L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 décembre 2009 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Commentaires (37)

    Le nouveau luxe

    asset_upload_file1000_3199.jpg
    La Hyundai Genesis

    CHARLES RENÉ

    La renommée des véhicules de luxe européens, même japonais est difficilement réfutable. Basé sur des décennies de développement, d’innovation, ce renom est intrinsèquement lié à la qualité du produit offert, au degré d’aboutissement. Néanmoins, ce raffinement joint à une infrangible réputation a un prix. Il faut souvent débourser plusieurs milliers de dollars de plus pour accéder aux hauts rangs. Dans un contexte de soubresauts économiques, plusieurs consommateurs américains attirés par ce créneau de luxe tendent à délaisser les marques plus onéreuses. Ils sont plus informés et plus critiques en regard au choix.

    La formule du «plus pour moins» largement utilisée dans le commerce au détail, s’imprègne rapidement dans les habitudes d’achat des consommateurs d’autos étasuniens. En fait, 14% des acheteurs les plus fortunés se sont dirigés cette année vers des voitures offrant un équipement imposant à un prix plus bas. Les premiers bénéficiaires de cette migration : la Buick LaCrosse (avec une recrudescence des ventes en novembre de 63%) et la Hyundai Genesis, deux modèles qualifiés « d’outsiders » dans le milieu très sélect et compétitif des berlines de luxe. Ceci traduit les effets intéressants du pari risqué et de la progression continue de Buick et Hyundai.

    Autre tangente intéressante : les acheteurs ont aussi tendance à diminuer de gammes à même les constructeurs plus établis, ce qui a un impact certain sur les ventes des ténors. Néanmoins, ceci n’est que purement cyclique si l’on se fit à Art Spinella, président de CNW Marketing Research et analyste du secteur automobile depuis 28 ans. Il affirme que lorsqu’une crise se termine, les gens reviennent à leurs habitudes de départ et le choix d’un modèle moins imposant n’est qu’accessoire.

    Et vous, seriez-vous prêts à changer d’allégeance?

    Voir l’article de l’Associated Press sur le sujet


    • que pensez vous des dernière réglementations par le gouvernement du Québec???

    • C’est rare mais pour une fois je suis daccord avec le gouvernement Charest et ses nouvelles réglementations. On ne peut pas ètre contre la vertu, s’il veut nous débarasser des minounes et encourager l’achat de voitures moins énergivores je risque même de voter pour lui la prochaine fois.

    • La question ici n’est pas de savoir si on aime Charest ou pas….Faut être capable de lire…comme il se doit.

      Les Japonnais sont bloqués dans leur conservatisme à outrance et il n’y a plus rien qui sort de l’ordinaire et de “merveilleux” qui arrive du Japon ou même de l’Allemagne en ce moment. Tout est au beau fixe et ces constructeurs “figés dans le ciment” nous font payé le prix fort pour des technologies passées dates.

      Au moins les Américians ont l’audace d’essayer d’innover et font des autos de + en + sures, débordantes de technologies, pleines de nouveautés et de + en + abordables et améliorées.

      Vive l’Amérique et oublions les “tape-culs” des Japonnais !

    • “Au moins les Américians ont l’audace d’essayer d’innover et font des autos de + en + sures, débordantes de technologies, pleines de nouveautés et de + en + abordables et améliorées.”

      @ goldwinger ~ On peut avoir des détails??

      Juste à vous lire, je suis tout émoustillé!!

    • On ne peut qu etre d accord avec cette reglementation sauf que c est triste qu il faille légiferer pour arriver a ces fins.Comme quoi la voiture propre c est pas vraiment une priorité pour tous… Les japonais et les allemands n auront aucun trouble a arriver a ces objectifs mais les américains ?
      Comme le dit goldwinger les américains sont dix ans en arriere et se perdent dans l invention de gadgets inutiles et aussi peu fiables que leurs véhicules. Le défi sera d autant plus de taille que l industrie américaine se releve à peine de leur triste réalité mais une chance que la Californie et une douzaine d autres états ont déja mis en place de telles normes alors c est sans trop grande surprise qu ils devront s y plier sans quoi ils ne vendront plus beaucoup de véhicules.

    • @ goldwinger J’espère que vous ne pensez pas aux Mustang/Camaro/Challenger quand vous parlez de nouvelles technologies.

      Le seul constructeur Américain qui m’impressionne de ce temps-ci est Tesla.

    • @ rogiroux:
      Si vous êtes émoustillé, je ne vais pas vous faire saliver en plus !!!

    • @ goldwinger ~ J’ai passé le stage du *salivage* tout de suite après votre *débordantes de technologies*…!

      Allez! Ne me faites pas languir plus longtemps…

    • Les constructeurs apprennent à simplifier leur inventaires de pièces et il devient difficile de justifier des prix exorbitants pour des véhicules de luxe offrant pratiquement rien de plus.

      Entre une Lexus ES 350 et une Camry V6, la différence est bien mince car les équipements électroniques qui distinguaient la première sont maintenant si abordables qu’on les retrouve dans d’économiques compactes. Même le moteur qui, sur papier, devrait être plus performant, doit son avantage à l’essence super qui n’est pas recommandée sur la Camry.

      Pour ce qui est des nouvelles réglementations, ceux qui seront le plus pénalisés seront les constructeurs de véhicules de luxe qui n’ont pas de petites voitures pour abaisser leur moyenne. Ford et GM devraient s’adapter sans trop de peine avec leurs nouvelles transmissions et leurs technologies d’injection directe. Chrysler devra puiser dans le catologue de Fiat.

      Toyota devra rendre ses très profitables camions aussi économes à la pompes que ceux de la concurrence mais leur technologie hybride ne semble pas facilement adaptable aux véhicules plus gros.

      Hyundai/Kia et Honda ralentissent le développement de leur gamme de camions.

    • Je regarde attentivement ce que nous offre les constructeurs actuellement, autant les américains, les japonais et les européens et je vois encore des véhicules plus gros, plus lourds en général, mais qui consomment tout juste un peu moins, mais si peu dans l’ensemble et c’est décevant, très décevant.
      Pourquoi ne pas instaurer un genre de ” Bonus “- ” Malus ” à la française ? Tu as une grosse cylindrée avec beaucoup d’émanations, eh ! Bien, tu passes au cash.
      Au moins, eux, là-bas, ils ont l’embarras du choix en fait de catégories d’automobiles; pas ici.
      Faire des check-up obligatoire des véhicules pour contôler les émanations est aussi un geste que je ferais. L’autre jour, en déblayant mon entrée, mon voisin m’a presque empoisonné avec sa « vieille » auto, tellement elle polluait, lorsqu’il tentait de reculer dans son entrée enneigée. Moteur froid = pollution.
      Tant qu’à moi, lorsque mon bail de mon Impreza viendra à échéance en 2013, je vais regarder de proche ce que Subaru m’offrira comme voiture plus « verte »; ouais, je suis accroc à l’intégrale, voyez-vous !

    • @ goldwinger

      Faudrait pas oublier que la majorité des nouveaux produits de GM (toutes marques doublons confondues), ne sont pas du tout conçues aux États-Unis. Plus souvent qu’autrement, ce sont leurs marques étrangères qui développent ces produits-là. Opel est la meilleur exemple, il a servi la gamme complète de Saturn dans les dernières années et maintenant Buick en adapte également des modèles, et c’est un constructeur allemand. Que dire de Daewoo, constructeur asiatique qui a permis à GM de nous offrir des produits tels que l’Aveo, la famille Optra et les anciennes Malibu…!

    • Désolé mais au niveau raffinement (élément essentiel au luxe et au concept du haut de gamme) les manufacturiers U.S. ont du chemin à faire et des croûtes à manger face aux Japonais et surtout aux Allemands.

      La compétition est féroce et impitoyable dans cette industrie..

    • J’epère que suite à la déclaration de Sarkozy à l’Assemblé Nationale en 2008, ça va nous permettre de voir des Peugeots et des Renaults sur les routes du Québec, Les voitures française ont elles aussi les toutes dernières technologies. Il me semble que s’il y avait plus de concurrence nous les consomateurs on en profiteraient sûrement.
      Simon Lavallée

    • @benlevelo

      Si tu pense que ceux qui ont des pickup full size devrait payer…. moi j’habite a gaspé et si javais une des cest hybride a la con je pense que serais jamais capable de sortir de chez moi, la consomation serait terrible étant donné le froid et quand vient le temps de la chasse je penserais pas pouvoir faire 1 km dans le bois. Cet Taxes de notre cher charest est une autre facon de faire de l’argent sur notre dos… tout comme le permis qu’il faut payer a tous les ans au lieu qu’au 2 ans et de baisser de .08% a .05%… C’est pas parcequ’en ville on trouve qu’un pickup full size consomme trop qu’il est inutile en régions… anyways cest mon 2 cents

    • Effectivement, toutes les berlines de luxe ne sont que des génériques recarossées avec beaucoup d’accessoires …et du cuir…!

      Lexus: une CAMRY luxueuse , à au moins 10000 de plus…
      Audi A3: une Golf rabbit à 10000 de plus
      Acura CSX: une civic de luxe…

      Un chroniqueur auto , dont je me souviens plus du nom , disais souvent que le modele générique (en bon franças !) donnait 90% de la marque de luxe qui coutait 25% de plus…

    • La voiture demeure encore une sorte de symbole social. De nos jours, même en se promenant en Honda Civic couleur argent, indique que nous ne sommes pas dans la misère, même si sans le dire notre Civic est en location. On dirait que le parc automobile d’aujourd’hui est beaucoup plus raffiné. Le luxe ne se retrouve pas juste chez une Mercedes, un BM, un Buick ou une Lincoln. Les petites voitures ont du charme, un certain chic même et les “bazous” n’ont pas beaucoup d’avenir.
      De nos jours, il est possible de rouler en GENESIS et d’attirer autant les regards de convoitise que si nous roulions avec une grande Mercedes. Même rouler en Sonata provoque un petit effet. Tout ça parce qu’au fond les constructeurs automobiles ont fait des efforts pour produire des bagnoles au look d’enfer avec un confort indéniable avec une motorisation puissante qui peut nous permettre de nous déplacer en toute liberté.
      La voiture c’est le nerf de la guerre dans une économie mondiale et les problèmes climatiques vont sans doute frêner son expansion, mais la science viendra formuler des manières de rouler en réduisant ou annulant la pollution. Faut juste avoir confiance au génie de l’homme.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Le “génie de l’homme est la!” Seulement, les pétrolières et leur lobbying on trop de poids sur la régulation anti-pollution des véhicules en Amérique du nord. Très Hypocrite tout ça. Quand on pense que certains modèles de voitures de luxe diesel étaient interdites d’entrée en Californie quand un hummer et autre SUV grand format pouvaient se pavaner par millions sur les autoroutes…. les Gouvernements doivent sortir des limbes. Mais l’homme se transforme souvent en idiot quand il est question d’argent…
      Si nos gouvernements étaient un peu plus conséquents comme ceux de certains pays d’Europe, il serait beaucoup plus facile de faire accepter la pilule au automobilistes… mais comme un constructeur d’automobile Américain, les dirigeants politiques du “nouveau monde” ont en effet, bien des croûtes a manger.

    • Le diesel N’EST PAS écologique. Bordel, m’semble que c’est évident qu’avec des émanations polluantes beaucoup fortes que celles des moteurs à essence, dire que les voitures diesel sont écologique est un oxymoron.

      Quand une voiture diesel devient presque aussi propre qu’une voiture à essence, c’est qu’elle est équipée de systèmes de dépollution lourds et très onéreux.

      Si les européens on misé sur le diesel, c’est pour réduire les importations de pétrole et ils ont fait deux sortes de réglementation : une pour les moteurs à essence et une autre, plus souple, pour les diesel. Ici, c’est les mêmes règles pour tous les moteurs.

    • Le diesel est plus propre que l’essence quand tu as un bon moteur comme le TDI.
      Fais tes recherches comme du monde Simon_C.
      Je te suggère TDICLUB.com pour commencer. Ensuite Wikipedia.
      Chaque litre de diésel contient 30% à 40% plus d’énergie que l’essence. Comme il est moins raffiné que l’essence il coute moins cher en énergie à produire.
      Il est moins volatil que l’essence donc il attaque moins la couche d’ozone. Quand tu vas faire le plein d’essence, tu laisses échapper plein de vapeurs qui détruit l’ozone.
      Pour chque litre brulé, il émet un peu plus de poussières mais comme on en brule moins pour avancer, au total, il en émet moins.
      En plus qu’il émet moins de gaz à effet de serre. Tout est documenté et accessible pour ceux qui sont capables de passer outre à leurs préjugés.

      Le show de Los Angeles ne peut pas se tromper deux années en ligne en nommant la Jetta TDI en 2008 et la Audi A3 TDI voiture verte de l’année franchement.

      Le convertisseur catalytique sont plus lourds et onéreux que les systèmes pour la TDI. En plus qu’il contient du cadmium et autres métaux lourds et très réactifs.
      C’est certain que les gros camions mal entretenus qui crachent de la fumée noire font une mauvaise réputation au diésel. Mais les camions bien entretenus sont immenséement plus efficace et neutre écologiquement que l’équivalent à l’essence.

      Faisons nos recherches et les évidences “évidentes” ne le seront plus Simon_C.

    • J’avais déjà émis l’opinion que si un moteur diesel consomme 30% moins de carburant et que multipliait ça par les millions de véhicules, il me semble, tout compte fait, que ça^pollue moins, dans l’ensemble, je répète, dans l’ensemble: extraction du brut, acheminement vers les rafineries, rafinage, distribution.
      Donc, l’empeinte « écologique » me semble plus verte avec le diesel. Pensez aussi à la durabilité des moteurs, donc des voitures. Moins de « cash for clunckers » au total.
      Bref, sans être un expert, loin de là, mon petit doigt me dit qu’avec des mesures adéquates, le diesel n’est pas si pire que ça, au fond.

    • Recherche comme du monde pour gl00001 :
      Effets du diesel sur la santé (pollution) :
      http://www.arb.ca.gov/research/diesel/dpm_health_fs.pdf
      émissions du moteur de la volks jetta TDI : LEV 2 (donc ne répondra plus aux normes anti-pollution californienne, s’appliquant au Québec, après 2010 )
      Volks jetta 2,0 L : PZEV
      http://www.driveclean.ca.gov/searchresults.php?year=2010&make=Volkswagen&model=JETTA&x=21&y=10

      CQFD

    • Je ne suis pas un expert moi non plus mais j’ai toujours pensé que le diésel est un sous produit de l’essence, il faut produire de l’essence pour avoir du diésel.
      Je conduis une voiture convertible et je le sais tout de suite si je suis une voiture diésel dans le traffic, juste à l’odeur.

    • @Benlevelo :

      Lorsqu’on compare des moteurs à essence à des équivalents diesel, c’est-à-dire un essence avec un turbo et l’injection directe, la différence de consommation entre les deux est moindre. En fait, c’est environ 15 % en faveur du diesel au lieu du 30 %.

      De plus les moteurs diesels ne sont jamais aussi propres. Les hydrocabures brûlés sont plus lourds donc obtenir une combustion complète est moins facile. Avec un haut de taux de compression comme dans un moteur diesel, il y a toujours une réaction secondaire entre l’oxygène et l’azote de l’air. Impossible de faire autrement avec un taux de compression approchant de 20:1 et un atmosphère à composé à 79 % d’azote.

      Donc on a des suies produites, qui se retrouvent dans l’atmosphère sous forme de particules fines. Les plus grosses sont captées mais les plus fines, donc celles qui vont le plus loin dans les poumons, ne le sont pas. De plus ces suies ont des liaisons C-H et C-C qui sont directement dans la gamme énergétique pour les rémissions de rayonnement dans la bande IR. En gros, ça veut dire que molécule molécule, elles contribuent plus aux réchauffement climatique que le CO2.

      Pour les oxydes nitreux, inévitables à moins de mettre une catalyse uréïque, ceux-ci ont un pouvoir radiatif équivalent à 310 fois celui du CO2. Donc bien pire que le CO2, molécule pour molécule. Mélangés à l’eau des nuages, ces oxydes donnent de l’acide nitrique . Pas plus agréable.

      Reste la catalyse uréïque, mais ces dernières requièrent de l’énergie, diminuant l’avantage du moteur diesel, et coûtent une fortune. Plus cher que les systèmes hybrides.

      @raoul914
      Le diesel dépend de la source de brut et de la raffinerie.

      Le pétrole est un mélange de plusieurs hydrocarbures. Les plus lourds sont dans la catégorie asphaltes,
      puis le bitume,
      ensuite le fioul
      après le diesel
      l’essence
      le kérosène
      les produits légers

      La proportion varie d’un gisement à l’autre. Le brut le plus cher est le sweet light crude, qui contient peu des lourds et beaucoup des légers.

      Le pétrole des sables bitumineux est très lourd.

      On peut, par craquage, passer d’un lourd à un léger. Mais ça fait des pertes de rendement et nos raffineries ne sont pas très efficaces avec les pétroles lourds (pour l’instant).

    • @Simon_C Je ne suis pas un expert en mécanique ou en chimie. Je ne crois pas que tu en sois un non plus mais je vais répéter ce que j’ai dit plus haut :
      Les deux dernières voitures ont qui été élues voitures vertes de l’année au show d’auto de Los Angeles avaient des moteurs TDI : La Jetta ou la golf (même moteur) en 2008 et la Audi A3 TDI en 2009.
      Je fais plus confiance à leur expertise qu’à la tienne.

      L’essence a aussi ses problèmes. Elle émet presqu’autant de produits nocifs que le diésel par litre tilisé. Comme on en utlise 30% à 40% de moins (Wikipedia), le diésel est moins polluant.
      Et les voitures à essence mal entretenues en émettent plus que les voitures diesel mal entretenues (nouvelle sortie en 2008. Je ne la retrouve plus). La majorité de la pollution engendrée par le diésel viennent des gros camions mal entretenus. c’est un problème que les gouvernements n’adressent jamais.
      Les moteurs de VW rencontrent toutes les normes californiennes. C’est juste qu’ils en ont interdit la vente sans même regarder leurs émissions.

      @Raoul914 Simon_c a trouvé de vraies informations pour une fois. On peut rajouter que dans les colonnes de fractionnement l’essence nécessite plus d’énergie pour la produire par rapport au diésel. Le fait de dire que le diésel est un sous-produit de l’essence, que ça prend 5 litres d’essence pour produire 4 litres de diésel, est la désinformation la plus courante qu’on entend dire par le lobby (?) anti-diésel. Même certains médias sérieux ont aidé à propager ce mythe en ne faisant pas leurs recherches.

      Une autre information qui est importante à souligner et que peu de gens parlent. L’essence est plus volatile que le diésel. Quand on fait le plein, il s’en échappe beaucoup et ça attaque directement la couche d’ozone.

      Les dernières recherches sur des moteurs à explosion mélangeaient le diésel et l’essence pour plus d’efficacité et moins de pollution (gizmag.com).

    • @gl00001 : Ça l’air que j’en connais un brin plus que toi. Surtout sur ton histoire des composés volatiles de l’essence qui attaquent la couche d’ozone. C’est faux. Les hydrocarbures, volatiles ou non, n’attaquent pas la couche d’ozone tant et aussi longtemps qu’ils ne sont pas liés à un halogènes.

      Sur le pouvoir radiatifs des GES :
      http://acces.inrp.fr/eedd/climat/dossiers/climat/ges/

      Sur les émissions supérieures d’oxydes nitreux du diesel versus l’essence, Wikipedia a une bonne page là-dessus.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Diesel#Le_cas_particulier_du_NO2

      Mais bon, j’ai mis en ligne les informations du CARB. Si c’est pas suffisant, surtout sur la norme LEV2 qu’atteint le TDI
      http://www.driveclean.ca.gov/vehicle_result.php?id=5562et qui sera périmée en 2010, tant pis.
      http://www.driveclean.ca.gov/Do_Your_Research/Glossary_of_Terms.php

      Tiens donc, j’ai des preuves. En as-tu ?

    • Des preuves : les experts du show de Los Angeles. Rien à dire là-dessus Simon_C ?
      Tu évites les points qui sont contraires à tes dires.

    • Les “experts” du show de LA : le Green Car Congress.

      Le Green Car Congress = Mike Millikin, un JOURNALISTE spécialisé sur les technologies de l’information http://www.greencarcongress.com/about3.html

      Je n’évite pas car je ne croyais pas que tu allais t’accrocher à un expert qui n’a aucune formation scientifique ni aucune formation en génie automobile.

      Le CARB, California Air Ressource Board, qui interdira le TDI actuel après 2010 car trop polluant, tu n’as rien à dire là-dessus, gl00001 ?

      Sur le pouvoir radiatif des oxydes nitreux, beaucoup plus présents dans les moteurs diesels, tu n’as rien à dire là-dessus ?

      C’est surtout toi qui évite les arguments contraire à tes propos.

      Côté preuve, à date c’est 3-0 pour moi.

    • Excellent débat en cour… Félicitations à ceux qui se documentent et ne succombe pas à l’idéologie d’un seul individu ou d’une seule organisation.

      On parle beaucoup du lobby du pétrole mais il faudrait se questionner aussi sur ces porte-paroles de l’environnement qui proclament unilatéralement ce qui est « vert » ou non.

      De nos jours, je cherche encore les organisations libres d’intérêts qui défendent la vertu sans rien demander en retour. Pour avoir de la visibilité, ça prend de l’argent et dès qu’on accepte d’en recevoir, il y a donc parti-pris.

    • @Simon_c
      J’ai donné quelques liens qui disaient le contraire de ce que tu disais. Tu les as escamoté comme je disais. C’est plus 3 à 3 quand on voit que tu énonces aucuns invonvénients à l’essence comme j’ai essayé de faire. J’ai également énoncé certains problèmes du diésel. Entre un journaliste scientifique et un blogueur anonyme qui fait du cut & paste, je vais prendre le journaliste.

      Les voitures diésel sont déja interdites de vente en Californie. Je l’ai mentionnée plus haut. -1 pour Simon_c.

      Le score n’est pas important quand on débat pour dire si l’essence est mieux que le diésel ou vice-versa. En fait, il n’y a pas de MIEUX là-dedans. Un est moins PIRE que l’autre.

      Et par combien ? A t’entendre parler, on dirait que le diésel est 2 ou 3 fois pire. Alors que la différence (quand on a l’honnèteté de regarder tous les cotés) se mesure probablement en petits points de pourcentage.

      Correction pour toi à propos de la couche d’ozone: les oxydes d’azote attaquent l’ozone. Il en sort pas mal des vapeurs d’essence lorsque’elles sont décomposées en haute altitude par les ultraviolets.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Couche_d%27ozone
      L’essence est composées de 30 à 40% d’hydrocarbures aromatiques qui contiennent de l’azote. http://fr.wikipedia.org/wiki/Essence_(hydrocarbure)
      Pas la peine de répondre. Je ne m’entète pas avec les gens qui ne voient pas les deux cotés de la médaille.

    • J’ai longtemps pensé que le diesel était moins polluant que l’essence parce que le moteur en consomme moins. Mais quand on entend parler de diesel « propre », de filtre à particules, de catalyse uréique, au moins une question se pose! Coudonc, le diesel serait-il plus polluant finalement?

      Sur le site moteurnature.com, il y avait une comparaison intéressante de tous les combustibles (évidemment je ne retrouve plus l’endroit exact…désolé), et devinez… le diesel est le plus polluant de tous…, à moins d’être jumeler à un filtre à particule et un système à l’urée. Ce qui augmente considérablement le coût du moteur c’est certain. Et le coût à l’utilisation (c’est pas donné l’urée, et de plus, ça gèle…). Sans parler de la complexité du tout…

      Par contre, je doute qu’un tel kit revienne plus cher qu’un système hybride. Mais, assurément, les moteurs turbo compressés à injection directe seront moins chers et moins complexes tout en offrant une bonne consommation et du couple à bas régime. L’avenir à moyen terme selon moi.

      PS On parle souvent des gaz à effets de serres, mais n’oublions pas la pollution atmosphérique (smog). À ce niveau, une Yaris http://www.driveclean.ca.gov/searchresults.php?year=2010&make=Toyota&model=YARIS&x=37&y=10 ne fait même pas mieux qu’une Mustang GT http://www.driveclean.ca.gov/searchresults.php?year=2010&make=Ford&model=MUSTANG+GT+COUPE&x=36&y=10

    • http://www.gizmag.com/diesel-spark-plug-gasoline/12484/
      Un mélange diésel-essence. Le diésel à la rescousse de l’essence !!! Et vice-versa. Content Simon_c ? :-)

    • @gl00001 :
      Les diesels ne sont pas interdit en Californie mais ils doivent répondre aux MÊMES normes que l’essence. Difficile pour un diesel. C’est un fait (ref le CARB)

      Si les oxydes d’azotes sont si nocifs pour la couche d’ozone, raison de plus pour ne pas se fier au diesel : la combustion de diesel génère bien plus d’oxydes nitreux (NO2, NO2 et N2O5) que la combustion d’essence. C’est le coeur de mon argumentation.

      Je ne suis pas contre le diesel. Je crois que c’est une carburant qui a sa place sur les systèmes lourds qui font beaucoup de route, là où ils atteignent leur pleine efficacité et où il devient rentable d’installer des systèmes de catalyse à l’urée pour réduire les oxydes nitreux (ce que tu nommes oxydes d’azote). Ainsi, sur un pickup lourd, du style F-250 et plus, c’est bien. Ou même sur un autobus interrurbain. Par contre, dans des voitures individuelles, c’est plus délicat car pour les rendre propre, il faut installer des systèmes aussi lourds, onéreux et complexes que des hybrides.

      Misons surtout sur les moteurs HCCI qui auront la propreté de l’essence et le rendement thermique du diesel. De plus, contrairement aux moteurs à essence, les moteurs diesel s’hybrident.

    • @Lopus
      Enleve le convertisseur catalytique et l’essence est aussi pire que le diésel. Le convertisseur catalytique contient des métaux lourds qui pollueront énormément s’ils sont mal récupérés. Regardons tout le cycle pour mieux évaluer les plus et les moins de tous les combustibles. Ca enlève bien plus de performance que les filtres des moteurs diésel.

      Tu as besoin d’urée sur les moteurs 6 cylindres et plus. La turbo injection enlève le besoin d’urée pour les moteurs à 4 cylindres.

      Les moteurs diesel sont justement moins complexes que ceux à essence.
      http://www.tdiclub.com/TDIFAQ/TDiFAQ-5.html
      Dans le point C du lien précédent, ça parle de smog et surtout d’ozone de basse altitude qui monte la fin de semaine quand les véhicules diésel ne roulent pas. L’ozone est un très dangereux cancérigène.

    • Faux. Même sans catalyseur, la combustion d’un mélange d’hydrocarbures légers sera toujours plus propres que celui d’un mélange d’hydrocarbures lourds. L’essence c’est surtout constitué d’heptane (C7H16), d’octane (C8H18), d’hexane (C6H14) et de benzène (C6H6). Le diesel est un mélange d’hydrocarbures à environ 20 carbones. Par défaut, il y aura donc des résidus de petits hydrocarbures imbrûlés, donc très volatils.

      Aussi il est faux de dire que les moteurs diesels ne requièrent pas de catalyseurs : ils en ont. Dans les années ‘90 les catalyseurs à 2 voies sont obligatoires :
      http://en.wikipedia.org/wiki/Catalytic_converter#For_diesel_engines

      Les normes sur les oxydes nitreux sont basées sur un quantité émise. Les 4 cylindres diesel répondent au normes d’avant 2011 (donc périmée après 2010) mais dès l’année 2011, les moteurs diesels 4 cylindres devront trouver un moyen de réduire les NOx sans cela ils se fermeront les portes des marchés suivant les normes californiennes (une vingtaine de juridiction incluant le Québec).

    • @gl000001
      La turbo injection enlève le besoin d’urée pour les moteurs à 4 cylindres??? Ça vient d’ou ça?

      Un moteur diesel est simple. Soit. Mais c’est le kit qui vient avec pour respecter les normes à venir qui sera complexe. Pas plus qu’un hybride, mais certainement plus qu’un à essence. Le convertisseur catalytique d’un moteur à essence est beaucoup plus simple et léger que ce que demande un moteur diesel (mais n’ont pas tous la même efficacité).

      Et je n’enlève rien au 2 litres TDI de VW, c’est tout un moteur. Si j’avais à faire 50000 km/année, ce serait probablement mon choix.
      Je préfère la technologie qu’ils utilisent avec leur 2 litres turbo à inj. directe. Mais ils ne sont pas encore disponible ici avec une plus petite cylindrée… Alors j’attends…

    • @Lopus
      C’était mal dit en effet. C’est une simple question de mathématique. Un 4 cylindres produit moins de NOX qu’un 6 cylindres. Les filtres suffisent à la tâche. Pas avec 6 cylindres.
      Je ne vois pas en quoi l’urée est si compliqué. On le change à tous les deux changements d’huile.
      Comme je disais, il ne faut pas juste regarder la complexité ou le poids. Comment on le récupère après est important (selon les écolos et ça fait du sens). Le convertisseur cause des problèmes de ce coté là.
      Et comme le mot “beaucoup” semble être à la mode, je répéterai que le convertisseur enlève “beaucoup” plus de puissance que les filtres sur les moteurs diesel (c’est documenté. Cherchez sur internet).

      Il y a une rumeur que le moteur HCCI est l’avenir. Ca semble être pour dans longtemps étant donné sa complexité. http://en.wikipedia.org/wiki/HCCI#Disadvantages

      Et il semble se dégager une tendance lourde: NOX vs CO2.
      Le diésel émet beaucoup moins de CO2 et CO mais plus de NOX. Le HCCI et l’essence ordinaire émet moins de NOX mais beaucoup plus de CO2.
      Le moteur décrit dans Gizmag semble être plus la solution. http://www.gizmag.com/diesel-spark-plug-gasoline/12484/

      Est-ce que le moteur TSI nécessite du Super ? Et à combien de plus cher que l’essence ordinaire ?

    • Wow ! L’année débute sur les chapeaux de roues les amis, bravo. J’ajouterais ceci: svp, attention aux feux de foyers qui nous donnent notre smog hivernal, sinon, notre ” gouvernemamam ” va devoir légiférer.
      L’autre semaine, en faisant de la raquette à Laval, j’ai vu un nuage de smog au-dessus de… Terrebonne.
      Diesel ? Essence ? La priorité est de conduire sagement, patiemment. C’est fou de voir les gens peser sur l’champignon entre deux ” Arrêt “, feux rouges, etc. Si vous regardiez votre ordinateur de bord, voyez les chiffres, ils sont allucinants, alors, modérons nos transports !
      Bonne Année et de la santé.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité

    publicité