L'auto blogue

Archive, février 2010

Vendredi 26 février 2010 | Mise en ligne à 14h39 | Commenter Commentaires (9)

Porsche Cayenne 2011 : l’hybride fait son entrée

P10_0118

CHARLES RENÉ

En marge du Salon de Genève, Porsche lève le voile sur la dernière génération du seul utilitaire sport de la famille. Plus long de 48 mm, le Cayenne nouveau genre bénéficie d’une mise à jour mécanique nécessaire en s’éveillant au monde de l’hybride. Ses traits ont également été revus, révision faisant curieusement ressembler sa partie postérieure à celle du Infiniti EX35.

Dans l’exercice, Porsche emploie le moteur électrique afin d’accroitre les performances du moteur thermique (c’est une Porsche après tout). Le six-cylindres de 3 litres suralimenté par compresseur volumétrique développe, lorsqu’il est mis à l’écart, 333 chevaux. Cette puissance grimpe à 380 chevaux quand il est secondé dans sa tâche par le moteur électrique. Le couple obtenu lors de cette jonction est également très impressionnant (427 livres/pied), assez pour inquiéter le Cayenne S avec son V8 de 4,8 litres (400 chevaux, soit 15 de plus que la précédente version). Le moulin électrique peut, par ailleurs, mouvoir le costaud engin seul sur de courtes distances et à vitesses modérées (on ne peut cependant dépasser les 60 km/h). Cet amalgame mécanique est guidé par une toute nouvelle boîte automatique à 8 rapports (tout comme pour les autres motorisations). La consommation avancée par Porsche est un très respectable 8,2 litres/100 km.

Le Cayenne S Hybrid partagera les pages du catalogue avec trois autres groupes d’options : Cayenne d’entrée de gamme (V6 de 3,6 litres et 300 chevaux), Cayenne S et Cayenne Turbo (V8 de 4,8 litres et 500 chevaux).

SOURCE: PORSCHE

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Jeudi 25 février 2010 | Mise en ligne à 15h23 | Commenter Commentaires (45)

Publicité choc, de toute beauté

CHARLES RENÉ

L’organisme gouvernemental anglais Sussex Safer Roads Partnership (SSRP) a concocté une publicité afin de promouvoir le port de la ceinture de sécurité. Sûrement l’une des plus belles publicités jamais réalisées sur la chose, elle conscientise le destinataire par l’entremise de l’art, d’images d’un esthétisme fascinant. Comme quoi il n’est pas nécessaire de voir des gens démembrés pour frapper l’imaginaire…

Le contexte québécois

L’obligation de boucler sa ceinture de sécurité au Québec a été mise en vigueur en 1976. Malgré le fait qu’il soit pratiquement inculqué dans nos mœurs, ce geste d’une grande simplicité n’est toujours pas pratiqué par tous.

En fait, selon une étude de Transports Canada, 7% des automobilistes résistent. Ce chiffre double (14,5%) entre 22h et 23h30. En outre, ces conducteurs récalcitrants sont surreprésentés dans les accidents mortels (en moyenne, 30% des personnes mortes des suites d’un accident routier ne portaient pas leur ceinture lors de l’impact létal). Plus concrètement, c’est 65 vies qui seraient sauvées annuellement si tout le monde se pliait à l’exercice, selon la SAAQ…

SOURCES: SAAQ; SSRP

Lire les commentaires (45)  |  Commenter cet article






Mercredi 24 février 2010 | Mise en ligne à 14h36 | Commenter Commentaires (7)

La A5 montre les dents

RS5100002_small

CHARLES RENÉ

Plusieurs l’attendaient et c’est finalement à Genève qu’elle fera son entrée. La Audi RS5, une A5 qui a, en quelque sorte, passé beaucoup de temps au centre de conditionnement physique, fait son incursion dans la gamme. C’est finalement sur un V8 atmosphérique qu’Audi a jeté son dévolu, un proche parent de celui propulsant la R8.

Ce huit-cylindres à injection directe déploie sa puissance maximale (450 chevaux) à 8250 tours/minute, une amélioration (par rapport aux 420 chevaux de la R8) obtenue au moyen d’un calibrage plus «agressif» de l’entrée d’air et de l’évacuation des gaz d’échappement. D’une cylindrée de 4,2 litres (tout comme la RS4 qui ne figure plus au catalogue), son couple de pointe (317 livres/pied) se situe dans une plage variant entre 4000 et 6000 tours/minute. Afin de contrôler cette «rage», le constructeur a retenu les services d’une transmission semi-automatique à double embrayage dotée de sept rapports. Bien entendu, la transmission intégrale Quattro renvoie le couple au sol avec une répartition de 40% à l’avant et 60% à l’arrière (répartition qui peut-être modifiée s’il y a perte d’adhérence).

Malgré une grande puissance, ce moteur est loin d’être goinfre. Sa consommation, en cycle mixte, est de 10,8 litres au 100 kilomètres pour un 0-100 se chiffrant à 4,6 secondes.

L’arrivée de cette déclinaison est projetée pour ce printemps et elle sera offerte dans fourchette de prix débutant à 77 700 euros (environ 111 300 dollars).  Un mannequin au coeur d’athlète…

SOURCE: AUDI

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  •  

    publicité

  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité