L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 23 avril 2011 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Commentaires (30)

    La Chine, l’exemple électrique?

    Nissan Leaf

    CHARLES RENÉ

    Pendant que l’attention est braquée sur les puissances occidentales pour assurer le leadership du développement de la voiture électrique, Pékin est proactif. Le gouvernement chinois soutient son développement à coups de milliards. Ces investissements stratégiques positionnent le premier créancier des États-Unis dans le peloton de tête de l’effort électrique mondial selon un rapport produit par la firme PRTM pour le compte de la Banque mondiale.

    Le géant de l’Orient espère, par l’entremise du déploiement de ces politiques, positionner correctement ses pions afin d’affronter trois principales problématiques dont les effets iront en s’accentuant dans les prochaines décennies: les changements climatiques, l’approvisionnement en énergie et la qualité de l’air en zones urbaines. Bien évidemment, on ne peut taire le coup de pouce que de telles initiatives donnent à l’industrie automobile chinoise en pleine ébullition.

    Pour se faire, l’État a installé des projets pilotes dans dix villes en 2009. Ce plan visait la faisabilité d’une intégration progressive de véhicules électriques dans la flotte gouvernementale. Depuis ce temps, 15 villes supplémentaires se sont jointes à l’expérimentation. En outre, on met progressivement en place un système de primes à l’achat pour stimuler l’adoption de ces véhicules auprès des consommateurs, le nerf de la guerre.

    Les barrières à l’entrée sont très hautes dans l’industrie automobile mondiale édifiée sur le moteur à combustion, la Chine s’affaire donc également au développement d’une expertise dans la conception de moteurs et de batteries.

    Il faut toutefois souligner que cette tranche de marché évolue à très grande vitesse et que le pays pourrait rapidement être détrôné.

    SOURCES: AUTOMOTIVE NEWS; BANQUE MONDIALE


    • Je ne serais pas surpris de voir la Chine ouvrir le bal et profiter de cette inovation car ce pays se developpe à vitesse grand V mais faudrait pas se surprendre que les Japonnais arrivent avec la solution urbaine et une fois de plus offrir une technologie simple et fiable.

      Le grand pas et le premier pas ne viendront pas des États-Unis trop imbus d eux mêmes et trop esclaves de l industrie pétroliere. J ai bien peur que les 3 grands ne voient pas ce qui s en vient et que quand il seront forcés à changer de philosophie il sera trop tard, ils seront encore à la traine et peineront à survivre. Ils profitent actuellement de la paralysie causée par le climat politique intérieur américain et des dernieres années des gros chars et des gros bonus. Le réveil va être brutal.

    • Leur électricité provient de centrales au charbon.

    • D’un coté, ils laissent se construire des voitures cheap et polluantes et de l’autre bord, ils se disent verts et veulent développer l’électricité.
      Ca sent le greenwash.

    • Les Chinois ne sont pas fous, ils savent bien qu’ ils ont bien des années de retard sur nous au niveau des moteurs à essence mais que nous somme tous au même point au niveau des nouvelles technologies des moteurs électriques.

      Si on part à zéro, une voiture électrique est bien plus simple à concevoir, il y a beaucoup moins d’éléments mécaniques.

    • Le problème de la chine, c’est que l’industrie est très peu automatisée. La main d’oeuvre est abondante et les salaires misérables, alors c’est plus rentable de fabriqué à la main que d’automatisée une chaine de montage.

      Évidemment, la qualité n’est pas la même, mais si par exemple 1 produit sur 100 ne passe pas le test de qualité on le jette c’est tout, le bas coût de production le permet. Mais ça devient problématique avec la fabrication de piles de voitures parce que ces piles sont un assemblage de centaines de cellules. Donc si une cellule est défectueuse, c’est toute la pile qu’il faut rejeté. Donc la fabrication en série de piles électriques devient problématique avec ce modèle économique.

      De plus, les piles chinoises sont principalement des piles LIFePO4 qui ont une très faible densité énergétique, donc très lourde, ce qui n’est pas souhaitable pour une voiture.

      Pour offrir un semblant de performance, les voitures électriques chinoises (déjà très lourdes à cause des piles LIFePO4) mise sur les normes de sécurité chinoises primitive. En fait, jusqu’à maintenant, aucune voiture chinoise (électrique ou non) n’a réussi les tests de collisions américains ou européens.

      Donc avant de construire une voiture électrique mondial la chine devra apprendre à construire des voitures points.

      Et malgré les promesses d’investissements en recherche, cela ne risque pas de se concrétiser de sitôt car la chine connaît de très grave difficulté économique. Trop de spéculation immobilière, ça vous dit quelque chose? Sauf que là, les banques occidentales ne seront pas là pour redresser la situation….

    • L’électricité chinoise sera-t-elle de plus en plus produite via l’hydraulique et autres énergies vertes? Sinon brûler du charbon ne changera rien aux problèmes de CO2 ds l’atmosphère,le seul avantage sera de leur permettre d’être plus autosuffisant en énergie. La clef du développement futur de ce pays sera ds le préservation de son écologie déjà fragilisée par son immense population.

    • @denis1957
      Perroquet!
      Même au charbon une électrique est plus propre qu’une au pétrole. 10 fois moins chère à opérer aussi ici.

    • Je regarde la photo de la “trappe à carburant” de la Leaf ci-haut et je me demande bien de quoi elle aurait l’air après un combo neige et grésil nocture. Quand le verglas couvre le “flap” à essence, on verse de l’eau chaude dessus. Eau chaude et électricité? Pas sûr…

    • @denis1957 : exactement. Tout ce phénomène autour de l’auto électrique est une grosse fraude. Et faut pas oublier de mentionner que les batteries utilisées dans ces autos là on va en faire quoi une fois qu’elles seront finies ? C’est plein de métaux lourds ces cochonneries – là. Tant et aussi longtemps qu’on ne se sera pas véritablement attaqué au phénomène de l’auto individuelle, le problème va rester entier.

    • Pendant ce temps-là, les TGV chinois sont les plus rapides, ont le plus grand réseau, celui qui croît le plus vite, à 380 km/h, et ici on tergiverse encore sur un tgv canadien en s’achetant des pick-up, misère

    • A Noirod
      Il me semble que la premiere voiture a propulsion entièrement électrique c’est………… une chevrolet volt il me semble que c’est GM çà et GM c’est nord américain et non japonais. Les japonais sont bâtis sur une ile sujette au tremblement de terre et il ne semble pas tout avoir prévu, la preuve la pollution nucléaire. Sont-ils si bon que çà? Achetez des voitures japonaises et vous envoyez votre argent au Japon et vous ne soutenez pas l’économie nord-américaine. Mentalité québécoise de tenter de couler ses concitoyens et non de se mobiliser pour mieux performer et combattre les importations d’ailleurs.

    • @ denis1957

      J’aime comment le monde abaisse une technologie avec des paradigmes. Un véhicule électrique alimenté à 100% par une usine au charbon reste plus propre et plus économique à l’utlisation qu’un véhicule conventionnel.

      Il faut aussi arrêter de croire ce que les agents marketing qui vendent la motorisation électrique comme la solution parfaite. Le véhicule électrique est l’avenir, c’est une bonne solution mais ce n’est pas la solution parfaite surtout pas actuellement avec les nombreux défauts des batteries.

      Mais je crois que c’est tout de même un pas dans la bonne direction et avec les changements de mentalités qui oriente davantage la production d’électricité vers l’éolien, le solaire, etc. On s’en va dans bonne direction.

      L’important qu’il faut se rappeler, il n’y a pas de solutions parfaites, seulement des meilleurs que d’autres. Donc c’est facile de sortir les problèmes, le génie est de les résoudre.

    • @ Denis1957,

      Relaxez chèr ami, les cheminées des centrales aux quelles vous faites allusions sont dotées de dispositifs antipollution à côté des quels votre malheureux petit pot catalytique fait figure de catastrophe environnementale ambulante.

      En clair, quelque soit son mode de production, l’électricité sera toujours plus propre que le tuyau d’échappement de votre automobile.

    • @noirod

      Que savez-vous du climat politique intérieur des E.U.?

    • @denis1957

      bravo!! votre commentaire se veut un KO a la lucian Bute! lol

    • comme quoi les Chinois prennent de l’avance sur les oil suckers d’Amerique

    • S’il y a encore des gens pour qui croit que le pétrole n’est pas le poison qui va venir à bout de la vie sur terre on est pas sortie de l’auberge. Quand je vois les cons ommateurs de gros pick-up,de VUS,de Hummer qui roulent encore dans ces poubelles de toles et qui rejettent dans l’atmosphère ce qui nous tue j’en reviens pas. C’est comme déféquer directe dans notre eau potable. Nous sommes tous obligé de respirer ce qui sort des moteur de ces cochonneries pour prétentieux.

    • Raoul a un bon point. Avec les autos électriques, une porte est ouverte pour de nouveaux compétiteurs. Pas rien que Chinois, à preuve la Tesla. Tout ce qui baigne dans l’huile est une source de bris et de mauvaise fiabilité pour quiconque voudrait entrer dans le marché automobile. Après 10 ans, l’huile suinte de partout sur la plupart des autos réputées fiables. Avec l’auto électrique, toute cette expérience à concevoir de la mécanique fiable devient caduque. Il reste l’aspect sécurité du véhicule à mieux développer. Pour le reste, les différents fabricants ne sont pas si loin l’un de l’autre pour l’expertise en motorisation électrique. La Chine l’a compris. Pour GM, l’expérience de la EV1 a pu leur fournir de précieuses données pour la production d’un design fiable. Maintenant que des batteries à plus haute densité existent, l’expertise acquise de GM pourrait leur rapporter gros. J’ai hâte d’essayer une Volt.
      @blitz, je ne vois pas la raison d’exister des Hummers mais je dois quand même signaler qu’une tondeuse à essence émet plus de polluants qu’une auto moderne, même un Hummer. Le système de contrôle de pollution des autos actuelles est très performant. (sauf le CO2 qui n’est pas réellement un polluant. Un problème, mais pas un polluant)

    • Le plus gros barrage hydro-électrique au monde est en Chine . C’est un début.

      @ blueprint si tu envoie de l’eau bouillante dans ton réservoir d’essence tu a aussi un problème.
      J’ose penser qu’ils ont mis un bouchon hermétique devant le connecteur électrique, il pleut au Japon autant qu’ici.

    • @f350 C est bien ca le pire ! Effectivement qu on sait que les américains ont la technologie sinon parfaite du moins tres efficace. Expérience vécue en Californie avec des véhicules exclusivement de location récupérés et envoyés a la casse au terme du bail. Ca démontre bien la relation amour-haine entre l industrie pétroliere et le gouvernement américain mais l argent achete tout fa que…Quant à blamer ceux qui comme vous dites envoient leur argent a l étranger en achetant des japonaises et autres , c est une question de gout et en kek part si vous préferez envoyer votre argent dans les gros bonus des boss des 3 grands c est votre choix. Regardez attentivement ce que les américains offrent dans leurs publicités, un coffre à gant frigo, une photo de pitou sur le tableau de bord électronique,la reconnaissance vocale,le truck le plus puissant de sa catégorie,un char qui se stationne tout seul,des muscles cars..Les priorités sont alléatoitres mettons et on est loin de l auto moins gourmande et verte.

      @fredthiv arretez de regarder le bon Pierre Bruneau et constatez que les U.S.A.sont paralysés par un combat de coq entre républicains et une inertie du président qui empeche d aller plus loin a bien des niveaux . Mais là, le prix du gaz augmente alors on recommence a en parler mais si ca redescend c est business as usual , tout est beau …

    • @ f35o

      sans vouloir vous contredire la volt c’est pas la premièr … dans les années vingt les voitures électriques de Thomas Édison étient plus nombreusees que celle a essence la baterie a l’oxyde de fer était lourde et c’est justement la lourdeur de la baterie qui pose le problème.

      Un des ses employé un certain Henri Ford lui avait proposé de remplacer le moteur par un moteur plus léger a essence mais Édison n’y croyait pas et il invita Henry a le faire pour son compte … the rest is History….

      Les efforts actuels portent su le stockage d’énergie dans une pile lég`re mais ce n,est pas évident ça fait belle lurette dque la propulsion électrique ne pose plus de probl`me mais la pile c’est une autre paire de manche … Ya abien le lithium mais dès que l’enveloppe de pollymère est brisée le feu prend … récemment un camion électrique a flambé en contact avec l’eau et il y a compl`tment passé en cas d’impact c’est moins drole….

      La chine carbure au charbon mais le développement des électrique est probablement pour l’exportation … Sur la gang y en a surment des super bright….qu’il ne faudrait pas sous estimer ..

    • @Mononke

      Au contraire, Edison croyais plus au moteur de Ford qu’au moteur électrique.

      “Also in 1896, Ford attended a meeting of Edison executives, where he was introduced to Thomas Edison. Edison approved of Ford’s automobile experimentation; encouraged by him, Ford designed and built a second vehicle, completing it in 1898″
      http://en.wikipedia.org/wiki/Henry_Ford

      @Rexie

      Tout le monde sait que les centrales au charbons chinoise sont les plus propres au monde, voyons donc! Idem pour le barrage des Trois-Gorges! C’est un modèle de processus démocratique qui a permis sa construction et jamais dans l’histoire de l’humanité un projet a eu aussi peu d’impact sur la faune et la flore que la construction de ce barrage! ;)

    • @le petit bob

      Pas vraiment au contraire … Édison a continué avec l’électrique et Ford avec l’aide d’Édison a démaré son entreprise …comme je l’ai dit et comme vous le dites …. ce qui est intéressant c’est le lien entre les deux options et les deux hommes ( peu de gens savent que ford a commencé chez edison avec des véhicules électriques)……..ce n’étais pas une guerre ouverte mais une question d’option versus une autre…

      Et la différence demeure il est très difficile de stocker autant d’énergie dans un si petit volume qu’avec de l’essence ce n’est pas une question de «moteur» mais de stockage d’énergie dans un faible volume avec un poid acceptable…

      merci pour le lien…bye!

    • Je ne trouve aucun commentaire de Pobstar?
      C’est vrai qu’avec des “milliards” d’investissement et un fort appui étatique pour lancer cette industrie, il ne doit plus rien comprendre au libre choix de polluer.
      @gl000001
      Du greenwhash à coup de Milliards????
      @le_petit_bob
      “Le problème de la chine, c’est que l’industrie est très peu automatisé….” Humm…la Chine est nucléaire et à envoyé des « Taïkonaute » dans l’espace, elle fabrique aussi les ailes des Challenger et autre avionneur de prestige. La chine n’a aucun problème, par contre nous…..
      @ felixc : effectivement les équipements de jardins motorisé contribuent pour environ 10% de la pollution atmosphérique, bien qu’il ne consomme que .1% de l’énergie.
      Les tondeuses, souffleuses, souffleur, et autre gosseuse sont des parasites et je ne parle même pas du bruit le dimanche soir….
      @blueprint
      On fabrique et utilise des câbles de puissance sous-marin depuis 100 ans et tout les arbres de noël illuminés branché dans les prises extérieur pendant tempêtes et verglas n’ont jamais souffert de quoi que ce soit.
      @northternbud C’est vrai que les vapeur d’essence imbrûlé, les tonnes de pétrole déversé dans les mers, les milliards de tonne de produit cancérigène lâché dans l’atmosphère chaque année par les moteur à combustion et tout les lubrifiants et nettoyants de tout genre utilisé dans l’automobile sont vraiment santé! En plus je suppose que les millier d’éléments mécanique supplémentaire d’un véhicule à combustion se trouve simplement par enchantement dans la nature? Un bon café peut-être..?
      @tdawk
      On vas dans la bonne direction, on est seulement très lymphatique.

      Bon c’a suffit là

      Je ferme l’interrupteur…il faut que je charge mes batteries.

    • Quand les gens vont se mettre a acheter des V.E. va falloir faire deux émissions de La Facture, deux J.E. et quadrupler les employés de la protection du consommateur.

    • @lepetitblob

      …minuscule impact en effet…
      http://histoiregeo.tycho.fr/5emes/le-barrage-des-trois-gorges/

    • @Djoni

      Il y a une différence entre fabriquer 15 avions par année et produire 50 millions de piles annuellement. Pour maintenir des bas prix la chine fabrique ses batteries à la main.

      @Rexie

      La destruction de l’environnement par la construction du barrage des Trois-Gorges est un fait bien connue. Petit extrait sur wikipedia:

      En amont :
      Sédimentation rapide du réservoir, ce qui paralyserait le fonctionnement du barrage.
      Inondation de 600 km2 de terres agricoles et de forêts.
      En aval :
      Importants changements dans la faune et la flore. La réduction des sédiments en suspension va conduire le fleuve à creuser son lit, la réduction des crues permettra la colonisation des vastes lacs actuels de déversement des crues du moyen du fleuve, d’où des problèmes pour les oiseaux (grue de Sibérie).
      La réduction de l’apport sédimentaire risque de faire reculer le delta du fleuve, et la faiblesse du débit en hiver risque d’aggraver la remontée des nappes salées plus à l’intérieur du delta, problème qui nécessitera un drainage pour évacuer le sel. Depuis la mise en eau du barrage, le dépôt annuel d’alluvion dans l’estuaire a diminué d’un tiers11.
      Érosion : depuis la mise en route du chantier, les rives du fleuve se sont érodées de 4 km2 par an en certains lieux2.
      Altération de l’habitat du dauphin de Chine. En 2006, l’espèce est considérée comme éteinte12.
      Multiplication anormale des mauvaises herbes aquatiques et des algues, reconnue par l’agence officielle chinoise Xinhua13.
      Assèchement des zones humides et par conséquent appauvrissement de la biodiversité

      Humains[modifier]
      Vue des Trois Gorges avec un panneau montrant le niveau de l’eau prévu quand le barrage sera rempli. Notez que la maison et la ferme seront inondées.

      Déplacements prévus de plus de 1,8 million d’habitants sans aucune aide de l’État (précédent record de 300 000 habitants en Chine du Nord battu) avec l’engloutissement de 1300 sites historiques et archéologiques14, de plusieurs villes et de nombreux villages.

      40 % des personnes déplacées sont des citadins, relogés pour moitié dans de nouveaux quartiers en ville dans des appartements dont les immeubles ont été construits à la va-vite, alors que la plupart du temps, ils étaient logés dans de petites maisons.
      60 % sont des paysans relogés pour moitié au-dessus du réservoir avec des parcelles de la même superficie de 600 m2, mais dans des conditions de culture différentes : sols minces, en pente et à une altitude comprise entre 300 et 1 000 m. Ceci impliquant que leur agriculture traditionnelle, l’agrumiculture ne sera plus possible.
      Par endroits, disparition de sites archéologiques qui doivent être réaménagés plus haut.
      Risque pour 75 millions de personnes vivant en aval en cas de rupture du barrage, notamment pour la ville de Changsha et de Wuhan, qui comptent 9 millions d’habitants.

      Si tu veux plus d’informations,utilise google.

    • Hé Rexie, avez-vous vu la nouvelle Luxgen de Taiwan?
      On s’en reparlera après les tests de collision, mais les choses bougent.

    • @petit-bob

      La situation démographique en chine n’est pas comparable à ici. Entre deux maux, ils ont su choisir le moindre. Tu préfère les centrales au charbon? Non, au pétrole bien sûr pétro-bob…
      Moi je tends vers le solaire.
      http://www.landartgenerator.org/blagi/wp-content/uploads/2009/08/AreaRequired1000.jpg

      Tu peux aller te rhabiller! LG-2 couvre 11 300 km² 18 fois plus que les trois gorges!

      Et est-ce que ça nous perturbe? Notre territoire est si vaste qu’un grand barrage c’est un comme un pett dans l’eau pour nous. Regarde sur Google maps la petitesse relative des barrages, qui une fois construits stabilisés ne polluent plus jamais.

      Mais les pétrolistes (ou les acteurs naïfs) montent en épingle les dommages à la faune causés localement par un barrage, sans jamais relativiser avec la somme colossale de dommages ÉVITÉS par cette électricité propre fournie à des millions de foyers et usines pour des décennies, voire des siècles !

      Ce que nous sommes bien désinformés! Merci petit-pétro-bob.

      Répète voir pourquoi tu gaspilles ton temps à venir parler contre les voitures électriques?

    • @Rexie

      Tout ce qui t’intéresse c’est rouler pour pas cher. Alors tu te fous si l’électricité que tu utilises pour rouler ta ziguette à batteries a été obtenu grâce à la délocalisation de communautés trop pauvres pour se défendre ou si la ligne de salinisation de l’estuaire de la rivière où a été construit ton barrage qui te permet d’alimenter ton fauteuil vibromasseur a reculée à un tel point qu’une espèce marine qui n’a pas supportée le changement dans son écosystème est maintenant complètement disparu de la mappe.

      Je n’ai jamais… jamais… jamais fait l’apologie des centrales au charbon ou au pétrole. Encore une fois tu me prête des intentions pour me discréditer.

      Par contre, j’ai déjà affirmé qu’une voiture à essence efficace (hybride ou pas) est 10 fois meilleur pour l’environnement qu’une mauvaise voiture électrique comme la Leaf.

      Ici au Québec, on a été brainwashé que l’hydroélectricité c’est une source d’énergie clean. À l’époque, on disposait de très peu d’étude scientifique sur l’impact environnemental des barrages et de leur bassins. Aujourd’hui, il faut faire avec car c’est déjà construit donc l’impact environnemental à déjà été absorber. Tout comme il l’est pour les centrales nucléaire, ajouter 20 ans de production n’ajoutera pas grand chose puisque nous devrons déjà géré des déchets pour des dizaines de milliers d’année.

      Mais il faut se rendre à l’évidence: que se soit les Trois-Gorges ou une centrale thermique, tout énergie en chine est plus polluante que les sources d’ici.

      Pour ce qui est de tes panneaux-solaires-qui-n’existe-pas, c’est juste une astuce pour ceux qui refuse de changer leur habitude de consommation (comme toi) pour reporter à plus tard l’inévitable: on consomme trop d’énergie.

      En fait, mes convictions environnementales sont plus fortes que les tiennes parce que je ne me contente pas de m’intéresser à ce qui semble vert au premier coup d’oeil et je fais des efforts réel pour réduire ma consommation, avec un impact immédiat.

      Pendant que j’agit toi Rexie tu fais du lard sur ton steak en rêvant au jour ou un lutin magique descendra du ciel pour te donner un watt d’énergie gratuite.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité

    publicité