L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 28 janvier 2010 | Mise en ligne à 15h40 | Commenter Commentaires (9)

    De l’électromagnétisme pour freiner les truands

    CHARLES RENÉ

    On ne se le cache pas, hormis fournir du vulgaire sensationnalisme, les poursuites n’ont aucune utilité et sont d’une dangerosité démesurée. Une compagnie californienne travaille actuellement sur le développement d’un système afin de promptement faire avorter cesdites chasses à l’homme. Eureka Aerospace, une firme œuvrant dans le domaine de la défense, mise sur un procédé avant-gardiste qui semble, de prime abord, très efficace.

    Le procédé s’édifie autour d’un objet à peine plus gros qu’une valise. Pesant entre 23 et 25 kilos, le HPEMS (High-Power ElectroMagnetic System) peut, au moyen d’un puissant champ électromagnétique (efficace jusqu’à une distance de 200 mètres et pouvant traverser un mur de béton sans peine), paralyser l’entièreté du système électrique d’une auto en visant ses microprocesseurs. Toutefois, seuls les véhicules modernes pourraient être affectés, les autos fabriquées avant les années 70 n’étant pas pourvues de technologies assez poussées pour assurer l’efficience de l’invention (voleurs, prenez des notes ici). En tenant compte du fait que l’âge moyen du parc automobile canadien est de 7,9 ans, disons que la majorité des véhicules serait perturbée des suites d’une telle décharge.

    Les Marines américains seraient, à l’heure actuelle, les acheteurs les plus intéressés par une telle avancée. Son rayon d’action permettrait une utilisation des airs, chose qui avantagerait grandement l’armée lors de combats ou tout simplement  pour libérer des otages. Les policiers montreraient également un intérêt certain en la chose, c’est indéniable.

    Malgré le fait qu’elle paraisse séduisante, l’idée mérite d’être débattue. Le pouvoir d’un tel outil pourrait certainement ouvrir la porte à de l’abus. La question est de savoir jusqu’à quel point une poursuite pourrait justifier l’emploi d’une telle arme. Quelle frontière faudrait-il outrepasser avant que l’on déploie le HPEMS ? Le fait de paralyser cette batterie de microprocesseurs indispensable au bon fonctionnement d’une auto peut certes créer l’effet inverse de celui qui avait été préalablement voulu : la servodirection, le servofrein ainsi désactivés pourraient prendre de court le conducteur et se solder par un accident. Un encadrement rigoureux sera nécessaire.

    SOURCE: POPULAR SCIENCE


    • Ils ne pourront pas trop faire ca a partir d’un helico qui est en poursuite… et l’hélico qui va transporter le bidule, il va faire quoi, blinder tous ses microprocesseurs?

      Ils vont mettre la valise sur la route et deplacer leurs voitures a 200 metres de distance? Le gars qui passe a 250km/h, c’est pas trop long faire 400m de distance (le diametre d’action), si la machine prends moindrement quelques secondes pour s’activer, va falloir que le policier soit tres bien “timé” pour actionner le bidule durant les quelques seconds ou le vehicule sera dans le champs d’action…

      bien beau en théorie, pas certain en pratique

    • Les voleurs de char vont en acheter un sur ebay pour désactiver les voitures de police à leur poursuite.

    • Il n’y a vraiment rien pour arrêter *big brother* Les corps policiers doivent déjà être en transes.
      Quand un remède est plus dangereux que ce qu’il devrait normalement soigner…?
      Après la folie furieuse du teaser gun et de son utilisation arbitraire voilà que nos âmes bien pensantes songe à leurs mettre en main une arme digne de la science fiction! Mdr..

    • @ dodgeviper

      Très bien vu, mais c’est comme toutes les armes. Cependant, ça reste sûrement plus difficile à se procurer qu’une arme à feu. Et c’est beaucoup plus difficile à dissimuler :P

    • Il me semble qu’il existe beaucoup de méthodes pour s’isoler de l’effet magnétique…

    • À ce que je sache, les champs électromagnétiques (si on parle bien du même phénomène que celui libéré par une explosion nucléaire) a pour effet de rendre complètement inutilisables les circuits électroniques touchés, pas seulement de les paralyser temporairement.

      De ce fait, je me demande comment on fait pour s’assurer que le dispositif touche seulement la voiture en fuite et non pas les voitures de police ou les autres voitures ayant le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. À mon avis, si ce système n’est pas capable d’éviter les dommages collatéraux, les réclamations extrêmement coûteuses des victimes innocentes pour faire remettre à neuf l’électronique de leur véhicule (ou le remplacer en entier) risquent bien vite de faire revenir les policiers aux bons vieux tapis de clous et à la manoeuvre P.I.T.

    • suffit d’une cage de faraday mise a la masse autour du ECU du vehicule pour pouvoir dire ,”catch me if u can copper “

    • Comme d’habitude on va nous faire passer ça sous l’enrobage de la sacro-sainte sécurité du publique. Au même titre qu’une foule de “gugus” dont on a plus ou moins besoin et qui sont devenus avec le temps essentiels à notre survie.

    • Bah, ça n’ira nulle part cette bombe électromagnétique dans un contexte de société comme la nôtre. Elle ferait aussi sauter le pacemaker du conducteur, alors vous voyez les implications juridiques? Les ECU sont déjà dans une boite de métal, et il y a des protections contre les surtensions. Pour qu’une onde assez forte fasse sauter le ECU, les plombages du conducteur vont aussi lui fondre dans la bouche.

      Ce qu’on risque plus de voir c’est que via le système de guidage GPS de l’auto, la police envoie une commande au contrôleur central de l’auto qui fera baisser sa vitesse à quelque 30kmh max, pour aller tranquillement cueillir le récalcitrant. C’est déjà possible avec le système OnStar je crois, alors il ne manque pas grand chose pour que toutes les voitures s’y soumettent. Évidemment il y aura des malins pour débrancher le récepteur, mais ça servira de preuve en cour.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité

    publicité