L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 12 octobre 2010 | Mise en ligne à 8h11 | Commenter Commentaires (146)

    Chevrolet Volt: son moteur à essence l’aidera à se mouvoir

    X11CH_VT109

    CHARLES RENÉ

    La mise en production de la Volt a fait couler beaucoup d’encre durant les derniers mois. Chaque détail dévoilé par General Motors a été scruté à la loupe par les médias dans le but de mieux cerner ce que sera cette création.

    L’engouement n’a rien d’étonnant : cette voiture, c’est le symbole voulu du «nouveau» GM, présenté comme étant plus vert, plus pensé. Exposée depuis le début du projet comme une voiture électrique assistée par une génératrice à essence, la Volt ne sera finalement pas exactement cela. En fait, selon ce qu’a appris Inside Line, son moteur à essence ne sera pas complètement passif et pourra donc entraîner les roues avant dans certaines situations.

    Cet important détail entre en contradiction avec les informations que GM a colporté depuis plusieurs mois.  Bien évidemment, ce sont les moteurs électriques qui seront chargés de mouvoir l’auto la majeure partie du temps. Cependant, lorsque la voiture flirtera avec  les 113 km/h (et les dépassera), le moteur à essence entrera en fonction pour assister ses homologues électriques. Il sera également employé lorsque la Volt devra gravir des routes inclinées.

    Côté chiffres, les deux moteurs électriques embarqués dans la Volt développeront une puissance totale de 149 chevaux pour un couple de 273 livres/pied. Le moulin à essence, un quatre-cylindre de 1,4 litre, délivrera, quant à lui, une puissance de 84 chevaux. En mode entièrement électrique, la Volt devrait atteindre une autonomie moyenne de 53 km selon Popular Mechanics.

    Certes innovante, cette bagnole ne s’inscrit peut-être pas autant en marge que GM voudrait bien nous le faire croire. Dans les faits, son architecture se situe non loin de celle de la Prius hybride rechargeable. Bizarre toutefois, vous en conviendrez,  d’omettre délibéremment une telle caractéristique…

    Néanmoins, si une plus grande souplesse du groupe motopropulseur est au rendez-vous, la chose ne pourrait-être qu’avantageuse… À voir en essai.

     SOURCES: AUTOBLOGEDMUNDS GREEN ADVISOR; INSIDE LINE; POPULAR MECHANICS


    • Alors c’est officiel, GM n’offre aucune voiture électrique et couche bel et bien avec les pétrolières.

      C’est plus 64 mais 53 km d’autonomie en mode électrique…
      Pourtant la même GM, contrainte par la loi anti-pollution Californienne de l’époque, fabriquait la EV-1 tout-électrique dont le modèle de 1999 faisait +de 200 km!

      Voyez “Who killed the electric car”

      Et des “ti-culs” comme Tesla font du 380 km d’autonomie (502km, record du monde) sur des ordinaires piles de portables!!

    • arrêtez de l’appeller Chevrolet Volt, c’est un Opel Ampera conçue par les ingénieurs allemands de Opel. Merci Herr Wagner!!!

    • Vous devriez ajouter que cette situation arrive seulement a plus de 112km/h ET lorsque le véhicule est en mode “recharge”. De plus, cette solution a été retenue puisqu’elle est plus efficace de 10% à 15%. C’est très bien expliqué içi: (en anglais seulement, désolé)

      http://gm-volt.com/2010/10/12/chevrolet-volt-electric-drive-propulsion-system-unveiled/

    • Si c’est comme ça qu’elle fonctionne, ça ressemble à tout un mensonge de la part de GM.

    • Il s’agit donc en fait d’une étape supplémentaire entre les hybrides sur le marché et un véhicule entièrement électrique, mais pour ce dernier, il faudra encore beaucoup de travail pour y parvenir.

    • Somme toute en quoi ce futur petit “miracle” de Chevrolet sera-t-il supérieur ou simplement égal à une Honda Insight, une Ford Fusion hybride, ou une Prius rechargeable?
      Une chose est sûre cependant, c’est que toutes les rivales, elles, sont déjà sur les routes et elles roulent.

    • Les moteurs à essence… encore essentiels.
      Pour le bonheur de tous.

    • Cet article d’Inside Line n’a pas reçu l’appui de tous les chroniqueurs auto. On accuse IL d’avoir tourné les coins un peu rond dans leur interprétation de ce qui est “direct drive”. Dans le concept du Voltec, d’un côté il y a les roues et de l’autre le générateur. Dans des conditions de conduite extrême et lorsque la batterie est à plat, prendre la même force pour recharger le moteur ou propulser les roues n’est pas un crime, c’est juste une utilisation rationnelle de l’énergie.

      D’ailleurs certain n’ont pas tardé à réagir.

      http://www.thecarconnection.com/marty-blog/1050307_how-gm-didnt-lie-about-the-volt-and-why-the-press-is-wrong

    • Reprendre un mauvais article d’Inside Line n’est pas l’idée la plus forte du siècle…

      En fait, c’est 64 km et non 53 km. Grosse différence. Des essayeurs de Motor Trend ont tenté de décharger le plus rapidement possible la pile, donc en conduisant pied au plancher et en montant le plus de côtes possible. Ils sont venu au bout de la pile en 32 miles. Pas mal pour une conduite soutenue.

      En fait selon les conditions et le style de conduite, l’autonomie variera de 25 à 50 miles et se rapprochera du 60 miles pour les hypermilers. Mais l’autonomie est prévue pour la majorité des conducteurs à 40 miles.

      @retraite401 : la Prius rechargeable arrivera sur notre marché quelque par pour 2013. La production de masse de la Volt débute dans 3 semaines. La Volt fera 40 miles en électrique conduite exigeante inclue, la Prius rechargeable sera limitée à une vingtaine de km si le conducteur à le pied léger.

      @marioviens : La Volt fut développée au USA. La technologie Voltec est du pure Détroit tandis que la structure est du Delta-II, soit une projet de GM USA-Opel-Corée

    • Et rexie qui repart…

      Y’a pas à dire, essayer de discuter avec vous ne sert strictement à rien. Après des mois de discussions à ce sujet, vous comparez ENCORE un roadster 2 places de 160 000$ avec une familiale 4 portes de 40 000$. Il n’y a que votre esprit tordu et votre psychose du complot pour oser établir une comparaison entre ces deux modèles.

    • Ben là ?! Ça fait des mois qu’on nous dit que le moteur à essence de la Volt ne sert qu’à recharger les batteries et qu’elle ne fonctionne qu’avec des moteurs électriques et là on apprend que finalement, le moteur à essence est relié aux roues et vas aider les moteurs électriques …

      Finalement, c’est un hybride comme les autres, rien de plus. Mais bon, si je comprends bien, à la place d’être principalement à essence et aidé par un moteur électrique, c’est électrique aidé par un moteur à essence ?

      Anyway, moi j’ai hâte de la voir dans la réalité de tous les jours ici au Québec et en hiver pour voir sa vraie autonomie électrique et ce que vaut vraiment cette voiture.

      Mais à 40 000$, rendu à ce prix là, moi je préférerais mettre cet argent sur autre chose, comme un BMW X3 par exemple. ;-)

    • GM n’est pas mieux qu’avant et je crois qu’après sa faillite technique,,,il est encore pire.

      Avoir fait croire au peuple qu’il aurait SA voiture électrique, voilà maintenant qu’il en réduit la puissance, l’autonomie et il couche avec le pétrole !

      Ça fait très Cheapo….Non, il n’y en aura pas une dans mon entrée ! D’ailleurs, il n’y aura PLUS JAMAIS de GM dans mon entrée !

    • 53 kms d’autonomie en mode électrique …!
      Quelle formidable performance, 10,000 ans de technologie pour en arriver là !
      Mais ça ne vaut rien !
      Un leurre…tout simplement.
      Les batteries de ma lampe de poche feraient mieux que ça !

    • GM s’est obstiné à appeler son hybride-série une “électrique” et maintenant, le chat sort du sac. C’est une hybride-parallèle ordinaire.

      Donc en Amérique du nord, nous n’avons toujours que 2 seuls modèles de voitures électriques prévus pour 2011… et en petit nombre…

      Où sont donc passées les promesses de virage vert que GM avait formulées pour nous siphonner nos milliards lors de la fausse faillite?

    • Le plus étrange, pour ceux qui ignorent la monopolisation de la presse, c’est le titre : “Chevrolet Volt: son moteur à essence l’aidera à se mouvoir” au lieu de : “Chevrolet Volt: ce sera une simple hybride”
      Quelle délicatesse pour nous annoncer en douceur la grosse crosse de GM.

    • Pas trop surpris,il y a quatre ans GM a berner leurs clients en leur faisant croire qu il y avait une Malibu hybride, en fait elle n`avait rien d hybride à part de couper le moteur au arrêt et dans les côtes.Les chiffres officiel était une économie de 2 milles au gallons, et ces pauvres gens qui ont acheter ä et sont maintenant pris avec. Tant qu`à moi plus jamais de produit GM et les membres de ma famille aussi.J ai bien hâte de voir les rappels qu`il vont avoir avec ce tas de ferraille

    • C’est tordant de lire les chroniques des fois! Ne pensez-vous pas que Government Motors n’a rien à voir dans l’engouement journalistique démesuré depuis 3 ans! eh oui depuis 3 ans que cette bagnole doit arriver et ne se pointe jamais… toute cette presse pour une voiture somme toute infiniment inférieure à la Prius et qui se vendra 15 000 de plus. Qu’a t’elle tant que ça cette Volt promise qui n’arrive jamais? Je n’ai rien contre la Volt, mais elle sera probablement peu fiable, coûtera chère à entretenir et se vendra trop cher… beaucoup trop cher pour le gain en consommation face à la Prius (2 l/100? pour 15 000 de plus?) je ne débourserai jamais 40 000$ pour une voiture comme elle alors qu’une Prius se vend 27 500$ et qu’elle roule depuis 10 ans! En plus, la volt est elle aussi spacieuse que la Prius avec un grand coffre etc.?

      Les GMistes vous êtes chiant à lire avec vos commentaires sans logique! C’est normal, si vous trippez sur la Governement motors, vous n’êtes pas très objectif en partant car tout être intelligent sait que cette compagnie s’est regardée le nombril depuis trop longtemps et ne devrait même plus exister. Attendez de voir les autres petites surprises que nous réserve les bonzes de GM et leur Volt… quand les premières Volt pèteront sur le chemin, les journalistes en parlerons-t’il?

    • @python-1
      La roadster se vend 125000$ can. Tesla n’a pas le quart de la moitié des technologies et des moyens de production des grands constructeurs et pourtant elle les bat à plate couture avec des voitures quasi fabriquées artisanalement. S’ils avaient des moyens de marketing et de production massive de GM, les Tesla S se vendraient à 35k$

      Pis tout le monde sait que la plupart des voitures circulent avec un seul ou deux occupants… so what?

    • @michelnotredame : popular mechanic a obtenu non pas 53 km, mais 53 miles. Donc environ 85 km en mode électrique.

      @rexie : j’imagine que c’est vain de tenter de vous expliquer que ce n’est pas une hybride parallèle. Car dans une hybride paralllèle, il faut un lien direct entre le moteur et les roues, qui se voit avec un rapport de réduction fixe. De plus il n’y rien de mal à dire que c’est une voiture électrique. Pour 64 km, et plus si on fait attention, c’est une voiture électrique. Sauf que contrairement à la Tesla, on peut partir pour une fin de semaine avec des enfants.

      @françois_qc : l’article cité est mauvais car le moteur à essence n’est pas relié directement aux roues. Une partie de l’énergie du moteur à essence va au rotor puis du rotor aux roues. C’est très différent et c’est une conception plus efficace car on évite des transformation d’énergie superflues.

    • Une Volt de 40 000$ hybride qui permettra une économie de carburant de 500$ par an si le prix de l’essence monte, c’est une arnaque.

      Un kit de batterie de 5 000$ permet de faire pareil avec une Prius usagée achtée 14 000$.

      Allez, patience les boomers, vous l’aurez binetôt votre Volt chromée à 45 000$ avec des sticker d’éclair électrique et des petites LED bleues partout. Vous aurez l’air tellement fier avec votre auto électrique de 45 000$ qui fonctionne àl’essence finalement.

    • PAS DU TOUT simon-c. c’est 32 miles chez MotorTrend. Idem chez Popular Mechanics “les tests réalisés par Popular Mechanics démontrent que l’autonomie en mode pur électrique est bien inférieure de celle revendiquée par GM, 33 miles (53 km) ”

      “Une partie de l’énergie du moteur à essence va au rotor puis du rotor aux roues. C’est très différent et c’est une conception plus efficace ”
      AH oui? en ajoutant une étape de plus ça devient plus efficace?!? Ah bon!

      Cesse donc de nous prendre pour des valises. Une hybride-parallèle est une voiture avec deux types de motorisation, dont les deux contribuent à la propulsion, comme malheureusement toutes les hybrides actuellement sur le marché .
      Une hybride série est une voiture avec deux types de moteurs dont un seul sert à la propulsion et l’autre sert à recharger le premier.

      Même GM avoue sur son propre blog par Motor trend que c’est une hybride-parallèle: “The drivetrain has a bit in common with the Prius and Ford hybrids. It consist of a single planetary gearset, two electric motors, and one gas engine”.

      Je me demande dans quelle fleur du tapis tu vas essayer de nous enfarger ensuite.

    • “je ne débourserai jamais 40 000$ pour une voiture comme elle alors qu’une Prius se vend 27 500$ et qu’elle roule depuis 10 ans”

      Essayer avec votre Prius de parcourir 50km en “full-électrique” tout en ayant 150HP de disponible en tout temps, sur batterie. Vous revenez toujours avec votre ToyToy à batterie qui n’est qu’une caisse avec un moteur anémique auquel on a greffé deux moteurs électriques pour donner un peu plus de pep. Même la version “branchable” (que l’on attendra plus longtemps que la Volt finalement) ne vous permettra même pas de démarrer à plein régime : 20 km d’autonomie à basse accélération seulement. Parfait pour amuser les ti-vieux à leur sortie du dimanche mais n’importe où ailleurs, on voit bien que cette voiture ne peut pas se déplacer sans son moteur à essence.

      Et en passant, 27 000$, je cherche encore car celles que je vois débarquer chez le concessionnaire arrivent toute avec un “tag” de 32 000$ et +, transport/préparation (1500$) non inclus. J’en ai même vu une à 37995$ avec le cuir.

    • Qu’on aime GM ou non (à tort ou à raison), il faut leur donner du crédit pour la Volt. Motor Trend, Car and Driver ont fait des essais assez complets et ils sont très impressionnés par le véhicule. La Volt est un choix de plus sur le marché et n’est pas pour tout le monde. La contrainte des véhicules purement électriques est le “range”, et la Volt offre un peu plus de flexibilité.

      Un dernier mot pour certains GM-bashers (ou autres bashers du même genre): Quelles que soient vos motivations et frustrations, certains de vos commentaires sont gratuits et démagogues, et n’apportent rien de constructif. On peut ne pas aimer, justifier avec des données, avoir des préférences mais en bout de ligne, un peu de respect et d’honnêteté attire le respect et la crédibilité. Ca doit être très agréable de discuter politique, argent, religion avec ce genre d’attitude.

    • @libre_de_se_croire : vous avez pourtant déboursé 10 000 $ de plus pour votre Prius par rapport à une voiture normale.

      @rexie : 125 000 $ pour être limité à 200 km de la maison, sans bagage et seulement deux personnes à bord. Vraiment impressionnant. Le Tesla Roadster est un jouet, une seconde voiture tout au plus.

    • @lire_du_petrole
      Votre commentaire est tout aussi dénué de logique. Vous devriez souhaiter un succès pour la Volt. C’est lorsqu’il y a de la compétition qu’on voit le plus d’innovations. Ca encouragerait encore plus Toyota à améliorer la Prius pour le rendre encore plus efficace.

      C’est encore moins logique de souhaiter que GM n’existe plus. Car si c’était arrivé, l’économie des USA serait tout simplement morte et l’économie canadienne aurait subi le contrechoc. Les USA étant notre principal partenaire économique.

    • Et le rendement des batteries l’hiver dans mon coin du Québec profond par -30C pardi?

    • Et voilà “toutes” les “cheer-leaders” de Général Motors qui s’activent pour défendre l’indéfendable… La Volt sera une “bête” Prius ! Passez “GO” ne réclamez pas votre 200$ et allez directement en prison ! :-)

      Qu’est-ce que je me marre. Qu’attendre de plus de GM ?

    • rexie, rexie… encore mélangé dans tout. 32 miles de Motor Trend alors qu’ils essayaient de vider la pile le plus rapidement possible de manière à tester la transition avec le moteur à essence. Lis comme un grand, si tu comprends l’anglais :

      http://www.motortrend.com/roadtests/alternative/1010_2011_chevrolet_volt_test/performance.html

      Ensuite le mot important dans ta citation :

      “The drivetrain has a bit in common with the Prius and Ford hybrids. It consist of a single planetary gearset, two electric motors, and one gas engine”.

      Devine c’est quoi ? Bit. Comme dans un peu.

      Le train épicycloïdal de la Volt se situe directement dans l’axe du rotor – vilebrequin de là le gain d’efficacité.

      Mais ça, tu ne le comprends pas. En fait, ça fait partie des nombreuses choses que tu commentes sans les comprendre, tout comme les rédacteurs de Popular Mechanic qui disent avoir le pied très pesant et que tu omets de citer.

      Au fait, t’a pas encore répondu à ma question sur ton Stanley Meyers qui aurait brisé des molécules d’eau avec des harmoniques sonores : quelle est la longueur d’onde et l’amplitude nécessaire pour faire entrer en résonance les liaisons de l’eau ?

    • Au fait rexie… je ne prends personne pour des valises et je ne crois pas que tu parles pour l’ensemble des intervenants du blogue. Donc ton commentaire :

      “Cesse de nous prendre pour des valises”

      est tout à fait déplacé.

      En fait, tu nous induis en erreur en disant que l’action individuelle ne donne rien et qu’il y a un vaste complot mondial.

      Tu gémis. GM a agi et donne les moyens d’agir.

      Rexie-qui-gémit.

    • @ Python-1

      La Prius une “Voiture de pépère” hein ? Je sais pas ce que tu roule au quotidien, mais viens te coller à côté de moi sur une rouge : 0-50 Km/h entre deux feux, tu va en baver. Je dispose de 81 cheveaux en électrique seulement à 0 RPM, avec le contrôle-trac ça arrache. Et si tu relève le défit, je te souhaite que ma batterie hybride ne soit pas à 100% car t’es fait. J’attendrai la prochaine lumière sans toi.

    • Il y en a qui aime sauter aux conclusions sans prendre le temps de reflechir. Tout comme ce journaliste qui a ecrit cet article. A mon avis il ne sait pas de quoi il parle…
      La Volt a un moteur a essence qui sert a assister les moteurs electriques lorsqu’ils sont en pertes de puissances. Puissances uniquement fournies par les batteries.
      Donc il est faux de dire qu’il y a deux mode: electrique et essence. Pensez vous vraiment qu’un petit moteur de 84hp fournira un torque de 273 livres/pieds necessaire a propulser cette auto?
      Le moteur a essence s’enclanche lorsque les batteries deviennent trop faibles pour soutenir la puissance demandée. Ils est la seulement pour la recharge des batteries. La puissance de propulsion et le couple sont fournies par les moteurs electriques seulement et ceci en tout temps.
      C’est la ou se situe la difference entre la Prius et la Volt….sur la Prius le moteur a essence prend le relais et sur la Volt le moteur a essence recharge les batteries.
      Et pour ceux qui pense que c’est une hybride….Je dis non, c’est pas une hybride car le moteur a essence ne propulse pas l’auto.

      IL me semble que c’est facile a comprendre…

    • Il faut quand-même souligner que Motor Trend a obtenu 127 mpg de la Volt sur un essai de 299 miles. Cent-vingt-sept!! Direct Drive ou pas, c’est franchement impressionnant! 1.8 l/100km pour les métriques…

    • La Leaf de Nissan (100% électrique) est livrée avec un programme de remorquage au Japon … en raison de son autonomie limitée.

    • Ça fait plus de trois ans que je vois GM nous faire espérer un concept vaporeux…
      GM nous a leurré avec une longue et fausse campagne de promotion de la voiture électrique.
      Le but réel étant de tuer la voiture électrique encore une fois avec UNE seule voiture faussement nommée électrique, trop chère, trop tard et mal foutue. La plupart des grands constructeurs sont de mèche car il ne reste que la Leaf qui s’adresse au conducteur moyen, dont je me méfie aussi.(Les batteries louées?)
      “ILS” vont trouver une façon de saboter Tesla, qui est à mon avis la seule à RÉELLEMENT tenter de promouvoir la voiture électrique, avec de relativement faibles moyens.

      Les fausses difficultés avec les piles, la désinformation à tour de bras fera en sorte que les citoyens perdrons confiance en l’électricité.
      Et les richissimes actionnaires des pétrolières auront vaincu une fois de plus, au détriment de tous et de notre fragile écosystème.
      Je reste convaincu que plusieurs GMistes commentateurs ici présents sont payés par l’industrie pour désinformer encore et encore.

    • @tous

      Soyons indulgent avec rexie… ne voyez vous pas qu’il a de la difficulté à s’exprimer! Laissez vivre dans ses complots imaginaire. Ca lui donne une raison de vivre!

      Pour ma part, je crois que les voitures électrique n’ont rien à offrir de sérieux pour le moment. Attendons pour voir…

    • @yanamarre Ce que vous dites est vrai jusqu’à 70 mph, après le moteur est couplé mécaniquement aux roues via le moteur-générateur: c’est ÇA la nouvelle de l’heure.

      @cegarsla Merci pour la référence: c’est très clair en effet!

      @CHARLES RENÉ

      Personnellement, que la Volt soit un “Extended Range Electric Vehicule” ou un “Plugin Hybrid Electric vehicule” (PHEV), je m’en foue complètement. C’est comme la discussion du verre à moitié vide ou à moitié plein.

      Ce qui compte, c’est la quantité totale d’énergie requise au bout de l’année et la proportion de cette énergie qui sera électrique. Il faut donc que:
      1- la capacité des batteries soit ajustée a mon besoin d’autonomie quotidienne en général;
      2- la récupération d’énergie cinétique au freinage, pour recharger la batterie, soit maximale;
      3- l’efficacité de l’ensemble en mode moteur à essence soit maximale.

      Alors si l’ensemble est plus efficace (10% à 15%) quand le moteur à essence propulse mécaniquement le véhicule plutôt que la tranformation en électricité puis la retransformation en énergie mécanique: tant mieux.

      D’après l’article, cela se produit au dessus de 70 mph (113 kmh). Donc à 71 mph, la Volt prendrait 10%-15% moins d’essence qu’à 69 mph!!! Donc il vaut mieux rouler à 114 kmh qu’à 112 kmh! À mon sens, cette transition devrait se faire à moins haute vitesse si c’est plus écoénergique. Tant pis pour les puristes!

      Mais, ici, GM s’est fait prendre à son propre jeu médiatique.

    • Si c’est plus efficace de 10 a 15% de cette façon pourquoi pas?? C’est quoi? Vous voudriez que GM retienne la solution la plus désavantageuse?? Le “vieux” GM aurait surement fait ça…

      En tout cas, moi j’aime mieux le “nouveau” GM

    • @omni-tag
      Comme d’habitude, vous lisez en diagonale. J’ai parlé de conduite en pépère si on veut rouler le 20km de la Prius Plug-in uniquement sur les batteries.

      De toute façon, 0-50 km/h le pied dans le fond, ça prouve quoi ? Même là, une Prius ne serait pas capable de le faire sans son moteur À ESSENCE, la batterie seule ne peut fournir toute cette puissance et vous le savez très bien. Et que fait-t-on après 50km/h lorsque le “p’tit kick” du moteur électrique à disparu? La Volt, elle, pourra faire la même chose en FULL ÉLECTRIQUE et SANS ESSENCE jusqu’à 120km/h et pendant 50 km au pire (pas juste 20km en ballade du dimanche). Ouach!!! Un char américain qui fait ça ! On voit bien dans vos réactions que votre adulation aveugle pour la Prius en prend pour son rhume. Pour vous consoler, sachez que la Leaf et plus tard la MiEV vont briser votre rêve sur le même principe : un vrai moteur électrique comme organe de propulsion, pas deux moulins à café branchés en série sur les roues. Et là, on pourra commencer à parler de véhicules vraiment écologiques au lieu d’avoir une bricole qu’on nous vend pour sauver la planète mais qui, dans la réalité, roule 90% du temps à l’essence.

      Concernant votre défi, désolé de décliner votre invitation mais comparer des voitures à 50km/h, ça m’ennuie. Par contre, si vous voulez, un 0-50km/h, je peux vous en faire un bon avec mon vélo. Malgré mon âge, j’ai encore de bonnes jambes.

    • @misterb

      Ce que vous avancez est totalement faux;

      Une mise a jour a été faites aujourd’hui par Motor Trend et curieusement cela est contraire a vos propos…Comment est votre anglais?
      The fourth and controversial state commences when the vehicle reaches speeds of 70 mph while in extended range mode.

      As in EV mode the ring gear is decoupled from the case by the clutch and the smaller electric motor is once again allowed to operate in parallel with the large motor, increasing the system’s efficiency. The difference here is that the smaller motor is still being turned by the engine and not electricity. Thus the engine becomes coupled with both electric motors and all three work together to turn the driveshaft. Thus the gas engine participates in turning the wheels mechanically although indirectly. The generator is decoupled from the ring gear again when speeds drop back below 70 mph.

      Thus although the engine generator can participate in mechanically driving the wheels it never does so directly or in isolation, at all points in time the large electric motor is the main driver of the wheels.
      Pourquoi le petit moteur est couplé en parallele au gros moteur?
      The parallel input from the smaller motor then allows the RPMs of the larger motor to be reduced, improving the overall efficiency of the system. By allowing the second motor to participate, engineers gained an additional 1 to 2 miles of electric range.

      Je ne sais pas si vous avez compris mais moi j’ai bien compris que jamais le moteur a essence ne sert a la propulsion puisse qu’il est couplé de telle façon a reduire la vitesse de rotation du moteur electrique principal augmentant ainsi l’efficacitée de celui-ci….lorsque le vehicule atteint 70mph et que le moteur electrique principal atteint 6500rpm

      De dire aussi que le moteur a essence est couplé aux roues via un moteur generateur est aussi completement faux….moi je compte 3 moteurs, 1 a essence couplé a une generatrice., 2 moteurs electriques travaillant en parellele…mais … ou donc se situe votre moteur a essence couplé au moteur generateur?…

    • @rexie
      Une précision si vous voulez : GM VOUS à leurré, VOUS. Elle ne M’a pas leurré, MOI.

      @cegarsla
      Moi aussi. C’est beau de vouloir la meilleure solution mais les changements se font de façon incrémentale. Il faut être patient.

    • “Je reste convaincu que plusieurs GMistes commentateurs ici présents sont payés par l’industrie pour désinformer encore et encore.”—–texie

      Bien sûr… les pétrolières ont tenu une réunion secrète sur la plateforme DeepWater Horizon le printemps dernier avec, comme sujet du jours, comment infiltrer la section automobile de Cyberpresse. Pour effacer les traces de cette réunion, ils ont fait sauter la plateforme.

      C’est à ranger avec les clowns de truthers du 9/11, les tenants du NWO, ceux qui croient qu’Elvis est caché sur une île déserte, les anti-vaccins qui nous annonçaient que le vaccin visait le contrôle de la pensée via des micro-puces injectées ou encore les clowns qui croient que le gouvernement a fait un accord secret avec les martiens.

    • @omni-tag : bien que vous pensez que le plaisir de conduire c’est seulement l’accélération de 0 à 50, nous sommes quelques uns à aimer un freinage progressif et stable, qui aimons une direction précise et rapide, qui apprécions une suspension qui peut être ferme sans être sautillante ou encore qui aimons sentir une structure rigide.

      Au fait, puisque le sujet est la Volt, allez-vous enfin fournir la preuve, tel que vous l’avez promis maintes fois dès qu’il s’agit de cette voiture ou de la Prius, que GM planche sur la Volt depuis 2000 ?

    • @Simon_c

      Si tu connaissais un tantinet la langue de molière plutôt que la langue de serpent, tu saurais que “abit in common” est une expression diplomate à l’anglaise qui signifie “beaucoup semblable”.

      Stanley Meyer a trouver des fréquences de résonances ÉLECTRIQUES à hautes fréquences, pas sonores… Quoi? T’as pas regardé son brevet?
      GM a planché sur la Impact tout-électrique et sa descendante la EV-1 depuis 1990.
      En 2002 plus d’un milliers d’EV-1 ont été détruites par GM malgré les protestations, même les manifestations des locataires enthousiastes qui ne voulaient pas se départir de leurs petits bijoux, dont la dernière version faisait plus de 200 km sur une charge. Ça avait à voir avec l’avènement de Pétro-Bush qui a poursuivit l’État de Californie et sa loi pour diminuer la pollution de l’air. Alors, GM a vendu les droits des piles Ni-MH à CHEVRON, qui les séquestre depuis ce temps. Toyota non-plus ne pouvait utiliser les Ni-MH en Amérique du Nord. Toyota fut la seule à accepter in extremis de vendre leurs RAV4-électriques (environ 28-32000$) dont des centaines roulent encore en Californie avec leurs piles d’origine.

      Je pars du principe que les hybrides sont compliquées pour rien avec leurs deux moteurs, que les pures électriques ont le tiers moins de pièces(coûts et réparations) et que si les technologies de recharges efficaces et durables étaient relâchées, il serait totalement inutile de continuer à utiliser du pétrole, source d’énergie des plus polluante.

      Je pars aussi du principe scientifique que le moteur électrique est efficace à plus de 90% comparé à un maigre 18-20% pour un moteur au pétrole! Sans parler de la dépense énorme pour l’apporter et le transformer du puits jusqu’à la pompe (la perte est de 4% pour l’électricité du barrage à la prise)

      Je ne peux que constater la mauvaise volonté évidente des grands de l’auto de ne “pouvoir” faire même équivalent à ce qu’ils ont fait il y a 10 ans en matière de voiture simplement électrique, et de leur pouvoir sur les médias à nous faire miroiter des voitures électriques qui n’arrivent jamais..

    • Bon, j’ai lu les articles. Y’a rien là. Le moteur à essence aide à la propulsion dans certains cas bien précis. Ouain pis !!! Ca permet une meilleure utilisation de la batterie.
      Je pourrais aller travailler toute la semaine sur deux recharges de batterie. Et la fin de semaine , ça me couterait une autre recharge et 3-4 litres d’essence. Wow.
      Enlevez les gadgets non-nécessaires. Diminuez le prix et le poids encore un peu et ça en fera la voiture idéale.

      @Simon_c
      Elvis est mort !! Ben oui. Pis le Pere Noël n’existe pas tant qu’à y être !! ;-)

    • @yanamarre

      Plus je lis la-dessus, plus ce sytème est logique. Dans le fond, ceux qui roulent à plus de 70mph avec les batteries déchargées sont probablement plus préoccupés de rentrer chez eux au plus sacrant que de se taper les derniers kilomètres d’automonie à 50% de la puissance comme dans le cas de la Leaf. Surtout que le regénérateur de la Volt est quand même un moteur efficace et économique.

    • Je crois que nous aurons des voitures électriques le jour où “ILS” auront trouvé moyen de nous garder captifs de prix prohibitifs, comme ceux que nous sommes habitués de payer pour le pétrole.

      “Tout c’qui est dégueulasse porte un joli nom” chantait l’autre…
      http://www.youtube.com/watch?v=jsbU9Rn9qLs

      Que dire du nom de “Better place”, une compagnie israëlienne qui est bien partie pour nous imposer de louer la location des batteries au kilomètre, comme les minutes des cellulaires…

      Et que penser du moteur à AIR de Guy Nègre, qui a fait ses preuves depuis plus de dix ans, à 200 km d’autonomie, dont Tata Motors a acquis les droits et… n’en a rien fait, dans un pays potentiellement un des plus grands pollueurs

      Et quoi encore de Ford qui a eu les piles à nanoparticules de EESTOR entre les mains pendant un an et qui n’en a rien fait non-plus, droits qui maintenant sont disparus dans les mains du fabricant d’armes Lockheed-Martin…

      Et quid des Pantone, HHO, Quasi-turbine et les nombreuses autres technologies efficaces alternatives au pétrole, moins ou pas polluantes, qui n’ont jamais vu la commercialisation?

      Les pétrolières et le club de leurs “associés” corporatifs, financiers et politiques font la pluie et le beau temps dans le monde de l’automobile depuis presque cent ans.

    • Au lieu de mettre un moteur électrique juste un peu plus fort, GM a préféré la solution qui nous fait encore dépenser plus de pétrole et polluer, car tout le monde sait que tout le monde (95%?) des voitures roulent entre 115 et 120km/h sur les autoroutes.

      Et puis lâchez-moi avec votre 1.8 litres au 100 km , pour moi un seul millilitre sera toujours de trop pour la santé de notre atmosphère terrestre. Il ne s’agit pas seulement de ralentir l’augmentation de nos émissions de GES annuellement, mais de les diminuer et pour ça, ça prend des changements plus radicaux, de technologies et de mentalité.

    • @yanamarre Votre citation: “The difference here is that the smaller motor is still being turned by the engine and not electricity. Thus the gas engine participates in turning the wheels mechanically although indirectly.”

      En français: “La différence est que le plus petit moteur est encore mis en mouvement par le moteur à essence et non par l’électricité. Ainsi , le moteur à essence participe à faire tourner les roues mécaniquement mais indirectement”

      Pour les puristes, cette approche n’est pas vraiment du tout électrique, au dessus de 70 mph en “extended range mode”.

      Mais de toute façon on s’en fout! C’est l’effet global qui nous intéresse: bonne performance et la majorité des miles en mode électrique, si le conducteur ne va pas trop loin en général.

    • @rexie
      A chaque fois que vous ecrivez quelque chose sur ce blogue, ça émet des GES. Alors, faites un changement radical … arrètez d’écrire.

    • Shit! I should have said “Langue de Shakespear” bien sûr!

      python-1 a dit : “un vrai moteur électrique comme organe de propulsion, pas deux moulins à café”
      En plein ça! Si Toyota a un tel succès avec deux “moulins à café”, imagine avec des moteurs électriques deux fois plus fort, qui coûteraient à peine plus chers à produire et auraient un poids bien inférieur à un moteur au pétrole équivalent…
      Ajoutez-y des piles plus fortes et des stations de recharge suffisantes et/ou des toits solaires (peinture CIGS à nanoparticules) et des amortisseurs régénératifs.

      gl000001 a dit:”Enlevez les gadgets non-nécessaires. Diminuez le prix et le poids encore un peu et ça en fera la voiture idéale.”
      Idem pour une voiture purement électrique, à la différence qu’elle comporterait le TIERS moins de pièces (encore moins comparée à la complexité ajoutée d’une hybride), ne demanderait aucun entretien, ferait au moins un millions de kilomètres, serait moins briseuse, silencieuse, propre et non-polluante à ZÉRO émissions, que le système propulseur prendrait bien moins de place et les piles sous le plancher contribueraient à sa stabilité, qu’elle coûterait 10 fois moins cher à “nourrir” et que, produites en masses elles coûteraient moins chères à l’achat que son équivalente au pétrole. Grâce au freinage régénératif, on ne changerait jamais les freins pendant la durée de vie utile de la voiture.

      Simon_c, toi qui m’accuse sans cesse comme un disque accroché, de gémir, as-tu remarqué comme GMiste rime bien avec gémissent?
      Le cartel des pétrolières tient des réunions secrètes depuis plus d’un siècle et a noyauté le système bancaire et politique étasunien aussi tôt qu’en 1913… et ça empire toujours depuis.

      Deep water horizon? Ce que beaucoup ignorent, c’est que BP exploite le pétrole abiotique comme les Russes le font depuis plus de vingt ans. Ce pétrole non-fossile, dont Titan, lune de Saturne est saturée, se trouve à de grandes profondeurs partout sur la planète.
      BP avait creusé *35000 pieds* dans le sous-sol en plus du 5000 pieds d’eau pour s’approprier cette merde noire. C’est l’énorme pression de ce bassin abyssal qui a fait péter leurs gréements… des centaines de fois plus forte qu’à l’habitude!
      C’est aussi la vraie raison non divulguée du taponnage de 6 mois pour boucher cet enfer. C’est un secret, ne le dites à personne que le pétrole est surabondant et ne vient pas des fossiles, car ça ferait chuter le prix de l’essence…
      Le pire, c’est que leurs tentatives de restreindre cette fantastique pression a causé des fissures secondaires inbouchables autour du puits en question, j’ai lu jusqu’à 12 km autour du trou rond de forage. Ça, ils s’en lavent les mains et les médias à leur solde commencent à parler d’”écoulement naturel”
      Peut-être les Mayas avaient raison et qu’on va empoisonner nos océans d’aplomb pour 2012! ;-)

      Feu Bin Laden n’avait rien à voir avec les attentats du 11 septembre, il n’y avait pas d’armes de destruction massive en Irak, Obama est un figurant, l’Iran ne pose aucune menace sérieuse à l’Occident. La crise de vaccinage H1N1 était une mise en scène médiatique frauduleuse pour le fric.
      Elvis Gratton n’est pas mort, Dieu est le père Noël des adultes, Harper est au service d’Esso, comme son père… et les extras-terrestres doivent se bidonner en nous regardant nous auto-empoisonner de la sorte!

      Les meilleures solutions sont les plus simples. Des batteries domiciliaires, de petites éoliennes silencieuses, de la géothermie et des toits solaires. Énergie enfin gratuite, propre et illimitée.
      Où sont les incitatifs?

    • @rexie
      Désolé de péter votre balloune utopique, mais la production d’électricité produit des GES aussi.
      Propre, aucun entretien, frein jamais changé …. vous exagérez juste un petit peu trop. C’est ce qui vous rend moins crédible. Votre tendance à exagérer.

      Shakespeare prend un “e” à la fin.

      Le pétrole abiotique, une autre théorie foireuse : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9trole_abiotique

      “Largement ignorée en Occident du fait des faibles volumes de pétrole abiotique découverts, elle n’a jamais suscité de réel intérêt parmi les géologues et est de nos jours majoritairement considérée comme scientifiquement invalide[1].”

      C’est beau de souhaiter avoir l’idéal, l’optimum, la meilleure solution. Mais il faut être réaliste des fois Rexie. Pour chaque découverte intéressante, il y a au moins dix chercheurs qui ont passé beaucoup de temps à développer une solution qui ne marche pas. Et il s’accrochent.

    • @rexie

      Calmez-vous un peu. Vos théories que vous défendez SEUL à renfort de lien sur Youtube commencent sérieusement à contaminer ce blogue. Lisez le règlement #11 dans la section nétiquette :

      “Les propos qui contreviennent à toute loi, règlement ou ordonnance gouvernementale ou qui font la promotion d’une information qui est FAUSSE, TROMPEUSE, illégale…”

      Vous ne parlez plus de vos expériences, vous êtes rendu à faire la promotion de l’apocalypse. SVP, trouvez un autre forum pour parler de la fin du monde.

    • J’ai pas de problème à ce que GM nous annonce MAINTENANT qu’ils auront une hybride nommée Volt pour dans un an.
      Mais qu’ils nous rabattent les oreilles depuis plus de trois ans avec LA voiture électrique miracle qui va sauver nos âmes comme s’il n’y avait que cette solution, qu’on apprenne que c’est une hybride, qu’elle fasse maintenant 1.8L/100KM alors qu’en janvier dernier, on parlait de 1L/100KM, là je me dis que c’était de la poudre aux yeux, le temps que nous passe l’envie des électriques et de nous faire accepter les hybrides comme la meilleure solution alors qu’il n’en est rien de par leur complexité inutile et leur consommation de pétrole..

      Je me souviens, à la trop petite section verte du salon de l’auto de 2008(un an après l’annonce de la Volt), il y avait quelques hybrides, une TESLA Roadster, une bicyclette à moteur-roue, même une Bolloré électrique chez Hydro-Québec et seulement une … affiche de la Volt!

      gl0001
      La production d’électricité produit BEAUCOUP moins de GES.. et au Québec, à peu près pas.

      Alors pourquoi avoir creusé 35000 pieds? Y’a pas de strates fossiles à ces profondeurs.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Deepwater_Horizon
      http://www.mediapart.fr/club/blog/vincent-verschoore/020710/bp-le-golfe-et-le-petrole-abiotique

    • @gl00001

      Tu sais faut pas être naïf non plus depuis le temps, y’a pas juste sur les blogues que les GMistes et les pétrolistes désinforment, sur les encyclopédies ouvertes aussi.

      Dans une tout-électrique, il n’y a aucun filtres, aucune huile à changer périodiquement, pas de timing belt non-plus. Du gossage et des coûts en moins.
      Propre à manipuler (de l’aveu même d’un mécanicien de GM à propos de la EV-1), sans odeurs et propre pour l’environnement. Les freins qui usent beaucoup moins à cause de l’effet dynamo au freinage. J’exagère? Vraiment? Renseigne-toi mon ti-pit.

    • Rexie, rexie… t’es irrémédiablement du côté de la théorie du complot. Pétrole abiotique abondant en quantité… non mais franchement.

      Moteur à air. Je vous ai déjà demandé OÙ prendre l’énergie pour comprimer l’air, question toujours sans réponse.

      Quasi-turbine… qui n’a pas encore produit de prototype fonctionnant indépendamment. Que des prototypes à air comprimé ou à vapeur.

      §tanley Meyer, un petit escroc dont les prétentions n’ont jamais été prouvées. J’ai lu son dépot de brevet. Médiocre. Juste médiocre. Contraire aux bases de la chimie et de physique.

      Le cycle Pentone, jamais démontré dans un labo indépendant.

      Les théories du complot sur OBL… toutes plus ridicules les unes que les autres.

      Oufff… on n’est pas sortis du bois.

    • “car tout le monde sait que tout le monde (95%?) des voitures roulent entre 115 et 120km/h sur les autoroutes.”—rexie.

      Tout le monde sait que tout le monde. Wow. Preuve ?

      D’un autre côté, si on est vraiment cohérent avec ses paroles et qu’on dit qu’une goutte de pétrole brûlée c’est une goutte de trop, on devraient encourager la modération sur les routes, parce qu’à 120 km/h un objet à 44 % plus d’énergie cinétique qu’à 100 km/h. Donc on se place dans l’agir, on ne fait pas que gémir des théories du complot et on réduit sa vitesse.

      Mais ça, c’est quand on est cohérent. Trop difficile à comprendre pour rexie qui gémit.

    • @misterb

      Lorsque vous dites que l’application n’est pas vraiment du tout électrique a 70mph…hum pas si sur…

      Ils expliquent qu’il ya deux moteurs électriques travaillant en parallèle le plus gros fournissant la propulsion et l’autre servant à ralentir la vitesse de rotation du plus gros permettant ainsi une meilleure efficacité.
      Le moteur à essence couplé à une génératrice (moteur générateur) sert à la recharge du battery pack. Une fois que le véhicule a atteint la vitesse de 70mph a 6500rpm. La révolution par minute étant trop grande le seul moyen de la ralentir efficacement sans perte est de coupler le moteur a essence directement au petit moteur électrique. Permettant ainsi d’être 10 a 15% plus économe même a 70mph. Car je n’ai pas vu a nulle part qu’ils disaient qu’il était plus économe a 69mph plutôt qu’a 70mph ou moins économe au-dessus des 70mph.

      Je pense qu’ici il n’y a pas de mode propulsion exercée aux roues par le moteur a essence car comme ils disent, il faudrait l’ajout d’un embrayage (clutch) entre le planétaire (sun gear) et le 111 kW moteur électrique….
      En tous cas. Pour les gens toujours a l’affut de scandales et de complots …ici il y en a pas…si GM n’a pas tout dévoilé c’est par ce que le tout était en procédure de brevetage maintenant que le brevet a été accordé ils peuvent tout divulguer sans avoir peur d’être copier par les compagnies concurrentes.
      Et si des personnes ont a jouter ces explications a ceci, allez y!! Parlons d’auto et de mecanique…Et aux autres de grace laissez tomber les Ben Laden, theories de complots, deversement d’huile de BP…ont parle ici du Volt…

    • @ tous les démagogues et Gm istes de ce blogue (qui se reconnaitront)

      La Volt se vendra 45 000$. Quel prix ridicule! Jai payé ma Prius 27 500$ moins un rabais . Si certains GM istes ici ou ignares de tout acabit ajoutent les taxes et la préparation au prix de vente: alors disons de même pour la Volt @ 45 000$ + taxes et préparation = 52 000$ mettons pour une hybride 4 places made by GM !!! OUUAHHAHHHHA!!!!

      Cette pacotille offre pour 52 000$ une autonomie de 50 km en tout électrique qui reste à voir car elle ne roule pas cette bagnole! L’enfant prodigue que vous accueillez à n’est même pas né.

      La Prius est là et un kit de 5000$ vous permettra de faire la même chose, depuis 5 ans probablement. Juste un commentaire: si Toyota retarde la production de voiture équipée de pile rechargeables, serait-ce parce le No 1 sait que la Volt est une voiture pour idiots (d’un certian manager de Audi) et que GM se plantera?

      Prius is the best: on ne peut pas l’améliorer sauf enlui greffant des batteris li-ion et ça viendra. Je vous l’ai dit mainte fois: elle en est à la 3e génération alors que la Volt n’est même pas acouchée bâtard!

    • @ tous

      Tiens une idée: la Volt est à mon avis la Fiero de la décennie ! Vous vous rappelez ce kit car des années 80 annoncé en grande pompe par GM? On aurait dit une Lotus sortie d’un flm de James bond… mais elle ne clanchait pas plus qu’une Datsun!

      Une voiture 2 places copiée sur les meilleures (Toyota etc.) mais en catastrophe et qui se vendra plus chère, mais tentera de le justfier en promettant des performances qui ne seront pas là… la Volt n’Est déjà plus électrique.. la presse la boude etc… c’est bien parti! et qui se révèlera une monumentale insulte aux vrais connaisseurs! Certains que plusieurs se feront arnaquer et surtout des boomers riches fidèles à leur marque de pépère et en manque d’attention pensant se payer enfin l’exclusivité tant désirée et une technolige du 21 e siècle, n’ayant pas écouté les blogueurs vantant les mérites de la Prius.. et un jour, ces Volt finiront à la ferraille. Que pensez-vous quand vous voyer passer un inconditionnel comme Pyton-1 au volant de sa Fiero 1988 mauve avec des mags Canadian T.. qui boucan bleu en arrière? La même chose que moi? OK.

    • Le 1,8 L / 100 km est réellement impressionnant si on considère que les essayeurs de Motor Trend tentaient de décharger la pile le plus rapidement possible pour tester le moteur à essence. Nul doute qu’un essayeur au pratiquant une conduite ordinaire ou même les techniques d’économie pourrait faire franchement mieux.

      Je pense aussi que la consommation réelle le Volt peut être plus basse si on fait beaucoup de navette. Avant de déménager, je voyageais avec 2 autres personnes 20 km aller et la même distance retour pour le travail. Soit 200 km par semaine. Considérant que j’aurais pu recharger chaque soir, au bout de 200 km aucune goutte d’essence n’aurait été consommée.

      Par contre, celle qui allait devenir mon épouse et moi partions parfois la fin de semaine. Dons si après avoir fait 867 km dans un mois (200 km par semaine par 4,33 semaines par mois) et une sortie de fin de semaine de 300 km (dont 65 km électrique), cela fait une distance parcourue mensuelle de 1167 km , dont 932 km sous le mode électrique.

      Supposons une consommation de 5,0 L / 100 km sous le mode propulsion thermique. Pour les 236 km restant du mois, cela fait 11,8 L consommés, pour une distance mensuelle parcourue de 1167 km, ou encore 1,0 L/100 km.

      se_croit_libre_du_pétrole : la Volt n’enlève rien aux qualités intrinsèques de votre Prius. Relaxez. Vous avez acheté une voiture pour vos déplacements. J’espère que vous n’avez pas investit trop de votre personnalité dans de la tôle au point de vous sentir menacé par une autre voiture.

    • Hey! je dois vous déranger en ti-pépère à voir tout ce jus de clavier que vous mettez à tenter de me ridiculiser. J’en suis flatté! Si j’étais à ce point à côté de mes pompes, vous ne perdriez pas votre temps avec moi. Tâchez donc d’apporter des arguments au lieu de faire du rexie bashing!

      @python-1
      T’as pas remarqué le clin d’oeil à côté des annonces d’apocalypse Maya? Change tes lunettes.

      @Simon_c, l’amnésique sélectif
      “OÙ prendre l’énergie pour comprimer l’air” Quelle question ridicule, à laquelle je t’ai répondu
      Dans n’importe quel garage, dans ton cabanon, chez Canadian-Tire pour 24.95$… un coup mal pris, avec une pompe à vélo! Pour une minuscule portion d’électricité.
      http://www.youtube.com/watch?v=TyBu6KcOs_s&feature=related

      Quasi-Turbine? complètement indépendante. Quoi? t’aimerais mieux qu’elle fonctionne au pétrole?!?!?
      http://www.dailymotion.com/video/x8nf2j_un-moteur-revolutionnaire-la-quasit_auto

      Stanley Meyer? Un inventeur tenace.
      http://www.dailymotion.com/video/x1rdf_stanley-meyer_news

      Paul Pantone, un autre inventeur blasté par les pétrolistes.
      http://www.youtube.com/watch?v=UdSv3WAfBr8

      Le terme réducteur “théorie du complot” a été inventé et est utilisé par ceux qui travaillent pour le système quasi séculaire d’esclavage énergétique mondial.

      OBL?
      http://video.google.com/videoplay?docid=8120236576648647371#

      Répond-moi donc à ton tour, pourquoi les pétrolières se mettent à creuser à de très grandes profondeurs tout à coup?
      Depuis que les Russes prospectent le pétrole selon les théories abiotiques, les taux de succès sont passés de 10 à 40% !

    • Ce qu’on peut conclure c’est que les journalistes sont plus pressés de reprendre un commentaire insignifiant que de le comprendre.

      Comment vous appelez ca une auto que tu recharges la nuit, que tu peux clencher à 160kmh si t’es assez malade pendant des dizaines de km et qui ne consommera pas une goutte d’essence pendant ce temps la ?

      C’est une auto électrique bon sang…

    • @Libre_du_pétrole.

      Je suis moi convaincu que GM VEUT se planter, que c’était leur but depuis le début, de nous confondre et de “prouver” par leur anti-marketing que les voitures électriques ne sont pas une alternative intéressante.

    • @libre_du_petrole a écrit: “elle (la Volt) ne roule pas cette bagnole! L’enfant prodigue que vous accueillez à n’est même pas né. ”

      Hummm! Peut-être auriez-vous intérêt à lire le rapport d’essais de Motor Trend que simon_c nous a référé:

      http://www.motortrend.com/roadtests/alternative/1010_2011_chevrolet_volt_test/index.html

      Il y en a 6 pages pleines de mesures comparatives avec la Prius rechargeable. Ils sont probablement biaisés favorablement pour l’américaine, la Volt, mais on ne peut tout de même pas dire que cette voiture n’existe pas!

      Ne vous méprennez pas: je suis un fan des auto électriques. Mais, ça fait 3 ans que j’attends la Prius branchable de Toyota et elle ne viendra qu’en 2012. Au dernier salon de l’auto à Montréal, 3 représentants de Toyota m’ont dit que leur PDG au Japon n’y croyait pas. Il y a en même un qui me vantait la Volt: il faut le faire!!!

    • Complot des pétrolières? Ben non voyons!

      Le prix de l’essence est passé du jour au lendemain de 99.9ç le litre à 1.144$ dans toutes les stations EN MÊME TEMPS!!! Pas à 113.9 ici, 114.9 là, 112.7 ailleurs; non 114.4 partout. Ce n’est pas du complot, ce n’est pas la collusion comme à Granby. C’est du pur hazard.

      Ou encore c’est que tous les comptables de toutes les compagnies ont fait le même calcul vers minuit avec le même programme informatique, sur les mêmes données et sont arrivés au même résultat? Wow! Un consensus entre compétiteurs.

      Mais non, voici le secret du prix de l’essence. Ne le dites à personne mais la vérité est la suivante: tous ces compables travaillent sur la rue St-Jacques. Comme ils sont sérieux, ils travaillent tous tard le soir et vers 23 heures, ils ont une petite faim. Le seul restaurant ouvert sur la rue St-Jacques à cette heure-là est la pizzeria de Tony. Pour être décents, ils se commandent tous une pizza all-dressed dont le prix varie à chaque jour. Comme ils sont découragés à cette heure tardive et ne savent plus quel prix commander pour l’essence le lendemain, ils se basent sur le prix de la pizza: si Tony charge 9,99$, l’essence sera 99.9ç. Si Tony charge 11,44$, l’essence sera 1,144$, etc. Simple!!!

      Les enquêteurs de la Sûreté du Québec peuvent retourner se coucher, il n’y a ni complot ni collusion.

      :-) AH Ah Ah …

    • Un gars qui donnes des leçons, qui se prétend libre de pétrole mais qui achète une bébelle qui en consomme 90% du temps et qui, y’a pas si longtemps, écrivait ceci…

      “Pour ceux qui aiment la technologie, on est servi avec la Prius qui impressione à coup sur le voisinnage, les amis, la famille et les collègues… autant qu’une porsche de 100 000$ sinon plus! La comparasion avec la Prius, l’icône de la voiture hybrique, la voiture déjà légendaire, est inévitable et habituez vous.”

      Pas de temps à perdre avec ça…

    • @libre_du_petrole
      La Prius se vendait 16000 $us au Japon lors de son lancement en 97. Mais elle coutait $32000 à produire. Le Dollar canadien vs le US était de 1.4. Ca donne donc $44000 canadiens.

      Laissez le temps à GM d’en vendre un peu pour que le prix baisse. Les télés flatscreen se vendaient 5-6000$ à l’époque. Pour la même qualité, on en a à $500 maintenant.

      “Prius is the best: on ne peut pas l’améliorer”. Quelle foi envers les ingénieurs. On peut tout arrèter. On a la voiture parfaite.

      “un jour, ces Volt finiront à la ferraille”. Les Prius aussi. “Tu es ferraille et tu retourneras en ferraille” pour paraphraser quelqu’un.

      Je peux facilement vous prédire que quelqu’un un jour, va produire quelque chose de meilleur que le Prius et que la Volt. Qu’est-ce qui me fait dire ça ? L’évolution de la technologie.

      @Rexie
      Au début vous disiez que les freins ne s’usaient pas et après vous dites qu’ils usent moins. Donc vous exagériez. CQFD.

      Et je ne suis pas “votre ti-pit”. Il y a plusieurs mois, on vous a fait remarquer que le politesse était importante. Pensez-y.

    • @rexie
      Il n’y a pas de strates fossiles à cette profondeur ? Le Tiber Field est composé de strates venant du “lower tertiary” ou paléogène.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Paleogene

      Oil industry relevance
      The Paleogene is notable in the context of offshore oil drilling, and especially in Gulf of Mexico oil exploration, where it is usually referred to as the “Lower Tertiary”. These rock formations represent the current cutting edge of deep-water oil discovery.

      Lower Tertiary rock formations encountered in the Gulf of Mexico oil industry tend to be comparatively high temperature and high pressure reservoirs, often with high sand content (70%+) or under very thick salt sediment layers.[8]

      Lower Tertiary explorations to date include (partial list) :

      Kaskida oilfield
      Tiber oilfield
      Jack 2

      C’était sous votre nez dans Wikipedia. Informez-vous mieux !!!

    • @rexie

      GM n’est pas la seule a avoir scrappé son véhicule électrique dans les années 90. Honda a fait rapidement disparaitre les traces de sa EV Plus…de la même façon que GM: Disponible en location de 3 ans seulement et envoyée a la scrap au terme de la location, sans même pouvoir l’acheter. Mais ne compter pas sur les journalistes pour rapporter ça, c’est bien plus amusant de fesser sur la Grosse Méchante corporation.

      @libre_du_petrole

      Si “Prius is the best” comme vous dites, ça doit être pour ça qu’ils ont conclu un contrat avec Tesla pour que cette dernière fournisse des composante pour la fabrication de véhicules électriques.

    • @rexie
      “je dois vous déranger en ti-pépère à voir tout ce jus de clavier que vous mettez à tenter de me ridiculiser” On essaie pas de vous ridiculiser. Vous le faites assez bien vous-même.

      Ils se mettent à creuser à de grandes profondeurs parce que les strates du paléogène plient à certains endroits et s’enfoncent très creux. C’est la dérive des plaques tectoniques qui fait ça. Une plaque glisse sous l’autre.

    • @rexie : les pompes de Canadian Tire, elles sont alimentées avec quoi ? Quelle est la source d’énergie ? Et les transformations d’énergie qui augmentent les pertes ? Allume, t’a pas encore répondu à ma question. Avec quelle énergie comprime-t-on l’air ? C’est important, surtout quand on connaît les propriétés thermodynamique des systèmes à air comprimés.

      La Quasiturbine n’a jamais réussi à fonctionner sans l’apport d’énergie extérieur de type air comprimé ou vapeur. C’est comme si un moteur 4 cylindre avait besoin d’avoir son vilbrequin entraîné par un moteur auxilliaire en permanence pour fonctionner.

      Pentone n’a jamais rien prouvé indépendamment.

      Mayers était un fraudeur.

      Le pétrole abiotique, c’est une autre théorie du complot. On creuse plus creux car c’est maintenant rentable avec un baril à plus de 80 $ et avec les nouvelles technologies.

      Sur Titan on a détecté des liaisons C-H correspondantes à celles du méthane. Le méthane, c’est pas du pétrole. C’est le plus simple des hydrocarbures avec un seul carbone. Le pétrole est un mélange d’hydrocarbures qui peuvent avoir jusqu’à une soixantaine de C.

      Vous vous enfoncez.

    • @gl000001
      Ce que tu as dit que j’ai dit: “Au début vous disiez que les freins ne s’usaient pas et après vous dites qu’ils usent moins.”
      Ce que j’ai écrit:”Grâce au freinage régénératif, on ne changerait jamais les freins pendant la durée de vie utile de la voiture”
      “on vous a fait remarquer que le politesse était importante. Pensez-y.”
      Bien sûr papa, la politesse s’applique avec des gens qu’on respecte et je ne respecte pas les gens aux arguments malhonnêtes, qui jouent à la vierge offensée pour se donner plus de capital de sympathie, pensez-y.

      @cegarsla
      Quand pétro-Bush a pris le pouvoir, il a poursuivi l’état de Californie pour sa loi anti-pollution contraignant les fabricants à produire des voitures “Zéro émissions”.
      C’est à ce moment que GM, Honda, Nissan, Ford, etc ont tous détruits leurs voitures électriques pourtant en parfait état, seule Toyota a accepté in extremis de vendre ses RAV4-EV… et des centaines circulent encore de nos jours!

      Le film “Qui a tué la voiture électrique” est très éclairant à ce sujet.
      http://www.dailymotion.com/video/x3agq4_qui-a-tue-la-voiture-electrique-1_auto

      Les fabricants nous ont donc déjà prouvé il y a plus de dix ans que tous pouvaient construire des voitures tout-électrique fiables avec des autonomies convenables entre 130 et plus de 200 km à l’époque.
      Bizarrement, malgré la demande, ils en sont devenus incapables maintenant malgré les progrès des technologies… TESLA et les chinois font mieux mais je suis certain que les pressions des “lobbies” pétroliers “calment” les ardeurs chinoises.

      Il y a collusion entre tous les grands fabricants et les pétros pour retenir les technologies efficaces alternatives au pétrole, mais GM est celui qui a la meilleure expertise éprouvée (EV-1) et qui nous niaise le plus avec la Volt hybride.

      Malgré tout, Toyota reste la moins timide avec ses Prius et son partenariat avec Tesla pour fabriquer de nouvelles RAV-4 électriques… VRAIMENT électriques, donc garanties ZÉRO ÉMISSIONS avec pas d’ SMOG.

    • Sur Titan, les hydrocarbures légers sont ceux qui sont détectés en premier de par leur légèreté, comme des nuages, exactement comme dans les poches de grandes profondeurs comme le Deep Water Horizon, avec des hydrocarbures légers sur le dessus et par définition des hydrocarbures lourds plus on descend.

      Vous avez sûrement remarqué la consistance super épaisse comme du beurre de pinotte des résidus sur les côtes de la Louisiane, sans parler des nappes de goudron gigantesques qui flottent encore entre deux eaux dans le golfe du Mexique.
      Pareil pour Titan, à mesure qu’on pourra explorer plus en profondeur, on découvrira du “jaune”, du “rouge”, de l’huile, puis du beau goudron bien dégueulasse au fond des océans de Titan. Simon_c se fera une joie de traduire ces termes en formules chimiques.

      Ce n’est pas la première fois que le soi-disant scientifique simon-c nous affirme de grossières faussetés bien enrobées dans un vocabulaire pseudo-scientifique.
      http://ifact.free.fr/AFPUQ/pres.htm
      La quasi turbine est Québécoise, moins polluante et plus performante que son équivalent au pétrole, elle peut fonctionner à la vapeur, à l’hydrogène, à l’air ou aux hydrocarbures… mais tout comme le moteur à eau de Meyers , le réacteur Pantone, le moteur à air de Guy Nègre et bien d’autres inventions alternatives au moteur à explosion issu d’un autre siècle, cette invention est condamnée à finir aux oubliettes, soit par étouffement financier, par calomnies médiatiques répétées envers son inventeur ou tout autres magouilles habituelles jugées opportunes par les pétrolières pour tuer tout aspirant défiant le Grand Cartel séculaire.

      En passant Simon_c, il y a sûrement un cancre ou deux comme moi qui n’ont pas ta grande érudition et qui aimeraient bien que tu nous expliques “Le train épicycloïdal de la Volt se situe directement dans l’axe du rotor” ;-)

    • “Au dernier salon de l’auto à Montréal, 3 représentants de Toyota m’ont dit que leur PDG au Japon n’y croyait pas. Il y a en même un qui me vantait la Volt: il faut le faire!!!”

      Ça me rassure, chez Toyota, ce n’est pas tout le monde qui est à genou devant le Dieu tout puissant.

    • @ rexie

      SVP ne nous sortez pas le pseudo-documentaire biasé “Who killed th Electric car?” en référence…

      Peut importe la voiture 100% électrique est condamnée a un succès mitigé tant que leur autonomie réelle ne sera pas d’au moins 500KM et que la recharge pourra se faire en 5 min. En attendant, la Volt est une excellente “passerelle” entre les voiture a essence et les EV.

    • @rexie
      Laissez-faire Titan un peu et revenez sur terre. Si des Américains avaient extrait du pétrole abiotique moi, je pense qu’ils s’en seraient grandement vanté d’avoir battu de vitesse leurs éternels rivaux, les Russes. Ils ne l’ont pas fait. On a donc du pétrole “ordinaire”.

      Les résidus sur la cote de la Louisiane sont très semblable avec ce que n’importe quel puit laisse sortir. Je n’ai jamais entendu rien dire de contraire à ça.

      “qui jouent à la vierge offensée pour se donner plus de capital de sympathie,” Vous parlez de vous-même ?

      Quand je parle de politesse, c’est pour avoir des débats d’idées. Les insultes n’amènent absolument rien de constructif, au contraire. Si vous trouvez qu’on a une attitude non-respectueuse envers vous, c’est que vous récoltez ce que vous semez.

    • “Ça me rassure, chez Toyota, ce n’est pas tout le monde qui est à genou devant le Dieu tout puissant.” – python-1

      Tu sais python-1 , les fans de Toyota ne sont ni mieux ni pires que les fans de GM, ou les fans de VW, ou les fans de Honda, ou les fans de Ford, ou de peu importe la marque, tout comme les fans de voitures américaines, ou fans de voitures japonaise ou fans de voitures allemandes.

      Chacun crois détenir LA vérité et que tous les autres qui ne pensent pas comme eux sont épais et ne connaissent rien.

      Tous ces “fans” sont complètement biaisé, surtout pas impartial, ni neutre, ni rationnel. Ils sont trop émotifs pour regarder la réalité en face. Et ils exagère tout le temps, positivement ou négativement selon qu’ils aiment ou non.

      C’est à se demander qui ils essaient de convaincre que l’objet de leur amour est le mieux, les autres ou eux-mêmes ? Et comme ont dit, autant pour les femmes que pour les chars, l’amour rend aveugle ! ;-)

      Moi je trouve divertissant de lire ça ici … mais je ne m’en mêle pas, car je n’achèterais probablement jamais de Volt ou Prius ou autres hybrides … en tout cas, pas avant bien des années encore ! ;-)

    • @cegarsla
      “Who killed the electric car est un documentaire posé et objectif, même un peu trop à mon goût! Les infos qu’il livre sont néanmoins surprenantes.

      Moi ce que je te dis en considérant l’expertise connue et avouée de GM en matière de voiture électriques remontant à 1990 c’est qu’ils pourraient faire trois fois mieux que la Volt hybride, dès maintenant.
      http://video.google.com/videoplay?docid=-7694402778593676025#

    • @rexie

      En parlant de “grossières faussetés bien enrobées dans un vocabulaire pseudo-scientifique”, relisez donc tout ce que vous écrivez. Vos propos sont pathétiques et enfantins. Vous faites parti de ces gens qui croient tous ce qu’ils voient à la télévision et tout ce qu’ils lisent sur internet. Vous vous basez sur le faux-documentaire “Who killed the electric car”… ?!?! Et vous souhaitez qu’ont vous prennent au sérieux? Allons petit homme! Soyons sérieux.

      Vive le pétrole et les vraies voitures!

    • @gl00001
      Les russes ont battu les USA depuis plus de 20 ans!
      Et nos chères pétrolières ne s’en vantent pas de leurs découvertes de pétrole abiotique abondant, car le montage de la fausse pénurie ne tiendrait plus.

      Extrait du livre “Pétrole, guerre d’un siècle” :

      “En 1956, le professeur Vladimir Porfir’yev a présenté leurs conclusions : « Le pétrole brut et le gaz naturel n’ont aucun relation intrinsèque avec la matière biologique près de la surface de la terre. Ce sont des matériaux primitifs qui ont jailli des profondeurs abyssales. » Les géologues soviétiques venaient de tourner la géologie orthodoxe occidentale sens dessus dessous. Ils ont nommé leur théorie sur les origines du pétrole, la théorie « abiotique » c’est-à-dire non biologique, pour la différencier de la théorie occidentale sur les origines biologiques.

      S’ils avaient raison, les réserves de pétrole sur terre seraient limitées seulement par la quantité de constituants d’hydrocarbure présents dans les entrailles de la Terre au moment de sa formation. La disponibilité du pétrole dépendrait uniquement de la technologie pour forer des puits ultra profonds et pour explorer dans les régions intérieures de la terre. Ils ont également réalisé que d’anciens gisements pourraient être restaurés et pourraient continuer à produire à la manière de gisements qui se remplissent à nouveau par eux-mêmes. Ils affirment que le pétrole se forme dans les profondeurs de la terre, dans des conditions de très haute température et sous de très hautes pressions comparables à celles requises pour la formation des diamants. « Le pétrole est un matériel primitif d’origine abyssale qui est acheminé sous haute pression par l’intermédiaire d’éruptions « à froid » dans la croûte terrestre, » a déclaré Porfir’yev. Son équipe a écarté l’idée que le pétrole est un résidu biologique des restes fossiles végétal et animal et la considère comme un canular conçu pour perpétuer le mythe de l’approvisionnement limité.

      Défier la géologie conventionnelle
      L’approche scientifique russe et ukrainienne radicalement différente des origines du pétrole a permis à l’URSS de faire d’immenses découvertes de gaz et de pétrole dans des régions précédemment jugées peu propices à la présence de pétrole selon les théories d’exploration géologiques occidentales. La nouvelle théorie sur le pétrole a été utilisée au début des années 90, bien après la dissolution de l’URSS, pour forer du pétrole et du gaz dans une région tenue pendant plus de quarante-cinq ans pour être un bassin géologiquement stérile, le bassin Dnieper-Donets, situé entre la Russie et l’Ukraine.

      Suivant leur théorie abiotique (non fossile) des origines abyssales du pétrole, les géophysiciens et les chimistes pétroliers russes et ukrainiens ont commencé par une analyse détaillée du passé tectonique et de la structure géologique du sous-sol cristallin du bassin de Dnieper-Donets. Après des analyses tectoniques et des analyses de la structure profonde du secteur, ils ont fait des investigations géophysiques et géochimiques.

      Un total de soixante et un puits a été foré, dont trente sept étaient commercialement productifs, représentant ainsi un taux extrêmement impressionnant de succès d’exploration de près de 60%. La taille du champ découvert est comparable au North Slope en Alaska. En revanche, le forage sauvage des États-Unis a été considéré un succès avec un taux de réussite de 10%. Neuf des dix puits sont pour ainsi dire « des trous secs. »

      L’expertise géophysique russe permettant de trouver du pétrole et du gaz a été hermétiquement enveloppée dans le traditionnel voile soviétique de la sécurité d’état pendant l’ère de guerre froide et elle est demeurée en grande partie inconnue des géophysiciens occidentaux qui ont continué à enseigner les origines fossiles et par conséquent, les sévères limites physiques du pétrole.”

    • @rexie
      Depuis 1956, la théorie du pétrole abiotique a végété parce que fausse. Il y en a peut-être mais pas en quantité abondante. Et pas dans le golfe du Mexique. Comme j’ai montré plus haut ça vient du paléocène. Il y avait des plantes au paléocène. Ce pétrole vient de là.

    • @python-1 Le peu d’empressement de Toyota pour la Prius rechargeable a été un argument parmi d’autres pour abandonner ce constructeur dernièrement après 21 ans de Camry.

      Par ailleurs, l’intérêt démontré par Nissan pour les autos électriques fut une motivation pour aller tester les produits de ce côté (Altima pour l’instant) et de vérifier la qualité de leur service en vue éventuellement de la Leaf.

      Conclusion: Toyata a perdu un autre client, Nissan en a gagné un.

      Dans quelques années, GM pourrait revenir aussi dans la course avec la Volt (même si je m’étais juré après de 10 ans de Buick Skylark de ne jamais revenir à cette marque).

    • “Tu sais python-1, les fans de Toyota ne sont ni mieux ni pires que les fans de GM, ou les fans de VW, ou les fans de Honda, ou les fans de Ford,”

      Francois… il y a “fans” et “fans”. Que quelqu’un aime une marque pour quelques raisons que ce soit, je comprends ça, j’ai mes préférences moi aussi. Mais quand on commence à se sentir plus brillant au point de critiquer le choix des autres, là je décroche.

      Y’a un autre truc… Le parc automobile canadien est fortement influencé par ce qui se fait en Amérique du Nord, n’en déplaise à ceux qui voudraient qu’on se tape Québec-MTL à cinq dans une Renault Clio. C’est une des raisons pour laquelle la Volt n’aura jamais la taille de la Leaf et que son autonomie en souffre : deux marchés, deux besoins. Me semble que c’est évident.

    • N’oublions pas que, selon le plan actuel de GM, ils ne vont produire que 10000 Volts, d’ici la fin de 2011, et 30000 l’année suivante. S’ils les vendent toutes (ce sera une peanut dans l’ensemble du marché) et que les clients se disent satisfaits, ce sera un “succès” commercial et technologique!

      Le vrai test commercial sera pour 2013-2015 quand le bassin de clientèle devra s’élargir aux moins convaincus d’avance et à une clientèle aux besoins plus diversifiés.

      C’est la même chose pour la Leaf.

      Il est crucial de vendre ces produits à ceux à qui ils conviennent. En 2015, on peut s’attendre à une diversification de modèles hybrides branchables et tout électriques plus performants, pour une clientèle encore plus large.

    • @rexie : c’est sûr qu’une maîtrise en chimie fait de moi un pseudo-scientifique. En fait, en dessous du post-doc, il n ‘y pas beaucoup de réelle science. C’est tout de même mieux qu’une formation en marketing.

      Vous spéculez sur Titan. C’est bien beau, mais on parle de la réalité et vos spéculations n’ont aucune base. On détecte du méthane, c’est tout. Le pétrole terrestre contient des cycles aromatiques, surtout le benzène. La pression et la chaleur seules ne peuvent expliquer la présence de ces cycles. C’est pourquoi les théories sur le pétrole abiotique me semble farfelues.

      D’autre part, un train épicycloïdal, c’est le terme français pour “planetary gearset”. C’est un système qui permet l’interface harmonieuse entre de multiples entrées d’énergie est de multiples sorties. Les transmissions automatiques en sont équipées. Un rotor, c’est un des deux composant essentiel d’un moteur électrique, l’autre partie étant le stator. Donc le train épicycloïdal de la volt se situe directement dans l’axe du rotor. Pas trop difficile à comprendre même pour toi.

      Voilà une belle illustration du train épcycloïdal de la Volt, versus celui de la Prius. On voit que la volt est principalement fabriquée pour fonctionner sur le mode électrique.

      http://image.motortrend.com/f/34803309+w750/volt-v-prius-technologue-illustration.jpg

      La quasiturbine ne fonctionne toujours pas de manière autonome. C’est bien beau sur papier, mais ça prend du réel.

    • “Mais quand on commence à se sentir plus brillant au point de critiquer le choix des autres, là je décroche.” – python-1

      Je suis 100% d’accord avec vous sur ce point ! Mais ce genre de fan ‘extrémistes” il y en a, malheureusement, dans toutes les marques ou pays d’origine de voiture. Et comme tout extrémiste (peu importe la cause), ils nuisent plus à la cause qu’ils l’aident.

    • @Simon_c Merci pour les explications, mais j’avais déjà vu cette illustration.

      “On voit que la volt est *principalement* fabriquée pour fonctionner sur le mode électrique.”
      Donc c’est une hybride. ;-)

      “Le succès du Vietnam
      Tandis que les multinationales pétrolières états-uniennes étaient occupées à contrôler les grands champs facilement accessibles de l’Arabie Saoudite, du Koweït, de l’Iran et des autres zones pétrolifères abondantes au cours des années 60, les Russes s’occupaient à tester leur théorie abiotique. Ils commencèrent à forer dans une région de la Sibérie considérée comme stérile. À cet endroit, ils exploitèrent onze gisements majeurs de pétrole et un champ géant, découverts grâce à leurs évaluations géologiques abyssales et abiotiques. Ils forèrent dans la roche cristalline du sous-sol et découvrirent des réserves d’or noir comparables à celle de North Slope en Alaska.

      Par la suite, ils se rendirent au Vietnam dans les années 80 et offrirent de financer les coûts de forage pour démontrer que leur nouvelle théorie géologique fonctionnait. Au Vietnam, le gisement de pétrole offshore du Tigre Blanc, foré par la société russe Petrosov dans une roche basaltique à environ 5 km de profondeur, produisait 6 000 barils de pétrole par jour pour alimenter l’économie vietnamienne, affamée d’énergie. En URSS, les experts géologues russes abiotiques perfectionnèrent leurs connaissances et l’URSS devint le plus grand producteur de pétrole au monde vers le milieu des années 80. Peu en Occident comprirent pourquoi ou prirent la peine de se le demander.

      Le Dr J.F. Kenney est l’un des rares géophysiciens occidentaux à avoir enseigné et travaillé en Russie, étudiant sous Vladilen Krayushkin, celui qui avait développé l’énorme bassin de Dnieper-Donets. Kenney m’a dit dans une récente entrevue que « d’avoir produit autant de pétrole que le seul champ de Ghawar (en Arabie Saoudite) jusqu’à aujourd’hui, aurait nécessité un cube de restes fossilisés de dinosaures, en supposant une transformation effective à 100%, mesurant environ 30 km de profondeur, de largeur et de hauteur. » En bref, une absurdité.

      Les géologues occidentaux ne se donnent pas la peine de présenter la preuve scientifique des origines fossiles. Ils l’affirment simplement comme une sainte vérité. Les Russes ont produit des volumes de documents scientifiques, la plupart en russe. Les journaux occidentaux dominants n’ont aucun intérêt à publier une telle vision révolutionnaire. Après tout, de nombreuses carrières et professions universitaires sont en jeu.”

      Du réel? Tu ne regardes donc pas tous les liens que je propose?
      En voici un autre de la Quasiturbine.
      http://www.dailymotion.com/video/xa179v_la-quasiturbine_tech

      Comme je disais, beaucoup de technologies sont perdues à cause des magouilles des pétros.
      Il y avait aussi Microvel et sa roue d’inertie, du lac St-Jean, qu’”ON” a fait passer pour fraudeur.

    • C’était il y a 20 ans…
      http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/CAB90038186/voiture-electrique-gm.fr.html

    • @rexie
      Le champ Tigre Blanc !!! Origine abiotique réfutée. Encore une fois Vous faites choux blanc.

      http://en.wikipedia.org/wiki/White_Tiger_oil_field

      Petroleum samples from the White Tiger oilfield contain biomarkers which “indicate a lacustrine organic facies with lipid-rich, land-plant debris and fresh-water algal material,” which indicate that it is of biological origin.[4]

    • @Rexie
      C’est “cute” la Quasiturbine. Mazda a des moteurs rotatifs à 3 chambres. Eux n’ont pas pu faire mieux qu’avec 4 chambres.
      J’ai une idée pour que ça marche bien. Pourquoi ne pas installer un moteur à essence à bord qui rechargerait les bonbonnes en air comprimé … similairement à la Volt !!!

    • rexie, rexie… toujours des difficultés majeures de compréhension. Pour 64 km la Volt est électrique. Pour l’excédent, un moteur à essence aide la partie électrique. Ce qui fait que contrairement aux autres voitures électriques sur le marché ou projetées, la volt n’est pas limitée à 160 km de la maison, où est installé le chargeur. Je dis 160 km, car dans un cas très hypothétique de 320 km d’autonomie, faut prévoir l’aller et le retour.

      Vidéo de la quasi-turbine : remarquez que celle-ci est alimentée par air comprimé. Quoi ? T’as pas vu ça ? La quasi-turbine ne marche pas seule. Elle doit être supportée par une second moteur qui comprime l’air.

      Parlant air comprimé, vous n ‘avez toujours pas répondu à mes questions :

      1- Quelle est la source d’énergie pour l’air comprimé ?
      2- Comment expliquez-vous la présence de cycles aromatique si le pétrole est abiotique ?

    • @gl00001
      Tu sais faut pas être naïf non plus depuis le temps, y’a pas juste sur les blogues que les GMistes et les pétrolistes désinforment, sur les encyclopédies ouvertes aussi. facile de créer une fausse entrée, d’ailleurs, on dirait que cet articulet à été mis là juste pour ça.

      “With the White Tiger Field in Vietnam, 90% of the production is coming from basement rock, where there were never any fossils,” argues C. Warren Hunt, a geologist in Calgary. “What they’ve been teaching us in school about oil coming from fossils is wrong.”
      CNN

    • @Rexie
      Un autre endroit ou une plaque tectonoqie descend sous une autre. La matière organique vient de là. Tout s’explique.

      The Cuu Long basin is a rift zone developed during the Oligocene to Early Miocene. The rift occurred in Jurassic to Late Cretaceous granite to granodiorite intrusions.[1][2] The fractured granitic rocks occur as a horst overlain and surrounded by Upper Oligocene lacustrine shale source rocks.[1]

    • Simon Simon, ne vois-tu rien venir…
      Le carburant de la quasiturbine EST l’air. Capice?

      Pour ta question sur la source d’énergie pour comprimer l’air, la réponse est tellement simple, économique et évidente que je n’ai pas daigner te répondre. .. et tu insistes… quelle grande révélation tordue tu vas nous pondre?

      Cycles aromatiques… ? des ronds qui sentent bons?
      Tu parle de traces de matériaux vivants?

      The Deep Hot Biosphere, de Thomas Gold : Celui-ci mentionne la découverte de bactéries thermophiles dans la croûte terrestre comme autant de sources de biomarqueurs dans le pétrole extrait.

      Il est aussi possible de les couches de sédiments se mélange avec les zones d’hydrocarbures par les mouvement de la croûte terrestre de l’activité volcanique et des plaques tectoniques, je l’sais-tu moé? Il y a aussi des bactéries qui se nourriraient, et même engendreraient du pétrole depuis la préhistoire. beaucoup de possibilité et pas de certitudes, mais une seule théorie mise de l’avant par les pétrolistes. Comme un seul type de moteur.

    • C’est dans le ridicule que tu t’enfonce! Comme GM avec ses deux moteurs tiens!

      La Quasiturbine (Qurbine) est :
      un moteur rotatif sans vilebrequin
      ayant un rotor articulé à 4 faces
      dont le centre est libre et accessible,
      tournant sans vibration ni temps mort,
      produisant un fort couple moteur à faible RPM
      sous une variété de modes et de carburants.

      La Quasiturbine peut aussi servir de moteur pneumatique, vapeur, Stirling, compresseur et pompe.

      Cette Quasiturbine peut fonctionner sous divers types de carburants, tels que les combustibles fossiles, la vapeur, le gaz(air comprimée, azote), hydrolique, hydrogène …

      L’air comprimée vient de bonbonnes remplies à l’avance, tu comprends pas ça Maître?
      Comme la voiture à air comprimée de Guy Nègre, qui fait 200km sans être reliée à un tuyau d’air (lol!) et qui n’a pas besoin de moteur secondaire non plus!

    • Depuis une dizaine d’années, les géochimistes s’intéressent aux interactions de l’eau de mer avec les roches du manteau le long des dorsales lentes médio-océaniques, et en particulier le long de la dorsale médio-Atlantique.
      En effet, les travaux exploratoires menées depuis 1990, notamment par le laboratoire “Géochimie et Métallogénie” de l’Ifremer, ont prouvé que les nombreuses anomalies de méthane observées le long de l’axe de la dorsale étaient étroitement liées à la présence d’affleurements de roches du manteau sur les sommets et les murs du rift et à proximité du plancher océanique dans la vallée axiale.

      Cette association est une conséquence du processus d’hydratation des roches du manteau par réaction avec l’eau de mer. Les mouvements tectoniques provoquent en effet une fracturation de la croûte permettant une pénétration de l’eau de mer jusqu’au manteau.
      La réaction de l’eau de mer avec les roches “péridotites” du manteau, processus appelé serpentinisation, entraîne alors une augmentation de volume des roches, les repoussant physiquement à l’affleurement, accompagnée de réactions chimiques aux conséquences importantes.

      Quelles sont les conséquences de ce phénomène de serpentinisation ?

      En présence d’eau, l’olivine et/ou le pyroxène, minéraux primordiaux constituant le manteau, sont oxydés durant le processus de serpentinisation. Cette réaction exothermique peut induire localement un excès de chaleur d’une centaine de degrés. L’eau est réduite à l’état d’hydrogène moléculaire et le Fer(II) oxydé en Fe(III) sous forme de magnétite. L’hydrogène produit en grande quantité lors de la réaction de serpentinisation réagit ensuite avec le CO2 libéré des minéraux et présent dans l’eau de mer, pour générer d’abord du méthane, puis des hydrocarbures plus lourds (hydrocarbures à chaîne linéaire, hydrocarbures aromatiques, acides gras…), selon une réaction de type Fischer-Tropsch, catalysée par des éléments tels que le nickel, le cobalt, le chrome présents et enrichis dans les roches du manteau.
      Ce procédé est bien connu et est toujours utilisé actuellement dans l’Industrie pour fabriquer du pétrole synthétique. Ainsi, ce type de réaction catalytique, se produisant à haute pression et haute température, montre qu’il est possible de synthétiser des molécules organiques d’origine abiotique à partir des minéraux présents dans le manteau terrestre.

    • @rexie
      La beauté de wikipedia est qu’il y a des règles à respecter. A chaque fois que quelqu’un a modifié l’article pour parler du pétrole abiotique, le changement a été defait parce qu’il n’y avait jamais de références crédibles.

    • @rexie “Pour ta question sur la source d’énergie pour comprimer l’air, la réponse est tellement simple, économique et évidente que je n’ai pas daigner te répondre. …”

      Je n’ai pas suivi le détail de cette discussion sur la quasiturbine. Pourriez-vous éclairer ma lanterne et m’indiquer d’ou vient l’énergie pour comprimer l’air? Merci à l’avance.

    • rexie, tu n’as rien pigé. Dire que l’air comprimé est un carburant, c’est ridicule. Un carburant, c’est une molécule ou élément pouvant être oxydée. Un comburant, c’est une molécule ou élément pouvant être réduit.

      Le moteur quasiturbine a besoin d’un second moteur pour fonctionner. Je recommence. La quasiturbine a besoin d’un second moteur pour fonctionner. Une voiture ne peut pas être équipée seulement d’une quasiturbine.

      Tu n’as aucune idée où prendre l’énergie pour comprimer l’air. Les bonbonnes d’air comprimé ne sont pas une source d’énergie. Faut quelque chose pour comprimer l’air. Ce quelque chose, c’est de l’énergie L’hiver, ça aurait des qualité médiocres dans une voiture. C’est pas moi que le dit, c’est la loi des gaz parfaits.

      Un cycle aromatique, c’est un cycle carboné comportant des liaisons pie délocalisée. Les enzymes du vivant peuvent replier facilement des chaînes de carbones pour en faire des aromatiques. Par, décomposition, la pression terrestre et la chaleur, les polycycles aromatiques se transforment en cycles simples, le plus souvent en benzène. Le benzène est le cycle aromatique de base. De mémoire, l’autre source, mais mineure, de benzène serait certaines éruptions volcaniques.

      T’sais, quand vient le temps de parler sciences, c’est pas avec ton expérience de 3 mois de ventes chez Best Buy que tu vas en remontrer. Termine ton cégep et on reparlera.

    • Pour clore ce sujet, ce que je retiens c’est que la solution miracle n’est pas la Volt. La Volt est un pas en avant, mais c’est tout.

      En fait, la seule solution à la dépendance au pétrole que je vois est une hausse de la taxe de vente, ce qui inciterait les consommateurs à moins rouler, rouler plus intelligemment (qui à se faire traiter de têteux par les gémissant du complot) et mieux acheter leurs voitures. Donc agir immédiatement sans attendre une solution déjà toute mâchouillée.

      La Volt est une solution partielle pour certains acheteurs. C’est pas une voiture pour tous. Pas plus que ne le sont la Leaf ou la Prius. Sauf qu’on commence à avoir du choix et ça, c’est tant mieux. Indépendamment du fait qu’Inside Line ne pige pas le fonctionnement de la Volt.

    • Bon bon, coupeur de cheveux en quatre, on n’est pas dans un examen de maîtrise, carburant n’est pas le terme approprié pour de l’air comprimée.

      Source d’énergie, pour moi qui ne suis qu’un vulgaire mortel, c’est parfait. Et tu comprends parfaitement.

      Ça fonctionne de la même façon que l’explosion du mélange air-essence qui, en se dilatant, pousse le piston vers le bas. Pour la quasi-turbine, l’air dilatée pousse vers le côté et ce n’est pas un piston.

      Il serait simple d’installer des bonbonnes d’air comprimée dans le plancher des véhicules. Ça se fait déjà d’ailleurs pour la voiture à air comprimée de Guy Nègre.

      Dans un cas comme dans l’autre, IL N’EST NUL BESOIN D’UN SECOND MOTEUR! C’est quoi cette histoire? Explique!

      Je n’ai pas de maîtrise ô Grand Maître mais j’ai entre autres, un certificat en mathématique-informatique et une grande curiosité.

    • @MisterB
      L’énergie vient de l’électricité voyons, me semble que c’est évident non? un compresseur comme il y en a partout et de tout types.
      http://www.youtube.com/watch?v=jgwfpIOOb-c

    • @rexie Donc l’air est comprimé par un moteur électrique qui actionne une pompe mécanique, un piston ou quelque chose, qui comprime l’air dans une bombonne que l’on tranvide dans la bombonne du véhicule ou qu’on change la bombonne du véhicule. OK?

      Quel est le rendement de ce cycle?

      Par exemple, on sait qu’un véhicule tout électrique prend environ 100Wh d’électricté, de la prise électrique à la roue, pour faire 1 km de distance (soit 10 KWh pour 100 km).

      Comment cela se compare-t-il pour un véhicule à air comprimé? De la prise à la roue, en KWh par 100km?

      Je suis curieux parce que je ne connais pas les détails.

    • MisterB Prend la peine de regarder les liens que j’ai mis et fait une petite recherche, tu découvrira entre-autres que ça coûte environ 2$ pour 200km dans la voiture à l’air.

    • On “tank” avec de l’air comme on “tank” avec de l’essence! Je parle en chinois ou quoi?!?

    • @rexie J’ai trouvé une réponse dans le livre “Roulez sans pétrole” de Pierre Langlois, chapitre 2.21, p156:

      “une voiture à air comprimé utilise environ trois fois plus d’électricité qu’une voiture électrique de même poids pour parcourir la même distance. Cela s’explique par la perte d’environ 50% de l’énergie en chaleur lorsqu’on comprime l’air dans les réservoirs, et à une autre perte d’une quantité importante à la sortie de l’air comprimé des réservoirs, à cause de son refroidissement lors de la détente.”

      Donc la voiture tout électrique est plus efficace énergétiquement.

    • Si j’ai bien compris le savant raisonement qu’il tente de nous tartiner Simon_c, ce serait comme de compter tous les moteurs qu’il faut pour amener le pétrole du puits vers les rafineries, puis pour le rafinage lui-même, puis pour la distribution, jusque dans nos réservoirs à essence, comme autant de moteurs supplémentaires pour faire fonctionner le moteur à essence…

      Tu va arriver en dessous mon Simon…

      Un moteur quasiturbine avec l’air comprimée comme source d’énergie, c’est comme les réservoirs de plongée…
      Comme le vent qui souffle. Tu as bien dit Simon-c que l’air comprimée n’est pas une source d’énergie??

      Comme quand on était petits pis qu’on gonflait nos pneus de bicyk au garage. Pas compliqué ça…

    • … des multitudes de “puffs” d’air comme celles du piston d’une carabine à plomb.

    • rexie… t’as rien compris. La quasi-turbine devait produire une détonation en brûlant de l’essence, dont la densité énergétique est supérieure à celle de l’air comprimé, mais pour tourner et brûler de l’essence, la quasiturbine a besoin d’un apport d’air comprimé. Oups. T’avais rien pigé, encore. Fini ton cégep. Ton certificat de vendeur chez Best Buy ne t’aide pas.

    • @MisterB
      Moi aussi je la préfère tout-électrique! Ça parait-tu? ;-)

      Ce que je voulais montrer, c’est qu’il y a beaucoup d’alternatives plus propres et plus économiques que le sale pétrole.

    • @rexie
      Parlez quantitée, prix et rendement. Pas juste des chiffres plutot évasif. Du concret.

      Remplir une bonbonne de plongée avec de l’air ordinaire coute de $8 à $10. Et la voiture dans votre video en prenait 4. Donc on est loin du $2 dont vous parlez.

      misterb 17 octobre 2010 23h05 semble plus proche du cout réel.

    • J’ai une question MisterB

      J’ai aussi ce livre “Roulez sans pétrole” remplis d’informations très intéressantes.
      De nos jours, est-ce qu’un livre est automatiquement plus crédible qu’un site web? ou un vidéo de youtube? Puisqu’une image vaut mille mots, un mini reportage vaut-il 1millions de mots?

      Ça dépend, il y a du mensonge partout. Je trouve aberrant de prendre position pour les hybrides comme le fait M. Langlois. C’est de l’étapisme inutile et dangereux du point de vue de l’écologie. Peut-être était-ce une condition sine qua non pour être publié?…

    • @rexie Désolé, mais dans la voiture à air comprimé, la source d’énergie est l’électricité qui permet de pomper l’air dans la bonbonne qui elle est du stockage d’énergie comme la batterie.

      La “preuve”, c’est qu’il faudra payer pour de l’air comprimé alors que l’air est gratuit. La différence, c’est le prix de l’électricité et des moteurs pour le comprimer.

      Conclusion: il vaudrait mieux que vous reveniez à la promotion du véhicule tout électrique que celui à air comprimé.

    • @misterB

      Vous me dites que l’air des réservoirs de la voiture à air n’est pas la source d’énergie qui fait tourner le moteur?
      Alors l’essence dans le réservoir de la voiture à essence n’est pas non plus sa source d’énergie.

      Cherchez l’erreur…

      @gl0001
      C’est comme prendre un café au Château Frontenac ou au Tim Horton, pas le même prix pour remplir des bonbonnes de plongée ou des pneus au garage.
      Toi non plus tu n’as pas regardé les vidéos, c’est pas moi qui a inventé ces chiffres, ils sont exposés par Guy Nègre en personne en entrevue.

      @simon_c
      Tu délire tout éveillé dans tes explications, la quasiturbine fonctionne parfaitement avec seulement de l’essence, ou seulement de l’air comprimée ou encore bien d’autres sources d’énergie…
      http://quasiturbine.promci.qc.ca/ETypeCombustion.htm

      http://www.youtube.com/watch?v=W9AobyFaW24
      http://www.youtube.com/watch?v=w-j_jf1ZabI

      On peut s’obstiner toute la semaine mais la quasiturbine ne requiert pas deux moteurs pour fonctionner.

    • @rexie
      L’étapisme est absolument nécessaire. Qu’est-ce qui arriverait si on changeait du jour au lendemain pour l’électricité ? L’industrie pétrolière tomberait. Il n’y aurait pas assez d’électricité pour tout le monde. Troubles économiques, troubles sociaux. Combien de gens en mourraient ? Ca serait peut-être bon pour la planète, mais si on a moindrement d’empathie, c’est pas ça qu’on veut.
      “La réalité est un standard avec lequel il vaut être mieux compatible” – Quelqu’un.

    • “De nos jours, est-ce qu’un livre est automatiquement plus crédible qu’un site web? ou un vidéo de youtube?”

      Tant qu’un livre demandera 6 mois à écrire, 2 semaines à imprimer et 1 mois à distribuer et qu’à l’inverse, n’importe quel crétin peut publier n’importe quelle conneries en 5 minutes sur le Web, la réponse sera OUI.

    • rexie, t’es encore dans les délires. le premier lien montre un article théorique. Aucune démonstration du fonctionnement de la quasi-turbine.

      Le second lien parle d’une mise en marché en 2009. On est en 2010 et c’est pas sur le marché. Autre chose, pour un moteur peu bruyant, la version à air comprimé pétarde !

      Dans le second vidéo, on ne voit pas démonstration autrement qu’avec l’air comprimé. Le soi-disant fonctionnement pas combustion, donc avec carburant, je l’attend toujours.

      Au fait, toi qui trippe sur l’air comprimé dans le plancher d’une voiture, t’as pensé à la glace qui se formerait sous la voiture lorsque les bonbonnes se vident ? Non ? On a pourtant au moins 6 mois de températures froides au Québec ou toutes les projections d’eau sous la voiture risqueraient de geler. C’est juste la loi des gaz parfaits qui le dit, pas moi.

      C’est dur la réalité hein ?

      @python-1 : même les livres faut les prendre avec un grain de sel. Je préfère les articles révisés par des pairs, comme ceux des publications ASC. C’est du solide.
      http://pubs.acs.org/

    • @rexie
      Des pneus au garage, tu mets 32 PSI. Une bonbonne au magasin de plongée, tu mets +3000 PSI. Même air, mais pas le même équipement, pas le même temps, pas le même prix.

      C’est probablement ça votre problème. Vous ne regardez pas objectivement les faits. Vous prenez ce que dit votre Guy Nègre pour du cash. Si vous doutez des pétrolières, il faut également douter des autres beaux parleurs. C’est ça qui vous rend moins crédible: votre manque de rigueur intellectuelle. Démonisation d’un bord et foi aveugle de l’autre.

    • @rexie “Vous me dites que l’air des réservoirs de la voiture à air n’est pas la source d’énergie qui fait tourner le moteur?
      Alors l’essence dans le réservoir de la voiture à essence n’est pas non plus sa source d’énergie.”

      Je pense que je viens de saisir pourquoi on ne se comprend pas: nous n’avons pas le même point de vue.

      Si je compare avec l’informatique, vous dites la source d’information du programme est la banque de données; moi je vous dis la source d’information du système est, par exemple, le client.

      Le système de transport à air comprimé a comme source d’énergie l’électricité: pas d’électricité par d’air comprimé. La station service qui fournirait l’air comprimé recoit de l’électricité et produit l’air comprimé.

      Dans le système de transport à essence, on tire le pétrole du sol et on vous livre du pétrole que brûle le moteur. Ce système est (presque) indépendant du système électrique. Shell pourrait fonctionner sans Hydro-Québec.

      De même le transport électrique est (presque) indépendant du pétrole.

      Mais le système de transport à air comprimé a besoin d’électricité.

      Et il prend 3 fois plus d’électricité que les véhicules électriques.

      Le véhicule à air comprimé a probablement un avenir en Inde mais pas au Québec. Pourquoi? Je ne veux pas reproduire ici les 3 pages de “Roulez sans pétrole” sur le sujet (chapitre 2.21), mais c’est très bien expliqué

      Je constate que vous ne l’avez pas relu parce que vous auriez saisi tout ça.

      De mon côté, j’ai mes devoirs et j’ai regardé le video que vous nous avez référé. Merci pour l’information, c’était bien intéressant. Si “ça coûte environ 2$ pour 200km” à l’air comprimé, cela en coûterait 0,66$ d’électricité pour le tout électrique.

    • @MisterB

      “on tire le pétrole du sol et on vous livre du pétrole que brûle le moteur.” FAUX : on tire le pétrole du sol, on le transporte (parfois sur des milliers de km), on le raffine, on le distribue et après toutes ces étapes très énergivores en pétrole et en électricité, on vous livre de l’ESSENCE que brûle le moteur. J’ignore le coût total de l’opération, mais c’est mauditement plus cher que de comprimer de l’air ou de charger des batteries!

      @Simon_c
      Si tu avais bien regardé et écouté , tu aurais compris que les bonbonnes du véhicule à air comprimée sont en fibre de carbone peu sensibles à la condensation, moins lourdes et sécuritaires en cas de collision parce qu’elle sont conçues pour fendre au lieu d’éclater. De plus, elles sont DANS le plancher et non pas sous le plancher.
      Encore une fois, tu dis n’importe quoi du moment que ça rabaisse les potentielles alternatives au pétrole.

    • rexie : même en fibre de carbone, la loi des gaz parfait s’applique. Du moins son approximation.

      pV = nRT

      Comme R est une constante et que V est invariable, alors T ne peut que baisser.

      Les réservoirs deviendront froids. Tu peux toujours augmenter l’isolation, mais alors tu coupes le taux de sortie du gaz.

      Veut, veut pas, pour augmenter la distance entre les particules de gaz, il faut prendre de l’énergie. Dans l’atmosphère.

    • @rexie Personnellement, je ne cherche pas à gagner envers et contre tous. J’aime à m’informer et, en passant, merci pour les sites que vous nous référez même s’ils sont de valeurs inégales. Et j’aime aussi partager les informations que je découvre avec les gens que cela peut intéresser et qui démontrent une certaine ouverture.

      De votre côté:
      1- ou bien vous êtes intelligent mais enragé et ce ne doit pas être drôle tous les jours
      2- ou bien vous êtes encore plus intelligent et vous faites semblant de ne pas comprendre et vous vous amusez à nous tirer la pipe pour nous faire pitonner du clavier!

      Je serais tenté de choisir la deuxième option!

    • @rexie
      De la lecture pour vous :

      http://blogues.cyberpresse.ca/edito/2010/10/20/de-jfk-a-ben-laden/?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_bloguesaccueilcp_BO3_accueil_ECRAN1POS2

    • @simon_c
      “donc avec carburant, je l’attend toujours.” Ce sont des prototypes. Cherche toi-même! Je ne t’ai rien promis. Tes employeurs pétrolistes veillent à ce que la quasiturbine ne prenne jamais d’élan commerciale.

      Tu peux bien harceler Omni-tag pour sa date erronée des débuts de la Volt, mais moi j’attends toujours que tu nous montre le deuxième moteur supposément nécessaire au fonctionnement de la quasiturbine et aussi que tu nous explique pourquoi l’air comprimée n’est pas une source d’énergie, remplie qu’elle est de l’énergie transférée du compresseur.

    • @rexie : le deuxième moteur est celui qui fournit l’air compressé. Quoi, tu pensais que ça venait seul ?

      Autre chose. Cesse tes mensonges. Tu le sais que je n’ai aucun lien avec l’industrie pétrolière. Toi par contre, qui dénigre l’action et prône le gémissement, je ne serais pas surpris.

    • @MisterB
      Merci, au moins il y a “intelligent” dans les deux options ;-)

      Enragé, pas vraiment, au lieu de “très intelligent” je mettrais : très renseigné à plusieurs sources, pas seulement celles qui sont sous contrôle des pétrolistes, comme le lien de gl000001.
      C’est drôle, je me demandais aussi si vous faisiez exprès pour m’étirer la pipe!

      Vous conviendrez avec moi que de l’air comprimée, pleine d’énergie potentielle demande un contenant adéquat pour la contenir de la même façon que l’essence raffinée demande un contenant adéquat. Les deux contiennent un potentiel utilisable pour effectuer un travail, ce sont des sources d’énergie au même titre qu’une pile électrique ou un réservoir rempli de vapeur. On dirait que j’explique à des enfants…en tk…

      Quand on fouille l’histoire de la voiture électrique on se rend vite compte de l’absurdité de l’utilisation du pétrole et des nombreuses contradictions et apparentes incohérences scientifiques, toujours en faveur du pétrole.

      Depuis les débuts du 20ème siècle, David Rockefeller et ses “amis” banquiers ont pris le contrôle du congrès américain, y ont installé la “Federal Reserve” et nous mènent de crises en crises depuis.

      Que pensez-vous de cette citation : “Production of the electric automobile, powered by a rechargeable lead acid battery, began in 1907. For an additional $600.00 an Edison nickel-iron battery was available from 1911 to 1916. The cars were advertised as reliably getting 80 miles (130 km) between battery recharging, although in one test a Detroit Electric ran 211.3 miles (340.1 km) on a single charge.” IL Y A PLUS D’UN SIÈCLE! La voiture était la célèbre “Detroit Electric”.
      http://trombinoscar.ifrance.com/1914-1915/detroit1401.html

      Citation : “Certains des plus grands hommes des Etats-Unis, dans le domaine du commerce et de la production, ont peur de quelque chose. Ils savent qu’il existe quelque part une puissance si organisée, si subtile, si vigilante, si cohérente, si complète, si persuasive… Qu’ils font bien, lorsqu’ils en parlent, de parler doucement. ” – Woodrow Wilson, Président des USA de 1913 à 1921.

      Une autre citation, plus tard, de regrets d’un des complices de l’installation de la FED : le même Woodrow Wilson “Je suis un homme des plus malheureux. J’ai inconsciemment ruiné mon pays. Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré dans le privé. La croissance de notre nation, en conséquence, ainsi que toutes nos activités, sont entre les mains de quelques hommes. Nous en sommes venus à être un des gouvernements les plus mal dirigés du monde civilisé un des plus contrôlés et dominés non pas par la conviction et le vote de la majorité mais par l’opinion et la force d’un petit groupe d’hommes dominants.”

      Si vous êtes curieux de savoir, que vous faites quelques recherches hors des médias officiels et pouvez prendre le recul nécessaire, il n’est pas difficile de comprendre que les fabricants d’autos et les consortiums médiatiques mangent dans la main des pétrolières et nous désinforment joyeusement. Bien sûr il faut trier les “illuminés” des informations authentiques… Comme il faut différencier les commentateurs de blogues authentiques des pétrolistes payés pour en ajouter une beurrée.

      J’ai découvert que Rockefeller et Ford étaient non seulement amis mais voisins. Il n’est pas non plus difficile d’imaginer que Ford à été “aidé” à développer des voitures pas cheres pas chères, à conditions qu’elles fonctionnent au pétrole… Pendant que les sbires de Rockefeller faisaient une grosse tête aux quelques 50 compagnies fabricantes de voitures électriques.
      Mais comme l’Histoire est écrite par les vainqueurs, les traces de ces grosses magouilles sont dans le floue où il faut les débusquer.

      Je trouve aussi intéressant d’apprendre qu’avant 1910, Rockefeller avait accumulé son immense pouvoir en transformant le brut en kérosène, qui servait à éclairer les maisons et que l’avènement de l’ampoule électrique et l’électrification grandissante menaçait grandement son empire. Il ne voulut certainement pas se laisser damer le pion encore une fois par cet immense marché naissant de l’automobile sans tenter d’imposer SON type de moteur… et il en avait amplement les moyen$, légaux ou non.

      Quand on pense qu’un moteur à essence est efficace à 20% dans les meilleurs cas et qu’un moteur électrique est efficace à plus de 90% dans TOUS les cas, la question se pose en effet : “On se fait-tu niaiser depuis plus d’un siècle?”

      À voir ce que les Grands de l’auto on pondu en Californie il y a dix ans de tout-électriques efficaces, et leur apparente incapacité de faire même pas équivalent maintenant, je répond OUI, on nous désinforme et on gagne du temps, le temps de confondre et remodeler l’opinion publique en défaveur des voitures électriques.

      Voyez la troisième partie de ce film si vous voulez perdre votre innocence face à nos bons gouvernements et à notre “meilleur système capitaliste au monde”
      (Cliquez à 1h 13min.)
      http://video.google.com/videoplay?docid=3767487358149440770#

    • J’aime bien l’imagination de certains. Une vidéo nous montre une micro-voiture remplie de bonbonnes d’air comprimé qui parcourt 50 mètres sur terrain plat dans une pétarde de tondeuse et cette “démonstration” devrait du même coup constituer une menace pour les pétrolières. Avec une logique aussi implacable, les actionnaires d’Exxon peuvent dormir tranquille…

      Cette famille St-Hilaire semble très ingénieuse mais j’aimerais voir une vidéo complète, à partir du remplissage jusqu’à l’épuisement de la ressource pour voir combien de kilomètre on peut faire et à quelle vitesse ? C’est toujours pareil avec ces “inventeurs”: toujours sur un banc d’essai, jamais en situation réelle. Pourtant, si ce concept était si prometteur, il y aurait de l’argent à faire non ? À la limite, même le fric d’Exxon serait à considérer ; ils paieraient surement le gros prix pour tuer une technologie aussi prometteuse.

      En toute logique, les pétrolières n’ont pas besoin de comploter, ils savent très bien que ces professeurs Tournesol ne constituent pas une menace. Et pour ce qui est de l’électricité qui semble revenir à la mode, n’en déplaise aux théoriciens du complot Ford-Rockefeller, elle fut toujours abandonner au profit du pétrole à cause de l’autonomie et de la performance. Les exemples que notre ami rexie nous donne en sont un parfait exemple : oui la Detroit Electric faisait 300km. Comme toujours, vous oubliez un détail important : à une vitesse de 20 MILES À L’HEURE, un seul passager, sans bagage. Le projet est mort de lui même lorsque le même véhicule mû par l’essence faisait 2 fois cette distance et 3 fois plus vite.

      Aujourd’hui, l’essence, c’est un plein de 10 minutes et on roule 600km. Pour certains, c’est encore plus pratique qu’une charge de 4 heures pour une balade qui videra la batterie en 2 heures. Pas dur à comprendre. Si l’industrie arrive à baisser la consommation des moteurs de 50%, on ne parle plus de la Volt ou de la Prius. C’est probablement vers ça qu’on se dirige.

      Le potentiel énergétique de l’essence n’est menacé que par celui du charbon ou du nucléaire : deux solutions inapplicables à l’automobile moderne. C’est sur qu’à moyen terme, le prix changera la donne mais pour l’instant, à 1,10$ le litre, pas mal tout le monde peut se payer ça. Par contre, si on veut faire avancer un go-kart, je suis d’accord, il y a des alternatives…

      http://www.youtube.com/watch?v=zmAAhN6IKss

    • La quasiturbine est un moteur théorique qui n’avait jamais (la dernière fois que j’ai vérifié) fourni un travail autonome.

    • @rexie
      Il n’y a rien d’absurde au choix du pétrole. Ca s’appelle l’économie capitaliste. Quand la grosse boule se met à rouler, il n’y a plus grand chose pour l’arrèter sans que tout pète comme je disais plus haut.

      Il y a eu des voitures électriques aux tout débuts de l’industrie. Malheureusement, ils ont choisi le pétrole. Et ce n’était pas une conspiration. C’est simplement le commerce.
      J’ai un produit. Il y en a d’autres d’équivalents (ou même pas). Je pousse plus fort et c’est moi qui gagne. Le libre marché me suit. C’est hyper-simple à comprendre. Pourquoi y voir une conspiration (avez-vous lu le Blogue de l’édito ?).

      Vous dites que cette histoire est cachée. Rien de plus faux. On avait des études de cas basées là-dessus dans mes cours d’administration à l’UQAM dans les années 80.

      Et cette histoire s’est répétée souvent :

      VHS vs Beta. (Beta était clairement meilleur)

      Micro-ordinateurs basé sur Motorola vs Intel (Motorola faisait des meilleurs CPU que Intel)

      Blue-Ray vs HD-DVD. (plus ou moins égaux)

      IBM mainframes vs Digital. (Digital avait des mainframes plus petit et plus grand que IBM. Sans compter qu’ils étaient moins propriétaire que IBM. Moins cher. Moins dur à maintenir …..)

      “on nous informe et on gagne du temps” Voulez-vous tout changer du jour au lendemain et que l’économie tombe comme je disais plus haut ? Retombez sur terre un peu. Vous vous “tirez” la pipe vous-même !!!

    • @python-1
      J’aime mieux ce go-kart là. Même Rexie devrait l’aimer.
      http://www.youtube.com/watch?v=3UOToi0fHNs&feature=related

    • Je ne sais pas si c’est un record pour le nombre d’interventions mais par leur longueur, manifestement oui ! Qu’ajouter, sinon qu’on assiste à un vrai dialogue de sourd entre certains blogueurs et je me suis bien amusé à tout lire. J’ose espérer que ce Rexie-là se calmera le pompom, mais j’en doute fortement ! Il carbure ( au pétrole ?!! ), il polémique et là, je viens d’ajouter mon nom à sa liste !
      Il faudra attendre 2030, voire 2035 pour enfin voir les autos mûs autrement que par du pétrole atteindre enfin le « breaking point » vs le moteur à combustion. Alors les amis, d’ici là, comme le soulignait Simon-c, changeons nos façons de conduire, soyons plus éco-efficient avec ce qui relie notre cervelle et la pédale de gas !
      Pour la Volt, je crois sincèrement qu’elle est, par sa technologie, son design, en avance sur la Prius. Il le faut bien, puisque la conception de cette dernière date de plus longtemps, sinon, je serais découragé sur le peu d’évolution amenée par GM avec leur Volt.

    • Encore plus de lecture pour Rexie

      http://www.cyberpresse.ca/place-publique/editorialistes/mario-roy/201010/19/01-4334090-le-cerveau-lent.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO40_editoriaux_199_accueil_POS2

      «Peu d’opinions sont à ce point absurdes qu’on ne puisse trouver quelque part dans le monde une personne munie d’un doctorat qui soit prête à l’endosser»…

    • Hier soir, j’ai vu un miracle: tous les compteurs d’essence dans la région de Montréal ont changé leur prix en même temps… de 105.9 à 118.4 … en quelques minutes, entre 22h15 et 22h30. Génial et tout ça sans collusion, sans complot pétrolier. Du pur hazard. :-)

      Madame la ministre Normandeau a dit que cela s’expliquait parce que les pétrolières ont augmenté leur marge de profit.

      Entre 22h00 et 22h15, tous les VP Finance ont tous sentis que leurs actionnaires voulaient un meilleur rendement. Spontannément, ils sont TOUS arrivés au même prix: 118,4 pas 117,2, 115,9, 119,9, etc mais dans la région de Montréal seulement et pas à Laval.

      Tous viscéralement inspiré par le même prix. Une chance sur 1000. Une révélation divine, une manifestation du Saint Frère André.

      Les inspecteurs en crimes économiques de la SQ et Mme Normandeau peuvent aller se recoucher: il n’y a ni collusion ni complot.

    • @gl0001
      Quel exposé simpliste, tronqué et binaire!
      Toi dans la vie c’est tout un ou toutt l’autre? Aucune nuance.
      Si on apporte des changements à l’économie capitaliste, tout va s’effondrer? Brrrr j’ai peur!
      Si c’est ce que tu veux, on ne touchera à rien promis! On n’essaiera pas d’améliorer notre sort…
      …pourtant … on ne fait plus la comptabilité à la main, les ordinateurs et internet ont bouleversé nos vies et nos façons de faire… et TOUT NE S’EST PAS EFFONDRÉ À CE QUE JE SACHE… bien au contraire!

      Voici un bel exemple de désinformation (répété deux fois ici) visant à nous faire croire que le capitalisme néo-libéral globalitaire est la seule voie et que nous les citoyens, on ne doit pas tenter d’intervenir ( laissez ça aux grandes compagnies qui nous plument et nous empoisonnent).

      Tu parles de libre marché. Le cartel du pétrole nous rend-il libre? Le prix de l’essence qui fluctue partout pareil au même moment tout le temps, c’est de la saine compétition?

      Tu as bien raison de dire “Quand la grosse boule se met à rouler, il n’y a plus grand chose pour l’arrèter” parce que la “grosse boule” des mega-cartels corporatifs roule et grossit depuis un siècle. Par contre, là où tu nous trompe, c’est d’insinuer que c’est nous qui allons la faire pèter! Avez-vous eu votre mot à dire dans NOS milliards donnés aux banques et au fabricants l’an dernier? On s’est retrouvé plus riches qu’avant?!? Pas pantoute! Et la “dette”? Vous savez d’où elle provient la sainte dette? Personne n’en parle dans nos plusss meilleurs médias au monde.
      http://vimeo.com/1711304

      En réalité, quand “tout pète” (les crises économiques) c’est une action concertée des initiés du cartel bancaire qui nous tiens par tu-sais-où depuis le putsch de 1913 et qui s’en sert régulièrement pour mettre les économies à terre et ramasser le gros lot en échange de miettes. Ajoute y les doctrines de manipulation des masses d’Edward Bernays(neveu de Freud)
      http://www.brasschecktv.com/page/44.html
      et le contrôle des médias http://www.dailymotion.com/video/xjaio_outfoxed
      et tu obtiens une belle société riche et heureuse en façade mais constamment manipulée, trompée, stressée , malade et exploitée en réalité, par le grand club des méga-corporations capitalistes qui tirent les ficelles et qui constituent des monopoles figés et protectionnistes, shylocks modernes, maître chanteurs qui nous OBLIGENT à leur verser une part importante de nos gains chaque semaine en échange du droit de faire fonctionner des véhicules polluants et inefficaces. Les voitures au pétrole.
      Pendant ce temps, on étouffe dans le smog, des espèces animales uniques disparaissent à jamais et le climat risque de se détraquer mal sale en cascade (on en est bien près).

      La technologie est beaucoup plus avancée que notre système économique cancéreux. Mais ne touchons surtout à rien, le cancer pourrait mourir.

      Quelle absurdité!

    • @misterb : pour payer mes études, je fus durant un mois pompiste. J’avais une paire de jumelles et devais surveiller les prix des stations conccurentes. Parfois j’avais un appel du bureau chef me disant que je devais hausser ou baisser le prix. La consigne était claire. Je montais le prix, puis devais surveiller si les autres suivaient.

      D’autres fois je téléphonais pour annoncer une variation du prix des compétiteurs. Le bureau me disais alors si je devais suivre ou non.

      Complot ? Non, juste une paire de jumelles et des détaillants qui tentent de faire le maximum sans perdre leur clientèle. Pas de collusion, juste une surveillance mutuelle. On regardait si le mouvement à la hausse allait suivre ou non.

    • @misterb : la situation décrite s’est passé au début des années ‘90. Un seul mois à remplir des réservoirs l’hiver. Mon seul travail pour une pétrolière de ma vie, à l’âge de 17 ans. Horrible.

    • Rexie… Arrêtez de jouer la victime des complots. Les humains sont divisés en 2 groupes : ceux qui contrôlent et ceux qui se font contrôler. Si vous vous sentez exploité ou que vous pensez être dans le mauvais camp, relevez vos manches et initiez un projet qui changera le monde. Comme ça, vos décisions auront un rayonnement sur les autres, vous deviendrez puissant et riche et les gens vous obéiront.

      À l’inverse, je vous garantis que de passer ses journées à se plaindre sur les blogues ne changera pas votre sort, ni le notre d’ailleurs.

    • C’est quand même incroyable comment vous n’êtes même pas capable de voir la relation entre vos élucubrations et nos réponses.

      Je faisais référence à ce qui arriverait si les changements drastiques que VOUS voulez arrivaient du jour au lendemain, comme VOUS le souhaitez et que VOUS répétez ad nauseam.

      Je dis que le changement doit se faire lentement et vous lisez le contraire. Incroyable.

      Allez lire les deux articles que je vous ai suggéré, vous allez vous reconnaitre. Et dans le dictionnaire, à coté du mot “conspiration”, il y a votre photo.

    • @rexie
      Ne dites jamais qu’on est pas patient et gentil avec vous.
      Voici un lien sur ces concept cars pour un concours de voitures légeres. Et plusieurs fonctionnent à l’air comprimée. Et ils viennent de grosses compagnies conspirationnistes.

      http://www.gizmag.com/la-auto-show-design-challenge-2010/16697/

    • @simon_c J’ai été pompiste moi aussi, nous avons un point en commun, mais en 1966!

      Comme vous dites: “Le bureau me disais alors si je devais suivre ou non.” Et le bureau ne vous disais jamais “Monte le prix mais à ½ç de moins”.

      Sur quoi se base le “bureau” pour décider de suivre ou pas?

      Un système bien simple: la première semaine du mois c’est Shell qui décide des prix, la deuxième c’est Ultramar, la troisième, c’est Pétrocanada, etc ou quelque système semblable. Pas difficile et cela ne demande même pas de communiquer souvent entre eux.

      Si je peux imaginer quelque chose comme ça, il y en a bien d’autres qui peuvent faire mieux quand il y a des millions en cause … Oups, peut-être que je viens de leur donner des idées. :-)

      Notez qu’à Gramby, la collusion a été prouvée.

    • Pourquoi paniquer avec les fluctuations du prix de l’essence. C’est un petit jeu niaiseux qui existe seulement ici au Québec parce le gouvernement est trop épais pour légiférer ce cirque. Du coté consommateur, parce fois il en bénéficie, parfois il en paye le prix. Ce n’est pas comme si les prix étaient gonflés volontairement par les pétrolières.

      ^So on vouodrait parler de scandales, parlons-donc des toutes les taxes supplémentaire qu’on paye au Québec

    • @misterb : Un des critères du bureau, c’était la lecture que je faisais du niveau des réservoirs et des ventes au cours des dernières heures. Ainsi, si les ventes étaient bonnes et que le niveau des réservoirs était faible, c’était automatique : le prix devait monter. Par contre, réservoirs très plein et ventes faibles et je devais changer les prix augmenter les ventes.

      Le marché du pétrole est très complexe mais je pense que beaucoup plus les franchisés qui sont responsables des mouvements à la hausse ou à la baisse.

      De toute façon mon budget est pas mal à l’abris des variations du prix du pétrole : de la façon dont j’use de ma voiture, ma tendance à l’achat local, mon jardin et nos salaires, je ne déchirerais pas ma chemise sur le prix du pétrole. À la limite, je trouve même intéressant toutes les hausses successives. Ça en force une couple à lever le pied.

    • @simon_c Désolé, mais quand TOUTES les stations augmentent en même temps leur prix de l’essence de 10 cents, cela n’a rien à voir avec le niveau des réservoirs de la station service!

      Que le prix de l’essence augmente ou même double progressivement en quelques années, je n’aurais rien contre: cela représenterait mieux le véritable coût de cette ressource et de la pollution qu’elle produit; cela stimulerait aussi le développement d’alternatives.

      Voir l’article du Devoir sur la Suède: “Réduire la pollution pour stimuler l’économie”:
      http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/298696/des-idees-pour-le-quebec-reduire-la-pollution-pour-favoriser-l-economie

      Les Suédois sont sérieux pour réduire leur dépendance au pétrole. Entre autres, ils surtaxent l’essence et se servent du fruit de cette taxe pour développer d’autres moyens de transport et la méthanisation des déchets produisant du biodiesel, ce qui stimule l’économie locale. Le supplément de prix ne va pas aux pétrolières.

      Pas bête! Mais j’entends déjà la clameur protester … Il n’y pas que les USA qui existent sur terre!

    • @misterb : Pour l’avoir fait durant un mois, avec la maudite paranoïa de mes patrons qui avaient deux franchises et qui cherchaient continuellement à dégager une marge de profit, paranoïa où je recevais plein d’appel par jours (”check les réservoirs pis sont en dessous de la moitié, baisse pas”,,,,,’’si t’as pas clients dans la prochaine demi-heure, baisse comme les autres”), je doute qu’il y ait un système complexe de cartel décidé dans un bureau chef. Mais ça ne me préoccupe pas du tout.

      Mais je suis d’accord qu’on devrait surtaxer les produits pétroliers. Ainsi les citoyens adopteraient une variété de comportements visant à réduire la consommation : achat de voiture consommant moins, réduction de la vitesse de croisière, meilleure planification des déplacements, télétravail…

      Les solutions sont multiples et pas nécessairement concurrentes. C’est pourquoi je ne pense pas que des crédits de taxe pour les hybrides ou les électriques soit la voie à suivre. À 2,00 $ le litre ou même plus, les gens trouveront eux-même leur solution.

      Mais c’est mon opinion. Je prône l’action.

    • Rexie “Cette Quasiturbine peut fonctionner sous divers types de carburants, tels que les combustibles fossiles, la vapeur, le gaz(air comprimée, azote), hydrolique, hydrogène …”

      On est loin du tout électrique, cette quasiturbine reste un moteur thermique. Le gain est limité à l’avantage de la photodétonation. Si bien sûr il tourne autonome…

    • Ma principale préoccupation est de savoir si une Nissan Leaf pourra en hiver parcourir 120km sur une charge.

      Si la réponse est oui, si le gouvernement maintient ses incitatifs, je suis prêt.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité

    publicité