L'auto blogue

Archive, mars 2011

Vendredi 18 mars 2011 | Mise en ligne à 14h11 | Commenter Commentaires (6)

L’Audi Q6 finalement sur les planches à dessin

Audi Q7

Audi Q7

CHARLES RENÉ

La rumeur est vieille de cinq ans, mais il semblerait que ce soit près d’être officiel cette fois-ci. Audi développerait à l’heure actuelle un nouveau multisegment qui ferait le pont entre les Q5 et Q7. Destiné à s’appeler Q6, ce nouveau membre de la famille ciblera directement le BMW X6. La marque s’aventurera donc dans un segment en quête d’identité.

Ce multisegment de performance, produit direct d’un processus d’hypersegmentation généralisé presqu’outrancier, a été commandé par les hauts dirigeants du groupe Volkswagen. La décision reposerait sur l’observation de l’accroissement marqué des ventes du BMW X6 en Chine et aux États-Unis, deux marchés incontournables.

Le Q6 sera basé sur la toute nouvelle plate-forme Colorado qui héberge les Volkswagen Touareg et Porsche Cayenne. Les motorisations offertes devraient également être piquées à ces deux modèles, à savoir des six-cylindres et huit-cylindres à essence. L’option d’une version hybride n’est également pas écartée, technologie qui pourrait être empruntée directement au Porsche Cayenne.

Finalement, une livrée axée sur la performance devrait boucler la boucle. Elle s’attaquera au X6M avec, selon les rumeurs, un tout nouveau V8 de 4 litres turbocompressée qu’elle partagera avec la nouvelle Audi RS6 (qui sera dévoilée à Francfort en septembre prochain).

À force de trop vouloir jouer de rôles en ne s’illustrant dans aucun, un produit peut rapidement perdre de sa pertinence. Alors, pertinent comme modèle? Rien n’est moins sûr…  

SOURCES: AUTOCAR; AUTOWEEK

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Ford Mustang Shelby GT500 2011

Ford Mustang Shelby GT500 2011

CHARLES RENÉ

Le mois dernier, General Motors débarquait à Chicago avec la Camaro la plus rapide jamais construite, la ZL1. Cette voiture, c’est l’arme de GM envoyée aux trousses de la tout aussi puissante Ford Mustang Shelby GT500 (les deux recèlent 550 chevaux). Mais voilà, Ford désirerait pousser cette guerre de chiffres jusqu’à des territoires jusque-là inexplorés dans la classe. Malgré les restrictions sur la consommation de carburant qui s’instaurent progressivement aux États-Unis, les muscle cars se livrent une bataille sans fin pour s’installer au trône du segment.

La revue Car and Driver affirme, sources crédibles à l’appui, que Ford s’affairerait à concocter une Shelby GT500 qui dépasserait la barre des 600 chevaux. Cette puissance déconcertante (estimée à 620 chevaux, aussi puissant que la Ferrari 599 GTB) serait produite par le V8 de l’actuelle GT500 (5,4 litres) qui aurait entre autres été réalésé pour atteindre une cylindrée de 5,8 litres. Il sera, par ailleurs, toujours coiffé d’un compresseur volumétrique.

Le plus gros défi pour les ingénieurs de Ford avec ce cœur herculéen sera de transférer avec efficience cette puissance aux roues tout en tentant d’éviter leur patinage inopiné. Déjà avec les 550 chevaux de la GT500 2011, l’entreprise est délicate et augmente les temps d’accélération de manière appréciable.

En outre, toujours d’après cet informateur, cette mouture bénéficiera d’un léger remodelage afin de proposer une enveloppe plus moderne, misant moins sur le rétro. On étudie donc l’intégration de diode électroluminescente dans son faciès.

Difficile de voir le dénouement de cette lutte Made in USA tout aussi distrayante qu’anachronique. Qui sait, la prochaine étape sera peut-être… le turboréacteur?

SOURCE: CAR AND DRIVER

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






Vendredi 11 mars 2011 | Mise en ligne à 14h45 | Commenter Commentaires (43)

Cadillac ATS: une rivale de la BMW Série 3

2011-Cadillac-CTS-Coupe-028

Cadillac CTS

CHARLES RENÉ

Malgré que son nom soit loin d’être définitif, nous en savons de plus en plus sur l’ATS, une nouvelle Cadillac qui devrait être offerte dès 2013. Ces détails non officiels la positionneraient en concurrence directe avec ni plus ni moins que la BMW Série 3. La famille accueillera donc un nouveau membre afin de combler l’espace vacant situé sous la CTS.

Pour assurer une lutte à armes égales avec la talentueuse Série 3, GM offrira ce modèle en trois déclinaisons, à savoir en version berline, coupé et coupé cabriolet. L’ATS décapotable miserait, quant à elle, sur un toit en toile afin de réduire les coûts de développement et le poids, alors que l’ennemi dispose d’une capote rigide.

Bien évidemment, ces trois carrosseries seront déposées sur une plateforme à propulsion qui pourrait logiquement laisser place à un système de transmission intégrale en option.

Côté motorisations, on ne sait que très peu de choses. Les rumeurs concernent principalement la version V qui chercherait à chauffer les fesses de la M3. GM jonglerait, dans ce cas, avec le choix de deux moteurs: un V6 de 3,2 litres biturbo ingénié en partenariat avec Fiat ou un V8 de 6,2 litres suralimenté par compresseur volumétrique (celui de la CTS-V) bridé pour afficher 470 chevaux.

Les premières photos d’espionnage montrent les traits de l’auto lors d’essais, traits plus ou moins perceptibles en dessous d’un camouflage de tissu.

GM voit grand pour sa marque reine, très grand, et pourrait certainement rendre nerveux plus d’un si le tout est bien exécuté…

SOURCES: AUTOMOTIVE NEWS; MOTOR TREND

 

 

 

 

Lire les commentaires (43)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité

    publicité