L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 15 septembre 2010 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (43)

    Nissan Leaf: le gros câlin de madame ourse

    (Photo AP)

    (Photo AP)

    PIERRE-MARC DURIVAGE

    La campagne de marketing de la Nissan Leaf est finement planifiée. Chacune des étapes de la mise en marché a été publicisée et les médias spécialisés (MonVolant y compris) ont suivi la parade.

    Mais peut-on se permettre de passer sous silence les nouvelles concernant la Leaf, c’est après tout la première voiture tout-électrique vendue à grand échelle.

    Et il faut avouer que le constructeur japonais fait bien les choses. Sa nouvelle publicité télé mettant en vedette un ours polaire chassé de sa banquise fondante est techniquement franchement réussie.

    Atteint-elle pour autant sa cible? Vous pourrez juger par vous-même après avoir visionné ce court making-of, suivi de la publicité comme telle.

    La pub – qui a certainement le mérite de mettre un visage sur le problème de réchauffement climatique – est au centre de la nouvelle campagne de Nissan qui a pour thème «Innovation pour tous». La Leaf est présentée comme «le porte-étendard de l’innovation» a dit au New York Times Jon Brancheau, vice-président marketing de Nissan Amérique du Nord. La pub, créée par TBWA/Chiat/Day, ne met pas l’emphase sur «l’innovation en tant que telle», mais davantage sur «l’innovation tournée vers l’être humain», a indiqué de son côté le directeur de la création Rob Schwartz.

    La publicité de la Leaf  est en ondes depuis la semaine dernière.

    Alors, réussie ou non? Le débat est lancé !

    Coup de chapeau à Marie-Ève Morasse pour le tuyau.

    Source: Autopia


    • Droit au but! Bravo! I love it!

    • Cette pub est absolument génial et fait vraiment réfléchir… Dommage cependant que la Leaf soit aussi moche… mais là n’est pas la question…

    • J’en suis tout ému!
      Si les autres constructeurs pouvaient suivre, on finirait peut-être par la sauver cette planète!!

    • Super commercial! Et la voiture est aussi très jolie. Je me demande quelle est sa distance maximale avec une charge? Est-elle vendue avec une borne de recharge?

    • Wow, une très belle pub, ça viens vraiment me chercher… Bravo à Nissan pour tout l’effort autour de cette voiture, je leur souhaite beaucoup de succès.

    • La table est mise au consommateur de suivre.

    • encore faut il produire de l électricité propre pour la faire fonctionner

    • Il faut être naif rare pour croire que l’automobile est le gros responsable du réchauffement de la planète. C’est n’importe quoi… Il n’est pas là le problème.
      De toute façon… Comme si la compagnie Nissan était réellement concerné. Ils veulent redorer leur image de marque, leur image publique. C’est tout. La journée qu’ils arrêteront de produire leur GT-R, Pathfinder, gigantesque Armada ridicule et leur Titan, on en reparlera. C’est tout simplement du marketing pour les nuls. Ridicule, tout simplement.

    • Voilà un lien qui donne plus de détails sur la Leaf.

      Merci!

      L’Auto blogue

    • Une chance qu’ils mettent l’accent sur le réchauffements climatiques…. parce que c’est vrai qu’une batterie, ça ne pollue pas !

    • @jmwhess

      Les transports routiers sont responsables de plus de 70% des émanations de CO² et de presque 100% de l’enrichissement scandaleux et des magouilles de Standard Oil (S.O., Esso. Exxon) depuis 100 ans!

    • @rexie
      Les transports routiers sont responsables de plus de 70% des émanations de CO². Ceci n’est pas vrai. Le transport routier représente environ 12% des émissions de CO2. Si tu as informations différentes je t’invite à les partager avec nous. Merci

    • @Piedoq:
      VOus avez riaz raison. Ce detail est volontairement oublie par les constructeurs de voitures soit disantes 0 emission.
      Or l’electrecite est aussi sale que la ressource (fossile?) premiere servant a la produire. Si c’est du charbon, ca sera plus polluant que du petrole (pour meme utilisation, meme poid etc..).
      Aussi construire une voiture (electrique ou thermique) necessite enormement de procedes industriels qui globalement sont responsable de 4.7 tonnes de CO2 en moyenne par voiture (moyenne Europeene – j’ose meme pas imaginer ici), soit l’equivalenet de la polution emise par une voiture roulant sur 25000 km. Donc la voiture electrique n’est pas l’ami des ours ni des papillons, mais l’ami des industriels qui y voit un moyen de continuer a vendre des voitures pour l’apres petrole, d’expoloiter les ressources (minerais, charbons) tout en repondant a l’exigence ecologique aveugle des citoyens.. Ca rassure de savoir que la voiture va conti
      nuer a exister hein?

    • Je me suis converti depuis toujours aux voitures de type hybride: vous savez celles qui brûlent de l’essence et des pneus!

      Mes amis zécolos ont réussi à nous entrer dans le moteur que le méchant CO2 est un gaz polluant!!!

      Dans ce genre de propagande (vidéo), quand ses auteurs jouent sur les émotions et la très grande naïveté des fafans… pathétique!

    • @boisfranc

      “Le transport routier représente environ 12% des émissions de CO2″. Ceci n’est pas vrai. Les transports routiers sont responsables de plus de 70% des émanations de CO².

      Si tu as informations différentes je t’invite à les partager avec nous. Merci

    • Même à partir du charbon un véhicule électrique pollue deux fois moins qu’un véhicule au pétrole.
      Puis au Québec, on en veut pas de centrale au charbon, ni de gaz de schistes en passant.

      J’entendais un grand bonze de Shell déclarer à la radio-can que ça donnait quoi d’avoir des voitures électriques avec de l’électricité du charbon?

      S’il s’est donné la peine d’en parler dans les médias, c’est qu’il craint la voiture électrique comme la peste, ce serait la mort de l’industrie du pétrole… et notre libération…

      Il n’a pas dit que le réseau électrique nord américain TEL QUEL peut supporter 30 millions de voitures électriques qui se rechargeraient la nuit, quand la demande est faible (et les coûts dans certains États)

      Il n’a pas parlé de la peinture solaire plus performante, moins chère et efficace même par temps nuageux(infra-rouge) dont on pourrait enduire nos voitures qui seraient gavées d’énergie après avoir lézardé toute la journée au bureau. Il n’a pas parlé de ce brevet tout simple de 2005 pour des amortisseurs-dynamos qui redonne de 20 à 70% de l’énergie aux batteries grâce aux bosses de la route!

    • “Le transport représente environ 24% des émissions globales de CO2 liées à la combustion des carburants fossiles. Le transport routier domine le secteur avec 17 % de ces émissions. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit que la part du transport dans les émissions globales de CO2 croîtra de 45% d’ici 2030″.

      Donc environ 70% en 2030, pour le monde entier et pour tous les transports, pas seulement routier.
      Au Canada, la proportion en pourcentage pour les transports doit être relativement plus élevée car on fait peu usage de charbon pour générer de l’électricité.

      La poire est coupée.

      C’est quand même monstrueusement beaucoup de tonnes GES en trop.

      Le plus vite on va passer à l’électricité tout azimut et mieux on s’en portera. Les hydrocarbures nous tuent.

    • @rexie

      Assumons que le chiffre de 17% est le bon. Si ça agmente de 45% on arrive à 25% des émissions totale en 2030. Comment arrive-tu à 70%?

      As-tu commandé ta Leaf?

    • @ rexie

      Encore les amortisseurs-dynamos. On peut que récuper que l’énergie qui est produit. 70% de l’énergie utilisée par une voiture n’est pas utilisé pour passer par dessus les bosses. SVP cesse de chercher à induire les gens en erreurs.

    • @deepsouth

      Je t’invite à porter attention à aux mouvements incessants des roues par rapport au châssis de ta voiture ou à celle de ton voisin sur l’autoroute. Tu remarqueras toute l’énergie du poids vs la route inégale, qu’on peut maintenant récupérer. Plus on se sent confortable dans l’auto et plus ça travaille fort dessous…

      Et oui, je vous ai induis en erreur, mais je ne l’ai pas cherché : le brevet date des années ‘90.

      Par contre toi je t’invite à ne pas tenter de me faire passer pour malhonnête.

      http://www.cartech.fr/news/amortisseur-recharge-batterie-hybride-39386891.htm

    • Toujours la même désinformation des amoureux du pétrole, je me contenterai de dire que j’adore l’annonce, ca nous change des 4 X 4 qui roulent en fou dans des chemins de gravel.

    • @deepsouth

      Et je t’en rajoute une gratuitement, de quoi torcher la Volt.
      http://www.mdi.lu/oneflowair.php

      Comme je dis toujours, c’est pas la technologie qui manque, mais la volonté des constructeurs…

      deep south, ce serait pas au texas? ;-)

    • Un essai routier de la Leaf.

      http://blogs.edmunds.com/greencaradvisor/2010/07/2011-nissan-leaf-our-first-us-test-drive-reveals-an-ev-with-street-cred.html

    • Les dernières évaluations que j’ai lue chiffraient à 38 % la part des émissions de GES venant du secteur des transports rouiers au Québec.

      C’est un peu moins ailleurs en chiffres relatifs car même s’ils ont des la même consommation de pétrole/transport en chiffre absolus, ça fait moins pire au bilan puisqu’ils utilisent des centrales thermiques.

      Maintenant la Leaf est une excellente seconde voiture pour ceux qui ont besoin de deux voitures. Tenter de la vendre aux citadins qui n’ont pas d’espace de stationnement (donc de point de recharge), c’est utopique. Au xbanlieusards qui ont deux voitures, c’est une excellente offre.

    • @rexie : les voitures du constructeurs français Motor Development, soit la AIRPod, OneFlowAir et la MiniFlowAir sont à l’air comprimée. On la prend où l’énergie pour comprimer l’air et la distribuer sous cette forme ?

      Juste une petite question de même.

    • @ rexie
      Et l’air comprimé ça pousse dans quel arbre? Et ces voitures que tu vénèrent est-ce qu’elles ressistent aux collisions comme nos voitures actuelles? Tu ne choisit que les points qui supportent ta thèse et néglige tout le reste. J’abandonne.

    • @thomas_c
      1 euro au 100 km pour de l’air comprimée à la pompe, comme il y en a dans tous les garages.
      ou bedon un “cochon” à 69.95 chez Canadian Tire… fourni par le constructeur à l’achat du véhicule. Pis si t’es vraiment pas pressé, tu peut “tanker” à bras , avec une pompe à vélo! ;-)

      Hein!? Des moteurs à air?!? qui existent depuis longtemps?!? Pourquoi diable les constructeurs automobile n’ont pas sauté sur cette occasion en or de diminuer la pollution?!? hummm…

      Contrairement à la désinformation continue, une voiture toute électrique est très simple, et archi-durable. Il y a le TIERS moins de pièces qu’un auto au pétrole. Les piles de la Leaf ont une durée de vie de 10 ans minimum selon le constructeur. Pourquoi GM n’offre pas un modèle tout-électrique à zéro pollution? Comme la EV-1 d’il y a dix ans qui faisait 200 km sur une charge en utilisation normale et 260 en utilisation modérée?!?
      Jamais je crairai que dix ans plus tard ils ne peuvent pas faire beaucoup mieux? Comme la débutante Teslaroadster qui fait 360 km et a battu le record du monde à 502 km sur une seule charge.

      Simon_c Si pour toi agir, c’est toujours trouver des bébittes aux technologies vertes, je préfère gémir… Tu travailles pour qui donc? GM?

    • “résiste aux collisions”… argument important mais en même temps utilisée à toutes les sauces et prétexte pour les succursales des pétrolières de nous fabriquer des chars d’assauts imposants, lourdaux, de plus en plus gros … qui consomment beaucoup trop alors qu’on doit diminuer… car 38% des émissions de CO², c’est énorme!

      Il y a une couille dans le potage! Il y a 20 ans, la moyenne de consommation d’essence aux USA était de 20 mi/gal. 20 ans plus tard alors que tous doivent se serrer le tuyau d’échappement la moyenne est de 20.7 mi/gal … autrement dit presque rien , annulé en masse par l’accroissement du parc automobile.

      On pollue encore PLUS malgré toutes les belles couleurs vertes dans les pubs de chars.

      @deepsouth La MDI One se vend 3500 euros. Double le prix et elle est blindée comme ton hummer!

    • @rexie : vous n’avez pas répondu à ma petite question :

      ” On la prend où l’énergie pour comprimer l’air et la distribuer sous cette forme ? ”

      Pour moi agir c’est réduire la consommation dès maintenant (par, en autres, une conduite écoénergétique que vous avez qualifié de ”têteux”). Pas, comme vous, juste dire que ce n’est pas ma responsabilité car on nous cache les solutions miracles.

      Et encore, je n’ai aucune intérêt privé dans une pétrolière ou un constructeur automobile ni aucun lien d’emplois avec eux.

      Par contre les pétrolières aiment bien ceux qui ne foutent rien pour réduire la consommation et s’en lavent les mains en criant au théories du complot.

      Voilà. j’ai répondu à votre question. Montrez votre maturité et répondez à la mienne svp :

      ” On la prend où l’énergie pour comprimer l’air et la distribuer sous cette forme ? ”

    • Encore une question pour semer le doute? Il me semble que c’est évident… mais si tu veux décortiquer les petits détails sans importance comme tu fais à ton habitude pour nous mêler un peu plus, la pompe est électrique et simple comme la pompette qui fait des bulles d’air dans ton aquarium. L’énergie requise est minime et non polluante à comparé à un moteur au pétrole… mais tu vas me dire que si cette électricité vient du charbon, on est mieux d’oublier ça et de garder nos gros VUS? Couper les cheveux en combien donc?

      Dois-je te rappeler qu ‘il est scientifiquement absurde d’employer des moteurs au pétrole, dont l’efficacité énergétique moyenne est autour de 17% à comparé au moteur électrique à +90%
      Et ce pourcentage n’inclut pas les coûts, dangers et pollutions de l’extraction de cette merde noire, du transport, du raffinage, de la distribution … et de son utilisation dans des moteurs inefficaces qui puent, qui chauffent et qui font du bruit.

    • Hahahaha! Heureusement, le seul qui prend rexie au sérieux… c’est lui-même! Les absurdités qu’ont peut lire ici! WOW!

      J’vais continuer à me promener avec mon gros 8cylindres les dimanches, pour le plaisir, sans me sentir coupable une seconde! La journée où les granolas seront prêt à s’attaquer aux vrais polueurs, j’y serai.

    • @rexie : vous devriez lire un peu sur les gaz et la thermodynamique. Vraiment, je suis sérieux et sans méchanceté.

    • Toujours semer le doute hein!

      http://www.youtube.com/watch?v=Tdj43q5tATo

    • @RExie:
      “Dois-je te rappeler qu ‘il est scientifiquement absurde d’employer des moteurs au pétrole, dont l’efficacité énergétique moyenne est autour de 17% à comparé au moteur électrique à +90%”
      Oui mais vous oubliez beaucoup de chose dans l’equation:

      REndement moteur thermique: 20%
      Rendement moteur electrique: 80%

      Mais ensuite:
      1. Le stockage fait perdre 20% environ de l’électricité produite, alors que le stockage de l’essence consomme zéro en première approximation

      2. les pertes de distribution de l’électricité sont de 8% (de la centrale à la prise basse tension) pour l’électricité, mais plutôt de l’ordre de 2% à 3% pour les carburants

      bref le rendement de la chaîne électrique est de 0,8 (rendement du moteur) * 0,8 (rendement du stockage) * 0,92 (rendement de la distribution) = 60% au total, contre 0,2 (rendement du moteur)* 1 (rendement du stockage) * 0,98 (rendement rendement de la distribution) = 0,2 pour le moteur thermique en première approximation.

      la chaine électrique est donc 2,5 à 3 fois plus efficace que la chaîne “carburants”.
      La consommation actuelle des transports routiers au Quebec est de 10 Millions de tonnes équivalent pétrole (1 tonne équivalent pétrole = 11.600 kWh), soit, à énergie finale constante, environ 120TWh (1 Twh = 1 milliard de kWh).

      Si on considere une efficaicite de 2.5 superieure de la chaine lectrique par rapport a la chaine thermique, il faudrait donc de l’ordre de 50 TWh électriques pour électrifier les véhicules routiers actuels à performances identiques. 50 TWh électriques, c’est un quart de la production électrique Qubecoise (qui est de 223 TWh en source de 2007). Il va dont falloir produire ces 50 TWh supplementaire!
      L’Hydro-electricite de pourras pas.

      Avec des éoliennes de 2 MW de puissance nominale (qui font de l’ordre de 100 m de haut), fournissant donc environ 4 GWh par an en zone favorable, il en faudrait environ 12.500 pour produire les 50 TWh mentionnées plus haut.
      Pour l’instant nous en avons a peu pres 2000.

      DOnc pourquoi pas, mais vu que produire de l’electrecite a partir du charbon coute bien moins chere .,,,

    • @Rexie,
      Concernant la voiture a air comprime… on a tendance, tout comme pour la voiture lectrique, a oublier une partie du cycle. A moins que vous connaissiez une ressource naturelle de gaz comprime, il va falloir le produire.
      –> Electrecite.
      Une des lois de la physique nous renseigne qu’on ne cree pas de l’energie mais qu’on la transforme (avec perte).

    • @cyclistealcoolique Votre calcul semble bien savant mais selon Hydro-Québec il suffirait de moins de 2% de la production actuelle pour alimenter 1 million d’autos électriques soit 3 térawattheures.

      http://www.hydroquebec.com/electrification-transport/chiffres.html

      Quand on sera rendu là, disons dans 10 ans, la production d’Hydro-Québec aura encore augmentée progressivement pour alimenter les autres véhicules électriques qui pourraient remplacer progressivement les autres …

      Hydro-Québec n’inclut que des autos dans ce calcul, pas les autobus et les camions qui pourraient aussi s’ajouter.

      Mais dans l’ensemble, ce n’est pas aussi tragique que vous semblez le croire.

    • @cyclistealcoolique ,vous me faite tomber de rire à terre ,mais complètement mon cher ,vous vous cacher et gaver de chiffre que même les ingénieurs de l’Hydro se perdent en conjoncture quand à la provenance de ceux-ci…car avec 1.7% de la production d’électricité de cette même Hydro,on roule 1 million d’autos et vous partez dans les éoliennes avec un autre calcul abracadabra ,mais vous oubliez les hybrides mon cher qui se recharge par eux mêmes ,mais vous me rappellez les parfaits savants dans le film “”QUI à tuer l’auto électrique “” qui se passe en Californie et qui font passer Mel Gibson et Tom Hawks pour des huluberlus en leur posant 450 questions avant de leur louer un auto électrique,on s’aperçoit à la fin que ces savants travailles pour les pétrolières ,Hè oui ,et je crois que vos calculs viennent de la même place,on appel ça la Peur ,Semer la Peur ,pour arrêter le progrès …Vous devez sauver la santé de nos enfants et arrêter les jours de smogs en été ,je sais vous allez me dire que c’est les restaurants de pizza au fours à bois qui causent ce smog en été….

    • @misterb & rejean.
      Les 1.7 % sont faux, ou plutôt sous-évalué car pas calculé sur une utilisation identique à la voiture d’aujourd’hui, ni sur le même poids.
      Pour le poids, pourquoi ne faisons nous pas la même chose avec la voiture thermique? A savoir que des petites voitures, très légères, sans gadgets comme la climatisation?
      Bon bref, on voit bien que la voiture électrique ne sera qu’une secondaire voiture, et que ça ne règle en rien de problème énergétique, car ok mais à part au Québec, l’électrécité est produite à 60% à partir du charbon.

      @Rejeanb
      “mais vous oubliez les hybrides mon cher qui se recharge par eux mêmes”
      Mais non je ne les oublis pas. Mais il n’y a pas de miracle, la sciences n’est pas une religions, certains sans rien comprendre continue à croire que la sciences va venir nous sauver.
      Sachez que l’énergie ne se crée pas. Une des 1ère loi enseigné.
      Et enfin je suis pour la voiture électrique si elle diminue effectivement la pollution … OR pour l’instant ca ne sera pas le cas en moyenne dans le monde avec l’électricité sale du charbon.
      Je ne suis effectivement docteur-ingénieur es sciences (mais je ne travaille pas pour les pétrolière LOL). Je ne suis pas très réceptif à l’idée de la voiture électrique, surtout lorsque les marques comme Nissan nous font croire qu’ils sont les mais des papillons alors qu’ils aiment surtout produire des grosses voiture. Mais je suis encore moins réceptif aux grosses voitures à essence. D’ailleurs entre nous rejeanb, je déteste la société toute auto, je détestes les autos, je n’en ai pas par choix. Mais qu’elle soit électriques/thermiques/hybrides/à l’eau du saint Esprit, la voiture de demain ne nous permettra pas de nous déplacer (et ne seras pas aussi grosse) comme aujourd’hui, et je m’en réjouis.

    • Bel exercice de “greenwashing”. Convaincre que sauver la planète passe par l’achat d’une nouvelle bébelle. Parce qu’évidement, dans 3 ans il y aura la Leaf-2 qui faudra ABSOLUMENT acheter si on veux sauver ENCORE PLUS la planète. Ça me fait penser aux iPhone que Steve Jobs appèle “verts”, tellement verts qu’il en sort un nouveau à tous les ans n’est-ce pas ?

      Avec la manipulation de la fibre écolo, les manufacturiers ont trouvé tout un banc de poissons.

    • @cyclistealcoolique vous êtes “docteur-ingénieur es sciences”? Avez-vous lu le livre “Rouler sans pétrole” d’un autre docteur, en physique celui-là?

      Voici une référence à un chapitre de son livre publié sur le Web:

      http://electronvert.blogspot.com/2009/05/les-emissions-de-co2-des-voitures.html

      Il y discute justement des émissions de CO2 des autos électriques comparées à celles des autos à essence, de même poids.

      Selon lui, même en générant l’électricité au charbon ou au gaz, les autos électriques sont avantageuses:

      “Il est particulièrement intéressant de constater qu’aux États-Unis, avec un parc de centrales qui brûlent des carburants fossiles pour produire 70 % de l’électricité (50 % de centrales au charbon et 20% de centrales au gaz naturel), les émissions de CO2 d’une voiture électrique sont malgré tout meilleures que celles d’une voiture consommant 5 litres/100 km, comme une Prius. En France et au Québec, des voitures électriques y émettraient beaucoup moins de gaz à effet de serre qu’une Prius.”

      Qu’en pensez-vous?

      De toute façon, nous pourrons bientôt vérifier tous ces calculs par l’utilisation réelle des autos électriques.

    • @Misterb
      Je lis beaucoup sur le sujet. Bien que je connaisse le titre, je n’ai pas lu celui que vous me recommendez. Mais il faut faire attention dans ce qu’on lit, j’ai pu lire tout et son contraire en passant d’un livre a l’autre.
      Deja tout depend de ce qu’on appele convertir le parc a l’electrecite.
      Si nous prenons le parc actuel: meme poids que les voitures actuelles, meme distances parcourues, meme gadgets- la voitur electrique n’est pas forcement moins polluante.
      Si lors de la conversion tout le monde passe a une voiture electrique legere, sans gadgets etc.. alors oui., la voiture electrique peut etre moins polluante. On peut se demander pourquoi, en attendant la voiture electrique on ne chercherait pas deja a reduire le poids et la taille des voitures thermiques (leur poids a augmente de plus de 40% entre 1990 et 2005, l’annee derniere pour la premiere fois, 50% des voitures vendues pesaient plus de 2 tonnes)…
      J’ai regarde votr elein qui en passant est bien interessant
      Mais je releve quand meme ceci:
      1. dans ses calculs, Il considere que les proportions Nucleaire/hydrolique/charbon dans la production d’electrecite dans un pays ne changeront pas si le parc passait a l’electrique. OR c’est faux, dans la pluparts des pays la production supplementaire necessaire serait assuree par le charbon. Au Quebec, on ne peut plus vraiment rajouter des barrages. Le nculeaire ne sera pas adapte. En effet, la nouvelle consommation pour recharger les voitures se concentrera sur des periodes bien precises dans la journee, creant des pics de la demande. Le nucleaire ne poiurra pas repondre de maniere efficace aux pics car c’est un mode de production qui ne permet pas de suivre les variations rapides. C’est long a augmenter la puissance , a la diminuer. voila pourquoi le nucleaire est surtout utilise pour reponde a la demande de fond sur la journee mais pas aux variations. Voila pourquoi en France on utilise le charbon (20%) pour repondre aux pics.

      2. Je rejoins la critique du seul commentaire du billet. Effectivement il ne tient pas compte de toutes les sources de pertes dans le cycle “electrique”.

      Enfin, admettons que nous passions a l’electrecite (en attendant ca fait 40 ans qu’on nous dit que c’est pour demain je vous conseille de regarder: http://carfree.free.fr/index.php/2010/08/10/la-ville-et-lautomobile-dans-les-annees-70/)
      Lorsque la technologie le permettra et que le cycle electrique augmentera en efficacite, on recommencera a produire des voitures (electriques) plus grosses, plus gourmandes, plus lourdes, plus gadgetisee, et la comparaison des niveaux de pollution avec la prius consommant 5L/100 sera risible.

      Comme j’ai dit, je suis contre la societe automobile. Mais, comme cela ne changera pas, je prefererai effectivement que les voitures soient moins polluantes. On pourrait deja le faire, en diminaunt poids/taille/utilisation de la voiture thermique, mais les constructeurs de le font pas, alors quand un constructeur comme Nissan se place comme le sauveur de la planete … ca me fait doucement rire.
      la voiture 0 emission c’est tout simplement de la publicite mensongere, la voiture electrique pollue! Peut-etre moins, autant ou plus, la dependra de l’utilisation qu’on en fera.
      VOici le lien du site de Jean-Marc Jancovici, un energeticien:
      http://manicore.com/
      http://manicore.com/documentation/voit_elect.html sur la voiture electrique

      Un lein sur une de ses conferences filmees. Il y traite les defis energetique qui nous attendent.
      http://storage02.brainsonic.com/customers2/entrecom/20080227_Spie/session_1_fr_new/files/index.html

      Amicalement,

    • @cyclistealcoolique Merci pour vos références.

      Permettez-moi tout de même de vous recommander encore une fois le livre “Rouler sans pétrole” qui a le mérite de proposer une vision globale ainsi que de nouvelles sources d’énergie renouvelables.

      Il comporte certainement des approximations et des erreurs mais la vue globale est intéressante.

      Par ailleurs, la recharge des autos électriques et branchables la nuit a justement l’avantage de ne pas créer de nouveau pic de demande électrique et au contraire de rendre plus productives les périodes creuses des fournisseurs d’électricité.

      Un tarif inférieur pendant ces périodes creuses assureraient déjà leur utilisation à cette fin dans certains pays ou régions comme la Californie.

    • @misterb
      Je finis l’histoire de France – je viens de passer la révolution, donc c’est bientôt la fin ;-) – et ensuite promis je me replonge dans les lectures traitant l’écologie / l’énergie, et je lirai “Rouler sans pétrole”. En tout cas merci pour offrir un dialogue. En attendant je roule déjà sans pétrole – mais il faut pédaler ;-)
      Il y a un autre détail qui me travaille. Je pense que la solution ne peut pas être que technique. Elle doit être aussi sociale. Je doute sincèrement que les utilisateurs de gros 4×4/pick-up/SUV soient franchement intéressés par la petite voiture électrique. Ces voitures électriques s’adressent à ceux qui ont une conscience écologique et qui déjà roulent en petite cylindrée ou bien qui économisent leur trajet en voiture. Il faut donc changer nos comportements, redéfinir la place qu’on veut donner à la voiture dans notre vie. Un scénario que je crains avec l’arrivée des voitures électrique est que en plus de ne pas convertir les conducteurs de grosses voitures, elles viennent par contre chercher ceux qui justement n’avaient pas de voiture et utilisaient les TEC/vélos avec l’argument que ça ne pollue pas. Donc au final on se retrouve avec plus de voiture dans le circuit.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité