L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 20 avril 2011 | Mise en ligne à 8h21 | Commenter Commentaires (10)

    Une Nissan Leaf en costume de clown

    La Nissan Leaf Nismo RC (Photo fournie par Nissan)

    La Nissan Leaf Nismo RC (Photo fournie par Nissan)

    DENIS ARCAND

    La Nissan Leaf est sûrement une merveille de génie électricien, mais on s’étonne de voir ce que les préparateurs de NISMO –la division sport de Nissan– ont fait avec cette compacte très, très, très sage.

    La Nissan Leaf NISMO RC (RC = «Racing Car») doit être présentée au Salon de l’auto de New York mercredi. Elle est à propulsion arrière et a un look très sport et tous les attributs d’une voiture de course. Mais pour ce qui est de la substance, on n’est pas loin de zéro.

    Quand on lit sa fiche technique jusqu’au bout, elle fait penser aux golfeurs qui tapochent 40 au dessus du par avec 8 000$ de bâtons Ping dans leur sac. Ou aux cyclistes du week-end qui font Boucherville-Varennes-Boucherville en couple sans suer sur leur Marinoni VR2, dans leur beau costume de coureur.

    Oui, la Leaf NISMO RC a une carrosserie monocoque en fibre de carbone qui réduit son poids à 938 kg, soit 40% de moins que la Leaf commerciale, note la compagnie. Même que les sections arrière et avant s’enlèvent au complet pour que des mécanos de Nissan à l’air sérieux accèdent librement au moteur central et au pack-batteries (qui prend la place de la banquette arrière). En plus, la NISMO RC a été abaissée de 35 cm et élargie de 17 cm et l’empattement a été coupé de 10 cm. Et elle rase l’asphalte comme une vraie auto de course avec une garde au sol de seulement 6,1 cm.

    Belle peinture, gros décalques

    Ce n’est pas tout, ils lui ont mis une suspension à double triangulation en avant et en arrière. Comme une vraie. De belles roues de 18 pouces, aussi, et «quatre couches de peinture spéciale Pearl White », comme le souligne Nissan. Sans oublier cet énorme aileron aérodynamique réglable par le pilote et de beaux décalques bleus «NISMO/Zéro Émission».

    Sauf que la Leaf NISMO RC a exactement le même moteur de 80 kW (107 CV) et le même couple de 280 Nm (207 pieds-pouces) et le même bloc-batteries de 24 kWh que la Leaf ordinaire bientôt en vente chez un concessionnaire près de chez vous.

    C’est ridicule.

    Alors elle fait le 0-100 km/h en 6,85 secondes et atteint une vitesse maximale de 150 km/h (10 km/h de plus que la Leaf ordinaire). Le genre de performance qu’on voit (malheureusement) à tous les jours sur l’autoroute 20 et qui ne vous mérite même pas la grosse amende d’une contravention pour grand excès de vitesse. Et à cette vitesse-là, les piles de la Leaf NISMO RC sont à plat en «environ 20 minutes», dit Nissan, soit après 50 km. On est encore loin des 24 heures du Mans.

    Nissan dit dans son communiqué que la Leaf NISMO RC va être «un laboratoire» pour l’auto électrique et qu’elle ira probablement faire quelques tours promotionnels avant les courses, sur des circuits de course automobiles l’été prochain. À 150 km/h, sur une piste NASCAR, les fans vont rire d’elle et lui lancer des canettes de bière.

    Et la clientèle-cible des autos électriques se fout complètement des courses d’autos.

    «Première sur la ligne de départ»

    On ne comprend pas pourquoi Nissan a décidé de faire ça à la Leaf. Quoi? ce n’est pas suffisant d’inventer une auto véritablement révolutionnaire, qui permet de faire auto-boulot-dodo à une vitesse raisonnable, sans brûler une seule goutte d’essence? Pourquoi faut-il prendre cette très convenable cinq-places suburbaine, la déguiser en auto de course et l’envoyer faire quelques tours au circuit Gilles-Villeneuve avec un moteur de 107 chevaux, autant dans son élément qu’un poisson dans un gallon de super? Pourquoi l’exposer au ridicule en se croisant les doigts pour qu’elle réussisse à brûler au moins un p’tit, p’tit peu du caoutchouc?

    Et prenons le problème dans l’autre sens: si Nissan a vraiment des ambitions sportives pour sa voiture électrique, pourquoi ne pas attendre d’être prêt et de mériter d’être là?

    «La perception de certaines personnes des véhicules électriques, c’est qu’ils sont moins intéressants sur l’échelle d’appréciation des passionnés de l’automobile, ce qui n’est certainement pas le cas pour la Nissan Leaf commerciale ni pour cette Nissan Leaf NISMO RC électrisante», a dit Carlos Tavares, le patron de Nissan des Amériques, dans un communiqué de presse qui salue le potentiel de l’auto électrique dans le monde des sports motorisés. «Nissan est fière d’être la première sur la grille de départ», ajoute-t-il.

    Premier sur la ligne de départ, c’est bien beau, mais Nissan aide-t-elle vraiment à promouvoir l’auto électrique en mettant sur les pistes une Leaf qui est encore à des années de pouvoir rouler jusqu’à la ligne d’arrivée?


    • Un trip de marketeux.

    • Vous êtes complètement à coté de la track.

    • Réponse très simple a votre article: Le look, l’image, ca vend, point. Toutes les courses de véhicule n’ont rien à voir les véhicules de séries ce ne sont que de la pub à 100%. je dois dire qu’elle est pas mal jolie. A moins d’aller sur une track, le véhicule fait la job (limite de 100 sur les autoroutes) Si vous voulez faire de la track, c’est un kart sur un trailer qu’il vous faut. Pour moi, n’importe lequel véhicule électrique a un cool factor supérieur aux ferrari.

      Voyez, vous venez de faire de la pub gratuitement pour Nissan…

    • “Quand on lit sa fiche technique jusqu’au bout, elle fait penser aux golfeurs qui tapochent 40 au dessus du par avec 8 000$ de bâtons Ping dans leur sac.”

      lol +1

    • C’est quoi le problème ? Moi je la trouve super chouette cette caisse.

      Et on s’en fout des performances : Le code de la route les rends inutiles.

    • Le costume de clown, c’est la Leaf de série qui l’a. La version Nismo a de la gueule!

    • c’est vrai quelle est belle, mais faire une voiture de course, avec le même moteur que le modèle de série, ça fait dûr un peu pas mal! Il est possible d’obtenir un moteur électrique plujs puissant, c’est certain!

      Ben d’accord avec l’analogie du vélo!

    • Elle est plus aérodynamique que la LEAF et pourtant épuise ses batteries en 50 km lorsque conduite à 150 km/h.

      Pourtant à 100 km/h la LEAF, moins aérodynamique, fait 160 km.

      Ça illustre parfaitement l’augmentation exponentielle de la dépense d’énergie que représente la hausse de la vitesse.

      On peut estimer qu’une LEAF, roulant a 115- 120 km/h, ne fera jamais plus de 140-150 km. Avec l’hiver, ça diminue encore plus.

    • “Le genre de performance qu’on voit (malheureusement) à tous les jours sur l’autoroute 20 et qui ne vous mérite même pas la grosse amende d’une contravention pour grand excès de vitesse.”

      “Malheureusement”!!! J’espère qu’on ne nous colle pas une amende pour grand excès de vitesse quand on se fait doubler par des voitures de la SQ à 130 kmh sans girophare ou même des Hyundai aux couleurs de la SAAQ.

      Personnellement, je ne conduis pas à 150 KMH mais je ne m’offusque pas de me faire dépasser intelligemment par un automobilste qui roule à cette vitesse en régions rurales. On ne construit pas des autoroutes pour rouler à seulement à 10 KMH au-dessus des limites des routes secondaires.

      Les Émirats Arabes Unis ont tenté l’expérience avec une limite à 160 KMH pendant deux ans (2006-2008) pour ensuite la ramener à 140 car selon le quotidien The Gulf, la police tolère 20 KMH avant de donner un procès-verbal, comme disent les Français. Tant qu’à parler de nos cousins, un des chauffeurs de Sarkosi, alors ministre de l’Intérieur et responsable des “Sarko-Boxes” s’est fait prendre à 160 KMH en zone de 110, la limite lorsqu’il pleut, avec le ministre à bord.

      Ce qui est bon pour la classe dirigeante l’est aussi pour le peuple. Il est temps de hausser la loimite à 130 KMH en zones rurales comme dans les 13 pays autour de l’Allemagne et plus près de nous, le Texas et l’Utah.

    • c’est effectivement un peu con de la part de nissan, surtout quand on sait qu’en terme d’accélération, le moteur à combustion ne vaut rien par rapport à son équivalent électrique.

      Petit vidéo amusant d’un gars qui fait de l’accélération avec un char électrique. Il gagne ses courses et on est loin du bobo branchouille exhibant sa conscience verte au volant d’une hybride.

      à Voir

      http://www.youtube.com/watch?v=BqqtJpfZElQ&playnext=1&list=PL891CFF9E4919C89C

      P.S.: Comme d’hab, la section auto de cyberpresse est totalement dépassée quand vient le temps de traiter de véhicules électriques. Vous vous contentez de ricaner en vous extasiant devant le dernier modèle de SUV. Je me rappelle même d’un titre : Pourquoi l’auto électrique ne fonctionnera jamais. J’aurais dû garder l’article pour le montrer à mes enfants afin d’illustrer le manque de vision. On ne vous félicite pas les gars.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    avril 2011
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité