Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 août 2012 | Mise en ligne à 13h43 | Commenter Commentaires (9)

    Travailler dans la cour

    Modern Shed

    Modern Shed

    Quand les vacances seront finies (désolée de vous faire mal ici), quand la rentrée sera à nos portes, pourquoi ne pas s’organiser un petit coin tranquille dans la cour pour travailler ?

    Si les enfants font trop de bruit, si les ados font trop de bruit, si votre conjoint (e) fait trop de bruit…, alors un petit espace de paix à 30 secondes de la maison  sera le bienvenu.

    Voici des exemples pour vous inspirer pour vos projets de bricolage !

    J’avoue que j’ai un faible pour les cabanes de berger . Voir ici.

    The Shepherd's Hut

    The Shepherd's Hut


    • Le concept est intéressant mais je miserais gros que ce sont les enfants qui l’utiliseront et pas vraiment pour aller y faire leurs devoirs. À moins, bien évidemment, que vous leur ayez déjà construit une cabane dans un arbre. Le cas échéant, votre petit coin travail dans la cour n’a plus sa raison d’être. Bon sang que la vie peut s’avérer compliquée! Juste pour pouvoir travailler en paix, que d’options!.. ;)

    • Permettez-moi d’ajouter que “dans mon temps” (ou l’ancien temps, si vous préférez), les devoirs se faisaient sur la table de cuisine ou dans la chambre à coucher pendant que les parents regardaient la télé.

    • Je fais souvent ma portion bureau à l’extérieur sur la table de patio. Quand le temps le permet, les ados font leurs devoirs sur la table de patio dehors. C’est plus ludique.

      Mais à l’automne, quand la température se rafraîchit, ça doit prendre une bonne chauferette pour travailler longtemps dans ces ”petites maisons”.

      J’aime bien la 1ère photo.

    • Ça interpelle ceux et celles qui ont gardé une partie de leur coeur d’enfant. Le rêve de la cabane dans un arbre version adulte. J’avoue avoir un faible pour celles qui sont construites de matériaux récupérés (bois de palette, portes, fenêtres, etc.).
      Des amis à moi ont fait l’acquisition d’une toute petite roulotte qu’ils ont retapée et s’en servent comme espace de lecture ou pour la sieste.

    • Bonjour,

      ce n’est pas quelque chose qui m’intéresserait, malheureusement. Je crois que finalement je dois souffrir de claustrophobie, j’aurais par trop l’impression de manquer d’air. Mais bon pour ceux que cela n’incommode pas je trouve que c’est un beau plan B.

      Je trouve que notre «civilisation» (oui je ratisse très large…) évolue de manière étrange. Il fût un temps où on habitait une grosse maison canadienne avec une cuisine d’été, un petit potager, très peu de fleur. Ensuite on a eu la période Bungalow, stric minimum d’espace et tout le monde tout pareil, fini le potager on a mis du gazon tout le tour.

      Puis est venu l’ère de la piscine hors-terre en arrière du Bungalow, tout le monde en avait une (ben bon beaucoup de monde!) puis est revenu l’ère du «petit jardin dans la cour d’en arrière» dans lequel on mélangeait légumes et fleurs, toujours le même bungalow…

      Puis dans les années 80-90 on a commencé à construire des maisons hybrides moitié bungalow et moitié cottage avec des parures tarabiscottées,mais ce sont les cours arrières qui sont maintenant la cible des commerçants, patio-petite piscine-bain à remou extérieur -coin jardin- coin salon-coin BBQ-repas avec auvent pour manger dehors, maintenant le petit bureau pour travailler !

      Pour ma part, ce que je trouve absolument nécessaire c’est une petite serre pour le jardinage, comprenant un genre de coin salon lecture-travail avec une petite dînettte. Elle peut être toute seule dans la cour ou encore construite comme une pièce supplémentaire de la maison, un genre d’annexe que l’on peut utiliser toute l’année quelque soit la saison. Toute de verre elle est ensoleillée et ouverte sur la cour, tout à coté du BBQ.

      Il me semble que cela coûterait moins cher que de garnir la cour, d’une cabane à outils, d’un roulotte ou cabane de travail, une piscine, un potager, un jardin, un coin BBQ, un coin salon… je trouve que finalement on en fait trop, cela me fait penser à cette famille qui «meublait» sa cour les Airoldi ? ( le couple avec deux si jolies petites filles…)? C’était allucinant de voir qu’il ne restait pas un centimètre carré de libre !

    • Génial! Je travaille de la maison mais mon bureau étant au sous-sol, je suis tout de même soumis au bruit ambiant de la maison et des enfants (même avec un plafond insonorisé). J’avais déjà imaginé m’installer plutôt dans un cabanon spécialement aménagé. Je crois que ça va me donner quelques bonnes idées… :-)

    • @gofrankiego

      J’aime bien votre analyse… L’horticulture et tout ce qui va avec (grande terrasse, bassin d’eau, bébelles) a connu un boum considérable au début des années 90 et ne cesse de grandir.

      Les gens aiment bien meubler leur cour arrière. Perso, quand c’est utilisé et non pour la frime des voisins je n’ai pas de problème. Des cours arrière ”organisée” j’en vois plusieurs par semaine. Certains vivent dehors aussitôt de retour au travail et d’autre admirent leur cour de l’intérieur de leur méga-maison climatisée. Dommage… Une cour arrière (bon une maison non plus) ne doit pas être une photo de revue mais un lieu où il y a de la vie… Sinon ttout perd son charme. J’entend une serviette de plage qui traine, un livre égaré sur la table, des chaises déplacées pour faciliter la conversation, des chandelles utilisées et non neuves pendant tout l’été…

      Je prends mon café dehors la fin de semaine, nous soupons dehors tous les soirs (même quand il fait plus frais avec un chauffe-terrasse), nous lisons dehors, nous jounons à des jeux de société dehors, nous recevons dehors, des fois quand j’ai le temps je fais la sieste dehors,… Pourquoi? Parce que la vraie vie est dehors et aussi beaucoup parce que la vue sur mes plates-bandes est superbe, ça nous permet de relaxer et de plus apprécier la vie. C’est ludique quoi. Avoir une pièce suplémentaire vitrée pour le temps plus froid serait un must chez nous (d’ailleurs elle est prévue dans 4-5 ans). Mon chum pourra faire son bureau dedans le soir, moi mes papiers importants et les gars leurs devoirs… Vous ne pouvez pas imaginer comme j’ai hâte…

    • @nemo,

      oh que oui je peux l’imaginer !

      Nous vivons encore en appartemet et je me suis fait un petit coin de fleurs cet été, juste sous mes fenêtres. C’est joli et plaisant, même si au début de l’été on avait une voisine s’est amusée à arracher tous les boutons de fleur des mes pivoines. Elle est déménagée au début de juillet.

      Nous rêvons pour l’an prochain, si les choses vont comme on veut, d’investir dans une terre et faire bâtir une maison et je vous jure bien que la serre (ou la pièce vitrée), sera là. Je crois que le fait de rêver de quelque chose, de désirer quelque chose, nous apporte encore plus de satisfaction une fois la chose acquise que le fait de l’obtenir tout de suite.

      Si vous aimez les maisons avec jardin je vous suggère la revue The English Home, une parution aux deux mois mais une revue franchement intéresante : des maisons du XVième siècle (ou plus ou moins), des jardins anglais magnifiques, toujours un château avec ses gardiens à voir, un article de culture générale (ce mois-ci l’histoire du verre de Murano), une recette ou 2 de cuisine de campagne, etc. un article sur l’étiquette ! Le plus beau ces sont les photos des intérieurs des maisons là ou vivent vraiment les gens, certains meubles ont usés à la corde mais d’époque, et on nous brièvement la démarche de ces amoureux de demeures ancestrales. Vraiment c’est une revue qui va vous plaire je vous la recommande avant de commencer votre rénovation !

    • @gofrankigo

      Vous avez entièrement raison.

      J’ai vécu de 1987 à 1995 (j’haïs déménager et ça ne coûtait presque rien donc je pouvais voyager) dans un appart gros comme un mouchoir de poche mas qui avait l’avantage d’avoir 2 terrasses: une à l’est et une à l’ouest. Les 2 terrasses étaient fleuries (une dans les couleurs vives pour les soupers et une dans les tons plus pastels pour la détente). Peu à peu les gens ont fleuri leurs balcons à eux aussi dans mon bloc. Quand nous avons acheté la maison, environ 80% des balcons du bloc étaient fleuris.

      Nous avons acheté en 1995 et c’est depuis ce temps que j’aménage. Lentement au début (pas trop de sous, enfants jeunes à s’occuper) mais depuis 2-3 ans, ça commence à être à mon goût. J’aménage pour avoir des pont de vue aussi l’hiver, mettons que c’est plus plaisant de faire la vaisselle une fenêtre où on voit les mangeoires d’oiseaux et la vie que devant rien… ;-)

      Je vous la souhaite votre maison…Pour la revue, je suis allée voir sur internet. Je cours chez Lecto dès que j’ai 2 minutes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité