L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Archive, mai 2010

    Samedi 29 mai 2010 | Mise en ligne à 6h47 | Commenter Commentaires (8)

    La venue de la Toyota FT-86 repoussée à 2013

    ms2009_015-prv

    CHARLES RENÉ

    Selon ce qu’a appris le magazine anglais Autocar, le coupé sport FT-86, développé conjointement par Toyota et Subaru, débarquera sur le marché deux ans plus tard que la date prévue, soit en 2013. De plus, d’importants changements risquent d’être apportés au prototype présenté à Tokyo en 2009 avant que la recette finale prenne le chemin des concessionnaires.

    Plusieurs éléments expliquent cette décision. Tout d’abord,  Toyota voudrait revoir le dessin de l’auto, qui est pourtant le plus beau produit par le constructeur depuis des lunes de par son caractère épuré et agressif, sans qu’il verse dans le vulgaire.

    En outre, Toyota songerait à implanter une mécanique très différente de celle auparavant priorisée. Si l’expérience de la Honda CR-Z  semble concluante, la haute direction du constructeur envisagerait de laisser tomber le quatre-cylindres à plat de 2 litres d’origine Subaru au profit d’un organe propulseur hybride. Souhaitons que l’architecture à propulsion soit épargnée durant le processus.

    Ces changements de l’approche ont également pour but d’abaisser le prix de vente qui devenait trop élevé pour la niche de marché ciblée. Les risques se dessinaient comme étant trop élevés pour le constructeur qui doit négocier avec une économie japonaise ralentie.

    La monture revue sera exposée au Salon de Tokyo de 2011.

     SOURCES: AUTOBLOG; AUTOCAR

    Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






    Vendredi 28 mai 2010 | Mise en ligne à 14h55 | Commenter Commentaires (6)

    Mauvaise journée au bureau chez Volvo

    (Photo You Tube)

    (Photo YouTube)

    DENIS ARCAND

    La preuve que La Presse Auto/MonVolant n’a pas assisté à cette conférence de presse, c’est qu’on n’entend personne éclater de rire quand la S60 va s’écraser le capot dans le derrière de la remorque. Ce n’est pas que Volvo méritait qu’on jette du sel sur ses plaies, mais comment nos collègues européens ont-ils été capables de se retenir ?

    Le constructeur de Göteborg avait invité les médias à filmer pour la première fois un dispositif anti-collision de la nouvelle Volvo S60, qui doit être lancé d’ici la fin de 2010. La voiture roulant à 35 km/h était censée détecter l’obstacle et s’arrêter tout doucement.

    Mais quand la bagnole sans pilote surgit d’un tunnel d’essais, elle décide de continuer son chemin vers la remorque et… oh, et puis, la vidéo parle d’elle-même, regardez vous-même :

    Et vlan !

    Quand ça fait bang, personne ne rit. Hors-champ, on entend plusieurs commentateurs télé s’agiter et parler très vite chacun dans son micro, en diverses euro-langues. À la décharge de nos très sérieux collègues européens, à la 40e seconde de la vidéo, on entend rire un homme et une femme.

    La vidéo qui suit vient de l’édition britannique de  magazine technobsédé Wired, qui a tourné cette séquence chez Volvo, en Suède, il y a deux semaines, lors d’une présentation à la presse automobile d’Europe.  Plusieurs autres médias ont mis des images sur internet, mais Wired avait le meilleur angle et, surtout, la vidéo d’une minute et demie est brute, sans coupe ni montage.

    On voulait vous en parler le jour même, il y a deux semaines, mais quelqu’un (Wired ?) avait fait retirer la vidéo de sur YouTube, alors on est passé à autre chose, puis on a oublié (désolé, boss !). Elle est réapparue depuis, on l’a retrouvée hier en cherchant autre chose.  Alors la voici.

    Cette avarie est vraiment embêtante pour Volvo; ça prouve que la vie n’est pas juste. Wired note que le gadget marchait parfaitement quelques minutes plus tôt : la voiture avait détecté des obstacles de la taille de piétons et stoppé toute seule. La cause de la panne n’était pas claire, sur le coup. Volvo a expliqué qu’un ingénieur s’était peut-être trompé en faisant un branchement, avant la présentation pour les caméras. Les types de relations publiques de Volvo se sont empressés de fournir aux médias présents des images antérieures tournées par Volvo, où la voiture se comporte très bien. D’ailleurs on peut voir ces images (avant celles du crash) dans ce reportage de la télévision suédoise sur le même événement.

    http://www.youtube.com/watch?v=QJ6z3IArINI&feature=player_embedded

    Alors tous les médias ont des images du gadget qui marche, faisant arrêter l’auto, et du gadget qui cafouille, et qui laisse l’auto foncer dans le camion. Qu’est-ce que les médias retiennent ? La collision… Maudits journalisses négatifs !!!

    Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






    Mercredi 26 mai 2010 | Mise en ligne à 15h28 | Commenter Commentaires (26)

    BMW M3 GTS: pour chauffer les fesses de la 911 GT3 RS

    P90053703

    CHARLES RENÉ

    BMW  a donné le feu vert à la mise en production d’une version débridée de son légendaire coupé M3. L’engin présente des caractéristiques certes révélatrices qui pourraient le mettre en concurrence directe avec une rivale improbable, une certaine 911 GT3 RS.

    Au menu, on a toujours droit à un V8 atmosphérique qui s’exalte, lorsque poussé à des régimes très élevés (sa puissance maximale est développée à 8300 tours/minute). Sa cylindrée passe cependant de 4 litres à 4,4 litres, histoire d’en soutirer plus de puissance, un gain qui se chiffre à 30 chevaux (450 versus 420 chevaux).  Par ailleurs, ce huit-cylindres est guidé dans son travail par une boîte de vitesses séquentielle à double embrayage de 7 rapports.

    Ce V8 propulse une masse plus légère de 70 kg, un poids atteint grâce, entre autres, à un intérieur réduit à sa plus simple expression amputé de deux sièges et l’emploi des vitres latérales et arrière en polycarbonate.

    Les ingénieurs ont également revu les éléments suspenseurs afin d’alimenter son tempérament bouillant.  Des appendices aérodynamiques empruntés au monde de la course couronnent le tout afin d’assurer une plus grande stabilité, stabilité gracieuseté d’une charge aérodynamique bien répartie.

    Vous devez vous en douter, ces modifications ont un prix qui est difficilement négligeable: la M3 GTS se transigera, si l’on se base sur le prix annoncé pour les acheteurs allemands,  à près de 176 000$ (13 000$ de plus qu’une Porsche 911 GT3 RS). Est-ce trop? Assurément, malgré sa compétence qui s’annonce indéniable.

    SOURCE: BMW

    Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité