L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 22 juillet 2010 | Mise en ligne à 13h29 | Commenter Commentaires (95)

    Femmes au volant: tenaces, les préjugés!

    Paris Hilton (Photo Jalopnik.com)

    Paris Hilton (Photo Jalopnik.com)

    PIERRE-MARC DURIVAGE

    Décidemment, les préjugés sur la conduite automobile des femmes ont la vie dure.

    Pas moins du tiers des hommes ont peur des habitudes de conduite de leurs partenaires féminines. C’est du moins ce que soutient le site OnePoll.com, qui a tiré ses conclusions d’un questionnaire auquel ont répondu quelque 3000 hommes.

    Le sondage, qui ne peut prétendre être scientifique, indique même qu’un homme sur cinq est anxieux au point de serrer le coussin du siège quand il se retrouve dans une voiture conduite par une femme.

    Sans surprise, l’immense majorité des hommes estiment être de meilleurs conducteurs que les femmes.

    Les hommes sondés par OnePoll.com ont répondu à une série de questions normalisées sur le fait d’être passager dans une voiture conduite par une femme. On a même tiré un Top-10 des plaintes des hommes à propos de la conduite féminine:

    1-     Manque de concentration
    2-     Freinage tardif
    3-     Mal doser l’accélérateur
    4-     Rouler sur les bandes de ralentissement sonore
    5-     Rouler trop près des autres voitures
    6-     Freiner trop fort
    7-     Chercher de la musique sur la radio
    8-     Oublier d’utiliser les clignotants
    9-     Rouler trop vite
    10-  Rester inutilement dans la voie du milieu

    Bien sûr, ce genre de comportements n’est pas exclusif aux conductrices et peut très certainement s’appliquer à bien des hommes.

    Mais on peut néanmoins conclure que les hommes entretiennent un sentiment de supériorité par rapport aux femmes quand ils sont derrière le volant…

    Ont-ils raison? Le débat est lancé!

    Source : Jalopnik.com


    • Je ne crois pas que cela s’applique à toutes les femmes et c’est de moins en moins vrai. Par contre je dois dire que c’est majoritairement des femmes qui restent sur la voie de gauche, et ce même si il n’y a pas de voitures sur la voie de droite.

      Pour ceux qui ne comprendrait pas, la voie de gauche sert au dépassement et il est interdit de dépasser par la droite… Donc si vous ne dépassez pas, restez sur la voie de droite.

    • Ils ont tort. C’est une compulsion sexiste. Le bilan routier masculin devrait pourtant les pousser à un peu plus de modestie. Je ne seconde pas ce préjugé crasse et m’étonne de cette inquiétante manifestation de sa triste survivance.
      Paul Laurendeau

    • J’ai oublié de signé mon commentaire !
      Serge Beauchemin

    • Je serai macho et oui j’ose affirmer que les femmes conduisent mal. Étant sur la route à tout les jours pour le travail j’ai plus de difficulté avec les dames que les hommes.

      Vitesse non constante, roulent dans la mauvaise voie, téléphone cellulaire, maquillage, à cheval sur les lignes.

      Comprenez moi bien, des hommes imbéciles au volant il y en a itou!! Je n’ai pas fait de recherches scientifique, c’est simplement mon expérience de vie. Je suis peut-être malchanceux mais c’est mon cas donc avant de jeter des tomates…..

    • “Mais on peut néanmoins conclure que les hommes entretiennent un sentiment de supériorité par rapport aux femmes quand ils sont derrière le volant…”

      Non, pas avec ce top 10, je conclurais simplement que la majorité des hommes sont mal à l’aise quand ce n’est pas eux qui conduise.

      Moi personnellement, femme ou homme je me sens plus en confiance quand c’est moi qui a le volant entre les mains.

    • J’ai vu de nombreuses statistiques montrant le nombre d’accident par kilomètre parcourrut. En gros les résultat est:

      - Les jeunes hommes sont les pires de tous.
      - vers l’âge de 30-40 ans, les hommes et les femmes conduisent aussi bien.
      - passé 45 ans, les femmes causent plus d’accient par kilomètre parcourrut que les hommes.
      - Par contre, les hommes produisent plus d’accidents meurtriers que les femmes, mais comme la très très grande majorité des accidents ne sont pas meurtriers, ce sont quand même les femmes les championnes des accidents

      À ntoer que toute statistique basée sur le nombre total d’accident, sans regard au nombre de kilomètre parcourut, est obligatoirement erronée.

    • Les points 1, 2, 5, 8, 9 et 10 sont communs à tout le monde. Les autres points, je les ai rarement vus.
      Mon épouse colle la ligne à droite. Ca me tape sur les nerfs. Moi, je roule un peu vite. Elle n’aime pas ça.
      Il y a le point 5 ou il y a une différence entre les sexes. Quand un homme colle de trop près, c’est par agressivité “tasse-toé de la mononcle”. Quand c’est une femme, ça me semble être inconscient. Elle ne s’en rend pas compte et ne comprend pas pourquoi il faut garder ses distances. On le voit dans leur regard surpris quand je donne des petits coups de freins pour attirer leur attention.

      Une autre chose. Quand il y a une convergence. La règle est pourtant simple: on alterne: un à gauche et un à droite. J’ai souvent vu une femme coller l’autre voiture en avant pour ne pas que celui de droite passe en avant d’elle. (les “pépères à casses” réagissent souvent comme ça également). J’en ai vu une coller tellement l’autre en avant qu’elle l’a tamponné à un moment donné. Dans une situation similaire, j’ai déja vu deux gars se cracher dessus. Vraiment laid !!!

      Moi, j’ai une autre question : pourquoi la femme laisse souvent l’homme conduire ? Elles reconnaissent leur supériorité ? (joke).

    • Je trouve la photo tellement bien choisi…

      Paris Hilton, la conductrice type, sans aucun doute!

    • Est-ce que les femmes conduisent plus mal que les hommes?
      Non.
      Est-ce que le corps et le cerveau des hommes seraient plus aptes à développer de meilleures aptitudes de conduite “sportive”. Mon avis serait que oui. Nous n’avons qu’à regarder du coté des sports automobiles pour en avoir une bonne idée.
      Donc, sur nos belles routes Québécoises parfaitement asphaltés par ces chers cols bleu sous-payés, ce n’est pas l’endroit pour avoir une conduite dite sportive. Les femmes qui tentent la conduite sportive sont tout simplement dangereuse, comme la plupart des hommes qui font de même.

    • Comme d’hab… le sexisme perdure, on n’évolue pas. C’est tout. Que peut-on faire sinon en rire, c’est sûrement mieux qu’en pleurer, on s’en sort pas…! c’est pour ça que dans certains pays, on continue de lapider les femmes, ici, on les lapide psychologiquement… et on perpétue les relations malsaines hommes-femmes… l’éternelle compétition pour affirmer sa supériorité sur l’autre, qui n’est que pure fiction. Tant pis, on est con ,les humains, et pas juste dans nos relations hommes-femmes.

    • Moi-même, je conduis comme un homme – un peu cowboy, dit-on. À la manière de mon père, mon instructeur favori. Dès le début de mes expériences de conduite, j’avais droit à ses commentaires machos – “Attention, tu es derrière une femme…Sois prudente et veille à conduire pour elle !” Ses clichés hérissaient les poils sur les bras…
      Mais c’est lorsque j’ai eu des enfants que j’ai dû me rendre à l’évidence: la Femme conduit pour elle seulement ! Du moins, en grande partie. Pendant quelques années (j’ai 3 mousses!), j’ai étudié la route avec des yeux d’enfants et j’en suis venue à cette conclusion : “Mes chers enfants, il est très important d’établir un contact visuel avec le conducteur avant de traverser. Cependant, si c’est une femme, n’assumez pas qu’elle vous laissera passer ! ”
      Les femmes cherchent l’égalité mais pas partout – elles ne veulent pas être égales dans la galanterie (Quand vois-t-on une femme ouvrir la porte à son homme?), ni dans la courtoisie au volant.
      Mais en 2010, je suis forcée d’admettre que les jeunes conducteurs (mâles et femelles) sont de plus en plus stressés et de moins en moins présents d’esprit sur la route.
      Finalement, peut-être que l’homme sera égal à la femme plus vite que je ne le crois !

    • Pourtant….Qui des hommes ou des femmes font des excès de vitesse ? Qui des hommes ou des femmes font preuve d’ivresse au volant ? Qui causent des accidents ? Admettre que les femmes sont plus prudentes au volant semble être très pénible pour ces messieurs qui cherchent à déstabiliser la confiance des femmes en elle-même alors que les statistiques démontrent clairement que ces dernières sont nettement des conductrices aguerries.

    • C’est du cas par cas,selon moi. En bas de 25 ans, les filles sont probablement moins dangeureuses que les gars sur la route, car on sait tous que ceux qui trippent vitesse c’est souvent les gars donc ils sont plus sujets aux accidents. Les filles, quant a elles, sont plus stressées (en général), donc elles sont plus prudentes.

      Cependant, après 25-26 ans, quand les gars se calment, je pense que ça doit s’équivaloir. Enfin, personnellement je n’ai que 20 ans et je peux vous dire que je fais très attention à ma conduite sur la route, autant avec ma vitesse qu’avec la signalisation, etc. J’ai une tête sur les épaules et je suis loin de faire le fou sur les routes, mais bon, mes assurances sont plus chères que si j’étais une fille, car ils (La Capitale) supposent automatiquement que les gars sont plus a risque d’avoir un accident… N’importe quoi, ce n’est pas tous les gars qui font les fous… Je connais + de filles qui ont eu d’accidents, que de gars.

      Le préjugé est donc à deux sens. Les filles conduiraient n’importe comment et ne seraient pas compétentes au volant, et les gars eux, seraient des fous qui font de la vitesse, surtout jeune….. Deux préjugés, deux exagérations. À mon avis, il s’agit donc de ‘cas par cas’.

      Merci de m’avoir lu. Bonne journée,

      Anthony S.

    • Je suis un homme.

      La conduite automobile des femmes me frustre davantage que celle des hommes.

      Mais la conduite automobile des hommes m’effrait davantage que celle des femmes!

    • superchouette

      22 juillet 2010
      14h07
      Comme d’hab… le sexisme perdure, on n’évolue pas. C’est tout. Que peut-on faire sinon en rire, c’est sûrement mieux qu’en pleurer, on s’en sort pas…! c’est pour ça que dans certains pays, on continue de lapider les femmes, ici, on les lapide psychologiquement… et on perpétue les relations malsaines hommes-femmes… l’éternelle compétition pour affirmer sa supériorité sur l’autre, qui n’est que pure fiction. Tant pis, on est con ,les humains, et pas juste dans nos relations hommes-femmes
      ———————————————————-

      *soupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir*

    • Le top 10 cité plus haut s applique autant aux hommes qu aux femmes. Je crois toutefois que des chiffres relatifs a l age des conducteurs seraient plus indicatifs de la réalité. Les tres jeunes et les tres agés sont, pour differentes raisons ,plus a risque.
      Il y aura toujours des colons (masculins) qui aimeraient bien qu on retourne aux années 50 et qui préferent nier l évidence et dire n importe quoi pour appuyer leurs souhaits….

    • @Marie-Danielle
      “aguerries” est synonyme de prudent ? Vraiment ?
      Il me semble que c’est simplifier un peu trop. Il y a bien plus que ça.

      Aguerri, ça veut dire se sortir d’un dérapage dans la neige, freiner en urgence sur la glace sans se mettre de coté, anticiper que la voiture à coté va changer de voie sans signaler et sans regarder …

      Et c’est l’évidence même que les hommes sont plus téméraires. Il n’y a rien de pénible à l’admettre. N’essayez pas de lire dans les pensées des autres. En général, ça ne marche pas.

    • C’est toute une question, car qui dit bien conduire, ne dit pas necessairement conduire securitairement! Je crois qu’un point important de la conduite est que les hommes sont plus confiant au volant (moins stresse), et donc une personne stresse va faire plus attention (voir trop attention!) donc elle (la perssone non pas elle=femme) ne voudra pas changer de voie (un risque), ou encore va hesiter de tourner sur une lumiere verte alors qu’elle a priorite et tout cela genere de la frustration des autres conducteurs.

      Un autre point est (tel que mentionne) est les femmes cowboys qui croient que la route leur appartient. Je crois qu’il y a des hommes comme ca, mais des fois j’ai l’impression que la generation petite princesse se croit tout du, et que par consequent elle se foute pas mal des autres!

      Je reviens sur mon point de securitairement versus bonne conduite, quelqu’un qui roule a 50km/h sur une route a 70, conduit securitairement, sauf que les 20 voitures derrieres qui attendent pour depasser vont peut-etre prendre des risques du a leur impatience.

      Je crois qu’une femme qui conduit bien, va generalement conduire mieux que les hommes, mais a l’inverse celles qui pensent que la route est leurs, vont etre beaucoup plus dangeureuses que les hommes moyens

    • @ marie-danielle, poussez, mais poussez égal, comme on dit!!! Dire que la conduite de ces pauvres dames est toujours exemplaire est probablement aussi sexiste que de dire que vous conduisez tous mal… Du moins les deux généralisations sont aussi sophistes les unes que les autres!

      Et puis sachez que malgré ce que l’on pourrait penser, les assurances des filles rattrapent tranquilement celles des gars, parce qu’il y a de plus en plus de filles qui veulent imiter leur compatriotes masculins!!!

    • @atreyurocks
      C’est un préjugé basé sur des statistiques donc c’est la Vérité pour les cie d’assurances.
      Pour être juste et équitable, il faudrait faire une enquète sur tout le monde. Les suivre à leur insu pour évaluer leur conduite “réelle”. Et ça couterait cher. Comme les cie d’assurances veulent de profits elles aussi, elles se basent sur leurs moyennes.
      Bienvenue dans la société ou la moyenne est reine !!!

    • @ heinzblut57 : j’ajouterais à la controverse en disant que les femmes sont beaucoup plus régulières au volant, elles roulent la même vitesse qu’elles soient sur l’autoroute ou dans les p’tites rues!

      Sérieusement, il faut se méfier des statistiques, puisque dans une très grande majorité des couples ayant qu’un véhicule, c’est l’homme qui conduit, donc qui prend le «risque» de faire parti desdites statistiques. ‘Fait penser à ma blonde qui recevait de la SAAQ (ça ne se fait plus?) une lettre de félicitations pour son bon dossier de conduite, alors qu’elle n’a jamais conduit de sa vie… C’est un peu comme dire que les accidents de BBQ n’arrivent qu’aux hommes…

      Sinon, rien de surprenant dans cette nouvelle, qu’on peut lire de bien des façons. Ça ne me fait ni chaud ni froid d’embarquer avec une femme plutôt qu’un homme, faut juste laisser l’autre conduire à sa manière.

    • Anthony S.

      Ils (La capitale) ont raison. Ce sont les actuaires qui déterminent les risques par catégories. Et les actuaires sont jamais trop loin d’un calculs correct.

      Tu appartiens à la catégorie à risque, tu est facturé selon le risque de la catégorie à laquelle tu appartiens. C’est juste.

      Ce qui serait injuste ce serait de te faire le tarif pas d’accident dans les 5 dernières années. Car ce tarifs s’appliquerait également à tout les jeunes hommes de ta catégorie de risque jusqu’à ce que les accidents fassent évoluer leur primes. Mais une assurance c’est pas quelque chose qu’on rembourse après un sinistre. C’est une couverture qu’on achète avant le sinistre et qui protège notre sécurité financière (et celle des tiers).

      Tout ça, c’est pas des suppositions, c’est factuel, calculable et explicable.

    • gl000001, il y a des gars qui comprennent pas le principe d’alternance lors de convergence. Des “génies” et des “brillantes” qui pensent toujours pouvoir se faufiller au détriment des conducteur courtois et discipliné.

      Genre, changer de voie au 100 mètres afin de peut-être avoir la chance de couper un automobiliste de plus et lorsque le tour du véhicule précédent arrive de passer dans l’étranglement se coller tant et tant qu’il se glisse en sauvage. Dans ce temps là je regrette un peu ma vieille plymouth ‘72…

      Ces comportements sont-ils relié au sexe ou à l’horaire de la garderie? Je sais pas!

    • C’est drôle…
      Mon père était archi-confiant au volant (et du type très prudent, pas du genre inconscient). Ma mère manquait de confiance.

      Est-ce la raison pourquoi je suis plus confiant lorsque j’embarque avec un homme aujourd’hui? Probablment…

    • À la base les hommes ont beaucoup plus de facilité avec le spatio-temporel, tel que démontré par de nombreuses études. C’est donc dire que toutes autres choses étant égales, l’homme sera un meilleur conducteur.

      C’est la théorie. Là où ça se gâte, c’est en pratique. La testostérone est bien mauvaise conseillère, comme on le voit malheureusement trop souvent (ti-pits à calotte et autres tarlas) dont les accidents mémorables (pour les mauvaises raisons) ont été bien documentés.

    • Éternel débat que celui-ci. Je suis d’accord avec madmaf. Quand je vois une automobile en freinage (alors qu’on roule à 110 km) sur l’autoroute, cela me frustre , et dans 95% des cas, je suis certain que c’est une femme…et cela se confirme souvent. Par contre, quand je vois une automobile roulée à 75 km dans une zone scolaire, je me dis, tiens voilà un autre fou frustré…et cela se confirme souvent.

    • Bah, j’aurais tendance à dire que c’est vrai.

      Mon chum conduit mieux que moi, même si il conduit depuis moins longtemps (oui oui! il serait content de m’entendre dire ca :P ).

      Si je compare ma soeur et son chum, la comparaison est super simple : ma soeur ne conduit pas dutout.

      Si je compare mon père et ma mère… Mon père dangereux parce qu’il conduit plus brusque (freinage, départ, tournant…), mais ma mère dangereuse parce qu’elle conduit “passivement” (si je veux rester polie). Par contre, ma mère ne conduit pas sur l’autoroute. Papa 1 – Maman 0

      Si je compare moi et la “?$&?”&($? de conne qui a reculer dans ma voiture, elle conduisait beaucoup moins bien que moi ! En fait, ma voiture était stationnée dans la rue, elle reculait d’une entrée. Sa voiture est entrés en collision avec la mienne à 0.5 km/h, à 2 pied de ma pauvre jambe (je m’apprêtait à embarquer…). Elle m’a servi de le fameux “Je t’avais pas vu, ton char est noir et c’est la nuit…”. GRRRRR !!!! dans ce temps là, on dit pas “Je t’avais pas vu” mais “Je regardais pas dutout comme une grosse conne et j’espèrais qu’il n’y ai rien derrière…”

      Si je compare moi et le con qui m’en rentré dans le cul quand j’ai arrêter à un lumière rouge… il conduisait mal parce qu’il voulait être cool et aller vite. Il a moins impressionné ses amis quand sa sunfire s’est ramassée à la féraille !

      Si je me compare a un ancien ami… Il conduisait beaucoup mieux que moi. Il évitait n’importe quel obstacle, savait toujours exactement quoi faire en cas d’urgence. Sauf qu’il adorait rouler à 200 km/h sur l’autoroute et faire des “dérapages controlés”, surtout en hivers, même dans la rue, pour se stationner ou virer de bord. Meilleur conducteur que moi ? ouf, ca dépend si vous préférez quelqu’un de moins doué ou un danger sur 4 roues….

      Bref, si je me fie à mon expérience personelle et aux statistiques (plus d’accident pour les femmes, mais plus d’accidents mortels pour les hommes), j’aurais tendance à dire que les femmes sont moins douées (EN GÉNÉRAL) au volant que les hommes, mais que les hommes (EN GÉNÉRAL) sont plus ténéraire, veulent être cool et conduire vite, ou alors simplement transformer un trajet entre A et B en une “expérience de conduite” et faire monter l’adrénaline.

    • @ Marie-Danielle je t’invite à te renseigner un peu plus sur les statistiques de conduite sous l’effet de l’alcool, car dans la dernière année le groupe des femmes à augmenté de façon impressionnante alors que les hommes étaient en baisse. Bien qu’il n’en demeure pas moins que les hommes sont plus nombreux, je vous invites quand même a faire preuve d’un peu de jugement face à vos avances étant donné que le kilométrage des hommes est supérieur à celui des femmes.

    • Pour tous ceux qui nous mettent sous le nez les statistiques des accidents, comme le dit si bien etienne79, il faut pondérer les accidents par le nombre de km parcourus. Comparer un chauffeur de taxi à madame “je prend mon auto une fois par mois”, c’est complètement con.

      Deuxièmement, il ne faut pas confondre bon conducteur et prudence. est-ce qu’un pilote de course est prudent? Certainement pas. Est-ce qu’il est bon conducteur? Probablement sinon il finirait dans le mur. En gros, moi quand je parle de bon conducteur, je parle d’habiletés au volant, donc connaître les dimensions de sa voiture au cm près, savoir se stationner en paralèle (et pas en 10 essais), regarder son angle mort avant de tourner, etc … Est-ce que pépé qui roule à 15km/hrs le dimanche est un bon conducteur? non. Est-ce qu’il est prudent? oui.

      Pour le reste, peut-être suis-je macho mais je dois dire que lorsque je passe près d’avoir un accident, 3 fois sur 4, c’est une dame qui a fait une connerie … à très basse vitesse. Mais il faut avouer que les “pics à calotte” en civic sont les pires dangers publics sur nos routes et que leurs conneries, ils ne les font pas à basse vitesse.

    • A mon avis (et a comparer ma conduite a celle de ma blonde), les femmes sont plus prudentes. Elles prennent moins de risques (vitesse, freiner en s’attendant a ce que la personne devant ne reste pas 10 secondes a l’arrêt, dépassements sur route secondaire avec moins de visibilité, etc.)
      Par contre, côté aptitudes de conduite, les hommes ont la cote. Que ca soit pour la maitrise du véhicule lors de dérapages, la conduite lors de conditions météorologiques excécrables, etc.
      Ma blonde ne veut pas conduire lors de tempêtes, et elle n’est pas a l’aise lorsque le véhicule dérape.
      Finalement, les hommes conduisent en général BEAUCOUP plus de distance que les femmes. Dans plusieurs cas (dans mon entourage),, c’est l’homme qui conduit 100% du temps ou le couple est en voiture.. Normal qu’il y ait beaucoup plus d’accidents en nombre pour les hommes.

    • Désolé, pour être sur les routes depuis 30 ans… ce ne sont pas des préjugés !

    • Bon bon gros débat , j’ irais en effet pour dire que les hommes en générale , on est trop agressif au volant ce qui peut nous apporter un lot de probleme et quand certaines personnes disent que ce sont les jeunes hommes qui sont fautif …. FAUX … la plupart du temps quand je me fait coller au derriere , c’ est par un cinquantenaire ou une mere au foyer avec une fourgonette !! Donc on peut arriver a plusieurs conclusion mais personellement , je trouve la conduite des gens d’ un certain age aussi dangereuse que celle de mon groupe d’age 25 a 35 ans sans parler des 70 ans et plus qui en générale sont de vrai danger publique ( sens inverse , passer sur la rouge , conduite sur les deux voie , voie de gauche a 90kmh sur l’ autoroute). Bref je pense qu’avec les cours de conduites pour tous , nous pourrions regler un tas de probleme sur nos route et surtout des tests pour voir si nos ainées sont encore apte a conduire .

    • @gl000001
      …Une autre chose. Quand il y a une convergence. La règle est pourtant simple: on alterne: un à gauche et un à droite. J’ai souvent vu une femme coller l’autre voiture en avant pour ne pas que celui de droite passe en avant d’elle…

      Que c’est vrai! Ceux doivent prendre le pont Victoria en savent quelque chose! :)

    • D’après ce que je vois, on est peu de femmes à avoir réagi.

      Je ne suis pas d’accord avec jmwhess pour: “Est-ce que le corps et le cerveau des hommes seraient plus aptes à développer de meilleures aptitudes de conduite “sportive”. Mon avis serait que oui.” Ça n’a aucun rapport, les sports automobiles vont vers ce qui vend le plus… Pareil au hockey, les femmes peuvent jouer et être très bonnes, mais ça attire moins la foule.

      Personnellement, je reconnais que la conduite des hommes est souvent plus dangereuse (trop rapide entre autres, et non messieurs, vous ne conduisez pas plus vite parce que “vous êtes plus habiles”, vous êtes juste moins prudents!), mais celle des femmes est moins attentive, je pense. Et c’est tout aussi dommage.

      Mais je constate qu’avec le temps, les habitudes de conduites tendent à converger.
      Malheureusement.

    • J’aimerais dire le contraire, mais nous avons des caractéristiques cognitives différentes pour l’un et pour l’autre.

      De sources sures; par exemple, une femme peut faire deux choses à la foi, pas l’homme. L’homme peut se concentrer sur une seule chose à la foi, pas la femme. Les gars ne jasent pas autant que les filles. Elles se repèrent mieux au super marcher que l’homme, qui lui est meilleur dans une grande ville?

      Pourquoi ces différences (entre autre)? Parce que quand les hommes étaient perchés sur une branche à attendre le gibier, la femme dans la grotte s’afférait à plusieurs besognes tout en communiquant verbalement ses connaissances aux enfants. Enfin, pour le super marcher, la femme retenait les lieux de récolte d’aliment qui ne bougent pas, tendit que l’homme retenait les trajets des troupeaux d’animaux parmi la forêt.

      Que j’ai hâte d’entendre des commentaires là-dessus!

      Ce qui fait que qu’on le veuille ou non c’est génétique. Les attitudes requises pour l’activité de conduite automobile ne sont, pour une majorité de femme, probablement pas toutes au rendez-vous…
      Je dis bien une majorité, parce que pour une minorité c’est l’inverse. Fille et gars toute catégories confondues.

      Là ici je ne parlerai pas des races dans le sport, en comparaison avec les aptitudes à la conduite automobile, pour appuyer mon dire. Mais je me permets de rajouter que les noirs sont plus présents dans certaines disciplines et les blancs dans d’autres. Mais là on ne parle pas de cerveau mais de physionomie.

    • Je n’aime pas la conduite automobile de mon mari quand:

      2- Freinage tardif
      3- Mal doser l’accélérateur
      4- Rouler sur les bandes de ralentissement sonore
      5- Rouler trop près des autres voitures
      6- Freiner trop fort
      8- Oublier d’utiliser les clignotants

    • @gl000001

      Je disais tellement vrai dans mon message que vous avez essayé de trouver la petite bête noire pour pouvoir contredire les faits. Oui, les femmes au volant sont très rarement citées dans les collisions automobiles. Elles ont sûrement d’autres points faibles, mais elles sont particulièrement prudentes. Ce n’est pas moi qui l’invente. Les médias citent suffisamment d’accidents routiers pour que nous en soyons convaincus . Je vous laisse chercher dans ce dernier message la petite bête noire pour contredire une fois de plus ce que j’affirme. D’ailleurs, j’en ai déjà une petite idée….

    • Le problème principal des hommes: conduite trop rapide, téméraire, se foutent de plusieurs règles.
      Le problème principal des femmes (même en vélo): manque de concentration.

      Life is life.

    • Top 10 des hommes?
      Ah ben… J’aurais juré le contraire. Ma douce me reproche les mêmes affaires.
      En tout cas, les femmes respectent davantage les limites de vitesse que les hommes. Elles sont moins baveuses et moins téméraires, et c’est tant mieux!

    • ceci est un commentaire tres personel vis a vis la conduite de ma femme.
      elle ne conduis pas souvent elle est craintive et elle bosse l;auto de temps a autre .faut dire qu,elle ne conduis pas quand je suis la.mais malheur quand elle est seul.un bloc de ciment dans le milieu de la rue est arriver a toute vitesse….au depart du stationement recule dans un trailer:mais il n:y etais pas quand elle est arriver….en sortant de l;epicerie grimpe sur le talus passer par dessus la chaine de trotoir…je l avais pas vu….c est ben mal fais ces affaires la pourquoi ils mettent ca si bas que l on ne les vois pas….hummmm.faut dire que la voiture n est pas neuve faque ca ne me fatigue pas.sauf une fois de retour de voyage je lui demande de prendre le volant pour dormir un peu sur l autoroute ben j etais cramper dans le banc n osans pas faire de remarque que a 110 ca prend plus de 30 pieds de distance
      avec la voiture que l on suis.ptit vie

    • Comme ca a été dit, c’est prouvé scientifiquement que l’homme est meilleur dans la visualisation spatio-temporelle. Juger les distances, anticiper les mouvements et leur sens de direction, etc. Ca n’a rien de sexiste mais une différence dans la manière que le cerveau est fait chez les deux sexes. Alors calmez vous les féministes ! La science le confirme ! Les statistiques confirment aussi que les femmes ont plus d’accrochages que les hommes pour cette raison et aussi à cause de l’inattention, autre caratéristique plus féminine. Par contre, l’homme va être plus téméraire et il a 3 fois plus de chance d’être impliqué dans un accident mortel.

    • Voyons, lâchons le politiquement correct et disons-le: les manoeuvres dangereuses, celles qu’on ne peut prévoir et découlant d’une innatention surprenante ou d’une négligence effarante quant à l’utilisation des rétroviseurs sont le résultat, à plus grande proportion, d’une conductrice féminine.
      Eh oui.
      8 fois sur 10, selon mes estimations très personnelles.
      ÇA laisse quand même 2 gars.

      Mais…
      La conduite dangereuse des gars que l’on décrit dans la plupart des commentaires résulte plutôt de comportements téméraire ou trop intrépides. Quoique hautement répréhensibles, cela n’a rien à voir avec une conductrice qui n’utilise jamais ses miroirs, incapable de reculer,qui change de voie «en prenant une chance», qui se poupoune au volant ou qui freine sans raison à répétition.
      Deux poids, deux mesures.

      Le fait que je paie mes assurances (beaucoup) plus chères malgré mon dossier sans taches est-il du sexisme? Mesdames?

    • Ma femme est parfaitement d’accord avec le fait que les femmes sont des dansgers au volant. À force de voir des femmes à presque causer des accidents, elle en vient à l’évidence qu’elles sont majoritairement plus dansgereuses que l’homme.

      La femme est plus distrète, ignore les clignotant, ne prend pas sa place dans le traffique, intègre une autoroute à 60 KM/HRE, ne regarde pas les angles morts (Je le remarque plus lorsque je suis en moto, elles sont épouvantables.

      Do côté des hommes, ils vont plus vite, se foutes des autres et se prennent pour des Dieu lorsque c’est le temps de passer en avant d’une file d’auto.

      Malgré tout, la femme remporte la palme du danger routier, c’est certain.

      P.S.: La voie de gauche est une voie de DÉPASSEMENT, tassez-vous les MATANTES.

    • Je passe mes journées sur la route et habituellement quand je me fais coller dans le derrière sur la voie de droite ou dans le traffic c’est par un jeune a casquette ou une femme avec des grosses lunettes de soleil. Si je donne quelques coups de freins le jeune comprend habituellement; par contre on dirais que les femmes ne réalisent pas qu’elles sont trop proches.

      La différence est que les gars conduisent vite parce qu’ils aiment ca alors que les femmes le font parce qu’elles sont stressées ou en retard.

    • Les femmes conduisent en général moins vite que les hommes sur l’autoroute et se tiennent en moyenne entre 100 et 115 km heure. Les hommes roulent en moyenne à 120-130 kmh et souvent beaucoup plus vite que ça.
      Les femmes sont non seulement plus prudentes mais elles sont plus raisonnables en refusant de donner leur cash à la police. Les hommes, eux, s’en fichent: la contravention salée est même presque vue comme un trophée…

      Les personnes âgées (pépére et mémére) conduisent mal, moins vite que la moyenne, peu importe que ce soit un homme ou une femme. C’est frustrant quand il y en a devant toi, mais c’est pas vraiment dangereux.

      Les personnes jeunes roulent plus vite et de manière beaucoup plus téméraires que les autres, et les gars beaucoup plus que les filles.

      En ville et sur la route , les hommes conduisent plus agressivement que les femmes.
      Les conducteurs non courtois (différent de agressif) sont, majoritairement, des jeunes femmes, en ville ou sur la route.

      Les seuls conducteurs qui font du zigzag à une vitesse de malade sur les autoroutes sont des hommes.
      Les seuls conducteurs qui prennent leur moto pour un jet sont des gars.

      Les truckers au volant de camions de centaines de tonnes qui collent les voitures dans le c… à 115km sont à 99.9% des hommes. Qu’on vienne pas me faire croire qu’ils ont des limitateurs de vitesse. On les laisse passer parce qu’ils sont plus gros et qu’ils sont plus dangereux quand on les a derrière soi que devant.

      Les autres conducteurs qui collent dans le c… sont ceux qui sont prêts à dépasser n’importe qui devant eux, dans n’importe quelle condition de route, moullée, glacée, à deux voies qui rencontre, courbe ou côte imminente . Ce sont majoritairement des gars.

      Les gars pensent que les clignotants viennent en option sur une voiture…

      Ceux qui ont un comportement erratique/imprévisible en ville sont habituellement au bout d’un cellulaire, blue tooth ou pas, hommes et femmes confondus. Ou ce sont des chauffeurs de taxis, donc majoritairement des hommes dans ce cas-ci.

      Observations personnelles non statistiquement valides d’une fille qui conduit depuis plus de 30 ans + de 35 000km par année, qui n’a jamais eu d’accident même pas un accrochage, et qui a pris des cours de dérapage contrôlé sur une vraie piste pour ne jamais se retrouver dans le décor. Ceci me donne de l’assurance sur la route. Au Québec, avec les conditions climatiques qu’on a, l’état des routes et la gang de cowboys qui y sévissent, ce devrait être obligatoire.

    • Si tu roules disons 110 kmh sur la voie de gauche pour dépasser un ou des véhicules sur une route à deux voies, tu jettes un coup d’œil au miroir et tu as une auto qui te colle d’assez près que tu ne peux voir sa calandre…. Habituellement, s’agit d’une demoiselle ou d’une ”cassiette à palette à l’envers” dans une vieille Honda ou une vieille Volks.

    • Désolé mesdames, mais 99% du temps, sans voir qui est au volant, je peux dire: ”C’est une femme qui conduis”

      Même en ville dans une zone de 40 km/h, petite rue que j’emprunre à tous les matins, elles freinent 100 pieds avant la lumière ”verte” au cas où. Ce trajet de 1.5 km que j’emprunte à tous les matins me prend 4 minutes aux lumières synchronisées. Si par malheur j’ai un dame devant moi, ajoutez 4 minutes, pour les feux rouges qu’elles semblent attendre.

      L’oubli de clignotants, ou l’air d’ignorer si elle tourne à droite ou à gauche semble aussi répandu. Comme si elle ne sait plus si son 1er arret est chez Jean coutu ou chez Provigo à la garderie ou…

    • Ma mère était un véritable désastre au volant, elle se faisait tout le temps claxonner, insultait tout le monde, faisait faire des bruits horribles au moteur et à la transmission, ne savait pas stationner et devait s’y reprendre plusieurs fois avant de réussir tout en bloquant le traffic bien sûr.
      Sans moi et les autres enfants comme co-pilotes elle se perdait.

      Après ça on veut nous faire nier ce qu’on a vécu et constaté sous peine de se faire taxer de sexiste ?

      Taxez-moi de sexiste ou de macho je m’en fous. J’ai vu ce que j’ai vu chez ma mère et je vois ce que je vois chez d’autres femmes encore aujourd’hui.

      Y compris des femmes qui ne se gènent pas pour flirter avec le policier devant tout le monde pour ne pas reçevoir de contravention.

      Par contre mon père conduisait son auto en manuel, il était concentré, rapide, sécuritaire et aurait sûrement pu faire des rallyes.

      Parlant de rallyes il y a le rally Aicha les gazelle au Maroc, pour femmes seulement.

      Pourquoi pour femmes seulement ?

      A-t-on peur qu’un homme gagne chaque fois la victoire ?

      Il semble que oui parce que le Rallye Paris-Dakar est ouvert aux hommes et aux femmes (bien sûr) et les femmes ne gagnent presque jamais.

      Vous pouvez mettre “Rally Dakar” dans le moteur de recherche de Wikipédia, j’ai vérifié.

      Ça veut pas dire qu’il n’y a pas d’hommes qui conduisent comme des cornichons.

      Ce que ça veut dire c’est que pour UNE Danica Patrick (IndyCar Series) il y a CENT Dario Franchitti, Scott Dixon, Sam Hornish Jr ou Dan Wheldon.

      Et dans la plupart des domaines sportifs de haute performance c’est la même chose.

      Pour ne pas parler aussi de bien d’autres domaines ou pour oser dire la vérité sur les différences hommes-femmes, ce que tout le monde est en mesure de constater, on se fait complimenter de “macho” ou de sexiste .

    • Une femme qui va chez la coiffeuse, qui cuisine… et qui conduit aussi:
      http://www.youtube.com/watch?v=JNFaGL8VWgk&feature=related

    • Je suis un homme. J’ai mon permis depuis 1971. J’ai des capacités d’observations assez aiguisées.
      Quand un(e) conducteur(trice) fait une connerie au volant, j’aime voir si c’est un homme ou une femme. Il y a des différences marquées dans la façon de conduire des dames et des hommes.

    • ahaha… mais non, la plupart des plaintes pourraient être résolues juste en corrigeant un petit détail… mesdames, au volant, mettez-vous des flat-foot! J’ai conduis quelques fois avec des talons haut et j’ai trouvé ça plutôt dangeureux :) .

      C’est cute des talons hauts… ça fait des belles jambes et la salsa est plus glamour… mais si ça nous empêche de courir, ça nous fait souffrir ET EN PLUS on conduit comme des pieds (!)… on peux-tu svp &?%$ à la poubelle?

      C’est juste mon opinion…

    • Je pense que les hommes ont généralement de meilleures aptitudes (percetption spatiale) et que, incidemment et sagement, les femmes ont une conduite plus responsable.

    • Un des commentaires les plus sensés, c’est celui de superchouette. Cyb007 est plutôt dans les patates en disant qu’une personne qui roule à 50km sur une route avec un max de 70km conduit de façon sécuritaire: c’est une conduite dangereuse que d’aller 20km moins que le max permis. Et quiconque parle de conduite “sportive”, franchement, c’est adolescent. La conduite sportive, c’est pour une piste de course et non pour les routes. Mais on voit bien qu’une grande quantité de jeunes messieurs qui n’arrivent pas à se concentrer à l’école sont probablement nombreux à conduire sur nos routes aussi. Et le collage au derrière, depuis les 45 ans que je conduis, c’est bien plus souvent le sexe masculin que féminin qui en est coupable. Eh oui! j’suis une mémère de 61 ans au volant et toujours sans accident où j’aurais été responsable quand la responsabilité des gens comptait, sauf un petit tamponnage dans une zone urbaine à l’heure de pointe. Les autres accidents, c’étaient des tarlas de sexe masculin, dont un jeune policier qui faisait le fafouin et a soudainement décidé de me dépasser dans la voie du sens inverse tandis que j’amorçais un virage à gauche bien annoncé, lui il n’avait pas annoncé quelqu’intention de faire ce geste sans raison, sans sirène ni feu lumineux (à 22 ans, il en était à son 5e accident avec une voiture de police), un gars qui flottait à la mari qui a embouti ma voiture à un feu rouge, une autre fois, un taxi m’est rentré dans le côté, j’sais pas pourquoi (il devait avoir besoin de lunettes sûrement). Sur 45 ans, c’est quand même bien peu. Je dois avouer que je ne paie pas très cher pour mes assurances avec un dossier ben ben clean. Pourtant, même la pire tempête ne m’a jamais fait peur. Je sais comment agir en cas de dérapage sur glace. J’arrête aux stops. Quand la limite de vitesse est de 30km dans une zone d’école ou de parcs, je la dépasse rarement car un enfant est si vite frappé…

    • @ heinzblut57
      Avant de vous lancer une tomate, je devrai m’en lancer une caisse ! ahhh que je vous comprend !

      “les hommes entretiennent un sentiment de supériorité par rapport aux femmes quand ils sont derrière le volant” — c’est qui l’cave qui a dit ça ? se sentir SUPÉRIEUR à une femme parce qu’on conduit un char ?? c’est pas un vieux préjugé des années 50 ça ??

      Si vous voulez dire que les hommes se sentent plus compétents, ou expérimentés, on peut comprendre, mais SUPÉRIEURS ??????? eille… common…

    • les femmes conduisent plus mal que les hommes en général
      c’est prouvé depuis longtemps et ce n’est pas un préjugé !! y a assez d’études qui le prouver !
      et récemment des chercheurs ont compris pourquoi les femmes provoquent beaucoup plus d’accident qu’elles n’en subissent.
      c’est d’ailleurs pourquoi ça coute moins cher à une femme de s’assurer pour conduire qu’un homme ( complètement ridicule d’après bien des experts )

      Mais pourquoi ?
      Cette question est aussi facile à répondre que de trouver le point G ( qui n’existe pas finalement ! )

      En général ( j’ai bien dis EN GÉNÉRAL, alors si vous ne faites pas la différence, c’est votre problème ) les femmes aiment faire du multi-tasking ( comme tricoter et regarder la télé, laver la vaisselle pendant que la sécheuse tourne, passer l’aspirateur pendant que la laveuse à linge fonctionne, etc… ( je sais, c’est pas toujours du VRAI multi, mais bon… ), et comme les femmes ont une tendance de beaucoup supérieure à l’homme à croire ce qu’elles voient à la télévision ( leur héro qui conduit un bolide à 250 km à travers la ville sans se tuer ), elles se croient invincibles au volant.

      Je recule, alors poussez-vous !!
      C’est ce que m’a dis une femme qui a foncé dans une portière de mon auto v’la 2 ans…

      Hier, une jeune femme n’a pas fait son STOP devant moi… qui m’apprêtais à repartir… elle était trop occuper à texter sur son Ipod… je l’ai vu pitoner avec ses 2 pouces, les yeux rivés sur son écran… elle tenait son volant avec le dessus de ses poings… ???

      Ce matin, me suis fait coller aux fesses sur plusieurs rues dans mon cartier… j’ai finalement baissé ma fenêtre pour lui faire signe de passer… ( tsé, une urgence peut-être… )
      mais non !!! elle s’est fait prendre par la police à ne pas faire plusieurs arrêt et littéralement “bruler” les limites de vitesse… je passait justement devant les policiers et je leur ai demandé le pourquoi de toute l’affaire… réponse :Elle voulait se rendre au Tim Horton pour un café avant d’aller travailler et elle ne voulait pas arriver en retard…

      mais il y a aussi les “piétonnes” …
      j’arrive à une intersection et je vois 2 jeunes femmes ( 25-27 ans ) qui traversent de gauche à droite, et elles sont presque rendus à mi-chemin.

      Je fais mon stop, j’arrête complètement. mais mais mais ?????<
      Elles jase, jacasse et trippe sur le soleil, les nuages et je ne sais quoi… elles marchent tellement lentement que je me dis qu'elles m'ont vu et elles veulent que je les admire !!!!

      mais eu… non… déception… elles ne m'ont JAMAIS regardé !!! JAMAIS même entrevu !!!!
      voyons donc… c'est quoi le problème ? j'ai compté 12 secondes pour 2 jeunes femmes pour traverser la MOITIÉ d'une rue, pendant que j'étais planté là dans mon auto ????????

      il est où le maudit problème ?

      je viens de prendre une décision : mon claxon sera ma prochaine arme !
      alros mesdames, préparez vous à faire le saut !! j'espère que vous avez le coeur solide !!
      ça faire faire du bruit !!

    • les gens sont tellement bouchés par leur oeuillères “politiquement correct” qu’ils sont imcapables d’appeler un chat noir ils l’appellent black figurez-vous; les femmes ont des problèmes pour conduire, c’est l’évidence même, faut être vraiment assez bouché, ou conditionné par des années de théologie féministe pour n’oser pas le dire (tenaces les prégugés, mon oeil…). et svp epargnez-nous vos statistiques débiles du nombre d’accidents, le sens commun et un peu d’intelligence suffit pou voir ce qu’il y a derrière ces stats. voici un vidéo assez drole:
      http://www.3tv.cl/index.php?m=video&v=9261

    • Je suis un homme qui conduit (beaucoup) depuis 35 ans au Québec et je suis désolé pour vous messieurs, mais je dirais qu’en général, les hommes perdent la bataille !

      Il y a effectivement, à mon avis, des caractéristiques observables qui sont:
      Les hommes
      - conduisent trop vite
      - suivent de trop près
      - sont plus impatients

      Les femmes
      - ne sont pas assez conscientes de ce qui se passe autour de leur véhicule
      - sont moins courtoises
      - roulent souvent dans la mauvaise voie.

      Je dirais que les habitudes des femmes sont plus chiantes, mais celles des hommes plus meurtrières. Donc, on ne gagne pas…

      Finalement, je crois que ça change tranquillement, les jeunes femmes adoptant peu à peu les mauvaises habitudes des hommes, tout en conservant les leurs. Donc, dans 25 ans, on pourra dire que nous sommes vraiment supérieurs !

    • here we go, again:
      http://www.youtube.com/watch?v=CgOEPdeAbv8

    • marie-danielle 22 juillet 2010 16h47

      La raison pour laquelle les femmes sont rarement citées pour des collisione est simple. C’est la galanterie. Les hommes évitent les collisions avec les femmes mais finissent par une collision entre eux… (bien sûr je rigole, je me moque de la recherche de la petite bête noire)

      pinkeek, je comprend mal ton accrochage ou la dame a reculé dans ta voiture. Étais-tu stationnée dans la rue en parallèle devant une entrée privé?

      legorf, tu as tout à fait raison de mentionner que la distance parcouru est une variable importante, d’un coté plus on fait de kilomètre plus on est à risque mais aussi plus on acquiert d’exprérience. Les compagnie d’assurances tiennent d’ailleurs compte du kilométrage annuel lors de l’établissement de la prime.

    • @Marie-Danielle
      Bien essayé avec ce piège. De la façon que vous écrivez ça, vous pourrez dire “je l’avais dit” peu importe ce que j’écris.
      On va essayer quand même.
      Je n’ai pas cherché la petite bète noire pour contredire ce que vous avez dit car je n’ai rien contredit de ce que vous avez dit. A part l’équation “prudent” = “aguerri”.
      Je lis les journeaux moi aussi et c’est très facile de se rendre compte que les hommes font plus d’accident. J’ai même mentionné qu’on est plus téméraire. Ou est la contradiction ?

      Mais ce que j’essayais de dire, c’est qu’une personne prudente au volant n’est pas nécessairement “aguerrie”. Etre prudent, ne veut pas nécessairement dire qu’on pourra répondre a des situations d’urgence.
      Voici un exemple parmi tant d’autres. Ma cousine habite à la campagne. Ell est prudente. Elle roule à la limite de vitesse. Moins quand il neige, quand il pleut ou qu’il fait noir (à cause des chevreuils). Elle a un 4×4. Il y a 10-15 ans elle a pris le champ. Ca s’est produit sur une longue ligne droite en plein jour en été. Comment elle a expliqué ce qui est arrivé : “La voiture m’a dépassé tellement vite et s’est rabattue tellement vite devant moi qu’il a fallu que je fasse un mouvement pour l’éviter et j’ai pris le champ” !!!!
      1- Elle ne l’a pas vu venir. Elle ne regardait pas dans ses miroirs régulièrement comme il faut le faire.
      2 – L’autre voiture roulait tellement vite qu’elle n’avait aucun mouvement à faire pour l’éviter. Elle a eu le réflexe de l’éviter pour aucune raison valable.

      Donc prudente, mais pas aguerrie.

      @d_braiz
      J’aimerais bien connaitre vos sources sures !!! Ca doit être mythologie_urbaine.com !!!
      Mon neveu joue du drum. Les eux bras et les 2 jambes font 4 affaires différentes en même temps. Sa tête aussi. Des fois il fait grands mouvements qui disent oui et d’autres fois, ses longs cheveux disent non !!!

      Je peux marcher (avec des bottes de cowboy si vous voulez), respirer, macher de la gomme, parler, pèter et roter en même temps. Je peux faire ça en tenant la main de mon épouse et lui montrer les derniers bikinis en cuir dans la vitrine du sex shop devant lequel on passe en se rendant au club de danseuses.

      Bon. Trève de machisme. L’être humain fait continuellement du multi-tâches. L’homme, la femmes, moins les enfants.

      L’homme qui était sur sa branche devait surveiller sa proie et ses prédateurs. Surveiller l’ado qui se faisait initier à la chasse. Du multi-tâches également.

    • L’oubli des clignotants, c’est autant sinon plus, des hommes qui en font “l’oubli”.
      La nombre de fois que je vois le gros pickup (majoritairement utilisé pour faire l’épicerie), le gros bras poilu qui pend du coté gauche…. On forcera pas inutilement le bras “juste” pour mettre un clignotant voyons !!! Ca risquerait d’avertir le motocycliste qu’on s’apprête à se tasser sur lui !

      Je crois que quand on est jeune, on ne saisit pas à quoi sert le clignotant et on croit que vu qu’on se sent en contrôle et qu’on croit savoir ce qui se passe autour de nous en tout temps, alors on croit que c’est inutile, car “on fait attention”.

      Pour le reste du sujet, je ne suis pas d’accord non plus, ca doit être pas mal égal dans les 2 sexes. Sauf que comme un lecteur dit, pour les femmes, c’est l’insouciance, pour les hommes, c’est la témérité et imbécilité.

    • gl000001 admettez que dans le multi tache, lorsque vous passez devant le sex shop, il y a une tache qui écrase un peu les autres…

      Fondamentalement, les aptitudes, les caractéristiques sont elles rigoureusement les même pour les deux genres?

      On est tous porté à répondre non, puis on se demande s’il s’agit d’un préjugé au racines profondes.

      Il n’y a que la science pour répondre. Qui fait un doctorat sur la différenciation des genres dans la conduite automobile?

    • Ma blonde a une prime d’assurance deux fois inférieure à la mienne, et ce, pour un véhicule comparable.

      Voilà qui devrait répondre sans équivoque à la question !

    • Ma blonde ces l’enfer comme c’est un vrai danger public, et ces assurances lui coûtent moins chers mais quelle farce!!!

      Elle ne conduit pas “mal”, elle respecte la signalisation, etc.,, mais elle fait les choses suivantes :

      1 – Elle ne regarde pas assez loin devant elle : aucune anticipation du “traffic flow”.
      2. – Elle ne regarde pas ses miroirs et elle se trouve toujours “surprise” de trouver une voiture qui s’en vient à toute vitesse dans la voie de droite lorsqu’elle veut effectuer un changement de voie.
      3.Elle suit de trop près la voiture d’en avant, mais elle ne la dépassera pas, juste assez près pour que ça soit dangeureux.

      Pour ma part mon plus gros défaut c’est la témérité.

    • J’avais oublié, elle est pas capable de stationner droit, et ces valables pour toutes mes voisine aussi qui s’embarquent dans mon stationnement.

    • Pour le clignotant, je remarque que plus la voiture vaut cher, moins le clignotant est utilisé. Les gens riches doivent penser que la télépathie fonctionne.

    • Les pépés sont pas mal plus dangeureux que les femmes, tu te garde 200m en arrière sur la bretelle pour accelerer et tu le rattrape. Y cé arrêter!!!(ya pas pu rentrer à 60km/h avec son toyota camry V6).

    • Deux cerveaux différents, deux manières de conduire. Deux manières aussi de percevoir la manière de conduire de l’autre sexe. A ceux qui disent que statistiquement, les femmes conduisent plus d’accident par kilomètre, je demanderais si les statistiques comparent des gens à expérience de conduite égale. En effet, combien de ces messieurs insistent pour toujours prendre le volant, au lieu de donner à leur femme la chance d’accumuler de l’expérience de conduite et pour eux-même, la chance de se reposer?
      Fait cocasse: Belair Direct m’a récemment appris, alors que je leur demandais combien cela me couterait pour assurer mon jeune de dix-huit ans, que celui-ci ne devra pas payer plus qu’une femme (alors qu’avant, ce n’était pas le cas avant l’âge de 25 ans). Pourquoi? Selon eux, hommes et femmes présentent maintenant le même risque…

    • @cyb007 sauf qu’ici au Québec tu roules à 100 dans une zone de 70 et il y a encore 20 voitures avec des conducteurs impatients qui te suivent.

      G. Roy

    • Mon grain de sel: Le plus grand problème chez les femmes âgées, c’est qu’elles ont très peu conduit dans leur jeunesse, laissant cette corvée à leur conjoint. Devenues veuves,elles sont obligées de conduire mais ont peu d’expérience du volant. De plus, leurs réflexes sont moins rapides, comme ceux des hommes âgés, d’ailleurs, et elles ont tendance à ne regarder qu’en avant, sans savoir ce qui se passe à côté et en arrière d’elles. Quant aux jeunes femmes qui ont commencé à conduire jeunes, il n’y a pas une grande différence avec les jeunes hommes. J’en ai vu, toutefois, qui abusent de leur droit de passage, sans se soucier des dangers que courent d’autres automobilistes. La principale qualité d’un bon conducteur ou d’une bonne conductrice,c’est de prévoir l’imprévisible. Malheureusement, ce n’est pas la majorité.

    • Ma mère était un véritable désastre au volant, elle se faisait tout le temps claxonner, insultait tout le monde, faisait faire des bruits horribles au moteur et à la transmission, ne savait pas stationner et devait s’y reprendre plusieurs fois avant de réussir tout en bloquant le traffic bien sûr.
      Sans moi et les autres enfants comme co-pilotes elle se perdait.

      Après ça on veut nous faire nier ce qu’on a vécu et constaté sous peine de se faire taxer de sexiste ?

      Taxez-moi de sexiste ou de macho je m’en fous. J’ai vu ce que j’ai vu chez ma mère et je vois ce que je vois chez d’autres femmes encore aujourd’hui.

      Y compris des femmes qui ne se gènent pas pour flirter avec le policier devant tout le monde pour ne pas reçevoir de contravention.

      Par contre mon père conduisait son auto en manuel, il était concentré, rapide, sécuritaire et aurait sûrement pu faire des rallyes.

      Parlant de rallyes il y a le rally Aicha les gazelle au Maroc, pour femmes seulement.

      Pourquoi pour femmes seulement ?

      A-t-on peur qu’un homme gagne chaque fois la victoire ?

      Il semble que oui parce que le Rallye Paris-Dakar est ouvert aux hommes et aux femmes (bien sûr) et les femmes ne gagnent presque jamais.

      Vous pouvez mettre “Rally Dakar” dans le moteur de recherche de Wikipédia, j’ai vérifié.

      Ça veut pas dire qu’il n’y a pas d’hommes qui conduisent comme des cornichons.

      Ce que ça veut dire c’est que pour UNE Danica Patrick (IndyCar Series) il y a CENT Dario Franchitti, Scott Dixon, Sam Hornish Jr ou Dan Wheldon.

      Et dans la plupart des domaines sportifs de haute performance c’est la même chose.

      Il y a bien d’autres domaines ou pour oser dire la vérité sur les différences hommes-femmes, ce que tout le monde est en mesure de constater, on se fait complimenter de “macho” ou de sexiste .

    • Il faut accepter les différences entre les hommes et les femmes. Nous n’avons pas les mêmes capacités ni les mêmes aptitudes. Désolé à ceux qui pensent que les deux sexes sont pareils… NON!

      Même en tant que fille, j’ai beaucoup de difficulté à embarquer avec une conductrice femelle… Tout simplement parce que les femmes, nous sommes facilement distraites, nous avons peut-être une meilleure vue en périphérie mais les hommes se concentre davantage et se concentre beaucoup plus loin sur la route. Généralement,les femmes ont une “intelligence” spatiale inférieure aux hommes. Faut pas s’inquiéter, on a bien d’autres aptitudes ailleurs pour compenser. Mais il faut savoir accepter que pour nous ce n’est pas naturel et que nous devons prendre le temps de le développer. Accepter ses fautes pour mieux les régler.

      Tous les accidents que j’ai failli avoir dans ma vie, c’était dû à la négligence d’une femme…

      Bref, je m’efforce à conduire en homme haha

      @omni-tag
      C’est tout simplement que les hommes font plus de kilométrage en moyenne que les femmes. Donc, les hommes sont plus sujet à avoir des accidents. Mais à Kilométrage égale, c’est à peu près égale, c’est juste que lorsqu’un homme et une femme se retrouvent dans une voiture, qui conduit la plupart du temps ? L’homme.

      ——

      Sinon… excluons les jeunes… on a tous du passer par là haha.

    • @ d_braiz , désolé j’ai presque dit la même chose que vous ! Nous avons lu les mêmes livres je le pense ^^

    • Autre chose qui ne s’adresse pas uniquement aux femmes: Plusieurs ont parlé des clignotants. C’est vrai que beaucoup d’automobilistes oublient ou négligent de les utiliser, mais il y a aussi ceux qui ne les utilisent qu’à la dernière seconde, ce qui équivaut à ne pas les utiliser. Il y a également ceux et celles qui s’obstinent à circuler sur la rangée de gauche à la vitesse des tortues et qui forcent les autres automobilistes à les dépasser par la droite. Sans oublier ceux qui circulent sur les routes où la limite permise est de 90km/h et qui laissent s’accumuler une grande filée de véhicules qui ne peuvent dépasser, d’où l’impatience, la frustration et souvent, des manoeuvres dangereuses.

    • @Ayla
      Dites-moi quels livres s.v.p. car moi, je vois souvent le contraire. Et j’expérimente le contraire avec mon épouse.

      Et pour la vue en périphérie, quand je suis au volant, je vois tellement plus de choses que mon épouse. Elle a des yeux tout le tour de la tête dans sa classe de maternelle mais pas en auto.

    • J’adore ce sujet. En tant que femme de 24 ans, qui détient son permis depuis 6 ans, pas d’accident. Mais je dirais que quand j’embarque avec certaines amies filles, je ne me sens pas très à mon aise. Même chose avec mon beau-frère de 20 ans, je tiens l’appuie-bras assez serré pendant le trajet.

      Je suis en accord sur le fait qu’un majorité de femmes sont distraites. Mais les hommes ne sont pas non plus parfaits. Je dirais qu’il sont moins patients, plus brusques et plus aventureux.

      Pour ma part, j’ai certainement des lacunes aussi mais je fais mon possible pour avoir une conduite sécuritaire sans être “mémère” non plus. Contrairement de ce que les hommes nous accuse, sur l’autoroute, je suis une de celles qui roule à 120 voie de gauche mais si j’apperçois quelqu’un en-arrière, je me tasse au milieu.

      Juste un ajout au débat, la différence des nationalités paraissent aussi au volant. J’ai beaucoup d’amies d’origine Haïtienne, ne me jugez pas comme raciste mais les femmes noirs au volant… Hiiii ! C’est pas fameux non plus. Et que dire du cas des chauffeurs de taxi !

      Sans rancune…

    • @gl000001

      Ce n’était pas un livre mais plusieurs reportages de la BBC.
      Les différences avancées étaient appuyées par des expériences concrètes plus tôt révélatrice.

      Rapidement, deux exemples :

      Deux volontaires, une femme et un homme, remplace un intervieweur. Mais c’est une mise en scène à leur insu. Ils interroge un invité chacun leur tour avec un télésouffleur à l’oreille. Des instructions proviennent de ce télésouffleur en même temps que l’entrevue se déroule. La femme les écoutes, les exécutes et ne perd absolument pas le fil de l’entrevue. L’homme lui ne sais plus où donner de la tête et perd le fil de l’entrevue. En théorie; la femme peut faire deux chose à la foi…!

      En second, des billets de banques sont saupoudrés sur des enfants. Une foi que sur les garçons, une autre foi que sur les filles. Résultats! Les garçon en attrapent chacun plusieurs et les filles aucuns… En théorie; Les garçons peuvent se concentrer sur une chose à la foi et pas les filles.

      C’était un reportage génial qui mettait en preuve les différences entre les sexes et aussi les ages(!). Plein d’autres aspects avaient été abordés et en le regardant c’est comme si la vérité me sautait aux yeux. Plein de détails que j’ai devant moi et que je n’avais jamais remarqué, sauf sur la route.

    • @d_braiz
      C’est généraliser sur des habilités qui ne sont pas données à tout le monde. Ca devait être spectaculaire mais c’est peu scientifique.

      Je me serais surement planté avec le télésouffleur mais je peux vous parler à votre bureau et lire les papiers sur votre bureau à l’envers en même temps.

      Exemple contraire, je suis pourri au badminton. Incapable de taper sur le petit moineau. Mais sur un terrain de volley ball en tant que passeur, je pouvais vous placer le ballon exactement au bon endroit en faisant deux feintes pour que vous smashiez sans bloc.

      Pour le soupoudrage, vous avez déja vu des jeux vidéos ou vous devez attraper les bijoux qui tombent mais pas les noirs qui vous enlèvent des points. Les garçons sont très bons à ce jeux parce qu’ils font deux choses à la fois: ils attrapent les bijoux mais laissent tomber les noirs.
      Exemple avec mon épouse: elle était championne arret-court à la balle-molle. Pas un billet ne toucherait terre. Tout comme elle arrètait presque tout comme goaler au ballon-balai.

      Les jeunes filles avaient tout simplement une moins bonne coordination oculo-manuelle que les garçons. C’est normal. Elle les rattrapent à l’adolescence. Ca n’a rien à voir avec le nombre de tâches.

    • @gl000001

      Comme d_braiz le disait, reportages et livres traitant des différences hommes-femmes en font tous mention. Bien entendu, comme toutes recherches, le but est de le généraliser, et ce n’est pas tout le monde qui entre dans le créneau. Tout dépendant quel type d’hormones à X semaines de grossesse t’as reçu massivement ou de toutes autres théories sur le sujet.

      Ceux-ci se font beaucoup critiquer car nous vivons dans une société où il est interdit de dire que les hommes et les femmes agissent différemment en fonction des connexions dans le cerveau et n’ont pas les mêmes aptitudes. Pourtant, nous le remarquons tous les jours. Pourquoi la majorité des hommes excellent-ils beaucoup plus en mathématique que les femmes et pourquoi celles-ci sont-elles meilleure en français, et pourquoi elles parlent plus tôt que les petits gars, pourquoi voit-on en forte majorité des petits garçons chez l’orthophoniste et très peu de fille ?

      Les hommes avec un fort taux de testostérone ont généralement une meilleure intelligence spatiale. C’est tout. Pas pour rien que les jeunes ados masculins font ce que pour nous considérons des manœuvres dangereuses en voiture, pour eux c’est comme instinctif, les hormones, c’est très fort, pour eux ce sont des manoeuvres naturelles qui ne leur demandent pas d’effort supplémentaire.

      Chacun a son rôle à jouer qu’on le veule ou non ! Mais comme je le disais plus haut, vaux mieux se l’avouer et travailler à augmenter certaines capacités, plutôt que de faire l’autruche…

    • Je conduit depuis plus de 30 ans et en moyenne, je considère que les femmes sont un peu moins habiles au volant que les hommes. Et mon épouse est d’accord en plus. Je ne sais pas si c’est de l’insécurité mais les femmes ont tendance à rouler plus lentement, à être plus hésitantes. Les hommes sont au départ plus casse-cous, aiment la vitesse et sont plus machos et compétitifs au volant. Ils prennent davantage de risques, plus confiants de leur habileté. C’est le contact de ces deux styles de conduite qui fait des étincelles. Juste aussi à regarder le genre de véhicules que les deux groupes préfèrent.

      Ajoutons au mélange les personnes agées et les débutants… Ces-derniers, aussi en moyenne, prennent d’ailleurs beaucoup plus de risques mais moins calculés en raison de leur inexpérience et/ou immaturité. Ajoutons à cela les nouvelles distractions (téléphone, texting, fast food, …).

      Finalement, la frustration augmente avec la circulation plus dense et les basses limites de vitesse. Les Européens sont beaucoup plus habiles que nous à cause de leur limites de vitesse plus élevées (et meilleures routes).

      Les temps changent toutefois. Les nouvelles générations sont plus habiles, hommes et femmes, mais aussi moins cordiales au volant.

    • C’est facile à expliquer quand on regarde notre Histoire selon la théorie de survie des espèces, où l’évolution du genre humain se fait selon des périodes de temps très longues.. Le plus apte survit et le moins apte meurt et ne se reproduit pas..

      Les habiletés spaciaux-temporelles supérieures des hommes viennent de la longue pratique de la chasse et des déplacements inhérents à la chasse.
      Pour viser une gazelle et prévoir où elle sera lorsque le javelot arrivera, les plus aptes à imaginer le 3D ont eu plus de succès et leurs familles ont mieux survécu pour se reproduire. Répétez ceci sur des milliers de générations (et de famines) et seuls les plus habiles ont survécu, se “débarrassant” des moins habiles, dotant la race de mâles experts à juger les distances et le flot mouvant d’un troupeau (ou de la circulation).

      Même chose pour la parole qui semble plus facile aux femmes, et le sens de l’orientation et la lecture de cartes plus facile pour les hommes.

      figurez-vous deux mecs qui s’en vont à la chasse (vitale) et qui se placottent ça tout le long… les gazelles vont les entendre 1 km à la ronde!
      Imaginez un des deux se confier à l’autre sur ses angoisses et ses faiblesses… à celui qui sera p-e son ennemi mortel lors d’une guerre de clan subséquente… pas fort fort.

      Imaginez maintenant les femmes qui restent au village et qui s’occupent de la marmaille. L’une d’entre elle ne parle pas beaucoup et se tient à l’écart. Elle sera jugée “suspecte” par les autres, aura moins accès aux ressources et lors d’un coup dur, sera la première rejetée et laissée à elle même.Ses enfants auront moins de chances de survie.

      De plus le placottage en dit long sur la santé des enfants, la petite politique etc. et contribue grandement à la cohésion du groupe.

      Les femmes de voilà 40000 ans devaient surveiller 4, 10, 14 enfants à la fois. Celles qui avaient “des yeux tout l’tour d’la tête ” étaient mieux équipées pour protéger la progéniture de tous le clan et les plus “mémères” plus aptes à survivre en groupe. Ajoutez-y un coup dur(fréquents) et enlevez-y ensuite les morts, les plus solitaires et les moins alertes visuellement et auditivement, répétez sur des milliers de génération et ça donne que la race humaine a mieux survécu avec des hommes silencieux et habiles de leurs yeux, et des femmes volubiles, capables de faire plusieurs choses à la fois, mais qui n’ont rien à cirer de voir loin et de planifier en 3D. C’est la sélection naturelle.

      Enfin, imaginez des chasseurs en expédition de plusieurs jours… mais pas foutus de retrouver leur chemin.. Ça non plus ça fait pas des descendants forts!

      Librement inspiré de “Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et les femmes ne savent pas lire les cartes routières”

      J’adore Darwin!

    • Je suis d’accord avec les points 2 et 5
      car ce sont des faits, pas juste des perceptions!

      Nathan Burkes

    • Je crois aussi que les gens remarquent plus les conducteurs qui les énervent hommes ou femmes que ceux qui les dérangent pas…

      Et pourquoi, juste s’arrêter à la différence hommes/femmes ? Il y a le groupe d’âge, la culture aussi, la personnalité…

      Et ce n’est pas juste dans la conduite automobile… J’entends souvent dire des hommes que les femmes sont comme ceci ou cela ou par des femmes que les hommes sont comme cela… Ce sont des généralisations. Puis oui des préjugés. Mais les préjugés reflètent une réalité… Mais une PARTIE de la réalité.

      Chaque individu est différent. Certes il y a des différences entre hommes et femmes mais encore plus entre deux hommes pas du tout pareils. Celui qui chauffe comme un pied ne conduit pas nécessairement comme un cow-boy.

      La conductrice perdue n’est pas la même que la conductrice agressive…

    • Il semble aussi y avoir une bonne majorité de conducteurs qui sont très attentifs à la mauvaise conduite des autres plutôt que de se concentrer sur la leur.

      Certains peuvent mêmes être pris de rage au volant pour aller faire la morale aux autres mais sont plus dangereux que le premier fautif…

      Il y a même des policiers franchement mauvais conducteurs et qui donnent le mauvais exemple sur la manière de conduire un véhicule et même que c’est pendant une intervention, cela ne justifie pas de mettre sa voiture de patrouille n’importe où et n’importe comment…

      J’ai vu plus d’hommes policiers mauvais conducteurs mais des femmes aussi…

    • Les jeunes femmes sont rendues aussi cowboys que les gars sur la route… sinon pires!
      Par contre côté habiletés, elle sont égales à l’homme soit: pourrites! ;-)

      Les femmes d’un certain age (50-60) me semblent aussi moins courtoises que leur contre partie masculine mais plus respectueuses des lois et règlements.

      Jean Saisrien
      45ans

    • Je suis d’accord avec le commentaire disant que les femmes, elles font fruster et les hommes, ils font peur.

      Par contre, par expérience empirique, les femmes se stationnent tellement plus mal que les hommes. Sur la ligne, croche, l’auto trop dans la bande de ciment devant, etc. Je suis au comptoir dans mon magasin et je peux 4 fois sur 5 dire si c’est une femme ou un homme selon son stationnement.

    • Deux petits points:

      Pour ceux qui mentionnent le manque de courtoisie des femmes: en plein dans le mille! Je ne sais pas d’où ça vient, mais c’est bien réel. Il y a un an environ, je me fais “entrer dans le derrière” par une femme; elle est 100% responsable… et c’est moi qu’elle essaie d’engeuler! En plus elle veut s’en aller tout de suite car elle est pressée et je n’ai presque pas de dommage… pour la figer sur place je dois (rapidement) noter son # de plaque. Pour ne pas envenimer les choses je fais semblant de ne pas comprendre l’anglais (particulièrement le mot F&*%). À la fin j’ai du appeler le 911 et faire venir la police pour une naiserie pareille, ça faisait dur.

      Pour ceux qui mentionnent les hommes qui ne “clignotent” pas, encore une fois c’est vrai. Je dois même avouer que j’en suis un depuis quelques années: je les utilisais TOUJOURS avant de déménager à Pointe-Claire où je me suis rapidement rendu compte que j’étais pratiquement le SEUL à le faire dans cet endroit… après quelques mois de frustration je me dis, pourquoi devrais-je signaler mes intentions à des gens qui ne signalent pas les leurs… et je suis devenu l’un d’eux. Je dois d’ailleurs y penser et recommencer à “clignoter” lorsque je circule à l’extérieur de l’île.

    • C’en est pratiquement irréel de lire des trucs semblables en 2010!!!

      Stéréotype + Bêtise + tutti quanti!

      Le sexisme est définitivement une sorte de maladie mentale, à n’en pas douter!!!

    • Je suis une femme, et oui, je crois que beaucoup de femmes conduisent mal.

      Je crois fermement et depuis longtemps que la conduite automobile fait appel aux mêmes facultés que le sport en général, vision périphérique, anticipation, coordination et évaluation de la vitesse et de la trajectoire, entre autre. Les hommes étant plus sportifs en général ont développé ces facultés davantage que les femmes. Cependant, ils sont souvent plus téméraires et show off. Donc, quand ils sont jeunes et qu’ils se croient invincibles, ils prennent des risques inutiles pour eux et pour les autres, ce qui fait gonfler les statistiques en leur défaveur. De plus en plus, dans la région de Montréal, on croise de mauvais conducteurs provenant de communautés culturelles. Ce n’est pas polliticly correct de le dire, mais ils conduisent comme des pieds. Chez ces mêmes communautés la pratique sportive n’est pas encouragée durant l’enfance. Moi, j’y vois une relation.

    • De déguiser un fait en préjugé ne vous rendra pas meilleure conductrice mesdames! Et en passant, d’être la deuxième voiture à un feu rouge n’est pas catastrophique.. alors pas obligé de bloquer la voie de droite à ceux qui veulent tourner!!!

    • et pourtant, lors de mon dernier voyage cette semaine , j’ai vu plus d’hommes que de femmes qui ont oubliés les notions de prudences dans la conduite automobile,,, des jeunes-a-casquettes et des vieux=a=casquettes, ——, oublie de signaler, conduite trop pres de l’autre véhicule, vitesse, oubli de s.arreter aux feux rouges, et seulement quelques jeunes femmes qui se croient obligées de suivre les autres dans les erreurs commmises,,,, ici a

      montréal, qu ‘a quebec, sherbrooke, trois- rivieres .cantons del’est,,,et granby,,,,,ceux qui n’ont pas suivi de cours de coduites ignorent les réglements,,,comme l’interdiction de se servir du cell,,,ou de se raser au volant et — ou se maquiller…

    • Il y a vraiment des préjugés contre les femmes conductrices…Les faits contredisent ces préjugés car chaque fin de semaine ce sont des conducteurs, des hommes qui se tuent à cause de la vitesse. Certains se croient à la Formule UN.

      J’ai visité l’Europe en 1973 en Renault 12…J’ai fait 5,000 kilomètres et j’ai conduit à Paris, Rome, Milan et plusieurs villes de la Belgique de la Suisse et tout s’est bien passé.
      J’ai suivi des cours du CAA et j’ai obtenu mon permis de conduire en 1960.
      J’ai visité les USA: Washington, New-York, Boston, Philadelphie, Atlantic City toujours en conduisant ma voiture, Aucun problème.

      Je dirais que certains hommes conduisent très mal, ils s’imaginent invincibles et de “bons chauffeurs”…
      J’ai vu sur une autoroute dépasser à gauche
      et dépasser une filée de voitures sur une ligne double…
      Coudonc! les lignes ce n’est pas pour décorer la route…
      certains auraient-ils eu leur permis dans une boîte de céréales???

    • Collectivement, nous sommes des conducteurs un peu inculte. Hommes et femmes…

      La notion de fluidité de la circulation, la notion de courtoisie, la notion de partage de la route, c’est pas très enraciné par ici.

      Lorsque je vois des automobilistes garder la gauche sur une autoroute à deux voies à l’approche de la sortie bloquant la voie de gauche parce que ces génies (hommes et femmes) considèrent leur temps plus précieux que celui des autres, je me dis que la conduite automobile n’est pas une activité propice à la réflexion et ne conduit pas les gens à une meilleure compréhension de règles naturelle de l’écoulement laminaire des fluides.

      Les tawins qui restent à gauche et qui créent un bouchon de 400 mètres sur 2 voies de préférences à une ralitissement sur une voie sur 500 peut-être 600 mètres sont d’invétérés associaux. Ils sont nombreux, nombreuses et dépourvu d’un cerveau capable de compréhension et d’anticipation. Bref ce sont des nuisances au volant.

    • Désolé: ralitissement, faudrait plutôt lire “ralentissement”.

      Merci.

    • Ce sujet est intéressant, quelques points intéressant, l’homme a un orgueil particulier, en général plus élevé que celui des femmes, une femme qui conduit très bine devient alors une exception à la règle, qui se fera quand même taquiner pour les autres femmes, de dire en statistique que les femmes conduisent moins bien que les hommes, je n’ai pas vérifier. Une chose est certaine toutefois, la femme et l’homme, dépendemment de l’âge et de la façon dont ses personnes fonctionne ont des agissements différents, qui vont très certainement avoir une répercussion sur plusieurs aspect différent de leur façons de faire dans toutes situation de la vie. Donc sachant ceci, un homme qui est plus aggressif ou impatient est aussi danagereux qu’une femme qui pourrait être un peu plus insouciante qui se maquille au volant, d’une part elle ne conduira vraisemblablement pas aussi vite que l’homme dans l’exemple ci-haut, mais ne sera pas à 100% attentive, l’homme lui n’aura potentiellement pas le réflexe nécessaire pour éviter un obstacle advenant un imprévu sur la route. Ceci n’est qu’une exemple parmi tant d’autre. Toutefois les préjugés… il est certains, que comme parmi plusieurs d’entre vous, avec tout ce qu’on entend, je porte une attention au conducteurs quand je vois quelqu’un qui a fait des erreurs et ou aurait pu causé un accident par sa conduite dangereuse, quand c’est un homme on se dit (sale con), et on continue notre chemin, on en reparle probablement pas. Quand c’est une femme, avec l’ampleur de ce sujet, on va en parler facilement à quelques amis au travers de la journée, en rire un peu, donc il est sûr que ça se propage comme une maladie infectieuse. Comme la majorité des préjugé, on juge par le genre, mais très souvent ceux qui juge, Exemple.: un ami à moi conduit très mal, mais pratiquement personne lui dit, et garde si on prend le risque de l’approcher à ce sujet, la boule d’orgueil sort immédiatement sur la défensive, pourtant il juge la conduite de sa copine qui est particulièrement exemplaire, tout simplement parce qu’elle suit pratiquement tout les règlements du code de la route et n’a jamais à ce jour eu un accident ou causé un accident. Lui de l’autre côté est à son 3ieme accident dont deux était sa faute. C’est nu pensez-y bien. :)

      Francis Lavallée

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité

    publicité