L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 janvier 2010 | Mise en ligne à 13h56 | Commenter Commentaires (2)

    Maranello passe au vert

    599-gtb-fiorano-descrizione-e-scheda-tecnicah-599-gtb-fiorano.jpg
    La Ferrari 599 GTB Fiorano

    CHARLES RENÉ

    Le «développement durable» est un terme apparu à l’issue d’une commission historique, la commission Brundtland, du nom de la première ministre norvégienne de l’époque qui l’a présidée, un mandat donné par les Nations Unies. Le rapport, déposé en 1987 après quatre ans de gestation, a été tout simplement nommé «Notre avenir à tous». Il a, entre autres, jeté les bases d’une nouvelle approche écologique. Mais que diable ce terme fait-il dans un texte traitant d’une nouvelle Ferrari qui sera dévoilée au prochain Salon international de l’Auto de Genève?

    Profitant du lancement de la F10, la nouvelle arme de la Scuderia Ferrari pour remporter le championnat de F1, Luca di Montezemolo, le PDG de la marque au cheval cabré, a déclaré qu’une Ferrari propulsée par une motorisation hybride sera exposée à Genève en mars. C’est la 599 GTB Fiorano, l’essence même d’une voiture GT (un coupé sportif à moteur avant), qui en sera pourvue. La mécanique, dérivée de l’éphémère Enzo (un V12 de 6 litres développant 620 chevaux pour la 599 GTB) recevra vraisemblablement un système inspiré du KERS (Kinetic Energy Recovery System) développé par le constructeur pour la Formule 1. Il devrait, mais il n’y a rien de tangible pour le moment, réduire sa consommation de carburant d’environ 30%. Il s’agit d’un petit baume, car la 599 GTB, avec boîte séquentielle, consomme 16,7 litres/100 km en moyenne.

    Ce n’est pas demain la veille que nous allons voir une Ferrari foncièrement verte (et d’ailleurs, les tifosis laisseraient-ils une telle chose arriver?). Il faut plutôt voir la chose comme une adaptation progressive à un marché en évolution. Il sera cependant intéressant de voir quel apport en couple ce moteur électrique apportera à cet engin démoniaque.

    Comme quoi une sensibilité écologique peut se retrouver même dans l’insoupçonné…

    SOURCES: MOTOR AUTHORITY; AUTOBLOG


    • Sur le meme sujet, la Mercedes S400 Hybrid 2010 propose une solution
      verte ‘risible’ qui combine un moteur a combustion de 275 HP a un moteur electrique minuscule de 20 HP. Une des premieres voitures electriques reussies était la E1 de GM, le lobby des petrolieres l’a eliminee du marché. Le fabricants de voitures y vont mollo cette fois-ci dans la mise en marche de voitures qui peuvent se passer du petrole.

    • C’est Stefen Guilbault, d’Équiterre, qui sera heureux d’apprendre ça, lui qui doit rouler en Bixi lorsqu’il se déplace partout, à nos frais ( subventionné au max le gars ) d’une conférence ( Copenhagen ) à l’autre.
      Ouais, je sais, je fais un peu de démagogie mais si peu le concernant. Est-il un scientifique ? Non, de la théologie à l’écologie, il n’y a qu’un pas !! Sûrement que son « Jésus » devait être un écolo avant l’heure…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité

    publicité