.

Le fameux V6 Ecoboost que Ford propulse à l’avant-plan s’offre comme la solution de rechange la plus intéressante à un V8. Ce six-cylindres de 3,5 litres s’appuie sur deux turbocompresseurs pour produire 365 chevaux et 420 livres-pied de couple, des chiffres qui traduisent une bonne souplesse.

Par ailleurs, le duo, complété par un V6 de 3,7 litres atmosphérique (302 chevaux), détient 80 % des parts de marché des V6 du segment dans le pays de l’oncle Sam.

Et vous, amateurs de camionnettes, seriez-vous prêt à délaisser le V8?

SOURCES: AUTOBLOG; FORD

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité