Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 16 octobre 2012 | Mise en ligne à 13h34 | Commenter Commentaires (10)

    Vivre au neutre

    Rénover implique souvent vivre au neutre. Je viens d’en faire l’expérience. En rénovant, on a choisi des matières lisses, des teintes unies, des murs blancs. Pourquoi ? On a pensé à la revente.

    J’ai acheté dans un quartier en expansion en espérant que l’appartement prenne de la valeur. Et donc, j’ai limité les fantaisies.

    Pas de dosseret orange, pas de comptoir jazzé. La céramique de la salle de bain est d’un beau gris foncé, architendance. Le robinet de cuisine sera sans doute celui d’Ikea comme dans la moitié des cuisines du Québec.

    Ah c’est beau, ça oui .  Mais j’essaierai de laisser aller mon imagination dans quelques cadres et photos de famille.

    ET vous, favorisez-vous vraiment votre goût ou les facteurs de revente ?

    Beau et neutre

    Intérieur beau et neutre


    • Je favorise mon gout car je vais y habiter encore longtemps. J’ai déménagé quatre fois dans ma vie. C’est assez. On repeindra dans le temps comme dans le temps.
      De toute façon mon décor est relativement sobre. Le punch est sur certains murs ou parties de mur. Et les dosserets, ça se change vite.
      La moitié des cuisines du Québec ont des robinets de Rona, Réno ou BMR. Ca na fait pas si longtemps que ça que IKEA vend de la plomberie. J’ai préféré celui d’un plombier italien qui les importe d’Italie. Et il est assez sobre mais d’une qualité irréprochable. Même après 10 ans.
      Qu’est-ce que ça vaut un robinet IKEA après 10 ans ?

    • J’aime bien votre question car elle est très pertinente. Je rencontre en janvier 2013, le designer pour notre projet Lofts de Gaspé, Mile end et je positionnerai mes choix en fait dans une non tendance, quelque chose qui n’aura pas de date. Genre condo an 2000 avec armoire de cuisine dans les bruns foncés.
      J’envisage des planchers gris assez soutenu en béton avec enduit en epoxy.
      Je voudrais tout de même cette mini céramique très petite pour toute ma chambre de bain qui sera sans doute blanche avec un mix de bois (peut être un truc moderne qui fera tout le mur du fond de ma chambre de bain ou il n’y a rien) et mur en verre pour la douche. Je mettrai les accents de couleurs dans les meubles :) qui me suivrons.
      J’ai hâte! Vous pensez donc à vendre bientôt? vous n’étiez pas sur la rive sud?
      Sophie

    • Nous avons un couple d’amis très très aisé. Comme beaucoup ils aiment décorer selon les dernières tendances, avoir une maison de revue. L’ensemble est assez punché, design. C’est superbe pendant 1 an ou 2. Après, on dirait qu’on se lasse de cette déco et eux aussi. Ils doivent changer de déco aux 5 ans max. Beaucoup d’argent et de temps investis pour pas grand chose… perso vivre dans un bordel perpétuel avec un ouvrier à la maison, pas pour moi.

      J’habite un jumelé dans un vieux quartier de Québec. Ma maison a quand même une très bonne valeur même si c’est seulement un jumelé. Mais le problème est là: c’est un jumelé, ma maison n’aura jamais la même valeur que celles qui nous entourent, peu importe l’argent que nous y mettons.

      Chez nous, c’est du classique mais du solide. Récemment nous avons refait la salle de bain. Nous nous en sommes tenus à de la céramique, de la pâte de verre et des sanitaires classiques. Souvent nous allons chercher le moins cher du haut de gamme. La qualité est là mais le design ne se démarque pas. Nous espérons récupérer notre mise un jour tout en profitant maintenant. Oui, ma maison est neutre mais cela va avec notre style de vie et aussi probablement notre personnalité: quelques touches de fantaisies mais pas beaucoup, surtout des trucs très personnels (photos, pensées, beaux livres (un de mes dadas d’achat) qui trainent partout dans la maison, peintures dédicacées,… De toute façon, moi vivre dans une maison redécorée par bye-bye maison en chipos et punché, je ne suis pas capable.

    • Je suis un baby boomer et je m’assume. Les décors qui ont actuellement la cote me paraissent froids et sans âme. Beaux, mais dépersonnalisés.
      Ma petite maison dans les bois de l’Estrie est bâtie sur le modèle des cottages anglais mais selon une architecture qui fait qu’elle ne ressemble à aucune autre.
      Le style architecural en vogue donne des maisons toutes en lignes droites qui, sous prétexte de vouloir se fondre dans le décor, ressemblent à des bunkers. Je n’y serais pas bien.

    • Je rénove ma salle de bain et ma cuisine présentement, et oui, ce sera assez neutre.car j’aime beaucoup le style scandinave,qui à mon avis, ne se démodera pas de si tôt , mais surtout , parce que
      je peux faire évoluer le style selon les tendances du moment sans avoir à entreprendre des travaux significatifs dans le futur( repeindre les murs, changer l’habillage de fenêtre ou changer le tapis etc.).Bref, je vais mettre les punchs dans les designs et les textures et je vais personaliser mon decors grace aux accessoires.
      Marie.

    • À moins de vouloir revendre dans les 5 ans, mieux vaut mettre de la couleur et du style. Après 5 ans, surtout lorsqu’on s’approche de 10, les matériaux et les styles commencent à être démodés, la peinture a besoin d’être rafraîchie, la cuisine est usée (si elle a servi), les rideaux sont out (quand ils ne sont pas, en plus, brûlés par le soleil).

      H. Dufort

    • Je rénove selon mes goûts en considérant la revente. Je ne désire pas vendre la maison, alors mes goûts prévalent. Par contre, je fais des concessions: nous devons refaire les salles de bain. Nous ne prenons jamais de bains, mais nous avons tout de même décidé d’en installer un puisque c’est une petite maison dans un quartier plein de jeunes familles…si nous devions vendre, ne pas avoir de bain pour quelqu’un qui a de jeunes enfants peut poser de sérieux inconvénients.

      Pour ce qui est du style, j’aime le contemporain, pas parce que c’est à la mode, mais parce que la maison est petite et qu’un style traditionnel, champêtre ou manoir ne sied vraiment pas à nos pièces…Construite dans les années 70, le moderne lui ‘va’ bien. Trop de détails surchargeraient les pièces. Je pense qu’il faut principalement regarder le type de maison et non la mode actuelle pour choisir son style. Si j’avais une belle canadienne ou un grand domaine, la décoration de la maison serait très différente.

    • Nous décorons à notre goût. D’accord, nous avons laissé tombé les armoires bleues dans la salle de bain… Mais son se dit que si c’est à notre goût, d’autres aimerons aussi. Surtout si c’est juste une question de couleur de peinture.

    • @kendersophie
      “Mais son se dit que si c’est à notre goût, d’autres aimerons aussi. ”
      Tous les goûts sont dans la nature. Alors on peut se faire surprendre ou surprendre les autres.
      J’ai visité une maison il y a longtemps. Tous, je dis bien tous, les murs étaient roses. Il y en avait cinq ou six tons. Et les habitants aimaient ça.
      Comme il y avait plein de cadres aux murs (la madame était peintre amateure), je me suis dit qu’il faudrait surement “patcher” beaucoup de trous dans les murs. Alors, on aurait à tout repeinturer. J’ai pu visiter en faisant abstraction de l’étrangeté.

    • Récemment retraités, nous avons acheté il y a deux ans, (pour pas cher), un ancien magasin général dans le comté de Bellechasse. De gros travaux ont été nécessaires au départ. Refaire complètement la toiture et l’isolation de la sous-toiture. Isolation et parement d’un mur qui était très abimé (une ancienne grange y était attenante). Trois fenêtres changées (pour l’instant) et deux portes. Drain autour de la maison et réaménagement d’une partie de l’immense terrain qui, malgré des arbres matures, ressemblait à une “cour à scrap”.

      L’intérieur qui avait déjà reçu de grosses rénos (électricité, plomberie) est très agréable à vivre avec les vieux planchers presque centenaires et les murs et plafonds en lambris. Il est évident qu’au fil des rénovations nous respectons le plus possible le “cachet”, du bâtiment pièce-sur-pièce construit en 1920.

      Cette maison est celle ou nous voulons terminer nos jours. Un vieux rêve de campagne et de “vétusté” enfin réalisé. Mais c’est du temps, beaucoup d’énergie et des sous.

      Nos descendants en feront ce que bon leur semble.

      Robert Duquette

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité