Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 16 décembre 2011 | Mise en ligne à 18h44 | Commenter Commentaires (23)

    Résolution pour 2012: vider le sous-sol

    Profitons de nos quelques jours de congé aux Fêtes pour vider la place. La période est propice aux réflexions sur soi. Les articles  encombrants et/ou inutiles remisés depuis des lustres (!) dans la cave devraient faire l’objet d’un tri sévère.  Et pourquoi ne pas sauter dans l’ère post-consommation en offrant  un meuble ou un objet vintage récupéré chez grand-papa  ou tante Marie du temps de l’époque Yé-Yé et des pantalons pattes d’éléphants.  Téléphone à cadran, jeu de hockey sur table, le premier vinyle de Beau Dommage, le vélo à siège banane  de mon oncle Antoine ou le passeport de l’Expo 67. Côté gros morceau, faisons cadeau du  tapis vert  shaggy de famille, du fauteuil gonflable orange et  de la suspension à pastilles. Pour ma part,  je souhaite descendre  dans les profondeurs entre Noël et le Jour de l’an pour  vider, recycler, donner, jeter avec l’aide de grand-maman mais -je le redoute- les grincements des ados qui voudront tout garder…Mais l’objectif demeure : vider la place. Serez-vous capables ?

    Hockey sur table de Coleco....

    Hockey sur table de Coleco....


    • Oui c’est beau mais quand je regarde mon sous-sol, juste savoir par où commencer va me prendre tout le Temps des Fêtes ! En faire une résolution est une bonne idée : Ça va bien me prendre une année !
      Joyeuses Fêtes

    • vous et moi même combat , mais j ai entamé le mien en septembre et j avance allègrement
      mais bout de viarge qu on en en ramasse des choses en 15 ans
      albert bela

    • ps , svp enlevez la photo du jeu de hockey vous me donnez envie d aller en acheter un sous prétexte que je recois à noel et que mes 12 neveux et nieces seront à la maison et qu il faudra bien quelquechose pour les amuser quand ils auront terminé avec la wii et le ps3

    • C’est exactement ce que je suis en train de faire! J’ai vendu la maison et j’emménage dans la nouvelle en avril. L’occasion était bonne pour se libérer de plein de choses qui serviront sûrement plus à d’autres personnes. Ça m’a permis de retrouver un tas de choses tellement utiles… que je ne me souvenais même pas que j’avais… ça veut tout dire!
      Pour ma part, je donne tout à la St-Vincent-de Paul.

    • J’ai acheté une maison sans sous-sol. Plus d’excuse pour accumuler n’importe quoi!

    • Pour avoir vendu sa maison pour un endroit plus petit on réalise à quel point on accumule tant de bébelles inutiles. Il faut passer par dessus l’attachement sentimental envers celles-ci, et tout jeter, ou donner.

      Sans vouloir faire la morale, oui, vider le sous-sol et PLUS encore; s’en suivra une immense satisfaction, croyez-moi !

    • C’est ce qu’on va faire, ma conjointe et moi, dès la fin du temps des fêtes!

      Reste juste à décider où on va envoyer le *p’tit dernier*
      … qui squatte le sous-sol depuis deux ans…Ôô…

    • ….Le plus gros de mon «stock» est composé de livres. J’ai encore ma caisse de Bob Morane (s) et mon encyclopédie de la jeunesse de l’année de ma naissance et bien d’autres publications trouvées dans la maison ancestrale en plus des tous mes livres achetés au fil des ans et de ma carrière en management et comme chargé de cours.
      Au total, je n’ose même pas faire le calcul mais à l’oeil, cela s’évalue en nombre de caisses Archivex. Je lis depuis que j’ai appris à lire; j’achète des livres depuis…trop longtemps et je suis incapable de me départir d’un livre. Quelqu’un aurait-il une recette facile et pas trop dure sur le moral?

      Pour le reste, disons que ça n’est pas si mal. Une couple de déménagements ont eu raison de pas mal de traineries.

      By the way, quelqu’un aurait-il envie d’acheter une GL-1100 de 1983, en excellent état et pas chère? :-) :-)

    • Comme jeanfrancoiscouture, beaucoup de livres. Plein de Star Wars entre autres. Les Bob Morane, je lisais ceux de la bibliothèque scolaire.
      Beaucoup de ces livres, je les relirais un jour. Il me faut donc les garder.

    • Je n’ai pas attendu votre appel, c’est déjà fait. J’ai pris ma retraite le 11 novembre dernier et c’était mon premier objectif: vider la cave. J’ai terminé (presque) et j’avoue que c’est une excellente thérapie. Aujourd’hui, je suis fier de moi en arrivant dans le sous-sol. C’est la Ressourcerie de ma ville qui est contente !!!

    • @ mr couture Quelqu’un aurait-il une recette facile et pas trop dure sur le moral?

      j ai cessé d’acheter des livres en papier , juste des livres électroniques , comme l offre en français est plutôt restreinte j achète maintenant beaucoup plus de livres en Anglais et ce sera ainsi jusqu au jour ou les éditeurs francophones sortiront de leur caverne

    • fait , merci ville de montreal , conduite de 14′ qui petent aux 8 ans , sous sol tout neuf , sinon puisque adepte de simplicitee volontaire pas grand cose a doner / me debarasser , de toute facon en “demenagement” vers le sud pacifique depuis deux ans , reste plus grand chose a montreal , reste plus qu’a vendre le triplex et me racheter de l’autre bord du pacifique
      beuh bie syndicat de la fonction publique du quebec , une vache a lait de moins grace a vos (pas) bon services qui coutent trop cher

      tom bombal

    • @piedoq,18 décembre 2011,09h58:

      Merci du conseil mais je dois être un homme qui aime la «caverne». Le livre électronique, je ne suis pas capable. Mes yeux fatiguent trop vite.

      Bien entendu, j’ai mon ordi de même qu’un «note pad» et un cellulaire. Écrire au clavier plutôt qu’au crayon ou à la plume, ça va très bien même si, à l’occasion, je sors ma vieille Sheaffer que j’appelle ma «plume de notaire» car je crois encore à la valeur d’une carte personnelle et pas juste pour Noël mais, entre autres, pour dire «merci».

      Je traine toujours quelque chose à lire lors de déplacements et je n’ai pas envie de dépendre d’une pile pour être capable de me livrer à mon passe temps favori. La question de la langue ne se pose pas car l’anglais est ma langue grand-maternelle. C’est juste que je n’aime pas lire longuement sur un écran.

    • Sur le jeu de hockey on peut voir des logos des Whalers de Hartford et des Nordiques… Une antiquité qui vaut sûrement qqs dizaines de dollars !

    • Obligée de faire à mesure, notre maison étant petite et toujours pleine de monde.

      C’est pas compliqué, nous faisons 2 petits ménages aux saisons. Je mets tout sur la pelouse et j’appelle soi les ordures monstres ou on attend que les ordures passent. Le plus drôle est qu’il y a toujours quelqu’un pour ramasser notre stock dès que la noirceur arrive.

      Pas de problème à jeter ou à donner (le plus souvent) sauf comme plusieurs le soulignent, les livres, les DVD (j’ai encore ceux des enfants, les classiques que je garde quand des plus jeunes viennent à la maison) et les jeux de société. Monopoly, Jour de Paye et Scrabble sont toujours populaires chez nous peu importe l’âge des enfants et leur style. Pour les livres, je les garde sauf les livres pour enfants que je donne au fur et à mesure. Et nous aussi nous achetons de plus en plus de livres en version électronique.

    • Il faut comprendre que libérer de l’espace est un processus qui prend du temps, à moins bien sûr de se lever un beau matin et de mettre l’équivalent de deux conteneurs aux ordures. Quelques exemples. Ça nous a pris 6 mois pour vendre notre ameublement de chambre à coucher (en pin massif) car nous demandions un prix raisonnable, et non pas un prix liquidation. Certains objets pourraient rester en suspens pendant des mois, voire même un an si vous savez qu’ils ont une valeur réelle sur le marché (mais parfois ça peut prendre du temps pour trouver celui/celle qui saura vraiment apprécier ce que vous vendez).

      Par contre on voit des gens mettre sur le bord de la rue, année après année, les mêmes vieilles horreurs, qui étaient déjà vieilles et usées longtemps avant l’an 2000. Mélamine des années 80, macramé des années 70, vaisselle ébréchée des années 60, etc. À un moment donné, il faut se résoudre à jeter tout cela! Un conseil, lorsque vous décidez de vous débarrasser d’un objet, collez une étiquette dessus et indiquez la date exacte de votre décision. Ça aide à réfléchir et à faire le point. Sérieusement, après 25 ans de ventes de garage, votre étagère coloniale devrait peut-être terminer sa triste existence.

      Un livre que je recommande: “Vaincre le désordre” de Sophie Legault.

    • Récemment on a trouvé au premier étage un voisin décédé depuis déjà un bon moment… Alors la famille masquée et gantée au complet a vidé littéralement l’appartement; tout y a passé de la moquette au moindre bouton de chemise. Pour faire plus court on jetait tout directement par-dessus le balcon, faisant fi des souvenirs comme si on voulait effacer l’existence de cet être qui avait vécu là. Une sorte d’urgence de faire le vide et passer enfin à autres choses au plus sacrant! Les passants qui passaient par là se ruèrent sur les pièces de leur choix; seuls les sacs verts ne furent pas éventrés…

      A peine les sentiments survivront-ils dans le déni ou l’oubli le plus total et qu’on retrouvera peut-être plus tard par hasard dans certains musées. C’est important de conserver l’Histoire.

    • Joyeux Noël et plein de “bébelles”.

      Achetons, jetons, achetons et jetons à nouveau. La roue tourne, les WallMart s’en mettent plein les poches et la planète s’épuise… Et nous avec elle.

      Il y a des pays où l’on jette, et d’autres où l’on manque de tout.

      Il y a des pays où l’on crève d’être trop gros et d’autres où l’on crève de faim.

      Sous-sol et colestérol, même combat.

      Il serait bon de se reppeler que ce qu’on achète aujourd’hui va finir par se retrouver au sous-sol.

      Benoît Duhamel.

    • “Serez-vous capables ?”

      A quand la série Hoarders québecoise? (acquisition pathologique ) Je payerais cher pour voir cela et rire un peu.

    • Vider les sous-sol ?

      Je l’ai fait cet automne.

      J’ai tout mis dans le garage.

      procrastination 101

      bye

    • Je vais le faire, mais je manque d’énergie.
      Je vais prendre 2 énergex ou un red bull avant d’y aller
      Joyeuses fêtes aux bonnes personnes xxx

    • Maintenant que nous n’avons plus d’enfants à la maison et que ma conjointe commence ses 6 mois de congé différé, nous nous attaquerons à chacune des pièces de la maison pour trier, jeter, vendre, donner…

      Le plus difficile partie de ce ménage sera la négociation de ce qui est à jeter… ou pas… Nous commencerons, pour se faire la main, par ce qui nous est, chacun, personnel.

    • la ville de montreal l’a fait pour moi en n’entretenant pas son reseau de distribution d’eau , reultat : une 24″ de pete et 4 pied d’eau dans mon sous-sol.
      disons que ca m’as fait repenser mon petit interieur qui est maintenant beaucoups plus zen , merci thank you
      et vive la simplicitee volontaire

      tom bombal mtl

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité