L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 31 mars 2010 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (10)

    Le NHTSA voudrait rendre obligatoire les «boîtes noires»

    Toyota a généralisé l’emploi des boîtes noires dans ses véhicules, mais ne fournissait, jusqu’à tout récemment, qu’un seul décodeur pour le marché américain. (Photo AP)

    Toyota a généralisé l’emploi des boîtes noires dans ses véhicules, mais ne fournissait, jusqu’à tout récemment, qu’un seul décodeur pour le marché américain. (Photo AP)

    CHARLES RENÉ

    S’inspirant sommairement des enregistreurs de données implantés en aviation, l’administrateur du National Highway and Traffic Safety Agency, David Strickland, songe à rendre obligatoire un tel système dans l’ensemble des voitures vendues sur le territoire américain. La mesure n’est que suggérée pour l’instant.

    À l’heure actuelle, environ 40% des véhicules vendus aux États-Unis sont munis d’un tel système. La plupart de ces dispositifs fonctionnent de la même manière: ils amassent une kyrielle de données échelonnées sur quelques secondes, des données recueillies avant, pendant et après un accident. Ces informations peuvent divulguer la vitesse de l’auto, l’utilisation des ceintures de sécurité ou même la pression exercée sur les pédales de frein et d’accélérateur lors de l’impact. On peut donc mieux élucider les raisons d’un incident. Un cas d’accélération subite qui s’est manifesté dans l’État de New York sur une Toyota Prius a d’ailleurs pu être résolu grâce aux données que contenait le système de collecte (la conductrice a été montrée du doigt dans l’affaire, alors qu’elle avait malencontreusement appuyé sur la pédale d’accélération au lieu de la pédale de frein).

    Les «boîtes noires» présentement utilisées dans l’industrie automobile sont néanmoins loin d’être sans faille. Les systèmes ne peuvent pas véritablement détecter avec précision une avarie électronique. Comme les voitures modernes sont équipées d’un nombre important de modules électroniques, de telles données sont plus que nécessaires.

    En outre, plusieurs constructeurs qui se sont pliés aux recommandations des autorités fédérales se réservent l’expertise entourant le décodage des données. Toyota, par exemple, a généralisé l’emploi de ces systèmes dans ses véhicules, mais ne fournissait, jusqu’à tout récemment, qu’un seul décodeur pour le marché américain (décodeur qui ne peut être utilisé que par des techniciens formés par Toyota).

    Plusieurs groupes qui œuvrent pour la protection de la vie privée s’opposent néanmoins vivement à ce que l’État fasse incursion dans les autos des citoyens. Le débat éthique est lancé!

    SOURCES: NEW YORK TIMES; USA TODAY


    • La preuve découlant de l’utilisation des boîtes noires est admissible en cours criminel.

    • Il va encore faloir payer pour mieux se faire surveiller? Non merci?

      Par contre, je suis réaliste, ça va finir par arriver. La prochaine amélioration sera de les relier à un GPS pour pouvoir analyser vos déplacements si vous êtes soupçonnés d’une infraction (l’idée est déjà dans l’air).

    • Et pourquoi pas?

      Une fois rendus à cette étape, on installe des transpondeurs dans les panneaux de limites de vitesse et des capteurs dans la boite noire. Une fois par mois, on vérifie les mémoires des boites noires et on facture les excès de vitesse. Plus besoin de flics cachés sous les viaducs, ni de radars-photos. On économise sur la main d’oeuvre et les contestations, tout en augmentant significativement les entrées de fric en ces temps durs pour les finances publiques.

      Et pour être certain que c’est vraiment la personne au volant qui paie et perd les points correspondants, on s’arrange pour que le permis de conduire de celui qui prend le volant soit enregistré dans ladite boîte noire chaque fois qu’il prend les commandes.

      C’est M. DeKoninck qui serait heureux. Ça lui ferait des chiffres fiables à compiler et à analyser et de beaux articles à écrire. Idem pour Richard Bergeron. Sympa, non? D’autant plus que finalement, on ne taperait que sur les automobilistes, «ces pelés ces galeux d’où vient tout le mal.» Ah oui! Et n’oubliez pas les motocyclistes.

    • Pour une voiture achetée (et non louée à long terme) la loi devrait obliger les constructeurs à donner l’option aux acheteurs de désactiver la boîte noire ou de leur donner une façon d’analyser les données gratuitement (avec une machine standard comme pour les codes “Check Engine” par exemple).

      Aussi, à moins d’avoir un mandat d’un juge, ces boîtes noires ne devraient pas pouvoir être utilisées en Cour sans l’autorisation du propriétaire de la voiture. Le contraire irait à l’encontre de la Charte des droits parce que c’est comme installer un micro chez vous sans votre autorisation: sans mandat la preuve ne pourra jamais être acceptée en procès.

      Sinon il aurait peut être moyen de contester les contraventions pour ceux qui roulaient à 118 mais qui ont eu un ticket à 122 km/h!

    • On peut être sûr que si cette technologie se généralise les services policiers en profiterons pour venir chercher de l’argent dans nos poches en nous collants des contraventions pour dépassement de vitesse authorisé.Sans oublier que les compagnies d’assurances qui en mettant la main sur ces bavards pourrons refuser d’indemniser un automobiliste qui ne respecterais pas à la lettre les limites de vitesses.

    • 100% D’accord avec les boîtes noirs. Ça règlerais un paquet de contreverses et donnerais les vrais raisons des accidents (du moins une partie) rapidement et facilement. Et les gens ne pourront plus rejeter la faute sur la voiture ou les autres.

      Et quand on a rien à se reprocher, en s’en fout bien d’être plus ou moins surveiller (ou filmer dans les villes). ;-)

    • Encore une bébelle pour vendre les voitures 800$ de plus et rajouter du poid. Non, non et non. Peut-on encore avoir des voitures simples et agréables à conduire ?

    • @ mattgilles
      suite à une collision où il y a possibilité d’accusation(s) criminelle(s), le véhicule (et par le fait même la boîte noire) est saisi sans mandat. Pour faire des expertises sur le véhicule, le policier doit demander un mandat général et/ou de perquisition à un juge de paix. Les données de la boîte noire sont admissibles à la cour et ne contreviennent à aucun article des différentes chartes ou autres lois, la boîte n’enregistrant que des données du véhicules et rien de personnel sur le conducteur ou son propriétaire. (juriprudence: La Reine c. Gauthier, en 2000 ou 2001)

    • je suis encore pris de nausées en lisant ce blogue…
      apres les photo-radars, les boites noire et autre anihilateur de libertée…encore 2-3 mesures de plus et j’abandone mon permi et ma voiture, je machete une moto ,pas de plaques !

      catch me if you can…

    • Un autre cossins pour nous faire payer plus chéres nos véhicules . A quand une bonne auto, agréable a conduire et qui ne s’auto détruis pas en l’espace de quelques années.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité