L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 16h18 | Commenter Commentaires (7)

    Le syndrome des rappels

    Porsche, comme bien d'autres constructeurs, utilise l'adjectif «préventif» au sujet d'un rappel. (Photo fournie par Porsche)

    Porsche, comme bien d'autres constructeurs, utilise l'adjectif «préventif» au sujet d'un rappel. (Photo fournie par Porsche)

    Sébastien Templier

    Depuis six mois, les rappels des constructeurs automobiles donnent des cheveux blancs aux directions, ingénieurs et porte-paroles, font suer les ministères et agences gouvernementales concernés et génèrent un emballement médiatique sans précédents. Autant de réactions épidermiques, parfois démesurées, à une série de problèmes le plus souvent ordinaires.

    La crainte d’une avalanche incontrôlable d’idées reçues aux conséquences désastreuses pour une marque est telle aujourd’hui chez les constructeurs que ceux-ci prennent les devants dès qu’ils le peuvent, quand bien même le problème serait mineur. Un exemple suffit à lui-même, le récent rappel «préventif» de Porsche pour sa nouvelle Panamera. L’Allemand a évoqué un risque théorique sur la fiabilité des ceintures de sécurité lorsqu’on déplace le siège aux extrêmités plusieurs fois de suite. Notez bien les termes employés: risque théorique, déplacer le siège aux extrémités, plusieurs fois de suite. Cela fait beaucoup de «si».

    Par cet exemple, on remarque que le vocabulaire a évolué. Porsche, comme d’autres à présent, parle d’un rappel «préventif». Les mots «volontaire», «de précaution» suivent également parfois le «rappel».

    Concomitance, n’importe quel problème, lié de près ou de loin à la sécurité, est dorénavant publié dès que possible. Relayé aussitôt par les agences de presse et repris dans la foulée par les médias qui s’empressent de le mettre à la une.

    Entretemps, les autorités gouvernementales découvrent qu’il y a peut être un problème.

    Étonnantes réactions en chaîne quand on sait que pour l’année 2009, on peut comptabiliser (Je l’ai fait) environ 180 rappels de voitures et camions légers au Canada. Soit entre trois et quatre rappels par semaine en moyenne. En les épluchant, on s’aperçoit que beaucoup soulignent des problèmes aussi mineurs qu’une simple étiquette mal placée.

    Il ne s’agit pas ici de minimiser la portée des rappels médiatisées que l’on sait. Force est de constater que la machine s’emballe un peu trop vite parfois, de tous bords tous côtés. Autres temps, autres moeurs qui sont finalement «un ensemble de signes révélateurs d’une situation jugée mauvaise», dixit le Petit Robert.


    • Ce serait bien d’avoir un tableau des rappels selon la compagnie et le nombre de voitures. Je ne serais pas surpris que Toyota ne soit nullement en tête de liste…
      Il y a une campagne de salissage médiatique dans cette affaire.

      ” Les problèmes de freinage ont généré 1816 plaintes depuis le début de 2010. Il y en a eu seulement 90 en 2009 et 20 de 2000 à 2008″…”« Il est douteux que les Prius des deux dernières années soient soudainement devenues plus dangereuses que celles fabriquées auparavant », écrit l’agence AP.”
      http://monvolant.cyberpresse.ca/nouvelles/201003/12/01-4260056-les-prius-qui-semballent-et-si-cetait-dans-la-tete.php

    • Des rappels ça fait longtemps qu’il y en a, rien de nouveaux sous le soleil. La différence ici ce sont les agences de presses, les médias et le gouvernement américains qui s’empresse de faire des communiqués quand ils soupçonnent un problème, surtout si ça concerne Toyota, leur grand ennemi nipon qui a détrôné GM, ex no 1 mondial. ;-)

      Voilà le nombre de rappel par fabriquant depuis les 10 dernières années:

      BMW – 215
      Chrysler – 315
      Ford – 364
      GM – 819
      Honda – 231
      Hyundai – 52
      Kia – 36
      Mazda – 61
      Mercedes Benz – 84
      Nissan – 145
      Subaru – 42
      Toyota – 98
      VW – 104
      Volvo – 202 

      Source:
      http://wwwapps.tc.gc.ca/Saf-Sec-Sur/7/VRDB-BDRV/SEARCH/Search.aspx?lang=fra
      Si vous ne me croyez pas, allez voir par vous même !

      Et dites vous que si il y a un rappel, c’est que la sécurité est en jeu.

    • Maintenant qu’on sait que Toyota a délibérement tenté de cacher ses rappels, on comprend mieux pourquoi leurs chiffres sont parmis les plus bas.

    • En voulant détruire l’image de Toyota, Washington à tiré une balle dans le pied de toutes les compagnies manufacturières d’automobiles, y inclus les compagnies domestiques américaines. Ah ce cher Monsieur LaHood, il doit se dire “bon sang, j’ai créé un monstre”.

      Élloquant le petit tableau de comptabilisation de rappels de François_qc, et tenons compte du nombre de voitures construites et mises sur le marché en plus… C’est facile d’avoir 36 rappels quand tu t’appelles Kia. Mais essayes donc d’en avoir que 98 sur dix ans (Kia n’existe pas depuis dix ans), quand tu vends 8 à 9 millions de voitures par ans dans 180 pays (Toyota) !

    • @python-1,
      Ne sois pas de mauvaise foi mon ami (ou naïf), toutes les compagnies font ça.

      Même GM a dû payer 1 million en 2004 pour avoir retarder à faire un rappel. Et que dire de Ford et ses Explorer qui capotaient, au début ils refusaient de faire un rappel puis rejetaient sur Firestone et on connais la suite. Plus d’une centaine de mort, des milliers de blessé et des millions de Ford Explorer rappelé. Ça a presque tué Ford cette histoire.

      Ils ont tous le même réflexe quand ça leurs arrive et font tous la même chose. Et ils ont voulu faire un exemple avec Toyota qui elle, s’est fait prendre.

      Même qu’à une une certaine époque, GM avait calculé qu’il coûterais moins chère d’indemniser les gens qui les poursuivraient (les poursuites étaient moins à la mode dans ce temps là) que d’ajouter une barre stabilisatrice à toutes ses voitures. La Corvair “Dangerous at Any Speed” ça te dis quelque chose ? ;-)

      (c’est drôle comment les gens ont la mémoire courte, ou très sélective, ils ne se rappellent que ce qui fait leurs affaires …hahaha…)

    • @python-1

      Est-ce que TU fais partie de la campagne de démolition de Toyota?
      Moi j’aimerais bien savoir combien de rappels G.M. a caché en plus des chiffres officiels… et dont les médias n’ont jamais tenu compte.

    • Il me semble que le site www.edmunds.com, très fiable, a publié il y a quelques mois, justement, le % entre le nombre de rappel et les voitures produitent par les constructeurs, et effectivement, Toyota se classait dans les très bons élèves.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité

    publicité