L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Archive, mai 2011

    X08ST-VU055

    CHARLES RENÉ

    C’était en 2009. GM faisait face à une crise sans précédent qui a exigé l’intervention musclée des gouvernements américains et canadiens. Cette chute du géant a enclenché un profond processus de restructuration. Trois marques ont été sacrifiées dans l’exercice (Hummer, Pontiac et Saturn) pour permettre une remise sur rails solide. Dès lors, le constructeur a multiplié les campagnes de publicité et les rabais à l’achat afin de garder dans son giron les clients fidèles de ces divisions. Les mesures incitatives ont-elles fonctionné? Rien n’en ait moins sûr selon le Wall Street Journal.

    Cette année jusqu’à présent, 70% des propriétaires américains de Pontiac qui ont donné en échange leur véhicule ont opté pour une voiture fabriquée par un concurrent de GM. Ce chiffre passe à 71% pour les transactions impliquant des voitures de marque Saturn.

    L’une des raisons qui pourraient expliquer ces défections en masse réside dans les images de marque distinctes de ces divisions. GM a entretenu depuis fort longtemps cette différenciation pour justifier leur présence malgré l’offre des produits similaires. Le design jouait alors un rôle de premier plan ainsi que l’expérience d’achat qui constituait un élément distinctif important pour Saturn.

    Disons que la grande volatilité de la clientèle de véhicules neufs donne beaucoup de fil à retordre aux constructeurs.

    SOURCE: WALL STREET JOURNAL

    Lire les commentaires (39)  |  Commenter cet article






    Jeudi 12 mai 2011 | Mise en ligne à 20h32 | Commenter Commentaires (21)

    La prochaine Corvette sera très différente

    Chevrolet Corvette Grand Sport 2011

    Chevrolet Corvette Grand Sport 2011

    CHARLES RENÉ

    La Corvette, c’est le paroxysme de la voiture sport américaine, c’est l’icône qui a été désirée par des générations entières. C’est également un objet victime de sa popularité et de la déroute de General Motors. Aujourd’hui, l’auto n’a jamais été aussi compétente dans la manière d’interpréter son mandat. Ce n’est cependant pas assez. Pour survivre, tout modèle doit bien évidemment s’adapter aux réalités du temps. C’est ce que GM compte faire avec la Corvette de 7e génération. Une vraie révolution du genre semble s’organiser.

    D’après Autocar, la belle, bientôt sexagénaire, aura droit à une profonde refonte. Plusieurs scénarios seraient à l’étude. Mark Reuss, président de GM d’Amérique du Nord, a déclaré que le constructeur pourrait même façonner la Corvette C7 sur une plateforme à moteur central. Cette combinaison, qui ferait certainement rugir les fanatiques, permettrait de positionner le modèle en concurrence directe avec quelques européennes exotiques. Si ceci se concrétise, une hausse des tarifs sera à coup sûr inévitable.

    Les moteurs offerts seront inévitablement plus petits, comme pour l’ensemble du segment. GM plancherait actuellement sur un V6 suralimenté afin de remplacer les V8 offerts dans la C6. Il serait cependant étonnant de ne pas retrouver de huit-cylindres son le capot de la C7, car après tout, c’est une américaine…

    L’investissement récent de 131 millions de dollars du constructeur dans l’usine d’assemblage de la Corvette démontre que la haute direction croit toujours en sa pertinence. Il faudra néanmoins attendre deux ans avant de voir le résultat final.

    Alors, une Corvette à moteur central équipée d’un six-cylindres, un contre-emploi?

    SOURCE: AUTOCAR

    Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






    Jeudi 5 mai 2011 | Mise en ligne à 14h32 | Commenter Commentaires (13)

    Kia aura sa berline de luxe

    Kia Amanti

    Kia Amanti

    CHARLES RENÉ

    À l’instar de sa maison-mère Hyundai, Kia offrira une berline de luxe à propulsion. La décision, non confirmée jusqu’à présent, était un véritable secret de polichinelle. Ce nouveau modèle, baptisé pour l’instant K9 (oui oui, comme le film avec James Belushi) tentera de nous faire oublier l’anachronique Amanti. La tâche risque de ne pas être trop ardue…

    La K9 se situera vraisemblablement entre la Hyundai Genesis berline et la Equus pour ne pas trop cannibaliser les ventes du groupe. On devrait également retrouver sous son capot avant un choix de V6 et V8 partagés avec ces deux modèles.

    Côté design, c’est à l’Allemand Peter Schreyer qu’incombera la tâche d’assurer la démarcation entre cette Kia et le reste de la gamme tout en gardant certains traits caractéristiques du «nouveau Kia». Si l’on se fie aux créations qu’il a menées (Audi TT, Audi A6 et plusieurs modèles de l’actuelle gamme Kia), cette berline risque d’arborer une bien belle robe. Les photo-espions laissent entrevoir un mélange ambitieux entre une Maserati Quattroporte et une BMW Série 7.

    En outre, le site internet australien Drive affirme que son dévoilement devrait logiquement se faire à Francfort en septembre prochain.

    Une fois cette étape passée, c’est au tour de l’équipe de marketing de mettre en branle une campagne de publicité afin de préparer le terrain pour cette offensive, car il ne faut pas se leurrer, plusieurs ont encore en tête les débuts boiteux du manufacturier en sol canadien. Ceci modifie radicalement la manière de percevoir le constructeur malgré ses avancées énormes.

    Et vous, êtes vous prêt à débourser un plus gros montant pour une Kia luxueuse?

    SOURCES: AUTOBLOG; DRIVE

    Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité