L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 avril 2010 | Mise en ligne à 15h31 | Commenter Commentaires (49)

    L’Angleterre s’attaque aux pieds pesants par l’espace

    Photo AFP

    Photo AFP

    CHARLES RENÉ

    Le gouvernement britannique teste actuellement en secret une nouvelle technologie de cinémomètres photographiques par satellites, système appelé SpeedSpike. Les détails du projet pilote ont été rendus publics à la Chambre des communes et plusieurs ont critiqué la démarche.

    Le système, très poussé technologiquement, peut suivre sur des dizaines de kilomètres plusieurs dizaines de milliers de conducteurs et savoir, en calculant les vitesses moyennes, s’ils ont dépassé les limites de vitesse qui prévalent dans les zones dans lesquelles ils ont roulé. Par ailleurs, le réseau peut capter une plaque d’immatriculation à toute heure du jour, peu importe les conditions météorologiques, par l’entremise de caméras qui communiquent entre elles au sol. Afin d’assurer son efficacité, le système utilise la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation.

    Bien entendu, une telle mesure nourrit un débat éthique. Jusqu’où l’État serait-il prêt à aller pour encadrer la vie de ses citoyens et surtout dans quel but? Il faut dire que les Anglais sont familiers avec des litiges de la sorte, alors que des caméras de surveillance ont commencé à pulluler dans les rues de Londres durant les années 70 et 80 pour combattre les attaques de l’Armée républicaine irlandaise.

    Le contexte québécois est certes différent avec à peine six radars photo fixes, contre plusieurs milliers en Grande-Bretagne, mais il est raisonnable de se questionner.

    Et vous, que pensez-vous de cette initiative?

    SOURCES: BBC; DAILY MAIL


    • Excellente initiative! Il y aura des gens pour agiter le spectre de Big Brother, mais quand tu n’as rien à te reprocher, tu n,as pas peur d’être observé.

    • Bien que ça puisse déplaire à plusieur, les radars photos ou autre systèmes de surveillances semblables ont comme but (en plus de récolter des billets verts) de faire respecter une loi. Rouler trop vite, c’est INTERDIT, en tout temps, pas juste quand il y a de la police. c’est une condition pour utiliser le réseau routier. Est-ce que les dispositifs antivols dans les boutiques briment la vie privée des gens? Non! C’est la même chose.

    • Rendu là, aussi bien mettre un militeur de vitesse à 100km/h sur toutes les voitures vendues. Pas mal moins compliqué que ce Star Wars à la Vitesse.

      D’ailleurs, l’endroit où sont les photo-radars (sur la 20 avant le tunnel) est devenu carrément dangereux depuis leur installation. La vitesse relative est proche de zéro, avec personne qui double, des camions à gauche, et un effet de ‘bouchon à 100′ vraiment stressant…

      C’est vraiment la merde ces machines.

    • ‘limiteur’

    • Est-ce que qu’une personne sensée peut être contre le caractère vertueux d’un programme qui a pour but de sauver des vies, jusqu’où en tant que société sommes-nous prêts à se rendre pour obéir à un Etat qui veut nous protéger de nous-mêmes tout en disant que c’est pour protéger les autres. Depuis une 20 années une idéologie du sauvetage à tout prix des populations a commencé à poindre dans les sociétés occidentales. La vie et sa sauvegarde n’a plus de prix y compris la liberté. Le Québec n’y échappe pas , ni d’ailleurs la France. Etre reponsable individuellement n’est plus suffisant, il faut maintenant que la collectivité soit responsable des actes individuels des ses citoyens. Pourquoi cela a commencé, du point de vue d’un économiste, c’est la démographie qui est la responsable de cette obsession de la sécurité (pas juste routière). Lorsque vous avez une population majoritairement jeune, la sécurité n’est pas un objectif en soi vendable, mais la population actuelle est vieillisante et le jeune fou de la vitesse d’hier est aujourd’hui l’obsédé de la sécurité. De Koeninck n’a pas 25 ans sur une moto. non il habite Qubec et il est vieux, ce n’est pas une maladie c’est un fait. Malheureusement c’est une tendance et elle est irréversible, n’en déplaise à tous les chroniqueurs automobiles, et à tout les amants de la vitesse. Je voudrais conduire une moto sport impossible, à moins de me faire arnaquer par la SAAQ et payer la prime de risque que je ne suis pas. Voyez aujourd’hui le coulage du rapport des accidents mortels au Québec par la SAAQ. Un rapport qui fait l’apologie d’un oranisme d’Etat dont les statistiques ne servent qu’à camoufler les causes réelles de la baisse de la mortalité sur les routes j’ai même entendu que les pneus d’hiver obligatoires avait été un facteur atténuant, comment peut-on croire à de pareils balivernes sur une si courte période de temps dans une analyse sérieuse. Peut-être que l’hiver y serait pour quelque chose. Oui je suis pessimiste entre la SAAQ et les écologistes la table est mise pour un limitateur électronique de vitesse comme sur les camions, mais une voiture barrée ne rapporte rien sur les autoroutes et termes TICKETS.

    • @ baal666
      Citation: “[...] quand tu n’as rien à te reprocher, tu n,as pas peur d’être observé.” Complètement absurde comme argument. Vous n’auriez donc aucune objection à ce que l’on vous observe partout, par exemple, quand vous êtes dans votre chambre à coucher ou votre salle de bain? Montrez vous alors!

    • Je comprend difficilement qu’on puisse encore aujourd’hui, avec tous les exemples d’abus de pouvoir qu’on nous rapporte constamment, encore avancer un argument tel que “quand tu n’as rien à te reprocher, tu n,as pas peur d’être observé”. Accepter de renoncer à sa liberté si docilement en se réconfortant dans son honnêteté relève selon moi d’un infantilisme étonnant. Enfin, si l’on choisit de vivre sa vie comme un mouton, faut-il s’étonner de finir à l’abattoir.

    • L’enfer est pavé de bonnes intentions.

    • @Mikhail_Boulgakov
      Les panneaux de vitesse pourraient émettre un signal capté par Bluetooth dans les voitures qui limiteraient leur vitesse tant qu’à y être.

      Ils ont enlevé les photos-radar en Ontario et une des raisons était la sécurité. Ca causait plein d’accidents alors que les gens ralentissaient brutalement à l’appproche de ces machines.

      Ca a l’air intéressant les romans de Mr Boulgakov. http://en.wikipedia.org/wiki/Mikhail_Boulgakov

    • Il serait facile de limiter la vitesse sur chaque véhicule équipé d’un transmetteur, avec des bornes fixes savamment installées le long des routes.

      En fait, volontairement laissé les véhicules pouvoir rouler plus vite, et les taxer en cas d’excès de vitesse, cela relève de l’arnaque.

      Mieux, soyons aussi hypocrites qu’eux et poursuivons les gouvernements, avec un recours collectif, pour avoir permis la vente de véhicules qui dépasse la limite maximale permise, car il leur serait bien difficile de trouver une raison à cela.

    • @wmn0
      J’aime vos idées. Etes-vous avocat pour raisonner comme ça (sans vouloir vous insulter) ? Sinon, très bon opportunisme.

    • mbel24, 28 avril 2010,16h19 Vous avez écrit:
      «Rouler trop vite, c’est INTERDIT, en tout temps»
      _________________

      En l’état, ça n’est pas rouler trop vite qui est interdit, c’est rouler plus vite que la vitesse affichée. C’est loin d’être la même chose. J’en veux pour preuve que l’on trouve des limites fort différentes alors que les conditions sont similaires et je ne parle même pas des différences entres les divers pays ou provinces. Juste de la ridicule signalisation routière de notre belle province aux innombrables nids de poule et aux viaducs lépreux sous lesquels même nos valeureux radaristes hésitent maintenant à se dissimuler.

      Mais s’il y en a que ça amuse de croire que le gouvernement se préoccupe vraiment de sécurité, «so be it».

    • Je pense qu’ils sont rendus complètement fous.

      Pourquoi pas installer des caméras dans les maisons pour voir si le monde prend de la drogue?

    • wow, tout ce qu’il manque c’est un mur…

      c’est plus de la surveillance, c’est de l’espionnage !

    • @cratyle

      C’est votre argument qui est ridicule : on parle de voitures qui roulent sur la voie PUBLIQUE, pas de ce qui se passe dans l’intimité des gens. Faut être sacrément de mauvaise foi pour faire une comparaison comme la vôtre.

      Je reconnais bien là notre mentalité typiquement québécoise du pied pesant. Il est temps en maudit que l’état déclare la guerre aux chauffards, car c’est carrément une guerre, avec des morts et des gens handicapés à vie à la clé. Trop d’épais et d’épaisses roulent comme des vrais fous, en mettant non seulement leur vie en danger – tant pis pour eux – mais surtout celle des autres, et c’est là que c’est le rôle de l’état de mettre le holà, quitte à employer les grands moyens. La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, et c’est pour cette raison qu’il y a des limites de vitesse, pour empêcher que tout le monde roule comme ça lui chante sans se préoccuper de le vie des autres utilisateurs de la route.

      J’en ai ma claque des chauffards, et je suis moi-même passé proche d’être impliqué dans des accidents à cause de débiles de la route. Le Québec est devenu la patrie des sans-desseins du volant : même les visiteurs français, qui ont pourtant mauvaise réputation en ce domaine, s’étonnent. Des gens qui passent sur la rouge, qui roulent en malades même à proximité d’une école, qui dépassent des autobus par la droite, j’en vois régulièrement. Sur les routes de campagnes, c’est pire : je me rappelle encore avec effroi du camion qui nous a dépassé sur une route escarpée dans la région de Charlevoix, en pleine averse, alors que nous roulions nous-même à la vitesse maximale permise. Un vrai fou dangereux ! On se faisait klaxonner par certains automobilistes, qui trouvaient sans doute que nous aurions dû rouler plus vite, question de risquer de déraper sur une chaussée mouillée et sinueuse…

      Coudonc, c’est-tu moi, ou on laisse de côté notre cerveau quand on prend le volant au Québec ? Moi je dis bravo à toute mesure qui mettra du plomb dans la tête à nos chauffards décérébrés. Les campagnes de sensibilisation ne donnent rien avec de tels débiles.

    • Incroyable quand même,,,,,avec toute cette technologie à la fine pointe, on n’a quand même pas réussi à trouver Ben Laden ;-) …. Je sais, je sais il est dans le ranch des Bush au Texas….. Il y a aussi une chose qui m’inquiète avec toute cette technologie. Bientôt ils vont pouvoir, grâce à un capteur installé dans notre chambre à coucher et un satellite qui retransmettra nos pulsations cardiaques à un siège social situé en Inde, connaître nos fréquences copulatoire et je suis certain que Charest va trouver le moyen de nous taxer….. Enfin bonne journée quand même et profitez en avant que ça coûte la peau des fesses ;-)

    • @vernonk
      La vie d’un civil Afghan n’a pas de prix? Celle d’un soudanais? Les gouvernements se foutent des vies, ce sont les poursuites qu’ils veulent éviter. Pis les radars, c’est pour le fric, surtout pour ce gouvernement-ci qui en a un grand besoin pour ses copains lobbyistes…

      D’ailleurs, faudrait commencer à allumer un peu et changer de disque, NOTRE PLANÈTE EST SURPEUPLÉE!

      Alors tant qu’à moi, s’il y en a qui veulent l’envoyer en l’air, so be it comme disait l’autre… juste à pas le faire dans ma face!
      Pis vive l’avortement.

    • C’est une question d’argent avant tout!…pour la securite si vous croyez vraiment que le gouvernement agit pour votre securite detrompez-vous!
      Moi je ne comprend plus! nous sommes sur le point d’etre assimille et il y a des Tatas qui en redemandent!…bye bye liberte!

    • Surveiller les automobilistes par satellite, c’est rendu complètement ridicule. Polluons l’espace pour surveiller le monde. Et comment ça coûte envoyer des satellites dans l’espace pour ça ? J’espère qu’ils servent à autres chose que juste ça ces satellites là.

      Autre chose, on sais tous que les tickets de vitesse ce n’est pas pour la sécurité, mais que des taxes volontaire !

      Oui, oui, des TAXES VOLONTAIRES, car si les gens ne veulent pas avoir de tickets de vitesse, ils n’ont qu’à respecter les limites (ridiculement basses, je sais), aussi simple que ça.

      Alors que les gens ne chialent pas si ils pognent des tickets de vitesse, c’est de LEURS fautes, pas celle des policiers ou du photo-radar. Ils ont décidé d’aller plus vite que la vitesse permise, qu’ils assument leurs décisions. Ils n’ont qu’eux même à blâmer.

      De toute façon, c’est une game, les automobilistes se cachent de la police pour dépasser les limites alors il est de bonne guerre que les policiers se cachent pour donner des tickets.

      En plus, les policiers tolèrent généralement jusqu’à 20 km/h plus vite que la vitesse permise ! Moi sur l’autoroute, je mets le cruise control à 115 km/h et je n’ai jamais eu de tickets et ce même si les policiers faisaient du radar.

      Et finalement, il faut être un peu épais pour avoir un ticket de vitesse par un photo-radar. Les photos-radars sont annoncés plusieurs km d’avance et en plus, on sait tous où ils sont, ça été annoncé aux nouvelles à plusieurs reprises. On peut trouver les emplacements sur Internet aussi.

    • Je trouve cela très intéressant et je ne vois pas de problème à utiliser cela. Toutefois, il pourrait être intéressant également de mettre en place des mécanismes pour aider les conducteurs à mieux gérer leurs vitesses. Sur une zone restreinte, on peut se fier à l’attention de l’automobiliste mais sur un segment le moindrement long, c’est moins évident.

      Il y a eu des suggestions intéressantes dans ce forum.

      Personnellement, je crois que si tout le monde respectait les limites en vigueur, il n’y aurait aucune raison pour implanter ces mécanismes. Ce qui les rend nécessaire, c’est que tout un chacun s’arroge le droit de rouler plus rapidement et ne comprend pas pourquoi il est pénaliser ou cherche comment contourner le système.

      Moi, je m’attend d’un gouvernement qu’il légifère et qu’il s’assure que la législation est respecté. C’est une une excellente solution à condition que tout le monde soit au courant qu’il est surveillé. “Smile! You are on candid camera!”

    • “On se faisait klaxonner par certains automobilistes, qui trouvaient sans doute que nous aurions dû rouler plus vite, question de risquer de déraper sur une chaussée mouillée et sinueuse… ”

      Et évidement… CERTAINS automobilistes étaient des cons et seulement VOUS aviez le bon comportement. Cas typique au Québec : je n’ai pas assez de dextérité pour conduire sous la pluie alors tout le monde doit ralentir et s’ajuster à mon incapacité à suivre le traffic.

      Et si on regardait le problème de l’autre sens : il ne fait pas beau, je ne suis pas confortable de conduire sous la pluie, je suis incapable de suivre la vitesse des autres alors je reste chez moi et j’attend que les conditions soit plus favorables. Y’a tu un problème à admettre ça?

    • La vitesse, ce serait tellement facile à régler, et en même temps, la pollution serait sévèrement diminuée. Il s’agit tout simplement de limiter la force des moteurs. Avec une limite de vitesse à 100 km/h, nul besoin d’avoir des moteurs permettant d’aller à 220 km/h et capable de faire le 0-100 en 4s.

      On pourrait ainsi facilement faire des voitures qui consomment 3 ou 4 l/100km.

      Ceux qui tiennent à obtenir un orgasme en vitesse n’auront qu’à aller sur des pistes conçues à cet effet.

    • @wmn0 J’aime bien votre raisonnement faisons un recours collectif contre les gouvernements qui laisse des voitures rouler à 200 km/h. Comment pourraient ils expliquer qu’ils laissent faire ça alors qu’ils dépensent des millions de dollars en prévention et en gadget de répression? Il serait tellement plus simple et économique de demander au constructeur de mettre un limitateur de vitesse, ce qui font déjà parfois pour limiter les voitures a 200km/h ou 220km/h. Ce satellite fonctionneras probablement mieux sur les autoroutes que en ville, alors limitons les voitures comme les camions à 100 km/h sur la pédale et à 105km/h sur le cruise. Si on veux vraiment sauver des vies et des accidents c’est la seul solution. Mais aucun gouvernement ne feras ça, car comment ils récupèreraient l’argent des contraventions perdus? Les gens au pied pesant sont un mal nécessaire pour nos gouvernements et la société en général, sans eux nos impôt augmenterais.

    • @Python-1
      J’ai déja été dans cette situation mais j’avais une réservation qui m’attendait un peu plus loin en faisant le tour de la Gaspésie. Je n’étais quand même pas pour m’arrèter la. Quand l’occasion s’est présentée, le twit qui me collait a dépassé. Mais il n’était pas obligé de me coller au derrière pendant plusieurs km pour essayer de me faire rouler plus vite. Il s’agissait d’être patient. Chose qu’on nous apprend dans nos cours de conduite. On nous apprend également à ralentir quand les conditins de route en sont pas favorables. Et elles ne l’étaient vraiment pas.

      En plus que c’est une infraction au code de la route depuis environ 5 ans de coller de trop près.

      Ce n’est pas la même situation qu’un “sunday driver” qui roule à 70 dans une zone de 90 par un beau soleil et une chaussée sèche. Eux-autres, devraient rester à la maison ou au moins se coller sur le bord de temps en temps pour laisser passer les autres.

    • @python-1

      Oui, c’est con de dépasser les 90 km/h sur une route escarpée et sinueuse sous la pluie : c’est même très con. J’imagine que vous allez me sortir que la vitesse, c’est pas dangereux, voyons, mentalité typiquement québécoise de gens qui devraient suivre un petit cours de physique 101 peut-être. Plus on va vite, moins on a de temps pour réagir en cas de problème, plus la distance de freinage sera longue, les risques de dérapages grands, surtout sur une chaussée mouillée – le phénomène de l’aquaplanage. Plus l’impact sera puissant, et plus le risque de causer la mort sera important.

      Cette mentalité typique est sans doute responsable de notre déplorable bilan routier. de L’inconscience pure et simple.

    • @ python-1
      Tu écris: “Et si on regardait le problème de l’autre sens : il ne fait pas beau, je ne suis pas confortable de conduire sous la pluie, je suis incapable de suivre la vitesse des autres alors je reste chez moi et j’attend que les conditions soit plus favorables. Y’a tu un problème à admettre ça?”

      Regardons à nouveau le problème de l’autre sens, celui qui klaxonne à l’évidence se sent incapable de suivre la vitesse de celui qui le précède, s’il en est incapable, pourquoi ne resterait-il pas chez lui?

      Tournons la question sous un autre angle, qui de toi, de ungeduld ou du klaxonneur roule à la bonne vitesse dans le cas dont on discute, moi il me manques des éléments pour trancher…

      Peut-être que ungeduld est “brêteux” peut-être que M. Klaxon est un matamore, peut-être que tu es biaisé… Je sais pas…

      Retournons maintenant la question sous un autre angle, les taxes et impôts de mon grand-père qui roule dans la voie de droite sur l’autoroute à une vitesse de 95 kilomètre heure ont elle tellement moins de valeur que celles de mon frère qui roule toujours 120kmh tantôt à droite, tantôt à gauche et souvent de l’un à l’autre?

      Je suis surement tout croche, mais je considère que la route est un endroit publique et qu’il est vraiment ridicule de reprocher à ces usgaers qui respectent le code de la sécurité routière d’être là.

    • @ungeduld

      Ce que je trouvais curieux dans votre commentaire, c’est le fait que plusieurs automobilistes avaient la même réaction. Je vous l’accorde, des irrésponsables qui roulent trop vite, il y en a partout mais c’est très rare d’en renconter 4 ou 5 en même temps sur la même route. Quand on se fait contamment klaxoner par les autres, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche avec notre conduite.

      Je me repose le même questionnement. Étiez-vous capable de suivre le traffic ce jour-là.

    • @gl00001

      Vous parlez d’UN “twit”, ungeduld parle de PLUSIEURS, je pense que le contexte est différent. Se faire coller par un “twit”, ca arrive fréquemment. Quand tout le monde nous colle, pas sur que ce sont des “twits”… :-)

    • @doomguy

      Il n’est pas question de savoir qui a le droit d’être sur la route ou non. Tout le monde y a droit. Par le même exercice, tout le monde devrait respecter les aptitudes de chaque conducteur et compendre que ce qui est trop vite pour l’un peut être très sécuritaire pour l’autre.

      Je suis contre les moralisateurs qui se cachent derrière les lois pour masquer l’incompétance. Tout le monde sait qu’une route de campagne peut être empruntée à 100 ou même 105 km/h. Ça prend juste de la concentration.

    • je ne suis pas surpris venant de l’angleterre ou tout est surveiller y compris email et telephone mais faut pas ce leurrer les USA font de memes sauf peut etre au niveau camera de surveillance
      pour ceux qui pensent que c’est de la paranoia eh bien ;bienvenu dans le monde de 2010 ou le besoin de securite et la peur nous ont amener la.je n’ai rien contre la surveillance des chauffards.ce qui me fatigue c’est l’apres…..dans un futur rapprochee,ce qui vas ce passer avec toutes cettes surveillance qui vas en s’amplifiant

    • python-1

      Pour quelqu’un qui est contre les moralisateurs, je trouve que tombes un peu dans le panneau de la moralisation.

      Tu dis: “Et si on regardait le problème de l’autre sens : il ne fait pas beau, je ne suis pas confortable de conduire sous la pluie, je suis incapable de suivre la vitesse des autres alors je reste chez moi et j’attend que les conditions soit plus favorables. Y’a tu un problème à admettre ça?”

      En réaction à quelqu’un qui disait: “je me rappelle encore avec effroi du camion qui nous a dépassé sur une route escarpée dans la région de Charlevoix, en pleine averse, alors que nous roulions nous-même À LA VITESSE MAXIMALE PERMISE. Un vrai fou dangereux ! On se faisait klaxonner par certains automobilistes, qui trouvaient sans doute que nous aurions dû rouler plus vite, question de risquer de déraper sur une chaussée mouillée et sinueuse…”

      J’ai mis les majuscules ça me semblait pertinent.

      Par ailleurs, et ce n’est pas de la moralisation, la lecture de l’épisode de Charlevoix révèle que le problème de ungeduld n’était pas de suivre des autres, car le problème qu’ungeduld soulève semblait être derrière lui, pas devant. C’est amusant, tu demandes aux gens incapable de suivre les autres de rester chez eux sans même réaliser que pour eux l’usage de la route n’est pas une course poursuite et l’objectif n’est pas de rejoindre pour dépasser tout véhicule les précédents. Ces gens n’ont pas à s’énerver avec la voiture qui les précède, ils sont confortable pour rouler à un rythme qui leur semble suffisant et qui doit bien être acceptable puisque precrit par la loi. Change de point de vue comme tu le demandes aux autres…

      Je vois toujours pas pourquoi un usager de la route qui roule par temps inclément à la vitesse maximale permise devrait accélérer à la limite de sa voiture, des ses capacités ou de celle de la voiture derrière lui… Je pense que cet usager est aussi au moins libre de rouler la vitesse réglementaire que toi tu es libre de rouler la vitesse qui te semble approprié.

      À moins que ton aversion des moralisateurs cache un narcissisme ou un caractère associal.

    • @python-1

      Si la limite était à 90 km/h sur cette route, ce n’est pas sans raison. Ce n’était pas une question d’aptitude, mais de prudence. Je vous rappelle que nous roulions à la limite permise, même que nous dépassions un peu, et ce n’était pas suffisant pour une quelques pressés – deux ou trois -, qui préféraient prendre le risque de se casser la gueule et, surtout, de casser celle de quelqu’un d’autre.

      Savez-vous pourquoi il se tue beaucoup de gens sur les routes de campagne ? À cause de gens inconscients, qui se croient meilleurs conducteurs qu’ils ne le sont, et qui prennent des risques inconsidérés seulement pour arriver quelques minutes à l’avance à destination. Avez-vous déjà conduit dans Charlevoix ? Même sur chaussée sèche, ces routes ne sont pas faites pour faire de la vitesse : c’est très escarpé, les virages serrés sont fréquents, avec la visibilité coupée. Ce n’est pas l’endroit pour faire du 105 km/h, mais certains croient qu’ils sont à l’abri des accidents, dont un camion…

      Grand bien vous fasse si vous voulez prendre des risques, mais c’est avec la vie des autres que vous jouez. Il est grand temps que notre gouvernement sévisse. Je n’ai pas à risquer de me faire rentrer dedans par un inconscient de la route.

    • Ce qui fait que les routes ne sont pas sécuritaires ce n’est pas que la vitesse, il y a d’autres facteurs aussi comme l’incompétence de certains conducteurs et les voitures en mauvaises état.

      En 1994 des statistiques sur le taux de mortalité par 100 000 habitants dans différents pays montrait que le pays avec le plus haut taux (Portugal) et celui avec le plus bas taux (Pays-Bas) ont la même vitesse maximum sur les autoroutes, soit 120 km/h.

      De toute façon, ce n’est pas la vitesse qui tue, mais les arrêts trop brutals …hihihi…

      Parlant de véhicule pas vite, avez-vous déjà vu une “Westfalia” aller plus vite que 80 km/h et ce, même sur autoroute ? Moi non. Et sur les routes secondaires (max de 90 km/h) ils roulent généralement entre 50 et 70 km/h … eux me font suer ! (ça m’a fait du bien de le dire …hihihi…)

    • @Python-1
      Dans mon exemple, je roulais à 90, il pleuvait très fort, il commencait à faire noir et il ventait très fort. Et entre Petite Vallée et Grande Vallé le chemin est assez sinueux. Quand le “twit” a réussi à dépasser, je l’ai rattrapé une minute plus tard. Il était collé en arrière d’un petit Winnebago ou il est resté pour un autre 5-10 km. Quand on sorti de cette zone sinueuse, le Winnebago s’est arreté pour je-sais-pas-quoi et nous on s’est trouvé un resto.
      Si le twit avait été patient, il aurait eu le champ libre dans moins de 20 minutes. En tout, on lui a fait perdre 2-3 minutes. Est-ce que ça vaut la peine de stresser les autres et prendre des risques pour sauver juste celà. Je ne crois pas.

      Quand vous dites qu’une route de campagne peut être empruntée à 100-105, j’imagine que vous pensez que tout le monde peut le faire. Juste un peu plus haut vous dites qu’il faut respecter les aptitudes de tout le monde. Ben justement, j’en connais du monde pour qui 90 est le maximum qu’ils peuvent aller. C’est pas tout le mode qui a la concentration nécessaire justement.

    • Surtout que la plupart de ceux qui roulent à 105 feraient mieux de rouler à 80… Beaucoup de Québécois se croient des as de la conduite, et sont en fait seulement des chauffards sans cervelle.

    • Soyons sérieux, 105 km/h sur des routes où la limites est de 90 km/h, ce n’est pas grand chose.

      À mon âge je me rappelle des années 60 et 70 où la vitesse maximum sur les autoroutes était de 70 mp/h (112 km/h) et sur les routes secondaires de 60 mp/h (96,5 km/h) et quand le Canada a passé du système anglais au système métrique, ils ont baissé les vitesses à 100 km/h (62 mp/h) sur les autoroutes et à 90 km/h (56 mp/h) sur les routes secondaires.

      Et la raison donné pour baisser les limites de vitesses ? Non, pas la sécurité, mais pour nous forcer à économiser de l’essence, car nous étions en pleine crise du pétrole dans les années 70.

      Et tout d’un coup on nous parle de sécurité ? Bullshite, car plus les limites sont basses, plus de gens vont les excéder et plus ils vont pouvoir donner des tickets.

      Alors rouler à 105 km/h (65 mp/h) sur des routes conçus pour 60 mp/h (96,5 km/h) je ne vois pas le problème, si les conditions sont bonnes.

    • Moi je trouve qu’il faut être courtois avec les pépères qui roulent à 100, ils ont droit de circuler comme les autres… sauf s’ils sont dans la voie de gauche.

      Beaucoup ne se rendent même pas compte qu’ils collent les autres. Soyons polis avec les pépères mais laissez nous rouler si ça nous tente. Il y en a qui sont des dangers publiques mais il y en a qui sont très à l’aise et sécuritaires à plus haute vitesse. Tolérance et laissez vivre des deux bords.

      Si ça continue, ils vont nous foutre un GPS dans chaque bagnole et Big Brother saura tout tout l’temps de nos faits et gestes.
      “Je n’ai rien à me reprocher” dirons certains. L’idée c’est que si notre plusss meilleur gouvernement au monde se met à déraper sévère, nous sommes tous captifs, les “bons” et les “méchants” dans le même panier.

    • “Beaucoup de Québécois se croient des as de la conduite, et sont en fait seulement des chauffards sans cervelle.”

      Avec des idée aussi arrêtées, aussi bien clore la discussion. Qui êtes-vous pour juger les gens à partir d’un simple blogue ?

    • J’ai lu tous vos commentaires, mais la conversation a bifurquée sur nos ” as ” du volant, alors que le propos est sur ” Big Brother “, il me semble.
      Ouais, nous sommes tous blanc comme neige comme citoyen et/ou personne morale !! Voyons donc, c’est une fumisterie, une blague ?
      Je peux bien respecter le code de la route à 100% mais si pour le reste, je travaille au noir à l’occasion, je pollue mon environnement, j’exploite quelqu’un, je vole du temps à mon employeur et j’en passe des meilleures, suis-je sans reproches ?
      Donc, voilà pourquoi, sans doute, que nous allons être de plus en plus surveillés par nos « ouèrnements-gouvernemamans » de ce monde.
      Auparavent, on se confaissait aux curés , maintenant c’est à l’État et ce n’est qu’un début.

    • @Francois_qc
      En Nouvelle-Ecosse et au Nouveau Brunswick, Il y a des voies à droite pour camions dans les cotes. En plus, ils doivent allumer les “hazards” quand il roulent en bas de 70Km/h. Il devrait y avoir le même règlement ici pour les véhicules qui ne respectent pas une vitesse minimum sur les routes. Exemple, en bas de 70 sur les routes à 90. En bas de 50 pour les zones de 70.
      On voit des tracteurs sur des routes de campagne aussi.

    • rexie, mettrais-tu tes convictions anti-pétrolière de coté lorsque tu conduis?

      J’essaie de planifier mes déplacement en fonction du temps que prends le trajet `la vitesse permise.

      Les moins, un peu plus long, genre 100km/h au lieu de 120km/h 2 ou 3 minutes sur un trajet d’une demi-heure.

      Les plus, j’angoisse plus d’un retard, je pars en temps, je ne talonne plus personne ce qui réduis le stress induis chez eux comme chez moi, j’économise pas mal d’essence (en attendant de pouvoir acheter une Prius ou une Volt).

      Le coté le plus désagréable est de doubler lorsque quelqu’un roule moins vite que moi, il me faut parfois attendre un peu pour doubler sans gêner personne, mais en général, je trouve conduire moins fatiguant. Désomais je conduis, jadis lorsque j’étais jeune, beau et fou je pilotais. Conduire approprié à la route, piloter est approprié à une piste.

    • Cela dit, je considère que conduire 15% ou 20% plus vite que la vitesse permise ne représente pas un excès dangeureus ou criminel lorsque les condition de température et de route sont bonnes, c’est juste un choix moins respectueux de l’environnement donc de nos concitoyens.

      Les grands excès de vitesse me semble impardonnable car le risque d’accident augmente très rapidement lorsque le différentiel de vitesse entre les divers usagers de la route augmente.

      Rouler 60kmh ou 140 kmh sur l’autoroute relève de la même imprudence. Rouler avec le troupeau dans à plus ou moins 10kmh me semble prudent.

    • Je crois que respecter l’environnement efficacement, c’est réclamer haut et fort et souvent des voitures sans pétrole efficaces chez les concessionnaires et chez nos élus.

      Un seul dégât comme en Louisiane équivaut à d’innombrables années de pédales douces pour des millions d’automobilistes.

      C’est un peu comme utiliser des sacs écolos et s’imaginer que ça va changer grand chose et qu’en même temps, on ne fait rien pour contrer la monstrueuse pollution des usines.

      Notre petite part ne suffit pas, ce sont les compagnies les grandes coupables ainsi que leur marketing et mensonges verts qui nous poussent à sur-consommer.

    • @doumguy
      Mes convictions anti-pétrolières sont intactes. Je ne vais pas me priver du plaisir de conduire à mon goût parce qu’on est obligés de rouler au pétrole.

      Car nous sommes obligés. Ça me fait rire(pleurer?) d’entendre ceux qui disent qu’on a qu’à ne pas acheter de voitures au pétrole.
      En 2010, il y a zéro voiture sans pétrole abordable et performante en Amérique.

      C’est une aberration scientifique d’avoir passé presqu’un siècle avec des moteurs dont l’efficacité énergétique est de moins de 20% alors que le moteur électrique est efficace à 90%. Et ça ne tient pas compte de l’énergie dépen$ée en extraction, raffinage, transport et distribution de ce liquide sale et empoisonné, ni des coûts du smog, ni des inchiffrables coûts du réchauffement climatique, ni des occasionnelles et monstrueuses agressions à l’écosphère.

    • @doumguy

      Petit cours de physique 101 peut-être ? La force d’inertie, ça vous dit quelque chose ? Plus on roule vite, plus il sera difficile de s’arrêter, moins on aura de temps pour réagir, plus l’impact sera puissant, donc plus grandes seront les chances qu’il y ait des morts en cas de collision.

      On aura beau faire, les lois de la physique s’appliquent aussi aux automobiles.

    • “Soyons sérieux, 105 km/h sur des routes où la limites est de 90 km/h, ce n’est pas grand chose….”

      “Cela dit, je considère que conduire 15% ou 20% plus vite que la vitesse permise ne représente pas un excès dangeureus ou criminel lorsque les condition de température et de route sont bonnes…”

      C’était l’essentiel de mon point… Prétendre que tout ceux qui roulent en haut des limites n’ont pas de cervelle, c’est un peu fort.

    • @francois_qc
      « De toute façon, ce n’est pas la vitesse qui tue, mais les arrêts trop brutals »
      D’abord On dit « chevaux » quand il y a plusieurs chevals
      « Parlant de véhicule pas vite, avez-vous déjà vu une “Westfalia” aller plus vite que 80 km/h et ce, même sur autoroute ? Moi non. Et sur les routes secondaires (max de 90 km/h) ils roulent généralement entre 50 et 70 km/h … eux me font suer ! (ça m’a fait du bien de le dire …hihihi…) »
      Me semble que les panneaux vitesse des autoroutes indiquent Maximum 100 Minimum 60… C’est quoi le problème de rouler à 80 ?… Dépasse ! …C’est tout !
      Je ne sais pas de chiffres sur l’espérance de vie des « westeux », mais considérant le prix que ma compagnie d’assurances me charge, ça devrait être pas mal bon !
      En passant, je suis bien heureux de te faire suer… hihihi …)

    • @ zippo2, avec vos “Westfalia” essayez juste de suivre le trafic, pas le ralentir …hihihi… quoique que vos engins ne sont peut-être pas capable d’aller à cette vitesse … du moins, sans tomber en panne …hahaha… ;-)

    • @ ungeduld

      Petit cours de physique 102 peut-être?

      Deux objet se mouvant selon la même trajectoire et à la même vitesse ne se toucheront pas avec ou sans inertie.

      C’était l’essentiel de mon point relatif à évoluer à une vitesse compatible avec celle du trafic versus rouler à 140 ou à 60 kmh.

      Car je ne crains pas que zippo2 fasse 82 tonneaux lors d’une sortie de route en Westfalia alors qu’il roulait 60kmh, ce que je crains c’est un impact entre deux véhicule avec un écart de vitesse important.

      Sur l’autoroute, il me semble observer que les accident évité de justesse et les tôles froissés sont bien plus fréquente dans les bouchons et les noeuds que lorsque la circulation est régulière.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité