L'auto blogue

L'auto blogue - Auteur
  • L’auto blogue

    Voici un blogue destiné à ceux et celles qui s'intéressent à l'automobile sous tous ses boulons: bleue ou rose, petite ou luxueuse, animée d'un moteur thermique ou électrique. Ses auteurs, des journalistes de L'Auto/Mon volant, parlent des dernières tendances et n'ont pas peur de se salir les mains...
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 27 décembre 2009 | Mise en ligne à 14h00 | Commenter Commentaires (37)

    Chavez et l’automobile

    cuba-alba-summit-chavez_15674515.jpg

    CHARLES RENÉ

    Hugo Chavez est à la tête de l’État vénézuélien depuis 1998. Hormis la tentative de coup d’État orchestrée par l’armée en 2002, sa gouverne n’a pas véritablement été entravée, outre mesure. Il dirige le pays d’une main de fer sous des idéaux fortement gauchistes et en employant souvent des mesures peu démocratiques. En 2001, l’ex-putschiste nationalise le pétrole du pays. Dès lors, il contrôle les plus grandes réserves d’or noir de tous les pays sud-américains et la sixième plus grande à l’échelle mondiale. En plus du pétrole, le Venezuela manufacture, à moindre envergure, des autos.

    Avec une production de 135 042 véhicules l’an dernier, cette contrée abrite, entre autres, des usines d’assemblage de Ford, General Motors, Fiat et Toyota. Le secteur automobile vénézuélien essuie cependant une forte crise, avec une chute de 40% des ventes pour le mois de novembre.

    Afin de réanimer, de raviver ce pan de l’économie, Chavez a lancé un ultimatum à Toyota lors d’une allocution prononcée à Caracas le 23 décembre dernier. Il exhorte le géant nippon à poursuivre la production de véhicules utilitaires sport. Le modèle au cœur du litige, le très dépassé, mais populaire (en zones rurales) Land Cruiser 70, n’est plus produit depuis 2007 dans le pays. Si Toyota ne se plie pas aux demandes, le président menace le fabricant d’expropriation.

    Il profite de l’occasion pour écorcher les autres manufacturiers étrangers, les forçant à partager les technologies employées dans leurs modèles avec le gouvernement, faute de quoi ils devront quitter la République bolivarienne. Chavez affirme que des fabricants originaires de régimes «amis» (Chine, Russie, Biélorussie et Iran) sont prêts à prendre le relais et collaborer avec le pouvoir.

    S’agit-il d’un magnifique pied de nez aux puissances à majorité occidentales ou une simple tentative de redresser un secteur en déroute?

    Sources: AFP; REUTERS.


    • C’est rafraichissant de voir un gouvernement qui n’est pas à genoux devant les multinationales de l’automobile.

    • Chavez est un dirigeant DIFFICILE à suivre. Étant dictateur, il peut exiger n’importe quoi. Cependant, cela ne veut pas dire que son pays va prospérer véritablement dans le sens de la prospérité que l’on retrouve dans les pays développés. Le peuple doit visualiser ce qui arrivera lorsque Chavez ne sera plus là. Si au moins Chavez était capable de donner une vrai DIRECTON à la fois socialle et politique et qui serait même viable tout en étant de surcroît exportable, ce serait faire un joli pied de nez dans nos milieux politiques. Hélas, cet individu est carrément brouillon et piétine son peuple, en les considérant comme de vulgaires paillassons. Les grosses entreprises elles, si l’argent est là, elles feront tout ce que le “Chefe” leur demandera et c’est bien triste.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Pour le moment le Venzuela est aux prises avec un inflation annuelle de m 25 %. Caracas sa capitale subit un rationnement de l’eau potable et de l’électricité…
      Le niveau d’appui de Chavez dans la population est à 45 %.
      Source:
      http://agoraquebec.canalblog.com/

    • je souhaite que toyota va mettre ce communiste au pas,malheureusement
      ca va faire de la peine a nos petits gauchistes quebeccois

    • Avec le Président d’Iran, ces deux lurons sont la risée du monde libre. Chavez est en train de détruire l’économie de son pays et l’amener au niveau de Cuba. Il considère Castro comme sont maitre à penser. Et dire qu’il y a des gauchistes québécois qui le vénère. Incroyable!!!

    • Le vénézuela n’a pas contribué au sauvetage des compagnies, n’a pas mis un pesos dans le R&D automobile pour les compagnies et ce dictateur déguisé en sauveur (les naïfs, même au Québec, sont à genoux devant lui) demande qu’on lui donne comme ça des brevets.

      En tant que propriétaire de GM (comme vous aussi, via nos gouvernements) et en tant que contribuable qui a aidé à la recherche et au développement des compagnies automobiles, je m’oppose à cette tentative d’extorsion de mon argent.

    • Un vrai tyran ce Chavez,j`espère que les compagnies automobiles vont le mettre au pas.

    • Chavez ? Quel petit personnage, un persiffleur de campagne qui se prend pour Fidel, ah ! ah ! Elle est bien bonne. Mais la ” République du Plateau ” l’appuie contre les « méchants » capitalistes exploiteurs.
      Malheureusement pour ce pays, lorsque les pétrodollars se tariront, ils vont se retrouver devant… rien, sauf de voir l’effigie de ce con sur des t-shirts, comme Che Guevarra, en vente ici.

    • Chavez, quel imbécile. Je ne sais comment le peuple Vénézuélien va se débarrasser de ce dictateur mais j’espère être encore de ce monde pour voir sa chute.

    • Je suis loin d’être un fan de Chavez. Je déteste sa rhétorique populiste et je crois qu’il utilise mal toutes les ressources qu’il a à sa disposition. Mais ce n’est pas un dictateur, et le peuple vénézuélien se débarrassera de lui quand il décidera d’élire une autre personne. Pour moi, le plus tôt sera le mieux, mais je ne me fais pas d’illusions. Et tant qu’à élire une personne venant de l’élite politique et économique traditionnelle… Et à titre indicatif, j’ai voté Québec solidaire aux dernières élections, pour ceux qui aiment mettre tous les «petits gauchistes québécois» dans le même paquet.

    • Propagande et parti pris
      Il y a quelque chose d’étonnant à voir une chronique consacré aux véhicules automobiles décrier un chef d’état et sa politique. Dîtes-moi, quel rapport y-a-t-il là avec l’appréciation d’une voiture? Mais la chose devient inquiétante quand on y voit reprises les distorsions répandues par des mass médias peu intéressés par la vérité, en premier lieu ceux des États-Unis. En effet, pourquoi suggérer que Chavez soit un dictateur (oui, oui, M. René : “gouverne peu entravé”, “dirige d’une main de fer”, “mesures peu démocratiques”, “l’ex putschiste”, …) alors que toutes le personnes sérieuses et informées (à commencer par les observateurs internationaux dont l’ex-président américain Jimmy Carter) savent qu’une opposition nombreuse et variée non seulement s’exprime et s’organise librement, notamment en partis, mais que les élections dans lesquelles ceux-ci se présentent sont considérés “libres et justes” (Carter). En quoi un président démocratiquement élu (à 2 reprises, 3 si on compte le référendum révocatoire) est-il un dictateur? Parce qu’il a le pouvoir d’émettre des décrets? Qu’il a nationalisé des entreprises? À ce compte-là, qu’est-ce qu’on attend pour dénoncer comme dictateurs les présidences des États-Unis ou le premier ministre du Royaume-Uni , et avec eux une myriade de chefs d’états élus hier et aujourd’hui, ici et ailleurs? Franchement, quand on lit de telles déformations des faits, on ne peut que s’interroger : pourquoi ces mensonges? Par rapport à l’auteur et à certains commentateurs de ce blog, on peut aussi se demander : pourquoi les répéter? Les lecteurs, quant eux, devraient se questionner : pourquoi y croire?

    • ah! ah! ah! , ce gars la as pas l’air de comprendre que les secrets industriels de toyota valent probablement pas mal plus que le marche venezuelien ? quand a ses regimes amis on vois tres bien ce que fait la chine en afrique , les transfert technos il peut continuer a y rever , quand aux iraniens , a part du petrole c’est inch allah , assembler des lada ca c’est l’avenir pour le peuple du venezuella , surtout que plus personne en veut . enfin une fois qu’il aura botter les fesses des constructeurs hors du pays la seule chose qu’ils auront a faire c’est les faire assembler chez un voisin , les venezueliens eux meme vont s’arranger pour les faire entrer en contrebande , finalement il me fait pas mal penser a un certain president a vie africain d’un pay ou l’inflation augmente plus vite que l’herbe pousse ….LOL

    • Et oui Inter,j`ai un parti pris pour les USA et la “free enterprise”.

    • Comportement typique d’un type qui se prend pour un Messie. Chavez c’est la réplique de Castro et les résultats seront les mêmes: catatrophes économiques assurées. Chavez c’est l’exemple parfait du gauchiste latino-américain sans cervelle.

    • La plupart des entreprises se sauvent du Venez. Chavez peut décider du jour au lendemain que ta compagnie au complet lui appartient. Des compagnies comme AB (qui fabriquent des embarquations gonflables) sont memes parties en cachette du pays et d’autres voudraient bien le faire mais sont surveillés. Un texte sur le déplacement de AB: http://www.westribs.com.au/latestnews/abinflatablesnewhome/

    • @Inter: quand tu te feras nationaliser ton entreprise par le gouvernement, sans avoir un mot à dire, je crois que tu vas changer ton discours.. Aucune entreprise qui a du succès voudra se faire nationaliser avec les termes du gouvernement!

    • Je suis un Québecois vivant au Venezuela depuis 20 ans. Ce dictateur a décidé de prendre le controle de toutes les compagnies ici. Télecommunications, banques, alimentation, electricité. C’est le caos total. Depuis le mois de septembre dernier nous souffrons de pannes électriques de 2 heures à tous les jours. Ce dictateur a pris la décision la semaine derniere de couper l’électricité aux Centres Commerciaux, reflet du système capitaliste, selon lui. Et maintenant le monde automobile. Même si l’essence ici ne coute que 2 cents le litre, le reste est super cher. Une bouteille d’eau $5 et pour la dinde des Fêtes $120. Donc ce dictateur a détruit ce pays en 10 ans et ces liens avec l’Iran et l’achat massif d’armement mais en danger la région. A suivre….

    • Chavez, on peut lui attribuer tous les défauts du monde, mais attention, c’est une personne très généreuse, j’en sais quelque chose (on ne sera peut-être pas de mon avis, mais passons). Cet homme n’a pas peur de défier les authorités et c’est ce qui causera peut-être sa perte (vie) malheureusement. Personne n’est parfait dans ce monde actuel et ouvrons-nous un peu les yeux pour le RÉALISER.

    • ON DEVRAI LE METTRE AU POUVAOIR AU QUEBEC
      NOS DIRIGEANT ON PAS LES NERF ASSEZ FORT ;
      GM, Wall Mart, ……….Chrysler………

    • je trouve que nous somme sans conscience de voir autant de gens de la droite envier lesw gauchiste du quebec, HEY VOUS EN FUMMÉ DU BON ou est notre intégrité national, JE VEND PAS MA FEMME MOI

    • À moins d’être soi-même propriétaire d’une entreprise prospère oeuvrant dans un marché protégé, il est pour le moins curieux de lire certains commentaires. Je crois que le gros succès de la fin du dernier siècle de nos capitalistes fut de réussir à aliéner une partie de la population. Ainsi, il n’est pas rare de voir, parmi les plus ardents défenseurs de la dite “libre-entreprise”, des gens tout à fait ordinaire mais qui refusent un meilleur partage des ressources. Je crois qu’ils font cela dans l’espoir d’attirer la classe dominante et se faire ainsi récompenser comme on fait avec le bon chien fidèle au maître.

      Chavez a bien fait de nationaliser les puits de pétrole, ce faisant, il permet une meilleure distribution de la richesse. Quant aux industries automobiles, s’ils ne peuvent faire des profits dans ce pays, ils n’ont qu’à quitter. De toutes façons, la prochaine puissance mondiale n’aura plus besoin des américains ou meme des occidentaux. En utisant les techniques capitalistes bien connues les Chinois devraient être la 1ère puissance commerciale d’ici 2015. Leur marché intérieure est tellement vaste qu’ils seront de plus en plus indépendants face aux marchés occidentaux et comme l’intelligence n’est pas réservé aux blancs (occidentaux) eh bien, je ne suis pas inquiet pour ce qui sera de la créativité, de l’innovation et de la recherche de cette future nation. Les prochaines autos seront chinoises ou indiennes.

    • Chavez démontre encore une fois qu’il n’est rien de moins qu’un clown qui se croit vraiment important. Pendant ce temps, sa population souffre, l’économie est dans le tapis, la liberté d’expression est brimée et le pays régresse au lieu de se développer.

      Pourquoi Toyota céderait-elle au chantage de ce dictateur aux apparences d’élu légitime? Ce qui risque d’arriver, c’est que Toyota et cie sacrent leur camps du Venezuela en encaissant la perte des actifs. Ce sera là la fin de la production automobile digne de ce nom dans le pays.

      La production automobile de qualité, ça ne tient pas tant aux machines qu’à l’expertise. Et l’expertise, c’est dans la tête des gens, et les gens sont mobiles et n’aiment pas se faire arnaquer.

      Avec un chef aussi colérique et impulsif, je doute même que les chinois osent venir s’établir au Venezuela – ils savent être capitalistes eux aussi, et je doute qu’ils apprécient l’instabilité dans laquelle le pays est plongé, même si le clown et ses grimaces aux américains les font sourire.

      red_cap

    • Cavez est certainement le plus démocratiquement élu de tous les “dictateurs”. En tous cas bcp plus que Harper! Il a reçu l’appui de près de 70% des électeurs qui ont largement participé au vote. Contrairement aux Canadiens.

      Nous ne sommes que des créanciers bien involontaires des GM et autres géants aux chevilles faibles, nous ne sommes pas propriétaires. Il me semble bien que je serais moins nerveux de prêter mes sous aux riches fabricants si j’avois voix au chapitre.

      Chavez pourtant aurait avantage a placer cet argent plutôt dans le réseau routier du Venezuela qui est lamentable. Ensuite il serait moins nécessaire de se fier a des Landcruiser pour se déplacer…

      Avant de critiquer un président qui tente de sortir son pays de la tutelle nord-américaine il faut y aller voir ou autrement se renseigner. Chavez à été victime d’un putsch en 2001et il y a tout lieu de croire que les Carmona et autres avaient l’appui de l’oncle Sam qui a reconnu ce gouvernement illégal en moins de 24h. Vous penseriez quoi du “big brother” à sa place maintenant?

    • Chavez veut forcer les fabricants automobiles à fabriquer des VUS que le monde ne veulent pas acheter… Les constructeurs automobiles devraient s’en aller au pc de c’te pays socialiste envié par les séparatistes du Québec.

    • 1. Il n’y a pas assez de routes au Venezuela pour supporte plus de voitures. Il y a des embouteillages a Caracas tous les jours a toute heure.

      2. Au Venezuela l’essence est presque gratuite. Moins de 2$ pour faire un plein de 50 litres. Donc tout le monde veut avoir une voiture et pas n’importe laquelle, une 4X4.

      3. Chavez exorte les gouvernements des pays developpes a reduire leurs emissions de gaz a effet de serre, mais que fait-il au Venezuela pour mettre son grain de sel? Il veut encore plus de voitures sur la route?

      4. A voir comment il s’exprime (du moins au Venezuela), ce n’est pas un sage. A voir comment il conduit son gouvernement, non-plus.

    • C’est pas compliqué pourtant ! Tant et aussi longtemps que les fabriquants feront de l’argent au Vénézuela, ils vont se plier aux exigences de Chavez, mais ils vont partir lorsque se sera moins bien pour eux au Vénézuela et mieux ailleurs. Tant qu’à Chavez lui-même, il se fera battre un jour aux élections si elles demeurent libres et comme au Chili, la droite reviendra au pouvoir. Car au train où vont les choses, l’économie vénézuélienne risque de pérécliter à moyen et à long terme. Il me semble que ça c’est dans l’ordre des choses.

    • C’est curieux qu’on ne parle pas de dictateur dans le cas de George W. Bush qui a été élu en 2000, avec moins de voix que son adversaire et à l’aide de fraudes électorales en Floride, dont le gouverneur était son propre frère.

    • …Je doute, que derrière une chronique automobile, nous soyons en mesure de nous faire une opinion éclairée sur la prise de position économique et politique de Chavez, sur un texte de 22 lignes… si j’étais au Vénézuela, de quelle façon devrais je percevoir le Canada, ou le Québec en 22 lignes ?… ou les bavures et ratés de GM en 22 lignes ?
      …mais, pour en revenir à un sujet moins flou, d’un peu plus concret…derrière un volant ? il reste tout de même intéressant de constater que Fiat est déjà sur notre continent ?! …depuis longtemps ? …et que le Land Cruiser 70 revienne sur le marché…

    • Une bonne main d’applaudissements à Chavez qui, une fois de plus, nous rappelle qu’il n’est pas une bonne chose d’investir dans sa république socialiste du 21e siècle.

      Obéis au tyran, même si ça peut tuer ton entreprise, ou je te confisque tes biens.

      Quand on nationalise les moyens de production et les leviers économiques, on sait que Monsieur n’a pas lu plus que Marx dans sa vie.

    • …de plus, considérant notre méconnaissance absolue des véhicules construits en Chine, en Russie, en Biélorussie ou en Iran, je crois que nous les tiers-mondistes de la diversité de l’univers automobile, ne sommes pas en mesure d’évaluer les choix ou les visions économiques d’autres pays… non alignés…

    • …pour terminer, sans trop vous éloigner de votre volant, il serait tout de même apprécié de votre part, que vous nous divertissiez de cette monotonie automobile typique d’ici, et de nous entretenir sur ce qui se fait ailleurs, dans l’industrie automobile… des pays mentionnés… je comprend mal les raisons qui font en sorte qu’ils soient ignorés des médias… alors que d’autres, bien que non disponibles en Amérique du Nord, sont parfois évaluées sous ce chapiteau…

    • Bush a, certes, gagné avec moi de voix, mais aux USA, ce sont les voix électorales accordés à chaque état qui font foi de tout, et puis, si le Congres et la Chambre des Représentants avaient été Démocrate, jamais Bush aurait pû faire aussi « librement » la politique qu’il a mené, mais j’aimerais vous rappeler que les USA ont été attaqués en 2001.
      J’aurais « aimé » ça voir quelques avions s’écraser sur la ” République du Plateau “, voir votre réaction !
      Je ne dis pas que Chavez a tout faux, mais il prend trop goût au pouvoir et il n’arrête pas de modifier les conditions de l’exercice de son pouvoir. Regardez Poutine,en Russie, un autre qui se croît « indispensable » à son peuple. Bush, out après deux termes et personne ne conteste la Constitution Américaine. Obama, out aussi, même si on le croît et voit comme un Messie ( ou un Anti-Christ pour la droite religieuse ).
      Bon, une voiture Made in China pour Chavez, ça presse. Il sera le seul dans les Amériques à en faire l’essai!
      Lula, au Brésil, lui, je lui lève mon chapeau, pas Chavez, jamais.

    • @marindusud :

      Quand on possède plus de 10 % d’une entreprise, on fait parti des propriétaires.

      Chavez peut bien avoir gagné ses élections, il a censuré les médias qui ne lui lèchent pas le c…

    • Chavez malgré ce que pense nos gauchistes de service, à pris le pouvoir, et à nationaliser tout le pétrole. Premier “acte” pour le peuple, il a mis tout les employés dehors! Le pétrole était à l’époque @ 17$, et maintenant Monsieur ce plaint qu’en bas de 100$ le pays qu’il dirige, n’arrive pas!
      Maintenant, il veut nationaliser l’industrie automobile, va t’il mettre dehors les employés qui ne sont pas d’accord avec lui? J’ai vu le changement que la venue de Chavez à provoqué et malgré ce que plusieurs ici croit, ce n’est certainement pas pour le mieux. La plupart des Vénézuéliens, attendent que ce mauvais rêve disparaisse, et ce, de façon démocratique. Mais Chavez, “pipe” les dés, pour rester malgré la constitution. Un petit détail que nos gauchistes semblent oubliés.

    • Je dit pas que Mr Chavez a raison à 100%, mais je suis daccord (en restant dans le secteur auomobile ) avec lui, combien de Vénézuélien a les moyen d`avoir un modèle dernier moderne comme nous les avons ici au Canada où chez nos amirequin (usa) ou encore plus avec les normes Européenne. Pas surprenent que Chavez veut encore fabriquer des modèles Toyota land cruiser des années 70. Oublié pas que seulement 10- 15 % des gens ont les moyens d`avoir un véhicule moderne au Vénézuela.
      Faut y avoir vécu pour le comprendre et pour répondre à ce Mr au début du bloque qui se pense propriétaire de GM … ouf faut être un peu naïf, mettre 19 milliards dans GM je le voulait pas moi (même si je travaillait pour une concession GM) c`est pas du communiste ça. Le gouvernement américain prévoit perdre 50 milliards avec ce sauvetage. Pour ce qui est de la technologie de notre supposée cie….pas trop de technologie dans GM … toujours 7=8 ans en arrière des Japs (moteur vvti, transmission 5-6 et même 8 vitesses). Si il peut faire avec les chinois ou autres pays go for it men (oublié pas que les chinois sont en avance sur la commercialisation des modèles de voitures electriques).L` Amérique du sud est en train d`essayer de se remonter de l`oppression Américaine des 50 dernières années (trop occuppé en Irak et Afganistan ils ont relacher l`amérique du sud ). Moi je suis pas nécessairement communiste , mais à voir les 700 milliards mis dans les banques et les presques 100 milliards au secteur automobile, la insurmontables dettes des pays Américains (Québec très inclus) je ne peut que constater LE DÉCLIN DE L`EMPIRE AMÉRICAIN. Mettre un seul sous de mes impôt dans GM &Chrysler non merci.

    • @Pallas : veut, veut pas, si GM ou Chrysler fait du cash, on aura moins de pertes. C’est pas comme si plus de 10 % d’une corporation on peut balayer ça du revers de la main.

      Au fait, quand vous parlez de retard technologique, vous devriez mieux choisir vos exemples : GM a déployé des transmission à 6 rapports dans une intermédiaire AVANT Toyota et Honda n’est pas rendu là. Il n’y a pas de moteurs à injection directe de 4 cylindres chez Toyota ni chez Honda ou Nissan. Il n’y a pas de turbo et injection directe chez les constructeurs japonnais, sauf la GT-R de Nissan (et encore, celle-ci est fragile).

    • M. Pallas, vous oubliez très commodément, que si les Vénézueliens n’ont pas “le choix”, c’est que ce sont les compagnies (et Toyota inclus) qui décident les modèles qu’ils vont offrir…et ce basé sur la demande. Chavez veut peut être décidé ce que le bon peuple aura le droit d’acheter.
      Les résultats sont assez spectaculaires… Traban, Lada, Aro, tous de grand modèle de l’économie “planifiée”!
      C’est bizarre, la première fois que je suis allé au Venez, il y’avait plus de Merkur (que j’aurais pas pu me payer) au Venez qu’au Québec.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

     

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2009
    L Ma Me J V S D
        nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité

    publicité