L'auto blogue

Archive, février 2011

Vendredi 25 février 2011 | Mise en ligne à 9h47 | Commenter Commentaires (4)

Le diesel de retour pour le Jeep Grand Cherokee

JP011_292GC

CHARLES RENÉ

Chrysler a annoncé la venue d’un tout nouveau moteur diesel destiné au Grand Cherokee, moteur qui fera son entrée en matière lors du Salon de Genève la semaine prochaine. Développé par Fiat, ce six-cylindres pourrait rendre l’offre encore plus intéressante, surtout dans le contexte actuel où le prix du brut est tracté à la hausse par l’embrasement du monde arabe. Rien n’est sûr cependant sur son débarquement en Amérique.

Ingénié par le département Fiat Powertrain, ce V6 turbodiesel d’une cylindrée de 3 litres livre une puissance de 241 chevaux à 4000 tours/minute. C’est toutefois le couple, comme dans tous les moteurs turbodiesel, qui attire le plus l’attention. Ce dernier se situe à 406 livres-pied à un régime très bas, soit entre 1800 et 2800 tours/minute.

Cette motorisation bénéficie d’un taux de compression plus bas que l’ancien moulin fourni par Mercedes, ce qui, selon les dires de Chrysler, favorise une meilleure combustion du gazole injecté à 1800 bars dans les cylindres.

Somme toute, au-delà de ces détails techniques, les résultats obtenus au chapitre de la consommation sont fort honorables : 8,3 litres aux 100 km en moyenne.

Vous devez néanmoins vous en douter, sa venue sur notre continent est malheureusement loin d’être assurée, deux ans après que le constructeur a biffé du catalogue l’option diesel pour le Grand Cherokee.

SOURCE: CHRYSLER

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Jeudi 24 février 2011 | Mise en ligne à 13h21 | Commenter Commentaires (5)

Spyker en pourparlers pour vendre sa division sport

Aileron_Spyker_Logo

CHARLES RENÉ

Le constructeur néerlandais Spyker a annoncé aujourd’hui la vente imminente de sa division sport, celle-là même qui a fait revivre la marque en 2000. C’est l’entreprise CPP Global Holdings, un carrossier basé à Coventry, en Angleterre, qui s’en porterait acquéreur pour 32 millions d’euros. Par cette transaction, Spyker cherche à se concentrer sur Saab qu’elle a acquis des mains de General Motors il y a un an.

CPP prendrait donc le contrôle sur la production de la C8, un biplace gorgé d’aluminium à moteur central fourni par Audi (V8 4,2 litres). La firme est familière avec la C8, alors qu’elle assurait la production du châssis de l’auto et de ses panneaux de carrosserie depuis ses tout premiers balbutiements.

L’argent obtenu par Spyker servira à éponger sa dette qui devrait passer de 92 millions d’euros à 25 millions d’euros en tenant compte également d’autres paiements déjà prévus au programme. En plus d’engranger cette somme, la marque veut larguer sa division sport, un boulet qui inscrit des années déficitaires depuis 2004.

Par ailleurs, la transaction ne se fera pas sans controverse. Vladimir Antonov, une Russe d’origine et tête dirigeante de CPP, a fait l’objet l’an dernier d’une attention toute particulière des services secrets suédois concernant une histoire de blanchiment d’argent.

Antonov voulait investir avec Spyker dans l’acquisition de Saab mais a été écarté pour des raisons mystérieuses. Le gouvernement américain, qui contrôlait alors GM (propriétaire de Saab à l’époque), aurait fait capoter la première tentative d’achat à cause d’Antonov, sous pression du FBI.

Conséquence directe de la vente, Sypker devrait changer de nom et Victor Muller restera à sa barre. L’énorme défi de relever Saab devrait certainement l’occuper par la suite…

SOURCES: AUTOMOTIVE NEWS; SPYKER

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Vendredi 18 février 2011 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (24)

Honda Civic 2012: deux nouveaux moteurs et un lifting timide

Honda Civic Si 2012

Honda Civic Si 2012

CHARLES RENÉ

Honda a dévoilé en marge du Salon de Toronto des bribes d’informations concernant la Civic 2012 qui débarquera dans les salles de montre ce printemps. On parle d’évolution plus que d’une nouvelle génération, une évolution faite dans la sobriété pour ne pas heurter les consciences…

La Civic roule sa bosse depuis 2006 avec la même facture visuelle (hormis des changements très mineurs). Honda devait donc redessiner sa populaire compacte afin de suivre le rythme des rivales. C’est maintenant chose faite, mais dans une grande timidité histoire de se fondre dans la fourchette de modèles Honda.

Côté motorisations, ce sont les modèles aux antipodes qui reçoivent de nouveaux moteurs, soit la version hybride et la nerveuse Si.

La Civic bimoteur puisera, pour se mouvoir, dans un quatre-cylindre de 1,5 litre (comparé à 1,3 litre pour l’ancien) couplé à un moteur électrique. Si sa puissance totale reste inchangée (110 chevaux), ce sont le couple et la courbe de puissance qui devraient néanmoins en bénéficier. Selon Honda, sa consommation moyenne devrait avoisiner les 5,2 litres aux 100 km.

La Si reçoit, quant à elle, un quatre-cylindres de 2,4 litres. Comme pour l’hybride, la puissance reste la même (200 chevaux), mais son couple atteint les 170 livres-pied (une augmentation de 22%) pour une meilleure flexibilité. Ce moteur recevra l’apport d’une nouvelle transmission manuelle à 6 rapports.

Des changements somme toute mineurs pour s’assurer de suivre la cadence dans un créneau où l’offensive coréenne se fait fortement sentir…

SOURCE: HONDA

Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité