L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 30 janvier 2010 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Commentaires (5)

    L’alliance Spyker-Saab vue par Marchionne

    chrylj6n7985.jpg
    Sergio Marchionne

    CHARLES RENÉ

    Les deux derniers mois ont été pour le moins tumultueux pour le constructeur suédois Saab. Après avoir annoncé la fermeture de sa bannière le 19 décembre dernier et laissé planer une possibilité de dissolution, GM se rétracte devant une nouvelle offre de Spyker et annonce s’être officiellement entendu avec le constructeur néerlandais le 26 janvier dernier. Même Bernie Ecclestone s’était montré intéressé par une acquisition, soutenu par le fonds luxembourgeois Genii. Il s’est cependant retiré la veille de l’accord. Sergio Marchionne, PDG du groupe Fiat (et donc de Chrysler) doute toutefois fortement de la viabilité de l’entreprise qui naîtra.

    L’homme est certes au fait de l’affaire. Il a tenté, l’an passé, d’arriver à un accord pour prendre le contrôle de Saab, mais l’entente a avorté à la dernière minute lorsque GM a réclamé à Fiat des liquidités. L’offre impliquait également l’appropriation de la division allemande Opel. Marchionne souligne que les marques caractérisées comme étant «marginales» ne pourront survivre aux tribulations actuelles.

    Plusieurs analystes sont du même avis et dressent un portrait peu reluisant. La petitesse de Spyker, qui n’est composée que de 100 employés, étonne devant l’imposante masse qu’est Saab (3400 employés). La firme des Pays-Bas n’a également pas une immense valeur (à peine 85 millions de dollars américains) alors qu’elle va débourser 74 millions de dollars US afin d’avoir les mains sur le volant de la gamme Saab. En fait, l’argent pour restructurer cette barque à la dérive viendra essentiellement de la Banque européenne d’investissement dans le cadre d’un prêt substantiel (554,8 millions de dollars US) et du fonds GEM Global Yield (208 millions de dollars US).

    Bref, le pari est très risqué, surtout si l’on tient compte du fait que Spyker n’a pas engrangé de profit depuis sa résurrection en 2000 après qu’elle ait cessé de produire des voitures en… 1925. Et on ne parle pas ici de la situation économique désastreuse de Saab, un vrai gouffre financier pour GM. Il faudra une nouvelle gamme d’autos qui excelle pour sortir Saab de cette dèche!

    Et vous, croyez-vous en un redressement des choses?

    SOURCE: AUTOMOTIVE NEWS;GM; REUTERS; SPYKER


    • J’en suis a ma deuxieme Saab. La premiere fut achete et presentement je loue une 95 Aero wagon, que j’apprecie beaucoup. Je dois admettre que je suis heureux d’avoir loue. Contrairement a Ford avec Volvo, GM n’a que tres peu investi dans la marque Saab. Naturellement, je dois avouer que la nouvelle 93 est un petit bjou a conduire.
      Je connais peu Spyker, il me semble que leur profil dessinera Saab a un futur plutot regional et non mondial. Ce que Fiat aurait fait car Fiat aurait utiliser les centres de distribution et les revendeurs en Amerique Saab/Saturn afin de promouvoir les marques de Fiat et Saab. Triste que cela ne s’est pas fait car la marque Saab va probablement disparaitre du marche Nord Americain. J’imagine que GM ne voulait pas vendre a un futur competieur.

    • SAAB aurait dû être en faillite depuis longtemps mais a toujours été sauvé par le gouvernement Suédois. La dernière fois, le gouvernement de la Suède a trouvé un acheteur (GM).

      Après des milliards d’investit dans SAAB, les résultats n’étaient pas là. Même si GM a permis à SAAB de faire sa propre version de la plateforme Epsilon (SAAB 9-3) et d’utiliser ses bases de moteurs, ça n’a pas suffit. La marque n’a jamais eu assez de reconnaissance en Amérique du Nord pour être viable à long terme.

      Autre erreur de SAAB : pour assurer des emplois en Suède, ils ont fait la 9-3 trop différente des autres Epsilon, ce qui empêchait la production ailleurs quand le dollar US s’est effondré.

    • Une chose semble à éclaicir dans cette histoire. Que devient l’acheteur chinois qui avait semble-t-il acheté deux modèles de Saab avant l’entrée de Spyker dans cette dernière ronde de marchandage?
      Par ailleurs quel sera le fournisseur (éléments mécaniques) de Spyker si ce fabricant veut vendre des modéles à grande diffusion.

    • Beau bon pas cher economique bien adapter a l’hiver, securitaire,confortable performante, voila saab!
      sans le “Gros Moron” (GM)Le futur ne peut qu’etre prometeur!!

    • Sans GM, SAAB aurait été fermée il y a 20 ans, alors….

      L’acheteur chinois a pris possession de la châine d’assemblage de la 9-5 sortante, celle que Dart conduit, ainsi que de certaines technologies de la 9-3 qui n’ont pas été divulguées.

      La nouvelle 9-5, superbe et ayant aussi des gênes GM, fait partie de SAAB-Spyker, comme le 9-4X, un cousin des nouveaux Equinox, Terrain et SRX. La familiale 9-5 de nouvelle génération a été vue récemment par des photographes.

      Outre la mise en marché de produits aboutis (9-4X, 9-5), le premier défi de SAAB-Spyker est le renouvellement de la 9-3. À suivre…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité