L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 8 janvier 2010 | Mise en ligne à 17h11 | Commenter Commentaires (15)

    Un dos d’âne avant-gardiste

    safe_hump5.jpg

    CHARLES RENÉ

    Qui n’a jamais ragé en passant sur un dos d’âne? Venus d’Europe, ces renflements pullulent sur notre réseau routier, au grand dam des conducteurs. Ils ralentissent certes la circulation, mais ils affectent également le confort en plus de faire subir un stress énorme aux éléments suspenseurs des véhicules. Pis encore, certains sont mal indiqués ce qui peut, paradoxalement, affecter la sécurité. Un groupe de designers industriels a peut-être trouvé un remède pour moderniser ce vétuste objet, une solution qui est même écologique.

    Le principe est simple : transformer une énergie de source mécanique en énergie électrique (par électromagnétisme) afin d’alimenter en électricité des diodes électroluminescentes éparses sur le dos d’âne. L’énergie mécanique, quant à elle, provient d’un mouvement vertical d’amortissement au passage du véhicule. Donc en plus d’être voyant la nuit, il est beaucoup moins rigide. D’une simplicité, mais d’une efficacité indéniable.

    Reste à voir quel sera le prix associé à cette technologie et comment l’adapter à notre climat.

    SOURCE: YANKO DESIGN


    • Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?…

    • Le dos d’ane avant gardiste c’est celui qu’on enlève. Pendant qu’on cherche par tous les moyens de réduire notre consommation d’énergie et les émissions de co2, je me demande bien pourquoi les dos d’ane (de même que les intersections avec arrets obligatoires toutes directions) n’attirent pas plus l’attention. Ces dispositifs nous font bruler des tas de barils de pétrole inutilement. C’est dans les rues résidentielles qu’il faut des photo-radars, pas sur les autoroutes.

    • Des dos-d’ânes? Il n’y a que ça au Québec! Ajoutez-y des nids-de-poules et un revêtement en lambeaux et vous avez le portrait des routes du Québec! Donc, pas besoin de ce bidule ridicule et totalement inutile.

      Nous avons le réseau routier le plus dangereux du monde civilisé. Curieux que notre pseudo expert en sécurité routière M. de Conincté et notre pharmacienne de service à la tête du sinistère des transport n’aient jamais fait mention du lamentable état de notre réseau routier

    • Il y a autant de dos d’ane en France qu’ici.

      Il y en aurait moins si les gens faisaient leurs stops et obéissaient aux limites de vitesse devant les parcs et les écoles.

      Ca prendrait tout un effort pour montrer aun gens comment se servir des ronds-points. Je me suis fait klaxonner encore ce matin dans le rond-point papineau sous la 40. L’imbécile dans la voie du centre voulait couper 2 voies à la dernière seconde. Ce coin est un vrai froisse-tôle.

      Ce dos d’ane se remplirait de neige et de glace aussitôt l’hiver arrivé. Pas pratique du tout.

    • “Nous avons le réseau routier le plus dangereux du monde civilisé.”

      Ça paraît que vous sortez pas beaucoup, vous…!

      Et les radars ne ralentissent pas physiquement les voitures dans les rues où jouent les enfants. Les dos-d’âne … oui!!

    • Le meilleur dos d’âne est celui qu’on enlève.
      Alors que l’on arrête pas de laver le cerveau des gens avec la diminution des gaz à effet de serre, chaque décélération/ accélération que causent ces dos d’âne produisent plus de pollution qu’un basse vitesse constante.

      Parce qu’avec la promotion des petites voitures, la plupart doivent quasiment s’arrêter avant de passer par dessus ces abérations. Sinon quoi, on gratte de dessous de notre voiture et en endommage celle-ci. Et si ces grosses acné de la route sont fait petit, alors ce seront les camions et autre SUV qui vont simplement les ignorer.

      Alors, à bas les dos d’âne

    • Faire déplacer une voiture de police et une ambulance ainsi que fermer la rue parce qu’il y a eu un accident, ça aussi ça consomme beaucoup de carburant.

      Une rue aménagé pour réduire la vitesse des voitures est beaucoup plus sécuritaire qu’une rue avec un simple panneau de vitesse qui sert la plupart du temps que de décoration. Si les voitures roulaient moins vite, elles verraient les dos d’âne et n’aurait pas besoin de ce gadget.

    • Roulez moins vite, c’est pas si compliqué passer sur un dos d’âne. À 30 km/h, ça ne parait pas. Toujours des chiâleux partout on dirait.

    • Comme rogiroux, je constate que les gens ne sortent pas beaucoup… La première fois que j’ai vu un dos d’âne, on l’appelait “silent policeman”, et c’est en Jamaïque en 1972. Avec tous les idiots qui conduisent en changeant de CD, en parlant au cell, en textant, en s’excitant le poil des jambes, nous avons besoin de dos d’ânes dans nos rues résidentielles et dans les stationnements de centres d’achats puisque tant de conducteurs sont … des ânes! Le dos d’âne dont on parle ici est-il conçu pour supporter la neige et la glace? Si non, c’est sûr que ce nouveau design n’est pas pour nous.

    • Vive les dos d’ânes. Moi, j’en souhaite davantage à Montréal parce que il y a trop de 2 watts au volant… Comme le dit si bien Fedforever, ralentissez, pis y’en aura pas de problème pour passer dessus.
      Quant au modèle montré, pas sûr que ce serait efficace l’hiver. Ça me tente pas qu’on dépense des millions (on est forts là-dessus) pour en installer et qu’ils brisent au bout d’une seule saison…

    • @fedforever
      Tu dois conduire un SUV toi. Parce que moi, avec ma Tercel au Carefour St-Bruno, dès que j’ai un peu de magasinage, si je vais au dessus de 10km/h, je congne le dessous.

    • Le but d’un dos d’âne est de ralentir la ciculation à 20/30 kmh/h.
      Lorsque je vois des signaux de dos d’ânes je limite ma vitesse.
      Je n’ai jamais endommagé de suspension à 30 sur un de ceux ci.

      Ou est le problème???

    • Ça vient avec un nouveau poste de col bleu: préposé aux réparations de dos-d’âne. Exigences: diplôme d’électricien.

    • On ne va quand même pas enlever tous les dos d’ane parce que l’automobile de Dragoniade se frotte dessus! Les dos d’âne sont dans une zone ou la limite de vitesse est très basse. Ceux qui ont assez de jugement pour savoir pourquoi la vitesse est limité à cette endroit n’ont pas de problème pour passer par dessus. >Tandis que ceux qui ne savent pas pourquoi il faut ralentir( parcequ’il sont trop cons) eux ont besoin d’un dos d’ane pour leur rappeller!

    • Marrant ce blogue où on nous parle d’inventions plus cégépiennes les unes que les autres…

      Franchement, quand on n’est pas foutu comme peuple nordique d’avoir des trains qui ne gèlent pas l’hiver, on n’ajoute pas à la liste des dos d’âne mécaniques! Peut-être que certains individus n’ayant pas de véhicules sont jaloux de nous voir nous déplacer allègrement et qu’ils souhaitent alors nous mettre des bât… bosses dans les roues?

      Oui, bien sûr que la solution dans les p’tites rues c’est le photo radar, qui fait drôlement plus peur qu’une bosse parmi les trous, mais c’est sur l’autoroute qu’ils sont plus payants. ‘Faut pas être assez con pour croire nos politiciens et policiers qui parlent de sécurité!

      Vous savez, j’pensais me départir de mon pick-up pour prendre une voiture à la place. À lire ces articles, je crois que non seulement j’vais garder ma bête, mais que le prochain sera plus haut, si c’est possible, et aura des roues encore plus grosses…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité

    publicité