L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 18 juin 2010 | Mise en ligne à 14h50 | Commenter Commentaires (8)

    Canadian Tire ignore la relève

    La voiture de Scott Steckly, commanditée par Canadian Tire (Photo NASCAR)

    La voiture de Scott Steckly, commanditée par Canadian Tire (Photo NASCAR)

    PIERRE-MARC DURIVAGE

    Canadian Tire, fleuron canadien s’il en est un, a annoncé cette semaine qu’il fonçait “à plein régime dans la course automobile”. Déjà commanditaire principal de la série NASCAR canadienne, le détaillant va associer son nom aux courses Indy de Toronto et d’Edmonton en plus de donner son appui à quelques pilotes de chez nous.

    Jusqu’ici, tout va bien, on ne peut pas être contre la vertu. Le problème, c’est que l’âge moyen des pilotes qui seront commandités par Canadian Tire est de 43,3 ans!

    Comment expliquer que Canadian Tire puisse décider de commanditer Ron Fellows, un pilote de 50 ans qui, bon an mal an, est recruté par les meilleures écuries du NASCAR pour rouler sur les quelques circuits routiers de la série de stock-car américaine.

    Comment expliquer que l’on puisse donner son appui à Mark Dilley, un pilote rondouillard de 42 ans qui se contente de rouler en milieu de peloton en série NASCAR canadienne. On peut un peu mieux comprendre dans le cas de Scott Steckly, champion de la série en 2008, mais il a tout de même 38 ans et il n’a rien d’un espoir.

    Pendant ce temps, Andrew Ranger n’a pas été foutu de dénicher des commanditaires pour disputer la saison en série NASCAR canadienne, même s’il a remporté le titre l’an dernier. Heureusement, une écurie américaine lui a fait confiance et il roule finalement en série NASCAR Pro East. J.R. Fitzpatrick n’a quant à lui pas été mesure de disputer une saison complète l’an dernier, faute de financement. Le pilote ontarien de 22 ans est de retour cette année, mais il n’aurait certainement pas craché sur un coup de pouce supplémentaire.

    Canadian Tire manque clairement sa cible. L’entreprise dit vouloir faire “vibrer les amateurs de course automobile professionnelle au Canada”. En appuyant des pilotes qui n’ont pas besoin d’elle ou qui n’ont aucunement l’ambition d’aller plus loin.

    Au nom de relève, merci!


    • C est probablement du au fait que ce sont des anglos qui gerent le budget publiciatire. On peut difficilement les blamer car les pilotes choisis ont un nom dans leur série et ca leur assurera de la visibilité publicitaire. Pas certain pour Fellows toutefois car je me demande s il a vraiment besoin de cette commandite étant déja assez bien établi aux u.s.a. …
      Loin de moi l idée de partir un débat fleurdelysé mais c est une réalité incontournable. Depuis le depart de Player`s la visibilité outre frontiere des québecois est nulle alors a moins que le timing soit bon et que tu cognes a leur porte au bon moment….

    • On va chez ” Quenadienne Vidonge ” depuis notre enfance. Les pilotes furent jadis jeune à ma première visite dans leurs magasins.

    • le Nascar…..de la “grosse” course de “char” inutile, pas de classe et carrément ridicule ! lol

      c’est une course de pub “cheap”, rien de plus !!!!!

      longue vie a la F1 et sa techologie et finesse !

    • @felicio_di_parma,

      Je suis entierement d`acccord avec vous.

    • Je ne comprend pas en quoi la F1 est plus utile que le Nascar. Et je pense pas que c’est cheap.

      Oui la F1 a la finesse, mais la présentation visuelle de la F1 est 10 ans en arrière de la nascar.

      Juste un exemple, en Nascar mettons qu’il y a une bagarre entre le 1er et le 2iem ben en temps réel on va voir sur ABC la distance en pied entre les 2 voiture, je le dit en temps réel donc si la distance augmente bien on le voie.

      En F1 on a du trouble à avoir les temps qui sépare les voitures.

      Bref pour l’amateur de salon la présentation visusel des réseaux qui couvre la Nascar est 100 fois meilleur que celle de la F1….

    • C’est certain que les médias québécois supportent la relève, ils n’arrêtent pas de nous donner des nouvelles, des entrevues, des statistiques, des reportages sur des gars comme Andrew Ranger, JR Fitzpatrick, Michaël Grenier, Patrick Carpentier (vétéran..). C’est gars là sont toujours à la tv, (surtout à salut bonjour) ou dans les journaux, c’est tannant je dirais!

      Tout le monde a entendu parler de la 5e place de Andrew Ranger à Martinsville dans la série K&N pro east il y a quelques semaines, tout les médias ont parlé de sa 28e place dans sa première course dans cette série… évidement tout le monde sait qu’il a eu un flat après s’être battu contre le gars qui a fini 2e, évidement aujourd’hui, c’était partout que Andrew s’est qualifié 8e pour une course dans la division K&N pro ouest.
      Il n’y a pas à dire, les médias supportent tellement la relève des pilotes québécois, que les commanditaires leurs sautent dessus…

      Je suis parfaitement en accord avec vous concernant le chois des pilotes, mais avant de blâmer canadian tirelire, regardez vous le nombril. (les médias)

    • Déplacés les commentaires dénigrant le Nascar versus la F1. Si certains octroient le qualificatif de sport de renecks au Nascar d autres reserveront aux snobinards l exclusivité de la F1 …Ce sont deux plate-formes technologiques differentes et deux disciplines totalement différentes.
      Pour revenir au sujet du jour il est un peu vrai comme l écrit fronto que les médias n aident pas vraiment les québecois a etre vus autrement que quand ils sont rendus des vedettes. Et meme là , c est pas toujours évident.
      Prennons l exemple de Bruno Spengler en DTM. On en entend parler oui mais parce qu il a percé et parce qu il est compétitif. Mais comment il s est rendu là ou c est quoi le DTM en détail faut chercher personellement pour trouver.
      Autre exemple qui illustre bien que les médias n ont pas joué le role qui leur revient c est que maintenant que le Nationwide roule a Montréal on dirait qu on a reculé et qu on a tous besoin d un cours de Nascar 101 ca me dépasse. Il y a des gars comme les Cabana et autres qui courrent depuis des décennies dans cette discipline au Québec mais simplement parce qu on a négligé leurs exploits on retourne a la case départ….
      Loin de moi l idée de jeter le blame sur qui que ca soit bien au contraire mais je trouve qu il est temps qu on pase a un autre niveau et qu on donne plus de place et de vision au sport automobile au Québec. F1 ,Nascar,Rally et autres méritent leur place au soleil mais il y a tant d autres séries et de publications qui oeuvrent dans l ombre…Le sport automobile c est tellement plus que deux week-ends par année au Québec !

    • Tiens, un scoop:

      Lap By Lap: Thunder Valley Casino Resort 200

      CHECKERED FLAG: ANDREW RANGER SCORES HIS FIRST NASCAR K&N PRO SERIES WEST VICTORY IN THE THUNDER VALLEY CASINO 200 AT INFINEON RACEWAY. JASON BOWLES RUNS OUT OF FULE COMING TO THE FLAG. PAULIE HARRAKA TAKES SECOND, FOLLOWED BY BRANDON DAVIS, ERIC HOLMES, MICHAEL SELF, TODD SOUZA, LUIS MARTINEZ JR, JIM INGLEBRIGHT, MOSES SMITH AND WES BANKS. BOWLES IS STALLED, ABOUT 50 YARDS SHORT OF THE CHECKERED FLAG

      WHITE FLAG: Ranger leads Bowles by 1.802 second. Harraka third, followed by Brandon Davis and Holmes. Moses Smith slows off the pace and loses several spots

      BRAVO ANDREW!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité