L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 14 février 2011 | Mise en ligne à 5h30 | Commenter Commentaires (251)

    Pour ou contre la voiture électrique ?

    Prêt à adopter la voiture électrique ? (Photo Agence France-Presse)

    Prêt à adopter la voiture électrique ? (Photo Agence France-Presse)

    Sébastien Templier

    Pour ou contre la voiture électrique ? Dans son édition de lundi, L’Auto interroge 10 personnes proches du milieu automobile. À cette question, aucune ne répond être fondamentalement contre cette évolution. Elle représente l’avenir de l’automobile. À long terme. Mais plusieurs s’interrogent sur l’importance qu’y accordent certains constructeurs dans l’immédiat. Pour les uns, il faut sauter dans le train immédiatement. Pour les autres, on confond vitesse et précipitation.

    Les «Pour» estiment que l’hybride ne fait déjà plus vraiment le poids face à l’électrique. Si cette nouvelle technologie est là, autant en profiter dès à présent, estiment-ils. L’autonomie ne doit pas être vu comme un obstacle. La voiture électrique permet de s’affranchir des carburants fossiles et utilise une énergie renouvelable pour nos déplacements quotidiens. Elle correspond le mieux au Québec.

    Les «Contre» ne sont pas vraiment contre, mais jugent que ce n’est pas là la priorité. Le problème fondamental est la mobilité des personnes et l’enjeu est le développement d’un transport collectif écologique, économique et efficace. Revoir notre consommation énergétique et développer une politique cohérente de transport ne passent pas, absolument et uniquement, par la voiture électrique. Pour la voiture, l’avenir à moyen terme appartient à l’hybride branchable, solution plus logique, moins coûteuse et moins contraignante.

    La voiture électrique soulève beaucoup de questions, suscite quelques préjugés. Et vous, êtes-vous prêts à adopter ce genre de véhicule ? Êtes vous pour ? Ou contre ?


    • Oui, je serais pret à avoir une Volt si elle était moins chère. Qu’ils y enlevent les bébelles qui font monter le prix.
      Le moteur à essence partirait juste la fin de semaine.

    • Pour là où la production d’électricité est moins polluante que la combustion de pétrole. Aux Etats, en Chine, ils produisent l’électricité avec du charbon.
      La solution ce serait que les gens se déplacent moins, utiliisent le transport en commun, le vélo, la marche. En d’autres mots, il n’y a pas de solution.

    • Ma réponse est conditionnelle ! En admettant que nous remplaçons progressivement sur une vingtaine d’années le parc automobile actuel en parc auto-électrique. Est-ce que la production électrique mondiale sera capable d’alimenter toutes ces voitures ? Quel sera l’impact écologique de ce changement pour parvenir à produite autant d’électricité? Voilà ce qui pour moi, déterminera l’avenir de l’auto électrique. Mais surtout il ne faut pas y voir le Saint-Graal ! IL va falloir retirer nos œillères et anticiper les conséquences d’un tel changement… car il y en aura !

    • Je suis pour. Le véhicule électrique répond à tous mes besoins du lundi au vendredi.

      Cependant, je suis absolument tanné d’entendre que c’est un choix environnemental. Un véhicule électrique :
      - Diminue le smog en milieu urbain
      - Diminue le nombre de pièces et l’entretien ( vidange d’huile, bris, etc )
      - Diminue notre dépendance au pétrole.

      Mais ce n’est pas un choix écologique ou environnemental. Celè reste un bien de consommation qu’il faut développer et qui a une fin de vie. De plus, des batteries, outch !

      Le véhicule électrique n’est qu’un choix alternatif au véhicule conventionnel. RIEN DE PLUS.

    • Pour ou contre la voiture électrique ? Ni pour, ni contre. M’en fout complètement, ça me laisse indifférent, aucun intérêt.

      Ce n’est bon que comme 2e véhicule pour les riches ou, pour les gens aisés qui ne sortent pas des villes et/ou banlieue.

      Pour que ça m’intéresse, va falloir ça aille la même autonomie, hiver comme été, qu’une voiture à essence, donc elle devront pouvoir faire plus de 600 km avec une charge et ne pas prendre plus de 15 minutes pour une charge complète.

      Va falloir aussi que sa se vende dans un format pratique, soit hatchaback 5 portes ou familiale ou mieux, « small SUV » et en AWD aussi. Et surtout, pas beaucoup plus chère que le même véhicule en version à essence.

      Comme vous voyez, on est TRÈÈÈS loin de ça actuellement ! Je ne suis même pas à la veille de m’acheter une hybride, alors imaginez une électrique …hahaha… !

    • Ah, on peut être contre? Est-ce qu’on peut être contre la roue et les avions aussi? Les maisons, pour ou contre?

      Au sujet de l’hybride, son principal apport réside dans la formation des nuages de smog. Si le parc automobile est constitué d’hybrides, les interminables bouchons seront largement moins polluants, ce qui est majeur.

      Pierre Tremblay, alias Austerlitz

    • Pour, bien sûr. Par contre, est-ce que ça fonctionnera au Québec? Si on doit se servir du chauffage et du dégivreur lorsqu’il fait -20, ne pensez-vous pas que la batterie ne durera que quelques minutes???

    • Contre.
      La voiture électrique est essentiellement urbaine (due à sa faible autonomie), et ne peut donc pas remplacer la voiture à essence ou diesel. À quoi bon une voiture avec laquelle on ne peut quitter la ville.

      Si elle était moins chère que la voiture à essence, elle aurait du potentiel. Mais ce n’est pas le cas puisqu’elle coûte beaucoup plus chère (et on ne parle pas des “plug-in” hybrides comme la Volt qui coûte 45,000$ ce qui est très cher pour une voiture compacte).

      Pour être viable, la voiture électrique nécessite donc d’immenses subventions publiques (subvention de 7000$ aux acheteurs, subventions de centaines de millions aux constructeurs, subventions pour l’installation de bornes de recharges,etc)

      Toutes ces subventions (on parle de milliards pour convertir un pourcentage significatifs des voitures à l’électricité) pour un moyen de transport essentiellement urbain?
      Je considère qu’il serait mieux de garder toutes ces ressources pour investir dans le transport en commun, soit le transport urbain par excellence.

      De plus il ne faut pas se le cacher, en dehors du Québec, la majorité de l’électricité vient de sources non renouvelables, alors tous ces investissements dans les voitures électriques ne permettront pas de réduire de façon majeure la pollution atmosphérique. Et surtout que les batteries contiennent de nombreux métaux rares qui sont toxiques.

    • extrait: IL est particulièrement intéressant de constater qu’aux états-unis, avec un parc de centrales qui brulent des carburants fossiles pour produire 70% de l’électricité, les émissions de co2 d’une voiture électriques sont malgré tout moin de la moitié de celles des voitures traditionnelles. source Rouler sans pétrole, Pierre Langlois

      pour les batteries les batteries lithium ion sont non reactive et sécuritaire a l’enfouissement. oublier les batteries alcalines et plomb acide. de toute facon les batteries sont recyclables et on une valeur de revente meme usée faudrais etre cave pour les enfouir meme si elles sont non toxique.

    • pour ce qui est du prix sur dix ans une voiture électrique s’avère rentable le cout essence pour faire 240000km (24000km par an) est de 26200$ pour une voiture économique a 1,20$ le litre.

      Pour le chauffage une plinthe électrique pour chauffer une pièce de 300 pi carré soit le chauffage nécessaire a transformer une auto en sauna consomme 2.5 kw au max. une tesla roadster sport le pied enfoncé au fond de la pédale consomme 215 kw (presque 100x plus) ont s’entend tu pour dire que le chauffage est quand même marginal en consommation d’énergie dans une voiture. le problème est la baisse de la capacité de la batterie par le froid certains vehicules ont des batteries a temperature controlée dans ces véhicule la différence d’autonomie est relativement marginale les batteries ne nécessite aucun chauffage en décharge car elles produisent une chaleur. Il faut noter que le chauffage est presque instantané si il n’est pas fourni par du liquide de refroidissement.

      Et contre. lorsque vous allez apercevoir une voiture électrique sur la route allez vous lui “pitcher” des roches parce qu’elle a une autonomie limitée?

    • L’avenir de l’auto électrique dépend de la découverte d’une batterie qui serait à la fois légère,robuste,sécuritaire,qui puisse contenir une très grande quantité d’énergie, se recharge très rapidement,peut coûteuse à produire,et recyclable.Un pays à pris le paris de faire cette découverte et y investis présentement des dizaines de Milliards en recherche et développement.La Chine à pris ce paris,les Chinois pris avec une augmentation très rapide de leur park automobile et ne voulant plus être dépendants du pétrole étrangers misent sur l’auto électrique.Les Chinois sont conscients qu’ils auront à produire beaucoup d’électricité pour pouvoir faire fonctionner ces véhicules électriques.Ils investissent aussi massivement dans la recherche de filtres qui permettront aux centrales électriques fonctionnant au charbon de ne plus polluer l’atmosphère.

      Libres des lobbys du pétrole qui contrôlent les gouvernements occidentaux et font tout pour empêcher l’arrivée des véhicules électriques ils vont gagner leur paris parce qu’ils ont la volonté de réussir.”GO CHINA GO”

    • Petite question qui me vient en tête: La très grande majorité des problèmes de fiabilité avec les voitures de nos jours, sont des problèmes électrique et/ou électronique. Alors qu’elle va être la fiabilité de ces véhicules électriques bourré d’électronique (ordinateur) pour gérer tout ça ? Pas sûr …

      Disons que j’attendrais qu’elles fassent leurs preuves avant de toucher à ça, les véhicules électrique.

    • Pour ou contre les SUV ? Moi je serai pour les SUV la journée ou ils ne couteront pas plus cher qu’une voiture ordinaire, serons aussi amusants à conduire, ferons 5L/100 Km et ne cacherons pas la vue de ceux qui les suivent.

    • Vous nous reposerez la question lorsque l’Arabie Saoudite aura suivie l’exemple de l’Égypte et mis les Américains dehors. On ne parlera plus du prix de l’essence mais plutôt de son rationnement…

    • Le prix des voitures électriques est bien sûr déterminer principalement par la capacité de production. Puisque plus simples, les voitures électriques devraient être moins chères dans quelques années.

      Personnellement, je crois que nous devrions passer par une transition de plug-in hybrid en série afin d’affiner la technologie électrique. Je mettrais des subventions à toutes les voitures qui peuvent faire, au moins 60 km en tout électrique. Après, c’est du bonus. Déjà, on éliminerait la majorité de la consommation d’essence et la production de smog dans les villes.

    • la moin grande quantité de pieces électroniques pas de mass air flow, sonde lambda, controle d’injection. controle d’allumage, controle calage des soupapes electronique, controle de transmision, pompe a essence etc etc etc.

      Ou sont rendu les gens contre le port de la ceinture de sécurité obligatoire?
      Ou sont rendu les gens contre l’essence sans plomb?
      Ou sont rendu rendu les gens contre le port du casque au hockey?

    • Mon nom est PetrolHead…

    • L’hybride …moins couteuse que l’électrique?!? Avec deux systèmes de motorisation ?!?
      Le prix des batteries est gonflé artificiellement!

      Même avec de l’électricité issue du charbon, une voiture électrique est presque deux fois moins polluante qu’un moteur au pétrole.

      Une voiture électrique est toute simple, d’une efficacité de plus de 90% au moins vs moins de 20% pour un moteur à essence. Le TIERS moins de pièces!
      C’est scientifiquement ridicule d’utiliser encore cette technologie polluante, bruyante, inefficace et coûteuse à l’utilisation.

      Les voitures meurent d’un moteur qui pompe ou d’une transmission qui glisse, tous deux absents d’une tout-électrique.

      Au Québec , il en coûte dix fois moins cher de rouler à l’électricité et adieu pollution!
      Les nouvelles piles fer-lithium sont insensibles au froid jusqu’à -20°, recyclables à 100% et leur fabrication est non toxique de a à z.

      Tesla fait 480km par charge avec de simple piles de portables… Pourquoi les grands fabricants n’y arrivent -ils pas?
      Ils ont oublié que la RAV4-EV et la EV-1 faisaient +200km il y a 12 ans?!?

      “ILS” ont commodément oublié que les voitures de la “Baker Electric” et la “Detroit Electric” faisaient respectivement 320 et 390km sur une charge IL Y A 100 ANS!!

      Oui , on a tué la voiture électrique et on est en train de la re-tué encore par désinformation continue et fausse réputation avant même qu’on y ait accès.

      Les hybrides sont du môdit niaisage compliqué, briseux et polluant pour nous garder captif de pétrole.

      Un moteur électrique contient UNE seule pièce mobile et deux légers points de friction. Inusable, fiable, puissant, silencieux, sécuritaire, économique et propre. Seul le grand cartel pétrolier empêche son adoption à grande échelle.

      Le gros bon sens est un otage de la scupidité de l’homme qui exploite l’homme.

    • Je suis pour l’hybride branchable, et peut-être un jour l’hydrogène ou l’électrique. Cette solution d’hybride branchable est éprouvée, et est abordable en considérant le retour sur l’économie d’essence. Étant propriétaire d’une hybride, je considère que le prix plus élevée pour la motorisation hybride s’absorbe avec un litre à 1,20$. Plus le litre va monter, plus la comparaison sera favorable à l’hybride. Si je pouvais transformer ma Prius en plug in pour 2000$, je ferais le saut pour baisser ma consommmation moyenne de 5.5 l/100 actuelle à 2.5 l/100. Donc Toyota a ciblé dans le mille avec sa future Prius plug in, en autant qu’elle se vende sous les 30 000$ C’est le prix le gros facteur. Il ne faut pas que la différence paraisse une fois soustrait l’économie d’essence et là, c’est super de rouler écologique. On passe moins à la pompe, on trouve ça comique quand on voit un gros pick up qui taite 450$ par mois de gaz… moi ma Prius me coûte 35$ pour 650 km en conduite tout-à-fait normale. On peut faire mieux. Avec une branchable, ce serait le paradis. Je ne crois pas que les gens normaux et à leurs affaires vont acheter des voitures tout électrique si elles se vendent 40 000$. Cette clientèle sera les m’as-tu vu et autre yupppies ou gens aisé et ce n’est pas une solution à grande échelle. Et l’Électrique ne se vendra jamais 25 000$, à moins d elouer des batteries, mais encore là, faudra payer la location et comment on s’arrange avec une batterie défectueuse de 8 500$ en location (garantie?). De plus, ces voitures électriques sont plus petites que les hybrides, moins puissantes, ont moins d’espace intérieur etc. Une Prius est une 5 places, bien équipée, avec un coffre immense et un pneu de secours. Un espace qui se compare à une Camry, et un prix équivalent.

    • Electrique oui mais avec une pile à combustible, pas une électrique rechargeable. Comme d’autres l’ont dis, la production d’électricité n’est pas écologique partout, une électrique à pile rechargeable ne règle rien si elle ne sert qu’à changer le probleme de place.

      Peut-être qu’un jour l’hydrogène comme combustible pour les piles ou directement pour les moteurs sera une réalité. D’ici là, l’hybride est probablement la meilleure option.

    • Pourquoi pas en effet, sinon que nulle part il n’y a de d’historique et de références, et donc une certaine inquiétude tout a fait normal devant l’inconnu.

      En gros, hormis l’espérance de vie de la batterie, il n’y a aucune raison pour que de telles voitures durent pas au moins de 25 ans…

      Par contre, Kia arrive avec une petite voiture diesel en Europe qui ne consomme que 3.3 litres au 100km, ce qui est mieux qu’une Prius.

      Il y a donc d’autres options bien plus simples qui ne demandent aucun changement technique complexe. Juste besoin d’un bonus/malus fiscalement neutre qui
      «motive» le nouvel acheteur…

    • Ceux qui connaissent un peu les moteurs savent que la technologie électrique est d’une simplicité désarmante. Aucune raison autre que mercantile de ne pas avoir de véhicules électriques partout, et depuis belle lurette …

      Le MAGLEV Chinois qui va à plus de 400km heures n’est qu’une moteur électrique linéaire dont le rotor serait “déplié” dans le dessous du train et le stator incrusté dans la voie elle-même.
      Ce train flotte électromagnétiquement au dessus des rails et permet des vitesses incroyables dans un confort total .

      Dans un moteur électrique, l’électricité fournit le magnétisme dans le bobinage, qui entraine le mouvement, avec un bobinage de cuivre tout ce qu’il y a de plus simple ! et à peu de frais.
      C’est tout!
      That’s it that’s all!!

      Le réseau de distribution électrique est déjà en place, est tout à fait prêt à répondre à la demande (1millions de véhicules électriques au Québec, sans rien changer), avec des pertes au maximum de 4% de la Baie-James à Montréal.
      Le réseau pétrolier lui? Laissez-moi rire! Ha ! Ha ! Ha! Il faut dépenser des énergies considérables pour l’extraire, le transporter, le raffiner et le distribuer.

      À qui ça profite? Sûrement pas à notre santé, à notre environnement ni à notre porte-feuille!

      Alors qu’est-ce qu’on glande!

      http://www.youtube.com/watch?v=ueB2GMo0pgI

    • Je suis totalement pour… et moi je ne changerais ma voiture actuelle que par une voiture électrique… La Volt est très intéressante, mais trop chère…

      Pour ceux qui sont contre parce que cela ne fait que déplacer le problème étant donné que dans la majorité des provinces et aux É.-U. l’électricité est générée par des usines au charbon ou au mazout… Je dirais que vous avez tort… Vaut mieux avoir 1000 usines à charbon à remplacer par quelque chose de plus écolo que d’avoir 250 000 000 de voiture au pétrole à changer…

      En fait, c’est plutôt l’inverse! Il est briant de passer au plus vite aux voitures électriques. Il ne restera, aprèss qu’à remplacer les usines à charbon par des usines plus écolos quand la technologie le permettra…

      Changer les voitures avant les usines au charbon est la bonne façon de faire…

    • Je ne suis pas contre la voiture électrique. Un jour, il n’y aura plus de pétrole. Il faut donc trouver DES alternatives. La voiture électrique en est UNE. La voiture électrique ne sera pas une pollueuse directe. Mais, comme le majorité des gens le moindrement informés le savent, la production d’électricité pollue sans bon sens. Donc, l’idée d’une voiture électrique ne me dérange pas. C’est plutôt le message propagandiste des pro-électricité qui me dérange… comme si la voiture électrique allait résoudre le problème (ou même une partie du problème) de la pollution des moyens de transports.

      Aussi… j’aime tellement le son mélodieux d’un moteur. Ca va me manquer. Avez vous entendu le son du moteur de la Lexus LFA?! Une mélodie!

    • …Pour… la recherche en énergies renouvelables polyvalentes pour réduire notre empreinte écologique négative et indélébile …
      …et contre, l’idée de me retrouver une fois de plus, totalement démuni et paumé, dans une crise due aux changements climatiques (on a vite oublié le verglas) , pris sans chauffage et sans électricité… et en plus sans véhicule pour évacuer ou se relocaliser… merci Hydro-Québec! …mais non merci…

    • Contre l’empressement. Tant que la recharge dure plus de 3 minutes, on ne peut considérer le “tout électrique” comme une solution. De plus, l’électrification n’est pas compatible avec les grandes villes à stationnement sur rue comme Montréal.

      Quand aux économies, faut pas se leurrer. Quand la conversion du parc auto aura une influence sur les revenus en taxes sur l’essence, l’État fera grimper le prix du kW/h en conséquence et l’impact sera majeur pour l’ensemble de la population.

    • Comme bien des gens ici, je ne suis pas contre la voiture électrique, mais je crois qu’elle ne devrait pas arriver tout de suite. Bien que le réseau électrique est capable de fournir suffisamment d’électricité pour faire fonctionner un parc automobile entièrement électrique, je crois qu’il serait préférable de transformer la production même d’électricité en production renouvelable avant de penser à installer massivement les voitures électriques.

      De plus, une voiture électrique demeure une voiture, donc on ne règle pas les problèmes d’aménagement urbains ni ceux de congestion. Il faut repenser les villes et les transports en communs, ce qui serait réalisable à plus court terme et qui aurait un fort impact sur les déplacements et la pollution urbaine.

      Comme rexie nous le rappelle si souvent, le moteur électrique est très simple. Le problème est que les batteries ne sont pas à point. Alors pendant que les gouvernements de partout dans le monde s’efforceraient à produire de l’énergie plus propre, les constructeurs pourraient investir, grâce à leur vente de voitures au pétrole, dans la recherche dans le but de faire baisser les coûts et d’augmenter l’autonomie des batteries. Quand l’électricité propre serait en place, les voitures électriques seraient plus abordables.

      Mais ça, c’est mon opinion.

    • Je suis a 100% pour la voiture 100% électrique. Comme disait précédemment nordik16 effectivement la Chine travaille fort la dessus et aussi la Corée qui avec les dépositaires Hunday font l’essaie de moteur électrique au 4 roues, ici à Boucherville d’une durée de 4 ans. Ce qui est super avec c’est moteur c’est qu’il s’auto-alimente avec le roulement. Donc pas besoin de charge. C’est Hydro-Québec l’inovateur de ce produit dans les années 90, la abandonnée pour x raison. C’est pour dire comment petit vas loin alor attendez a ce que ca change très vite sur ce sujet super interesser de la voiture électrique.

    • la pluspars des véhicules vendu aujourd’hui seront encore sur la route dans 10 ans donc meme si on fesait tres vite vendre 100% électrique demain matin rien ne changerais vraiment a court ou moyen terme.

    • Le gars qui reste en appartement et qui se stationne a 2 rues de chez-lui (quand il est chanceux), il la branche ou sa Volt?
      EricC

    • Je suis pour, évidemment.

      Mais tous les véhicules électriques sur le marché (ou qui s’en viennent) ne répondent pas du tout à mes besoins.

    • @franck191
      Batteries pas au point?

      Ces mêmes batteries qui permirent à la “Baker Electric” et la “Detroit Electric” de faire respectivement 320 et 390km sur une charge IL Y A 100 ANS avaient une durée de vie estimée de 30 à 50 ans. Voici une petite anecdote où une personne a trouvé et ravivé comme neuves de ces batteries 75 ANS plus tard…

      Remarque le temps de charge de 4h3/4 d’un de ces modèles à la fin du manuel d’utilisateur de circum 1920

      http://www.oldengine.org/members/durand/Otherstuff/Edison.html

      Le pire ennemi des pétrolières criminelles n’est pas la voiture électrique, mais bien la batterie, la source d’énergie. Ils la tiennent au collet depuis plus de cent ans, de toutes les façons en leur pouvoir… Et du pouvoir, ils en ont!

    • Le gars qui reste en appartement et qui se stationne a 2 rues de chez-lui devrais s’acheter une maison avant une volt et prendre l’autobus.

    • Je suis d’accord avec denis1957. Si on remplace le petrole par du charbon alors cote environnement est perdants sur toute la ligne. Vaudrait peut-etre mieux qu’il n’y ait pas de voiture electrique afin qu’on frappe reellement un mur et qu’on change nos habitudes plutot que d’agir comme des junkies accros aux voitures…

    • La voiture électrique…OUI, OUI, dès aujourd’hui, les seules conditions:
      - un prix comparable aux prix des voitures à essence acutelles.
      - Une autonomie de ±250 kilomètres.
      - une vitesse de croisière de 120 km/heure.
      Je suis preneur aujourd’hui même.

    • @rexie

      Alors, rexie, si c’est les corporations qui bloquent les batteries, où elle est ta batterie ultra performante? Ça semble si facile à faire, fabriques-en nous une. Un petit gars qui fait ça dans son garage une batterie polymère-lithium, il devrait pas y avoir de problème avec les grosses corporations méchantes. Ils en faisaient au début du siècle, alors sa devrait être une vraie blague à construire aujourd’hui par n’importe qui, tu crois pas?

      Je te donnerai mon adresse pour la livraison, je suis ton premier acheteur!

    • @justanopinion
      Les gens moindrement informés savent que l’électricité est une énergie moins polluante que le pétrole. Faites des recherches un petit peu.

      Pour ceux qui parlent des usines au charbon, sachez que l’usine est plus efficace qu’une voiture au pétrole. On gagne quand même.
      Mais comme plusieurs ont dit, ils faut mieux développer le transport en commun. Ca me prend 25 minutes en voiture et 75 minutes en bus/métro. Et ça me coute 2 fois moins cher. C’est ridicule.

      @rexie
      Ben oui. 390 km … à 20 km/h. Pas à 100km/h. J’ai eu un très bon aperçu de ça en discutant avec les ingénieurs qui ont développé le NEV de Bombardier dans le temps. Comparez des pommes avec des pommes. On vous l’a déja dit.
      Si ils avaient tant de pouvoir que ça, vous n’écrireriez plus sur ce blogue ;-)

    • rebelote…

      …sachant que les principes mêmes du concept, de l’utilité et des performances énergétiques de la voiture toute électrique risque d’être populaire principalement en milieu urbain, mon questionnement persiste quant au fait que si l’on favorise le véhicule électrique sur de courtes distances, donc en ville, la STM quant a elle, favorise des autobus qui consomment chacun, au bas mot, 67 litres au 100/km (même les derniers nés)…et ils sont considérés comme “verts” aux heures de pointe seulement…ils préfèrent cette option que de favoriser les trolleybus et les tramways électriques… sous prétexte que l’installation d’un réseau électrique serait coûteux… plus que le forage de tunnels de métro ?
      …ça serait pourtant d’autant plus écolo et logique ? …que de montrer l’exemple !! et qui sait on pourrait peut-être utiliser le même circuit électrique pour circuler avec nos véhicules électriques ?

    • Carlos Ghosn prevoit 10% de chars electriques d’ici 2020. Il dit aussi que les batteries vont etre de plus en plus efficaces avec l’amelioration technologique. Enfin! Renault Nissan investissent le plus de milliards parmis les constructeurs dans ce domaine. Je crois qu’il faut encourager ces nouvelles technologies. Comme ca je vais etre moins oublige de retenir ma respiration lorsque je fais du rollerblade au centre-ville parmis certaines voitures qui emettent je ne sais quoi.

    • @oranje ouais pas mal le milliard de renault nissan mais en 1997 nissan avait la altra avec 230 km d’autonomie lithium ion maintenant apres un milliard 160km autonomie la leaf lithium ion pas mal.

    • Je suis contre à 100% actuellement pour les mêmes raisons invoquées ci-bas par d’autres commentateurs et ne partage en rien les raisonnements de ceux qui sont pour.

      Le principe de l’automobile en Amérique, ailleurs c’est sans doute différent, repose sur la mobilité sans restriction 4 saisons toutes températures. Plaines, montagnes, vallons, grosses villes/p’tites villes. L’autonomie des véhicules à combustion interne offre un rayon d’action de plus en plus grand de décennie en décennie à partir de moteurs moins gourmands et tout aussi performant, si non plus performant.

      Les véhicules à essence ou à l’huile à chauffage permettent à tous le monde d’avoir le même mouvement égalitaire de déplacement avec comme noeud d’entendement ”d’un Océan à l’autre”.

      Personnellement, je ne me soucis jamais du temps qu’il va faire lorsque le temps vient de prendre la route. Les automobiles que j’utilise sont toujours en bonne condition pour prendre la route comme si je devais me rendre à Nanaimo ou au mont D’Iberville.

      La meilleur approche ne consiste pas à changer les habitudes des gens, mais a les améliorer si tant est-il.

      Les sciences requises pour développer l’autonomie électrique devraient investir toute leur énergie à développer un dispositif adaptable sur tous les véhicules actuels, routiers, marins et aériens, roulant aux hydrocarbures afin d’en baisser la consommation à + de moins 50% dans les 10 prochaines années pour être tout à fait cohérent face aux multiples problèmes liés à ce type d’énergie. Ainsi fait, le développement électrique ou autres alternatives auraient leurs place pour freiner d’avantage l’usage, sans restriction, des énergies existantes actuellement en usages planétaire.

      Changer le parc mondial roulant aux hydrocarbures actuel pour l’énergie électrique est beaucoup plus que rêveur, c’est de l’immaturité à bande dessiné à la Star Wars.

      Quand un avion est sur le point de manquer de carburant on ne se soucis pas de conjecturer sur le fait que ce serait beaucoup mieux avec une grosse charge électrique.

      Je reste persuadé qu’il y a mieux et moins nuisible à moyen terme de remplacement que l’électricité et ses effets collatéraux en nuisance.

      :)

    • seuls les compagnies qui ne fabriquent pas de voitures a essence font des efforts teslamotors byd. toujours les mêmes fausseté ici le charbon, le prix, les batterie plomb acide toujours veux rien entendre veux pas le savoir la tete dans le cul.

    • J’ai toujours été absolument pour.

      Par contre j’ai toujours été contre la pensée magique. En ce sens, je crois que la voiture électrique peut combler une partie des besoins de la population, en tant que voiture de banlieusard devant faire la navette quotidiennement. Mais je ne pense pas que la densité énergétique des piles puisse un faire un solution viable pour tous.

      C’est pourquoi je suis contre les subventions à l’achat de voiture électrique. C’est une subvention pour la tranche de population qui est plus riche que la moyenne et a une empreinte écologique déjà plus grande. La voiture électrique n’atténue, au mieux qu’un des problèmes écologiques associé au mode de vie centré sur la voiture. Je pense que cesser de financer l’étalement urbain et mieux développer les réseaux de transports en commun a un impact beaucoup plus grand, dollar pour dollar.

    • @Joes

      Je suis d’accord avec toi, une voiture électrique ne dépense pas tant que ça d’énergie pour le chauffage… et tu peux même partir le chauffage d’avance si tu veux.

      Par contre, là où que tu te gourre c’est au niveau de garder tes batteries à une température de fonctionnement optimal. Oui, lorsque tu es chez toi pas de problème ta voiture est branché et tu peux alimenter le circuit des batteries sans problème. Mais le problème réside sur les lieux de travail. Penser que tout le monde va avoir accès à une borne de recharge relève de l’utopie. Donc le monde vont devoir composé avec une autonomie très réduite en roulant très lentement s’il veulent se rendre chez eux.

      http://blogs.consumerreports.org/cars/2011/01/second-drive-2011-nissan-leaf-going-out-on-a-limb.html

    • @rexie @ joes et @Cie

      Le fanatisme idéologique intempestif à la Don QuiWatt pour abattre des moulins industrielles de haute finance ne démontre qu’une immaturité de gamins de ruelle, au carré de sable plein de Dinky toys branchés à un poteau d’Hydro Québec.

      Vous inondez les commentaires de Blogues automobiles par vos sempiternelles refrains démagogiques de conspiration à constipation anti électricité sans reconnaître qu’un changement de cap pour un méga transatlantique demande beaucoup plus que du sérieux lorsque la manoeuvre est hyper critique.

      Vous virevoltez autour de votre nombril sans restriction de réflexions sérieuses hors de vos pantalons en imaginant un monde roulant totos électriques.

      De grâce recyclez-vous en toute pondération à la réalité réelle du quotidien en vous groundant les deux pieds sur terre. Votre Tesla est déjà passé date, votre Feuille Nissan déjà un autre souvenir emporté sur les flots de l’innovation et dans six mois votre prochaine lubie sera aussi bonne pour les musées … alors vaut mieux reconsidérer la trajectoire pendant qu’il en est encore temps …, à mon avis …

      :)

    • @pobstar http://en.wikipedia.org/wiki/Engine_efficiency Tu est le plus reveur ici on ne peu pas doubler l’éfficacité d’un moteur a combustion. l’idée de fabriquer un carburant different est realiste a coté de ton bidule impossible une auto au gas propane par exemple est tres efficace mais dangeureuse aussi.

    • @le_petit_bob oui dans ton exemple de consumer report la voiture na pas été branché durant la nuit si je ne me trompe pas. la voiture électrique n’est pas pour tout le monde cela est totalement evident. Si quelqu’un a une prise a la maison et au travail et son travail se trouve a une distance raisonnable et il a envie et les moyen d’acheter un véhicule électrique empêchons le. Tout le monde doit polluer car certaines personne ne peuvent se permettre ce luxe.

    • @le_petit_bob

      J’ai bien aimé l’observation suivante concernant l’essai de la Leaf de Nissan :

      ”After 8 miles, however, it dropped into “turtle” mode …”

      :)

    • Contre… la voiture comme style de vie! Quel soit électrique ou non. Peu importe la technologie, ceci ne changera rien au traffic, à l’étalement urbain et au danger que représente un conducteur en état d’ébriété. Il faut repenser la mobilité dans sont ensemble et alors la voiture électrique aura sa place, mais une place moins grande que les transports collectif et actif.

    • @gl000001

      Pauvre gl000001… ne saviez vous pas que l’électricité au EUA et en Chine est produite à 90% par le charbon, le gaz naturel et le nucléaire?!
      Je vais dire comme vous, chers gl00001, essayez de vous informer un peu… juste un tout petit peu, de temps en temps, juste de temps en temps, avant de contredire toutes mes “opinions”.
      Faites un petit, juste un petit, effort, de temps en temps. ;)

    • @joes

      L’article Wikipedia anglais parle au présent comme réalité actuelle.

      En parlant au présent l’énergie électrique est encore beaucoup moins évolué … que l’imagination scientifique pourrait l’imaginer à priori.

      Si et seulement si, les chiens avaient des scies, il n’y aurait plus de poteaux d’Hydro Québec sur la rue Salaberry …

      :)

    • @Nordik16

      La Chine, c’est un nuage de boucane… Sur 100 batteries qu’ils produisent, il y en a 30 qui se retrouve à la scrap parce qu’elle ne rencontrent pas les standards de qualité… Et là on parle de batterie simple comme celle que l’on retrouve dans les cellulaires…. Mais pour fabriquer une batterie efficace pour l’automobile, il ne suffit pas de construire “une grosse batterie”. Une batterie de véhicule électrique est composés de centaine de petites piles identiques… Comment veux-tu fabriquer en masse des batteries de véhicule si t’es par capables de standardisé tes composantes?

      Et pourquoi il y a un taux de rejet de 20-30% ? C’est parce que les batteries qu’ils produisent sont fabriqués à la main!!!! C’est pas des farces!!!!

      Source: http://online.wsj.com/article/SB10001424052748704240504574587001841865032.html?mod=googlenews_wsj

      Et si vous vous dites, c’est pas grave, quand ce sera le temps les chinois vont automatiser leur production, dites-vous 2 choses

      1) La Chine est sur le point de connaître une forte crise économique. Dans ce contexte, personne n’osera de leur avancer les capitaux nécessaire.
      2) La force de la Chine s’est son énorme bassin de travailleurs peu coûteux. On parle pas des gringo mexicains qui étais payé 10$ US/jour ou des chopchop coréen qui travaillait à 4$/ heure… Mais on parle des chinois 15¢/heure… Une main d’oeuvre presque gratuite qui peut produire à peu près tout ce qui ce trouve sur cette terre tout en retirant de juteuse marge de crédit. Il n’y a aucun incitatif de remplacer cette main d’oeuvre par un processus automatisé puisqu’il perdrait alors leur avantage commerciale.
      3) Si jamais la Chine changeait de mentalité, alors là ils manquerait de main d’oeuvre… Parce que même si il y a 1 milliard de chinois en chine, il n’y a que l’élite qui est suffisamment éduqué.

      Il reste aussi à construire une voiture sécuritaire… Voyons voir ce que ça donne: http://www.youtube.com/watch?v=r9YbDCvrBBk

      Ils ont de la misère à fabriquer des bouts de plastiques inoffensifs pour nos enfants… Imaginez une voiture!

    • Pas pratique pour les régions. Pour le diésel propre (injecteur_pompe par cyclindres) européen avec biodiésel.

    • Difficile d’être contre. Mais tout homme intelligent le sait: dès que la proportion de voitures électriques deviendra significative, le prix de l’électricité va augmenter, il sera taxé d’avantage par nos gouvernements, et le prix du pétrole va baisser. En économie, tout s’équilibre. 100% électrique, ça n’arrivera jamais!

    • L’argument d’équité est certainement l’argument le plus minable jamais évoqué ici. je suis contre la geothermie car seuls les riches peuvent se la payer. je suis contre la voiture électrique car seuls les riches peuvent se la payer. MINABLE!

    • Oups, j’oubliais, il faudrait banir l’auto a MTL !!!!!

    • @pobstar Tu as un problème si je m’achète une voiture électrique avec mon argent et que je la charge avec de l’hydro au lieu de consommer du gas?

    • Ce qui nuit à l’autonomie des voitures électriques l’hiver ce n’est pas tant le chauffage que les autres facteurs comme la friction supplémentaire des pneus d’hiver et la résistance de la neige au roulement. D’ailleurs pour toutes les voitures on observe un baisse non négligeable de l’autonomie.

      Ajoutez le chauffage et l’efficacité moindre des piles et hop, on se retrouve avec un autonomie restreinte. Ce qui donne un rayon d’action restreint, car il faut diviser par deux, étant donné qu’il faut prévoir l’aller et le retour.

      Mais bon, pour certains ça sera très bien et tant mieux pour eux et nous.

      Autre point : on a déjà démontré que le chauffe moteur réduit considérablement la pollution et la consommation d’essence dès -5°C. Pourtant, dans les banlieues, on a de la difficulté à trouver des gens qui branchent leurs voitures. J’espère qu’ils ne seront pas aussi paresseux lorsque viendra le temps de recharger les voitures.

    • @pobstar “L’article Wikipedia anglais parle au présent comme réalité actuelle.” oui le moteur a combustion entre 10 et 20 % d’efficacité actuelle doublé = 20 a 40 % moteur électrique 80 a 90% d’efficacité actuellement.

    • @joes : il n’y a pas eu d’argument d’équité.

      Subventionner un type de voiture est stupide. Je vais donner un exemple :

      Si un couple s’achète une maison sur l’Île Perrot et qu’il s’achète une voiture électrique pour le navettage, en sus de sa voiture régulière, tant mieux. Mais qu’il, le couple, ne demande pas à ceux qui vivent en ville ou travaillent de la maison de payer pour eux, via leurs taxes et impôts, pour qu’ils reçoivent une subvention. Car ceux qui n’utilisent pas la voiture polluent encore moins, donc ne devraient pas avoir à payer pour le choix des autres.

      C’est clair ?

    • @justanopinion

      Le moteur électrique est gagnant de loin, pour TOUTES les sources sur le moteur au pétrole!

      http://1.bp.blogspot.com/_gHtdTK4yMlk/SgL-ki1Kq5I/AAAAAAAAAMM/1iE_-0vQbG0/s1600-h/bilan-co–voiture-electrique.jpg

    • @simon_c la réalité des régions t’échappe simon seulement 1 personne sur 7 habite dans la région de montréal au québec. Je suppose que tu crois que ton steak a poussé sur la tablette du congélateur a l’épicerie que les 2/4 qui constitue ton logement sont apparu dans une quincaillerie et que les tuyaux de cuivre qui transporte ton eau est aussi apparu par magie. Il ya des gens qui habitent les régions qui travaillent a produire les bien qui t’entourent et qui n’ont pas accès au transport en commun qui paye cher leur essence. Urbain de m… tout tourne alentour de vous et votre réalité déconectée du monde.

    • @Joes

      Subventioner la géothermie au nom de l’écologie est tout a fait normal… Parce que chauffer une maison c’est pas un luxe, c’est une nécessité. Toi tu paye moins pour tes dépenses énergique et la population respire mieux.

      Hors, subventionner une voiture électrique qui autorise un rayon d’action de 60 km quotidiennement n’est pas du tout la même chose
      1) Ces voitures sont clairement destinés à des milieux urbains là ou il existe déjà un réseau de transport en commun. Donc déjà là la voiture c’est pas nécessaire.
      2) Si on donne 7 000$ à un résident de Laval pour qu’il puisse faire ton trajet Laval-Montreal quotidien, c’est 7 000$ que l’on aurait pu mettre dans l’amélioration du transport en commun et qui pourrait bénéficier à plus d’une personne.
      3) Puisque on enlève 7 000$ dans la poche du contribuable, celui-ci se trouve avec moins d’argent à mettre sur sa voiture. Donc au lieu d’acheter une honda Fit qui consomme 2L de moins il va s’acheter une vieille Aveo de 3 ans qui boucane noir…

      Donc, oui, celui qui va rouler en EV va moins polluer, mais pour l’ensemble de la province l’empreinte écologique va au mieux demeuré la même.

      Dans ce sens Simon C. à raison, dollars pour dollars subventionner le transport en commun est plus sensé du point de vue écologique.

    • Et la désinfo qui continue…

      Le titre de l’article : Voiture électrique
      La photo : “Plug-in Hybride” gros comme ça!

      @gl00001 et eric0007
      LA VOLT EST UNE HYBRIDE!!

    • @le_petit_bob

      Ton dernier commentaire sur la Chine est des plus pertinents qui soit. Y reste aussi l’Afrique et autres coins perdus de la planète pour qui sait enchaîner sa population à un esclavage moderne.

      En passant, le vidéo de Consumer Report.org nous montre une Leaf descendant une côte interminable sans mentionner sa grande économie d’énergie batterie … Y’on du oublier … c’est comme e_rien …

      @ah727

      Tout juste, considération faite des habitudes gouvernementales … sans omettre le fait que l’orientation du gouvernement actuel et celui d’Ottawa consiste éventuellement à transférer le patrimoine Hydro Électrique Québécois à l’entreprise privé … pour s’aligner sur la constitution de la charte Américaine qui est fondé sur la loi et l’intéret du commerce et non sur l’intérêt et la vie collective des citoyens.

      Personnellement je suis contre le fait d’échelonner sur 14 à 50 ans le remplacement d’un mode de destruction de la vie sur la planète par un autre. C’est maintenant qu’il faut mettre les freins au coton pour éventuellement remplacer l’énergie actuelle par une autre qui n’offrira aucun dommage collatéraux pour la vie à court ou moyen et long terme comme l’électricité s’apprête à le faire.

      En attendant, réduire la quantité d’essence ou d’huile à chauffage pour le même effort et le même déplacement réduirait la consommation à la pompe et permettrai, en toute liberté, à de nouveau propriétaire planétaire de rouler sans contrainte en graphe exponentiel à l’augmentation d’usage.

      La sensibilité des gens en général est primaire imaginaire comme si tout est magique et miraculeux.

      Changer le PIB des nations pour le papier monaie numérique en remplacement de l’or est fondé sur l’énergie à base d’hydro carbure principalement. Le temps de convertir cette énergie ne sera pas sans risque pour Monsieur et Mme tout le monde dans leurs vie de tout les jours.

      Épargner plus pour que l’on spécule plus dans votre intérêt et aussi n’oublier pas de dépenser plus afin que l’on vous offre des rendement tout en préservent vos épargnes …

      On n’a pas fini de payer les déficits de ceux qui s’enrichissent en mode et monde privé … à haute teneur d’indice d’octane de la roublerie institutionnalisé.

      @joes

      MINABLE en effet !

      Tellement que les Russes et les Chinois se sont convertis au Communisme Capitaliste après s’être converti au Communiste Anti Capitaliste … avec le plus haut taux de génocide planétaire de tout les temps et vivant actuellement la plus grande échelle de disparité de niveaux de population connu dans l’histoire humaine.

      Je suis contre ceux qui spéculent avec l’argent des autres en billets de Monopoly afin de les convaincre mordicus que la Toto électrique à laver la planète est l’alternative la plus propre qui soit à parité égalitaire pour tous comme responsabilité partagé …

      :)

    • @Rexie

      Déjà la première ligne de ton graphique est blasé… 0 CO2 pour l’éolien c’est une farce à moins que tu installes tes éoliennes dans le désert ou la tundra.

      On pourrait aussi montré ton graphique à Steven Guilbeault, avec ça il devrait arrêter de nous faire chier avec la réfection de la Centrale nucléaire à Gentilly.

    • @joes

      Ben Non ! Joes

      Mon problème c’est que tu veux que tout le Monde entier fasse comme toi …

      Écoute les commentaires de @simon_c, ils sont beaucoup plus réalistes sur cette question de choix personnel et privé.

      La Question du Blogueur par contre est ”at large” concernant si l’on est Pour ou Contre les véhicules électrique …

      Tu roules en mono aphasique là … ajustes toi OK !

      :)

    • @simon_c tu dois oublier que les 6 personnes sur 7 paye pour le métro de montréal et l’échangeur turcot pourquoi pas financer le transport propre peu importe l’endroit et rendre accessible a plus de gens et un jour a tous. en 1910 seul les riches pouvait se payer une voiture faite a la main.

    • @ simon_c

      ce n’est pas vide de sens ce que vous dites. Mais d’un autre côté, je pense que la dynamique du marché (prix de l’Essence à la hausse) forcera tôt ou tard les gens à réduire le volume de leur bagnole. Pour le ssubventions, disons que ça ne devrait pas durer. Je suis par contre totlement contre une subvention de 8500$ pour une chevrolet hybride… pourquoi subventionner une hybrique plus qu’une autre? Si les constructeurs ne sont pas capables de produire des voitures que les gens veulent: hybrides en bas de 30 000$, qu’ils ne les vendent pas 45000$ et demander 10 000$ de subvention ensuite… ça ce n’est pas du développement durbale… c’est voué à l’échec.. Toyota a trouvé une solution parfaite pour la classe moyenne avec sa Prius; les autres constructeur devraient faire de même: s’ils arrivent avec une auto électrique de 28500$, BINGO!

    • Il semblerait qu’Hydro-Quéebc arrive avec une nouvelle batterie.

      Le code Chastenay : Une batterie pour faire rugir nos voitures électriques.
      http://video.telequebec.tv/video/6347/une-batterie-pour-faire-rugir-nos-voitures-electriques

    • @c_rien_kunchar la subvention pour une hybride n’est pas de 8500$ 3000$ si ma memopire est bonne et 8000$ pour une 0 gaz. ouais toyota a trouvé la solution 5 litres au cent quand le véhicule peu en faire 2 probablement que toyota ignore totalement les possibilité de leur voiture d’ailleur prius sièges pédales visibilité et suspension non incluse une yaris tant qua y etre.

    • @le petit bob

      Le nucléaire non merci. Un seul accident à gentilly et c’est la moitié du Québec habité qui y passe… pour des centaines d’années.

      La peinture solaire à nanoparticules et les amortisseurs dynamos!
      Les toits solaires CIGS peu dispendieux partout partout et les toits deviendraient LE réseau décentralisé , gratuit et à l’abri des pannes.

    • @pobstar Ouais réaliste. je subventionne le transport des gens de montréal depuis toujours pas de trouble. l’agriculteur et le travailleur d’usine de région aura droit a une subvention de 8000$ pour un véhicule 0 essence vraiment aucun problème avec ca d’ailleurs personne ne profite de cette subvention a part un propriétaire de tesla roadster au québec. J’ai déjà habité montréal et a cette époque je n’avait pas de voiture. la question est êtes vous contre la voiture électrique? Les produits tesla sont des véhicules urbain ouais bullshit.

    • @c_rien_kunchar

      C pas rien Kunchar l’automobile que les gens ont actuellement en main. Même si le prix de l’essence augmente les gens balanceront leurs dépenses en sortant moins, en dépensant moins pour leurs besoins secondaires etc.

      D’un autre côté le coût du transport va augmenter, les biens à la consommation vont augmenter, y inclue les ventes de véhicules routiers, les prix des aliments vont augmenter … etc.

      Les stations de skis et organismes de charités vont rugir aux subventions, les industries vont rugir aux subventions et baisses d’impôts, les syndicats vont rugir pour subventions aux bénéfices marginaux, les Banquiers vont rugir pour que le prime rate augmente et que le dollar canadien baisse de 25cent … etc.

      On appelle ça de l’inflation galopante non contrôlé et non contrôlable … en économie macro et micro … à saveur de HEC et cie.

      La solution idéal pour renflouer un Crash économique …

      :)

    • Merci Franklefebvre pour le lien sur cette belle batterie Québécoise à recharge rapide, durable et puissante.

    • @Rexie

      Quoique tu en dise, La Volt est une voiture entièrement électrique. Le moteur à combustion ne sert pas à motoriser la voiture, mais à recharger le moteur électrique contrairement aux Prius, Insight ou eutre Escape Hybride où le moteur électrique et thermique fonctionne de concert pour propulser la voiture.

      Le moteur thermique de la Volt sert de génératrice qui recharge les batteries pour accroître l’autonomie du véhicule. Tu pourrais crisser un coup de masse sur le moteur thermique ou laisser le réservoir de carburant à sec et la voiture roulerait pareil. Au lieu que l’électricité ce génère à la centrale au charbon elle se génère sous ton capot avec un moteur à essence.

      Tout comme tu pourrais aller chez Canadian Tire t’acheter une génératrice et la foutre dans le coffre d’une Nissan Leaf que t’aurais le même effet, home-made style. Mais la Leaf ne deviendrais pas une hybride pour ça.

      Bref, affirmer que la Volt est une hybride, c’est dire des âneries, surtout lorsque c’est écrit en majuscules.

    • @ le_petit_bob
      Tu peux expliquer :
      “0 CO2 pour l’éolien c’est une farce à moins que tu installes tes éoliennes dans le désert ou la tundra”

    • Réjouissez vous, personne ne vous force à en acheter une. Surtout si l’électricité dans certains autres pays viens des centrales au charbon.
      Les gouvernements ont par contre compris qu’en les subventionnant ils encouragent les fabricants à en développer des meilleures. A long terme la pollution va diminuer et ces mêmes gouvernements vont récupérer leur argent en frais de santé.

    • @franklefebvre

      Le nano titanate d’Hydro Québec sera en vente libre quand ?
      Puisque les piles fonctionnelles existent en laboratoire …
      Quand en vente libre dans les pharmacies, Wallmart, Zellers et cie et dans toutes les boutiques informatiques en vente pour usage de portables ?

      Ça, ce serait du Capital Québécois rentable !

      Mais la philosophie d’Hydro Québec est axée sur le swing à l’entreprise privé sans ristourne et sans royauté perpétuelle en retour d’efforts et capitalisation.

      Ce n’est pas non plus ce qui fera baisser les prix de ventes d’autos électriques au Québec …

      J’ai un de mes oncles maternelle qui a inventé avec Sicorsky la turbine à réaction. Son aide partenaire a foutu le camp au States et Niet ! La reconnaissance … Cet oncle était aussi un polonais ingénieur évadé de camp de concentration allemand lors de la dernière grande guéguèrre …

      Le rapport d’analogie ici concerne :
      ”Hydro Québec à supposément fait faillite avec son centre de recherche et développement de son usine de Boucherville. Elle fut mise en faillite en 2007 par ses propriétaires Hydro-Québec et Anadarko. Avestor a été racheté et rebaptisé Bathium par ”Vincent Bolloré, ami personnel du président français Nicolas Sarkozy, qui est à la tête d’un conglomérat au chiffre d’affaires de 10 milliards….

      La Sureté du Québec enquêtait sur de possible fraude dans cette affaire là … Rien à date en compte rendu publique … comme bien d’autres cas angoissants ici au Québec pour le politique … et les amis privés …

      (”

    • @justanopinion
      Cherchez un peu sur le web et vous trouverez que votre fausse opinion qui essayait de se faire passer pour un fait, est fausse. Une usine au charbon qui fournit en électricité 100,000 voitures cause autant de pollution que 20,000 à 30,000 voitures au pétrole. C’est pourtant très bien documenté et discuté de long en large sur les sites web sérieux que visiblement vous ne lisez pas. Alors, net, l’avantage est quand même à l’électricité.

      On peut aller plus loin. Une centrale nucléaire produit de 50 à 100 fois l’énergie qu’on a eu besoin pour la construire. C’est un peu moins pour un barrage hydro-électrique. Une centrale au charbon, c’est pas terrible mais c’est quand même mieux que le pétrole. L’énergie fournit par un litre d’essence (à 20% d’efficacité dans une voiture) prend au moins la même énergie pour la produire. Donc on est en grand déficit avec le pétrole comparé à l’lectricité.

      Tout ce que je viens de dire, est disponible sur Wikipedia. Et on a souvent eu cette discussion su ce blogue, celui de mr Descarries ou le blogue des Sciences.

    • @Rexie
      On s’en contre-fout. Tous les jours de la semaine, pour aller travailler, elle serait 100% électrique. Et quelque fois la fin de semaine, elle serait un peu hybride. Et alors ?

      Je le répète, vous êtes une nuisance pour la cause écologique avec les niaiseries que vous dites. Vous voulez bien faire, mais tomber dans l’exagération n’aide personne.

    • @joes : avant de hurler de de me prêter des intentions, surtout que vous ne me connaissez pas. Je vous demande de rester calme et civilisé. Sinon, je vous signale que la netiquette de cyberpresse existe.

      De plus vous m’avez probablement encore mal lu. J’ai seulement parlé de ne pas subventionné un type de voiture plutot qu’un autre. Et vous n’avez pas lu ou, plus probablement compris, le bout où je parle du télétravail. Ça peut se faire en région.

      Si par contre on revient au niveau de la démographie, je suis désolé de vous l’apprendre mais plus de la moitié de la population vit dans des zones accessibles au transport en commun. Par contre celui-ci devient moins rentable et efficace avec l’étalement urbain, étalement fortement et stupidement subventionné.

      Vous savez, la problématique de la pollution et celle des transport ne se limite pas au type de moteur. C’est plus large.

      @c_rien_kunchar : Je crois que plusieurs options s’offrent et que la solution est plus sociale que technologique. Tant qu’on encourage la construction de Smart Centers ou qu’on dézone les meilleures terres agricoles du Québec pour faire pousser des bungalows, on n’avancera pas. Tant qu’on détruit la qualité de vie dans des vieux quartiers peu motorisés et qu’on y expulse des gens ( par exemple Verdun / Pointe-Saint-Charles / Ville-Émard / Saint-Henri ) pour passer plus de voitures provenant de zones de plus en plus éloignées (échangeur Turcot), ben toute les voitures électriques miracle du monde ne changeront rien à la donne.

    • @le petit bob “chauffer une maison c’est pas un luxe, c’est une nécessité.” avoir une voiture n’est pas un luxe non plus, c’est une nécessité pour certaines personnes et ceux ci sont la majorité. fermons les regions non couvertes par les transports en communs et vivons en produisant rien (des services) ouais. Aujourd’hui c’est bizarre c’est en cote nord en abitibi au lac et a la baie james que l’argent et les emplois sont or, diamant, cuivre, hydroélectricité, bois, fer, aluminium, lithium, agriculture. Ce n’est pas en se flattant la bedaine qu’on nourrit des gens. Nous devons démocratiser la voiture électrique rapidement pour garder notre richesse ici. Check bien la monté du prix de pétrole rappelle toi qu’en 2006 le gas a frôlé 1,50$ il vas y retourner sur et ca ne sera pas long.

    • Bizarre dans tout ce blogue l’on ne retrouve que 3 fois le mot diésel ou diesel !!

      En europe 70% des autos roulent au diésel et ce sans limite de vitesse ou de distance.

      La voiture élecrique serait-elle une diversion ???

      Je suis en région (un rural). La voiture électrique est pour les urbains ainsi que les subventions éventuelles.

      Continuer votre combat !!

    • …heu… je ne voudrais pas mettre de l’huile dans le feu mais voilà de quoi relancer…la réflexion sur le POUR, le CONTRE et L’ENTRE-DEUX :

      Une essence synthétique «à 1,50?$ le gallon»! … à saveur écologique :

      http://monvolant.cyberpresse.ca/dossiers/lenergie-verte/201102/11/01-4369490-une-essence-synthetique-a-150-le-gallon.php

    • Mon totalisateur kilométrique affiche maintenant 50 000 Kms sur ma Prius P3 2010 (achetée en juin 2009). Sur ces 50 000 Kms le prix du litre d’essence a varrié entre $1,07 et $1,25 “back and foward”. Le calcul au quel je suis rendu c’est qu’actuellement, PAR RAPPORT À MON ANCIENNE CAMRY (qui faisait 8 à 10 litres aux cent), J’ai économisé 3000$ d’essence sur mes 50 000 Kms.

      3000$ ! Je prévois garder la voiture pour un total de 250 000 Kms, ce qui fait 5 tranches de 50 000 Kms soit 5 X 3000$ : TOTAL 15 000 $ !

      Donc si je me résume : J’ai acheté une voiture neuve toute équippée de 27 500 $, le gouvernement m’a donné 2000$ de rabattement d’impôts, j’ai économisé 15 000$ de carburant sur 6 ans 250 000 Kms. LA VOITURE M’A COÛTÉ 10 500 $ !!!!!!!!!!!!!!!

      Qui a dit que c’était pas payant l’hybride ? Maintenant IMAGINEZ L’ÉLECTRIQUE !

      Ça c’est les vrai chiffres. Pas les trucs de journaliste anti-technos qui l’ont essayé 2 heures de temps.

    • @pinip la stcum à un programme de remplacement de sa flotte diesel pour des hybride et éventuellement des tout électrique
      @joe la Leaf à 160 km d’autonomie est un vraie 5 place la Altra était une 1½ place serré.
      @michelcharette le charbon n’est pas automatiquement plus polluant que le pétrole, spécialement lorsque l’on tient compte des effets collatéraux : polluant, solvants, vapeur non brûlé, aérosol, déversement, explosion fuite, destruction de milieux naturel, guerre et tuerie, etc.…etc. De plus le charbon est plus répandu que le pétrole et généralement plus accessible, pas propre, mais tout de même.
      @pobstar archive tes commentaires. Les négationnistes du progrès immense que constitue l’électrification des transports sont de moins en moins nombreux…et en voix d’extinction. Pour l’amélioration du rendement des moteurs thermique c’est perdu d’avance. Le moteur thermique est le dernier de classe de l’efficacité énergétique, une vraie misère.
      On ne parle pas de faire disparaître les bagnoles qui permettront à ceux* qui le désirerait d’aller la fin de semaine de Rimouski à Pebble Beach et de revenir frais comme une rose lundi matin au boulot, mais de faire apparaître un nouveau type de véhicule qui pourrait convenir à d’autre.
      *Je suggère l’avion.
      @superseb une chose à la fois s.v.p. la voiture électrique est un solution extrêmement propre au transport, on n’a jamais dit qu’elle était un solution à la congestion.
      @ah727 l’électricité qui même peu évolué comme le dit pobstar peut être produit par de multiple source, photovoltaïque, thermique, mécanique, éolien, hydraulique, marémotrice, et plusieurs seront économiquement viable pour les particuliers, ce qui empêchera les prix d’exploser.
      @joes il faut redéfinir la richesse, si c’est avoir les moyens de se rende malade et les moyens de payer les meilleurs traitement pour s’en sortir, je passe mon tour.
      @c_rien_kunchar Il n’existe aucun moyen de transport ou de choix de société qui n’aient été subventionné d’une manière ou d’une autre, point à la ligne.

      Finalement @ tous « Les sceptiques seront confondu »

      J’attend ça depuis 40 ans!

    • Je me demande pourquoi il y a des gens qui rient ou se moquent de la Chine ? Vous devriez plutôt vous inquiéter de la pitoyable situation économique des USA ( Obama veut sabrer le budget de 25%, hors militaire/sécu.soc. ) et de plusieurs pays européens et que dire de celle du Québec. Ceux qui, maintenant, détiennent les cordons de la bourse, ce sont la Chine et les fonds souverains des pays du Golfe Persique, principalement et ils nous tiennent par les couilles.
      En 2010, les entreprises chinoises ont crées 10000 emplois aux…USA , l’argent leur sort par les oreilles…
      Pour revenir aux autos électriques et/ou hybrides, sachez que les chinois, encore eux, décidemment, contrôlent 95% des ” earth metals ” et, de plus, ils ont diminuées les exportations de ces métaux « terre ».
      Devinez ce qui entre dans la composition, entres autres, des batteries lithium et cie ? En plein ça, ces métaux rares et hors de prix. Alors, avant de chanter alouette pour que les autos électro/hybrides soient abordables, eh bien elles seront…chinoises. On parie ?!
      Pour vous aidez à comprendre tous ces enjeux économiques, je vous conseille de consulter le site Uncommon Wisdom et vous allez rire…jaune !

    • Je suis a l’exterieur de la province sur un ordi public donc pas d’accent.

      Au Mondial de l’Auto de Paris, il y avait une jolie hotesse, que je surnomme affectueusement Marie “de Nissan”, car elle m’a converti a une autre religion, celle de l’automobile electrique.

      Tout comme Simon C, je ne pense pas que les gouvernements devraient subventionner ce type de vehicules. Apres tout, la TVQ a augmente de 1% le premier janvier. Cependant, s’ils sont assez debranches pour le faire, je pourrais tres bien en profiter!

    • @djoni http://en.wikipedia.org/wiki/Nissan_R%27nessa : la altra est une familliale 5 porte ou as tu pris 1 place et demi?

    • @benlevelo Tout a fait juste. Il ne faut pas oublier que nous avons beaucoup de ces terres rares “earth metals” au québec.

    • http://sufiy.blogspot.com/

    • Je suis pour des voitures qui se conduisent elles-mêmes. Comme ça, on remplace une bonnes parties de nos voitures personnelles par des taxis pas chers qu’on commande de son téléphone. Plus de problème de stationnement et des voitures adaptées à chaque utilisation.
      Je rêve? Les voitures robots de Google ont déjà roulé 140000 miles en autonomie.

    • Ce matin, 15 fév un froid sibérien s’abat (encore une fois) sur le Québec. Je pars au travail avec ma voiture tout électrique. Mais j’ai 40 kms à faire et en faisant ma toilette je me stress à savoir si mes batteries tiendront le coup surtout si je me trouve dans un bouchon. Si je manque de jus sur le pont Champlain ? Et mon cours qui n’est pas préparé ! Non merci pour moi la voiture tout élec.et même l’hybride avec son gros derrière pesant me fait penser à un hamster. La petite cylindrée fabriquée de nos jours est extrêmement fiable et nous libère de ce stress supplémentaire.

    • @joes : vous ne subventionnez pas les transports en commun à Montréal. Grosso modo, Montréal, c’est un peu moins de 25 % de la population de la province, un peu moins de 40 % des entrées fiscales de la province et un peu moins de 20 % des dépenses de la province. Ça, c’est l’institut de la statistique du Québec qui le dit. Dollar pour dollar, c’est exactement l’inverse. Si chaque dollar perçu devait rester dans la région, bien on devrait fermer bien des régions et faire venir la nourriture de la Chine.

      Si on se met juste à applique l’écoconduite, c’est à dire le respect des limites de vitesse, les accélérations douces et autres techniques, on sauve entre 20 et 25 % d’énergie. C’est énorme. C’est une action que tous peuvent faire dès maintenant. C’est un moyen d’agir immédiatement, et sans effet secondaire, sur notre environnement en diminuant la pollution, la consommation et les nuisances sonores.

      @Le_Petit_Bob : la différence entre la Volt et une pure électrique, c’est que la Volt peut servir de voiture unique. Avec une voiture purement électrique, il faut un plan de rechange pour les longs trajets ou pour les matins où la voiture n’aura pas été branchée. Une Leaf demande de garder deux voitures, avec la pollution qui va avec, une Volt non.

    • Au fait, pour ceux qui mettent Avestor / HQ sur un piédestal, leur fichue usine de Boucherville a sauté au moins 3 fois ces dernières années. Selon les services de la Ville, c’est toujours les batteries qui sont la source des explosions.

      Il semble donc que la voiture électrique ne mettra pas fin au moteur … à explosion!

    • @gl000001

      Tout ce que vous venez d’écrire sur l’efficience et blablabla, chers gl000001, vous le savez aussi bien que moi, que c’est moi qui vous ai appris tout ca, il y a quelques semaines.
      Mais, encore une fois, je dois vous demander de faire un tout petit, tout petit effort lorsque vous essayez de lire. Ce que j’ai écris, c’est très clair pourtant, c’est que la voiture électrique va polluer indirectement et que les pro-électricités en parlent comme si la voiture électrique allait régler le problème de la pollution. Ce qui n’est pas le cas.
      À force de vous obstiner avec moi chers gl00001, vous perdez au change! Vous dites n’importe quoi pour essayer de contredir ce que je dis. Pauvre de vous! Je vous ai vraiment traumatisé lors d’une de mes interventions. Je m’en excuse. J’espère que vous saurez passer à travers! :)

    • @leptibob
      Il y a les hybrides-parallèle et les hybrides-série. La Volt est une hybride-série.

      DANS LES DEUX CAS ELLES CONSOMMENT DU PÉTROLE ET CONTRIBUENT AUX BOULEVERSEMENTS CLIMATIQUES , ainsi qu’à perpétuer notre esclavage au cartel pétrolier.

      Une tout-électrique, c’est dix fois moins cher à opérer au Québec et dans les pires cas où l’électricité coûte un bras, 3 fois moins cher.

      Avec un réseau vraiment vert , chaque domicile serait totalement indépendant pour la génération d’électricité, et passées les coûts d’installation et de matériel, CE SERAIT GRATUIT DE ROULER ÉLECTRIQUE.

      mais ça, les pushers d’énergie font tout pour l’empêcher.

    • @justanopinion
      Trop drôle. On a parlé de ça l’an dernier sur ce blogue. C’était du connu bien avant que vous commenciez à sévir ici.

      Arrètez d’insulter les gens et vous ne me dérangerez plus. Vos “opinions” d’hurluberlu, il y en a à la tonne de toute façon. On est habitué.

    • @gl000001

      L’Enflure exponentielle de la demande mondiale cumulé … . Le ridicule énergievore de la demande croissante en rendra malade plus qu’un, à mon avis. Le fait est que beaucoup de gens s’en foute … Après moi le Déluge …

      @djoni

      Je ne suis pas anti quoi que ce soit. Votre perception est des plus limite car je ne suis pas pour l’usage du pétrole non plus. Je ”vie” au coeur d’une réalité qui existe et qui convient d’en réduire la nuisance que cela vous plaise ou non par favoritisme aveugle sans considération et anticipation réelle en matière de conséquence globale.

      Documentez-vous sur «Le moteur d’EcoMotors qui peut représenter un pas important vers le développement de moyens de transport économiques et éco-énergétiques pour les pays émergents, a dit Bill Gates dans un communiqué publié par l’entreprise du Michigan. EcoMotors a développé une technologie qui pourrait réduire les émissions de gaz à effet de serre de façon réaliste et économique.»
      EcoMotors est actuellement en usage pour des véhicules militaires. Bill Gate n’est pas un Tweet ni un S’rin en affaires à ce que le Monde entier est témoin à l’heure actuelle.

      http://www.lautopak.com/135-news/Un-moteur-a-essence-plus-efficace-que-l-hybride-Bill-Gates-y-croit.html

      ÉcoMotors
      http://www.ecomotors.com/

      ”70 mpg, without a Hybrid
      A new Mazda model debuting in Japan gets its high fuel economy from an improved gas engine and a lightweight design.
      Mazda’s new engine. Compared to its predecessor, it has 15 percent better fuel economy and 15 percent more torque, improving vehicle acceleration. The extra-long, curved exhaust pipes on the front (in black) help the engine draw more energy from a gallon of gas.”

      http://www.technologyreview.com/energy/26613/?p1=A2

      ”A new engine concept developed by researchers at the University of Wisconsin-Madison could cut fuel consumption by about 30 percent in cars and by almost 20 percent in heavy trucks. In gas-powered cars, the new design would add little to the cost of the engine. In heavy-duty trucks, it would substantially reduce costs by eliminating the need for expensive after-treatment systems to reduce emissions.

      The concept, which has been demonstrated in test engines, involves precisely mixing two different fuels in the combustion chamber, which gives greater control over both the timing and duration of combustion. It could provide a way to meet fuel economy regulations without the more expensive electric motors and batteries found in hybrid vehicles (although for still greater efficiency, the new design could be incorporated into a hybrid vehicle). The new engine concept is made possible by precise electronic fuel injection and advances in computer simulations. “We discovered this process using advanced computer modeling, which allowed us to identify the recipe for optimal mixing of the fuels,” says Rolf Reitz, a professor of mechanical engineering at UW-Madison.”

      http://www.technologyreview.com/energy/25453/?mod=related

      Trois petits exemples ici d’efforts en recherches et développements d’énergies en usages actuellement.
      Ce n’est pas parce que la science n’est pas capable de rentabiliser l’usage des hydrocarbures. Évidemment qu’elle en est capable. Combien plus en nano technologie … de fragmentation de la molécule d’essence pour la même puissance par fragment qu’une goute d’essence entière.

      L’emprunte écologique généré par la construction et l’usage de véhicules électriques sera aussi destructrice que l’actuel usage pour construire et utiliser les véhicules fonctionnant aux hydrocarbures.

      Les constructeurs de véhicules routiers peuvent construire actuellement des véhicules constitués de pièces mécaniques durables pour plus de 30 à 50 ans, tôlerie inclus. Ils ne le font pas parce que cela ralentirai l’économie de marché et ralentirai l’économie boursière. Production au volume de véhicules durables et non production en fonction de l’usure calculé pour maintenir une synergie d’achat serait beaucoup plus significative d’intelligence scientifique, à mon avis.

      Votre fanatisme aveugle pour un bien de service vous égare … sans doute à cause de limites réduites …

      @kiroulbien

      Vous avez électrisé par le charme et la beauté des parechocs … ???

      @Tous les promoteurs et amateurs de charge/décharge

      L’énergie colossale pour implanter les infrastructures requises pour l’usage quotidienne de l’électricité doublera celle actuelle de l’usage des hydrocarbures. Cette période temporaire, sans doute, ne sera pas de courte duré.

      Et pour les amateurs de turpitudes sachez que l’achat et l’usage de deux véhicules routiers, un électrique et l’autre à essence, par la même personne pour les besoins alternatif de distance est une Mega Connerie de spéculateurs fanatiques pour la cause électrique de Totos à laver la Vie sur la planète.

      Avis à tous les Don QuiWatts à usage et caractère Fana et Fada

      On bouffe actuellement plus qu’une planète et demie pour les besoins universelle requis par les hommes actuellement … et ça nous avance à quoi ???

      That is the main Question !!!

      (:

    • @rexie

      Le bihydrogène est une bien meilleure idée qui ne pollue pas, contrairement aux voitures électrique qui polluent.
      Au lieux de propager vos demi-vérités et vos fausses idées, faites nous plaisir, recyclez vous. Ca suffit, la propagande.

    • @djoni
      Tu dis :”la Leaf à 160 km d’autonomie est un vraie 5 place la Altra était une 1½ place serré.”

      Il y a plus de10 ans, la Nissan Altra EV était une 5 places avec 190km d’autonomie.
      La Leaf est annoncée avec 200km d’autonomie. Il est où le progrès?
      Il y a une magouille sous roche…

      Et puis ton argument est bidon car la plupart des voitures contiennent en réalité 1 ou 2 personnes. Et les tests de distance se font TOUJOURS avec le poids du conducteur seulement.

      http://www.evuk.co.uk/hotwires/rawstuff/art9.html

    • @simon_c

      Quand tu parles de Montréal comme étant 25% de la population du Québec, tu ne parles que de l’île de Montréal ? Car la région de Montréal, qui inclut la rive sud, Laval et la rive Nord, c’est 50% ou un peu plus de la population de la province, me semble. As-tu des chiffres ?

      Généralement, quand les gens parlent de Mtl, ils parlent de la grande région de Mtl, pas juste l’île.

    • @pobstar la pile d’Hydro Québec n’était qu’un exemple pour démontrer les efforts à construire des batteries plus efficace… Pour ce qui est du développeur ou de l’exploitant, je n’ai pas encore commencé à regarder ce problème et les solutions s’y ratachant…

      @omni-tag Je comprend votre point concernant l’économie de carburant, mais pour bien comparer il faudrait prendre le prix d’achat d’une Camry thermique et d’une hybride. L’analyse ne sera certainement pas aussi avantageux question prix. J’ai fait le calcul avec ma civic Hybride et la thermique (le modèle de base ne compte pas, l’hybride est très équipée) et ca prendra au moins 150000 km avant d’arriver “even”. Par contre, j’ai profité d’un rabais lors de l’achat l’été dernier : $4,000 de rabais, alors dès le 1er km, je suis gagnant avec une consommation moyenne de 5.5l/100km, au lie d’au dessus de 8, comme celle de ma mère…

      J’ai même pas eu besoin de réfléchir à mon choix, même si j’envisageais une VW TDI..

      Comme quelqu’un l’a mentionné ci-dessus, lorsque tout le monde aura une électrique, il faudra effectivement s’attendre à payer un prix fort pour l’électricité, puisque le gouvernement ne pigera plus dans nos poches pour les taxes sur l’Essence…

    • @justanonion

      La voiture électrique produit moins de pollution lors de sa construction car il y a le tiers moins de pièces.

      La voiture électrique produit BEAUCOUP moins de pollution pendant toute sa période de vie parce qu’elle ne consomme pas de pétrole.
      - Pollution directe au tuyau d’échappement
      - Pollution indirecte du processus d’extraction, de transport, de raffinage et de distribution de la merde noire.

      La voiture électrique pollue beaucoup moins que la voiture au pétrole même avec de l’électricité provenant des centrales au charbon. 35% de moins d’émissions de CO² comme le démontre le lien que j’ai mis plus haut.

      Les batteries au lithium sont recyclables à 98%, les batteries au fer LiFePO4 de chez BYD 100% efficaces à -20°, sont recyclables à 100% et même leur fabrication n’émet aucun toxiques.

      De plus la durée de vie d’une moteur électrique est de 1 millions de km et plus, ce qui allonge la durée de vie des voiture et le cycle de remplacement. Donc pollution et dépense de ressources inhérente au processus de fabrication d’un véhicule en moins.

      @gl00001

      La “Baker Electric” faisait 390km d’autonomie et 32km/h, pas 20km/h… ce qui suffisait en masse sur les non-routes de l’époque.

      En cent ans de progrès supposés, tu ne penses pas qu’on en serait à autonomie quasi illimitée si le développement des piles n’était pas saboté de façon continu?

      Quand on observe la chronologie des inventions en rapport aux piles électriques, il y a une curieuse pénurie d’inventions à partir de 1910 jusqu’à nos jours, époque qui coïncide avec la main-mise de l’empire pétrolier de John D. Rockefeller associé à J.P. Morgan, sur le système politique américain.

    • @justanopium

      La production d’hydrogène consomme beaucoup d’électricité. Pourquoi passer par Québec pour aller à Sherbrooke, le moteur électrique est beaucoup plus économe sur ce plan et utilise directement l’électricité.

      Tu n’a pas démontré que la voiture électrique polluait plus que les autres. Moi j’ai démontré le contraire.

      Au lieu de crier des noms, apporte des arguments et des liens svp.

    • @rexie

      La voiture électrique pollue.
      La voiture électrique pollue moins que la voiture “au pétrole”.
      Une voiture au biohydrogène pollue… oups… NE pollue pas.
      D’ici quelques années, avec le développement des méthodes de production de biohydrogène (avec les algues, par exemple), la voiture au dihydrogène ou au biohydrogène sera beaucoup plus intéressant que la voiture électrique fortement limité.
      Comme je le disais un peu plus haut… recyclez vous.

    • @justanopinion

      Faites vous référence à ceci : oxyde de bi-hydrogène ?

      Il y a ceci d’intéressant qui laverait le concept actuel des batteries explosives : Fuel Cell

      ”A fuel cell is an electrochemical cell that converts energy from a fuel into electrical energy. Electricity is generated from the reaction between a fuel supply and an oxidizing agent. The reactants flow into the cell, and the reaction products flow out of it, while the electrolyte remains within it. Fuel cells can operate continuously as long as the necessary reactant and oxidant flows are maintained.

      Fuel cells are different from conventional electrochemical cell batteries in that they consume reactant from an external source, which must be replenished – a thermodynamically open system. By contrast, batteries store electrical energy chemically and hence represent a thermodynamically closed system.

      Many combinations of fuels and oxidants are possible. A hydrogen fuel cell uses hydrogen as its fuel and oxygen (usually from air) as its oxidant. Other fuels include hydrocarbons and alcohols. Other oxidants include chlorine and chlorine dioxide.”

      http://en.wikipedia.org/wiki/Fuel_cell

      :)

    • @justanopinion
      Bonne chance avec Rexie ;-)

    • POUR.

      Évidemment, ce n’est pas pour tout le monde. Mais si on remplace la majorité des déplacements urbains, ce serait déjà un énorme progrès.

      Maitenant la pollution dû à la production d’électricité. L’électricité ne vient pas obligatoirement d’une centrale au charbon. Dans le futur, c’est beaucoup plus facile de changer ces vieilles centrales au charbon par autre chose de plus propre que de remplacer les véhicules à combustion par autre chose que l’électrique. Et même si on ne remplace pas les centrales au charbon, c’est beaucoup plus facile de leur faire des upgrades avec des systèmes antipollution que de le faire sur quelques centaines de millions de véhicules…

      Pour la poullution dûe aux batteries usées, c’est quand même infiniment plus facile de gérer un stock de batteries usées que de gérer du CO2 dans l’atmosphère. Bref, on remplace un problème environnemental ingérable par un qu’on peut contrôler. Encore là, gros avantage à l’électrique.

    • @francklefebvre

      Renflouer le manque à gagner des pots de vins des pétrolières à nos gouvernements appelées “taxes sur l’essence” par l’augmentation du prix de l’électricité n’est pas une conséquence inéluctable.

      Et même si, je serais bien plus heureux de renflouer uniquement le Québec et d’avoir la certitude de ne plus contribuer à l’effet de serre, que de perpétuer ma contribution au système cartellien qui nous garde esclaves du pétrole qui nous tue tous à petit feu.

      Et il serait injustifiable d’augmenter d’un facteur 10 le prix de l’électricité, ça bouleverserait trop l’économie.

      Donc, même avec une augmentation du double de l’électricité des voitures électriques, nous serions gagnants au point de vue des économies dans nos poches, de l’économie du Québec et de l’environnement.

      D’un autre côté, la production d’électricité ne nous coûte vraiment pas cher par ici, alors profitons-en!

      Amenez-en des grands barrages pour exporter partout en Amérique du Nord et diminuer la pollution des centrales au charbon apportée par les vents dominants!

      Amenez-en des amortisseurs dynamos qui nous aident à recharger jusqu’à 70% des batteries!
      http://peswiki.com/index.php/Directory:Power-Generating_Shock_Absorber#Official_Website

      Amenez-en de la peinture solaire à nanoparticule, économique et efficace même par temps couvert pour recharger les millions de véhicules qui lézardent au soleil dans tous les stationnements du monde.
      http://www.energies-solaires.org/wp/47/nano-cellule-solaire-revolution-energie-solaire/

    • Pour les chars électriques….

      Mais maudit que c’est cher.

      Pis comme a dit quelqu’un avant moi : Si je stationne dans la rue….je plogue mon char où????

    • Actuellement, dans le monde, 40% de l’électricité est issue des centrales au charbon, 20 % par des centrales au gaz, 15 % par des centrales nucléaires, 15 % par des barrages, 5 % par des produits pétroliers, moins de 2% avec de l’éolien et moins de 0.2% par le solaire… Alors, on règle un problème pour en créer un autre…. Combien de déchets nucléaires voulez-vous voir passer sur le fleuve venant de l’Ontario qui devra augmenter sa production d’électricité pour cette nouvelle technologie…. Voulez vous voir encore des constructions de barrage dans nos rivières pour subvenir aux besoins des Américains….. Avons-nous en place un système de recyclage de ces batteries qui ont en ce moment une durée de vie de 5 ans ??? Non pour ma part la voiture électrique est loin d’être une solution miracle, mais plutôt encore une dépense qui s’avérera complètement inutile et qui servira uniquement l’intérêt des constructeurs. Nous refusons de faire face au vrai problème de la pollution sur notre bonne vieille terre et ce problème est tout simplement la surpopulation…..

    • @rexie @ joes et @Autres Cie

      Le fanatisme idéologique intempestif à la Don QuiWatt pour abattre des moulins industrielles de haute finance ne démontre qu’une immaturité de gamins de ruelle, au carré de sable plein de Dinky toys branchés à un poteau d’Hydro Québec.

      Vous inondez les commentaires de Blogues automobiles par vos sempiternelles refrains démagogiques de conspiration à constipation anti électricité sans reconnaître qu’un changement de cap pour un méga transatlantique demande beaucoup plus que du sérieux lorsque la manoeuvre est hyper critique.

      Vous virevoltez autour de votre nombril sans restriction de réflexions sérieuses hors de vos pantalons en imaginant un monde roulant totos électriques.

      De grâce recyclez-vous en toute pondération à la réalité réelle du quotidien en vous groundant les deux pieds sur terre. Votre Tesla est déjà passé date, votre Feuille Nissan déjà un autre souvenir emporté sur les flots de l’innovation et dans six mois votre prochaine lubie sera aussi bonne pour les musées … alors vaut mieux reconsidérer la trajectoire pendant qu’il en est encore temps …, à mon avis …

      Votre acharnement est digne des gamins de basse-cours de fond de ruelles qui essaient de faire du tape l’oeil aux gamines à tricots. Lachez vos carrés de sables à la Dinky Toys plugés aux poteaux d’Hydro …

    • Les québécois sont contre:
      le nucléaire, le gaz de shiste, les éoliennes trop bruyantes, les pétrolières, l’exploration gazière et pétrolière, le prix de l’électricité, le monopole d’Hydro-Québec, l’oligopole des pétrolières, la concurrence, la mondialisation, le GNL et ses méthaniers, la pollution, les changements climatiques, les OGM, la consommation effrénée, l’agriculture extensive, l’agriculture traditionnelle, le kirpan et la burka.

      Alors, sont-ils pour ou contre l’auto électrique? C’est clair, voyons!

    • @aigle_blanc Je suppose que ta solution est un bidule qui réduira la consommation de + ou moins 50% de consommation de carburant ……ou l’éco conduite. les gens ne délaisserons pas le transport individuel non plus. et le prix du pétrole vas continuer de monter ca c’est la réalité ne vous en déplaise.
      http://www.youtube.com/watch?v=dk0qYFPy6jk&feature=player_embedded

    • Qu’on le veille ou non, les véhicules électriques vont trouver preneurs mais à un rythme beaucoup plus lent que certains le voudraient. La technologie des batteries est encore trop dispendieuse, le temps de recharge trop long, les infrastructures sont très insuffisantes, mais il faut commencer quelque part. En bout de ligne,le prix des carburants fossiles est encore trop bas pour justifier des changements pour la majorité des gens. Les options hybrides sont un compromis, une transition.

      Au rythme où les technologies évoluent, qui sait quels seront nos choix dans 5 ans, 10 ans, 25 ans, et qu’est-ce qui dominera le marché étant donné qu’on ne peut pas se payer une infrastructure pour toutes les options.

      En attendant, la Volt et la Leaf peuvent se louer pour $350/mois aux Etats-Unis. Pas si mal si ca répond à vos besoins et si vous pouvez en trouver. Soyons patients.

    • @françois_qc : les chiffres sont pour la région administrative seulement, soit l’île. La dernière fois que j’ai vu la comparaison, ça m’avait frappé. Moi qui croyait que la région recevait plus qu’elle n’en donnait. Or c’est l’inverse, dans une proportion de près de 2 pour 1.

      Mais c’est normal et je dirais, à la limite, des détails. Ce qu’il faut, c’est penser l’aménagement du territoire en fonction de consommer moins. Je donne un exemple :

      Dès qu’on facilite l’implantation d’un mégacentre Wall-Mart, c’est les commerces locaux qui périclitent. Ils ferment, les consommateurs sont pris pour prendre leurs voitures pour le moindre item, faut construire de méga-stationnement, donc minéralisation du sol avec l’ilot de chaleur créé, bref, on passe à un mode où l’usage de la voiture est favorisé. Pire, c’est les petits villages qui souffrent le plus lorsqu’un méga centre ou un power center ouvre. Ils perdent leurs commerces.

    • Avez-vous remarqué la construction de l’article avec les pour et les contre?

      Parsemé un peu partout : dans 5 ans, dans 10 ans dans 20 ans, 25 ans, 30 ans.

      “LEUR” jeu est de retarder la venue de la voiture électrique dans l’opinion publique le plus possible.

      Elle était là il y a cent ans, il y a 40 ans, il y a dix ans elle s’est fait brisé son élan en Californie… et encore maintenant, avant même qu’on en ait entre les mains, les articles et opinions contre se multiplient. Elle aurait dû sortir en masse il y a deux ans, un an, l’an prochain peut-être… en 2012, 2013 si on est sage en 2014 … au compte goute.

      Si Tesla Motors peut faire 500 km sur une charge avec des ordinaires piles de portables, pourquoi les “majors” n’en sont tout à coup pas capables?!?

      La technologie est là, elle est fiable et elle pourrait bien nous sauver de l’emballement exponentiel du climat. sauf que la cupidité du cartel pétrolier omnipotent nous tue.

    • “La technologie est là, elle est fiable et elle pourrait bien nous sauver de l’emballement exponentiel du climat. sauf que la cupidité du cartel pétrolier omnipotent nous tue.”—-rexie

      À l’échelle mondiale, l’agriculture et la production d’électricité produisent pas mal plus de GES que les voitures. J’ai toujours été pour la voiture électrique, mais faut pas charrier sur les vertus.

      C’est pas une solution miracle. Pis faut pas croire en la fuite en avant.

    • @Joe

      “c’est une nécessité pour certaines personnes et ceux ci sont la majorité”
      Comme j’ai dit: “1) Ces voitures sont clairement destinés à des milieux urbains là ou il existe déjà un réseau de transport en commun. Donc déjà là la voiture c’est pas nécessaire.”

      Même si la voiture électrique comble tes besoins ça veux pas dire que c’est la même chose pour tout le monde en région.

      La réalité c’est que la grosse, grosse majorité du Québec vie en milieu urbain où il existe des transports en commun. Même Val d’Or, Chicoutimi, Baie-Comeau ou Sept-Iles.

      Est-ce que c’est responsable de subventionner l’achat de EV pour tout le monde alors que seul 20% de la population n’a aucune alternative?

      Et si tu me dis que “blah blah blah épicerie blah blah blah” J’espère qu’on ai pas rendu au point où il faut subventionné le monde pour qu’ils puissent faire des commissions???

      Et fait moi pas rire avec l’agriculture en abitibi et sur la Côte Nord.

      Si le but est réellement de réduire la pollution globale du Québec, subventionner le transport en commun aura beaucoup plus d’effet que de subventionner l’achat de véhicule électrique. Et je suis d’accord avec Simon_C subventionner l’achat de EV pourrait convaincre plusieurs citoyens de délaisser le transport en commun pour aller vivre en banlieu ce qui accélèrera l’étalement urbain et son lot de pollution supplémentaire.

    • @Rexie

      C’est qui le cave qui vendrait pour une boucher de pain toute ces technologies-là??? Être un peu wise, celui qui va développer, disons la technologie du toit magique, va s’arranger pour capitaliser sur son produit. Tu veux un toit magique? Je vais te le louer 75$/mois, mais ça va te permettre d’économiser 25$ par mois par rapport à HQ. Le consommateur va être ben content pis Toit Magique Inc. aussi.

      Mais ça change rien au fait que pour l’instant, les technologies à base de panneau solaire disponible commercialement utilise plus d’énergie à produire qu’il en fourniront durant leur vie utile.

      C’est bien que tu fasses la distinction hybride-parallèle et hybride-série mais selon l’utilisation que tu en fait la Volt ne lâchera pas 1 gramme de CO2 de plus qu’une Leaf.

    • … ça ressemble de plus en plus à un sondage commandité par Hydro-Québec !!

    • @Rexie

      Est-ce que tu as déjà pensé que si tu t’étais procuré une Prius v’là 10 ans tu aurais sauvé beaucoup plus d’essence que d’attendre que ta technologie parfaite soit commercialisé?

    • @simon_c Excuse moi mon intervention était nettement irrespectueuse et non diplomatique ton opinion a sa valeur. La raison fondamentale de ma montée de lait est que ma région n’est pas couverte par un service de transport en commun pas de congestion ni d’étalement urbain. Cette subvention de 8000$ me permet de retirer de la route un véhicule qui produit annuellement 12 tonnes métrique de co2 et consomme 24.2 baril de pétrole et le remplacer par un véhicule 0 émission que je ne pourrais m’acheter autrement. Cette subvention n’est certainement pas contreproductive dans mon cas 12 tonnes de co2 par année pour plusieurs années + si c’est du pétrole de l’ouest entre 48.4 et 121 baril d’eau douce de sauvé sans compter le charbon brulé pour traiter le sable bitumineux sans compter l’évasion de capitaux. Débat propre et diplomatique diffusé a ce sujet a radio-canada le 10 fev 2011 a écouter. http://www.radio-canada.ca/emissions/christiane_charette/2010-2011/chronique.asp?idChronique=133819

      sources et réferences
      http://www.fueleconomy.gov/
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Sable_bitumineux
      http://www.revenu.gouv.qc.ca/fr/ministere/centre_information/nf/2009/vehicule_neuf_eco.aspx

    • http://www.youtube.com/watch?v=dk0qYFPy6jk&feature=player_embedded

    • “À l’échelle mondiale, l’agriculture et la production d’électricité produisent pas mal plus de GES que les voitures.”–Simon_c

      Toujours aussi scientifiquement malhonnête Simon? Tout à fait vrai ce que tu dis, mais tu mets toute la production dans le même paquet.. ainsi que l’agriculture?? Et jamais de liens pour appuyer tes dires.

      Si tu comptes seulement la production d’électricité DESTINÉE AUX VOITURES ÉLECTRIQUES ça constituerait une diminution d’AU MOINS 40% des émissions des véhicules, car dans tous les cas quelle que soit la source un véhicule électrique pollue moins que son vis-à vis au pétrole.
      Revoici le lien du tableau d’une étude de Renault-France

      http://1.bp.blogspot.com/_gHtdTK4yMlk/SgL-ki1Kq5I/AAAAAAAAAMM/1iE_-0vQbG0/s1600-h/bilan-co%E2%80%93voiture-electrique.jpg

      Et puis avant qu’un autre mal informé s’objecte:
      http://www.greencarreports.com/blog/1047023_no-electric-vehicles-wont-bring-down-the-u-s-power-grid

    • @ pobstar et @rexie
      Mes excuses!
      Vrai la Altra était plus qu’un 1½ place serré, mais les sources divergent sur cette même voiture, 4 place pour certain et 120 miles d’autonomie. Peu importe elle n’existe plus!

      @Pobstar
      Pour l’amélioration des moteurs thermique, bien sur il y a beaucoup de recherche….qui ne demeure que de la recherche et cela depuis un demi siècle pour la plupart.
      Les fondamentaux inchangé et inchangeable depuis l’invention de ce moteur sont :
      Combustion de n’importe quel hydrocarbure dans un moteurs thermique à piston 50% de la chaleur fuit par l’échappement 20% à 30% par le système de refroidissement , ce qui nous laisse au mieux 30% d’énergie théorique pour produire le mouvement, entraîner les composante vital du moteur et de commodité du véhicule, pompes, électricité, frein et direction, chauffage et climatisation, accessoires divers.
      Dans les véhicule d’aujourd’hui on ne réussit qu’a utiliser entre 18% et 22% de l’énergie que contenait chaque goûte d’essence et seulement lorsque le moteur est dans sa plage idéal, à la température optimale et en vitesse de croisière.

      Pas lorsqu’il tourne pour se réchauffer, à l’arrêt ou en décélération ou on jette par friction toute l’énergie cinétique accumulé.
      L’arrêt/départ automatique est donc une bonne idée.

      La seule amélioration possible c’est la qualité de la combustion en réduisant les gaz imbrûlés. Donc lorsque l’on annonce l’augmentation de rendement de 20% c’est que l’on à réussi à augmenté de 20% le + ou -20% ce qui nous amène à 24% d’efficacité absolue.

      C’est phénoménal, je le concède. Néanmoins très faible par rapport à l’efficacité absolue d’un moteur électrique de qualité qui peut être supérieur à 95%.

      Efficacité réelle du moteur électrique +95% contre efficacité possible du moteur thermique -30%
      D’où l’expression « peine perdu » pour ce type de moteur.

      @rexie Je n’ai pas fouillé tes informations concernant les amortisseur dynamos, parce que c’est impossible de générer plus d’énergie à partir d’un véhicule en mouvement que celle utilisé pour le mouvoir. Il s’agit, au mieux, de récupérer la perte d’énergie cinétique dissipé en chaleur dans les amortisseurs. Probablement moins de 2% de l’énergie totale utilisé dans des conditions de chaussé difficile comme au Québec!

      Marginal!

    • @Joes

      Oui personne ne conteste le fait que de subventionner un EV dans ton cas enlève effectivement des GES… Mais la réalité c’est que la subvention dont il est question est qu’elle est accessible à tout les automobilistes, ayant accès au transport en commun ou pas. Et la réalité c’est que la majorité de ceux qui vont en profiter sont justement qui ont accès au transport en commun et que l’argent ainsi investi serait plus efficace pour contrer les GES si on l’investi dans l’amélioration du transport en commun.

      Si en subventionnant l’achat de ton véhicule tu relâche 12 t de GES de moins c’est bien mais si cet argent était investi dans le transport en commun c’est p-e 2 personnes de plus qui serait convaincu de prendre le transport en commun donc 24 t de GES de moins pour le même montant.

    • @djoni Merci j’essaye de faire rentrer ca dans la tête de pobstar depuis deja un bon moment. Pobstar est un réaliste il veut doubler l’efficacité des moteurs existant avec un bidule hypothétique tout en faisant tout pour éviter le virage électrique sous prétexte que c’est un complot organisé par lucien bouchard et nicolas sarkozi pour multiplier par 10 le prix de l’électricité. Realiste hihihihi :)

      Pour les amortisseurs dynamo a rexie il ya tellement de nid de poules au québec que….. :)

    • @djoni

      Il y a d’autre façon de réduire la consommation de carburant que celle que tu as énuméré. Mazda travail sur sa prochaine génération de moteur en utilisant une nouvelle technologie qui va réduire substantiellement la friction à l’intérieur du moteur, réduire le nombre de pièce. On peut aussi réduire la consommation de carburant en profitant de la désactivation des cylindres. La turbocompression peut aussi entraîner une certaine réduction de la consommation. Et on n’a rien vu, la nanotechnologie permettra aussi des améliorations.

      Et le pourcentage d’énergie perdu par le moteur ne veut rien dire, ce qui compte c’est la quantité d’essence qu’il utilise et la quantité de polluants qui en ressort pour le même travail.

    • @ le_petit_bob et @ joes

      l’idéal, je crois serait d’avoir droit à la subvention, si le transport en commum n’existe pas ou peu, dans la région de l’acheteur. (comme ça, en ville, on favorise le transport en commun, et en région, la réduction des GES, c’est pas ce qu’on appelle “gagnant-gagnant” ça ???

    • @le_petit_bob 50% des automobilistes n’ont pas accès aux transport en commun selon simon_c probablement exact il faut aussi compter ceux qui travaillent de nuit ceux qui travaillent a un endroit non desservi par le transport en commun il ne reste plus grand monde couvert et subventionner des autobus vide? (écolo?) les gens ne délaisseront pas le transport individuel pour l’environnement certain pas super de faire une épicerie en autobus métro avec un bébé dans les bras. C’est mon opinion.

      -Pour les subventions qui peuvent changer de formes ou être aboli petit bob je suis obligé d’admettre que tu a totalement raison l’administration Obama a l’intention de transformer le congé de taxes non remboursable au états unis de 7500$ en rabais direct sur la voiture de 7500$ peu importe le revenu de l’acheteur. Rien n’empêche que les subventions peuvent etre bonifié aussi.

    • Outre l’électrification des véhicules il reste une question qui me tatillonne sérieusement…

      Que ferons nous lorsque ,éventuellement, LE fournisseur en électricité sera en situation de monopole ?
      … moi pas d’accord…

    • djoni je pense que les amortisseurs dynamos visent à transformer le mouvement vertical des roues occasionné par la gravité et la masse en électricité. J’ignoere les sommes d’énergie en jeu, il faut examiner le rapport coût/bénifice.

      Supposons que je suis un jeune retraité, qu j’habite à St-Rémi et que j’aille régulièrementà Chateauguay pour mes petites affaires. Pourquoi une Leaf, voiture de citadin ne me conviendrait pas?

      Je peux y mettre mon sac de golf, aller au triangle d’or. Je peux aller chez Costco. Je peux aller visiter ma fille à Laprairie. Je peux faire mon quotidien facilement… Je peux faire 600 à 700 kilometre par semaines pour peu d’argent et me promener à ma guise dans un rayon d’action de 50, 60 kilometre…

      Et l’entretien… Un changement d’huile sur une Leaf promet d’être moins salissant que sur une Volt…

      Pour aller à Québec, je peux toujours sortir le Cuda décapotable ‘71, 3 ou 4 sortie par année, c’est minimal…

    • @Joes
      Selon le recensement de 2007, 64% de la population du Québec à accès au transport en commun mais seulement 40% l’utilise pour aller au travail…
      http://www.statcan.gc.ca/pub/16-002-x/2010002/tbl/11283/tbl001-fra.htm

      D’où l’importance qu’il serait plus judicieux d’améliorer le service des T.C. pour que le 24% de monde qui ne l’utilise pas change d’idée. +d’argent = plus de trajets, plus de fréquences, meilleurs horaires, réduction des tarifs…. on peut même rendre les T.C. plus flexibles en instaurant des véhicules adaptés selon l’achanladage d’un trajet… Là, les subventions auraient vraiment un impact environnemental important.

      …Et tu reviens encore avec l’exemple du bébé-épicierie-blah-blah-blah…. Mais à partir du moment où le monde à accès au T.C. pour le travail, ton idée reviens à subventionner les familles 8 000$ pour qu’ils puissent faire leur commissions en véhicule…. Aucun sens

      Et pour ce qui est de remplacer les subventions sous formes de crédits d’impôt par un rabais à l’achat vous déformez mes propos, je n’ai rien dit de telle, ni je n’ai affirmé que l’on devrait bonifier ces rabais ridicules. Je trouve même que c’est une très mauvaise idée.

    • @pinip
      Le monopole est vérifié par la Régie de l’Energie depuis un maudit bout. HQ et Gaz Metro se rapportent à eux pour tout changement aux tarifs, aux projets de plus X milliers de $ pour ne pas mettre en péril la viabilité de la compagnie. Ca va continuer pareil.

    • @le_petit_bob Rien n’empeche de faire les deux subventionner l’achat d’un véhicule 0 emission ne signifie pas – d’argent dans le transport en commun autant dire que l’amphithéâtre des nordiques coupe automatiquement les subventions au transport en commun. Dans la realité une bonne partie des gens choisissent le transport individuel a tu une auto petit bob? pour quelle raison? l’amélioration des transports en commun dans ton secteur te fera t’il renoncer a ton auto?

    • @le petit bob L’idée est de donner a l’acheteur d’auto qui vas acheter une auto anyway de faire le choix électrique pas d’encourager l’auto au détriment du tc.

    • @joes : excuses acceptées. Je ne suis pas contre les régions, mais contre l’étalement urbain stupide qui non seulement détruit la ville mais tue aussi les petits villages tout en nous rendant plus dépendants de la voiture. Pour moi, la voiture électrique est inévitable et c’est tant mieux.

      Mais je préfère une action plus intégrée à des subventions et ça commence par l’aménagement du territoire en fonction d’une mobilité moins dépendante de la voiture.

    • @Joes

      L’état à une capacité limitée de payer et on est pas mal au bout du ‘lastique comme on dit… Si l’argent était un fruit qui se récolte dans la forêt boréale je dirais pas de problème, subventionnons les EV, le TC, l’amphithéâtre et un tunnel sous-marin entre sept-îles et matane pour accomoder les 6-7 personnes pour qui ça serait important.

      Mais… on vit dans la réalité… On a une capacité X de subventionner… on choisi… TC ou EV? Qu’est-ce qui est le plus bénéfique pour la majorité de la population? La réponse semble évidente, sauf pour toi. N’oublie pas qu’il n’y a pas seulement l’émission de GES comme facteur (déjà là les TC efficaces l’emporte) mais aussi l’impact de la réduction de la congestion et de l’étalement urbain que l’amélioration des TC produits.

      «Il est illusoire de penser qu’offrir 10 000$ (en subventions) pour une voiture, cela va avoir un impact positif», juge Pierre-Olivier Pineau, professeur agrégé aux HEC, spécialiste en politique énergétique.

      “L’idée est de donner a l’acheteur d’auto qui vas acheter une auto anyway de faire le choix électrique pas d’encourager l’auto au détriment du tc.”
      Non. l’idée n’est pas de donner à l’acheteur un incitatif pour passer à l’électrique mais de réduire les GES. Subventionner l’achat de EV est seulement un moyen. Et c’en est un mauvais.

    • @Pinip

      Effectivement, c’est la grande question… Si le parc automobile est 100% électrique H-Q sera en position de monopole énergétique… Et ça ne sera pas long qu’un génie enfonce dans le coco des québécois que la privatisation créerait plus de richesse et démantèle peu à peu notre patrimoine. Le pire, c’est qu’il se ferait élire. Et puis, la réalité nous rattraperas.

      “Quoi? La compagnie d’électricité est pas capable d’offrir un meilleur tarif que HQ dans l’temps?? Quessé ça!!!” Dirons-nous en coeur faussement outrés. Tout cela pour ce faire dire “blah blah blah coût d’exploitation blah blah blah risque financier blah blah blah amortissement blah blah blah on est dans une situation de monopole bande de caves” Pour apprendre que finalement Privé ou HQ c’est la même chose sauf que les profits s’en vont ailleurs.

      Et que si on payait 2 000$ en fuel là on va payer 2 000$ en électricité.

    • @joes : le problème, c’est que l’état, donc l’ensemble des contribuables, n’a pas des ressources financières illimitées. Je fais parti de ceux qui en paient beaucoup et je l’accepte. Par contre, en tant qu’écologiste convaincu, je m’attends à ce que l’état utilise les moyens les plus efficaces, dollar pour dollar. C’est là l’essentiel de mon argumentaire. Et dollar pour dollar, subventionner les véhicules électriques, ben je ne crois pas que ce soit l’option la plus efficace.

    • Cher Rexie,

      Il y a plusieurs raisons qui font que les véhicules purement électriques et même hybrides ne domineront pas le marché de sitôt, tant économiques, technologiques que purement personnelles, en passant par la simple résistance au changement. Il ne faudrait pas exagérer et comparer la voiture électrique des débuts de l’automobile avec aujourd’hui. La Tesla se vend bien au-dessus de $100,000 et après ses 500 km max par beau temps en descendant, la recharge prend du temps. C’était un de mes arguments pour espliquer que ca va prendre un certain temps avant que ces produits s’implantent solidement. Un autre est que l’infrastructure électrique n’est absolument pas prête.

      Encore une fois, tant que l’essence est aussi peu dispendieuse (à la pompe), le changement va être encore plus lent.

    • @petit bob A tu une auto petit bob? pour quelle raison? l’amélioration des transports en commun dans ton secteur te fera t’il renoncer a ton auto? Meme si oui ton auto restera sur le marché ou sur la route longtemps encore. Même chose pour une auto neuve acheté aujourd’hui roulera et polluera longtemps encore. Anyway bien beau etre contre la subvention est la et les véhicules non. Autre solution le bonus malus ne coute rien a l’état l’acheteur de véhicule gourmand paye pour subventionner le véhicule plus efficace comme en france.

      @imho Combien d’heure par jour ton véhicule est il stationné?

    • Quelle belle journée de ski à Stoneham!

      Mais nooon djoni, l’énergie des irrégularité de la route est EXTÉRIEUR au système, le mouvement des amortisseurs est indépendant du groupe de propulsion et cet énergie peut être récupéré de 20 à 70% de régénération!
      Vois plutôt :
      http://www.cartech.fr/news/amortisseur-recharge-batterie-hybride-39386891.htm

      Cher imho,

      La TeslaRoadster se vend à plus de cent mille dollars parce que la compagnie débute et que ses voitures sont quasi faites à la main. La prochaine génération le model “S” de toutes beauté sera approx les 50000$. Grosse amélioration pour des “ti-cul”.

      La recharge prends 3heures ½ sur le 220v avec le chargeur de Tesla. Le record, comme tu dis, le vent dans le dos est de 555 km de distance.

      Les raisons technologiques ne tiennent pas. les technologies sont séquestrées.
      Seule l’argument économique du cartel pétrolier empêche la migration massive vers les voitures électriques , ainsi que la désinformation galoppante les dénigrant.(comme cet article)

      Où as-tu pris que le réseau n’est pas prêt? Sur la radio-poubelle?

      HQ peut acqueillir 1 millions de véhicules SANS RIEN CHANGER AU RÉSEAU.
      Pour une conversion TOTALE de tous les véhicules du Québec, c’est une augmentation très graduelle de seulement 7% de la demande, facilement gérable selon les porte-paroles même de Hydro-Québec.

      Au tarif actuel, il en coûte près de dix fois moins cher de rouler à l’électricité qu’au pétrole. Comme il ne sera pas plus coûteux dans dix ans de générer de l’électricité, je ne vois pas pourquoi les tarifs monteraient en flêche… situation qui est bien différente pour les prix à la pompe du cartel pétrolier n’est-ce pas?

    • Le transport en commun coûte une fortune à maintenir tel qu’il est et il est et restera toujours déficitaire compte tenu de l’ampleur de ses diverses infrastructures qui devront toujours être subventionné. Et cela pour des temps de réactions de déplacement très long comparé à l’automobile, le truck ou la motocyclette à essence.

      Question GES ce sont les vieux véhicules à essence et huile à chauffage qui sont les plus ciblés comme nuisible. Actuellement le parc de véhicules offert par les divers fabricants rencontrent les normes, ici en Amérique, les plus sévères et de ce fait produisent un GES très minime.

      La solution miracle des véhicules électriques qui offrent une apparence de salut à court terme est noirci par la multiplication d’usines et centrales électrique, qui calculé en incidence comparative globale, émettent et continueront d’émettre des scores GES incontrôlable pour la simple raison du rapport rentabilité versus nouveaux investissements moins polluant qui sont déjà requis mais qu’aucun industriel veut investir de son propre grés.

      Nous respirons tous, les êtres humains de cette planète, le même air et nous sommes soumis, tous autant que nous sommes, aux mêmes dérèglements planétaire occasionné par le réchauffement planétaire, à la même pollution de l’air et des mers. Ça ne prend pas la tête à Papineau pour voir et comprendre ça.

    • De plus, les profs et autres spécialistes accouchés par les universités sont gros gens comme devant la plupart du temps lorsque l’on regarde ce qu’ils ont dit et ce qui est arrivé.

      Si vraiment il y avait du gros bon sens sorti de ce type d’institution on ne serait pas au prise avec les réalités d’aujourd’hui, c’est certain, et ce dans toutes les sphères de la vie humaine qui dégénère continuellement chaque jour.

      Ou l’on revient avec un Gouvernement Conservateur qui régularise par imposition les restrictions salutaire hors norme mercantile et hors commerce/prospérité la liberté et la mobilité. Ou l’on continue comme c’est le cas présentement à laisser le marché et les individus choisir ce que bon leurs semble.

      Question véhicules électrique ce qui semble avantageux à court terme deviendra un cauchemar à moyen et long terme … c’est tout vu d’un simple regard global.

      Les arguments de ceux qui sont versés dans le fanatisme à outrance pour l’électrification planétaire à n’importe quel prix sur toute la surface du globe souffrent à mon avis de déficit intellectuel et d’attention digne de la fabrication du Ritalin !

      Hydro Québec a dans ses objectifs de tarifier l’électricité du Québec aux mêmes tarifs que les autres province dans un premier temps, c’est connu sur la place publique par certains. Dans un deuxième temps, la vente du patrimoine québécois à l’entreprise privé sera invoqué pour payer les dettes publiques qui sont déjà titanesques au moment où ses lignes sont écrites … qu’est-ce que ce sera demain …

      Il n’y a pas de volonté politique et d’argent pour payer un deuxième pont Champlain … même si ce deuxième pont était déjà 20 ans un must urbain. Il n’y a aucune volonté politique pour construire un deuxième étage au blvd Métropolitain ou au blvd Décarie … Infaisable diront certains, trop dispendieux diront d’autres et qui va payer …

      Aucun gouvernement ne veut se mettre la population et la haute finance à dos. Lorsqu’ils se décident enfin pour un projet c’est le double ou le triple des devis d’origine sans parler des ”extras” imprévu en fin de contrat. Construction oblige et CHUM et Cie.

      On peut faire dire n’importe quoi à des singes … sans doute après coup pour la litanie d’excuses, de savait pas, de ce n’est pas de notre faute etc. …

    • Diminuons la consommation déjà existante des moteurs à combustion à essence et à l’huile à chauffage et nous commencerons à être cohérents dans notre vision du monde.

      Un réducteur de consommation de + de 50% sur les véhicules déjà vendu par les fabricants de véhicules routiers à un prix proportionnel aux cylindrés permettrait de réduire la consommation à la pompe et freiner la diminution des réserves d’hydrocarbures tout comme son exploitation.

      L’autre alternative beaucoup plus brillante que les développements et construction de véhicules électriques serait de construire de la part des fabricants des véhicules dont les pièces et la tôlerie durerait plus de 20 à 30 ans pour chaque unité fabriqué et vendu.

      Le fait est que les véhicules électriques n’échapperont pas à la construction style ”Bic Jetable”, moteurs et batteries incluses, alors que la technologie permettrai déjà avec une tôlerie fait d’alliage non sujette à la corrosion et ce à des prix raisonnable de masse production. Non pour la bourse des plus nantis en exclusivité de distinction.

      Ça m’intéresse pas à moyen terme dans 4 à 5 ans de payer le chauffage et l’électricité de mes besoins domiciliaire le même prix que les autres provinces et surtout le prix des États Unis.

      Ça m’intéresse pas d’être assujetti et enchaîné à une borne électrique pour juste dodo/boulot/pipi/caca 7 jours sur 7 parce que la science universitaire à pondu les marrasses économiques de santé planétaire et locale que nous vivons.

      On apprend de ses erreurs … qui disait … et au compte où vont les développements … y’en aura pu d’erreurs lorsque la planète aura été lavé par les divers et multiples cataclysmes qui se construisent chaque jour … .

    • C’est comme nos bons gouvernements nous en donne l’exemple en empruntant maintenant le crédit capital pour payer nos dettes d’entreprises privées actuelles et à qui l’on devra rembourser le crédit plus tard … plus tard … aux même nécessiteux de la haute finance.

      Comme mentionné déjà :

      Épargner plus pour que l’on spécule plus dans votre intérêt et aussi n’oublier pas de dépenser plus afin que l’on vous offre des rendements tout en préservent vos épargnes …

      On n’a pas fini de payer les déficits de ceux qui s’enrichissent en mode et monde privé … à haute teneur d’indice d’octane ou de kilowatt de la roublerie institutionnalisé.”

    • @pobstar Toujours les mêmes conneries la guerre avant la voiture électrique tout sauf ca. Pobstar est trop manchot pour faire un changement d’huile mais il fait la promotion d’un bidule impossible qui ne pourra jamais exister qui réduit la consommation d’essence de 50%. toujours la meme rengaine oui la pollution des blogues …..t’es le champion. le but décourager le lecteur quand c’est trop intéressant il largue du texte sans contenu ni signification toto moulin dinky toys moulin.

    • @Joes
      Le principe Bonus Malus existe déjà, sous forme de taxe sur l’essence. Plus je consomme, plus je paye et c’est très bien comme ça. Pas besoin d’un autre niveau de néo-bureaucratie qui va jouer à la police de la cylindrée.

      @Rexie
      Belle prédiction de Hydro-Québec, mais basée sur des données biaisées… le chiffre de 7% est basé sur un parc automobile de 1 million de véhicule consommant un total de 2.3 milliards kwh, c-à-d une moyenne de 2 300 kwh par véhicule.

      Selon l’EPA, un véhicule comme la Leaf consomme 0,2125 kwh pour parcourir 1 km (34 kwh / 100 miles converti en mètres). Donc un tel véhicule parcourera seulement 10 825 km avec les 2 300 kwh déterminés par Hydro-Québec.

      La moyenne de km parcouru par automobile en amérique est de 20 000km (voir 24 000 km si on veut faire plaisir à Joes). Il est facile de conclure que l’impact de l’électrification du parc automobile est amplement sous-estimé par HQ, la réalité c’est que le réseau devra supporté une augmentation de sa capacité de 14% non pas 7%…

      Et là, on pourra parler de consommation qui excède le bloc patrimonial et l’électricité produite à 7¢ sera un souvenir lointain.

    • Ils sont pareil comme les gens contre l’assurance santé public aux états ces deux la pobstar et petit bob. Ils mentent (dont kill grama) et persistent sans se rendre comptent qu’ils nuise a eux même a leurs proches et a toute la société dont ils font partie. C’est faux que les hôpitaux public au canada tue des vieux pour des raisons d’économie pourtant ils répètent toujours et encore. C’est faux que les voitures électriques ont une empreinte écologique et économique négative pourtant ils répètent toujours et encore. Vous nuisez a toute la société et a vos proches et a vous mêmes et vous mettez beaucoup de temps et d’énergie pour ca en plus en perdant de vue la raison pourquoi vous le faites.

    • A simon_c

      A bien y penser, puisque nos impôts ont servi à renflouer l’énorme déficit du programme de la stabilisation des prix de la Financière Agricole, qui a atteint près d’un milliard de dollars en seulement deux ans (2008-2009), parce que nous sommes la seule province qui garantissons un prix plancher aux producteurs de porcs, je pense qu’un tout petit huit millions (1 000 unités X 8 000$) en aide gouvernemental pour les plus fortunés de la société qui voudront donner l’exemple en roulant 100% hydro-québécois, c’est pas cher payé!

    • “Le transport en commun coûte une fortune à maintenir tel qu’il est et il est et restera toujours déficitaire compte tenu de l’ampleur de ses diverses infrastructures qui devront toujours être subventionné” —-Pobstar

      Les usagers du transport en commun permettent de garder la circulation fluide en réduisant le trafic, ça bénéficie beaucoup aux automobilistes.

      “Question GES ce sont les vieux véhicules à essence et huile à chauffage qui sont les plus ciblés comme nuisible. Actuellement le parc de véhicules offert par les divers fabricants rencontrent les normes, ici en Amérique, les plus sévères et de ce fait produisent un GES très minime.”—Pobstar

      Ici vous confondez pollution et consommation. Une véhicule peut bien être SULEV (Super Ultra Low Emission Vehicle) et consommer 20 L / 100 km, donc émettre proportionnellement du CO2, tant que la combustion est totale. Les normes de consommation et de d’émissions ne sont pas encore reliées.

      @joes : un bonus – malus a un défaut inhérent, du moins selon moi, il pénalise le contenant au lieu de pénaliser la consommation. C’est comme si, dans une optique de réduction de la consommation de bière, on taxait plus les caisses de 24 que les caisses de 6, sans penser qu’un gars peut bien étirer sa caisse de 24 durant un an et l’autre caler son 6 pack en 2 jours. Si on utilise le principe du bonus – malus, on ne fait rien quand à la quantité de déplacement et à la façon dont ceux-ci sont fait, soit en écoconduite ou non. C’est plus équitable alors une taxe sur l’essence.

    • Tu mens mon ptit bob, sinon, fourni tes sources.

    • @leptibob
      Les taxes sur l’essence , personne n’en est vraiment conscient tellement c’est ancré dans nos habitudes , un malus de 3000 ou 4000$ bien net sur le contrat d’achat aurait un impact certain!

      Dis-moi mon ptitbob, tout à fait entre nous, qu’est-ce qui te motive à tant te démener d’écrire assiduement CONTRE la voiture électrique?

    • @simon_c
      Ce sont tes ptits copains hydrocarburiens qui sabotent les transports en commun depuis des décennies!
      Voici la pointe de l’iceberg :
      http://archives.lautjournal.info/autjourarchives.asp?article=2262&noj=239

      Bien-sûr que c’est une bonne idée plusss d’autobus électriques, de TGV électriques, de téléphériques à moteurs-roue entre les deux 20, ou de MAGLEV à sustentation magnétique à 400km/h comme à Shangai, mais décourager l’achat des véhicules individuels énergivores qui puent est aussi un excellent moyen de moins polluer.

    • @ joes
      “C’est faux que les voitures électriques ont une empreinte écologique et économique négative”

      … il faudrait peut-être tenir compte de l’extraction, de l’acheminement et de la transformation des “terres rares”, dont fait partie le lithium… (bientôt disponible chez un détaillant près de chez vous!)
      …de même que si nous disposions de l’addition ou de la facture globale que nécessitent l’extraordinaire déploiement des ressources utilisées , des équipements mis à contribution, pour construire les barrages, sans oublier l’impact sur les territoires inondés…( la Romaine par exemple)…
      … sommes toutes, ça pourrait ressembler à une empreinte écologique équivalente à celle d’un Tyrannosaurus Rex dans un tas de bouette de voeux pieux…

      …tant qu’à y voir clair !!

    • rexie, tu le sais depuis longtemps, je n’ai jamais aucun lien positif avec l’industrie pétrolière. Tout ce que j’ai fait, c’est aider à la préparation d’un mémoire présenté à Industrie Canada qui a contrarié les pétrolières car nous demandions un resserrement des normes d’émissions. Quant bien même je le voudrais, je ne peux pas, et surtout je ne veux pas, travailler pour l’industrie pétrolière. D’ailleurs si tu lis mes messages, trouve moi en un seul qui ferait le bonheur de l’industrie…

      Au lieu de crier au loup avec tes théories du complot sur une invasion de cyberpresse par des représentants de l’industrie, explique-nous donc pourquoi tu dénigres tant l’effort individuel, soi l’écoconduite et la réduction des distances parcourues ? Parce que dénigrer des actions qui diminuent réellement la consommation de pétrole, ça doit faire plaisir à des pétrolières, ainsi que de prôner la fuite en avant dans l’attente d’une solution miracle.

    • @ Rexie

      Mes sources sont dans roulez sans pétrole, le petit catéchiste rouge des ayatollah de l’électron libre.

      Un malus de 4000$ à l’achat ne fait que retarder le renouvellement du parc automobile, contribuant ainsi à garder sur la route des tacos qui pollue plus que les mécaniques modernes. Si personne n’est conscient des taxes sur l’essence, peut-être que c’est parce que l’essence n’est pas encore assez taxé.

      Et Rexie j’aimerais avec tes sources sur le complot du pétrole. Elle sont où? Où sont les preuves?

      Je n’écris pas contre la voiture électrique… J’ai tendance à la pensée critique plûtot qu’à la pensée unique. J’ai cessez de croire au père Nöel vers 6 ans et aux complots vers la fin de l’adolescence, alors que je me suis mis à réfléchir de façon constructive.

    • @simon_c @le_petit_bob
      Moi je soupconne notre petit roi (rex en latin, c’est roi) de travailler lui-même pour les pétrolières. Il fait tout pour ternir l’image des écolos avec son extrémisme.

      S’il ne travaille pas pour les pétrolières, il discrédite la cause écologique par son extrémisme débridé.

      @rexie
      Pour lutter contre les conspirations, Rexie, il faut en faire partie d’une autre. Partez votre propre mouvement et soyez plus discret.

    • pinip, toi qui connais si bien l’apocalypse écologique qu’implique une électrification partielle du parc automobile. Apocalypse annoncé dans le détail malgré que la futurologie soit une science inexacte.

      Décris nous un peu l’impact environnemental du monopole pétrolier sur le transport automobile.

      Bien sûr, si tout le monde va à pied ou en vélo, cela réduira la trace écologique. Mais penser que nous sommes comme société prêt à modifier à ce point nos habitudes me semble utopique.

      C’est pourquoi je pense qu’une Corolla vaut mieux qu’un Hummer et qu’ene auto électrique, si elle convient à l’usage qu’on lui destine serait un pas dans la bonne direction.

      Certainement le dernier pas vers la solution parfaite, mais un petit progrès.

      Si je suis en mesure de participer à cette amélioration, je veux bien.

    • @leptitbob
      C’est drôle, mes sources à moi viennent justement de l’auteur de “Rouler sans pétrole” un livre gris et vert très instructif écris par l’ ingénieur Québécois Pierre Langlois, cité sur les ondes de radio-canada par une porte parole d’Hydro-Québec il y a deux semaines.

      À quelle page s’il te plait l’auteur parle-il de 14% d’augmentation de la demande ?

      @Simon_c, je n’ai rien contre les efforts individuels, ce que je dis , c’est que le changement de mentalité (louable) serait minime comparé à l’effet immédiat et radical de la mise en disponibilité de voitures électriques abordables en grand nombre. On ne change pas les habitudes de conduites en criant binne!

      Et à part que tu sois neurasthénique, tes interventions sont ultra pessimistes, à dessein je pense. Si ce n’est pas le cas, tu devrais envisager de faire augmenter ta prescription..

      @le ptit bob
      Par ailleurs à la page 121 de “Rouler sans Pétrole, il est écrit que la consommation d’énergie d’un camion diesel (moyen) est 6 fois plus importante que celle d’un camion électrique.

    • @simon_c

      Les taxes ne sont pas plus intelligente que le Bonus/Malus puisque ces deux mesures ne ciblent pas les biens nantis et les responsables de premières mains que sont les fabricants/marchands.

      De plus, elles ont un effet pervers sur les comportements gouvernementales puisqu’elles ouvrent la porte à des dépenses de la part de ceux-ci qui ne pourraient voir le jours normalement qu’à partir d’impôts et de taxations légitimes.

      Ces mesures n’ont pour fin que de remplacer les impôts et les taxes des biens nantis qui esquivent leurs obligations par la portes des paradis fiscaux ou qui bénéficie d’exonération d’impôts inaccessible aux commun des mortels.

      Il serait certainement plus sage de forcer les fabricants de véhicules routiers à rencontrer des normes de constructions livrant des véhicules à consommation très réduite et ce très rapidement. La volonté politique ne joue pas dans le sens des fabricants/marchands pour bien des raisons mercantiles.

      Au lieu de pénaliser le coupable ont pénalise l’utilisateur …
      Comme de toute façon en pénalisant le fabricant c’est l’utilisateur qui en payera les frais d’investissement en recherches et développement hâtif … tout le monde en bénéficiera en bout de compte … sauf les gouvernements par la réduction de consommation et réduction de taxes à la pompe … c’est comme évident …

      :)

    • @aigle_blanc
      L’utilisateur est aussi coupable. Quand je vois un énorme SUV rouler à 145km/h sur l’autoroute avec une seule personne à bord, je me dis qu’il est aussi coupable que celui qui l’a construit.

    • @rexie
      “On ne change pas les habitudes de conduites en criant binne!”
      Pas plus qu’on change l’économie en criant binne!
      Pas plus qu’on change les fabricants de voiture en criant binne.

      Vous l’avez vu récemment, l’économie US a failli mourir en grande partie à cause de 2 compagnies automobiles. Forcez-les à changer pour l’électrique du jour au lendemain comme vous le voulez, vous allez les tuer. On en a déja parlé.

      Dans le fond, on aura résolu le problème, plus personne n’aura assez d’argent pour faire rouler son char.

    • @ doumguy

      …Tant qu’à y voir clair,
      … la question du POUR et du CONTRE, soulève forcément d’autres questionnements…

      …tout comme le nuage radio-actif de Tchernobyl ne s’est pas immobilisé à la frontière d’un quelconque pays, il m’apparait clair que l’impact de la transformation géographique de notre environnement à des fins économiques a et aura des conséquences plus négatives irréversibles sur notre environnement et sur notre existence à échelle planétaire… que positives…

      …Le gouvernement a sauté à deux pieds joints dans les bitumineux et autres formes d’extractions du pétrole… (c’était un fait accompli avant même que l’on nous consulte ) l’exploration et l’exploitation de grand Nord, dernier espace vierge, est en train de se faire violer : nous a-t-on posé une question, ne serait-ce qu’une?…même l’exploitation des gaz de schistes sont au menu…
      …Si les gouvernements n’y voient que des $$, si les constructeurs automobiles n’y voient que $$ et si le consommateur ( la vache à lait des gouvernements et des constructeurs automobiles ) n’y voit qu’épargne de $$ à saveur écologique , il ne reste que ce consommateur boulimique qui, en fonction de l’épaisseur ou de la minceur de son porte-feuille, finira de toutes façons par tomber dans le panneau des fausses représentations… le consommateur ici n’a pas l’intention de perdre ses acquis… et s’il est peu enclin à changer ses habitudes, c’est surtout dû à un manque de confiance envers les intentions réelles des dirigeants et des industries…
      et moi le premier.
      L’électricité que nous consommons, c’est grâce à l’or bleu dont nous disposons mal ( la moitié des lacs au Canada sont pollués) …cet or bleu manque cruellement à une multitude de pays et est à l’origine de guerres… nous, on se torche avec cet or bleu.

      …Contre les véhicules électriques ? non… mais certainement pas au prix de mon ignorance, parce que jusqu’à présent, si on ne me ment pas, on ne me dit certainement pas toute la vérité sur ce que ça implique, comme conséquences… comme d’habitude…

      …vache à lait à la limite… mais les ptites chansons endormitoires en format suppositoire destination abattoir, juste pour une question de $$, je veux voir venir…

      …et à me faire croire que la voiture électrique est LA solution écologique, ça a des résonances de $$ pour tout le monde d’abord et pseudo-écologiques …peut-être.

    • toujours pour y voir clair…

      …au delà des barrages…et des convictions:

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2010/10/27/010-Terres-Rares-Qc.shtml

      Le dossier des terres rares défraie les manchettes depuis la semaine dernière. Le Japon et l’Europe accusent la Chine de restreindre l’accès à ces minerais cruciaux dans l’industrie de pointe, en particulier l’électronique et l’automobile, à coups d’embargos et de restrictions des exportations.
      Qu’est-ce que les terres rares?

      On appelle terres rares 17 minerais qui entrent dans la composition d’une quantité importante de produits de haute technologie : scandium, yttrium, lanthane, cérium, lanthanide, praséodyme, lanthanide, néodyme, prométhéum, lanthanide, samarium, lanthanide, europium, lanthanide, gadolinium, terbium, lanthanide, dysprosium, holmium, lanthanide, erbium, lanthanide, thulium, ytterbium, lanthanide, lutécium.

      Ils sont utilisés notamment en automobile, en aviation, dans les téléphones cellulaires, les piles et les éoliennes.

      La Chine produit actuellement 97 % des terres rares de la planète, mais ne détient que le tiers des réserves mondiales. Les terres rares sont abondantes dans la nature, mais il est difficile de trouver des concentrations suffisantes pour en faire des mines rentables. L’exploitation est coûteuse et souvent associée à des matériaux radioactifs.

      La Maison-Blanche tente actuellement d’évaluer si la Chine diminue ses exportations de terres rares, et n’exclut pas d’intervenir.

      L’Allemagne a fait part de son inquiétude, en adoptant la semaine dernière une série de mesures pour sécuriser l’accès de ses industriels à ces matériaux.

      Des entreprises allemandes, dont Bosch, qui est le numéro un mondial de la sous-traitance automobile, emploient ces terres rares pour fabriquer des éléments de moteurs électriques. Elles jugent vital d’en sécuriser l’accès dans la prochaine décennie.

      Le Nord du Québec convoité

      Puisque la Chine ne possède que le tiers des réserves de terres rares, les pays se tournent maintenant vers d’autres réserves, dont celles du Québec. Des intérêts japonais sont notamment partenaires à 50 % du projet Ytterby, dans le Nord-du-Québec, le long de la frontière avec le Labrador.

      Les gisements de terres rares du Témiscamingue seraient aussi prisés. Plusieurs prospecteurs miniers de la région affirment avoir été approchés par des intérêts asiatiques et européens.

      « L’accès au territoire est plus facile que si c’était dans un milieu isolé dans le Grand-Nord, estime Pierre Doucet, géologue au ministère des Ressources naturelles. Et pour l’instant, les travaux préliminaires indiquent que la minéralisation est près de la surface ou à la surface. »

    • @gl000001

      Vous marginalisez la question de responsabilité à 1% de la population circulant sur les routes … ce n’est pas un point de vue sérieux, à mon avis.

      @pinip

      Depuis quand les gouvernements consultent la population …

      Avant les élections, ils prennent le pouls des doléances les plus significatives et en font leurs nananes et bonbons. Le temps venu, pas très souvent, ils mettent en oeuvres leurs politiques promises et ce, jusqu’à ce qu’une autre politique vienne en déjouer l’actif.

      Pour le reste, je vous suit dans votre point de vue fondé sur ”certainement pas au prix de mon ignorance …

      :)

    • @pinip
      Tu oublie juste de mentionner que “terres rares” n’est qu’un appellation et qu’en réalité elles ne sont pas rares du tout.

      Ce ce brassage médiatique n’est qu’une nouvelle campagne de désinformation pour gonfler artificiellement les prix des appareils et créer des pénuries de toutes pièces.
      Et toi tu perroquette la désinfo.

      Le piles électriques au lithium-ion NE SONT PAS LES SEULES qui existent! LiFePO4, Nickel-Fer, Ni-MH, SCiB, etc…
      Sans parler des supers condensateurs dont “ON” fait tout pour étouffer le développement. Recharge en quelques secondes 2x plus légères et 2x plus de capacité que les piles conventionnelles…

    • @ aigle blanc : les taxes sur l’essence créent moins de distorsion qu’un système de Bonus/Malus. Bordel, on a un intervenant qui affirme, sans rire, vouloir le bien de la planète et qui fait fièrement près de 50 000 km par année, le tout en écoconduite, car pour lui, conduire autrement, c’est pépère, vous têteux (ses propres mots).

      Les corporations répondent à la demande des consommateurs. Que les consommateurs demandent des véhicules moins énergivores parce qu’ils sont tannés de payer de l’essence et l’offre de véhicules consommant moins augmentera avec la demande.

      Je prends comme exemple les VUS et le CAFE. Le CAFE était un accord visant la réduction de la consommation des voitures. Très bonne idée avec des cibles précises. Dans les années ‘70, les voitures avait un chassie échelle, étaient des propulsions, pouvaient remorquer de grandes masses grâce à leurs V8 et étaient spacieuses. Pour répondre au CAFE, les consommateurs sont passés à la la traction, chassie monocoque, de plus petits moteurs et ont pratiquement rayés les V8 des catalogues de voitures.

      Bien ? Non. Certains aiment ou avaient juste besoin : A-La robustesse d’un chassie de type échelle et/ou de la puissance d’un V8 et/ou de l’espace des gros véhicules et/ou la propulsion. Conséquence, ils se sont tournés vers les VUS, qui offraient tout ça. Les VUS avaient été oubliés par les législateurs car à l’époque, c’était une part marginale du marché. Donc une bonne intention à créé le marché du VUS.

      Pis de toute façon, je n’ai pas le goût qu’un bureaucrate vienne me dire quoi acheter. Je préfère avoir le choix de mes solutions et mon incitatif pour choisir une solution me convenant, c’est soi de moins polluer ou alors de sauver de l’argent. Mais je veux la choisir. Pas me la faire dicter.

    • @Rexie

      Relie un peu ce que j’ai écrit… peut-être qu’un jour tu vas comprendre…. Le bon sens… pas dans le sens du sens commun… le bon sens de ce que veut dire…. T’sé veux dire?

      :)

    • Tu oublie la machine à mouvement perpétuelle Rexie. Qui peut bien vouloir en retarder la commercialisation?

    • @rexie
      L’article initial qui nous a été suggéré, devrait susciter de la part des lecteurs, en l’occurrence moi, de la réflexion… c’est ce qui me permet, bien qu’ayant quelques réserves, de m’informer, de me faire une idée plus claire de ce qui y parait en essayant d’éviter cette manie récurrente sur ce blog, de discréditer, à main levée et sans aucune considération, l’information qui y est diffusée… alors que le but est d’offrir la possibilité à quiconque de peser , sinon de soupeser la validité de l’information… générée par ce blogue, qui peut-être, et je souligne peut être éclairant, enrichissant et parfois même souvent hilarant…

      … de là à ce que l’information soit désinformante, je suis certainement mal placé pour vous le confirmer, et n’ayant pas cette conviction et cette certitude, je ne peux que vous en référer à d’autres sources, n’ayant pas non plus l’intention de vous convaincre de quoi que ce soit… ayant plus d’inquiétudes … que d’opiniâtreté sur le sujet…

      http://www.midlandexploration.com/projets.aspx

    • @Aigleblanc

      En quoi une taxe favorise-t-elle “les bien nantis” plus que le reste de la population? En générale, les bien nantis sont ceux qui se procurent les véhicules les plus énergivores, les SUV, les voitures exotiques et luxueuses voitures trop puissantes. On peut ajouter dans le lot les sports motorisé tel les quads, motoneiges, motomarine, embarcations motorisé etc… Il n’y a rien ici qui est vraiment nécessaire pour vivre. Donc ce sont eux qui paieraient le plus

      Vous faites allusions au fait que le gouvernement va en profiter pour gaspiller à outrance ces nouveau revenu. C’est difficile de le nier. Par contre, il ne tient pas compte qu’une telle taxe serait sans doute dédié au transport en commun et à l’amélioration des infrastructures routières. On pourrait ainsi offrir un service de TC propre, efficace, flexible et abaissé drastiquement les coûts pour les usagers, ce qui justement aiderait une grande partie de la population.

      À la limite, si une telle taxe génère d’important revenu, rien empêche d’abolir la taxe sur les services essentiel comme la nourriture, ce qui de moins point de vue est beaucoup plus nécessaire qu’une voiture.

    • Les terres rares … sont rare parce qu’elles sont celles qui n’ont pas encore reçu d’option d’exploitation par des entreprises minières.

      Elles sont rare concernant le type de minerait cibler ex: lithium … cela même si elles sont incluent dans les zones minières déjà en exploitations ou en dormances.

    • Curieux !

      Toutes les fois que des commentaires entre en contradiction avec l’idéologie partisane de @rexie ou @joes il y a montée au barricades du scandale de la désinformation.

      Ce type d’argument émotif violent invalidant autrui est une caractéristique contraire à la Nétiquette.

      Traité quelqu’un de menteur n’est sans doute pas mieux et des plus enfantin comme adresse comportementale.

      Il ne restera plus rien de crédible dans le dossier véhicules électrique moussé et fanatisé par ce genre de commentaires, c’est certain.

    • @gl000001

      Il y a aussi cette définition du rexie, et ma foi, ça s’applique presque mot pour mot!

      http://www.urbandictionary.com/define.php?term=rexie

      “A rexie is a (disturbed) invidual afflicted with anorexia nervosa…and is proud of it. They’re the kind of people who create websites the promote eating disorders and foolishly believe that they won’t waste away and die.
      “You can’t force someone to eat. That’s oppression!”, quoth the rexie.”

      ma version:

      “You can’t force someone to think. That’s opression!” quoth the rexie.”

    • Le nom “Terres Rares ” n’est pas un nom donné pour faire croire que ce sont des éléments rares. Ce n’est pas un complot des chimistes (nous avons autre chose à faire) rexie. C’est juste parce que les minerais desquels ils sont extraits sont rares en Europe mais très présents en Chine. Les Terres rares sont très utiles dans la fabrications des aimants et, pour les lanthane, dans la fabrication des piles lithium- métal hybride (LiMH). Mais c’est surtout les “dymes” (néodyme, praséodyme) qui vont servir pour faire des aimants permanents et les aimants permanents sont pratiquement essentiels aux moteurs électriques. Donc pas de complot lorsqu’on les a nommé, ni quand on les utilise.

      Même chose pour le lithium : on l’utilise car son premier potentiel d’ionisation est très bas, ainsi que sa masse volumique. On a donc un métal qui cède très facilement son électron tout en étant léger. Quoi de mieux pour une pile embarquée ? Pas de complot non plus.

    • “Et à part que tu sois neurasthénique, tes interventions sont ultra pessimistes, à dessein je pense. Si ce n’est pas le cas, tu devrais envisager de faire augmenter ta prescription..”—rexie

      Quand on ne sait pas quoi dire, reste l’insulte. Rien de pessimiste. Juste du réalisme et voir la pollution autrement que par une seule lorgnette et ne pas croire aux miracles. Pour la conduite écologique, tu dis souvent que c’est têteux ou pépère. Moi je crois en l’action individuelle. Je crois en l’agir, pas au gémir. C’est principalement là qu’on diffère. Simon agit, rexie gémit.

    • @le_petit_bob
      Je ne la connaissais pas celle-là. L’anorexie fait maigrir et notre Rexie souffre d’étroitesse d’esprit. Ca se tient !!!

      @aigle_blanc
      1% d’accord. Maintenant, ajoutons tous ceux qui :

      - “décollent” des coins de rue
      - font réchauffer leurs chars pendant 5 minutes ou plus
      - entretiennent peu ou pas leurs voitures
      - roulent avec des pneus sous-gonflés
      - ont des chars beaucoup trop gros ou trop puissant pour rien
      ….

      On est surement dans le 30% -40%.

    • @Simon_c dit le têteux.
      “Quand on ne sait pas quoi dire, reste l’insulte” Tu parles de le_ptit_bob à mon égard? ;-)

      “Le nom “Terres Rares ” n’est pas un nom donné pour faire croire que ce sont des éléments rares. Ce n’est pas un complot des chimistes” Je le sais très bien et tu sais que ce n’était pas mon propos mais tu es très habile pour saisir ces occasions-là de me faire dire ce que je n’ai pas dit.
      Alors ce que j’ai dit, c’est que certains lobbies, agences de P-R , psychologues de masses ou autres au service de la grande industrie se sert de la méconnaissance générale sur la réelle rareté de ces “terres rares” pour mousser leurs agendas de hausses de prix et de raretés artificielles.

      @ le_ptit_bob
      Donc tu inventes des chiffres comme bon te semble car tu ne peux me citer dans quel chapitre ni à quelle page de “rouler sans pétrole” on parle de 14% d’augmentation de la demande d’électricité pour les voitures électriques..
      Tu ne fournis jamais de sources d’ailleurs, que du mensonge, de l’exagération, de la démagogie et des attaques personnelles. Beaux arguments! Belle crédibilité!
      Qu’est-ce qui te motive donc?

      @pinip
      Moi par contre je veux vous convaincre que le lobby pétrolier est omnipotent depuis cent ans.
      Voyez “Qui a tué la voiture électrique” et puis on s’en reparle d’accord?
      http://www.dailymotion.com/video/x3agq4_qui-a-tue-la-voiture-electrique-1_auto

    • @pinip

      Voici un document de GM sur la EV-1 . N’est-il pas curieux que GM pouvait faire cette voiture géniale il y a 14 ans et qu’elle en soit incapable maintenant??

      http://www.youtube.com/watch?v=fLknNrrL6QU

      Detroit Electric : “…an Edison nickel-iron battery was available from 1911 to 1916. The cars were advertised as reliably getting 80 miles (130 km) between battery recharging, although in one test a Detroit Electric ran 211.3 miles (340.1 km) on a single charge.”
      N’est-il pas curieux que les voitures électriques faisaient autant de distance IL Y A CENT ANS et ne peuvent plus maintenant?!? Imaginez un secteur technologique en demande (la pile électrique) qui régresse en cent ans?!?

    • @le_petit_bob

      Je ne la connaissait pas celle-là … rexie définition :)

      Si c’est pour sortir les sans abris de la rue, je ne dirais rien concernant cette taxe ajouté à l’essence. Par contre, les mieux nantis n’ont aucune difficulté à s’acheter de grosses cylindrés de luxes, sportives ou pour d’autres des pickups pour les loisirs chasse et pêche et autres services au noir citadins. Alors, pensez-vous que le prix de l’essence les déranges eux ?

      Ce sont les gagnes misères qui bouclent à peine leurs budgets qui râlent sur les taxes pétrolières des deux gouvernements au Canada et ils ont bien raison, lorsque l’on voit à quoi servent c’est taxes sur ajouté pour produire autres choses que les enjeux invoqués.

      @Simon_c

      :)

    • Il est clair que d’ici peu, le Québec deviendra inévitablement, un grand fournisseur de ” terres rares ” à l’échelle mondiale…

      On nous entretient sur les ententes de Hydro-Québec et Pétrolia face aux réserves de pétrole sur l’Ile Anticosti, mais presque rien sur l’investissement étranger sur l’exploration et l’exploitation des terres rares au Nord du Québec…

      “Montréal, le 8 février 2011. Exploration Midland inc. (« Midland ») (Bourse de croissance TSX : MD) a le plaisir d’annoncer les résultats de son dernier levé de géophysique au sol réalisé avec son partenaire Japan Oil, Gas and Metals National Corporation (« JOGMEC »), sur ses propriétés Ytterby 2 et Ytterby 3, situées respectivement à 65 et 100 kilomètres au sud des gîtes de Strange Lake et de la Zone-B.
      Midland et JOGMEC sont très encouragés par ces résultats qui pourraient conduire à de nouvelles découvertes d’ETR dans le district de Strange Lake qui pourrait prochainement émerger comme future source de classe mondiale de minéraux de terres rares.”

      … Nous disposons maintenant de tout les éléments essentiels pour rouler 100% électrique… et pour faire mieux, économiquement, nous allons devenir un des plus grands fournisseurs de “terres rares”… au monde… Ça ressemble pas au Plan Nord ça ?
      Voilà pour nos voeux pieux écologiques… c’est du développement régional, de la création d’emploi… oui nous allons rouler électrique et nous allons aussi devoir décarcasser le Nord …
      comme nous avons su le faire avec l’erreur boréale (ou l’horreur boréale ? )… d’ailleurs, le développement durable… ça devait durer combien de temps ?

    • @ simon_c

      “Moi je crois en l’action individuelle. Je crois en l’agir, pas au gémir. C’est principalement là qu’on diffère. Simon agit, rexie gémit.”

      Vos commentaires sont empreints d’une logique certaine et vous semblez aussi vouloir nous convaicre de votre doctrine.

      Avant de nous demander de ralentir comme vous le faites pour sauver quelques litres, demandez donc à vos gouvernements, municipal et provincial, de synchroniquer les feux de circulation avec la dernière technologie, soit celle des feux dits intelligents. Et adoptons la règle prônée par l’ “Institute of Road Engineers”, celle du 85ème percentile pour fixer des limites de vitesses adéquates.
      Je vous invite à relire le papier du journaliste à La Presse, Mathieu Perreault, en tapant son nom et 85 percentile dans un moteur de recherche.

      Ensuite, éliminons tous les panneaux ARRET qui ont été placés dans le seul but de ralentir le traffic en obligeant l’arrêt dans toutes les directions. Les recherches ont démontré l’effet inverse. On enfonce encore plus l’acélérateur pour reprendre le temps perdu.

      Je reviens de Houston au Texas, l’état où la limite de vitesse sur les interstates 10 et 20, en régions rurales, a été augmentés à 80 MPH (130 KMH) depuis 2006. Le nombre des victimes de la route suit la courbe nationales vers le bas! Ce n’est pas la vitesse qui tue, c’est la décélération brutale. Des résultats aussi probants ont amené l’état voisin, l’Utah, à les copier.

      Question de pollution atmosphérique? Un domaine qui vous préoccupe beaucoup.
      7.5 litres/100 km en roulant à 130 ou 7.5 litres/100 km en roulant à seulement 100 kmh, c’est une consommation identique. C’est le véhicule qui est différent.

    • pinip 17 février 2011 16h26

      Parmi les terres rares, en lisant ton message, je constate que le plus abondant des minerais cité semble être le lanthanide.

      ;-)

    • Attention ici avec vos terres rares ces fameux minéraux ne sont pas détruit brulé pour fabriquer des voitures électriques ils sont utilisé et réutilisable. Les véhicules électriques ne sont que la pointe de l’iceberg du débat des terres rares écrans plasma lcd cellulaires ordinateurs et voitures conventionnelles aussi les utilisent. Pour les transports en commun un utilisateur d’autobus libère aussi du carbone fossile contrairement a une voiture électrique utilisé au québec. La voiture électrique n’est pas parfaite mais on la compare a une voiture conventionnelle et la différence est majeure. Entre sortir du sol des métaux rares réutilisable et sortir une ressource fini le pétrole (ressource ultra nécessaire) en quantité industrielle pour l’utiliser comme combustible aucune comparaison. Pour les émission polluantes des véhicule récent les émission de co2 par litres consommé reste toujours les mêmes il n’y a pas de magie ni de séquestration l’amélioration est au niveau de l’efficacité la baisse des nox des monoxides et des particules fines c’est tout, oublier le aujourd’hui c’est rendu, bullshit. ecoutez les chiffres oublier la pub pour tesla http://www.youtube.com/watch?v=W3Bl5Fu_rng

    • Merci pour le lien joes
      480km par charge pour la superbe tesla S. (EPA approuved)
      Elle est très belle

    • @kiroulbien : Le véhicule consommant 7,5 L /100 km en roulant à 130 km/h consommerait alors moins de 6 L/ 100 km en roulant aux limites de vitesse permises. C’est énormément de pollution. Comment peut-on demander une solution-miracle aux industries automobile si on n’est même pas capable de faire un effort nous-même ? Ou encore pire, si on dénigre, en traitant de têteux, ceux qui font un effort ? Selon moi, ceux qui demandent sans agir non aucune crédibilité ni légitimité.

      @aigle_blanc : je ne pense pas vous convaincre. Mais ça reste que selon moi, quelqu’un va devoir finir par payer. Le moyen le moins inéquitable, celui qui crée le moins de distorsion artificielle, c’est la taxe sur l’essence. Et quant bien même quelques riches pourraient s’en contre ficher, bien tant pis; ils contribueront plus financièrement aux solutions.

    • kiroulbien, je comprend aisément que 7,5 litres au cent à n’importe quelle vitesse ça fait 7,5 litres au cent.

      Je sais juste pas quel est la voiture qui fait 7,5 litres au cent à 100 et à 130 kmh.
      Ou dit autrement, le véhicule qui fait 7,5 litres au cent à 130, fera combien à cent?

      Ceux qui pronent la réduction de la dépendance à l’automobile voient juste. Je pense que cette réduction sera directement proportionelle au coût de l’énergie.

      Entretemps, l’usager d’une voiture électrique roulant à 100kmh devrait utiliser une énergie moins polluante et en moins grande quantité que l’usager d’un véhicule à moteur à explosion qui roule disons… 130!

    • @doumguy
      18 février 2011
      11h21

      …Je suis désolé pour la surdose de lanthanide… j’ai fait du copier-coller de l”article original… ils y ont probablement été un peu fort sur…la colle :-)

    • La consommation et partant la pollution n’est qu’un facteur dans la fixation des limites de vitesses.

      La sécurité est un facteur sans doute plus important encore.

      Et il est très clair que ce sont les différences de vitesses (et de trajectoires) qui font les accidents

    • pinip, vous aurez compris que je me moquais sans malice.

      Un peu d’humour et de courtoisie ne me semble pas inutile malgré que tous ne soient pas de cet avis.

    • Pour répondre à la question: Je ne voit pas de raison puissante pour être contre le véhicule électrique…

    • .. En soulevant la question du pour et du contre de l’électrification, d’autres questionnements surviennent concernant la gestion de l’énergie au Québec… sans faire de partisanerie , je reste tout de même sceptique quant à la transparence de nos dirigeants avec l’exploration en catimini de compagnies étrangères des mines de” terres rares” au Québec.

      Mine de rien, rappelez vous de cette compagnie qui voulait explorer l’uranium dans le bout de Sept-Iles… nous nous retrouvons devant le même problème avec les terres rares…

      … le sous-sol du Québec est riche en matières premières, ce qui constitue une manne potentielle pour générer des profils essentiels à l’économie…

      par hasard,je suis tombé sur cet article écrit dans le New-York times concernant les inquiétudes des USA face au positionnement de la Chine sur la limitation d’exportation des “terres rares”… Il est mentionné aussi dans l’article des dangers et des difficultés que représentent l’exploitation de ces dernières… Vers qui pensez vous que les USA vont se tourner pour subvenir à leurs besoins ?

      http://www.nytimes.com/2011/02/06/business/06metrics.html?ref=global

      …la nécessité de l’implantation de la voiture électrique est issue, vous en conviendrez, d’un désir de nous débarrasser de notre dépendance au pétrole et du même coup, de réduire nos émissions de CO2… nous essayons de moins polluer… pas de tollé jusque là ?!

      Nous ne sommes pas assez informés et/ou pas tenus informés par les médias, des tendances, des intentions et des développements énergétiques qui se font dans les coulisses, au Québec, sinon que lorsque nous nous trouvons devant les faits accomplis… ou devant un produit fini… et à ce titre les exemples dans le passé sont multiples…
      …nous sommes, à ce titre, souvent considérés comme des simples consommateurs… alors qu’il m’apparait important d’être éclairés sur la direction que nous allons prendre concernant la gestion de l’énergie…
      …enfin la question ne devrait pas seulement être axée sur le POUR ou le CONTRE, mais aussi sur le COMMENT… c’est un choix de société, celui des citoyens qui ont le droit de se prononcer et de choisir en pleine connaissance de cause… ce qui semble pas être le cas en ce moment…

      @doumguy
      j’avais compris, l’humour est le remède de tous les mots…heu.. que dis-je, les maux :-)

      @ rexie
      sans rancunes rexie :-)

    • @Rexie
      Allez un petit effort… la cocologie… avant l’écologie…. Apprenez donc à lire un texte et à l’analyse avant de déblaterer contre les autres… La pensée critique n’émet pas de CO2 malgré que ça fait coco…

      Vous chercher 14% mais c’est votre 4% que vous méritez…

      J’ai écrit:
      “Belle prédiction de Hydro-Québec, mais basée sur des données biaisées… le chiffre de 7% est basé sur un parc automobile de 1 million de véhicule consommant un total de 2.3 milliards kwh, c-à-d une moyenne de 2 300 kwh par véhicule. ”

      C’est ça qui est dans Roulez le pétrole, vous devriez connaître ces chiffres puisque c’est vous et qui les répète à tue-tête. Voilà pourquoi j’ai pas mis la source initialement… Je ne vais pas commencé à mettre vos propres source tout de même…

      Pour le reste… En me basant sur les données de l’EPA concernant la consommation de la Leaf je fais la démonstration mathématique que Hydro-Québec a sous-estimé la consommation des voitures électrique pour arriver à 2.3 millards de kwh et ce de près du double. Sortez votre “calcu” si le coeur vous en dit.

    • Je pense que M. Daniel Breton (article:Pour ou contre la voiture électrique?) exprime réellement les enjeux du futur, l’automobile électrique oui mais avant tous des transports en commun efficace. Car une automobile reste une automobile et pour ceux qui utilisent ce transport tous les jours, il est facile de comprendre que les infrastructure routière ne sont plus en mesure de permettre ce mode de locomotion pour tous.

    • @Rexiejoe

      Quin: http://www.turbo.fr/actualite-automobile/398938-tesla-deficit-triple-2010/

      Quin: http://money.cnn.com/2011/02/18/autos/tesla-stock-electric-cars.fortune/

      Quin: http://seekingalpha.com/article/253721-are-tesla-shares-an-accident-waiting-to-happen

      et requin: http://www.torquenews.com/119/tesla-stock-still-trading-below-50-day-moving-average

    • @ simon_c

      Je ne roule pas à 100 KMH sur les autoroutes car c’est ennuyant et improductif. On ne construit pas ces infrastructures à plus de 700 000 $ du kilomètre afin d’y circuler à un tout petit 10 KMH au-dessus de la limite des routes secondaires! De par sa conception, une autoroute a éliminé la collision frontale et latérale à 90 degrés.

      Notre 100 KMH est une limite complètement arbitraire que le gouvernement du Québec avait légalisée en 1975 lors du changement au métrique afin de suivre les Américains qui avaient adopté le 55 MPH un an plus tôt.

      La loi nationale du 55 MPH n’existe plus aux États-Unis depuis 1995 et 33 états affichent maintenant des limites à 114, 122 et 130 KMH (70,75 et 80 MPH)sur les autoroutes en régions rurales. J’ignore si vous avez l’occasion de sortir de la province autant que moi et de rouler sur ces voies rapides avec limites à 120 ou plus. Je dois vous dire que toutes les personnes qui ont eu cette chance, que ce soit en Europe ou ailleurs, m’ont dit que c’est toujours une expérience très agréable et souhaitent pouvoir en faire autant un jour. Je me rappelle que le gouvernement du Parti Québécois s’apprêtait à hausser les limites en 2001 mais notre SAAQ s’en est objectée. Elle a aussi rappelé à l’ordre Jean-Marie de Koninck qui avait laissé entendre que la table étudierait cette possibilité.

      Maintenant, je dois vous dire que lorsque vient le temps de changer mon automobile, la consommation est un facteur qui pèse dans la balance. C’est celà ma contribution et elle compte à chaque fois que le moteur tourne. Ainsi, la plupart des automobiles que je double sur les autoroutes consomment bien plus que mon véhicule.

    • Je suis POUR POUR POUR !

    • @simon Iscariot

      Je n’ai rien contre les effoorts individuels comme j’ai déjà mentionné. Il n’y a que toi que je traite de têteux ;-)

      Je répète que je trouve aberrant pour un homme scientifiquement cultivé comme toi de promouvoir uniquement la sensibilisation individuelle à l’écoconduite, alors que l’arrivée massive de voitures électriques ordinaires et abordables couperait tout simplement la source de la majeure partie de nos émissions de CO²

      Parce que ÇA PRESSE!

    • “Rouler sans pétrole” p.79
      “Le film “Who killed the electric car” de Chris Paine, sorti en 2006, nous a habitué à penser qu’on avait tué la voiture de demain en déchiquetant les voitures EV-1 de GM en 2005. En fait on peut se demander si la véritable voiture de demain, une hybride branchable à moteurs-roues n’a pas été laissée pour compte au Québec, 10 ans plus tôt”

    • “La Luciole, présentée en 1997, était équipée de deux moteurs dans les roues arrière et jouissait d’une autonomie de 130 km sur sa batterie plomb- acide scellée, tout en pouvant atteindre une vitesse de 150 km/h. Les deux moteurs, d’une puissance maximale de 36 kW chacun, avec un couple maximum de 77 Nm chacun, pouvaient tourner à 8700 rpm. Ils étaient donc couplés aux roues à l’aide d’un engre-nage planétaire pour réduire la vitesse. La consom¬mation électrique était seulement de 6,9 kWh/100 km. À 0,07 $ le kWh au Québec et 0,07 € le kWh en France (de nuit), il en coûte moins de 0,50 f ou 0,50 € pour parcourir 100 km !”
      – Pierre Langlois Rouler sans pétrole p.80
      La Luciole du professeur Shimizu, découragé de la sourde oreille des cronstructeur précéda la Eliica, véritable tour de force à moteurs-roue.
      http://www.youtube.com/watch?v=L7zHcvDPxYU

    • La Eliica, construite par le professeur Shimizu et son équipe et présentée en 2005, est une voiture électrique à huit roues avec huit moteurs dans les roues. Elle a battu une Porsche 911 Turbo, en roulant à 370 km/h et en accélérant de 0 à 160 km/h en 7 secondes.

      Dans sa version plus citadine, limitée à 200 km/h, la Eliica peut parcourir 300 km sur une charge de sa batterie Li-ion de 50 kWh, ce qui lui confère une consommation électrique d’à peine 15 kWh/100 km environ pour une masse de 2400 kg (la version de course a une batterie plus petite de 33 kWh).
      Une chose est certaine, Hiroshi Shimizu a gagné son pari: il a démontré la supé-riorité de la motorisation électrique pour les voitures. Par ailleurs, il avait compris depuis longtemps que le meilleur endroit pour installer la motorisation était les roues elles-mêmes. Non seulement il l’a compris, mais il l’a démontré de façon éclatante. Pour en savoir plus, on peut regarder un documentaire impressionnant, sur YouTube (en 5 parties), produit par Geminivideo.TV. Le titre est Eliica – Super Electric Car.
      Imaginons que Pierre Couture ait pu compléter sa technologie de super moteurs-roues. Hiroshi Shimizu n’aurait pas eu besoin de huit roues, puisqu’avec quatre moteurs-roues Couture on obtient un couple de 4800 Nm et une puissance de 400 kW, à 100 km/h.

    • 4800Nm c’est 10 fois plus fort qu’une Corvette!

    • @ le ptit bob

      Tu concluais par : “la réalité c’est que le réseau devra supporté une augmentation de sa capacité de 14% non pas 7%… ”
      Quand je t’ai demandé ta source, tu t’es empressé de citer “Rouler sans pétrole” alors que c’est faux.
      Tu accote frauduleusement tes grossières exagérations tirées par les cheveux, tes raisonnements bidons avec un respectable bouquin scientifiquement très fouillé, complet et rigoureux. L’exacte contraire de tes déblatérations

      Pour la troisième fois, cite-moi les pages de Rouler sans pétrole d’où tu dis tenir les informations que tu étales.

      Facile de détourner la discussion sur les finances de Tesla. Pas un mot sur la nécessaire phase d’investissement inhérente à toute production de masse… La TECHNOLOGIE elle, est fabuleuse et c’est l’avenir sans SMOG qui est à nos portes.

    • rexie, je ne prône pas uniquement l’effort individuel. Tu as sauté tout le grand bout sur l’aménagement du territoire. Et tu te réfugies encore de l’insulte. Il est aujourd’hui impossible d’acquérir une voiture électrique pouvant répondre aux besoins, en tant que véhicule unique, de la majorité des familles. Qu’il y ait un mégacomplot impliquant des millions de personnes, c’est ta théorie. Les faits sont là : pas une voiture électrique pouvant servir de véhicule familiale unique et abordable n’est sur le marché présentement. On fait quoi ? Toi tu gémis. Moi, j’agis.

    • Comme je l’ai déjà dit, le problème de discutez avec vous est votre incapacité à faire une analyse critique de l’opinion des autres. Cela se transporte aussi dans la structure de vos phrases que vous utilisez.

      Par exemple, votre phrase:
      “Quand je t’ai demandé ta source, tu t’es empressé de citer “Rouler sans pétrole” alors que c’est faux.”

      Le groupe nominal “alors que c’est faux” débute par une conjonction de subordination (la locution ALORS QUE). Étant placée au début de la proposition, elle domine le groupe nominal. Ce groupe devient donc une proposition subordonnée. Une proposition subordonnée dépend du groupe nominal qui la précède, dans ce cas-ci c’est “TU T’ES EMPRESSÉ DE CITER “ROULER SANS PÉTROLE”.

      Donc, pour comprendre la syntaxe de votre phrase, il faut poser la question suivante:
      “Qu’est-ce qui est faux?”
      Réponse: “(Que) tu t’es (que je me suis) empressé de citer “Rouler sans pétrole”

      Vous réfléchissez comme vous écrivez, c’est-à-dire mal. Argumentez de façon intelligente demande plus qu’un secondaire cinq réussi par la peau des fesses. Apprenez-donc à structurer votre pensée avant de l’exprimer. Analysez calmement ce que les autres disent et surtout prenez une grande respiration avant de sauté sur le clavier… Il reste encore de l’air respirable, profitez-en…

      Vous êtes le seul qui n’a pas compris mon argument et je ne vois pas ce que ça changerait de vous expliquer encore, vous êtes bornés à votre unilatéralisme électrique (je n’ose pas dire écologique parce que votre mode de pensée empêche l’implantation de mesures qui pourraient préserver l’environnement dès maintenant).

      S’il y a d’autress utilisateur disposés à parler de ce sujet je suis prêt à en discuter, mais vous c’est fini f-i fi n-i ni. Vous ou vos clones, que ce soit un joes ou tout autre nouveau pseudo que vous pourriez sortir de votre chapeau.

    • @Kiroulbien

      E=MC²

      Énergie = Masse x vitesse au carré.

      Donc, en gros, la consommation augmente proportionnellement au carré de la vitesse.

      Si ton véhicule est muni d’un régulateur de vitesse et d’un indicateur de consommation instantané, fait une distance de 15 kilomètres sur l’autoroute à une vitesse de 90 km/h et ensuite un autre 15 kilomètre mais à une vitesse de 120 km/h. Tu vas voir la différence!!!

    • Ah Simon-C
      pourquoi faut-il toujours te corriger “Qu’il y ait un mégacomplot impliquant des millions de personnes, c’est ta théorie” Comme tu y va fort! pas méga complot, mais système de contrôle bien établit… et quelques centaines de personnes puissantes haut placées aux intérêts convergents suffisent à tirer les ficelles. Pour le reste, les “soldats” obéissent aux ordres sans poser de questions et les grands réseaux médiatiques complices s’occupent d’amadouer et de désinformer l’opinion publique.
      D’accord, mais le territoire n’est pas aménagé non plus. C’est la même source du problème, les puissants lobbies qui magouillent contre les transports en commun, qui vendent les autoroutes et le transport individuel depuis 80 ans et qui tuent les piles électriques depuis encore plus longtemps… en fait, qui étouffent systématiquement et implacablement toute action pouvant diminuer notre consommation d’essence, par tous les moyens. Quand on sait qu’entre autres la guerre d’Irak est de leur crû, on peut facilement imaginer le chantage, les meurtres déguisés, les pot de vins et la séquestration de technologies comme des actions routinières du grand cartel.

      Car si on regarde l’Histoire, faut se mettre les yeux vis à vis les trous, c’est le cartel pétrolier qui mène le monde. À plus d’un milliards de bénéfices par jour, étalé sur des décennies, y’a pas UN gouvernement qui leur arrive à la cheville… et ils ont de titanesques moyens pour arriver à leurs fins, qui est de continuer de nous priver des voitures électriques “pouvant répondre aux besoins, en tant que véhicule unique, de la majorité des familles”

      Ce serait du suicide pour eux de relâcher leur emprise.

      Tous les gens de marketing savent qu’il est faux de dire que Les corporations répondent à la demande des consommateurs. Les corporation décident de toujours nous faire consommer plus, nous inventent des besoins par manipulation publicitaire et nous bourrent en nous laissant croire que nous décidons quoi acheter.

      Le patron de Segway est tombé en bas d’une falaise, les wagons de métros vont coûter deux fois plus cher, les VUS et les GROS pickups sont à la mode, les tramways sont disparus, il n’y a aucun TGV en Amérique du Nord, Hydro-Québec a laissé tomber Pierre Couture, Thierry Vandal, André Caillé, Georges bush, Condolisa Rice, Stephen Harper et combien d’autres aux postes de commandes sont issus des milieux des hydrocarbures ?

    • @Rexie

      À quoi sert une technologie si on est pas capable de la commercialiser à grande échelle?

      Elle sert à diriger le capitalisme, qui croit au rendement facile et instantané, vers une autre bulle financière (verte cette fois-ci).

      Elle sert à plumer des consommateurs mal-avisés de 5 000$, en les laissant en plan en entente de leur voiture miracle pendant que la compagnie empoche les intérêts sur leur dépôt.

      Elle sert à profiter de la naiveté de petits investisseurs qui se font promettre mer et monde… Le génie québécois sous la feuille verte… succès garanti ou argent remis… Nemo, un projet qui porte bien son nom… pour attraper les poissons:

      http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201012/08/01-4350545-vehicules-nemo-260-accusations-et-32-millions-reclames-par-lamf.php

      et tout ce qui brille n’est pas vert:

      http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/automobile/200912/07/01-928695-zenn-motor-fermera-son-usine-de-saint-jerome-en-2010.php

      Ça sert à retarder des mesures vraiment efficaces pour réduire notre consommation d’essence… En laissant croire à la population que ce n’est pas nécessaire de changer leur habitudes parce que “la technologie s’en vient, ça va toute régler pis ça vas être presque gratos, vous allez rire!!!”

      Bref… Si c’était À NOS PORTES comme tu le dis… Et si rentable… Les Requins de la haute-voltige financière se bousculerait pour investir dans tout ce qui porte le nom de Tesla…. Mais ils ont déjà vu ce schéma… peut-être ont-ils compris? … Piqué par une Vipère craint l’ampère?

    • @Rexie

      Ahhh Rexie…. Ahhh Rexie…. Veux-tu ètre mon amie?

      Vous affirmez qu’il n’y a pas de grand complot impliquant des millions de personnes, seulement un système de contrôle bien établi? C’est ça?

      À la base, des centaines de dirigeants, c’est ça?

      Et des milliers de politiciens et de scientifiques corrompus de tout acabits pour faire tourner la roue, c’est ça?

      Et encore des milliers de journalistes à travers le monde pour nous désinformer, c’est ça?

      Mais si les politiciens et les scientifiques acceptent de jouer le jeu c’est qu’ils auront de quoi en retour un moment donné ou un autre, non? À partir du moment où quelqu’un tente de les manipuler et qu’ils gardent le silence, ils sont complices, non? La complicité dans un crime implique un complot, donc…

      Même chose pour le milieu médiatique, à la minute qu’il accepte de diffuser de l’information qu’il sait erroné, c’est d’être un complice à l’opération de camouflage, donc de participer au supposer complot.

      Et tout ce monde… tout ce monde… qui marcherait main dans la main ad vitaem eternam? Impossible, tôt ou tard il y aurait eu des conflits, des guerres de pouvoir, du monde jaloux… R

      Regardez, combien il y a de personnes dans le crime organisée? peut-être un millier, pas plus… et il s’entre-déchire… Le scandale des commandites? quelques centaines et un jour quelqu’un s’est ouvert la trappe… Donc un complot qui implique des dizaines de milliers de personnes et depuis une centaine d’année déjà, ça ferait longtemps que quelqu’un, frustré de son sort, se serait retourné contre l’organisation et la dénoncerait…

      Mais j’y penses… “frustré de son sort” “retourné” “dénoncerait”… Serait-ce toi Rexie?

      Donc lorsque on parle de vous comme un zélé du mégacomplot vous jouez les vierges offensées, que ce n’est pas ça, que ce n’est “qu’un système bien établi”. Damn! Si “un système bien établi” impliquant des dizaines de milliers de personnes n’est pas un complot, qu’est-ce qu’un complot pour vous?

      …….

      La question qui tue: Est-ce que Wikileaks fait parti du complot?

    • @le_petit_bob 16 février 2011 22h57

      Pour être plus précis, le site de Hydro-Québec indique: « la consommation de 1 million de voitures électriques correspondrait à 3 térawattheures ou moins de 2 % des ventes d’électricité au Québec en 2009. » (En fait, cela correspondrait 1,82% des 165TWh vendus)

      Ils évaluent dont la consommation annuelle par véhicule à 3 mégawattheures. À 212W/km pour une Leaf (ou 34kWh pour 100 miles selon la EPA américaine), cela correspond à 14150km par an. Mettons donc 4,3MWh par véhicule pour 20000km par an.

      Si on remplaçait les 4 millions de véhicules au Québec par des électriques, cela donnerait 17 TWh ou 10% de ventes au Québec de 2009. Mais Hydro-Québec a exporté 23,6 Twh en 2009, donc elle produit déjà toute l’électricité requise pour convertir tous les véhicules à l’électricité et continuer à en exporter: alors, pas de problème!!!

      Et avec la Romaine et les éoliennes qui s’en viennent, il y aura encore plus de surplus à revendre.

      Enfin, comme cette conversion à l’électrique prendra 20 ans, cette croissance de la demande serait de 0,5% par an: rien de dramatique.

      —–

      Références:
      http://www.hydroquebec.com/electrification-transport/chiffres.html
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydro-Qu%C3%A9bec#Le_march.C3.A9_qu.C3.A9b.C3.A9cois

    • @MisterB

      Ah bon! Il se sont ravisé! parce que en 2008, HQ affirmait que l’ajout d’un million de véhicules consommerait 2.3 Twh

      http://www.vigile.net/L-auto-electrique-arrive

      La Romaine et les éoliennes c’est beau, mais n’oublions pas que Gentilly risque de fermer d’ici là C’est 2% de la production total d’HQ en plus de servir de “valve de régularisation” pour contrer les baisses de niveau d’eau des barrages.

      Pour les éoliennes, il faudrait que HQ s’oriente vers un développement au nord parce que les projets près des communautés sont de plus en plus rejetés. Le projets des Méchins est plus ou moins sur la glace et pour celui du Massif-du-Sud, ça ne vas plus, la chicane est pognée entre les écolo!!! :P

      Sans compter que la consommation d’électricité s’accroit d’année en année… 0.5% c’est beau, mais ça s’additionne avec l’augmentation de la consommation domestique. Et les efforts de conservation d’énergie ont un effet presque nul parce que le patrimoine immobilier du Québec est beaucoup trop vaste et s’agrandit d’année en année.

      Actuellement, la consommation domestique augmente en moyenne de 1% par année… Même en coupant court aux exportation (env. 11% de l’électricité produite) au bout de 10 ou 11 ans on va se retrouver avec un réseau à pleine capacité. Va rester La Romaine, mais au lieu de servir à l’implantation de nouvelles industries et augmenter la productivité du Québec on va faire rouler notre parc automobile.

    • @le_petit_bob “exportation (env. 11% de l’électricité produite) ”

      En 2009, les exportations ont été de 23.6 TWh et les ventes au Québec de 165.3 TWh ce qui donne une production totale de 188.9 TWh dont 12.5% pour les exportations.

      Par ailleurs, la Sedan S de Tesla consommerait seulement 188 Wh/km alors que nos calculs sont basés sur la Leaf à 212 wh/km. On peut penser que les autos deviendront plus efficaces avec le temps parce qu’elles seront plus légères avec de nouveaux matériaux, une meilleure regénération au freinage, des batteries et un système de recharge ayant moins de pertes, etc …

      Nous aurons aussi plus de transport en commun dans les grandes villes, des trains électriques dans les banlieues et sur les grands axes de transport, etc

      On peut aussi penser que nos maisons deviendront plus efficaces au chauffage avec des mesures d’économie d’nergie, de chauffage à la pompe chaleur, solaire, etc

      Tout ça pour dire que nous sommes beaucoup dans la spéculation. Nous en saurons plus dans un an quand les véhicules électriques rouleront pour vrai sur les routes en nombre suffisant.

      Mais nous savons qu’Hydro-Québec produit déjà assez d’électricité pour convertir tout le parc actuel à l’électricté. En pratique, d’ici 20 ans, nous aurons probablement un mélange de tout électriques, des hybrides-branchables, des non-branchables et d’autres à l’essence, à l’éthanol, à l’hydrogène, etc

      Alors: pas de problème!

    • …20 ans… sur le plan technologique, c’est l’explosion la science quantique tout azimut…c’est aussi l’intégration de la nano-technologie dans notre quotidien, c’est aussi un changement profond de nos perceptions de l’univers, de notre monde… de notre conscience à échelle planétaire … 20 ans, c’est aussi le temps dont nous disposons, pour nous demander ce que nous allons pouvoir mettre dans nos assiettes et nos verres… au prix de combien de sacrifices…de vies humaines.

    • Merci MisterB

      2le_ptit_bob
      Toujours pas retrouvé ta page? ;-)

    • Aux nouvelles, tantôt: le prix du pétrole brut commence à grimper puisque la situation s’envenime en Libye (108$ le baril de Brent). Plusieurs pétrolières y ont cessé leur production pour rapatrier leur personnel.

      Effet temporaire? Difficile à prévoir aujourd’hui.

    • À court terme, je crois qu’il n’y a aucun risque. La Lybia alimentait surtout l’Europe donc si ça dure pas plus d’une semaine ou deux ici on en ressentira pas les effets, sauf si on est un trader à la bourse.

      Par contre, si ça se prolonge on pourrait connaître un hausse suivi d’une baisse lorsque les stocks lybien seront sécurisés par un régime pro-occidentale.

    • Normalement, tout prétexte influence le prix à la pompe. je vois pas pourquoi les spéculateurs trouverait pas cette semaine une ou deux façon de justifier une hausse des prix.

      Ce serait très étonnant de voir l’industrie rompre avec sa tradition.

      Ils ne décevront pas nos “attentes”.

    • @le_petit-bob
      Un jour plus tard… http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/energie-et-ressources/201102/23/01-4373119-le-petrole-atteint-des-prix-inedits-depuis-2008.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

      @Tous ceux qui lisent mais ne disent rien pour la voiture électrique et contre le cartel pétrolier : EXPRIMEZ-VOUS !

      Et regardez “Qui a tué la voiture électrique”
      http://www.dailymotion.com/video/x3agq4_qui-a-tue-la-voiture-electrique-1_auto

    • Ça confirme ce que je disais. Le brut monte, mais ça nous affecte pas. Pour l’instant le prix à la pompe reste stable. Du moins dans ma région et 2-3 régions dont je connais les prix. Pour les autres je peux pas confirmer.

    • @le_petit_menteur

      Lol!

      1.26 $ le 24 au matin

    • Rexie, rexie… Arrête donc de faire peur au monde…

      Région : Prix du 20 février / Prix 24 février
      ————————————————-

      Bas-St-Laurent 118,2 118
      Saguenay—– 111,5 118
      Québec——- 119,6 118,4
      Mauricie—— 119,5 119,8
      Estrie——— 116,6 121
      Montréal—— 125,7 126,9
      Outaouais—- 113.0 112,3
      Abitibi——– 114,9 114,5
      Côte-Nord—- 119,9 118,8
      Nord-du-Qué 126,8 126,1
      Gaspésie—– 119,6 119,4
      Chaudière—- 119,4 117,6
      Laval———- 124,6 126,4
      Lanaudière— 117,9 112,7
      Laurentides– 115,7 119,1
      Montérégie– 120,7 113,3
      Centre du Qu 116,3 115,7

      On peut pas parlé d’une hausse! 70% des régions connaissent une baisse! Y’a de l’eau dans ton gaz, Rexie, fait attention pour pas te noyer!!!

      http://www.mrnf.gouv.qc.ca/publications/energie/tarif/prix-essence-110214.pdf
      http://www.essencequebec.com/accueil.php

    • Moyenne de la région de Montéal à 16h45
      1.278 $
      http://www.essencequebec.com/accueil.php

    • Pour une tite bouteille d’huile de roche diluée! Bouteille non incluse… Un vrai rackett!

      Quand on pense que ça sort à la tonne par seconde des puits. Quel poison!

    • Moyenne de la région de Montéal à 8h ce matin
      1.324 $
      http://www.essencequebec.com/accueil.php

      Il en coûterait DIX FOIS MOINS CHER d’alimenter nos véhicules électriques… et sans mauvaises surprise$

    • @le_petit_bob-l’éponge-à-gaz

      Chui allé à Montréal mardi quand les évènements de Libye se sont envenimés, et le garage où je fais le plein parfois était à 1.19 $.
      Shell coin Côte-Vertu et Bégin.
      Ce matin il est à 1.33 $

    • rexie, la solution c’est le transport en commun, même à dix fois moins cher, même électrique, même recyclable, le concept même de véhicule automobile individuel est une aberration.

      Sauf si Guy Nègre réussit…

    • @doumguy Comme vous, je pense que nous devons investir massivement dans le transport en commun que je prends d’ailleurs toujours quand je vais à Montréal, à l’heure de pointe.

      Mais il y a 4 millions de ces “aberrations” (autos individuelles) au Québec, qui polluent allègrement: il n’y a donc pas “LA” solution mais nous devons penser à plusieurs solutions. Et l’auto électrique fait partie de l’éventail des solutions.

      Le transport en commun ne pourra jamais remplacer complètement l’automobile.

    • @doumguy

      Les deux doivent coexister mais les voitures polluantes doivent disparaître, c’est peut-être même une question de survie à moyen terme.

      Guy Nègre A DÉJÀ réussi, sa voiture à air fait 220km. Ce sont les grands pushers d’énergies qui le bloquent. Tatamotors ne s’est pas servi de son moteur à air sur la Nano, malgré un contrat avec MDI

      À air, à électricité ou à la slotche, j’ai pas de problème avec ça du moment qu’on cesse d’empoisonner notre environnement.

      Le nucléaire est trop risqué et personne ne sait vraiment quoi faire avec les déchets.

    • Le transport individuel est inscrit dans nos gènes depuis la domestication du cheval et ne disparaîtra pas.
      Un genre de Segway couvert pour la ville serait bien zennnnnnn…

    • Le problème avec les autos à propulsion nucléaire, c’est la nécéssité de rouler près du fleuve pour assurer l’approvisionnement en eau de refroidissement.

      En plus l’équipement embarqué fait en sorte que le véhicule devient vraiment tr`s encombrant.

    • Je suis fasciné par l’argent qui peut être dépensé dans le développement des énergies électriques.

      Si on veut des voitures électriques pour réduire la production de CO2 mondialement, c’est raté.

      45% de la production de CO2 d’origine humaine provient des centrales, qui sont essentiellement au pétrole, gaz ou charbon.
      Vient ensuite la production industrielle (20%) puis les transports (20%). Le transport non routiers (avions, bateaux) compte pour la moitié de ces 20%. Le reste est partagé entre auto et camions. A titre de curiosité, les camions versions 2011 sont un tout petit plus polluant que les camions version 1980.
      En Europe, les autos 2010 émettent 20 fois moins d’émissions polluantes qu’en 1980 …

      Donc, regardons comment réduire les émissions CO2 des centrales.
      Fin des années 2000 (en 2008 de mémoire); les principaux joueurs mondiaux du nucléaire (France / Japon /USA / Russie / Chine etc …) ont décidé de créer un projet de nuclaire à fusion nucléaire pour avoir une énergie propre.

      La fusion permet de créer de l’énergie en fusionnant des atomes d’hydrogène et d’oxygène. résultat de la fusion : H2O, de l’eau donc.

      L’objectif de ce projet (projet ITER http://www.iter.org) est de parvenir à maitriser la technologie pour des réacteurs commerciaux d’ici 2050.

      Alors, pourquoi ne pas investir les milliards additionnels pour livrer plus vite ce projet et apporter des restrictions progressives sur la consommation des véhicules ? En Europe, les véhicules doivent consommer au minimum 50% de moins, si ce n’est pas plus … en utilisant toujours le pétrole !

      @rexie.
      Pas tout à fait d’accord. Depuis 2008, une initiative mondiale a été lancée concernant la fusion nucléaire. Les centrales nucléaires fonctionnent a

    • @Rexie : … Les centrales nucléaires actuelles fonctionnent à la fission nucléaire. Les résultats de la fission sont hautement radioactifs

    • @nablag
      “La fusion permet de créer de l’énergie en fusionnant des atomes d’hydrogène et d’oxygène. résultat de la fusion : H2O, de l’eau donc. ”

      …génial, avec la fusion nucléaire, on inverse le processus: produire de l’énergie et de l’or bleu… pur … avec une paille, svp.

      …difficile de battre cet argument rexie :-)

    • @nablag
      Bien sûr que je parlais de la fission nucléaire pour générer de l’électricité qui est trop risquée, je ne parle pas de minis réacteurs comme dans “Fondation” de Isaac Asimov ;-)

      L’électricité a de gros avantages, si générée par des sources non polluantes comme les éoliennes, les panneaux solaires, les moulins maré-moteurs, les puits géo-thermiques et les grands barrage,
      - émission d’aucune pollution
      - renouvelable éternellement
      - prix minime et constant
      - silencieux
      - distribuée instantanément presque sans pertes
      - aucun résidus, radiations, ou déchets

    • @nablag
      Merci pour la référence au projet de fusion ITER.

      Petite correction cependant: la fusion nucléaire, c’est fusionner 2 atomes d’hydrogène (deutérium et tritium) et produire un atome d’hélium et non pas de l’eau. Mais comme vous le dites, ça ne produit pas de pollution et c’est ce qui est important.

      http://www.iter.org/fr/sci/whatisfusion

      (Comme vous voyez j’ai bien lu votre référence.)

      Oui, la fusion, source d’énergie du soleil, serait la méthode la plus prometteuse et bravo si plusieurs nations s’unissent pour tenter de la maîtriser …

      Mais le projet ITER a commencé il y a 25 ans et le réacteur en construction commencera ses essais (”premiers plasmas”) en 2019!!! Puis on prévoit construire un autre réacteur, le “DEMO” 4 fois plus gros et semi-industriel, avant de partir à plus grande échelle en mode industriel… d’ici la fin du siècle.

      Vous demandez “pourquoi ne pas investir les milliards additionnels pour livrer plus vite?” Parce qu’on n’est pas certain si on va y arriver avant 30, 40 ou 80 ans!

      D’ici là, nous polluons à vitesse grand V avec nos véhicules à essence et le prétrole risque de manquer. Il faut donc travailler à d’autres alternatives plus immédiates: biométhanisation (et biocarburants) de la biomasse, électricité éolienne et photovoltaïque, chauffage solaire, géothermie, etc…

      Et il faut aussi des véhicules électriques pour utiliser ces nouvelles énergies plus propres.

      Il faut aussi des industries qui soit énergétiquement plus efficaces pour réduire la partie industrielle du CO2, ce que la bourse du carbone pourrait favoriser.

    • @pinip

      Yoppodsouin pour la fusion nucléaire, je suis entièrement pour s’il n’y a pas de Tchernobyl potentiel ni de radiations “leucémiqueuses” pour des siècles et des siècles.

      Mais c’est la même problématique que pour l’électricité . La fusion générerait TELLEMENT d’énergie à un prix dérisoire que les compagnies et leurs subordonnés les gouvernements ne sont pas intéressés ou sont empêchés d’y investir. Je soupçonne même que des plans très ingénieux de réacteurs à fusion dorment pour toujours sur des tablettes.

      TANT QUE LES PÉTROLIÈRES AURONT LA MAIN-MISE SUR L’ÉNERGIE, NOUS EN DEMEURERONT CAPTIFS et les sources renouvelables, accessibles à tous et illimités ne seront pas développées.

      C’est comme les découvertes de Nikolas Tesla, ce génie, il y’a cent ans, dont une allait nous procurer de l’électricité gratuite ET sans fil pour tous nos besoins.

      Lors de la construction de la tour prototype, il avoua à son “boss” qu’il n’y avait pas moyen d’installer de compteur et d’ en contrôler l’utilisation.
      C’est à ce moment que son créancier, le puissant banquier et ami de John D. Rockefeller, J.P.morgan lui coupa les vivres et tesla fût forcé d’abandonner son projet.

      On doit à Tesla le moteur triphasé, le courant alternatif, la télécommande, la radio, entre plus de 700 autres brevets.

      Tesla fût “réquisitionné” par l’armée et gardé en garde à vue par le FBI pour le reste de sa vie……

      On dit que Tesla s’est promené pendant toute une semaine avec une voiture modifiée électrique, avec un genre d’antenne qui rechargeait les batteries dans les années 1930.

    • @misterB

      Parallèle intéressant entre les très longs délais de la disponibilité de la fusion et les délais annoncés et nombreux retards pour les voitures électriques, ainsi que pour les batteries super-efficaces… pendant ce temps les pétros font des milliards chaque jour et le climat étouffe.

    • @misterb
      “c’est fusionner 2 atomes d’hydrogène (deutérium et tritium) et produire un atome d’hélium et non pas de l’eau”
      http://www.iter.org/fr/sci/whatisfusion

      … l’article se termine comme suit :

      Le noyau d’hélium est porteur d’une charge électrique. Il sera donc soumis aux champs magnétiques du tokamak et restera ainsi confiné dans le plasma. Toutefois, 80 % environ de l’énergie produite sera emportée hors du plasma par le neutron qui, n’étant pas chargé électriquement, demeurera insensible aux champs magnétiques. Les neutrons seront absorbés par les parois du tokamak, transférant leur énergie à ces dernières sous forme de chaleur.

      Dans l’installation ITER, cette chaleur sera évacuée par des tours de refroidissement. Dans le prototype de réacteur de fusion (DEMO), qui succédera à ITER, ainsi que dans les futures installations industrielles de fusion, la chaleur sera utilisée pour produire de la vapeur et, au moyen de turbines et d’alternateurs, de l’électricité.

    • @pinip “la chaleur sera utilisée pour produire de la vapeur”

      OK, je crois comprendre la confusion. Le réateur de fusion “produit de la vapeur” dans le sens qu’on prend de l’eau froide pour le refroidir et que cette eau se transforme en vapeur, avec laquelle on produira de l’électricité.

      Ce n’est pas la réaction interne dans la chambre de plasma qui produit de l’eau.

      Mais ce n’est pas très grave. Ce qui est important, comme vous l’avez souligné, c’est qu’on pourrait produire de très grande quantité d’énergie … si on arrive à contrôler ces milliards de nano-explosions sans que toute la marmite ne saute!

    • @misterb
      “si on arrive à contrôler ces milliards de nano-explosions sans que toute la marmite ne saute!”

      Sans vouloir être persistant, pour terminer, et bien que le sujet soit quelque peu en périphérique du pour et du contre du véhicule électrique, la fusion nucléaire va devenir réalité… l’idée même d’un micro-Tokamak pourrait remplacer le moteur à combustion dans nos moyens de transport… et ce dans un futur pressant…
      … après tout, avec les découvertes et réalisations de la science nano-technologique ou quantique, il ne reste que notre perception, notre compréhension, ainsi que la disponibilité, la compatibilité et la résistance des matériaux qui nous ralentissent…

      …tout comme il y a 40 ans, l’idée de la station spatiale internationale, relevait de la science fiction… tout comme depuis peu, nos véhicules…sont tout autant dotés de composantes électronique qu’un F-35 ou un Stealth…dont la seule composante non-électronique est le moteur à combustion…

      http://www.rtflash.fr/edito-fusion-thermonucleaire-controlee-etape-decisive-ete-franchie/article
      “La fusion présente trois avantages majeurs. D’abord, elle utilise comme combustible le deutérium dont les réserves terrestres sont quasiment inépuisables et le tritium relativement facile à produire ; son exploitation industrielle permettrait donc de résoudre, pour de nombreux millénaires, les problèmes liés à notre approvisionnement énergétique. L’exploitation d’une centrale électrique de 1000 MW basée sur la combustion du charbon nécessite de brûler 3 millions de tonnes de charbon par an mais la même centrale utilisant la fusion nucléaire ne consommerait qu’un quart de tonne d’un mélange basé pour moitié de deutérium et pour moitié de tritium.

      Le deuxième avantage majeur de la fusion est la sécurité inhérente à ce phénomène. D’abord, seule la quantité de combustible nécessaire au fonctionnement du réacteur (à peine quelques grammes) est injectée dans l’enceinte du tokamak. Ainsi, si l’état du réacteur déviait trop des conditions normales d’exploitation, il est très simple de le mettre hors service rapidement. En fait, les quantités de plasma qui se trouveront au sein du réacteur seront si faibles qu’un incident, aussi improbable soit-il, ne pourrait jamais entraîner un événement catastrophique du type d’une explosion et limiterait ses effets à la mise hors service du réacteur.

      … le deutérium (isotope naturel de l’hydrogène) peut être produit de manière aisée et non polluante. Le tritium, quant à lui, est un élément radioactif. Cependant, son temps de vie, c’est-à-dire la période pendant laquelle il émet des rayonnements potentiellement dangereux, est très courte (de l’ordre de la dizaine d’années). De plus, la réaction de fusion ne génère pas, directement ou indirectement, de sous-produits radioactifs de longs temps de vie. “

    • @Rexie

      En fait,Tesla avait découvert qu’il y avait dans l’Univers une matière spéciale inconnue jusque là et il a appelé ça la Matière-X. L’antenne que tu parles est en fait une grosse boule sur tige avec un coeur en orichalcum. La grosse boule filtrait la Matière-X et la capturait tantis que la tige la transmettait à des gros magnéto qui séparait les atomes de Matière-X. C’est ainsi qu’il créait de l’anti-matière qui générait de l’énergie infini.

      Son prototype étais suffisant pour faire avancer une auto à très basse vitesse (on parle de 4 ou 5 km/h) mais pour créer plus d’énergie il aurait fallu une matière plus pure que l’orichalcum qui filtre mieux la matière-X. Aussi, obtenir de l’orichalcum en quantité suffisante en effet c’est un problème…

      Ensuite il s’est fait voler son prototype par un mandarin à San Francisco. C’est d’ailleurs la véritable raison pourquoi le japon a décidé d’entrée en guerre elle voulait la technologie de la Matière-X qui était maintenant détenu par les chinois.

      C’est d’ailleurs pour ça que la Chine est le seul pays communiste que les Etats-Unis n’ont pas attaqué. Les 2 pays maintienne le secret de la technologie et aujourd’hui les USA sont un des partenaire les plus important de la Chine grâce à la Matière-X qu’ils développe secrètement ensemble.

    • @Fredericoco

      Bien sûr… ;-)

    • @pinip
      Le sujet des sources d’énergie polluantes au charbon revient régulièrement comme critique aux véhicules électriques. Générer de l’électricité en très grandes quantités et de façon non polluante est donc considéré comme un préalable aux autos électriques.

      La fusion nucléaire est sans contre dit la méthode ayant le plus de potentiel (sans jeu de mots): tout le monde en convient. Bravo si on a franchi des étapes dans la recherche de sa maîtrise. Le labo de Californie a réussi pour la première fois à faire converger 192 lasers dans un espace minime qu’on chauffe ainsi à 111 millions de degrés C “pendant quelques milliardièmes de seconde”.

      192 lasers!!! Il y a encore une bout de chemin à faire avant d’embarquer un tel réacteur dans une auto de tous les jours.

      On arrivera sans doute à contrôler la fusion un jour mais d’ici là, il faut aussi miser sur des moyens ayant déjà faits leurs preuves.

    • Le problème avec l’Industrie, c’est que la source d’énergie doit être une matière en quantités finies, qu’on ne trouve pas partout et difficile d’accès, de façon à ce qu’ils puissent la capturer et nous la revendre à LEUR prix.

      Le soleil et l’atome nous fourniraient de l’énergie en quantités gigantesques à un coût dérisoire et accessible à tous… alors ça glande…pendant qu’on s’empoisonne…

      Je pensais hier matin que les mots “smog” “bouleversements climatiques” et même “écologie” n’existeraient probablement même pas sans le grand cartel pétrolier.

    • @Fredericoco

      Pour appuyer ton propos, il y a même un film d’archive de ce véhicule:

      www.youtube.com/watch?v=0DUh917N4Ew

    • @frederico “Les 2 pays maintienne le secret de la technologie et aujourd’hui les USA sont un des partenaire les plus important de la Chine grâce à la Matière-X qu’ils développe secrètement ensemble.”

      Et si c’est secret, comment le savez-vous?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2012
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité