L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 24 février 2011 | Mise en ligne à 13h21 | Commenter Commentaires (5)

    Spyker en pourparlers pour vendre sa division sport

    Aileron_Spyker_Logo

    CHARLES RENÉ

    Le constructeur néerlandais Spyker a annoncé aujourd’hui la vente imminente de sa division sport, celle-là même qui a fait revivre la marque en 2000. C’est l’entreprise CPP Global Holdings, un carrossier basé à Coventry, en Angleterre, qui s’en porterait acquéreur pour 32 millions d’euros. Par cette transaction, Spyker cherche à se concentrer sur Saab qu’elle a acquis des mains de General Motors il y a un an.

    CPP prendrait donc le contrôle sur la production de la C8, un biplace gorgé d’aluminium à moteur central fourni par Audi (V8 4,2 litres). La firme est familière avec la C8, alors qu’elle assurait la production du châssis de l’auto et de ses panneaux de carrosserie depuis ses tout premiers balbutiements.

    L’argent obtenu par Spyker servira à éponger sa dette qui devrait passer de 92 millions d’euros à 25 millions d’euros en tenant compte également d’autres paiements déjà prévus au programme. En plus d’engranger cette somme, la marque veut larguer sa division sport, un boulet qui inscrit des années déficitaires depuis 2004.

    Par ailleurs, la transaction ne se fera pas sans controverse. Vladimir Antonov, une Russe d’origine et tête dirigeante de CPP, a fait l’objet l’an dernier d’une attention toute particulière des services secrets suédois concernant une histoire de blanchiment d’argent.

    Antonov voulait investir avec Spyker dans l’acquisition de Saab mais a été écarté pour des raisons mystérieuses. Le gouvernement américain, qui contrôlait alors GM (propriétaire de Saab à l’époque), aurait fait capoter la première tentative d’achat à cause d’Antonov, sous pression du FBI.

    Conséquence directe de la vente, Sypker devrait changer de nom et Victor Muller restera à sa barre. L’énorme défi de relever Saab devrait certainement l’occuper par la suite…

    SOURCES: AUTOMOTIVE NEWS; SPYKER


    • À long terme, je crois que c’est une mauvaise décision. Spyker aurait pu donner du prestige à SAAB, un peu comme Audi vs Volkswagen ou Ferrari vs Fiat. Les technologies de pointes développé par Spyker aurait pu se retrouvé dans les SAAB une ou deux génération après et les marges de profit importante sur la vente des véhicules exotiques aurait pu être affecté à la R&D.

    • C’est comme renier ses origines pour adopter celles du nouvel arrivant. On y pert ainsi son identié.

    • La technologie des super-voitures de sport ne sont en général pas exportables vers les voitures de production en série. Ces voitures se vendent pour leur belle gueule, leur performance absolue, pour lesquelles en général on a fait très peu de compromis. Cette expérience d’autos sports est tout le contraire de ce que recherche un fabricant d’autos courantes: un bas prix et de la fiabilité. Donc rien de Spyker ne pouvait aider Saab à revenir à la vie. Quant à moi c’est une bonne décision. Ca ne veut pas dire qu’ils sauront faire revivre Saab, mais ils repartent avec quelque chose qui a du potentiel de vente.

    • Pour une fois je suis daccord avec le petit Bob

    • Contrairement à ce que plusieurs pensent, SAAB a une technologie plus avancée. Cette technologie qui a été développée ne peut pas être mise à profit dans les véhicules de série à cause des coûts énormes que celà aurait sur la fabrication et le prix au détail. D’ailleurs, un de mes amis qui possède une écurie de Formule 1 aimerait bien avoir une entente avec SAAB en tant que partenaire pour, justement, avoir accès à cette technologie. Je connais Vladimir Antonov et je connais sa détermination, et peu importe les efforts qu’il devra déployer et les sommes qu’il devra investir, il fera tout en son pouvoir, ainsi que les gens qui travaillent avec lui, pour assurer à SAAB un avenir prospère en offrant une gamme de nouveaux modèles et des produits de la meilleure qualité qui soit – en y instaurant la technologie développée par SAAB mais sans coûts trop importants pour ce faire. La SAAB qui est actuellement sur le marché a été pensée et conçue par GM il y a 5 ans de celà…donc déjà “démodé” au moment de son lancement, mais la prochaine génération – je pense – vous surprendra….et vous y retrouverez une technologie qui sera comparable à de prestigieux constructeurs mais à un coût plus abordable…et ce sera une technologie SAAB – qui n’a malheureusement jamais été mise sur les voitures de séries car GM ne voulait pas que le prix au détail se compare et fasse concurrence à ses corvettes, cadillac ou autres véhicules du même type.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité